SlideShare une entreprise Scribd logo
BT©
Jan 15
WHAT’S
HOT ?!
Tous les mois, un
peu de prise de
hauteur + une
fracture des
méninges
Weave
Business
Technology
Janvier 2016
Ce qu’il s’est
passé dans le
monde au mois de
Décembre
2015…
Un drone qui vole plus de 20 minutes ?
La réalité rattrape la science-fiction !
10
Intelligent Energy est une entreprise britannique spécialisée dans les technologies permettant
d’améliorer l’autonomie et l’efficacité énergétique de tous types d’appareils grâce aux piles à
combustibles. Leur projet le plus récent, concernant les drones, vise à améliorer leurs
performances en y installant une pile à hydrogène.
L’intérêt d’utiliser les piles à combustibles sur les drones est de leur offrir une autonomie
dépassant les 20 minutes habituelles des produits disponibles sur le marché. Intelligent Energy
parle même de plusieurs heures d’autonomie pour les prototypes qu’elle a testé avec un temps de
recharge de moins de deux minutes ! Cela permettrait non seulement d’augmenter la durée de
chaque vol, mais aussi la portée des drones. En effet, celle-ci n’est limitée que par le fait qu’il faille
faire revenir l’engin avant que ses batteries ne se vident.
Avec une telle autonomie, les utilisations commerciales des drones peuvent à présent réellement
se développer. De la livraison de produits à l’inspection de sites et la reconnaissance en cas de
catastrophe, chaque opération devient plus rentable et plus efficace.
Intelligent Energy n’a pas encore dévoilé de détails sur les prototypes qu’elle à développés mais
elle le fera au CES 2016 qui se tiendra à Las Vegas du 6 au 9 janvier. Deux drones ont été mis au
point et testés. Le premier est alimenté par une pile à combustible et le second par un système
hybride, un peu plus lourd, composé d’une batterie classique rechargée par une pile à
combustible. Les détails concernant ces prototypes seront dévoilés au CES 2016.
L’entreprise britannique a profité de son expérience aux côtés de Boeing pour mettre au point le
premier avion fonctionnant grâce à une pile à combustible et aux côtés d’Airbus pour concevoir un
moteur électrique d'appoint afin de créer ses deux prototypes. On peut donc espérer un produit
offrant de très bonnes performances et s’attendre à une première mise en production en 2016 ou
2017.
Un drone à pile à
combustible
Une autonomie de
plusieurs heures de
vol sans recharge
Des piles
rechargeables
en moins de
deux minutes
#Pile à combustible
#drone
#autonomie
http://drones.blog.lemonde.fr/2015/12/17/la-pile-a-combustible-pour-doper-les-drones/
http://www.intelligent-energy.com/news-and-events/company-news/2015/12/15/intelligent-energy-hydrogen-fuel-cells-significantly-extend-
drone-flight-time/
Des chaussettes pour ne plus rien
manquer de vos séries préférées
9
Netflix, l’entreprise américaine de vidéos à la demande, a annoncé au début du mois de
Décembre qu’elle allait doubler son nombre de séries maison pour 2016. Si vous comptez toutes
les regarder, de longues soirées vous attendent dans votre canapé, et, fatalement, viendra le
moment où, quelque part entre le septième et le neuvième épisode, vous vous assoupirez. Alors
pour éviter de perdre du temps à essayer de vous rappeler où vous en étiez, ou de vous
« spoiler » la saison en vous réveillant trois épisodes plus tard, Netflix propose des chaussettes
capables de mettre automatiquement les séries en pause lorsque vous vous endormez.
Le principe est plutôt simple et fait appel à l’actimétrie, c’est-à-dire la mesure des mouvements
pour analyser le sommeil. La chaussette Netflix est composée d’un accéléromètre qui détectera
une absence prolongée de mouvement. Si tel est le cas, cela déclenchera le clignotement d’une
petite LED en haut de votre chaussette. Si vous ne réagissez toujours pas, votre série se mettra
en pause après quelques instants. L’accéléromètre est cependant très sensible, aucun risque
donc de voir votre émission se mettre en pause si vous êtes seulement en train de calmement la
regarder.
Alors, encore un gadget onéreux ? Pas vraiment, puisque Netflix ne propose pas de vous le
vendre mais de le faire par vous-même. Vous pourrez trouver dans leur rubrique Make It, un
tutoriel complet, pour tout faire de A à Z, depuis le tricotage de la chaussette aux couleurs de
Netflix jusqu’à la programmation d’un microcontrôleur Arduino. La tâche peut néanmoins s’avérer
difficile pour les moins avertis. Réfléchissez donc bien avant de vous lancer dans ce DIY, surtout
si vous n’avez jamais croisé le chemin d’un fer à souder.
Des chaussettes
capables de mettre
les séries en pause
lorsque vous vous
endormez
Un accéléromètre
qui détectera une
absence prolongée
de mouvement
Netflix vous
propose de le faire
par vous-même
#Netflix
#chaussettes
#DIY
http://makeit.netflix.com/
http://hightech.bfmtv.com/produit/ces-chaussettes-connectees-stoppent-netflix-quand-vous-vous-endormez-937876.html
La première échographie
cardiaque à distance
8
La région du Limousin se fait d’habitude discrète dans les informations. Pourtant, cet automne,
une première mondiale a eu lieu dans le département de la Corrèze : les habitants de la commune
de Lubersac ont pu bénéficier de la première échographie cardiaque à distance.
Installé dans son cabinet du département voisin, le docteur Patrick Dary a pu procéder à cette
expérience unique grâce à un prototype de bras robotisé sur lequel a été installée une sonde à
ultrason. De son côté, le médecin possède un joystick qu’il peut bouger, lui permettant d’observer
en temps réel et depuis son écran les résultats de l’échographie. Une véritable avancée, quand on
sait qu’avant ça, le personnel qui conduisait l’échographie était obligé de prendre des photos, et
d’envoyer une quantité considérable de données pour que le cardiologue puisse faire son analyse
à posteriori. Il peut ainsi rendre directement son verdict mais aussi détecter plus de pathologies,
chose plus aisée quand le médecin compétent peut lui-même manipuler la sonde.
Ce procédé pourrait permettre de faciliter l’accès au soin pour les habitants des villages qui,
comme Lubersac, ne possèdent pas d’hôpital à moins de 40 minutes en voiture. Les personnes
âgées ou à mobilité réduite pourraient ainsi s’économiser les inconvénients d’un trajet important,
tout en conservant la qualité et l’expertise de l’examen et du spécialiste.
Après ces essais concluants, la technologie ne demande qu’à être parfaite. Elle permettra alors de
réduire les inégalités d’accès au soin en zones rurales, mais pourquoi pas aussi de conduire des
examens médicaux sur des bateaux.
Prototype de bras
robotisé sur lequel
a été installée une
sonde à ultrason
Le médecin possède
un joystick qu’il
peut bouger
Réduire les
inégalités d’accès
au soin en zones
rurales
#Corrèze
#Echographie
#Accès au soin
http://www.begeek.fr/echographie-cardiaque-a-distance-une-premiere-mondiale-en-correze-186636
http://www.francesoir.fr/societe-science-tech/la-premiere-echographie-cardiaque-distance-eu-lieu-en-correze
Qalendra vous promet
des vacances réussies
7
Imaginez : vous souhaitez réserver un voyage au ski. Un site normal vous permettra de faire une
recherche par date, par lieu, éventuellement par prix, et de booker votre séjour. Ce qu’il ne vous
aura en revanche pas dit, c’est qu’un temps horrible est annoncé, ou pire encore, qu’il n’y a pas de
neige cette saison. C’est ce genre d’impair que vous permettra très bientôt d’éviter Qalendra.
Cette start-up basée à Seattle, s’est donné pour but d’automatiser la recherche de votre séjour.
Pour cela, Qalendra est capable d’absorber et de traiter une énorme quantité de données, afin de
comparer toutes les destinations possibles et d’identifier laquelle vous conviendrait le mieux, et ce
jusqu’à quatre mois à l’avance. Météo, trafic routier, prix, infrastructures, ou même topographie du
terrain, c’est plus de 40 critères que Qalendra prend en compte, se targuant même d’être meilleur
que votre agent de voyage. Dans le cadre de votre voyage au ski, cela se traduirait par une
suggestion d’un autre lieu, où la neige serait plus abondante.
Ce « TripAdvisor, non basé sur les critiques mais sur les données », comme le décrit son CEO,
n’est cependant pas directement destiné au consommateur. Qalendra a plutôt pour vocation d’être
une entreprise en B2B, et de vendre sa technologie sous la forme d’une API intégrable dans les
sites de réservation de voyage. L’agence de voyage peut ainsi espérer garder plus longtemps son
visiteur en lui apportant in situ tous les éléments nécessaires à sa prise de décision.
Enfin, la start-up ne frémit pas face à la concurrence – pour le moment inexistante. Selon son
CEO, la technologie est si couteuse et difficile à développer, que les sites de voyages feront le
choix de l’API Qalendra.
Qalendra s’est
donné pour but
d’automatiser la
recherche de votre
séjour
Prise en compte de
plus de 40 critères
Vendre la
technologie sous
forme d’une API
intégrable dans les
sites de voyage
#Qalendra
#vacances
#recherche
http://techcrunch.com/2015/12/16/qalendra/
https://qalendra.com/
Le MIT vous dit si vos amis se souviendront
ou non de votre photo de profil
6
Qu’on l’admette ou non, nous accordons tous un certain soin au choix de notre photo de profil. Le
MIT vous propose dorénavant de tester si celle que vous avez choisi va marquer les esprits.
Grâce à l’algorithme MemNet, vous pourrez obtenir une « note de mémorabilité » : plus votre
score est proche de 1, plus vous avez de chances que vos amis se souviennent de votre photo.
C’est ici que ça se passe :
http://memorability.csail.mit.edu/demo.html.
Les chercheurs du MIT ont réussi à mettre au point un algorithme 30% plus efficace que tous ceux
crées auparavant et qui vous indique la probabilité qu’une personne se souvienne de votre image
100 secondes après l’avoir vue. Vous aurez en plus de cela une « carte de chaleur » de votre
image, indiquant ses zones les plus remarquables.
Pour cela, les scientifiques se sont appuyés sur une technique de deep learning qui repose sur
une base de données de 60 000 images, chacune ayant été observée par des milliers
d’utilisateurs qui ont donné leur avis sur l’impact émotionnel qu’elle provoquait. L’étude a aussi
montré que les images montrant une émotion de dégout ou de peur étaient plus mémorables que
celles montrant de la joie ou de la sérénité.
Bien sûr les applications possibles de cet algorithme ne s’arrêtent pas aux réseaux sociaux. La
technologie du MIT pourrait tout à fait servir à tester la pertinence de campagnes publicitaires, à
attirer l’attention du lecteur dans les journaux, ou enfin de faciliter l’apprentissage dans le domaine
de l’éducation. Le MIT envisage de créer une application qui permettra de rendre une image plus
mémorable. Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas que votre photo de montagne ne
passionne pas les foules !
Vous pourrez
obtenir une « note
de mémorabilité »
Les scientifiques se
sont appuyés sur
une technique de
deep learning
Servir à tester la
pertinence de
campagnes
publicitaires
#MIT
#Photo de profil
#Mémorabilité
http://memorability.csail.mit.edu/demo.html
http://techcrunch.com/2015/12/16/memnet/#.wzohku:BuEH
http://people.csail.mit.edu/khosla/papers/iccv2015_khosla.pdf
Percko « got your back »
5
Selon l’Assurance Maladie, 80% des français souffriront un jour de mal de dos. Principalement en
cause, les 9 heures par jour que nous passons assis, courbés devant nos écrans d’ordinateur ou
avachis dans notre canapé. Pourtant, dans la plupart des cas, une meilleure posture permettrait
d’améliorer sensiblement la lombalgie. Encore faut-il connaître la position, et être capable de la
tenir. La start-up française Percko et son tee-shirt intelligent pourrait bien être la réponse à tous
ces maux.
Ni application mobile ni rechargement ne sont nécessaires pour profiter de la technologie de
Percko. Le tee-shirt est fait d’un tissu fin, protégé par un brevet, composé de tenseurs et de pas
moins de 17 capteurs, répartis sur les épaules, la colonne vertébrale et le thorax. « C’est
uniquement une question d’élasticité », assure l’un des deux fondateurs. Vous n’aurez même pas
besoin d’y penser. A chaque fois que vous prendrez une mauvaise posture, les tenseurs vous
guideront insensiblement vers une meilleure position grâce au tissu bloqué dans un sens. Les
résultats sont probants : la posture est en moyenne 35% plus efficace, avec une amélioration pour
100% des testeurs.
Le mal de dos est un problème qui parle aux français. La campagne de crowdfunding de Percko a
été financée à 100% en à peine 7 heures, et à plus de 1200% au terme de leurs deux mois sur
Kickstarter. Le prix un peu élevé, 129€/pièce, ne semble pas être un frein pour les 4000 acheteurs
qui ont déjà précommandé le tee-shirt. Parmi les contributeurs au projet, la start-up compte aussi
des entreprises soucieuses de la santé de leurs employés.
Un tee-shirt
intelligent pour
soulager le mal de
dos
Ni application
mobile ni
rechargement ne
sont nécessaires
En cas de mauvaise
posture les tenseurs
vous guideront vers
une meilleure
position
#Percko
#tee-shirt
#mal de dos
http://www.challenges.fr/start-up/20151127.CHA2060/comment-la-start-up-percko-vous-debarrasse-de-votre-mal-de-dos.html
https://www.percko.com/
http://www.leparisien.fr/startup/video-percko-le-t-shirt-qui-veut-reeduquer-votre-dos-15-10-2015-5188165.php
https://www.kickstarter.com/projects/778002582/percko-wear-it-and-get-perfect-posture/description
Une prise de sang sans aiguille,
la nouvelle idée de Google
4
Google a depuis bien longtemps cessé d’être un simple moteur de recherche. Son laboratoire aux
activités plus ou moins secrètes, Google X Lab, s’est déjà illustré par des projets tels que les
Google Glass, la Google Car ou encore Google Loon et son projet de ballons stratosphériques.
C’est cette fois dans le domaine de la santé que Google X compte faire parler de lui, grâce à la
validation de son brevet pour une prise de sang sans aiguille.
Les phobiques des seringues peuvent se réjouir. D’après le brevet déposé par Google, il suffirait
pour une prise de sang d’un petit récipient sous pression, qui posé au bout du doigt, aspirerait par
capillarité le sang présent dans l’épiderme. Plus génial encore, le laboratoire pourrait
éventuellement mettre au point une montre connectée capable d’analyser directement le sang
prélevé.
Pour autant, ce n’est pas la fin des aiguilles. En effet, le système ne permet d’aspirer qu’une petite
quantité de sang, insuffisante pour une analyse complète. Cette technologie serait plutôt destinée
aux personnes qui doivent se piquer régulièrement, en particulier les diabétiques qui doivent
contrôler leur glycémie.
En attendant la diffusion encore incertaine de cette méthode de prélèvement de sang, les
glycémiques peuvent jeter un œil du côté des lentilles de contact connectées de Google X,
capables de mesurer la glycémie des larmes, et dont les premiers tests sur l’homme auront lieu en
2016.
Aspirer par
capillarité le sang
présent dans
l’épiderme
Destiné aux
personnes devant
se piquer
régulièrement,
notamment les
diabétiques
Envisagée : une
montre connectée
capable d’analyser
directement le
sang prélevé
#GoogleX
#Prise de sang
#Santé
http://www.clubic.com/mag/sciences/actualite-788712-sang-aiguille-projet-google.html
http://www.theverge.com/2015/12/3/9846088/google-needle-free-blood-draw-patent
DRONE’INT, la terreur
des drones
3
Seolane Innovation a récemment été récompensé lors du Start-up Challenge du salon Milipol, le
salon international de la sécurité intérieure des Etats. La start-up française a en effet été déclarée
vainqueur grâce à son projet DRONE’INT, une sorte de tour de contrôle qui permet de détecter,
identifier et de neutraliser un drone qui survolerait une zone à risque.
Depuis que les drones sont devenus monnaie courante, des problèmes de sécurité font leur
apparition – on pensera par exemple au drone qui a lâché du sable radioactif sur le toit des
bureaux du premier ministre japonais. Malgré les réglementations mises en place, plusieurs
dizaines de survols de zones sensibles (Elysées, Maison Blanche, centrales nucléaires, …) ont
été enregistrés depuis 2014. Face à cette éventuelle menace, beaucoup de start-up ont imaginé
des solutions : drone anti-drones, laser ou encore brouillage des signaux. La technologie de
Seolane Innovation va plus loin et permet de localiser le problème à sa source : le pilote.
Trois secondes, c’est le temps qu’il faut à DRONE’INT pour détecter, localiser et neutraliser un
drone. Pour cela, la mini tour de contrôle s’appuie sur la détection des ondes radios qui assurent
la communication entre l’appareil et le pilote. En se calant sur les fréquences utilisées par le pilote,
DRONE’INT est capable de faire changer le drone de trajectoire pour lui faire quitter la zone, ou
de le forcer à se poser. Les ondes permettent aussi de remonter jusqu’au pilote.
Airbus est actuellement en train de développer un outil similaire. Mais Seolane Innovations
possède un avantage non négligeable, celui d’être déjà en vente sur le marché. La start-up
française a ainsi gagné la confiance de clients importants tels qu’EDF ou le Ministère de la
Défense. Elle compte maintenant s’attaquer au grand public en développant une version moins
chère et plus adaptée aux résidences privées.
Une tour de
contrôle qui permet
de détecter,
identifier et de
neutraliser un
drone
Elle permet de
localiser le
problème à sa
source : le pilote
Elle est capable de
faire changer le
drone de
trajectoire ou de le
forcer à se poser
#Seolane
#drone
#sécurité
http://www.industrie-techno.com/l-attaque-des-drones-n-aura-pas-lieu.41010
http://drone-int.com/
https://www.milipol.com/medias/actualites-du-salon/Seolane-Innovation-remporte-le-Startup-Challenge
La première course de
voitures sans pilote
2
Alors que le championnat de Formula E, course de voitures électriques, poursuit sa deuxième
saison, la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) a annoncé le lancement de
ROBORACE, la première course de voitures autonomes.
La division Formula 3 de la FIA a pour cela conclu un partenariat avec Kinetik, une société
d’investissement britannique spécialisée dans les technologies disruptives. La course devrait voir
le jour lors de la saison 2016/2017 sous forme de courses d’une heure se déroulant parallèlement
au championnat de Formula E et empruntant les mêmes circuits.
ROBORACE ne sera pas tellement une course de voitures qu’une course de logiciels. En effet, les
dix équipes qui s’affronteront posséderont chacune deux voitures autonomes, toutes identiques.
Les équipes n’auront donc pas à concevoir elles-mêmes leur véhicule, mais uniquement les
logiciels et algorithmes qui le conduiront.
Et c’est bien là que réside toute la difficulté. Le CEO de Formula E insiste sur le fait que ce ne
sera pas une course de voitures télécommandées. Les intelligences artificielles conçues devront
être totalement autonomes et en mesure de réagir en temps réel face aux obstacles, et selon le
comportement des autres voitures, en n’oubliant pas qu’il s’agit d’une course de vitesse.
Il ne reste plus qu’à espérer que l’événement suscitera autant l’engouement des foules que son
équivalent avec pilotes. Le spectacle ne devrait cependant pas être décevant puisque Formula E a
annoncé que les voitures autonomes seraient capables d’atteindre des vitesses de 300km/h. Cette
course sera aussi une occasion supplémentaire de faire progresser la recherche et le
développement sur les véhicules autonomes.
Si le succès est au rendez-vous, ROBORACE pourrait bien montrer aux plus sceptiques que les
voitures autonomes sont capables de fonctionner dans des conditions extrêmes, et que le futur
des voitures sans conducteur est peut-être moins lointain qu’on ne le pense.
La première course
de voitures
autonomes
Les intelligences
artificielles
conçues devront
être totalement
autonomes
Capables
d’atteindre des
vitesses de
300km/h
#Roborace
#voiture autonome
#Formula E
http://www.springwise.com/formula-e-announce-first-driverless-car-competition/
http://www.roborace.com/
http://www.clubic.com/mag/transports/actualite-787958-roborace-courses-formule-e-autonomes-2016.html
Des capteurs rechargeables
par ondes radios
1
D’ici 2020, le monde comptera plus de 30 milliards d’objets connectés selon le cabinet Gartner,
autant d’objets qu’il faudra connecter et recharger. Mais des chercheurs hollandais de l’Université
de Eindhoven auraient trouvé une alternative pour résoudre ce problème, en mettant au point un
mini-capteur de température, capable de se recharger seul, sans fil ni batterie.
Avec ses 2mm² et ses 1,6 milligrammes, ce capteur peut capter l’énergie des ondes radios de son
propre réseau sans fil. Il lui suffit pour fonctionner d’être à proximité de son routeur, qui lui permet
de se recharger, et réceptionne les informations renvoyées par le capteur. Les deux principaux
avantages de cette technologie sont l’absence de connexion physique tant pour le rechargement
que pour la communication avec les autres objets, et son prix : avec un coût de fabrication de 20
centimes, ce petit capteur pourrait bien devenir viral.
Mais avant de pouvoir jeter nos batteries et chargeurs, il reste encore quelques progrès à faire.
Pour le moment, le capteur doit se situer dans un rayon de 2,5cm autour de son routeur pour
fonctionner. Néanmoins, les chercheurs sont optimistes et pensent pouvoir augmenter cette
distance à 3 mètres dans l’année qui vient, et possiblement jusqu’à 5 mètres.
Si tel est le cas, les champs d’applications pourraient être énormes. On peut aisément imaginer
d’autres types de capteurs qui fonctionneraient sur le même principe : capteur de lumière,
d’humidité, de mouvements… Ce système d’alimentation sans fil pourrait bien sûr trouver ses
applications dans la domotique, mais aussi dans le paiement sans contact, ou encore, dans la
surveillance passive de bâtiments en intégrant directement ces capteurs aux murs.
Un mini-capteur de
température,
capable de se
recharger seul, sans
fil ni batterie
Capter l’énergie
des ondes radios
de son propre
réseau sans fil
Un coût de
fabrication de 20
centimes
#Eindhoven
#capteur
#IoT
https://www.tue.nl/en/university/news-and-press/news/04-12-2015-the-worlds-tiniest-temperature-sensor-is-powered-by-radio-waves/
http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/internet-objets-capteurs-batterie-reduire-consommation-30811/
Be loud…be proud!
Let your clients know
about the next
“Business-Technology”
innovations
If you don’t tell
them…who will?
Weave
Business
Technology
Janvier 2016

Contenu connexe

Similaire à What'sHOT ?! - Au programme : courses de voitures autonomes et prises de sang sans aiguille !

Les nouvelles tendances technologiques de 2014 - Bernard Neumeister
Les nouvelles tendances technologiques de 2014 - Bernard NeumeisterLes nouvelles tendances technologiques de 2014 - Bernard Neumeister
Les nouvelles tendances technologiques de 2014 - Bernard NeumeisterAudéLor
 
Les nouvelles tendances technologiques de 2014. Bernard Neumeister, infohight...
Les nouvelles tendances technologiques de 2014. Bernard Neumeister, infohight...Les nouvelles tendances technologiques de 2014. Bernard Neumeister, infohight...
Les nouvelles tendances technologiques de 2014. Bernard Neumeister, infohight...AudéLor
 
12 bonnes raisons de ne pas contrôler vos applications
12 bonnes raisons de ne pas contrôler vos applications12 bonnes raisons de ne pas contrôler vos applications
12 bonnes raisons de ne pas contrôler vos applicationsSolutions IT et Business
 
UXD #10 - Comment concevoir une interface sur une smartwatch
UXD #10 -  Comment concevoir une interface sur une smartwatchUXD #10 -  Comment concevoir une interface sur une smartwatch
UXD #10 - Comment concevoir une interface sur une smartwatchUXD Meetup
 
Glass Camp - Meetup #15 Presse & Media @Presstalis - Décembre 2014
Glass Camp - Meetup #15 Presse & Media @Presstalis - Décembre 2014Glass Camp - Meetup #15 Presse & Media @Presstalis - Décembre 2014
Glass Camp - Meetup #15 Presse & Media @Presstalis - Décembre 2014Glasscamp
 
Vigie Piranha Volume 2
Vigie Piranha Volume 2Vigie Piranha Volume 2
Vigie Piranha Volume 2Corinne Dutil
 
What's Hot ?! - Août 2015
What's Hot ?! - Août 2015What's Hot ?! - Août 2015
What's Hot ?! - Août 2015onepoint x weave
 
Glass Camp - Meetup #14 @La Plaine Images - Lille, Décembre 2014
Glass Camp - Meetup #14 @La Plaine Images - Lille, Décembre 2014Glass Camp - Meetup #14 @La Plaine Images - Lille, Décembre 2014
Glass Camp - Meetup #14 @La Plaine Images - Lille, Décembre 2014Glasscamp
 
What’s hot ? - Janvier 2015
What’s hot ? - Janvier 2015What’s hot ? - Janvier 2015
What’s hot ? - Janvier 2015onepoint x weave
 
Les tendances technologiques du CES 2016
Les tendances technologiques du CES 2016Les tendances technologiques du CES 2016
Les tendances technologiques du CES 2016Valtech Canada
 
Vigie Piranha, Volume 6
Vigie Piranha, Volume 6Vigie Piranha, Volume 6
Vigie Piranha, Volume 6Corinne Dutil
 
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11Sebastien Beauvarlet
 
Innovathon - Technologies mises à disposition
Innovathon - Technologies mises à dispositionInnovathon - Technologies mises à disposition
Innovathon - Technologies mises à dispositionBeMyApp
 
Glass Camp meetup #17
Glass Camp  meetup #17Glass Camp  meetup #17
Glass Camp meetup #17Glasscamp
 
Meetup Voiture Connectée et Autonome #23 chez Léonard groupe Vinci avec PSA, ...
Meetup Voiture Connectée et Autonome #23 chez Léonard groupe Vinci avec PSA, ...Meetup Voiture Connectée et Autonome #23 chez Léonard groupe Vinci avec PSA, ...
Meetup Voiture Connectée et Autonome #23 chez Léonard groupe Vinci avec PSA, ...Laurent Dunys
 
Conférence Enova Paris 2016 : l'industrie du futur, quelle place pour l'IoT ?
Conférence Enova Paris 2016 : l'industrie du futur, quelle place pour l'IoT ?Conférence Enova Paris 2016 : l'industrie du futur, quelle place pour l'IoT ?
Conférence Enova Paris 2016 : l'industrie du futur, quelle place pour l'IoT ?Brice Nadin
 

Similaire à What'sHOT ?! - Au programme : courses de voitures autonomes et prises de sang sans aiguille ! (20)

Weave_Whats_Hot_dec14
Weave_Whats_Hot_dec14Weave_Whats_Hot_dec14
Weave_Whats_Hot_dec14
 
Les nouvelles tendances technologiques de 2014 - Bernard Neumeister
Les nouvelles tendances technologiques de 2014 - Bernard NeumeisterLes nouvelles tendances technologiques de 2014 - Bernard Neumeister
Les nouvelles tendances technologiques de 2014 - Bernard Neumeister
 
Les nouvelles tendances technologiques de 2014. Bernard Neumeister, infohight...
Les nouvelles tendances technologiques de 2014. Bernard Neumeister, infohight...Les nouvelles tendances technologiques de 2014. Bernard Neumeister, infohight...
Les nouvelles tendances technologiques de 2014. Bernard Neumeister, infohight...
 
12 bonnes raisons de ne pas contrôler vos applications
12 bonnes raisons de ne pas contrôler vos applications12 bonnes raisons de ne pas contrôler vos applications
12 bonnes raisons de ne pas contrôler vos applications
 
UXD #10 - Comment concevoir une interface sur une smartwatch
UXD #10 -  Comment concevoir une interface sur une smartwatchUXD #10 -  Comment concevoir une interface sur une smartwatch
UXD #10 - Comment concevoir une interface sur une smartwatch
 
Glass Camp - Meetup #15 Presse & Media @Presstalis - Décembre 2014
Glass Camp - Meetup #15 Presse & Media @Presstalis - Décembre 2014Glass Camp - Meetup #15 Presse & Media @Presstalis - Décembre 2014
Glass Camp - Meetup #15 Presse & Media @Presstalis - Décembre 2014
 
Vigie Piranha Volume 2
Vigie Piranha Volume 2Vigie Piranha Volume 2
Vigie Piranha Volume 2
 
Tendances 2015
Tendances 2015 Tendances 2015
Tendances 2015
 
What's Hot ?! - Août 2015
What's Hot ?! - Août 2015What's Hot ?! - Août 2015
What's Hot ?! - Août 2015
 
Glass Camp - Meetup #14 @La Plaine Images - Lille, Décembre 2014
Glass Camp - Meetup #14 @La Plaine Images - Lille, Décembre 2014Glass Camp - Meetup #14 @La Plaine Images - Lille, Décembre 2014
Glass Camp - Meetup #14 @La Plaine Images - Lille, Décembre 2014
 
What’s hot ? - Janvier 2015
What’s hot ? - Janvier 2015What’s hot ? - Janvier 2015
What’s hot ? - Janvier 2015
 
Les tendances technologiques du CES 2016
Les tendances technologiques du CES 2016Les tendances technologiques du CES 2016
Les tendances technologiques du CES 2016
 
Vigie Piranha, Volume 6
Vigie Piranha, Volume 6Vigie Piranha, Volume 6
Vigie Piranha, Volume 6
 
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
 
Innovathon - Technologies mises à disposition
Innovathon - Technologies mises à dispositionInnovathon - Technologies mises à disposition
Innovathon - Technologies mises à disposition
 
What's Hot - Juillet 2015
What's Hot - Juillet 2015What's Hot - Juillet 2015
What's Hot - Juillet 2015
 
Eye tracking
Eye trackingEye tracking
Eye tracking
 
Glass Camp meetup #17
Glass Camp  meetup #17Glass Camp  meetup #17
Glass Camp meetup #17
 
Meetup Voiture Connectée et Autonome #23 chez Léonard groupe Vinci avec PSA, ...
Meetup Voiture Connectée et Autonome #23 chez Léonard groupe Vinci avec PSA, ...Meetup Voiture Connectée et Autonome #23 chez Léonard groupe Vinci avec PSA, ...
Meetup Voiture Connectée et Autonome #23 chez Léonard groupe Vinci avec PSA, ...
 
Conférence Enova Paris 2016 : l'industrie du futur, quelle place pour l'IoT ?
Conférence Enova Paris 2016 : l'industrie du futur, quelle place pour l'IoT ?Conférence Enova Paris 2016 : l'industrie du futur, quelle place pour l'IoT ?
Conférence Enova Paris 2016 : l'industrie du futur, quelle place pour l'IoT ?
 

Plus de onepoint x weave

Présentation weave Digital 2016
Présentation weave Digital 2016Présentation weave Digital 2016
Présentation weave Digital 2016onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Novembre 2015
What's Hot ?! - Novembre 2015What's Hot ?! - Novembre 2015
What's Hot ?! - Novembre 2015onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Septembre 2015
 What's Hot ?! - Septembre 2015  What's Hot ?! - Septembre 2015
What's Hot ?! - Septembre 2015 onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Avril 2015
What's Hot ?! - Avril 2015What's Hot ?! - Avril 2015
What's Hot ?! - Avril 2015onepoint x weave
 
What’s hot ? - Novembre 2014
What’s hot ? - Novembre 2014What’s hot ? - Novembre 2014
What’s hot ? - Novembre 2014onepoint x weave
 
Business Technology - Présentation de l'offre
Business Technology - Présentation de l'offreBusiness Technology - Présentation de l'offre
Business Technology - Présentation de l'offreonepoint x weave
 
Invitation - Entretien de l'Académie - Finance et croissance responsable
Invitation - Entretien de l'Académie - Finance et croissance responsableInvitation - Entretien de l'Académie - Finance et croissance responsable
Invitation - Entretien de l'Académie - Finance et croissance responsableonepoint x weave
 
Relever les challenges de l'agro industrie
Relever les challenges de l'agro industrieRelever les challenges de l'agro industrie
Relever les challenges de l'agro industrieonepoint x weave
 
Gestion des risques et conformité
Gestion des risques et conformitéGestion des risques et conformité
Gestion des risques et conformitéonepoint x weave
 
Développer les richesses humaines
Développer les richesses humainesDévelopper les richesses humaines
Développer les richesses humainesonepoint x weave
 
Transformations des organisations
Transformations des organisationsTransformations des organisations
Transformations des organisationsonepoint x weave
 

Plus de onepoint x weave (19)

Présentation weave Digital 2016
Présentation weave Digital 2016Présentation weave Digital 2016
Présentation weave Digital 2016
 
What's Hot!? Juillet 2016
What's Hot!? Juillet 2016What's Hot!? Juillet 2016
What's Hot!? Juillet 2016
 
What's Hot ?! - Novembre 2015
What's Hot ?! - Novembre 2015What's Hot ?! - Novembre 2015
What's Hot ?! - Novembre 2015
 
What's Hot ?! - Septembre 2015
 What's Hot ?! - Septembre 2015  What's Hot ?! - Septembre 2015
What's Hot ?! - Septembre 2015
 
What's Hot - Juin 2015
What's Hot - Juin 2015What's Hot - Juin 2015
What's Hot - Juin 2015
 
What's hot ?! - Mai 2015
What's hot ?! - Mai 2015What's hot ?! - Mai 2015
What's hot ?! - Mai 2015
 
What's Hot ?! - Avril 2015
What's Hot ?! - Avril 2015What's Hot ?! - Avril 2015
What's Hot ?! - Avril 2015
 
What’s hot ? - Novembre 2014
What’s hot ? - Novembre 2014What’s hot ? - Novembre 2014
What’s hot ? - Novembre 2014
 
Parrainage Audencia
Parrainage AudenciaParrainage Audencia
Parrainage Audencia
 
Business Technology - Présentation de l'offre
Business Technology - Présentation de l'offreBusiness Technology - Présentation de l'offre
Business Technology - Présentation de l'offre
 
Invitation - Entretien de l'Académie - Finance et croissance responsable
Invitation - Entretien de l'Académie - Finance et croissance responsableInvitation - Entretien de l'Académie - Finance et croissance responsable
Invitation - Entretien de l'Académie - Finance et croissance responsable
 
Relever les challenges de l'agro industrie
Relever les challenges de l'agro industrieRelever les challenges de l'agro industrie
Relever les challenges de l'agro industrie
 
Gestion des risques et conformité
Gestion des risques et conformitéGestion des risques et conformité
Gestion des risques et conformité
 
Strategie des SI
Strategie des SIStrategie des SI
Strategie des SI
 
Développer les richesses humaines
Développer les richesses humainesDévelopper les richesses humaines
Développer les richesses humaines
 
Lean management
Lean managementLean management
Lean management
 
Repenser la logistique
Repenser la logistiqueRepenser la logistique
Repenser la logistique
 
Asset management
Asset managementAsset management
Asset management
 
Transformations des organisations
Transformations des organisationsTransformations des organisations
Transformations des organisations
 

What'sHOT ?! - Au programme : courses de voitures autonomes et prises de sang sans aiguille !

  • 1. BT© Jan 15 WHAT’S HOT ?! Tous les mois, un peu de prise de hauteur + une fracture des méninges Weave Business Technology Janvier 2016
  • 2. Ce qu’il s’est passé dans le monde au mois de Décembre 2015…
  • 3. Un drone qui vole plus de 20 minutes ? La réalité rattrape la science-fiction ! 10
  • 4. Intelligent Energy est une entreprise britannique spécialisée dans les technologies permettant d’améliorer l’autonomie et l’efficacité énergétique de tous types d’appareils grâce aux piles à combustibles. Leur projet le plus récent, concernant les drones, vise à améliorer leurs performances en y installant une pile à hydrogène. L’intérêt d’utiliser les piles à combustibles sur les drones est de leur offrir une autonomie dépassant les 20 minutes habituelles des produits disponibles sur le marché. Intelligent Energy parle même de plusieurs heures d’autonomie pour les prototypes qu’elle a testé avec un temps de recharge de moins de deux minutes ! Cela permettrait non seulement d’augmenter la durée de chaque vol, mais aussi la portée des drones. En effet, celle-ci n’est limitée que par le fait qu’il faille faire revenir l’engin avant que ses batteries ne se vident. Avec une telle autonomie, les utilisations commerciales des drones peuvent à présent réellement se développer. De la livraison de produits à l’inspection de sites et la reconnaissance en cas de catastrophe, chaque opération devient plus rentable et plus efficace. Intelligent Energy n’a pas encore dévoilé de détails sur les prototypes qu’elle à développés mais elle le fera au CES 2016 qui se tiendra à Las Vegas du 6 au 9 janvier. Deux drones ont été mis au point et testés. Le premier est alimenté par une pile à combustible et le second par un système hybride, un peu plus lourd, composé d’une batterie classique rechargée par une pile à combustible. Les détails concernant ces prototypes seront dévoilés au CES 2016. L’entreprise britannique a profité de son expérience aux côtés de Boeing pour mettre au point le premier avion fonctionnant grâce à une pile à combustible et aux côtés d’Airbus pour concevoir un moteur électrique d'appoint afin de créer ses deux prototypes. On peut donc espérer un produit offrant de très bonnes performances et s’attendre à une première mise en production en 2016 ou 2017. Un drone à pile à combustible Une autonomie de plusieurs heures de vol sans recharge Des piles rechargeables en moins de deux minutes #Pile à combustible #drone #autonomie http://drones.blog.lemonde.fr/2015/12/17/la-pile-a-combustible-pour-doper-les-drones/ http://www.intelligent-energy.com/news-and-events/company-news/2015/12/15/intelligent-energy-hydrogen-fuel-cells-significantly-extend- drone-flight-time/
  • 5. Des chaussettes pour ne plus rien manquer de vos séries préférées 9
  • 6. Netflix, l’entreprise américaine de vidéos à la demande, a annoncé au début du mois de Décembre qu’elle allait doubler son nombre de séries maison pour 2016. Si vous comptez toutes les regarder, de longues soirées vous attendent dans votre canapé, et, fatalement, viendra le moment où, quelque part entre le septième et le neuvième épisode, vous vous assoupirez. Alors pour éviter de perdre du temps à essayer de vous rappeler où vous en étiez, ou de vous « spoiler » la saison en vous réveillant trois épisodes plus tard, Netflix propose des chaussettes capables de mettre automatiquement les séries en pause lorsque vous vous endormez. Le principe est plutôt simple et fait appel à l’actimétrie, c’est-à-dire la mesure des mouvements pour analyser le sommeil. La chaussette Netflix est composée d’un accéléromètre qui détectera une absence prolongée de mouvement. Si tel est le cas, cela déclenchera le clignotement d’une petite LED en haut de votre chaussette. Si vous ne réagissez toujours pas, votre série se mettra en pause après quelques instants. L’accéléromètre est cependant très sensible, aucun risque donc de voir votre émission se mettre en pause si vous êtes seulement en train de calmement la regarder. Alors, encore un gadget onéreux ? Pas vraiment, puisque Netflix ne propose pas de vous le vendre mais de le faire par vous-même. Vous pourrez trouver dans leur rubrique Make It, un tutoriel complet, pour tout faire de A à Z, depuis le tricotage de la chaussette aux couleurs de Netflix jusqu’à la programmation d’un microcontrôleur Arduino. La tâche peut néanmoins s’avérer difficile pour les moins avertis. Réfléchissez donc bien avant de vous lancer dans ce DIY, surtout si vous n’avez jamais croisé le chemin d’un fer à souder. Des chaussettes capables de mettre les séries en pause lorsque vous vous endormez Un accéléromètre qui détectera une absence prolongée de mouvement Netflix vous propose de le faire par vous-même #Netflix #chaussettes #DIY http://makeit.netflix.com/ http://hightech.bfmtv.com/produit/ces-chaussettes-connectees-stoppent-netflix-quand-vous-vous-endormez-937876.html
  • 8. La région du Limousin se fait d’habitude discrète dans les informations. Pourtant, cet automne, une première mondiale a eu lieu dans le département de la Corrèze : les habitants de la commune de Lubersac ont pu bénéficier de la première échographie cardiaque à distance. Installé dans son cabinet du département voisin, le docteur Patrick Dary a pu procéder à cette expérience unique grâce à un prototype de bras robotisé sur lequel a été installée une sonde à ultrason. De son côté, le médecin possède un joystick qu’il peut bouger, lui permettant d’observer en temps réel et depuis son écran les résultats de l’échographie. Une véritable avancée, quand on sait qu’avant ça, le personnel qui conduisait l’échographie était obligé de prendre des photos, et d’envoyer une quantité considérable de données pour que le cardiologue puisse faire son analyse à posteriori. Il peut ainsi rendre directement son verdict mais aussi détecter plus de pathologies, chose plus aisée quand le médecin compétent peut lui-même manipuler la sonde. Ce procédé pourrait permettre de faciliter l’accès au soin pour les habitants des villages qui, comme Lubersac, ne possèdent pas d’hôpital à moins de 40 minutes en voiture. Les personnes âgées ou à mobilité réduite pourraient ainsi s’économiser les inconvénients d’un trajet important, tout en conservant la qualité et l’expertise de l’examen et du spécialiste. Après ces essais concluants, la technologie ne demande qu’à être parfaite. Elle permettra alors de réduire les inégalités d’accès au soin en zones rurales, mais pourquoi pas aussi de conduire des examens médicaux sur des bateaux. Prototype de bras robotisé sur lequel a été installée une sonde à ultrason Le médecin possède un joystick qu’il peut bouger Réduire les inégalités d’accès au soin en zones rurales #Corrèze #Echographie #Accès au soin http://www.begeek.fr/echographie-cardiaque-a-distance-une-premiere-mondiale-en-correze-186636 http://www.francesoir.fr/societe-science-tech/la-premiere-echographie-cardiaque-distance-eu-lieu-en-correze
  • 9. Qalendra vous promet des vacances réussies 7
  • 10. Imaginez : vous souhaitez réserver un voyage au ski. Un site normal vous permettra de faire une recherche par date, par lieu, éventuellement par prix, et de booker votre séjour. Ce qu’il ne vous aura en revanche pas dit, c’est qu’un temps horrible est annoncé, ou pire encore, qu’il n’y a pas de neige cette saison. C’est ce genre d’impair que vous permettra très bientôt d’éviter Qalendra. Cette start-up basée à Seattle, s’est donné pour but d’automatiser la recherche de votre séjour. Pour cela, Qalendra est capable d’absorber et de traiter une énorme quantité de données, afin de comparer toutes les destinations possibles et d’identifier laquelle vous conviendrait le mieux, et ce jusqu’à quatre mois à l’avance. Météo, trafic routier, prix, infrastructures, ou même topographie du terrain, c’est plus de 40 critères que Qalendra prend en compte, se targuant même d’être meilleur que votre agent de voyage. Dans le cadre de votre voyage au ski, cela se traduirait par une suggestion d’un autre lieu, où la neige serait plus abondante. Ce « TripAdvisor, non basé sur les critiques mais sur les données », comme le décrit son CEO, n’est cependant pas directement destiné au consommateur. Qalendra a plutôt pour vocation d’être une entreprise en B2B, et de vendre sa technologie sous la forme d’une API intégrable dans les sites de réservation de voyage. L’agence de voyage peut ainsi espérer garder plus longtemps son visiteur en lui apportant in situ tous les éléments nécessaires à sa prise de décision. Enfin, la start-up ne frémit pas face à la concurrence – pour le moment inexistante. Selon son CEO, la technologie est si couteuse et difficile à développer, que les sites de voyages feront le choix de l’API Qalendra. Qalendra s’est donné pour but d’automatiser la recherche de votre séjour Prise en compte de plus de 40 critères Vendre la technologie sous forme d’une API intégrable dans les sites de voyage #Qalendra #vacances #recherche http://techcrunch.com/2015/12/16/qalendra/ https://qalendra.com/
  • 11. Le MIT vous dit si vos amis se souviendront ou non de votre photo de profil 6
  • 12. Qu’on l’admette ou non, nous accordons tous un certain soin au choix de notre photo de profil. Le MIT vous propose dorénavant de tester si celle que vous avez choisi va marquer les esprits. Grâce à l’algorithme MemNet, vous pourrez obtenir une « note de mémorabilité » : plus votre score est proche de 1, plus vous avez de chances que vos amis se souviennent de votre photo. C’est ici que ça se passe : http://memorability.csail.mit.edu/demo.html. Les chercheurs du MIT ont réussi à mettre au point un algorithme 30% plus efficace que tous ceux crées auparavant et qui vous indique la probabilité qu’une personne se souvienne de votre image 100 secondes après l’avoir vue. Vous aurez en plus de cela une « carte de chaleur » de votre image, indiquant ses zones les plus remarquables. Pour cela, les scientifiques se sont appuyés sur une technique de deep learning qui repose sur une base de données de 60 000 images, chacune ayant été observée par des milliers d’utilisateurs qui ont donné leur avis sur l’impact émotionnel qu’elle provoquait. L’étude a aussi montré que les images montrant une émotion de dégout ou de peur étaient plus mémorables que celles montrant de la joie ou de la sérénité. Bien sûr les applications possibles de cet algorithme ne s’arrêtent pas aux réseaux sociaux. La technologie du MIT pourrait tout à fait servir à tester la pertinence de campagnes publicitaires, à attirer l’attention du lecteur dans les journaux, ou enfin de faciliter l’apprentissage dans le domaine de l’éducation. Le MIT envisage de créer une application qui permettra de rendre une image plus mémorable. Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas que votre photo de montagne ne passionne pas les foules ! Vous pourrez obtenir une « note de mémorabilité » Les scientifiques se sont appuyés sur une technique de deep learning Servir à tester la pertinence de campagnes publicitaires #MIT #Photo de profil #Mémorabilité http://memorability.csail.mit.edu/demo.html http://techcrunch.com/2015/12/16/memnet/#.wzohku:BuEH http://people.csail.mit.edu/khosla/papers/iccv2015_khosla.pdf
  • 13. Percko « got your back » 5
  • 14. Selon l’Assurance Maladie, 80% des français souffriront un jour de mal de dos. Principalement en cause, les 9 heures par jour que nous passons assis, courbés devant nos écrans d’ordinateur ou avachis dans notre canapé. Pourtant, dans la plupart des cas, une meilleure posture permettrait d’améliorer sensiblement la lombalgie. Encore faut-il connaître la position, et être capable de la tenir. La start-up française Percko et son tee-shirt intelligent pourrait bien être la réponse à tous ces maux. Ni application mobile ni rechargement ne sont nécessaires pour profiter de la technologie de Percko. Le tee-shirt est fait d’un tissu fin, protégé par un brevet, composé de tenseurs et de pas moins de 17 capteurs, répartis sur les épaules, la colonne vertébrale et le thorax. « C’est uniquement une question d’élasticité », assure l’un des deux fondateurs. Vous n’aurez même pas besoin d’y penser. A chaque fois que vous prendrez une mauvaise posture, les tenseurs vous guideront insensiblement vers une meilleure position grâce au tissu bloqué dans un sens. Les résultats sont probants : la posture est en moyenne 35% plus efficace, avec une amélioration pour 100% des testeurs. Le mal de dos est un problème qui parle aux français. La campagne de crowdfunding de Percko a été financée à 100% en à peine 7 heures, et à plus de 1200% au terme de leurs deux mois sur Kickstarter. Le prix un peu élevé, 129€/pièce, ne semble pas être un frein pour les 4000 acheteurs qui ont déjà précommandé le tee-shirt. Parmi les contributeurs au projet, la start-up compte aussi des entreprises soucieuses de la santé de leurs employés. Un tee-shirt intelligent pour soulager le mal de dos Ni application mobile ni rechargement ne sont nécessaires En cas de mauvaise posture les tenseurs vous guideront vers une meilleure position #Percko #tee-shirt #mal de dos http://www.challenges.fr/start-up/20151127.CHA2060/comment-la-start-up-percko-vous-debarrasse-de-votre-mal-de-dos.html https://www.percko.com/ http://www.leparisien.fr/startup/video-percko-le-t-shirt-qui-veut-reeduquer-votre-dos-15-10-2015-5188165.php https://www.kickstarter.com/projects/778002582/percko-wear-it-and-get-perfect-posture/description
  • 15. Une prise de sang sans aiguille, la nouvelle idée de Google 4
  • 16. Google a depuis bien longtemps cessé d’être un simple moteur de recherche. Son laboratoire aux activités plus ou moins secrètes, Google X Lab, s’est déjà illustré par des projets tels que les Google Glass, la Google Car ou encore Google Loon et son projet de ballons stratosphériques. C’est cette fois dans le domaine de la santé que Google X compte faire parler de lui, grâce à la validation de son brevet pour une prise de sang sans aiguille. Les phobiques des seringues peuvent se réjouir. D’après le brevet déposé par Google, il suffirait pour une prise de sang d’un petit récipient sous pression, qui posé au bout du doigt, aspirerait par capillarité le sang présent dans l’épiderme. Plus génial encore, le laboratoire pourrait éventuellement mettre au point une montre connectée capable d’analyser directement le sang prélevé. Pour autant, ce n’est pas la fin des aiguilles. En effet, le système ne permet d’aspirer qu’une petite quantité de sang, insuffisante pour une analyse complète. Cette technologie serait plutôt destinée aux personnes qui doivent se piquer régulièrement, en particulier les diabétiques qui doivent contrôler leur glycémie. En attendant la diffusion encore incertaine de cette méthode de prélèvement de sang, les glycémiques peuvent jeter un œil du côté des lentilles de contact connectées de Google X, capables de mesurer la glycémie des larmes, et dont les premiers tests sur l’homme auront lieu en 2016. Aspirer par capillarité le sang présent dans l’épiderme Destiné aux personnes devant se piquer régulièrement, notamment les diabétiques Envisagée : une montre connectée capable d’analyser directement le sang prélevé #GoogleX #Prise de sang #Santé http://www.clubic.com/mag/sciences/actualite-788712-sang-aiguille-projet-google.html http://www.theverge.com/2015/12/3/9846088/google-needle-free-blood-draw-patent
  • 18. Seolane Innovation a récemment été récompensé lors du Start-up Challenge du salon Milipol, le salon international de la sécurité intérieure des Etats. La start-up française a en effet été déclarée vainqueur grâce à son projet DRONE’INT, une sorte de tour de contrôle qui permet de détecter, identifier et de neutraliser un drone qui survolerait une zone à risque. Depuis que les drones sont devenus monnaie courante, des problèmes de sécurité font leur apparition – on pensera par exemple au drone qui a lâché du sable radioactif sur le toit des bureaux du premier ministre japonais. Malgré les réglementations mises en place, plusieurs dizaines de survols de zones sensibles (Elysées, Maison Blanche, centrales nucléaires, …) ont été enregistrés depuis 2014. Face à cette éventuelle menace, beaucoup de start-up ont imaginé des solutions : drone anti-drones, laser ou encore brouillage des signaux. La technologie de Seolane Innovation va plus loin et permet de localiser le problème à sa source : le pilote. Trois secondes, c’est le temps qu’il faut à DRONE’INT pour détecter, localiser et neutraliser un drone. Pour cela, la mini tour de contrôle s’appuie sur la détection des ondes radios qui assurent la communication entre l’appareil et le pilote. En se calant sur les fréquences utilisées par le pilote, DRONE’INT est capable de faire changer le drone de trajectoire pour lui faire quitter la zone, ou de le forcer à se poser. Les ondes permettent aussi de remonter jusqu’au pilote. Airbus est actuellement en train de développer un outil similaire. Mais Seolane Innovations possède un avantage non négligeable, celui d’être déjà en vente sur le marché. La start-up française a ainsi gagné la confiance de clients importants tels qu’EDF ou le Ministère de la Défense. Elle compte maintenant s’attaquer au grand public en développant une version moins chère et plus adaptée aux résidences privées. Une tour de contrôle qui permet de détecter, identifier et de neutraliser un drone Elle permet de localiser le problème à sa source : le pilote Elle est capable de faire changer le drone de trajectoire ou de le forcer à se poser #Seolane #drone #sécurité http://www.industrie-techno.com/l-attaque-des-drones-n-aura-pas-lieu.41010 http://drone-int.com/ https://www.milipol.com/medias/actualites-du-salon/Seolane-Innovation-remporte-le-Startup-Challenge
  • 19. La première course de voitures sans pilote 2
  • 20. Alors que le championnat de Formula E, course de voitures électriques, poursuit sa deuxième saison, la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) a annoncé le lancement de ROBORACE, la première course de voitures autonomes. La division Formula 3 de la FIA a pour cela conclu un partenariat avec Kinetik, une société d’investissement britannique spécialisée dans les technologies disruptives. La course devrait voir le jour lors de la saison 2016/2017 sous forme de courses d’une heure se déroulant parallèlement au championnat de Formula E et empruntant les mêmes circuits. ROBORACE ne sera pas tellement une course de voitures qu’une course de logiciels. En effet, les dix équipes qui s’affronteront posséderont chacune deux voitures autonomes, toutes identiques. Les équipes n’auront donc pas à concevoir elles-mêmes leur véhicule, mais uniquement les logiciels et algorithmes qui le conduiront. Et c’est bien là que réside toute la difficulté. Le CEO de Formula E insiste sur le fait que ce ne sera pas une course de voitures télécommandées. Les intelligences artificielles conçues devront être totalement autonomes et en mesure de réagir en temps réel face aux obstacles, et selon le comportement des autres voitures, en n’oubliant pas qu’il s’agit d’une course de vitesse. Il ne reste plus qu’à espérer que l’événement suscitera autant l’engouement des foules que son équivalent avec pilotes. Le spectacle ne devrait cependant pas être décevant puisque Formula E a annoncé que les voitures autonomes seraient capables d’atteindre des vitesses de 300km/h. Cette course sera aussi une occasion supplémentaire de faire progresser la recherche et le développement sur les véhicules autonomes. Si le succès est au rendez-vous, ROBORACE pourrait bien montrer aux plus sceptiques que les voitures autonomes sont capables de fonctionner dans des conditions extrêmes, et que le futur des voitures sans conducteur est peut-être moins lointain qu’on ne le pense. La première course de voitures autonomes Les intelligences artificielles conçues devront être totalement autonomes Capables d’atteindre des vitesses de 300km/h #Roborace #voiture autonome #Formula E http://www.springwise.com/formula-e-announce-first-driverless-car-competition/ http://www.roborace.com/ http://www.clubic.com/mag/transports/actualite-787958-roborace-courses-formule-e-autonomes-2016.html
  • 21.
  • 23. D’ici 2020, le monde comptera plus de 30 milliards d’objets connectés selon le cabinet Gartner, autant d’objets qu’il faudra connecter et recharger. Mais des chercheurs hollandais de l’Université de Eindhoven auraient trouvé une alternative pour résoudre ce problème, en mettant au point un mini-capteur de température, capable de se recharger seul, sans fil ni batterie. Avec ses 2mm² et ses 1,6 milligrammes, ce capteur peut capter l’énergie des ondes radios de son propre réseau sans fil. Il lui suffit pour fonctionner d’être à proximité de son routeur, qui lui permet de se recharger, et réceptionne les informations renvoyées par le capteur. Les deux principaux avantages de cette technologie sont l’absence de connexion physique tant pour le rechargement que pour la communication avec les autres objets, et son prix : avec un coût de fabrication de 20 centimes, ce petit capteur pourrait bien devenir viral. Mais avant de pouvoir jeter nos batteries et chargeurs, il reste encore quelques progrès à faire. Pour le moment, le capteur doit se situer dans un rayon de 2,5cm autour de son routeur pour fonctionner. Néanmoins, les chercheurs sont optimistes et pensent pouvoir augmenter cette distance à 3 mètres dans l’année qui vient, et possiblement jusqu’à 5 mètres. Si tel est le cas, les champs d’applications pourraient être énormes. On peut aisément imaginer d’autres types de capteurs qui fonctionneraient sur le même principe : capteur de lumière, d’humidité, de mouvements… Ce système d’alimentation sans fil pourrait bien sûr trouver ses applications dans la domotique, mais aussi dans le paiement sans contact, ou encore, dans la surveillance passive de bâtiments en intégrant directement ces capteurs aux murs. Un mini-capteur de température, capable de se recharger seul, sans fil ni batterie Capter l’énergie des ondes radios de son propre réseau sans fil Un coût de fabrication de 20 centimes #Eindhoven #capteur #IoT https://www.tue.nl/en/university/news-and-press/news/04-12-2015-the-worlds-tiniest-temperature-sensor-is-powered-by-radio-waves/ http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/internet-objets-capteurs-batterie-reduire-consommation-30811/
  • 24. Be loud…be proud! Let your clients know about the next “Business-Technology” innovations If you don’t tell them…who will? Weave Business Technology Janvier 2016