a

ème

Analyse 3 trimestre 2013 :
comportements de paiement
des entreprises en France et
en Europe
l’ANALYSE
TRIMEStrielle

Altares est un acteur de référence des services aux entreprises. Il fournit à ses clients des sol...
LES Analyses D’ALTARES	
Les comportements de paiement des entreprises en france et en europe au 3ème trimestre 2013

	

le...
FRANCE et EUROPE  •  4/21

panorama
général
nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013
analyse altares au 3ème trimestre 2013

le...
FRANCE et EUROPE  •  5/21

panorama
général

nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013

Dans ces conditions, le fournisseur endo...
FRANCE et EUROPE  •  6/21

panorama
général

nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013

les plus stratégiques. 39,2 % des micro-...
FRANCE et EUROPE  •  7/21

panorama
général

nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013

Le commerce de détail n’échappe évidemme...
FRANCE et EUROPE  •  8/21

panorama
général

nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013

EN EUROPE, LES GRANDS RETARDS DE PAIEMEN...
FRANCE et EUROPE  •  9/21

panorama
général

nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013

L’Espagne, au contraire de ses deux vois...
FRANCE et EUROPE  •  10/21

panorama
général

nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013

En Europe près d’une facture sur dix se...
LES Analyses D’ALTARES	
Les comportements de paiement des entreprises en FRANCE au 3ème trimestre 2013

FRANCE  •  11/21

...
LES Analyses D’ALTARES
partie 1 - Les comportements de paiement des entreprises en FRANCE au 3ème trimestre 2013
statistiq...
LES Analyses D’ALTARES
partie 1 - Les comportements de paiement des entreprises en FRANCE au 3ème trimestre 2013
statistiq...
LES Analyses D’ALTARES
partie 1 - Les comportements de paiement des entreprises en FRANCE au 3ème trimestre 2013
statistiq...
LES Analyses D’ALTARES
partie 1 - Les comportements de paiement des entreprises en FRANCE au 3ème trimestre 2013
statistiq...
LES Analyses D’ALTARES
partie 1 - Les comportements de paiement des entreprises en FRANCE au 3ème trimestre 2013
statistiq...
LES Analyses D’ALTARES	
Les comportements de paiement des entreprises en europe au 3ème trimestre 2013

Europe  •  17/21

...
LES Analyses D’ALTARES
partie 2 - Les comportements de paiement des entreprises en EUROPE au 3ème trimestre 2013
statistiq...
LES Analyses D’ALTARES
partie 2 - Les comportements de paiement des entreprises en EUROPE au 3ème trimestre 2013
statistiq...
LES Analyses D’ALTARES
partie 2 - Les comportements de paiement des entreprises en EUROPE au 3ème trimestre 2013
statistiq...
LES Analyses D’ALTARES
Les comportements de paiement des entreprises EN FRANCE ET en europe au 3ème trimestre 2013

21/21
...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

ALTARES_Etude_Retards de paiement T32103

497 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
497
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ALTARES_Etude_Retards de paiement T32103

  1. 1. a ème Analyse 3 trimestre 2013 : comportements de paiement des entreprises en France et en Europe
  2. 2. l’ANALYSE TRIMEStrielle Altares est un acteur de référence des services aux entreprises. Il fournit à ses clients des solutions pour accélérer leur croissance dans deux axes majeurs : développement commercial et gestion du risque financier en France, en Europe et à l’international. Altares propose depuis début 2005 deux cycles d’analyses trimestrielles, dans deux domaines spécifiques de la connaissance interentreprises, liés aux échanges économiques : • les défaillances d’entreprises en France, complétées par les sauvegardes depuis l’entrée en vigueur de la loi au 1er janvier 2006 • les retards de paiement en Europe Pour chacun de ces thèmes, Altares publie chaque trimestre une synthèse et une analyse des évolutions de tendance ; un bilan semestriel et un bilan annuel viennent compléter chaque cycle d’analyses trimestrielles. Ces analyses sont disponibles sur simple demande aux contacts ci-dessous, et font l’objet d’un envoi par mail, dès parution. Elles sont de plus systématiquement consultables en ligne, sur le site www.altares.fr et peuvent être téléchargées au format PDF. Date de publication : MARDI 19 novemBRE 2013 ALTARES 55 avenue des Champs Pierreux Immeuble Le Capitole 92012 Nanterre contact@altares.fr Tél : 01 41 37 51 04 – Fax : 01 41 37 50 01 www.altares.fr Responsable des études Thierry Millon Tél : 04 72 65 15 51 RELATIONS PRESSE : Agence Connecto Aurélie Botbol aurelie.botbol@agenceconnecto.com Madly Schenin-King madly.schenin-king@agenceconnecto.com Tél : +33(0)9 62 16 07 83 9 rue François Coppée 92240 Malakoff - France www.agenceconnecto.com
  3. 3. LES Analyses D’ALTARES Les comportements de paiement des entreprises en france et en europe au 3ème trimestre 2013 les comportements de paiement des entreprises EN FRANCE ET EN EUROPE 3ème trimestre 2013 Panorama général 4 partie 1 les comportements DE PAIEMENT des entreprises en france les STATISTIQUES DÉTAILLÉES 12 12 Comportements de paiement des entreprises françaises par trimestre Comportements de paiement des entreprises françaises par taille Comportements de paiement des entreprises françaises par tranche d’âge 13 Comportements de paiement des entreprises françaises par activité 14 Comportements de paiement des entreprises françaises par région 15 Comportements de paiement : comparaison défaillances vs ensemble des entreprises Carte des comportements de paiement des entreprises françaises par région au 3ème trimestre 2013 16 Évolution comparée du nombre de défaillances et de retards de paiement de 1 à 15 jours sur 15 ans partie 2 les comportements DE PAIEMENT des entreprises en europe les STATISTIQUES DÉTAILLÉES 18 18 Courbe d’évolution des retards de paiement en Europe depuis 10 ans Carte des retards de paiement en Europe au 3ème trimestre 2013 19 Comportements de paiement des entreprises européennes au 3ème trimestre 2013 Comportements de paiement des entreprises européennes au 1er trimestre 2013 Évolution des retards de paiement des entreprises en Europe du 3ème trimestre 2010 au 3ème trimestre 2013 20 Comparaison des délais moyens de règlement en Europe au 3ème trimestre 2013 MÉTHODOLOGIE 21 Renseignements : Altares 04 72 65 15 51 Contact Presse : Aurélie Botbol ou Madly Schenin-King 01 40 95 07 06
  4. 4. FRANCE et EUROPE • 4/21 panorama général nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013 analyse altares au 3ème trimestre 2013 les comportements de paiement des entreprises EN FRANCE ET EN EUROPE En Europe, les retards de paiement des entreprises remontent vers des valeurs de crise sur le troisième trimestre 2013. Repassés au-delà des 14 jours au printemps, les retards de paiement augmentent encore cet été à 14,6 jours. Ils sont désormais très proches des 15 jours, témoin des années de crise 2003 et 2009. En moyenne sur le troisième trimestre 2013, les retards de paiement des entreprises européennes atteignent 14,6 jours. Les balances âgées analysées par Altares-D&B en France et par les membres du réseau D&B à l’international1 font apparaitre une dégradation sensible comparable à celle constatée durant les périodes difficiles de 2002-2003 et 2008-2009. Les règlements fournisseurs étaient alors décalés de plus ou moins 15 jours. Le Portugal (33,1 jours) et l’Italie (20,9 jours) surfent sur des niveaux de retard très élevés. L’Espagne (17,4 jours) poursuit son redressement ; les délais de paiement ont été réduits de plus de 4 jours en 18 mois. Ailleurs, les comportements de paiement se tendent légèrement, notamment en France qui bloque au-dessus des 12 jours de retards en particulier dans les métiers à destination de la personne comme la restauration mais aussi des ETI dont moins de 8 % respectent les dates de factures. Sur le podium, l’Allemagne confirme son leadership (6,2 jours) devant les Pays-Bas (9,6 jours) puis la Belgique (11 jours). EN FRANCE, LES COMPORTEMENTS DE PAIEMENT RESTENT TENDUS Moins de 31 % des entreprises françaises règlent leurs fournisseurs sans retard En France, le retard de paiement moyen reste bloqué au-dessus du seuil des 12 jours. Altares-D&B analyse en permanence environ 65 milliards d’encours clients au travers des balances âgées confiées par les entreprises françaises ; cet été, 7,5 milliards étaient échus et non réglés soit 11,5 % du total des encours. Un ratio qui ne s’améliore pas voire tend à se dégrader sur octobre. 1- Depuis 45 ans aux Etats-Unis et 25 ans en Europe, le programme DunTrade du D&B Worldwide Network premier réseau mondial d’informations B to B Dun & Bradstreet, dont Altares fait partie, analyse les informations provenant directement de la comptabilité client de milliers de sociétés participantes. (Voir méthodologie). > RELATIONS PRESSE : Agence Connecto Aurélie Botbol : aurelie.botbol@agenceconnecto.com - Madly Schenin-King : madly.schenin-king@agenceconnecto.com 9 rue François Coppée - 92240 Malakoff - France Tél : +33(0)9 62 16 07 83 • www.agenceconnecto.com
  5. 5. FRANCE et EUROPE • 5/21 panorama général nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013 Dans ces conditions, le fournisseur endosse le rôle de banquier et « accepte » au mieux une crise de liquidité au pire un risque d’impayé du client et donc un transfert du risque de défaillance de ce client vers sa propre entreprise. Dans un contexte économique encore compliqué, ce dérapage pèse sur le financement des entreprises et donc leur survie. Cet été a été marqué par une accélération très forte des défaillances d’entreprises2. Or force est de constater que les indicateurs de paiement de ce troisième trimestre confirment que la marge de manœuvre des entreprises est étroite. Seulement 30,6 % des entreprises règlent leurs fournisseurs à la date convenue, un taux inférieur de 10 % à la moyenne européenne. Cet écart de 10 % est reporté sur la tranche des retards de moins de 15 jours (37,4 % en France contre 27,5 % en Europe) et confirme la France au titre de championne en Europe des « petits » retards. Cette acceptation du retard de quelques jours fait pourtant courir un risque sérieux au fournisseur. L’évolution des défaillances d’entreprises est étroitement corrélée à celle des retards de paiement de moins de 15 jours (voir courbe page 16). Ces décalages peu importants sont trop souvent considérés comme acceptables par les directions financières qui choisissent de porter leur attention sur les retards très importants. Or là encore, le seuil de vulnérabilité est plus bas que celui intuitivement identifié par les gestionnaires du risque client. En effet, dès trente jours de retard, le risque s’accélère brutalement ; l’entreprise qui paye ses fournisseurs avec un tel décalage présente un risque de déposer le bilan multiplié par 6. Sur cette tranche de retard, les entreprises françaises sont plus disciplinées que leurs consœurs européennes. 5,4 % reportent leurs paiements de plus de trente jours, c’est près de deux fois moins qu’en Europe (9,8 %). Le bon ratio français pourrait toutefois se dégrader dans les mois à venir. En effet, cet été 26,6 % des entreprises contre 26,2 % au printemps décalent leurs règlements jusqu’à 30 jours. COMPORTEMENT DE PAIEMENT DES ENTREPRISES EN FRANCE Tranches de jours de retard T3 - 2012 T4 - 2012 T1 - 2013 T2 - 2013 T3 - 2013 Paiements sans retard 32,3 % 31,5 % 31,2 % 31,7 % 30,6 % Moins de 15 jours 36,1 % 36,6 % 36,8 % 36,7 % 37,4 % De 15 à 30 jours 26,2 % 26,3 % 26,4 % 26,2 % 26,6 % Supérieur à 30 jours 5,4 % 5,6 % 5,6 % 5,4 % 5,4 % Jours de retard 11,8 12,1 12,3 12,0 12,1 Les petites et moyennes entreprises peinent à régler leurs fournisseurs Les circuits de décision s’allongent avec la taille de l’entreprise. C’est pourquoi, les micro-entreprises sans salarié et TPE de 1 à 9 salariés semblent les plus respectueuses des dates de règlements. Dès lors qu’elles disposent de la trésorerie nécessaire, elles payent leurs factures à l’échéance, a fortiori celles des fournisseurs 2 - Analyse Altares des défaillances d’entreprises 3ème trimestre 2013 publiée le 15 octobre. > RELATIONS PRESSE : Agence Connecto Aurélie Botbol : aurelie.botbol@agenceconnecto.com - Madly Schenin-King : madly.schenin-king@agenceconnecto.com 9 rue François Coppée - 92240 Malakoff - France Tél : +33(0)9 62 16 07 83 • www.agenceconnecto.com
  6. 6. FRANCE et EUROPE • 6/21 panorama général nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013 les plus stratégiques. 39,2 % des micro-entreprises et 35,5 % des TPE ne présentent pas de retard de règlement (contre 30,6 % pour l’ensemble des entreprises). Ces taux sont toutefois en baisse et témoignent de la fragilité de ces petites structures. Davantage de factures sont désormais payées avec retard. Si ces reports n’excèdent souvent pas trois ou quatre jours, ils peuvent parfois être plus importants et sonnent alors pour les fournisseurs comme un ultime avertissement avant le dépôt de bilan. Sur ce troisième trimestre, le taux de retard de 15 à 30 jours augmente d’un demi-point à 24,4 % pour les micro-entreprises et 25 % pour les TPE ; les retards supérieurs à 30 jours sont eux-aussi nombreux et représentent 7,4 % des règlements pour les premières et 5,8 % pour les secondes. Les PME de 10 à 249 salariés ne sont pas épargnées par la faiblesse conjoncturelle de cet été. 22,4 % payent leurs factures sans retard, c’est 1,3 % de moins qu’au printemps. Ces PME sont deux fois plus nombreuses (44 %) à régler leurs fournisseurs avec un retard de 1 à 15 jours. Confirmation de la tension des trésoreries, désormais 29,2 % des PME (+ 0,5 %) reportent les paiements de 15 à 30 jours. Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises (GE) sont généralement, pour leurs fournisseurs et sous-traitants, de belles signatures synonymes de rigueur dans la chaîne de traitement des engagements. L’administration des flux de décision de ces grands acteurs s’accompagne d’un respect strict de procédures de règlement internes. C’est pourquoi, traditionnellement, le taux des factures payées sans retard par les ETI et GE est plus faible que celui constaté pour les TPE. C’est encore vrai ce troisième trimestre. Environ 8 % seulement des ETI (7,9 %) et des GE (8,6 %) acquittent leurs factures à la date convenue. Ce ratio demeure particulièrement bas mais se dégrade de 1,4 % pour les ETI. Ces dernières présentent un retard moyen à 12,1 jours et près d’une ETI sur trois (32,7 %) reporte ses règlements fournisseurs de 15 à 30 jours. Les Grandes Entreprises s’inscrivent elles-aussi sur des tendances moins bonnes ce troisième trimestre ; 28,5 % payent leurs factures avec un retard de 15 à 30 jours, c’est 4 % de plus sur trois mois. Le B2C en panne de consommation La plupart des secteurs donnent des signes de tension mais c’est bien dans les métiers à destination de la personne que les difficultés sont les plus marquées. En tête de ceux-là, la restauration. Moins d’un restaurateur sur cinq (19,6 %) peut payer ses fournisseurs à la date prévue sur la facture. Ce taux recule de 2,7 % en seulement trois mois. Confirmation de la dégradation des trésoreries, 38,1 % des établissements reportent les paiements au-delà de 15 jours et jusqu’à 30 jours après la date prévue. Dans ces conditions, le retard moyen s’établit à 17,1 jours soit 5 jours au-dessus de la moyenne constatée pour l’ensemble des activités. Pour les débits de boisson, la situation n’est guère meilleure ; A peine un quart (25,1 %) des cafés paye les fournisseurs à la date convenue. Si dans ce métier, le retard de paiement se réduit, il demeure élevé à 18 jours en moyenne. Autre activité à destination de la personne à présenter des tendances sévères, celui des coiffeurs et soins corporels. Cet été, 30,9  des salons ou instituts acquittent leurs factures dans les délais, c’est 2,5  de % % moins qu’au printemps. Le retard moyen de paiement augmente de plus d’une demi-journée à 14,1 jours en seulement trois mois. > RELATIONS PRESSE : Agence Connecto Aurélie Botbol : aurelie.botbol@agenceconnecto.com - Madly Schenin-King : madly.schenin-king@agenceconnecto.com 9 rue François Coppée - 92240 Malakoff - France Tél : +33(0)9 62 16 07 83 • www.agenceconnecto.com
  7. 7. FRANCE et EUROPE • 7/21 panorama général nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013 Le commerce de détail n’échappe évidemment pas à ce contexte. Cet été 33,3 % des factures sont payées sans retard c’est 2 % de moins qu’au printemps. Les grands retards sont également nombreux ; 5,1 % des détaillants dépassent la date de règlement de plus de 30 jours ; ils étaient 4,9 % trois mois plus tôt. Le bâtiment offre davantage de résistance. Le secteur parvient à conserver un taux de respect des dates de paiement plus élevé qu’ailleurs ; 42,8  des entrepreneurs règlent leurs fournisseurs sans retard. Dans % l’immobilier, les indices sont beaucoup moins favorables. Le taux de paiement sans retard avoisine seulement 22 %. Les comportements de paiement sont également tendus dans les activités B2B mais de façon moindre. Dans les services, le transport demeure le secteur où le taux des paiements effectués sans retard est le plus bas à 18,1 % (18,6 % au deuxième trimestre). L’agroalimentaire fait à peine mieux (22,5 %). L’industrie manufacturière tente de résister ; le retard moyen de règlement se stabilise à 10,8 jours mais désormais 25,8 % des industriels payent sans retard contre 27 % trois mois plus tôt. Dans les services informatiques et édition de logiciels le taux de règlements effectués sans retard se dégrade rapidement perdant plus de 3 % en trois mois à 26,7 %. Dans les autres activités, les tensions sont également fortes dans l’élevage. Le Limousin montre l’exemple ; L’Île-de-France en queue de peloton Pour la quasi-totalité des régions, le pourcentage de factures payées sans retard est en recul cet été. Deux régions s’inscrivent pourtant dans le vert, la Franche-Comté et plus encore le Limousin. 41 % (+ 0,3 %) des entreprises limousines règlent leurs fournisseurs à la date convenue ; c’est 10 % de mieux que la moyenne nationale (30,6 %). Cela permet à la région s’afficher un retard moyen sous les 9 jours à 8,8 jours. La Franche-Comté résiste également. 36,8 % (+ 0,1 %) des factures sont payées à la date prévue ; Le retard moyen tombe sous les 10 jours. Toutes les autres régions basculent plus ou moins dans le rouge. L’Île-de-France reste la dernière de la classe ; seulement 21,9 % des entreprises franciliennes respectent les dates d’échéance. Alsace et Lorraine à l’est, Haute-Normandie, Nord-Pas-de-Calais et Picardie au nord, Provence-Alpes-CôteD’azur et Corse au sud affichent des taux de « bons payeurs » inférieurs à la moyenne nationale (30,6 %). Six régions tirent la performance française avec des taux de factures réglées sans retard supérieurs à 35 %. Il s’agit de Midi-Pyrénées, Auvergne, Bourgogne, Basse-Normandie, Bretagne et Poitou-Charentes. Rhône-Alpes et Champagne-Ardenne se situent à 32,1 % et Pays-de-la-Loire, Centre et Aquitaine au-dessus de 34,5 %. > RELATIONS PRESSE : Agence Connecto Aurélie Botbol : aurelie.botbol@agenceconnecto.com - Madly Schenin-King : madly.schenin-king@agenceconnecto.com 9 rue François Coppée - 92240 Malakoff - France Tél : +33(0)9 62 16 07 83 • www.agenceconnecto.com
  8. 8. FRANCE et EUROPE • 8/21 panorama général nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013 EN EUROPE, LES GRANDS RETARDS DE PAIEMENT SONT AU PLUS HAUT DEPUIS 2009 14,9 jours ! C’est le niveau des retards de paiement atteint durant la crise 2008-2009. Nous sommes désormais à 14,6 jours, soit tout proche de cette valeur. Il avait fallu attendre début 2011 pour voir les retards de paiement retombés sous les 14 jours après la crise. Mi 2012, le seuil des 13 jours était même à portée de vue mais la récession est venue bouleverser la donne et les comportements de paiement ne cessent depuis de se dégrader. Le retard de paiement moyen a augmenté d’une journée sur 12 mois. COMPORTEMENT DE PAIEMENT DES ENTREPRISES EN EUROPE T1 - 2012 T2 - 2012 T3 - 2012 T4 - 2012 T1 - 2013 T2 - 2013 T3 - 2013 Pourcentage de règlements effectués avec plus de 30 jours de retard 8,06 % 8,19 % 8,85 % 8,88 % 9,07 % 9,53 % 9,79 % Retard moyen de règlement (en jours) 13,2 13,4 13,7 13,6 13,8 14,3 14,6 Dans ces conditions, la proportion d’entreprises respectant les conditions de règlements tend à se réduire. Désormais, 41 % des entreprises européennes règlent leurs fournisseurs sans retard, c’est 0,6 % de moins qu’il y a trois mois. Plus sensible encore, les grands retards augmentent. En effet, 31,5 % (+ 0,5 %) des sociétés présentent des retards de plus de 15 jours dont 9,8 % affichent même des reports supérieurs à 30 jours pourcentage au plus haut depuis 2009 (9,9 %). Derrière ces moyennes européennes, le Portugal et l’Italie surfent sur des niveaux de retard très élevés, l’Espagne poursuit son redressement tandis qu’ailleurs les comportements de paiement se tendent légèrement. Depuis plus d’un an, l’Italie glisse sur une trajectoire délicate. Les retards de paiement ont dérapés de cinq jours depuis le printemps 2012 passant de 15,9 jours à 20,9 jours ; ils n’ont jamais été aussi hauts sur 20 ans. Le précèdent record datait de fin 2008 (20,6 jours) seul trimestre au-dessus de 20 jours. Cette dégradation se traduit par un accroissement des grands retards. 17,3 % des entreprises transalpines décalent les règlements de plus de 30 jours après l’échéance de la facture. Le Portugal signe également chaque trimestre depuis un an de nouveaux records. Le retard moyen dépasse 33 jours (33,1 jours), soit quatre jours de plus sur un an et sept jours depuis le début d’année 2012. Ces reports sont d’autant plus critiques pour les fournisseurs qu’ils s’ajoutent à des délais contractuels, au Portugal comme en Italie, bien supérieurs (90 à 120 jours) à ceux pratiqués sur le nord Europe (30 – 60 jours) voire en France (généralement 30 - 60 jours pouvant aller au-delà sur accords dérogatoires). Le taux des grands retards se stabilise à un niveau très élevé ; 26,3 % des entreprises portugaises payent leurs fournisseurs avec plus de 30 jours de retard. > RELATIONS PRESSE : Agence Connecto Aurélie Botbol : aurelie.botbol@agenceconnecto.com - Madly Schenin-King : madly.schenin-king@agenceconnecto.com 9 rue François Coppée - 92240 Malakoff - France Tél : +33(0)9 62 16 07 83 • www.agenceconnecto.com
  9. 9. FRANCE et EUROPE • 9/21 panorama général nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013 L’Espagne, au contraire de ses deux voisins du sud de l’Europe, s’inscrit sur une tendance bien orientée depuis près de deux ans. Les retards de paiement ont été réduits de plus de quatre jours sur la période tombant de 22 jours fin 2011 à 17,7 cet été 2013. Les grands reports, supérieurs à 30 jours, restent fréquents (12,6 %) mais là aussi ce taux est en baisse. En Grande Bretagne, les retards de paiement avaient été ramenés, ce printemps, à un niveau au plus bas depuis mars 2008 à 15 jours. Ils repartent à la hausse cet été et se situent à 15,3 jours. Ce durcissement se traduit par une recrudescence des retards importants. 9,6 % des entreprises britanniques reportent leurs règlements de plus de 30 jours. En Belgique le retournement est peu sensible, le retard de paiement moyen reste proche de 11 jours depuis un an. Les conditions de paiement se tendent cependant puisque que désormais 6,2 % des fournisseurs des entreprises belges sont payées avec un retard supérieur à 30 jours contre 6 % trois mois plus tôt et 5,9 % il y a un an. Aux Pays-Bas, les tensions étaient sensibles dès le printemps et se confirment cet été. Le retard moyen était passé de 8,1 jours à 9,1 jours sur le deuxième trimestre et se situe désormais à 9,6 jours. Cela faisait trois ans que la barre des 9 jours n’avait pas été dépassée dans ce pays. Cependant, le pourcentage de grands retards reste contenu sous le seuil des 5 % (4,7 %). Rien ne semble pouvoir déloger l’Allemagne de son fauteuil de leader. Le durcissement des conditions de paiement constaté quasi partout en Europe est à peine perceptible outre-hin. Les retards de paiement se stabilisent à un niveau très en-dessous de la moyenne européenne (6,2 jours contre 14,6 jours). Moins de 2 % des entreprises allemandes (1,7 %) décalent leurs règlements de plus e 30 jours. L’analyse de Thierry Millon, Responsable des études chez Altares-D&B . « Si l’entrepreneur doit endosser le rôle de banquier pour son client, les affaires peuvent vite devenir hors d’atteinte pour de nombreux acteurs. Les entreprises européennes et françaises en particulier ne peuvent se contenter de naviguer à vue et doivent se doter des outils adéquats qui les aideront à connaître la situation financière de leurs partenaires commerciaux en amont de la relation et leur faciliteront la prise de décision . » «  L’été 2013 a été compliqué pour de nombreux acteurs européens rendant plus délicates encore les initiatives commerciales à l’exportation. » « Les retards de paiement demeurent un frein majeur à la croissance. Recruter de nouveaux clients sur son territoire est difficile mais au-delà des frontières la tâche est plus ardue encore. Lorsqu’en plus de l’énergie allouée à garnir le carnet de commandes, l’entrepreneur doit endosser le rôle de banquier pour son client, les affaires peuvent vite devenir hors d’atteinte pour beaucoup. > RELATIONS PRESSE : Agence Connecto Aurélie Botbol : aurelie.botbol@agenceconnecto.com - Madly Schenin-King : madly.schenin-king@agenceconnecto.com 9 rue François Coppée - 92240 Malakoff - France Tél : +33(0)9 62 16 07 83 • www.agenceconnecto.com
  10. 10. FRANCE et EUROPE • 10/21 panorama général nanterre, LE MARDI 19 NOVEMBRE 2013 En Europe près d’une facture sur dix sera réglée avec plus d’un mois de retard. Le réseau D&B dont Altares est membre exclusif pour la France, recueille les balances âgées dans le monde depuis 40 ans et la corrélation défaillances-retard de paiement ne se dément pas. Le quart des faillites est dû à des retards de paiement. Lorsque le fournisseur laisse déraper un délai de règlement par une mauvaise lecture de son fichier client ou par crainte de perdre un client, il accepte au mieux le risque d’une crise de liquidité pour son entreprise au pire un transfert du risque de défaillance de ce client vers sa propre entreprise. Les entreprises françaises plus que leurs concurrentes européennes doivent s’attacher à davantage de rigueur sinon de discipline dans leurs comportements de paiement. Moins d’une entreprise sur trois règle ses fournisseurs sans retard. Ces derniers, souvent français également, subissent dès lors des décalages de trésorerie souvent insurmontables. En 2013, encore plus de 60 000 entreprises auront déposé le bilan en France ; c’est 10 000 de plus qu’avant crise. Une forte proportion de ces défaillances pourrait être évitée avec une attention sérieuse portée à la gestion des délais et surtout retards de paiement de ses clients français et étrangers. » Renseignements : Thierry Millon - Responsable des Études Altares : 04 72 65 15 51 À PROPOS D’ALTARES Altares, née du rapprochement de la Base d’Informations Légales BIL et de Dun & Bradstreet France, est spécialisée dans l’information sur les entreprises en France et à l’international dans plus de 200 pays. Elle répond aux enjeux des entreprises dans 3 domaines majeurs : la structuration, l’enrichissement et la mise à jour des référentiels métiers, la recherche et la prospection de nouveaux partenaires commerciaux (clients ou fournisseurs), la maîtrise et la gestion des risques financiers liés à ces partenaires. Membre du 1er réseau international d’informations B to B (le D&B Worldwide Network), Altares diffuse en France les solutions créées par le leader mondial D&B. Les clients d’Altares disposent ainsi du seul accès global à des données qualifiées sur plus de 220 millions d’entreprises dans le monde. Elle réalise un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros et compte 300 collaborateurs répartis sur 4 sites principaux : Nanterre, St-Quentin-en-Yvelines, Villeurbanne et Aix-en-Provence. ALTARES 55 avenue des Champs Pierreux Immeuble Le Capitole 92012 Nanterre contact@altares.fr www.altares.fr RELATIONS PRESSE : Agence Connecto Aurélie Botbol : aurelie.botbol@agenceconnecto.com - Madly Schenin-King : madly.schenin-king@agenceconnecto.com 9 rue François Coppée - 92240 Malakoff - France Tél : +33(0)9 62 16 07 83 • www.agenceconnecto.com
  11. 11. LES Analyses D’ALTARES Les comportements de paiement des entreprises en FRANCE au 3ème trimestre 2013 FRANCE • 11/21 PARTIE 1 Statistiques détaillées des COMPORTEMENTS DE PAIEMENT dES entreprises en france 3ème trimestre 2013
  12. 12. LES Analyses D’ALTARES partie 1 - Les comportements de paiement des entreprises en FRANCE au 3ème trimestre 2013 statistiques détaillées FRANCE • 12/21 STATISTIQUES DÉTAILLÉES comportements de paiement des entreprises FRANÇAISEs PAR trimestre (exprimés en  % d’entreprises et distribués par tranche de retard) Tranches de jours de retard T3 - 2012 T4 - 2012 T1 - 2013 T2 - 2013 T3 - 2013 T3 - 2013 / T2 - 2013 Paiements sans retard 32,3 % 31,5 % 31,2 % 31,7 % 30,6 % -1,1 % Moins de 15 jours 36,1 % 36,6 % 36,8 % 36,7 % 37,4 % 0,6 % De 15 à 30 jours 26,2 % 26,3 % 26,4 % 26,2 % 26,6 % 0,4 % Supérieur à 30 jours 5,4 % 5,6 % 5,6 % 5,4 % 5,4 % 0,0 % Jours de retard 11,8 12,1 12,3 12,0 12,1 0,1 comportements de paiement des entreprises FRANÇAISEs PAR tAILLe Paiements sans retard Retards < 15 jours Retards de 15 à 30 jours Retards > 30 jours Retards en jours Tailles d’entreprises T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 Microentreprises (sans salarié) 39,8 % 39,2 % 28,9 % 29,1 % 24,0 % 24,4 % 7,3 % 7,4 % 12,2 12,2 TPE (de 1 à 9 salariés) 36,7 % 35,5 % 33,1 % 33,8 % 24,5 % 25,0 % 5,7 % 5,8 % 11,2 11,2 PME (10 à 249 salariés) 23,8 % 22,4 % 43,2 % 44,0 % 28,7 % 29,2 % 4,3 % 4,3 % 11,5 11,5 ETI (250 à 4 999 salariés) 9,2 % 7,9 % 55,5 % 56,6 % 32,3 % 32,7 % 3,0 % 2,8 % 12,1 12,1 Grandes Entreprises (5 000 salariés et plus) 7,6 % 8,6 % 66,6 % 62,7 % 24,4 % 28,5 % 1,4 % 0,2 % 9,0 9,5 comportements de paiement des entreprises FRANÇAISEs PAR tranche d’âge Paiements sans retard Retards < 15 jours Retards de 15 à 30 jours Retards > 30 jours Retards en jours ÂGEs T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 Moins de 3 ans 37,3 % 35,6 % 30,6 % 30,7 % 25,9 % 26,8 % 6,3 % 6,9 % 11,8 12,1 3 à 5 ans 32,9 % 32,0 % 31,4 % 31,9 % 27,6 % 28,2 % 8,1 % 8,0 % 13,9 13,5 6 à 10 ans 32,9 % 32,1 % 33,5 % 34,1 % 26,9 % 27,3 % 6,7 % 6,5 % 12,7 12,3 11 à 15 ans 31,0 % 29,9 % 36,2 % 37,0 % 27,1 % 27,4 % 5,6 % 5,7 % 11,9 11,9 16 à 50 ans 31,4 % 30,2 % 38,8 % 39,5 % 25,4 % 25,8 % 4,4 % 4,4 % 10,7 10,7 51 ans et plus 25,4 % 24,2 % 44,3 % 45,1 % 26,5 % 26,8 % 3,8 % 3,9 % 10,8 10,8 TOTAL FRANCE 31,7 % 30,6 % 36,7 % 37,3 % 26,2 % 26,6 % 5,4 % 5,4 % 12,0 12,1 Renseignements : Altares 04 72 65 15 51 Contact Presse : Aurélie Botbol ou Madly Schenin-King +33(0)9 62 16 07 83
  13. 13. LES Analyses D’ALTARES partie 1 - Les comportements de paiement des entreprises en FRANCE au 3ème trimestre 2013 statistiques détaillées FRANCE • 13/21 comportements de paiement des entreprises FRANÇAISEs PAR ACTIVITÉ Paiements sans retard Activités AGRICULTURE Retards < 15 jours Retards de 15 à 30 jours Retards > 30 jours Retards en jours T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 37,4 % 35,9 % 32,3 % 32,1 % 24,6 % 25,9 % 5,7 % 6,2 % 11,1 11,4 Chasse, pêche, forêt Culture Élevage 41,1 % 37,2 % 36,7 % 39,2 % 36,6 % 33,5 % 31,1 % 32,6 % 31,8 % 31,7 % 32,4 % 31,5 % 22,2 % 24,9 % 24,5 % 23,9 % 25,7 % 26,6 % 5,6 % 5,2 % 7,0 % 5,1 % 5,3 % 8,4 % 10,2 10,8 11,8 10,2 10,8 13,0 CONSTRUCTION 40,6 % 40,5 % 32,3 % 32,3 % 22,0 % 22,0 % 5,1 % 5,2 % 10,1 10,0 43,0 % 22,7 % 42,8 % 22,3 % 32,4 % 31,4 % 32,4 % 31,4 % 20,2 % 35,4 % 20,3 % 34,8 % 4,4 % 10,5 % 4,4 % 11,5 % 9,3 16,7 9,1 17,0 31,8 % 30,1 % 37,7 % 38,6 % 25,8 % 26,5 % 4,7 % 4,8 % 10,9 11,0 31,4 % 30,3 % 41,0 % 41,4 % 23,4 % 24,2 % 4,2 % 4,2 % 10,3 10,2 35,3 % 27,9 % 33,3 % 26,3 % 34,0 % 40,4 % 35,4 % 41,0 % 25,7 % 27,0 % 26,3 % 27,9 % 4,9 % 4,6 % 5,1 % 4,7 % 10,8 11,4 10,9 11,5 26,5 % 25,4 % 43,1 % 43,6 % 26,1 % 26,6 % 4,3 % 4,4 % 11,0 11,0 23,4 % 22,5 % 42,6 % 42,3 % 28,5 % 29,7 % 5,5 % 5,5 % 12,3 12,2 27,0 % 25,8 % 43,2 % 43,8 % 25,7 % 26,1 % 4,1 % 4,2 % 10,8 10,8 26,9 % 24,1 % 33,6 % 36,2 % 31,7 % 32,5 % 7,8 % 7,2 % 14,5 14,3 29,8 % 26,7 % 33,9 % 37,2 % 29,6 % 29,9 % 6,7 % 6,2 % 13,3 13,1 22,2 % 20,0 % 33,1 % 34,5 % 35,0 % 36,8 % 9,6 % 8,7 % 16,5 16,3 18,8 % 18,1 % 38,9 % 39,0 % 35,6 % 36,2 % 6,7 % 6,7 % 14,6 14,5 19,8 % 19,2 % 36,5 % 36,9 % 36,5 % 36,5 % 7,2 % 7,4 % 14,9 14,9 Bâtiment Immobilier COMMERCE Commerce & réparation de véhicules Commerce de détail Commerce interentreprises INDUSTRIE Industrie agroalimentaire Industrie hors agroalimentaire INFORMATION & COMMUNICATION Services informatiques & édition de logiciels Autres activités information & communication TRANSPORT & LOGISTIQUE Transport routier de marchandises Autres activités de transport 17,3 % 16,4 % 42,4 % 42,0 % 34,3 % 35,7 % 6,0 % 5,9 % 14,1 14,0 ACTIVITÉS FINANCIÈRES & D’ASSURANCE 30,8 % 27,8 % 37,1 % 39,9 % 26,5 % 26,9 % 5,6 % 5,4 % 12,2 12,1 SERVICES AUX ENTREPRISES 26,6 % 25,2 % 35,6 % 36,8 % 30,2 % 30,7 % 7,6 % 7,3 % 14,0 13,9 26,9 % 25,4 % 35,3 % 36,6 % 30,1 % 30,6 % 7,7 % 7,5 % 14,1 14,0 26,2 % 24,8 % 36,0 % 37,3 % 30,5 % 30,8 % 7,3 % 7,1 % 13,9 13,8 37,5 % 36,0 % 31,1 % 32,4 % 25,2 % 25,4 % 6,2 % 6,3 % 11,6 11,7 44,0 % 42,8 % 29,5 % 29,7 % 22,2 % 22,8 % 4,3 % 4,7 % 9,6 9,6 33,4 % 30,9 % 30,9 % 32,0 % 27,5 % 28,9 % 8,3 % 8,2 % 13,5 14,1 33,2 % 31,8 % 33,0 % 35,4 % 26,9 % 25,9 % 6,9 % 6,9 % 12,4 12,4 23,1 % 21,8 % 33,4 % 33,4 % 34,6 % 36,0 % 8,8 % 8,8 % 15,7 15,8 23,7 % 22,3 % 26,7 % 23,4 % 19,6 % 25,2 % 35,2 % 31,8 % 26,4 % 34,7 % 32,3 % 28,9 % 33,8 % 35,6 % 34,2 % 34,3 % 38,1 % 34,2 % 7,4 % 10,3 % 12,7 % 7,6 % 10,0 % 11,7 % 14,6 16,8 18,7 14,5 17,1 18,0 Activités scientifiques & techniques Services administratifs aux entreprises SERVICES AUX PARTICULIERS Activités de réparation Coiffeurs, soins de beauté et corporels Autres services à la personne HÉBERGEMENT, RESTAURATION, DÉBITS DE BOISSON Hébergement Restauration Débits de boissons AUTRES ACTIVITÉS 31,3 % 30,4 % 38,3 % 39,0 % 25,7 % 25,9 % 4,7 % 4,7 % 11,0 11,0 Santé humaine & action sociale 27,1 % 25,9 % 39,0 % 39,6 % 27,6 % 28,4 % 6,4 % 6,1 % 13,1 13,0 Activités récréatives 27,9 % 26,0 % 35,0 % 35,1 % 30,4 % 32,2 % 6,7 % 6,7 % 13,2 13,3 Enseignement 30,3 % 30,2 % 40,3 % 41,0 % 25,3 % 24,8 % 4,0 % 4,0 % 10,5 10,4 Administrations 35,2 % 34,7 % 37,8 % 38,5 % 23,8 % 23,4 % 3,3 % 3,3 % 9,3 9,3 Autres activités 33,3 % 31,0 % 37,1 % 38,2 % 24,7 % 25,6 % 4,9 % 5,2 % 10,9 11,2 31,7 % 30,6 % 36,8 % 37,4 % 26,2 % 26,6 % 5,4 % 5,4 % 12,0 12,1 ENSEMBLE ACTIVITÉS Renseignements : Altares 04 72 65 15 51 Contact Presse : Aurélie Botbol ou Madly Schenin-King +33(0)9 62 16 07 83
  14. 14. LES Analyses D’ALTARES partie 1 - Les comportements de paiement des entreprises en FRANCE au 3ème trimestre 2013 statistiques détaillées FRANCE • 14/21 comportements de paiement des entreprises FRANÇAISEs PAR région Paiements sans retard Retards < 15 jours Retards de 15 à 30 jours Retards > 30 jours Retards en jours Régions T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 T2 2013 T3 2013 ALSACE 30,6 % 29,1 % 36,5 % 37,5 % 27,5 % 27,7 % 5,4 % 5,7 % 11,8 11,9 AQUITAINE 35,7 % 34,8 % 35,8 % 36,3 % 24,2 % 24,5 % 4,4 % 4,4 % 10,4 10,2 AUVERGNE 37,6 % 37,1 % 37,3 % 36,7 % 21,3 % 22,1 % 3,8 % 4,1 % 9,2 9,4 BASSE-NORMANDIE 36,4 % 35,1 % 36,8 % 37,4 % 22,8 % 23,3 % 4,0 % 4,2 % 9,8 9,9 BOURGOGNE 35,8 % 35,1 % 36,4 % 36,9 % 23,1 % 23,3 % 4,7 % 4,7 % 10,3 10,2 BRETAGNE 37,6 % 36,3 % 37,8 % 38,1 % 21,2 % 22,2 % 3,4 % 3,5 % 9,1 9,0 CENTRE 35,8 % 34,7 % 37,7 % 37,9 % 22,3 % 23,0 % 4,2 % 4,4 % 9,9 10,0 CHAMPAGNEARDENNE 32,9 % 32,1 % 38,7 % 38,3 % 23,5 % 24,8 % 4,8 % 4,8 % 10,5 10,6 CORSE 29,3 % 27,3 % 33,5 % 35,0 % 31,1 % 31,1 % 6,1 % 6,7 % 13,5 13,3 FRANCHE-COMTÉ 36,7 % 36,8 % 37,0 % 36,8 % 21,8 % 22,0 % 4,6 % 4,4 % 10,0 9,9 HAUTE-NORMANDIE 30,8 % 29,1 % 37,2 % 38,7 % 26,7 % 27,1 % 5,2 % 5,1 % 11,5 11,4 ÎLE-DE-FRANCE 23,5 % 21,9 % 36,9 % 37,9 % 32,1 % 32,7 % 7,5 % 7,5 % 14,4 14,4 LANGUEDOCROUSSILLON 32,6 % 31,1 % 35,0 % 36,0 % 26,5 % 27,0 % 5,9 % 6,0 % 11,8 11,9 LIMOUSIN 40,7 % 41,0 % 35,1 % 35,6 % 20,3 % 19,9 % 3,8 % 3,5 % 9,1 8,8 LORRAINE 31,4 % 30,2 % 37,2 % 38,1 % 25,6 % 25,8 % 5,7 % 5,9 % 11,7 11,8 MIDI-PYRENÉES 35,9 % 35,6 % 35,4 % 35,6 % 23,9 % 24,2 % 4,8 % 4,7 % 10,5 10,4 NORD-PAS-DE-CALAIS 27,7 % 26,2 % 37,6 % 38,3 % 28,6 % 29,1 % 6,1 % 6,3 % 12,4 12,5 PAYS DE LA LOIRE 36,0 % 34,6 % 38,2 % 39,2 % 22,1 % 22,5 % 3,8 % 3,8 % 9,4 9,4 PICARDIE 31,0 % 29,7 % 37,3 % 37,9 % 26,3 % 27,1 % 5,4 % 5,3 % 11,5 11,4 POITOU-CHARENTES 38,0 % 37,7 % 36,7 % 36,8 % 21,6 % 21,9 % 3,7 % 3,6 % 9,3 9,1 PROVENCE-ALPESCÔTE-D'AZUR 30,1 % 28,7 % 34,9 % 35,6 % 28,7 % 29,3 % 6,3 % 6,3 % 12,7 12,8 RHÔNES-ALPES 32,6 % 32,1 % 37,2 % 37,5 % 25,5 % 25,5 % 4,8 % 4,9 % 10,9 10,8 AUTRES (dont DOM) 21,4 % 18,5 % 34,0 % 37,9 % 34,9 % 35,8 % 9,7 % 7,8 % 16,3 15,9 TOTAL FRANCE 31,7 % 30,6 % 36,8 % 37,4 % 26,2 % 26,6 % 5,4 % 5,4 % 12,0 12,1 Renseignements : Altares 04 72 65 15 51 Contact Presse : Aurélie Botbol ou Madly Schenin-King +33(0)9 62 16 07 83
  15. 15. LES Analyses D’ALTARES partie 1 - Les comportements de paiement des entreprises en FRANCE au 3ème trimestre 2013 statistiques détaillées FRANCE • 15/21 comportements de paiement des entreprises FRANÇAISEs comparaison défaillanceS vs ensemble DES ENTREPRISES Tranches de jours de retard de paiement T3 2012 T1 2013 T2 2013 T3 2013 Entreprises défaillantes 36,7 % 35,4 % 36,5 % 36,5 % 36,6 % Ensemble des entreprises Sans retard ou ≤ 15 jours T4 2012 68,4 % 68,1 % 68,0 % 68,4 % 68,0 % ÉVOLUTION DES COMPORTEMENTS DE PAIEMENT DES ENTREPRISES FRANÇAISES Entreprises défaillantes Retard > 15 jours et AU 3ÈME TRIMESTRE 2013 plus Ensemble des entreprises 63,3 % 64,6 % 63,5 % 63,5 % 63,4 % 31,6 % 31,9 % 32,0 % 31,6 % 32,0 % Pourcentage d’entreprises réglant leurs fournisseurs sans retard CARTE des comportements de paiement des entreprises FRANÇAISEs > 36 % au 3ème trimestre 2013 source Altares 32 % à 36 % < 32 % NORDPAS-DE-CALAIS 26,2 % NORDHAUTENORMANDIE 29,1 % BASSENORMANDIE 35,1 % PICARDIE 29,7 % ÎLE-DE-FRANCE 21,9 % BRETAGNE 36,3 % PAYS DE LA LOIRE 34,6 % CENTRE 34,7 % ÉVOLUTION DES COMPORTEMENTS DE PAIEMENT DES AU 3ÈME TRIMESTRE 2013 POITOUCHARENTES 37,7 % Pourcentage d’entreprises réglant leurs fournisseurs sans retard LIMOUSIN 41,0 % CHAMPAGNEARDENNE 32,1 % LORRAINE 30,2 % ALSACE 29,1 % FRANCHECOMTÉ BOURGOGNE 36,8 % ENTREPRISES FRANÇAISES 35,1 % AUVERGNE 37,1 % RHÔNE-ALPES 32,1 % > 36 % 32 % à 36 % AQUITAINE 34,8 % < 32 % NORDPAS-DE-CALAIS 26,2 % NORDMIDI-PYRÉNÉES HAUTEPICARDIE 35,6 % NORMANDIE 29,7 % LANGUEDOC29,1 % ROUSSILLON BASSE31,1 % LORRAINE NORMANDIE 35,1 % ÎLE-DE-FRANCE 21,9 % BRETAGNE 36,3 % PAYS DE LA LOIRE 34,6 % Source ALTARES POITOUCHARENTES 37,7 % AQUITAINE 34,8 % CENTRE 34,7 % LIMOUSIN 41,0 % CHAMPAGNEARDENNE 32,1 % BOURGOGNE 35,1 % AUVERGNE 37,1 % PROVENCE-ALPESCÔTE-D'AZUR 28,7 % 30,2 % ALSACE 29,1 % CORSE 27,3 % FRANCHECOMTÉ 36,8 % RHÔNE-ALPES 32,1 % Renseignements : Altares 04 72 65 15 51 Contact Presse : Aurélie Botbol ou Madly Schenin-King +33(0)9 62 16 07 83
  16. 16. LES Analyses D’ALTARES partie 1 - Les comportements de paiement des entreprises en FRANCE au 3ème trimestre 2013 statistiques détaillées FRANCE • 16/21 65 % retards de paiement de 1 à 15 jours 41 39 60 37 35 55 33 50 31 29 45 27 Nombre d’entreprises défaillantes (en milliers) Évolution comparée du nombre de défaillances et de retards de paiement de 1 à 15 jours 40 25 sept-98 sept-99 sept-00 sept-01 sept-02 sept-03 sept-04 sept-05 sept-06 sept-07 sept-08 sept-09 sept-10 sept-11 sept-12 sept-13 Retards de paiement de 1 à 15 jours Défaillances d’entreprises Renseignements : Altares 04 72 65 15 51 Contact Presse : Aurélie Botbol ou Madly Schenin-King +33(0)9 62 16 07 83
  17. 17. LES Analyses D’ALTARES Les comportements de paiement des entreprises en europe au 3ème trimestre 2013 Europe • 17/21 PARTIE 2 Statistiques détaillées des COMPORTEMENTS DE PAIEMENT dES entreprises en eUROPE 3ème trimestre 2013
  18. 18. LES Analyses D’ALTARES partie 2 - Les comportements de paiement des entreprises en EUROPE au 3ème trimestre 2013 statistiques détaillées Europe • 18/21 STATISTIQUES DÉTAILLÉES Évolution des retards de paiement des entreprises en Europe depuis 10 ans 16,0 (exprimés en jours de retards) 15,5 15,0 14,5 14 jours 14,0 13,5 13,0 12,5 Septembre 13 Mars 12 Septembre 12 Mars 11 Septembre 11 Mars 10 Septembre 10 Mars 09 Septembre 09 Mars 08 Septembre 08 Mars 07 Septembre 07 Mars 06 Septembre 06 Mars 05 Septembre 05 Mars 04 Septembre 04 Mars 03 Septembre 03 12,0 LES RETARDS DE PAIEMENT EN EUROPE AU 3ÈME TRIMESTRE 2013 sept-03 sept-04 sept-05 sept-06 Jours de retardssept-09 sept-08 sept-07 Les retards de paiement en europe au 3ème trimestre 2013 sept-10 sept-11 sept-12 sept-13 > à 15 jours Source Altares 10 à 15 jours < à 10 jours France 12,1 jours Irlande 17,6 jours Royaume-Uni Italie 15,3 jours 20,9 jours Espagne 17,7 jours < à 10 jours Décembre 12 10 à 15 jours Juin 12 Décembre 11 > à 15 jours Juin 11 Décembre 10 Juin 10 Décembre 09 Juin 09 Allemagne 6,2 jours Décembre 08 Juin 08 Décembre 07 Belgique 11,0 jours Juin 07 Pays-Bas 9,6 jours Décembre 06 Royaume-Uni 15,3 jours Juin 06 Décembre 05 Juin 05 Jours de retards Décembre 04 Juin 04 Irlande 17,6 jours Décembre 03 Juin 03 Décembre 02 LES RETARDS DE PAIEMENT EN EUROPE AU 3ÈME TRIMESTRE 2013 Pays-Bas 9,6 jours Belgique 11,0 jours Allemagne 6,2 jours France 12,1 jours Portugal 33,1 jours Italie 20,9 jours Source ALTARES Espagne 17,7 jours Portugal 33,1 jours Renseignements : Altares 04 72 65 15 51 Contact Presse : Aurélie Botbol ou Madly Schenin-King +33(0)9 62 16 07 83
  19. 19. LES Analyses D’ALTARES partie 2 - Les comportements de paiement des entreprises en EUROPE au 3ème trimestre 2013 statistiques détaillées Europe • 19/21 Allemagne Belgique Espagne France Irlande Italie Pays-Bas Portugal RoyaumeUni Europe comportements de paiement des entreprises européennes au 3ème trimestre 2013 (exprimés en % d’entreprises et distribués par tranche de retard par pays) Paiements sans retard 75,9 % 46,5 % 44,4 % 30,6 % 25,7 % 39,9 % 48,4 % 17,1 % 29,9 % 41,0 % De 1 à 15 jours 17,2 % 23,8 % 27,9 % 37,4 % 32,6 % 21,4 % 27,2 % 23,2 % 32,0 % 27,5 % De 16 et 30 jours 5,7 % 23,6 % 15,1 % 26,6 % 31,3 % 21,4 % 19,7 % 33,5 % 28,4 % 21,7 % Supérieur à 30 jours 1,2 % 6,2 % 12,6 % 5,4 % 10,5 % 17,3 % 4,7 % 26,3 % 9,6 % 9,8 % TRANCHES de jours DE RETARDS Allemagne Belgique Espagne France Irlande Italie Pays-Bas Portugal RoyaumeUni Europe comportements de paiement des entreprises européennes AU 2ÈME TRIMESTRE 2013 (exprimés en % d’entreprises et distribués par tranche de retard par pays) Paiements sans retard 76,2 % 46,1 % 43,9 % 31,7 % 25,9 % 40,3 % 50,2 % 16,8 % 29,9 % 41,6 % De 1 à 15 jours 17,0 % 24,6 % 27,6 % 36,7 % 33,0 % 21,2 % 26,7 % 22,9 % 32,6 % 27,4 % De 16 et 30 jours 5,6 % 23,3 % 15,4 % 26,2 % 30,9 % 21,7 % 18,7 % 34,0 % 28,2 % 21,5 % Supérieur à 30 jours 1,2 % 6,0 % 13,1 % 5,4 % 10,2 % 16,8 % 4,4 % 26,3 % 9,2 % 9,5 % TRANCHES de jours DE RETARDS Sept. 10 Déc. 10 Mars 11 Juin 11 Sept. 11 Déc. 11 Mars 12 Juin 12 Sept. 12 Déc. 12 Mars 13 Juin 13 Sept 13 ÉVOLUTION DES JOURS DE RETARD DE PAIEMENT DES ENTREPRISES EN EUROPE DU 3ème TRIMESTRE 2010 Au 3éme trimestre 2013 Allemagne 8,1 8,1 8,2 8,0 6,9 6,4 6,3 6,4 6,2 6,0 6,1 6,2 6,2 Belgique 14,6 14,3 12,9 12,6 12,4 11,9 11,6 11,2 11,0 11,1 11,1 10,9 11,0 Espagne 19,1 22,7 19,9 19,8 20,8 22,0 20,8 20,8 19,6 19,5 18,7 18,3 17,7 France 12,4 12,2 12,3 12,2 12,0 11,9 11,8 11,5 11,8 12,1 12,3 12,0 12,1 Irlande 17,8 18,3 18,1 18,3 18,3 18,2 17,6 17,4 17,1 16,6 16,8 17,2 17,6 Italie 15,8 16,2 15,5 15,4 15,5 15,6 15,2 15,9 17,6 17,9 18,8 20,3 20,9 Pays-Bas 8,5 8,1 7,9 8,1 8,5 8,6 8,6 8,5 8,5 8,5 8,1 9,1 9,6 Portugal 28,7 28,7 30,0 26,0 26,3 27,1 26,1 28,4 29,2 30,5 31,6 32,9 33,1 Royaume-Uni 18,5 17,7 17,3 16,8 16,4 15,7 16,3 15,9 15,7 15,1 15,2 15,0 15,3 Europe 13,8 14,0 13,5 13,7 13,4 13,3 13,2 13,4 13,7 13,6 13,8 14,3 14,6 Renseignements : Altares 04 72 65 15 51 Contact Presse : Aurélie Botbol ou Madly Schenin-King +33(0)9 62 16 07 83
  20. 20. LES Analyses D’ALTARES partie 2 - Les comportements de paiement des entreprises en EUROPE au 3ème trimestre 2013 statistiques détaillées Europe • 20/21 comparaison des délais moyens de règlement en europe au 3ème trimestre 2013 Allemagne 0 - 30 6,2 Délais de règlement contractuels (jours) Retards de paiement (jours) Belgique 30 - 90 11,0 Espagne 17,7 90 - 100 À noter Les délais contractuels de règlement sont les tranches de délais théoriques habituellement constatés. En pratique, les délais de paiement moyens hors retards se situent généralement au-delà de 70 jours sur le sud de l’Europe et à 30 - 50 jours dans les autres pays. France 12,1 30 - 60 Irlande 30 - 60 17,6 Italie 30 - 120 20,9 Pays-Bas 0 - 90 9,6 Portugal 90 - 120 33,1 Royaume-Uni 30 - 60 15,3 Renseignements : Altares 04 72 65 15 51 Contact Presse : Aurélie Botbol ou Madly Schenin-King +33(0)9 62 16 07 83
  21. 21. LES Analyses D’ALTARES Les comportements de paiement des entreprises EN FRANCE ET en europe au 3ème trimestre 2013 21/21 méthodologiE Définition du retard de paiement Le retard de paiement, analysé par le programme DunTrade® du premier réseau mondial d’informations B to B : le D&B Worldwide Network dont Altares fait partie, se définit comme tout paiement effectué au-delà du terme convenu contractuellement. C’est également la définition retenue par le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne dans le texte de refonte de la Directive 2000/35/CE. En effet, une nouvelle directive (directive 2011/7/UE) sur la lutte contre le retard de paiement dans les transactions commerciales a été adoptée le 16 février 2011, afin de protéger les entreprises européennes, et en particulier les PME, contre les retards de paiement, et de les aider à améliorer leur compétitivité. Le programme dun trade®, une observation factuelle de la rÉalitÉ des paiements Les membres du réseau mondial Dun & Bradstreet ont initié un programme exclusif de collecte et d’analyse des retards de paiement. Depuis plus de 45 ans aux États-Unis et 25 ans en Europe, le programme DunTrade®, unique au monde, s’alimente des informations provenant directement de la comptabilité-client de milliers de sociétés participantes. Il analyse en permanence les retards de paiement par rapport aux conditions contractuelles. C’est le seul programme de collecte de ce type à s’appuyer sur une observation factuelle de la réalité des paiements. Le périmètre compte plus de 200 millions d’expériences commerciales réelles sur le monde, dont 25 millions en Europe, et 3,9 millions en France. Altares, membre du réseau mondial Dun & Bradstreet, s’appuie sur le programme DunTrade®, à la fois pour enrichir ses modèles de score et pour publier régulièrement son analyse des comportements de paiement en Europe. Retard de paiement et probabilité de défaillance La Commission européenne insiste dans sa campagne de lutte contre les retards de paiement sur le fait que « Dans toute l’Union européenne, il est courant de payer ses fournisseurs avec retard. Cette pratique est jugée acceptable car elle a peu de conséquences sur les consommateurs. Pourtant, les dégâts sont importants : chaque année, des centaines de milliers d’entreprises européennes font faillite parce qu’elles sont payées en retard. Les petites et moyennes entreprises sont les grandes victimes de ce phénomène qui est encore accentué pour les entreprises vendant à l’étranger ». Risque de défaillance et retards de paiement sont effectivement très clairs. L’aggravation du risque lié au report des règlements, observée depuis de nombreuses années grâce au programme DunTrade®, a été de nouveau validée lors de l’élaboration du score de défaillance Altares. Le seuil des 30 jours de retard de règlement a été confirmé comme point d’accélération du niveau de risque. À partir de 30 jours de retard, la probabilité de défaillance est multipliée par 6. Et à partir de 69 jours la probabilité est 11 fois plus forte. Probabilité de défaillance associée au retard de paiement Renseignements : Altares 04 72 65 15 51 Contact Presse : Aurélie Botbol ou Madly Schenin-King +33(0)9 62 16 07 83

×