HôtelPONSARDINBâti dans les années 1780 par lebaron Nicolas Ponsardin, l’HôtelPonsardin est resté durant un siècleauxmains...
L’Hôtel PONSARDIN à travers le tempsÀ sa mort en 1820, l’Hôtel est laissé dans l’indivision entre ses deux filles Barbe-Ni...
L’hôtelPonsardinestsanscontestel’undesplusbeauxhôtelsparticuliersdeReims.SafaçaderueEugèneDesteuqueclassée«patrimoinehisto...
Hôtel PONSARDINL’Hôtel Ponsardin, du haut de ses 232 ans, a eu l’honneur d’accueillir certainesfiguresemblématiquesdel’his...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Poussez la porte de la maison natale de la veuve cliquot ponsardin

333 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
333
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Poussez la porte de la maison natale de la veuve cliquot ponsardin

  1. 1. HôtelPONSARDINBâti dans les années 1780 par lebaron Nicolas Ponsardin, l’HôtelPonsardin est resté durant un siècleauxmainsdesadescendanceavantdedevenir la propriété de la ChambredeCommerceetd’Industrie.
  2. 2. L’Hôtel PONSARDIN à travers le tempsÀ sa mort en 1820, l’Hôtel est laissé dans l’indivision entre ses deux filles Barbe-Nicole veuve de François-Marie Clicquot, et Clémentine. Après le décès de cette dernière,l’Hôtel Ponsardin devient la propriété exclusive de Barbe-Nicole. Plus connue sous le nom de « la Veuve Clicquot », c’est elle qui a dirigé d’une main de fer la maison deChampagne de feu son mari. L’Hôtel Ponsardin fut ensuite légué à sa descendance. Il passa tout d’abord aux mains de son gendre, le Comte de Chevigné : l’époux de sa filleuniqueClémentine;puisàcellesdeleurproprefilleMarieClémentinedeChevigné.Lafilledecettedernière:Marie-Adriennenomméeduchessed’Uzès,futl’ultimePonsardinà détenir l’Hôtel, puisqu’elle finit par le vendre le 26 Avril 1880 à la Chambre de Commerce et d’Industrie pour la coquette somme de 225 000 francs.Pour atténuer les effets de cette dépense, une partie du bâtiment a été louée aux services de la Poste et des Télégraphes. Pour ce faire, d’importantestransformationsontéténécessaires,dénaturantainsil’HôtelPonsardinpendantundemi-siècle.Celui-cineretrouvalapuretédeseslignesqu’en1933grâceauxrestaurationsentreprisesparleComteBertranddeMun,alorsprésidentdelaChambre.Finalement, afin de retrouver l’éclat et le raffinement qui les caractérisaient jadis, les intérieurs de l’Hôtel ont profité d’une rénovation totale en 2003et 2004.C’est Ponce-Jean-Nicolas-PhilippePonsardin qui est à l’origine del’édification de l’hôtel Ponsardin.Né en 1747, ce franc-bourgeois del’époque prérévolutionnaire s’est crééune richesse considérable en profitantdel’essordel’industrietextile.
  3. 3. L’hôtelPonsardinestsanscontestel’undesplusbeauxhôtelsparticuliersdeReims.SafaçaderueEugèneDesteuqueclassée«patrimoinehistorique»etdontlestonsclassiquesmaischaleureuxsontrendusparlapierredeCourville,aétéréaliséeauXVIIIèmesiècle. L’ensembleestanimédepetitsdécrochements,debalustradesaveuglesforméesd’entrelacsetd’ornementsflorauxquimettentenvaleurlesnombreusesfenêtres.Quantàlatoitureenardoise,elleestsobrementornéedelucarnesovalesetcintrées.L’architecture de l’ Hôtel PONSARDINOn peut voir son autre façade depuis la rue Cérès à travers unehaute grille aux flèches dorées. Le fronton de ce portail estsurmontédubâtonailéetdesserpentsentrelacésducaducéedeMercure, symbole d’activité et de prudence des Chambres deCommerce et d’Industrie. Cette façade, bien moins régulière,est encadrée de deux pavillons plus modernes l’un renfermantun logement de service, l’autre, l’entrée de la salle Bertrand deMun,unmagnifiquepetitthéâtresurplombéparuneverrière.Sil’onpénètredansl’Hôtelparcetteentrée,onpeutadmirerà l’étage le vestibule abritant une galerie de portraits desprésidents de la Chambre réalisés à la sanguine.
  4. 4. Hôtel PONSARDINL’Hôtel Ponsardin, du haut de ses 232 ans, a eu l’honneur d’accueillir certainesfiguresemblématiquesdel’histoiredeFrance.L’empereur des français Napoléon Ier accompagné de sa femme Joséphine ypassèrent le 22 thermidor 1803 à l’occasion d’une visite au couple consulaire deReims.Après le divorce de celui-ci, la nouvelle impératrice Marie-Louise d’Autriche futelleaussiamenéeàpénétrerlamaisondeM.Ponsardin.L’Hôtel reçut la famille du duc d’Orléans, qui sera plus tard proclamé Louis-PhilippeIer,roidesfrançais.Ceux-ciétaientvenusassisterausacredeCharlesX.Enfin,etplusrécemment;leprésidentdelaRépubliquedel’époqueVincentAuriolestvenuinaugureren1950laplaqueportantlesnomsdesprésidentsdelaChambredeCommerceetd’IndustriedeReimsetd’Epernaydepuisle3décembre1801.Ils y sont passésL’Hôtel Ponsardin connaît un joli succès auprès des réalisateurs. Plusieursscènesdecourts-métragesontdéjàététournéesdanssesvastespièceschargéesd’histoire. Parmi d’autres, Régis Musset a réalisé en aout 2012 le huitièmeépisode delasérietéléviséefrançaise,LeSangdelaVigne,dontlepremierrôleesttenuparPierreArditi.L’hôtel sous le feu des projecteursChaque année, l’Etat protège de nombreux édifices et objetsayant une valeur historique, artistique et/ou architecturale, enleur attribuant l’appellation de « monuments historiques ».C’est ainsi qu’ont été classés trois éléments de l’hôtelPonsardin :• son imposante façade donnant sur l’élégant jardin de larueEugèneDesteuque• la rampe en fer forgé offrant rosaces et fleurs de lotus sursonescalierdhonneur• les bas-reliefs représentant les 4 saisons dans le salonWalbaumLes éléments classés « monuments historiques »CCI REIMSEPERNAYun patrimoineUn patrimoine de la Chambre de Commerceet d’Industrie de Reims et d’EpernayCréditphoto:GuillaumeGellert.

×