Projet Sound Touch - soutenance finale

515 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
515
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Projet Sound Touch - soutenance finale

  1. 1. Page 1
  2. 2. Page 2 SOMMAIRE INTRODUCTION ELEMENTS TECHNIQUES VALORISATION PLANIFICATION BUDGET CONCLUSION RETOURS INDIVIDUELS QUESTIONS
  3. 3. Page 3 L’EQUIPE 1
  4. 4. Page 4 LES ACTEURS EXTERIEURS DIRECTEUR SCIENTIFIQUE M. Jean-Claude TRICOT PILOTE M. Franck KERHERVE CONSULTANTE MULTIDIMENSIONALITE Mme Laurence CAYRON PARTENAIRES R. BELLOT - M. FREIXAS - A. HARANT 2
  5. 5. Page 5 LE PROJET Stimuler le toucher à distance avec des ultrasons 3
  6. 6. Page 6 LES APPLICATIONS • Réalité augmentée – parcs d’attractions – home cinémas • Applications médicales • Aide aux malvoyants 4
  7. 7. Page 7 LE VIDEO LUDIQUE • Secteur très riche en innovations • Orientation vers l’interactivité avec l’humain: – Mouvement (Wii, Kinect, PS Eye) – Tactile (DS) – Sensations tactiles: vibrations manettes uniquement • Constructeurs indépendants de plus en plus nombreux (Razer, Nvidia, console Ouya) 5
  8. 8. Page 8 LA REPARTITION Pôle Bio- engineering Pôle Mécanique – Acoustique Pôle Electronique Pôle Informatique 6
  9. 9. Page 9 LE TOUCHER Le toucher au niveau anatomique: – 2500 mécanorécepteurs/cm² – « two point discrimination » de 1 à 3 mm 7
  10. 10. Page 10 L’INTERACTION PEAU - SIGNAL Objectif 1 : Ressentir des sensations. – Atteindre les follicules de Pacini, les plus sensibles aux vibrations – Maximum de sensibilité à 250 Hz – Sinusoïde de 40 kHz (transducteurs) modulée à 250 Hz Objectif 2 : Augmenter la puissance. – Focalisation – Bursts 8
  11. 11. Page 11 Pour aller plus loin: – Limiter le phénomène d’évanescence : temps de repos – Stimuler plusieurs mécanorécepteurs à la fois : gamme de fréquences modulantes – Simuler des textures fines : signaux rectangulaires L’INTERACTION PEAU - SIGNAL 9
  12. 12. Page 12 LE POLE MECANIQUE Modélisation Eagle Plaque 2 • Géométrie rectangulaire • Disposition hexagonale des transducteurs • Plan de masse Emission uniforme des ondes ultrasonores Plaque 3 • Géométrie rectangulaire • Disposition hexagonale des transducteurs • Chaque patte de transducteurs concentriques est connectée Focalisation ponctuelle des ondes ultrasonores 10
  13. 13. Page 13 LA CONCEPTION MECANIQUE Disposition hexagonale sans déphasage Matrice carrée alimentée par colonnes Vue de dessus Vue d’en bas Vue en perspective PLAQUE 1 PLAQUE 2 PLAQUE 3 Disposition hexagonale avec déphasage Vue en perspective Vue d’en bas 11
  14. 14. Page 14 LES PERSPECTIVES Encastrement de plaques circulaires à disposition hexagonale Encastrement de plaques carrées à disposition rectiligne Plaque hexagonale avec disposition hexagonale Focalisation physique du signal : transducteurs disposés sur une surface sphérique 12
  15. 15. Page 15 LES TRANSDUCTEURS transducteur ultrasonore grille de protection signal matériau piézo-électrique (résonnant à 40kHz) 13
  16. 16. Page 16 L’AMPLIFICATION DE PUISSANCE carte d’alimentation de puissance sorties du signal port d’entrée alimentation en puissance 14
  17. 17. Page 17 LE DSP processeur de signaux digitaux port USB communiquant avec l’ordinateur potentiomètres, boutons sorties numériques et analogiques 15
  18. 18. Page 18 Synthèse du signal • Modulation d’un signal sinusoïdal (40kHz) par un signal carré (250Hz). • Etude du signal dans le domaine temporel et fréquentiel. • Différentes études pour un signal spécifique (transformée de Fourier et Atome temps-fréquence) LE POLE INFORMATIQUE 16
  19. 19. Page 19 • Générer un signal modulé • Moduler en amplitude à porteuse conservée • Modifier le déphasage en fonction de la distance entre le point de focalisation et la plaque SIGMA STUDIO 17
  20. 20. Page 20 LA VALORISATION 18
  21. 21. Page 21 LA COMMUNICATION • Mailing • Dropbox • Google Agenda • To Do list • Réunions avec compte rendus 19
  22. 22. Page 22 LES NOUVEAUTES G2 • Newsletter envoyée aux membres de l’équipe, aux enseignants et aux partenaires • Sommaire bimensuel de l’avancement du projet sound-touch@googlegroups.com eleves.ec-lille.fr/~soundtouch11/ 20
  23. 23. Page 23 L’ORGANISATION • Dans la gestion du projet: 1. Documentation 2. Risques 3. Budget 4. Communication • Dans la réalisation: o Travail par pôle o Vérification par un binôme o Communication o Retours mensuels d’avancement o Réunion hebdomadaires G 1 G 2 21 09-11 12-11 03-12 06-12 09-12 12-12 03-13 06-13
  24. 24. Page 24 LES JALONS TECHNIQUES • Avancement composant par composant : 1. Expérimentations sur les transducteurs 2. Génération du signal par DSP 3. Manipulation de l’amplification 4. Signal adapté • Obtention des sensations 09-11 12-11 03-12 06-12 09-12 12-12 03-13 06-13 Toucher • Sensation Transduct eurs Transduct eurs • Plaque de seconde génération PC • Sigma Studio DSP • Sortie analogique PC • Sigma Studio • Modulation • Interface PWM DSP • Sortie analogique PWM • Amplificateur PC • Sigma Studio • Interface PWM DSP • Sortie analogique 22 G 1 G 2
  25. 25. Page 25 LE BUDGET PRODUITS ECOLE CENTRALE DE LILLE 300 € PRIX DE L’AI 1 000 € COMPOSANTS PARTENAIRE 520 € TOTAL 1 820 € Rémy BELLOT & Maxence FREIXAS 23
  26. 26. Page 26 LE BUDGET CHARGES CARTE D’EVALUATION D’AMPLIFICATION TAS 5612 360 € COMPOSANTS ELECTRONIQUES 180 € TRANSDUCTEURS 320 € CARTE DSP 200 € COMPOSANTS PLAQUES HEXAGONALES 100 € ENVELOPPE SOLEAU 15 € FRAIS DE VALORISATION 100 € TOTAL 1 275 €24
  27. 27. Page 27 CONCLUSION • Un dispositif fonctionnel • Un projet qui commence à se faire connaître • Des perspectives d’évolution 25
  28. 28. Page 28 RETOURS INDIVIDUELS 26 INFORMATIQUE RELATIONNE LJEUX VIDÉOS EXPÉRIMENTAL COHÉSION 26
  29. 29. Page 29 REMERCIEMENTS 25 • R. BELLOT et M. FREIXAS • J.C. TRICOT et F. KERHERVE • L. CAYRON • L’Association des Ingénieurs représentée par Angélique HARANT • J. LAURENS • S. THOMY, C. RYMEK et X. CIMETIERE • A. TALBI, M. GOUEYGOU, B. PIWAKOVSKI, P. CHAINAIS 27
  30. 30. Page 30 QUESTIONS Nous sommes prêts à répondre à vos questions, à l’aide de diapositives complémentaires 28

×