Cigarette électronique et vapoteurs (Molimard)

1 760 vues

Publié le

Présentation au CH Paul Guiraud (94 - Villejuif) à l'occasion de la Journée Mondiale sans tabac 2012

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 760
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cigarette électronique et vapoteurs (Molimard)

  1. 1. Cigarette électronique et Vapoteurs Pr Robert Molimard CH Paul Guiraud - 31 mai 2012 (présentation par Luc DUSSART)
  2. 2.  Ça ressemble à une cigarette Le bout rougit quand on aspire, mais cela ne brûle pas On dirait de la fumée, mais ce nest quun petit nuage de vapeur « La cigarette électronique est née du besoin de braver  impunément les interdictions de fumer dans les lieux publics » Brevetée en 2003 par Hon Lik, pharmacien chinois
  3. 3. En hiver, lorsquil fait très froid, un petit panache de buée sort de labouche des passants
  4. 4. Lair ne peut conserver toute sa vapeur deau gazeuse au-delà de la saturation.  Si la température baisse, lexcédent se condense en phase liquide (nuage, buée).   Lair peut dautant plus contenir de vapeur deau quil est plus chaud,  Pour chaque température, il y a un maximum dhumidité possible (saturation). Le "point de rosée" est la température où se produit cette condensation pour chaque degré dhumidité de lair.Ainsi, à 25°, pour un air saturé à 100%, la buée apparaîtra dès  Si lair nest saturéces 25°  quà 40%, il faudra descendre à 10° pour que se forme la buée
  5. 5. Le propylène-glycol  Molécule très avide deau, utilisée comme humidifiant  Sévapore vite à partir de 60°C Schéma de cigarette électronique Pile ou batterie Résistance e-liquide  (bourre fibreuse)Diode électro- Tresse amenant  Propylène glycol ± glycerol,luminescente le liquide au  arômes divers, contact de la  ± nicotine résistance
  6. 6.  Lorsque le "vapoteur" aspire, un capteur de pression  allume la diode, ce qui simule une combustion  met la résistance sous tension pour chauffer le "e-liquide " Grâce au propylène-glycol, lair aspiré et chauffé se charge en vapeur deau, Inhalé dans la bouche et les poumons humides à 37°, il en ressort totalement saturé. Au contact de lair extérieur habituellement plus frais, la vapeur en excédent se condense en microgouttes deau Il se forme un petit nuage visible qui se dissipe rapidement quand latmosphère nest pas saturé en vapeur deau
  7. 7.  Cigarette jetable. Une même cigarette peut être utilisée plusieurs foisjusquà épuisement de la réserve de liquide et de la pile(jusqu’à 400 bouffées soit un paquet de cigarettes, prix ~ 10 €) Vaporisateur rechargeable, à la fois de la batterie et en e-liquide, plus économique si usage régulier Selon la structure : La résistance a une tresse incorporée (atomiseur). Les atomiseurs à faible résistance chauffent plus. La bourre peut être remplacée par un réservoir. Atomiseur et réservoir de-liquide peuvent être en un bloc (cartomiseur). On peut vapoter "à sec sans réservoir, en mettant 3 gouttes de liquide sur un "drip-tip" fixé sur latomiseur, etc… Cela fait varier les sensations, le "hit". Selon la composition des liquides : propylène-glycol, glycérol, arômes. La teneur en nicotine est très variable, de zéro à 20 mg/ml, et le rendement également. Selon l’apparence : cigarette, cigare, pipe, mods, etc… ,
  8. 8. La e-cigarette nest dangereuse ni pour le vapoteur ni pour lenvironnement  Pas de combustion, donc ni CO ni goudrons cancérigènes ni irritants bronchiques.  Ne dégage pas de fumée, le nuage nest que de la vapeur  Le propylène-glycol est largement utilisé comme hydratant, industrie alimentaire, cosmétiques, même aérosols anti-asthmatiques (!). Il est considéré inoffensif. Il peut simplement dessécher la bouche.  Le propylène-glycol est inodore. Les arômes ajoutés sont inoffensifs. Ils varient selon les marques : menthol, bergamote, arôme de tabac frais, blond ou brun, vanille, citron, caramel, café, pomme chocolat, fraise etc. Ils nimportunent pas plus le voisinage que certains parfums ou arômes culinaires.  Pas de risque dincendie
  9. 9. Brave de façon inacceptable les interdictions de fumer Va à lencontre de la lutte contre le tabagisme La nicotine dans la majorité de ces cigarettes est un poison qui peutêtre dangereux pour les enfantsOn ne sait rien sur la toxicité du propylène-glycol inhalé à long terme Le propylène-glycol peut être explosif La composition en nicotine, additifs, arômes, extraits dherbes nest nistandardisée, ni connue, ni contrôlée, avec des risques inconnus La nicotine peut induire une dépendance La e-cigarette pourrait inciter les jeunes au tabagisme
  10. 10. Quelques inconvénients1.- La e-cigarette est certainement moins dangereuse que le tabac Il faudrait cependant un minimum de contrôle qualité2.- Elle est inoffensive pour le voisinage, hormis aux grincheux3.- Pour lenvironnement, pas dincendies mais cigarettes usagées, piles.La promotion du tabagisme ?1.- Les effets de bravade me semblent marginaux, et sépuisent à mesure que la e-cigarette se banalise.2.- En général, le vapoteur cherche à arrêter ou à moins fumer3.- Tant quelle nest pas interdite, les enfants préfèreront essayer le tabac.
  11. 11. Controverse Quelle différence entre e-cigarette et inhaleur à nicotine? Intérêt financier important des labos pharmaceutiques. Pfizer a financé une étude sur le contenu et rendement en nicotine Intérêt financier important de lindustrie tabagièreMais la firme Lorillard vient dacquérir une marque de-cigarettes!
  12. 12. Les avantages Je suis surpris que lengouement ne sépuise pas Ventes (millions de $) Ventes aux USA 1.- Importance du geste 2.- Surprenant que celles sans nicotine aient du succès 3.- Rôle de lirritation muqueuse par la nicotine 4.- Geste + stimulation locale suffisants pour induire une dépendance ? 5.- Convivialité dune population stigmatisée ? 6.- Moyen darrêter de fumer. Rôle de la nicotine ?
  13. 13. Transition vers un arrêt complet Grâce à la e-cigarette, beaucoup de fumeursdiminuent leur consommation de tabac, voire sarrêtent de fumer Source : forum-ecigarette.com (mai 2012)
  14. 14. La e-cigarette aiderait elle à résoudre les problèmes dinterdiction ? 1.- Plutôt des avantages 2.- Guère de confusion possible pour le personnel : odeur, pas de mégots 3.- Mais Il faudrait dabord que les patients acceptent de troquer leur clope pour une e-cig Quels arguments solides aurait la direction de linterdire ? 1.- Hormis des directives opposées, pourquoi pas tenter mais 2.- Simple autorisation ? Approvisionnement comme pour les gommes dans loptique daide à larrêt ? 3.- Mais nicotine sans AMM, pas de gestion par la pharmacie Le problème sine qua non : évaluer lacceptabilité Ce serait une étude scientifique difficile à organiser

×