La triste erreur d'Emilie

598 vues

Publié le

Histoires pour les enfants - www.freekidstories.org

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
598
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
188
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La triste erreur d'Emilie

  1. 1. (Cette histoire se déroule dans les années 1950, à l'époque où les montres étaient mécaniques et devaient être remontées pour pouvoir fonctionner. Elles n'étaient pas étanches non plus.) Il y avait une chose qu'Emilie était incapable d'assumer. Elle n'admettait jamais avoir fait quelque chose de mal. A la place, elle inventait des histoires pour essayer de cacher sa faute. Evidemment, ça ne marchait jamais. Maman s'en apercevait toujours. Peu importe combien Emilie mentait, la vérité sortait toujours. Bien qu'Emilie ait raconté des douzaines d'histoires et qu'elle se soit toujours fait prendre, elle continuait d'affabuler, avec toujours les mêmes résultats désolants. Un jour, cependant, il arriva quelque chose qui changea tout. C'était son anniversaire, et Papa et Maman lui offrirent quelque chose de spécial: la plus coquette, la plus jolie petite montre qu'elle ait jamais vue! Elle était trop heureuse pour parler. Elle n'aurait jamais osé espérer recevoir quelque chose d'aussi beau. Emilie mit la montre à son poignet et la contempla pendant des heures. Imaginez! Une vraie montre qui indiquait l'heure pour de bon, pas comme les jouets qu'elle possédait avant celle-ci. La triste erreur d'Emilie
  2. 2. Papa et Maman lui demandèrent de faire très attention au soin d'un cadeau aussi cher : elle devait la remonter tout doucement, et pas trop souvent ; elle devait la retirer avant de laver la vaisselle; et évidemment, elle devait l'enlever avant de prendre sa douche ou son bain. « Si tu prends bien soin de cette petite montre, dit Papa, elle te servira pendant très, très longtemps. » « Oh, j'en prendrai soin, dit Emilie, pour rien au monde je ne voudrais qu'elle soit abimée! Je n'ai jamais eu quelque chose d'aussi beau! » Un soir, un mois plus tard environ, Emilie prenait son bain. Elle avait fini de se laver les cheveux et tout le corps, quand soudain elle s'aperçut que sa précieuse montre était toujours à son poignet. Elle paniqua et se dépêcha de sortir de la baignoire. Elle enleva la montre et la mit à son oreille. Elle s'était arrêtée! « Oh, se lamenta-t-elle, ma jolie montre! Je l'ai cassée! Je l'ai cassée! » Puis lui vint une pensée terrible : « Que va dire Maman? Que va dire Papa? » Elle ne se sentait pas la force de les affronter. Ils avaient beau se montrer gentils et remplis d'amour, elle se dit qu'elle ne pouvait pas leur avouer la terrible vérité sur ce qu'elle venait de faire. Que faire ? Si elle ne portait plus la montre, ils se poseraient des questions. Si elle la portait et qu'ils remarquaient qu'elle ne marchait plus, ils l'interrogeraient. Elle choisit d'inventer une histoire afin qu'ils ne découvrent jamais la vérité.
  3. 3. Quelques jours passèrent. Emilie gardait son secret. Puis un matin, au petit déjeuner, Papa lui demanda l'heure. - Je ne sais pas, dit-elle, en rougissant un peu. Je crains que ma montre ne se soit arrêtée. - Arrêtée ? dit Papa, as-tu oublié de la remonter la nuit dernière? - Oh non, non, dit Emilie, je l'ai bien remontée, mais, eh bien... elle s'est juste arrêtée. - Montre-la moi, dit Papa. Emilie la retira de son poignet et la lui tendit. - C'est étrange, dit Papa, on dirait qu'il y a un peu d'humidité sous le verre. Je me demande ce qui aurait pu causer cela? - Je me posais la même question, dit Emilie, peut-être qu'elle a été mouillée quand je suis sortie sous la pluie la nuit dernière. Mais je ne pensais pas que la pluie pouvait traverser le verre. - Je ne le pense pas non plus, dit Papa, j'y jetterai un autre coup d'œil quand je rentrerai ce soir. Lorsque Papa fut parti, Maman demanda à voir la montre. Elle aussi remarqua l'humidité sous le verre. - C'est étrange, dit-elle, je vois des petites gouttes d'eau là-dedans, moi aussi. Emilie, tu es sûre que tu avais la montre quand tu étais sous la pluie? - Oh oui, Maman, oui! Il pleuvait vraiment fort. - Non, pas la nuit dernière, dit Maman qui commençait à avoir des doutes, il n'a pas plu du tout, la nuit dernière! - Alors ce devait être la nuit d'avant, répondit Emilie, en rougissant un peu plus. - Es-tu vraiment sûre que l'eau dans la montre vient de la pluie? demanda Maman. - Oh, oui, euh... oui, je pense que c'est ça, dit Emilie - Tu es sûre que ce n'est pas l'eau du bain ? interrogea Maman. - Tu es sûre que ce n'est pas l'eau du bain ? Non, euh... oui, je veux dire non; Je n'en suis pas vraiment sûre...
  4. 4. - Non, euh... oui, je veux dire non; Je n'en suis pas vraiment sûre, répondit-elle, en commençant à trembler à l'intérieur d'elle-même. - Dis-moi la vérité, Emilie. Es-tu entrée dans la baignoire avec la montre au poignet? Emilie comprit que ce n'était plus la peine d'essayer de mentir à Maman. - Oui, finit-elle par avouer, c'est ce qui s’est passé. - Alors pourquoi m'as-tu raconté que tu étais sortie sous la pluie avec ? - Parce que j'avais peur de ce que toi ou Papa diraient. - Quand as-tu fait cela? - La semaine dernière, lundi soir, je pense. - Vraiment, ça fait trop longtemps! Oh, si seulement tu me l'avais dit tout de suite, au lieu de mentir pendant tout ce temps! - Pourquoi? - Parce que si tu me l'avais dit à ce moment-là, j'aurais pu vite l'emmener chez le bijoutier. Il l'aurait immédiatement fait sécher, et elle n'aurait eu aucun mal. Mais maintenant elle doit être toute rouillée à l'intérieur et elle ne remarchera probablement jamais plus. « Elle ne remarchera jamais plus ? » se mit à pleurer la pauvre Emilie. « Oh, si seulement je t'avais dit la vérité tout de suite! Pourquoi est-ce que je t'ai menti ? Maintenant j'ai perdu ma belle montre pour toujours! » C'était une dure, dure leçon, qu'Emilie a apprise ce jour-là. Mais j'ai le plaisir de vous annoncer qu'elle l'a bien apprise. Depuis lors, quand elle était tentée de couvrir une faute par une fausse histoire, Emilie se rappelait ce qui était arrivé à sa précieuse montre. Elle a décidé de toujours dire tout de suite la vérité. • Est-ce que ça paye de mentir? • Les choses auraient-elles été différentes si Emilie avait dit la vérité et qu'elle s'était montrée honnête? • Qu'aurais-tu fais si tu avais été Emilie? • Discute des choses sur lesquelles c'est dur de dire la vérité, et pourquoi ce serait mieux de la dire quand même, même si c'est difficile? Histoires pour les enfants – www.freekidstories.org Text and art © Aurora Productions/TFI. Background courtesy of Nina via Flickr.

×