Bâtiment et innovation à la Réunion

1 059 vues

Publié le

Présentation de M. François GARDE lors du colloque "Les rencontres scientifiques sur les nouvelles énergies" 2012 organisé par le GIP GERRI

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 059
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
58
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bâtiment et innovation à la Réunion

  1. 1. Rencontres scientifiques sur les nouvelles énergies 1Ile de La Réunion – Hôtel de Région – 27-28 novembre 2012 Bâtiment et Innovation à La Réunion François Garde garde@univ-reunion.fr,
  2. 2. Contexte énergétique et électrique Objectif majeur : autonomie énergétique en 2025/2030 Contexte électrique Réseau insulaire non interconnecté Electricité polluante 820 g CO2/kWh 4% de croissance 36% de la production avec ENR Injection des ENR intermittentes Pb du stockage
  3. 3. Le bâtiment à La Réunion 85 % de la demande en électricité Une seule énergie : l’électricité Des consommations importantes - Moyenne Bâtiments tertiaires : 330 kWhep/m²SHON.an (dont 190 kWhep/m²SHON.an pour la climatisation ) - Un impact environnemental énorme Une réglementation RT2A DOM Des outils d’aide à la conception : PERENE 2009 Un décalage par rapport aux lois Grenelle 2 et aux directives européennes (EBPD : 2019, tous les bâtiments neufs à E>0) Objectif BBC : 50 kWhep/m²SHON.an Usages pris en compte : chauffage, refroidissement, ventilation, auxiliaires, production d’ECS, éclairage des locaux RT2012 : tous les bâtiments BBC
  4. 4. Conversion Eprimaire/Efinale. Equivalent CO2 La Reunion
  5. 5. Axes de recherche et d’innovation : Bâtiment Smart grids (à léchelle de la communauté) Efficacité énergétique Bâtiments à basse consommation et aménagement en milieu tropical NetZEB/NetZECommunities for hot and humid climates Stockage de l’énergie Matériaux et produits innovants (PCM, brises soleil) Outils de modélisation pour l’ingénierie Plateformes d’essai : soufflerie, bancs de test, bâtiments démonstrateurs, tests de vieillissement
  6. 6. Ventilation Naturelle/Convection naturelle Un exemple typique de modélisation qui ne fonctionnera sûrement jamais Les logiciels de thermique du bâtiment ont des modèles trop simplifiés pour modéliser de telles configurations Lexpérimentation confirme cette affirmation Nécessité de concevoir des modèles dont les temps de simulations sont compatibles avec lingénierie et dont les résultats se rapprochent de la réalité énergétique Amélioration de la description numérique des phénomènes aérauliques Contact Alain BASTIDE, alain.bastide@univ-reunion.fr
  7. 7. Lamélioration de la description numérique desphénomènes aérauliques : convection naturelle Travaux sur les conditions limites des problèmes fluides pour le bâtiment ADNBATI, PIE CNRS, Amélioration de la Description Numérique du Bâtiment, 25k€ ANR-4C, Confort en Climat Chaud sans Climatiser, 2M€ Collaboration de recherche sur les conditions limites du problème fluide avec le CEA (Chambéry), le laboratoire LASIE (La Rochelle), laboratoire LIMSI (Orsay) Contact Alain BASTIDE, alain.bastide@univ-reunion.fr
  8. 8. Lamélioration de la description numérique desphénomènes aérauliques : convection naturelle Travaux sur les conditions limites des problèmes fluides pour les composants de bâtiment Exemples de Travaux sur les parois doubles peaux ou complexes photovoltaïques ventilés, ... GDR AMETH, Analyse – Maîtrise des Ecoulements et Echanges Thermiques, PIMENT, PPrime, MSME, CETHIL, TREFLE, LIMSI, LGCGE ANR-4C, Confort en Climat Chaud sans Climatiser, 2M€ Contact Alain BASTIDE, alain.bastide@univ-reunion.fr
  9. 9. Lamélioration de la description numérique desphénomènes aérauliques : ventilation naturelle Modèles existant très sensibles aux coefficients et à eux-mêmes Fiabilité des modèles conduisant à des Erreurs de 30 à 500 % Travaux de fiabilisation des modèles pour l’ingénierie Travaux sur la réduction de modèles ANR-4C, Confort en Climat Chaud sans Climatiser, 2M€ Collaboration de recherche sur la réduction du problème fluide avec le CEA, le laboratoire LASIE Contact Alain BASTIDE, alain.bastide@univ-reunion.fr
  10. 10. NetZEB : What is going on ? IEA Task 40/Annex 52 Towards Net Zero Solar Energy Buildings www.iea-shc.org/task40 AIM : Joint international research to advance NZEBs to practical reality in the marketplace. Subtask A : Definitions and Implication (Germany/Italy) Subtask B : Design processus and tools (Canada, USA) Subtask C : Develop solution sets for different climates, building types and functions (Reunion/FRA, NZ) Subtask D : Dissemination and Outreach (Canada)
  11. 11. IEA Task 40/Annex 52 : 19 Countries involvedTowards Net Solar Energy Buildings Cooling Challenges; Heating Challenges; Heating AND Cooling Challenges. Singapore
  12. 12. Innovation dans le bâtiment :Programme ADEME - PREBATChallenge : pas de clim !NetZEB : ENERPOS (Saint-Pierre),1er bâtiment à énergie positive des DOMFacteur 10 atteint.Omicrone (Saint-Denis),Efficience (Le Port)Bâtiment M -BIBAS :1er bâtiment à énergie positive en réhabilitationavec stockage de lénergie
  13. 13. INES RéunionPlateformes dessai, bâtiments démonstrateurs Souffleries à couche limite et cyclonique Objectif : vérifier les performances aérauliques des bâtiments et de quartiers au travers de maquettes Plateformes dessai - Certification de produits innovants, - Systèmes de stockage de lénergie Maisons expérimentales à énergie positive Objectif : concevoir et tester le comportement des bâtiments du futur en zone tropicale sous divers climats (Bas, Mi-altitude, Hauts de La Réunion) Bâtiments démonstrateurs - Bâtiment ENERPOS déjà existant et en fonctionnement - Dautres projets en collaboration avec le projet Ecocité - Objectif : retour dexpérience et monitoring de bâtiments occupés
  14. 14. Bâtiment et innovationQue manque-t-il à La Réunion ?+Une excellente expertise;Les laboratoires de recherche sont reconnus;L’offre de formation existe;Le tissu professionnel et industriel est dynamique;Le réseau international se construit;Economies de 40% des bâtiments nouveaux.

×