Cours 11 06_11_mak_maclassecopte_free_fr

479 vues

Publié le

Publié dans : Spirituel, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
479
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
91
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cours 11 06_11_mak_maclassecopte_free_fr

  1. 1. Chapitre 3 : <br />Une invitation à un festin<br />
  2. 2. Matthieu 22:2-14<br />Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils. Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces; mais ils ne voulurent pas venir. Il envoya encore d'autres serviteurs, en disant: Dites aux conviés: Voici, j'ai préparé mon festin; mes boeufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces. Mais, sans s'inquiéter de l'invitation, ils s'en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic; et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent. Le roi fut irrité; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville. Alors il dit à ses serviteurs: Les noces sont prêtes; mais les conviés n'en étaient pas dignes. Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez. Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu'ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives. Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n'avait pas revêtu un habit de noces. Il lui dit: Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces? Cet homme eut la bouche fermée. Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.<br />
  3. 3. Quelques questions<br />Que représente le Royaume des Cieux dans ce texte ?<br />Qui est le Roi ?<br />Qui est son Fils ?<br />Qui est la mariée ?<br />Quel est le festin préparé par le Roi ?<br />Qui sont ceux qui ont refusé de venir aux noces ?<br />Qui sont les nouveaux invités ?<br />
  4. 4. Les réponses<br />Le Royaume des Cieux :<br />le cœur de tout homme qui ouvre sa porte au Seigneur Jésus,<br />l’Eglise, la maison du Seigneur, le Seigneur habite toujours en lui,<br />Les Cieux où se trouve le trône du Seigneur et où sont les anges, et où sont les Saints qui se réjouissent de leur présence autour du Seigneur JC.<br />Le Roi est le Père.<br />Son Fils est le Seigneur JC, l’hypostase du Verbe de Dieu qui s’est incarné pour notre rédemption.<br />
  5. 5. Suite<br />La mariée est toute âme humaine qui aime son Dieu.<br />Les taureaux et tous animaux préparés pour le festin sont les sacrifices qui symbolisaient le glorieux sacrifice de notre Seigneur JC, son Corps, qu’il a pris de la Sainte Vierge Marie.<br />Ceux qui ont refusé sont le peuple juif qui était distrait et n’a pas cru à lui.<br />Les nouveaux invités sont ceux qui se sont rassemblés venant de tous les carrefours, des routes (de tous les coins du monde), tous ceux qui ne sont pas juifs ou non croyants, qui ont cru à lui. <br />
  6. 6. Donc…<br />Alors il nous a invités à son festin qui est son corps et son sang.<br />Mais ce festin ne peut être assisté que par ceux qui portent l’habit des noces.<br />Autrement dit, ceux qui se sont préparés par la foi, le baptême et la repentance.<br />C’est un grand festin quotidien offert par le Seigneur JC, son Corps et son Sang Saints durant la Sainte Liturgie.<br />
  7. 7. Et si nous voyons comment le Roi prépare le festin de son Fils et à qui il le prépare ???<br />
  8. 8. La première station :La préparation pour le festin<br />L’Eglise Sainte prépare nos cœurs avant le début de la liturgie par les prières et les louanges.<br />Cette préparationcommence de la veille de la messe par les louanges du soir et l’office de l’encens des vêpres<br />Cela est prié au temps du coucher du soleil comme symbole du coucher du soleil de la vie humaine et c’est pour cela on prie l’oraison des défunts.<br />Après cela, l’Eglise continue par les louanges de minuit.<br />
  9. 9. La deuxième station :A l’aube<br />A l’aube, l’Eglise prie l’office de l’encens de l’aube<br />Elle prie l’oraison des voyageurs et des malades car anciennement, les gens ne voyageaient que le matin et les maisons de soin recevaientleursmalades le matin<br />De cette manière, le cœur se prépare pour la messe divine.<br />
  10. 10. La troisième station :La matière du festin<br />Durant l’offrande, le prêtre choisit le meilleur pain (korban) offert pour qu’il devienne le Corpspour la sanctification.<br />Celui qui fait le pain doit faire attention et être méticuleux durant ce travail. Il doit prier les psaumes et être dans un état de prière.<br />Le pain qui est offert représente l’Eglise. Elle est formée de grains de blé et chaque grain représente la personne chrétienne.<br />
  11. 11. Suite 1<br />Ce blé est moulu ensemble, et cette opération représente les douleurs ou les peines de la vie spirituelle durant laquelle on apprend à quitter les plaisirs du péchés, et à acquérir l’endurance physique de la prière (se tenir debout, se prosterner, le jeûne…).<br />C’est la croix, avec toutes ses douleurs, que l’on porte avec joie pour celui qui est mort pour nous et qui est ressuscité.<br />Pour cela, les grains de blé doivent être moulu et deviennent alors une farine très fine…<br />« Si quelqu’un veut venir après, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il me suive. » (Luc 9 :23).<br />
  12. 12. Suite 2<br />Sans être moulu, les grains restent individuels et séparés, mais après être moulus, il est difficile de les séparer d’entre elles.<br />C’est la transformation que l’Eglise fait de nous, on passe d’individus séparés d’un corps, à un corps formé de membres unis dans ce même corps.<br />Mais la farine n’est pas encore un corps, un simple coup de vent et les grains se séparent. Pour cela, l’eau, qui représente le Saint Esprit, va unifier la farine en un seul corps, comme le Saint Esprit unifie l’Eglise par sa présence en elle.<br />De cette manière, on ne peut pas distinguer les graines de farine et on ne pourra jamais transformer la pate en farine ou en blé une autre fois. Ce qui veut dire que l’Eglise ne peut pas être détruite ou perdue, car il n’y a jamais un grain de blé qui est passé par la machine à moudre et qui peut revenir à son état primitif.<br />L’Eglise est le Corps du Christ.<br />
  13. 13. Suite 3<br />Après cela, on ajoute à cette pâte la levure, elle représente le mal.<br />Dans l’AT, ils célébraient la fête du pain sans levain, car la levure représentait le mal.<br />Mais le pain de messe (korban) contient de la levure qui symbolise les péchés que le Seigneur JC a porté pour nous sur sa croix, lui qui est juste, qui nous a ressemblé en toute chose sauf le péché.<br />Et comme la levure meure quand la pâte est mise dans le four, de même, par les feux des douleurs de la croix, le péché est mort et enterré dans le sépulcre et quand le Christ est ressuscité, il était sans le péché.<br />
  14. 14. Suite 4<br />Le pain de messe (korban) ne contient pas de sel, car le sel représente la préservation, et le Christ n’avait pas besoin de sel pour être préservé. Il est lui-même par cette divinité, la source de toute préservation.<br />Un seul pain pénètre dans l’autel, le reste des pains, restent dehors. Ce pain qui pénètre dans l’autel, représente le Seigneur JC qui est le seul à rentrer dans les Saints Célestes.<br />De même, un seul pain est offert sur l’autel, qui se transformera en corps du Christ. <br />
  15. 15. Suite 5<br />Le nombre de pains offerts représente le Christ et ses disciples.<br />Et comme Il « les a envoyés 2 par 2 » (Marc 6 :7), l’Eglise a décidé que l’offrande contiendra toujours un nombre impair représentant les disciples et le Christ avec eux. Ce nombre peut être 3, 5, 7 selon le besoin du service.<br />Quand au vin, il est préférable d’utiliser un vin naturel (jus de raisin), non enivrant auquel nous n’avons pas ajouté d’alcool.<br />Les grains de raisins représentent chaque membre de l’Eglise qui sont pressés ensemble pour former une boisson spirituelle homogène.<br />

×