Réunion	
  publique	
  le	
  5	
  juillet	
  autour	
  du	
  projet	
  
d’expérimenta6on	
  de	
  moules	
  sur	
  filières...
 	
  
Afin	
   de	
   sensibiliser	
   la	
   popula6on	
   aux	
   enjeux	
   économiques,	
  
environnementaux	
   et	
  ...
Réunion	
  publique	
  le	
  5	
  juillet	
  autour	
  du	
  projet	
  
d’expérimentaBon	
  de	
  moules	
  	
  
Le	
   Co...
 Rappel	
  des	
  faits	
  	
  
En	
   fin	
   d’année	
   2011	
   les	
   Affaires	
   Mari6mes	
   ont	
   demandé	
   un...
3	
  réunions	
  de	
  concerta6ons	
  sur	
  l’expérimenta6on	
  de	
  moules	
  sur	
  filières	
  sont	
  mise	
  en	
  ...
Les	
  enjeux	
  	
  
	
  
Les	
   enjeux	
   économiques	
   sont	
   à	
   meOre	
   en	
   parallèle	
   entre	
   le	
...
En	
  résumé	
  
	
  	
  
Le	
   5	
   juillet	
   prochain	
   lors	
   de	
   la	
   réunion	
   publique	
  
chacun	
  ...
Contact	
  Presse	
  
Agence	
  L’EsperlueOe	
  
Valérie	
  Kugler	
  Saudrais	
  
valerie@agence-­‐lesperlueOe.com	
  
07...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Réunion publique le 5 juillet autour du projet d’expérimentation de moules sur filières au large de Saint-Coulomb et Cancale

284 vues

Publié le

Afin de sensibiliser la population aux enjeux économiques, environnementaux et touristiques de l’expérimentation de moules sur filières au large de Saint Coulomb et de Cancale, et conformément aux engagements de la municipalité, une réunion publique est prévue le 5 juillet à 19h30 au PHARE de Saint Coulomb.
Le Comité Régional de la Conchyliculture de Bretagne Nord a proposé aux services de la direction à la Mer et au Littoral, un nouveau projet d’expérimentation de 4 lignes d’élevages de moules sur filières au large de Saint Coulomb et de Cancale. Cette expérimentation couvrirait une zone de 19.25 hectares face à l’Anse Du Guesclin. Ce projet fait suite aux projets d’élevages de moules sur filières présentés en 2012 refusé, alors, par le Préfet.
L’objectif de cette réunion publique est de favoriser le dialogue entre les acteurs locaux, les porteurs de projets, les élus, les représentants professionnels et les différentes associations de plaisanciers, ou de protection de l’environnement. Toutes personnes se sentant concernées par ce projet sont bien entendue invitées à cette réunion publique, pour faire part de leurs observations.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
284
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Réunion publique le 5 juillet autour du projet d’expérimentation de moules sur filières au large de Saint-Coulomb et Cancale

  1. 1. Réunion  publique  le  5  juillet  autour  du  projet   d’expérimenta6on  de  moules  sur  filières  au  large  de   Saint-­‐Coulomb  et  Cancale       Communiqué  de  presse   1er  Juillet  2013    
  2. 2.     Afin   de   sensibiliser   la   popula6on   aux   enjeux   économiques,   environnementaux   et   touris6ques   de   l’expérimenta6on   de   moules   sur   filières   au   large   de   Saint   Coulomb   et   de   Cancale,   et   conformément  aux  engagements  de  la  municipalité,    une  réunion   publique   est   prévue   le   5   juillet   à   19h30   au   PHARE   de   Saint   Coulomb                            
  3. 3. Réunion  publique  le  5  juillet  autour  du  projet   d’expérimentaBon  de  moules     Le   Comité   Régional   de   la   Conchyliculture   de   Bretagne   Nord   a   proposé  aux  services  de  la  direc6on  à  la  Mer  et  au  LiOoral,    un   nouveau   projet   d’expérimenta6on   de   4   lignes   d’élevages   de   moules   sur   filières   au   large   de   Saint   Coulomb   et   de   Cancale.   CeOe   expérimenta6on   couvrirait   une   zone   de   19.25   hectares   face   à   l’Anse     Du   Guesclin.   Ce   projet   fait   suite   aux   projets   d’élevages  de  moules  sur  filières  présentés  en  2012  refusé,  alors,   par  le  Préfet.   L’objec6f  de  ceOe  réunion  publique  est  de  favoriser  le  dialogue   entre   les   acteurs   locaux,   les   porteurs   de   projets,   les   élus,   les   représentants   professionnels   et   les   différentes   associa6ons   de   plaisanciers,   ou   de   protec6on   de   l’environnement.   Toutes   personnes   se   sentant   concernées   par   ce   projet   sont   bien   entendue  invitées  à  ceOe  réunion  publique,  pour  faire  part  de   leurs  observa6ons.  
  4. 4.  Rappel  des  faits     En   fin   d’année   2011   les   Affaires   Mari6mes   ont   demandé   une   enquête  publique  rela6ve  à  l’installa6on  d’une  filière  moules  sur   285   hectares   au   large   de   Saint-­‐Coulomb   et   Cancale.   CeOe   demande   émanait   à   l’époque   de   2   my6liculteurs   privés.   Afin   d’alerter   la   popula6on   sur   ce   projet,   La   municipalité   de   Saint   Coulomb   organisa   une   réunion   publique   en   janvier   2012.   Le   résultat   fut   sans   appel   450   personnes   contre,   et     11   personnes   pour.   Le   Préfet     donnera   un   avis   défavorable   à   ce   projet   préconisant  néanmoins  une  expérimenta6on.     Depuis   quelques   mois   un   dossier   d’expérimenta6on   est   donc   à   l’étude   sur   la   commune   de   St   Coulomb   au   large   de   l’Anse   Du   Guesclin,   porté   par   le   Comité   Régional   de   la   Conchyliculture   de   Bretagne  Nord  sur  19.25  hectares.  
  5. 5. 3  réunions  de  concerta6ons  sur  l’expérimenta6on  de  moules  sur  filières  sont  mise  en   place  en  2013  sous  la  présidence  du  sous-­‐préfet  de  Saint-­‐Malo  et  avec  le  concours  du   service  instructeur  du  dossier  (DDTM  déléga6on  à  la  mer  et  au  liOoral).  CeOe  instance   doit  favoriser  le  dialogue  entre  tous  les  acteurs  locaux,  les  porteurs  de  projet,  les  élus,   les   professionnels   des   plaisanciers   et   les   associa6ons   de   protec6on   de   l’environnement.   Une   première   réunion   a   eu   lieu   le   13   mars,   ayant   pour   but   de   présenter   tous   les   par6cipants  et  d’entamer  la  concerta6on.  CeOe  instance  de  concerta6on  se  réunira   tout  au  long  de  l’instruc6on  du  dossier,  un  voyage  d’étude  dans  une  zone  où  ce  mode   d’élevage  de  moules  existe  déjà  sera  d’ailleurs  proposé  aux  par6cipants.  Au  cours  de   ceOe  réunion  l’APEME  (Associa6on  Pays  d’Emeraude  Mer  Environnement),  précisera   qu’une   «   expérimenta6on   sur   quelques   filières   de   moules   ne   saurait   être   représenta6ve  des  impacts  économiques  sur  les  milieux  marins,  la  biodiversité,  sur  les   paysages,   sur   la   sécurité,   sur   les   différents   secteurs   de   notre   économie.   »   Il   sera   également  exigé  la  mise  en  œuvre  complète  des  disposi6ons  règlementaires,  édictées   par   le   Ministère   de   l’Ecologie,   du   Développement   durable,     de   l’énergie,   dans   la   Doctrine  liée  au  Grenelle  2.   Rappelons   également   que   le   Conseil   Général,   par   l’intermédiaire   de   Jean-­‐Louis   Tourenne,      a  affirmé  à  l’unanimité  son  désaccord    «  pour  tout  projet  suscepBble  de   dégrader  la  qualité  du  site  et  de  ses  abords  ».    
  6. 6. Les  enjeux       Les   enjeux   économiques   sont   à   meOre   en   parallèle   entre   le   poids   économique   du   tourisme   d’un   côté   et   la   filière   moule   de   l’autre.   La   moule   est,   en   effet,   un   produit   invasif.  Demain  il  y  aura  dans  la  baie  de  la  côte  d’Emeraude  1000  hectares  de  moules  :   sur  100  kilos  de  moules,  40  kilos  de  moules,  jugées  trop  pe6tes  pour  la  consomma6on   repartent  au  fond  de  la  mer.  Celles-­‐ci  ahrent  de  nombreux  oiseaux  engendrant  donc   une  forte  concentra6on  de  déchets  sur  les  plages.  Les  enjeux  environnementaux  sont   donc  à  prendre  en  compte.  De  nombreux  professionnels  de  la  conchyliculture,  présent   le  16  avril  dernier  à  la  Commission  départementale  de  la  nature,  des  paysages  et  des   sites,   trouvent   eux-­‐mêmes   le   site   inapproprié   pour   ceOe   expérimenta6on,   du   fait   notamment  de  la  présence  de  fort  courant.   La   créa6on   de   moule   sur   filière   dans   ceOe   zone   permeOrait   la   créa6on   de   3   à   4   emplois,   par   contre   elle   induirait   la   perte   de   7   emplois   directs   dans   les   ac6vités   touris6ques.  Pour  mémoire  l’emploi  touris6que  dans  le  pays  de  Saint-­‐Malo  représente   en  moyenne  10.1%  des  emplois.  Les  premiers  visés  sont  les  mé6ers  de  l’hôtellerie  de   plein  air    qui  représentaient  en    2012  :    781  466  nuitées,  il  s’agit  en  outre  de  maintenir   du  tourisme  social  car  la  plage  est  gratuite  et  accessible  à  tous.                                                                                                                                                                              (Sources  Observatoire  régional  du  Tourisme)    
  7. 7. En  résumé       Le   5   juillet   prochain   lors   de   la   réunion   publique   chacun   pourra   donc   s’exprimer   sur   ce   sujet   et   apporter  d’autres  éléments.       L’Anse  Duguesclin  est  un  bien  commun,  il  y  va  don   de   l’intérêt   général   et   de   la   protec6on   du   patrimoine  face  au  fort  Duguesclin.      
  8. 8. Contact  Presse   Agence  L’EsperlueOe   Valérie  Kugler  Saudrais   valerie@agence-­‐lesperlueOe.com   07.77.92.08.19  /  02.56.27.16.87   #lesperlue(erp   Contacts  :     Mairie  de  Saint  Coulomb   16  place  de  la  Mairie   35350  Saint-­‐Coulomb   Tel  :  02.99.89.00.21        

×