STH - Logement Social/HLM - 10/02/10

1 726 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 726
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

STH - Logement Social/HLM - 10/02/10

  1. 1. Schéma territorial de l’habitat / Pays des Landes de Gascogne Rencontre avec les opérateurs HLM – 10 février 2010 / Roquefort
  2. 2. Rappel des éléments clés du diagnostic - Une nouvelle dynamique démographique (+ 1% en rythme annuel), confirmant l’ inscription du territoire dans une nouvelle problématique de développement - Une croissance qui se diffuse sur l’ensemble du Pays, mais avec des intensités différentes - Une croissance portée par la multiplication des mobilités et notamment par le découplage entre lieu d’emploi et lieu d’habitat - Des trajectoires de développement contrastées selon les territoires 2
  3. 3. Habitat et fonctionnement du territoire une nouvelle dynamique démographique 3
  4. 4. Habitat et fonctionnement du territoire 4
  5. 5. Habitat et fonctionnement du territoire 5
  6. 6. Rappel des éléments clés du diagnostic La croissance est portée par l’intensification de l’activité de la construction - entre 1999 et 2007 : 550 logements construits par an à destination de résidence principale, - entre 1990 et 1999 : 383 résidences principales supplémentaires. MAIS, - L’activité de la construction ne relève pas du seul besoin d’accueil de nouveaux ménages : • Entre 1999 et 2006, pour un logement neuf construit, c’est 1,3 habitant supplémentaire que le Pays a gagné, • La moitié des ménages qui ont fait construire leur maison n’habitaient pas le Pays - L’activité de la construction a connu une chute brutale ces deux dernières années (retour à hauteur de 450 logements en 2009). 6
  7. 7. L’armature de services du Pays des Landes de Gascogne La nouvelle dynamique d’accueil interroge l’offre de services du territoire autant que la capacité du territoire à s’organiser pour faire face à cet accueil. 7
  8. 8. Le parc locatif à loyers maîtrisés : un enjeu du Schéma Territorial de l’Habitat Le locatif : une contribution majeure à la prise en compte des besoins de mobilité résidentielle au sein du Pays des Landes de Gascogne A l’échelle du Pays, les parcs locatifs privé et public représentent 31% du parc de logements et 46% des mouvements résidentiels opérés entre 2001 et 2005. Ce parc connaît un développement modeste : 17% des résidences principales construites (MO privé) étaient destinées à la location à la faveur d’investissements de particuliers et de quelques opérations groupées (défiscalisation), notamment à St Symphorien, Villeneuve de Marsan, Bazas. Aujourd’hui, le développement du locatif à coût abordable constitue une priorité pour plus de 73% des communes, 31% considérant qu’il s’agit d’un enquête commune important. enjeu très sans importance important très important ss rép Reconquête du vacant 23% 36% 8% 33% Amélioration du parc de logement existant 7% 58% 11% 25% enquête communela maîtrise de l'urbanisme L'ouverture et à 5% sans importance 44% important 30% très important ss rép21% l'accession à du propriété Reconquête la vacant 23% 2% 36% 58% 8% 19% 33% 22% l'accession sociale à lade logement existant Amélioration du parc propriété 11% 7% 46% 58% 10% 11% 33% 25% Développement du locatif 8% 47% 14% 31% L'ouverture et à la maîtrise de l'urbanisme 5% 44% 30% 21% Développement du locatif à cout abordable 6% 42% 31% 21% 8 l'accession à des jeunes Le logement la propriété 2% 3% 58% 45% 19% 32% 22% 19%
  9. 9. Le parc locatif à loyers maîtrisés : un enjeu du Schéma Territorial de l’Habitat situation des ménages ensemble Locataires face aux plafonds HLM des ménages PO HLM privés source FILOCOM05 < à 60% 43% 33% 61% 68% de 60 à 100% 31% 36% 28% 23% plus de 100% 25% 31% 11% 8% situation des ménages face inférieur aux nb ménages < à 60% de 60 à 100% plus de 100% aux plafonds HLM plafonds HLM source FILOCOM05 CC du Bazadais 3802 74% 43% 32% 26% CC du Pays Morcenais 3838 75% 41% 35% 25% CC du Pays de Roquefort 2903 74% 40% 34% 26% CC du Pays de Villeneuve de Marsan en Armagnac2370 75% 44% 32% 25% CC de la Haute Lande 2305 75% 45% 30% 25% CC du Pays d'Albret 2160 73% 43% 30% 27% CC de Captieux Grignols 2153 77% 49% 28% 23% CC du Pays Paroupian 1761 76% 44% 31% 24% CC du Canton de Villandraut 1881 72% 41% 31% 28% CC du Gabardan 1571 78% 49% 28% 22% CC du Canton de Pissos 1360 72% 41% 31% 28% 9 PLG 26104 75% 43% 31% 25%
  10. 10. Le parc locatif à loyers maîtrisés : un enjeu du Schéma Territorial de l’Habitat Une offre locative accessible … 6.8€/m² Pays Landes de Gascogne* •Source : enquête BE sur la base de plus de 60 annonces majoritairement situées à Bazas, Labouheyre ,Morcenx et Roquefort. Mais rare - 83% des communes (77 communes sur 93 ayant répondu à la question), considèrent que les difficultés du marché locatif sont liées à la rareté de l’offre. - Un marché locatif constitué sur les deux pôles du Pays (Morcenx et Bazas) mais absent ou illisible ailleurs 10
  11. 11. Le parc locatif à loyers maîtrisés : un enjeu du Schéma Territorial de l’Habitat Une présence du parc HLM variable Il existe de grandes disparités entre les Communautés de Communes liées à l’histoire économique des territoires et aux fonctions du parc HLM en faveur du développement local et de l’aménagement du territoire. Parc Locatif densité pour source INSEE / EPLS 2007 Population 2006 social 1000 habitants CC de Captieux Grignols 4979 81 16,3 CC de la Haute Lande 5600 225 40,2 CC du Bazadais 9126 187 20,5 CC du Canton de Pissos 3351 155 46,3 CC du Canton de Villandraut 4468 64 14,3 CC du Gabardan 3598 29 8,1 CC du Pays d’Albret 5219 80 15,3 CC du Pays de Roquefort 6670 42 6,3 CC du Pays de Villeneuve de Marsan en Armagnac 5896 16 2,7 CC du Pays Morcenais 9209 392 42,6 CC du Pays Paroupian 4330 128 29,6 Landes de Gascogne 62446 1399 22,4 11
  12. 12. La stratégie habitat du Pays des Landes de Gascogne Prendre appui sur les dynamiques de développement pour -renforcer les polarités -s’attacher à un développement interdépendant et solidaire. 12
  13. 13. 1/ Organiser l’habitat autour de « têtes de pont » du développement du Pays , points d’appui de la solidarité territoriale  Bazas à organiser L’habitat :  Morcenx à consolider 1. soutient l’offre de services et d’emplois des territoires,  Roquefort à faire émerger 2. optimise les déplacements et permet le développement des transports publics,  Villeneuve de M. à diversifier 3. limite l’empreinte environnementale,  Gabarret à maintenir 4. propose une diversité de produits et de fonctions pour prendre en compte la multitude des parcours résidentiels des ménages du Pays. 13
  14. 14. 2/ Conforter les pôles de services relais, points Les orientations d’appui au développement proposées pour le maîtrisé de l’habitat Schéma Territorial de l’Habitat  Saint-Symphorien, Villandrault, Hostens L’habitat :  Grignols, Captieux, 1. s’inscrit dans une démarche de développement  Labouheyre, Sabres et maîtrisée pour préserver et valoriser l’identité du Pissos, Sore, territoire 2. conforte et tire parti de l’offre de services  Labrit, Brocas, Saint Justin 3. se diversifie pour soutenir le fonctionnement des bassins de vie de proximité 14
  15. 15. 3/ Orienter le développement de Les orientations l’habitat au bénéfice des petits bourgs pour le proposées de services au sein du massif de Schéma Territorial l’Habitat forestier - Noaillan, Uzeste, Préchac, L’accueil est réorienté dans une démarche de développement Bernos-Beaulac, Cudos, Lherm, mesuré, Luxey… L’habitat : - Moustey, Saugnacq et Muret, 1. préserve et valorise l’identité du territoire en optimisant le Lesperon, Arengosse, Ygos… foncier de la zone agglomérée 2. conforte l’offre de services de proximité - Garein, Lasbastide d’A., … 3. se diversifie en prenant appui sur de la requalification de l’habitat et du patrimoine ancien 15
  16. 16. Le parc public, un levier essentiel de stratégie habitat du Pays des Landes de Gascogne Regard rétrospectif sur les évolutions de la période récente
  17. 17. Le parc public, un levier essentiel de stratégie habitat du Pays des Landes de Gascogne : 1/ L’affirmation du parc locatif public dans les pôles de référence du Pays Villeneuve-de- Bazas Gabarret Morcenx Roquefort Marsan population 2006 4 585 1 208 1 903 2 306 4 573 em plois 2006 2 720 484 1 725 1 025 688 Résidences principales en 2 069 564 1 971 840 996 2006 (princ) Rés princ occupées 881 177 748 258 382 Locataires en 2006 (princ) taux de locataires 43% 31% 38% 31% 38% parc HLM 08 173 12 353 26 11 (EPLS) parc HLM mis en service entre 25 0 30 0 0 2000 et 2008 (EPLS) logements locatifs communaux 6 3 37 16 3 (source enquête) Total locatif public 2008 179 15 390 42 14 (HLM et logt com m unaux) Taux locatif public 8,7% 2,7% 19,8% 5,0% 1,4% 2008 / RP 2006 rattrapage objectif 10% 28 41 42 86 rattrapage objectif 5% 13 36
  18. 18. Le parc public, un levier essentiel de stratégie habitat du Pays des Landes de Gascogne : 2/ Le développement du parc locatif public dans les pôles relais du Pays Saint- Saint- Villandraut Hostens Captieux Grignols Labouheyre Sabres Pissos Sore Labrit Symphorien Justin population 2006 1 527 900 1 127 1 412 1 078 2 507 1 189 1 227 985 825 841 emplois 2006 504 249 181 496 385 1 178 517 391 355 265 169 Résidences principales en 695 432 461 638 482 1 032 468 602 423 335 360 2006 (princ) Rés princ occupées 272 161 135 229 151 397 185 257 141 113 119 Locataires en 2006 (princ) taux de locataires 39% 37% 29% 36% 31% 38% 40% 43% 33% 34% 33% parc HLM 08 80 34 36 42 24 155 57 80 29 8 0 (EPLS) parc HLM mis en service 33 24 6 0 15 16 8 8 18 0 0 entre 2000 et 2008 (EPLS) logements locatifs communaux 6 7 10 4 13 28 17 (source enquête) Total locatif public 2008 86 34 36 49 34 155 61 80 42 36 17 (HLM et logt communaux) Taux locatif public 2008 / 12,4% 7,9% 7,8% 7,7% 7,1% 15,0% 13,0% 13,3% 9,9% 10,7% 4,7% RP 2006 rattrapage objectif 10% 9 10 15 14 19 rattrapage objectif 5% 1

×