Fiche - Bâtiments exemplaires - Le stade Telus-Université Laval

1 100 vues

Publié le

Le stade Telus-Université Laval sert une double fonction. Cette installation sportive est à la fois dédiée au soccer et au football. Le stade abrite donc un terrain de soccer synthétique de même que des loges pour le football extérieur, dont le terrain est adjacent au bâtiment. En ce qui a trait aux pôles de services, ils sont partagés. Salles de bains, services aux joueurs et concessions alimentaires ont été conçus de manière à desservir les besoins de la clientèle du stade extérieur et celle des gradins intérieurs.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 100
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
343
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fiche - Bâtiments exemplaires - Le stade Telus-Université Laval

  1. 1. LE STADE TELUS Université Laval Renseignements généraux Le stade Telus-Université Laval sert une double fonction. Cette installation sportive est à la fois dédiée au soccer et au football. Le stade abrite donc un terrain de soccer synthétique de même que des loges pour le football extérieur, dont le terrain est adjacent au bâtiment. En ce qui a trait aux pôles de services, ils sont partagés. Salles de bains, services aux joueurs et concessions alimentaires ont été conçus de manière à desservir les besoins de la clientèle du stade extérieur et celle des gradins intérieurs. Emplacement Sur le campus de l’Université Laval, le long du chemin Sainte-Foy, entre l’avenue du Séminaire et la rue de la Médecine. Construction neuve Capacité de l’établissement sportif universitaire • Terrain synthétique intérieur de 100 mètres par 60 mètres, divisible en trois terrains; • gradins intérieurs d’une capacité de 451 places assises; • stade extérieur d’une capacité de 13 000 places assises; • 12 vestiaires modernes attenants à la surface de jeu; • quatre concessions alimentaires (trois à l’extérieur et une à l’intérieur); • régie technique pour les matchs extérieurs de football; • salle pour les médias; • services sanitaires; • 18 loges intérieures pour les matchs de football à l’extérieur. Superficie du bâtiment 8 720 mètres carrés Superficie du lot 10 984 mètres carrés de superficie brute Nombre d’étages • Deux niveaux hors sol; • un niveau sous le sol. Hauteur du bâtiment 20,46 mètres Structure Arches de bois d’ingénierie lamellé-collé avec contre-fiches et contreventements croisés en acier. Les arches sont ancrées à des culées de béton. • Caractéristiques des 13 arches à inertie variable de bois lamellé-collé : - Arches à trois rotules; - espacement de huit mètres entre chacune des arches; - portée libre de 68,5 mètres; - 18,0 mètres de hauteur libre au centre de l’aire de jeu; - hauteur de l’arche au centre : 1,8 mètre; - hauteur de l’arche aux extrémités : 1,0 mètre; - largeur des arches : 0,3 mètre; - poids des arches : environ 30 tonnes.
  2. 2. Certifications visées Aucune certification n’a été visée pour ce projet. Cependant, toute la démarche de réalisation a été documentée selon un niveau de certification LEED-NC, niveau Argent. Stationnement Aucun nouveau stationnement n’a été construit pour le Stade Telus-Université Laval. Plusieurs aires de sta-tionnement sont déjà disponibles sur le campus uni-versitaire. Coût global 25 millions de dollars Calendrier de conception Avril 2009 à avril 2010 Calendrier des travaux Août 2010 à décembre 2011 Renseignements additionnels disponibles en lignE • Fiche Projets Verts : - projetsverts.voirvert.ca/projets/peps-stade-soccer- telus • Fiche Cécobois - www.cecobois.com/repertoire/index php?option=com_rea&view=fiches&id= 303&Itemid=100 Performances • Séquestration de carbone : 1500 tonnes de CO2. • Économie d’eau potable évaluée selon les critères du CBDCa : 30 %. • 75 % des déchets de construction ont été détournés du site d’enfouissement. Faits saillants • La volumétrie et les ouvertures du bâtiment favorisent une ventilation naturelle à l’intérieur du stade, dont seules les loges sont refroidies mécaniquement. Pour ce faire, des fenêtres ouvrantes motorisées ont été installées sur les façades est et ouest. Lorsque la température atteint un certain niveau à l’intérieur du bâtiment, les fenêtres s’ouvrent automatiquement et l’air des vents dominants pénètre au bas du côté ouest du stade pour ensuite ressortir dans le haut de la façade est. Ce mouvement d’air induit l’évacuation de l’air chaud et vicié. • À titre d’installation sportive régionale, le stade est utilisé dans une proportion de 70 % pour les activités de la Ville de Québec. Les membres des associations locales et régionales de soccer, ainsi que les élèves des programmes d’excellence sports-études des écoles secondaires de la région, profitent donc abondamment de la présence de cette nouvelle infrastructure dans la région. Défis et solutions Conception • L’un des objectifs spécifiés aux concepteurs du projet était d’atteindre un haut niveau d’efficacité énergétique. Pour ce faire, un proces-sus de conception intégrée a été instauré avec les ingénieurs et architectes du projet pour qu’ils puissent conjointement optimiser leurs systèmes. Parmi les réussites liées à ce processus, mentionnons notamment le système ventilation naturelle qui contribue aux économies d’énergie, mais aussi au confort des usagers. • Les architectes souhaitaient alléger la structure du stade. Ainsi, ils ont travaillé sur un concept hybride, faisant à la fois appel au bois et à l’acier. Cette stratégie a permis d’affiner certaines membrures et de jouer sur les contrastes pour mettre en valeur le bois. Les connexions ont également été travaillées afin de minimiser leur impact visuel. Construction • Le principal défi lors de la construction était de bien coordonner toutes les disciplines afin que toutes les exigences de développement durable du projet soient bien suivies. Conséquemment, des réunions spécifiques ont été tenues à cet effet. • Le montage de la structure durant l’hiver, la construction le long des gradins existants ainsi que le détournement d’une alimentation électrique majeure ont également représenté d’importants défis techniques pour l’équipe de projet. Exploitation • Lors du premier hiver, il s’est accumulé de la neige et de la glace sur le côté ouest de la toiture. Comme la toiture de PVC (polyvinyle chloride) blanche est très glissante, il n’est pas possible d’y circuler sécuritairement pour la déneiger. Même avec des câbles de vie, la surface demeure trop glissante pour y permettre la circulation. Pour résoudre le problème, une gouttière a donc dû être enlevée pour éviter l’accumulation de neige et de glace dans cette section de la toiture.
  3. 3. Matériaux, produits et/ou technologies fournis par des entreprises de la région de Québec • Le bois d’ingénierie utilisé pour la structure a été fourni par la compagnie Nordic Structures Bois. Mesures durables Aménagement écologique du site • Toiture blanche, à effet albédo élevé, pour éviter l’effet d’îlot de chaleur urbain en été. • Bassin de rétention des eaux pluviales. L’évacuation des eaux pluviales du stade est reliée au bassin de rétention de tous les terrains extérieurs du PEPS. Gestion efficace de l’eau • Équipements sanitaires et appareils de plomberie à faibles débits : - Toilettes : 6,0 litres par chasse; - urinoirs : 3,8 litres par chasse; - robinets de lavabos : 1,9 litre par minutes; - robinets d’évier de cuisine : 5,7 litres par minute; - robinets d’évier de service : 8,3 litres par minute. Énergie et atmosphère • Récupération de chaleur grâce à des thermopompes reliées avec le réseau d’eau refroidie de la centrale de refroidissement ouest du Campus. Cette stratégie permet de récupérer la chaleur dégagée durant toute l’année par certains pavillons pour chauffer le stade. • Sondes de CO2 qui permettent de moduler le système de ventilation tout en assurant une qualité d’air optimale en tout temps. • Détecteurs de présence pour contrôler la ventilation dans les loges, régies et salles de réunion. • Refroidissement mécanique uniquement pour les loges, vestiaires, concessions et bureaux. Les autres espaces sont refroidis de manière passive. • Volumétrie favorisant la ventilation naturelle. La forme profilée du bâtiment et sa fenestration ouvrante orientée est-ouest accentuent la pénétration des vents dominants en été. Matériaux et ressources • Pour la structure, utilisation de bois d’ingénierie 100 % québécois et certifié FSC. • 15 % des matériaux possède un contenu recyclé. • 40 % des matériaux sont de provenance régionale. • Programme de compostage. Qualité des environnements intérieurs • Fenestration abondante du côté est, ce qui favorise l’éclairage naturel dans les aires de service du stade. • Ouvertures dans la dalle du premier niveau, qui permettent de laisser passer la lumière jusqu’au sous-sol. • Concentration des services en un seul axe du bâtiment. • Peintures, enduits, produits d’étanchéité, revêtements de sol à faibles émissions de composés organiques volatils (COV). • Bois composite et adhésifs pour stratifiés à faibles émissions de COV. • Programme d’entretien écologique. Équipe de projet • Propriétaire : Université Laval • Architecture : Consortium H2A formé de : - Coarchitecture - ABCP • Génie électrique et mécanique : Consortium CIMA+ et Génivar • Génies civil et structural : Consortium BPR+ • Mise en service : exp • Consultants LEED : Consortium d’architecture H2A • Construction : Pomerleau • Montage de la structure : - Bois : Nordic Structures Bois - Acier : Acier Trimax • Fourniture du bois d’ingénierie : Nordic Structures Bois • Gestion des coûts : Stratégia Prix et distinctions • 2013 : Les Mérites d’architecture de la Ville de Québec, Lauréat dans la catégorie Édifices publics et institutionnels. • 2013 : Les Mérites d’architecture de la Ville de Québec, Lauréat du Prix spécial du jury. Photos : Stéphane Groleau, Université Laval Fiche réalisée en partenariat avec

×