Le Réseau GSM

4 344 vues

Publié le

Exposé " Le réseau GSM" par Tahraoui Samir ; Bendifallah fares ; Guetbi Djamel

Publié dans : Technologie
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 344
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
24
Actions
Partages
0
Téléchargements
346
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le Réseau GSM

  1. 1. Le réseau GSM Bendifallah Fares Guetbi Djamel eddine Tahraoui Samir
  2. 2. Sommaire 1- Introduction à GSM 1.1 Systèmes radiomobiles et concepts cellulaires 1.2 Notion de PLMN (Public Land Mobile Network) 2- Architecture 2.1 La station mobile (MS) 2.2 Architecture matérielle du sous-système radio 2.2.1 Fonctions de la BTS 2.2.2 Fonctions de la BSC 2.3 Architecture matérielle du sous-système fixe 2.3.1 Fonctions du HLR 2.3.2 Fonctions du MSC et du VLR 3- Gestion de l’itinérance, de la sécurité des appels 3.1 Numérotation liée à la mobilité * IMSI * TMSI * MSISDN * MSRN * IMEI 3.2 Authentification et chiffrement 3.3 Gestion des appels (sortant/entrant) 4- Conclusion
  3. 3. GSM est une norme internationale nommée « Global System for Mobile communications » en 1991. Le 1er Juillet prochain, la norme GSM fêtera ses 23 ans. C’est en effet le 1er Juillet 1991 que fut passé le premier appel commercial GSM sur le réseau de Radiolinja et grâce à Siemens. Introduction
  4. 4. Il s'agit d'un standard de téléphonie dit « de seconde génération » (2G) car, contrairement à la première génération de téléphones portables, les communications fonctionnent selon un mode entièrement numérique.
  5. 5. Le réseau GSM autorise un débit maximal de 13,4 kbps, ce qui permet de transmettre la voix ainsi que des données numériques de faible volume, par exemple des messages textes (SMS,pour Short Message Service).
  6. 6. Concepts cellulaires Les réseaux de téléphonie mobile sont basés sur la notion de cellules, c'est-à-dire des zones circulaires se chevauchant afin de couvrir une zone géographique.
  7. 7. Notion de PLMN (Public Land Mobile Network) Réseau d’accés Réseau cœur
  8. 8. Architecture
  9. 9. Numérotation liée à la mobilité 1- MSISDN (Mobile Station ISDN Number) Country Code (CC ou code pays) : indicatif du pays dans lequel l’abonné a souscrit son abonnement (213 pour L’Algérie) ; National Destination Code (NDC): C'est l'indicatif déterminant principalement (attention à la portabilité) l'opérateur du réseau. SN ou Subscriber Number. C'est le numéro de l'abonné attribué par l'opérateur du réseau GSM.
  10. 10. 2- IMSI (International Mobile Subscriber Identity) Mobile Country Code (MCC) : indicatif du pays domicile de l’abonné mobile (par exemple, 603 pour l’Algérie). Mobile Network Code (MNC) : C'est l'identifiant de l'opérateur du réseau. Mobile Subscriber Identification Number (MSIN): numéro de l’abonné mobile à l’intérieur du réseau GSM.
  11. 11. 3- TMSI (Temporary Mobile Station Identity) A l’intérieur d’une zone gérée par un VLR, un abonné dispose d’une identité temporaire, le TMSI, attribuée au mobile de façon locale, c’est-à-dire uniquement pour la zone gérée par le VLR courant du mobile. La structure du TMSI est laissée libre à l’opérateur. Il est codé sur 4 octets.
  12. 12. 4- MSRN (Mobile Station Roaming Number) Le MSRN a pour fonction de permettre le routage des appels entrants directement du commutateur passerelle (GMSC) vers le commutateur courant (MSC) de la station mobile. Le MSRN a même structure que le MSISDN: - champ CC : code pays du VLR courant du mobile, - champ NDC : code du PLMN du VLR courant du mobile, - numéro d’abonné.
  13. 13. 5- IMEI (International Mobile Equipement Identity) Le Type Allocation Code(TAC) fourni par l'autorité de certification. Il est codé sur huit chiffres, les deux premiers chiffres désignant le code pays où le mobile a été Immatriculé (et non vendu). Le numéro de série(SNR) de fabrication de cet appareil, codé sur six chiffres. Le chiffre de contrôle servant de somme de contrôle sur les 14 autres chiffres.
  14. 14. Authentification et chiffrement Le système GSM intègre les fonctions suivantes : - confidentialité de l’IMSI, - authentification d’un abonné pour protéger l’accès aux services, - confidentialité des données usager, - confidentialité des informations de signalisation.
  15. 15. Gestion de l’itinérance
  16. 16. Mise à jour de Localisation
  17. 17. Etablissement d’appel entrant (Fixe/Mobile)
  18. 18. Etablissement d’appel sortant (Mobile/Fixe)
  19. 19. Conclusion D’après notre étude sur le réseau GSM ou réseau de seconde génération (2G),on a constaté que ce dernier a apporté une énorme évolution dans le domaine de la téléphonie mobile. Et même s’il propose des débits faibles , le GSM reste la norme la plus utilisée dans le monde des réseaux mobiles.
  20. 20. Bibliographie Xavier Lagrange, Philippe Godlewski, Sami Tabbane, Réseaux GSM, Editions Hermès Science (5ème édition), Paris 2000, ISBN 2-7462-0153-4 MOOC « Introduction aux réseaux mobiles » par Télécom Bretagne.

×