Rapport 2009
Nicaragua
Haïti
Suisse
Tchad
Grands Lacs
(Rwanda et Est de la RDC)
Eirene Suisse
2
L’association
Eirene Suisse, Construire...
Le mot du président
3
Sans conteste, l'année 2009 a été une année
charnière pour Eirene Suisse.
En effet, nous avons début...
4
Grands Lacs
L'action d'Eirene Suisse dans les Grand Lacs vise
à renforcer les dynamiques locales favorisant le
vivre-ens...
5
5 partenaires
- Initiative de Genève pour la paix dans les Grands Lacs
- AMI, Association Modeste et Innocent
- ESAB, Ec...
6
Tchad
Si la situation au Tchad n’est actuellement pas
explosive, la paix reste précaire en l’absence de
réconciliation n...
7
3 partenaires
- Le CSAPR, Comité de Suivi pour l’Appel à la Paix et à la Réconciliation
- Le RAPS, Réseau d’Action, de P...
8
Haïti
Haïti, un des pays les plus pauvres du globe est
marqué par une instabilité structurelle où la
conflictualité est ...
9
3 partenaires
- L’ENL, l’Ecole normale de Liancourt et son école d’application Dabalor
- PAIS, Programme d’Appui à l’Ins...
10
Nicaragua
Dans le cadre du processus de concentration
géographique de ses activités mené en 2009,
Eirene Suisse a conse...
11
Développement institutionnel L’information et la formation
L'année 2009 marque un profond renouvellement
institutionnel...
12
Synergies et alliances
Les synergies développées ces dernières années
nous permettent de renforcer la pertinence de
not...
13
Finances
Compte de résultat 2009 Comptes Budget
RECETTES -394'222.25 -393'940.00
Dons & cotisations membres -11'161.18 ...
14
Bilan au 31 décembre 2009
ACTIFS 2009 2008
ACTIF MOBILISE 170'782.52 207'952.00
Liquidités 138'855.44 181'690.92
Actifs...
15
Perspectives 2010
Une nouvelle année constitue la promesse d’un
renouveau. Cela n’a jamais été aussi vrai pour
Eirene S...
16
Remerciements
Nous remercions chaleureusement tous ceux et
toutes celles qui soutiennent Eirene Suisse,
parfois depuis ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

rapport_2009_-_eirene

165 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
165
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

rapport_2009_-_eirene

  1. 1. Rapport 2009
  2. 2. Nicaragua Haïti Suisse Tchad Grands Lacs (Rwanda et Est de la RDC) Eirene Suisse 2 L’association Eirene Suisse, Construire la paix ensemble, est une association à but non lucratif et laïque basée à Genève, active dans la coopération au déve- loppement et la promotion de la paix. Eirene Suisse développe des partenariats avec des associations locales au Sud qu'elle renforce par l'envoi de volontaires qualifiés ou par des initiatives de paix conjointes. Ces activités au Sud permettent de mener un travail de sensibilisation Sud-Nord et de plaidoyer en Suisse. Eirene Suisse est active dans la région des Grands Lacs, au Tchad, en Haïti et au Nicaragua. Eirene Suisse est représentée par un comité élu: Alain Schwaar (président) Gilbert Bavaud (secrétaire) Julien Dodi Justin Kahamaile, (décédé en décembre 2009) Silvia Schmassmann (trésorière) Pascale Waelti Maumier Eirene Suisse est administrée par une équipe salariée: Coordination: Jérôme Strobel Sarah Lachat (jusqu'à octobre 2009) Edith Kolo Favoreu (dès novembre 2009) Comptabilité: Florence Barras Recherches de fonds: Denise Cugini, (mandat jusqu'à décembre 2009). Eirene Suisse est appuyée par une équipe bénévole, très active dans le développement opérationnel: formations, recherche de fonds, stands d'information, activités de sensibilisation.
  3. 3. Le mot du président 3 Sans conteste, l'année 2009 a été une année charnière pour Eirene Suisse. En effet, nous avons débuté la mise en œuvre de notre plan stratégique 2009-2012 avec l'appui de la DDC, notre principal bailleur de fonds. Ce plan prévoit le recentrage de nos activités autour de la promotion de la paix, la concentration sur trois terrain d'action (Grands Lacs, Tchad, Haïti, plus un engagement limité au Nicaragua), une cohérence de l'appui à nos partenaires au Sud entre envoi de volontaires et appui à des initiatives de paix locales et enfin, last but not least, l'utilisation systématique de nouveaux outils de gestion de qualité. Sur le terrain, cette dynamique institutionnelle s'est traduite pas un renforcement de nos partenariats Sud, tant qualitativement que quantitativement. Parallèlement à ces développements sur le terrain, les activités en Suisse ont également été très intenses cette année. Un effort important a été mené pour développer un cycle de formation complet pour les volontaires au départ en collaboration avec trois autres ONG suisses d'envoi de volontaires, E-Changer, la MBI et GVOM. Nous avons également poursuivi notre travail pour renforcer les synergies, au travers de plateformes d'ONG suisses et de réseaux de promotion de la paix. Nous avons aussi redéfini notre relation avec Eirene International avec l'objectif de renforcer nos collaborations concrètes sur le terrain. Enfin nous avons initié un rapprochement institutionnel avec GVOM afin de mettre nos forces ensemble et de pallier à la situation financière difficile. Le chemin vers la paix est encore bien long, et notre contribution bien modeste, mais nous sommes plus que jamais convaincus que nous devons poursuivre notre action pour le renfor- cement des initiatives de paix, ici et ailleurs. Alain Schwaar, Président
  4. 4. 4 Grands Lacs L'action d'Eirene Suisse dans les Grand Lacs vise à renforcer les dynamiques locales favorisant le vivre-ensemble, en particulier au Rwanda et dans la province du Kivu en RDC. Au Rwanda, notre partenariat avec l'AMI (Association Modeste et Innocent) vise à améliorer la prise en charge des traumatismes par les communautés elles-mêmes et à favoriser plus de confiance entre les individus. Outre l'envoi de deux professionnels de la santé mentale pour renforcer les compétences locales, nous avons conjointement développé une formation en thérapie sociale comme méthode novatrice de résolution de conflits pour des leaders de la société civile.Avec l'ESAB (Ecole des Soeurs de l'Assomption de Birambo), Eirene Suisse cherche à travailler sur les causes structurelles des conflits en offrant à des jeunes filles de la campagne et des différentes communautés ethni- ques des perspectives de développement inédites grâce à l'apprentissage de l'informatique.Un infor- maticien y a été affecté en 2009. En RDC, notre collaboration avec le CFPD (Centre de Formation et Promotion des Droits de l'Homme), collectif d'avocats, permet de favoriser un meilleur accès à la justice pour tous au Nord- Kivu, à promouvoir les droits des plus faibles et lutter contre les détentions abusives. Deux volontaires ont rejoint le CFPD en 2009 afin de renforcer la gestion de l'organisation. Nous avons également travaillé ponctuellement avec Radio Maendeleo à Bukavu afin de les aider à se doter d'un studio d'enregistrement professionnel. Notre travail de récolte et de valorisation de témoignages de promoteurs de la paix de toute la région s'est poursuivi en 2009 en collaboration avec le réseau de l'Initiative de Genève pour la paix dans les Grands Lacs. Un CD audio a pu être réalisé. L'année 2009 a connu une amélioration des relations entre le Rwanda et la RDC favorable pour la pacification de la région. Toutefois, la sécurité des civils au Kivu reste très précaire et les atteintes aux droits humains nombreuses.Au Rwanda,l'important développement économique ne saurait masquer la persistance, dans les communautés, de la méfiance, des peurs et des séquelles du génocide. Le fossé économique se creuse entre la ville et la campagne, ferment de possibles futures tensions.
  5. 5. 5 5 partenaires - Initiative de Genève pour la paix dans les Grands Lacs - AMI, Association Modeste et Innocent - ESAB, Ecole des Soeurs de l'Assomption de Birambo - CFPD, Centre de Formation et de Promotion des Droits de l'homme - Radio Maendeleo Eirene Suisse dans les Grands Lacs en 2009 - fiche signalétique 5 volontaires qualifiés - Aline Battiaz, psychologue auprès de l'AMI - Michael Freudiger, psychothérapeute auprès de l'AMI - Stefano Pennese, informaticien auprès de l'ESAB - Véronique Isenmann Ghrandi, formatrice d'adultes auprès du CFPD - Moez Ghrandi, économiste auprès du CFPD 4 initiatives de paix - Projet Dépasser la haine - Projet Favoriser l'accès à la justice des populations vulnérables au Nord Kivu - Projet Utiliser la thérapie sociale au Rwanda - Projet Equipement professionnel pour Radio Maendeleo 1 coordination locale Composée de Jean-Pierre Lindiro Kabirigi (à Goma) et Aimé Kayinamura (à Kigali)
  6. 6. 6 Tchad Si la situation au Tchad n’est actuellement pas explosive, la paix reste précaire en l’absence de réconciliation nationale et de dialogue inclusif. D'autre part, dans le sud du pays, les relations entre éleveurs (généralement musulmans) et cultivateurs (généralement chrétiens ou animistes) restent très tendues notamment en termes d'accès aux ressources naturelles. Le nouveau partenaire de l’année 2009, le CSAPR (Comité de Suivi pour l’Appel à la Paix et à la Réconciliation) est précisément une organisation qui s'investit dans le plaidoyer politique en faveur de la paix au Tchad tant au niveau national qu’international. Une volontaire a rejoint l’équipe de N’Djamena en tant qu’assis- tante technique en janvier 2009 pour une durée de 2 ans. Le soutien au RAPS (Réseau d’Action, de Partage et de Solidarité), réseau de groupements paysans basé à Sarh, au sud du Tchad, qui intervient, entre autre, dans le cadre du conflit éleveurs- cultivateurs, s’est manifesté à travers l’envoi d’un stagiaire diplômé en économie d’entreprise. Eirene Suisse a continué à soutenir l’AECET (Association des Eglises de la Coopération Evangélique Tchadienne), qui gère un centre de formation informatique, le CFIK, ouvert à toutes les communautés de la région de Sarh. L’envoi de deux volontaires au début de l’année 2009 a pour but d’une part de poursuivre la formation informatique des animateurs locaux, et d’autre part d’apporter un soutien institutionnel dans la gestion et l’exploitation du centre, afin de favoriser l’autonomie et l’autofinancement à terme.
  7. 7. 7 3 partenaires - Le CSAPR, Comité de Suivi pour l’Appel à la Paix et à la Réconciliation - Le RAPS, Réseau d’Action, de Partage et de Solidarité - L’AECET, Association des Eglises de la Coopération Evangélique Tchadienne et le CFIK, Centre de Formation en Informatique de Kabod Eirene Suisse au Tchad en 2009 - fiche signalétique 4 volontaires qualifiés - Cédrine Beney, administratrice expérimentée dans les projets de promotion de paix en Afrique auprès du CSAPR - Thierry Nicola, informaticien auprès de l’AECET - Mina Neshvad, architecte auprès de l’AECET - Bertrand Calame, économiste d’entreprise auprès du RAPS 1 initiative de paix Relais des actions du CSAPR en Suisse 1 coordination locale Composée de Jean-Christophe Huet
  8. 8. 8 Haïti Haïti, un des pays les plus pauvres du globe est marqué par une instabilité structurelle où la conflictualité est latente. L’Etat défaillant coexiste avec une pléthore d’ONG et de réseaux locaux pour tenter de donner sens à un concept nouveau en Haïti: la citoyenneté. Ce défi s'annonce d'autant plus important pour 2010 suite au terrible tremblement de terre dont le pays a été victime. L'action d'Eirene Suisse cherche à renforcer les dynamiques locales permettant de donner un cadre favorable pour une décentralisation harmonieuse, basée sur la gestion pacifique des conflits et la construction d’une citoyenneté responsable. Le partenariat avec l’ENL (Ecole Normale de Liancourt), qui forme des maîtres d’école selon une pédagogie d’éducation nouvelle, basée sur la non violence, participe de cette dynamique. Dans ce cadre, une volontaire enseignante,qui intervient aussi en matière d’appui institutionnel, a rejoint l’équipe de l’ENL dans l’Artibonite, en octobre 2009. Au nord du pays, Eirene Suisse a pour partenaire PAIS (Programme d’Appui à l’Insertion Sociale), association qui rassemble les représentants de diverses associations de la société civile de la région du Cap Haïtien. Nouveau partenaire actif dans la formation à la citoyenneté et dans l’appui à la mise sur pied de microprojets,PAIS accueillera un couple de volontaire en février 2010.
  9. 9. 9 3 partenaires - L’ENL, l’Ecole normale de Liancourt et son école d’application Dabalor - PAIS, Programme d’Appui à l’Insertion Sociale - ODD, Organisation de Développement de Désarmes Eirene Suisse en Haïti en 2009 - fiche signalétique 3 volontaires qualifiés - Céline Gantner, enseignante et appui institutionnel auprès de l’ENL - Mario Pasqualone, coordinateur de projet, départ prévu en février 2010 auprès de PAIS - Joëlle Cornut Pasqualone, médecin, départ prévu en février 2010 auprès de PAIS 1 initiative de paix Projet Construction Ecole ENL 1 coordination locale Composée de Guerty Aimée (en 2009) puis de Yonel Fleurissaint (dès 2010)
  10. 10. 10 Nicaragua Dans le cadre du processus de concentration géographique de ses activités mené en 2009, Eirene Suisse a conservé un engagement limité au Nicaragua, plus particulièrement dans la région de la Côte Atlantique. Enclavée et démunie, cette région multiculturelle est victime d'une surexploitation des ressources naturelles qui met en danger les relations entre les différentes communautés. A travers son partenariat avec FADCANIC, l'action d'Eirene Suisse vise à favoriser une gestion concertée de l'environnement et à promouvoir une agroforesterie durable et adaptée à la région. Un ingénieur en environnement accompagne FADCANIC dans la mise en œuvre d'agendas environnementaux avec les communautés ainsi que dans la gestion des déchets locaux. 1 partenaire Fundación para la Autonomía y el Desarollo de la Costa Atlantica de Nicaragua, FADCANIC Eirene Suisse au Nicaragua en 2009 - fiche signalétique 1 volontaire qualifié Jacques Du Pasquier, ingénieur en environnement auprès de FADCANIC 1 coordination locale COCAM, cogérée avec Interteam, E-Changer, GVOM et Interagire
  11. 11. 11 Développement institutionnel L’information et la formation L'année 2009 marque un profond renouvellement institutionnel d'Eirene Suisse avec la mise en œuvre de notre plan stratégique 2009-2012 grâce à l'appui de la DDC, notre principal bailleur de fonds.Ce plan prévoit le recentrage de nos activités autour de la promotion de la paix, la concentration sur trois terrain d'action (Grands Lacs,Tchad,Haïti, plus un engagement limité au Nicaragua), une cohérence de l'appui à nos partenaires au Sud entre envoi de volontaires et appui à des initiatives de paix locales ainsi que l'utilisation systématique de nouveaux outils de gestion de qualité (critères systématiques de partenariats, système de suivi- évaluation des affectations de volontaires, lignes directrices pour les groupes de soutien...). Les statuts ont également été révisés en adéquation avec cette nouvelle orientation en faveur de la paix. Le travail de développement institutionnel va se poursuivre en 2010 dans le cadre du processus de professionnalisation et systématisation de nos processus. Un cycle de formation en 10 modules a été or- ganisé à titre pilote en 2009, développé par quatre organisations de suisses romandes d’envoi de personnes: E-Changer, Mission Bethléem Immensee, Eirene Suisse et GVOM. Relatifs à la coopération au développement,ces 10 modules ont été ouverts à toutes les personnes intéressées par la problématique du dévelop- pement, par une démarche de coopération dans un pays du Sud ou actives dans la société civile suisse. Son objectif est de favoriser l’échange et l’analyse de thèmes autour de la coopération au développement ainsi que de renforcer les com- pétences des participant(e)s pour travailler dans ce domaine, en tenant compte de l’éthique que demande une démarche d’accompagnement. La formation est divisée en 3 grands chapitres: • Contextuel: Coopération au développement, Compétences interculturelles, Religion et spiritualité dans la coopération au développement • Méthodologique: Méthodologies participatives et éducation populaire, Les enjeux de la communication,Gestion de projets (spécifique à la coopération au développement), Renforcement institutionnel,Analyse et gestion de conflits, Intégration genre et équité entre hommes et femmes • Pratique: Le week-end d’introduction: motivations et compétences Trois séances d’information sur l’engagement des volontaires ont été réalisées avec nos partenaires E-Changer, Mission Bethléem Immensee,Eirene Suisse et GVOM et ont concerné près de 70 personnes. Quinze actions de sensibilisation, soirées de départ, articles de journaux, organisation d’atelier ont été réalisées, informant des centaines de personnes notamment sur les activités de nos partenaires locaux, les enjeux de la promotion de la paix ou encore l’approche de la thérapie sociale. Quatre numéros de notre revue Point d'? publié conjointement avec GVOM ont paru en 2009.
  12. 12. 12 Synergies et alliances Les synergies développées ces dernières années nous permettent de renforcer la pertinence de notre action et l'efficacité de notre travail tout en conservant une taille modeste. En 2009, Eirene Suisse a inscrit son action dans trois types de réseaux: 1) les réseaux liés à la promotion de la paix:Eirene Suisse est membre du centre de la promotion de la paix de Swisspeace, ainsi que du Collectif romand pour la paix et la non-violence. 2) les réseaux liés à la coopération par échange de personnes: Eirene Suisse est pleinement engagée au sein d'Unité, l'association faîtière des organisations suisses de coopération par échange de personnes, de laquelle nous bénéficions également d'un important appui de institutionnel. D'autre part, la collaboration inter-institutionnelle avec E-Changer,la Mission Béthleem Immensee et GVOM en matière de formation et d'information a été largement renforcée en 2009. 3) les réseaux liés à nos terrains d'actions: Nous avons poursuivi une participation active dans la Plateforme Grands Lacs des ONG suisses, la Plateforme Haïti-Suisse,la Plateforme européenne des ONG actives au Tchad, ou encore la cogestion de la COCAM en Amérique centrale avec 4 autres ONG d'envoi de volontaires. L'année 2009 est aussi celle de la redéfinition de notre lien avec Eirene International. D'un statut de membre, nous sommes devenus partenaires et conservons ainsi une relation privilégiée et clarifiée. Un accord de partenariat a été négocié afin que cette nouvelle relation permette en pratique d'augmenter la collaboration concrète sur le terrain. Un travail de rapprochement institutionnel avec GVOM, avec qui nous collaborons étroitement depuis de très nombreuses années, est en cours dont le but est de pouvoir répondre ensemble et de manière adaptée aux nouveaux défis de la coopération internationale et à notre situation financière fragile.
  13. 13. 13 Finances Compte de résultat 2009 Comptes Budget RECETTES -394'222.25 -393'940.00 Dons & cotisations membres -11'161.18 -17'500.00 Dons groupes de soutien -24'711.12 -33'000.00 Activités de sensibilisation -8'233.60 -3'300.00 Autres recettes de l'exploitation -682.35 -500.00 Contributions Unité – DDC -216'600.00 -211'300.00 Contributions partenaires -7'143.00 -6640.00 Contributions projets Initiatives de Paix -107'044.00 -96'700.00 Autres bailleurs de fonds -18'915.00 -25'000.00 CHARGES EN SUISSE 109'975.89 97'190.00 Personnel coordination 67'175.00 62'500.00 Personnel finances & administration 9'675.00 9'000.00 Autres charges personnel 13'464.30 11'070.00 Frais administratifs 8'449.64 8'620.00 Activités de sensibilisation 11'211.95 6'000.00 CHARGES ECHANGES DE PERSONNES 190'730.99 203'200.00 Volontaires longue durée 138'608.12 150'100.00 Volontaires courte durée 5'647.00 6'800.00 Stagiaires 22'735.87 23'000.00 Coordinations locales + visites terrain 24'008.00 23'300.00 CHARGES PROJETS 119'687.00 106'500.00 Initiatives de Paix 119'687.00 106'500.00 CHARGES NON CO-FINANCABLES DDC 32'908.50 20'700.00 Personnel & frais recherche de fonds 25'687.50 13'200.00 Cotisation Unité/QMF 7'221.00 7'500.00 RESULTAT DE L'EXERCICE (Perte) 59'080.13 33'650.00 Total des charges 453'302.38 427'590.00 Total des produits 394'222.25 393'940.00 Afin de diversifier et de renforcer ses finance- ments, Eirene Suisse a investi dans la recherche de fonds en engageant une professionnelle en 2009. Malheureusement, la mauvaise conjoncture éco- nomique a pesé sur les démarches entreprises et les objectifs n'ont pas pu être atteints. L'exercice 2009 a ainsi connu un déficit de 59'080.13 francs pour des dépenses de 453'302.38 francs. Eirene Suisse a réagit vigoureusement face à cette situation en définissant une nouvelle stra- tégie de recherche de fonds et en étudiant les possibilités d'alliances avec d'autres ONG.
  14. 14. 14 Bilan au 31 décembre 2009 ACTIFS 2009 2008 ACTIF MOBILISE 170'782.52 207'952.00 Liquidités 138'855.44 181'690.92 Actifs transitoires 31927.08 26'261.08 TOTAL ACTIFS 170'782.52 207'952.00 PASSIFS 2009 2008 CAPITAL ETRANGER A COURT/MOYEN TERME 45'086.40 41'927.47 Créanciers divers 4'412.45 0.00 Créanciers pécule volontaires 32'760.00 2'500.00 Passifs transitoires 7'913.95 39'427.47 CAPITAL DES FONDS AFFECTES 44'730.53 25'978.81 Projets 29'038.18 18'322.16 Groupe de soutien 9'826.15 7'656.65 Coordinations locales 5'866.20 0.00 CAPITAL PROPRE 80'965.59 140'045.72 Provisions frais de retour 0.00 36'311.39 Réserves projets 0.00 30'000.00 Résultat de l'exercice (Perte/Bénéfice) -59'080.13 -33'412.57 Capital libre 140'045.72 107'146.90 TOTAL PASSIFS 170'782.52 207'952.00 Le rapport de révision est disponible sur notre site www.eirenesuisse.ch
  15. 15. 15 Perspectives 2010 Une nouvelle année constitue la promesse d’un renouveau. Cela n’a jamais été aussi vrai pour Eirene Suisse, tant au niveau institutionnel qu’opérationnel. En effet, après avoir entamé un rapprochement avec GVOM, 2010 sera très certainement l’année de la fusion entre nos deux entités. Cette structure renouvelée sera l’occasion de mutualiser nos forces et de neutraliser nos faiblesses, afin de mener un travail toujours plus pertinent en faveur de la promotion de la paix et des droits humains. La qualité continuera d’être un de notre critère principal, d’une part pour développer des outils de planification - suivi - évaluation efficients et,d’autre part afin d'améliorer les effets de nos actions au Nord et au Sud. Notre spécialisation sur la promotion de la paix et sur des terrains d'actions plus concentrés se poursuivra. Nos capacités de recherche de fonds seront améliorées. Puisque nous plaçons l’être humain au cœur de notre démarche, nous prévoyons de renforcer au cours des années à venir les échanges Nord-Sud par l’envoi de volontaires, Sud-Nord par la visite de partenaires, Sud-Sud par l’échange d’ex- périence et Nord-Nord par une sensibilisation accrue du public suisse. Le développement de nos instruments nous permettra d’apprécier et valoriser les effets de nos actions, et de capitaliser les résultats, afin de toujours apprendre de notre propre pratique. Face aux défis futurs de la coopération internationale et de l'échange de personnes en particulier, le développement de synergies avec d'autres orga- nisations restera une préoccupation constante.
  16. 16. 16 Remerciements Nous remercions chaleureusement tous ceux et toutes celles qui soutiennent Eirene Suisse, parfois depuis très longtemps. Nous sommes spécialement reconnaissants à l’équipe de bénévole, toujours plus profession- nelle et engagée, sans qui le travail ne pourrait pas être ce qu’il est: les membres du comité, Francine, tous ceux qui ont participé à Festi'Neuch,... Un remerciement particulier pour l'immense travail effectué par Pascale pour les formations. Nous remercions bien entendu toutes les institutions qui nous ont soutenues en 2009: la DDC, les communes de Meyrin, Vex, Cologny, Vandoeuvres, Confignon, Onex, Genthod, Satigny, Capital International, l'Eglise Catholique Pontresina, Caritas Genève, la fondation Floridon. Une pensée particulière va à notre collègue et ami Justin Kahamaile, décédé en décembre 2009. Président d'Eirene Suisse pendant 11 ans, il avait fondé le réseau de l'Initiative de Genève pour la paix dans les Grands Lacs. Sa vision de la promotion de la paix a contribué à la rénovation d'Eirene Suisse ces dernières années. Nombreux sont ceux qui se souviendront de son intelligence, sa sagesse et son humilité. Contact Eirene Suisse Bd du Pont d'Arve 16 - 1205 Genève 022 321 85 56 info@eirenesuisse.ch - www.eirenesuisse.ch CCP 23-5046-2 Impressum Textes: Jérôme Strobel, Edith Kolo Favoreu Graphisme: Atelier Diaphane Photos: Stefano Pennese, Alain Schwaar Bertrand Calame, Sarah Lachat Cindy Eggs, Serge Boulaz Impression: papier Cyclus print

×