Une page d'histoire Américaine
William Randolph HEARST
La côte du sud de la Californie est souvent balayée par des vents rageurs et des vagues géantes qui viennent se briser sur...
 
Tout près de ces côtes envahies par les vagues, sur une vaste propriété nommée San Simeon,  se dresse un immense château, ...
 
Mais commençons par le début...
Le multi-milliardaire et mégalomane William Randolph Hearst est né en 1863, à San Francisco, au sein d’une famille extrême...
Le château de William Randolph Hearst trône au milieu de la vaste propriété de San Simeon, dans le sud de la Californie.
A l’âge de 25 ans William Randolph Hearst demanda à son père de lui donner le journal San Francisco Examiner, qui vivotait...
Un escalier de 112 marches permet d’accéder à la façade et à l’entrée principale du château de William Randolph Hearst.
Durant la deuxième guerre mondiale, William Randolph Hearst prit ouvertement parti en faveur du nazisme et se déclara non ...
Le château de William Randolph Hearst possède un carillon de 76 cloches aménagé dans la tour «arabe».
Bien que marié et père de cinq enfants, William Randolph Hearst tomba follement amoureux, à l’âge de 55 ans, avec une jeun...
La bibliothèque du château de William Hearst. Les murs sont en acajou de Bornéo.
Hearst acheta des collections d’œuvres d’art dans tous les pays du monde afin de meubler et de décorer son château de San ...
Les corniches extérieures sont décorées de riches sculptures en bois de rose.
 
William Randolph Hearst fut mis au courant par une potineuse de cinéma, Louella Parsons, que Charlie Chaplin cherchait à o...
La piscine extérieure, romaine, du château de William Randolph Hearst.
William Randolph Hearst détestait les minorités ethniques, surtout les Juifs, les Mexicains et les Noirs. Il n’hésitait pa...
La piscine intérieure...
En 1941 le jeune réalisateur de cinéma Orson Welles produisit un film biographique de William Randolph Hearst sous le titr...
 
William Randolph Hearst est décédé dans son sommeil, en 1947. Même si elle avait vécu avec lui durant 35 ans, Marion Davie...
Tout a une fin, même la tyrannie. Winston Churchill
Endless Journey - Oscar Lopez, guitariste
Fin
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Californie Hearst

1 165 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 165
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Californie Hearst

  1. 1. Une page d'histoire Américaine
  2. 2. William Randolph HEARST
  3. 3. La côte du sud de la Californie est souvent balayée par des vents rageurs et des vagues géantes qui viennent se briser sur les récifs. Les embruns iodés qui recouvrent alors toute la côte recèlent l’un des épisodes les plus étranges de l’histoire de l’Amérique, celle du magnat de la presse et richissime William Randolph Hearst...
  4. 5. Tout près de ces côtes envahies par les vagues, sur une vaste propriété nommée San Simeon, se dresse un immense château, au style indéfinissable, d’une richesse inouïe, construit par l’homme qui fut l’un des plus puissants des Etats-Unis, William Randolph Hearst, pour satisfaire les caprices de sa jeune maîtresse de 20 ans dont il était follement amoureux...
  5. 7. Mais commençons par le début...
  6. 8. Le multi-milliardaire et mégalomane William Randolph Hearst est né en 1863, à San Francisco, au sein d’une famille extrêmement riche de la Californie. Son père avait fait fortune dans les mines. Fils unique élevé dans le luxe et n’ayant jamais eu à souffrir de quoi que ce soit, William Randolph Hearst a pu satisfaire tous ses caprices, et Dieu sait qu’il en eût beaucoup tout au cours de sa vie !
  7. 9. Le château de William Randolph Hearst trône au milieu de la vaste propriété de San Simeon, dans le sud de la Californie.
  8. 10. A l’âge de 25 ans William Randolph Hearst demanda à son père de lui donner le journal San Francisco Examiner, qui vivotait tant bien que mal et qui avait été obtenu en règlement d’une dette de jeu ! Hearst en fit le plus grand journal à sensation des Etats-Unis. En quelques années il se retrouva à la tête d’un empire de 28 journaux, 18 magazines, sept stations de radio et une entreprise de cinéma, la Hearst Movie Productions.
  9. 11. Un escalier de 112 marches permet d’accéder à la façade et à l’entrée principale du château de William Randolph Hearst.
  10. 12. Durant la deuxième guerre mondiale, William Randolph Hearst prit ouvertement parti en faveur du nazisme et se déclara non seulement un partisan, mais également un ami personnel de Hitler, qu’il avait déjà rencontré à quelques reprises. Après la guerre, il continua sa politique d’extrême-droite en participant à la chasse aux sorcières contre les soit-disant communistes américains.
  11. 13. Le château de William Randolph Hearst possède un carillon de 76 cloches aménagé dans la tour «arabe».
  12. 14. Bien que marié et père de cinq enfants, William Randolph Hearst tomba follement amoureux, à l’âge de 55 ans, avec une jeune actrice de 20 ans, Marion Davies. La femme de Hearst refusa le divorce, mais celui-ci s’enfuit avec sa jeune maîtresse de 20 ans et entreprit alors la construction d’un immense château d’un luxe inouï, sur une propriété de 240,000 acres, à San Simeon, au bord de la mer, en Californie...
  13. 15. La bibliothèque du château de William Hearst. Les murs sont en acajou de Bornéo.
  14. 16. Hearst acheta des collections d’œuvres d’art dans tous les pays du monde afin de meubler et de décorer son château de San Simeon. Rien n’était trop beau ni trop luxueux pour sa maîtresse, Marion Davies, et pour les invités. Les fêtes les plus extravagantes se succédaient... Tout le gratin d’Hollywood se retrouvait à San Simeon, dont Charlie Chaplin qui faisait les doux yeux à la jeune et belle Marion Davies...
  15. 17. Les corniches extérieures sont décorées de riches sculptures en bois de rose.
  16. 19. William Randolph Hearst fut mis au courant par une potineuse de cinéma, Louella Parsons, que Charlie Chaplin cherchait à obtenir les faveurs amoureuses de la belle Marion Davies et qu’il avait même été vu en train d’embrasser celle-ci... Hearst entra dans une colère indescriptible.
  17. 20. La piscine extérieure, romaine, du château de William Randolph Hearst.
  18. 21. William Randolph Hearst détestait les minorités ethniques, surtout les Juifs, les Mexicains et les Noirs. Il n’hésitait pas à se servir de ses journaux pour engendrer la haine et le mépris des minorités américaines. On pouvait lire régulièrement dans ses journaux que les Mexicains étaient tous voleurs, narcomanes, dégénérés, violents et menteurs. Le gouvernement mexicain intenta une poursuite de 1 million de dollars contre Hearst, mais elle resta sans lendemain. Hearst avait tout simplement «acheté» les juges responsables du dossier.
  19. 22. La piscine intérieure...
  20. 23. En 1941 le jeune réalisateur de cinéma Orson Welles produisit un film biographique de William Randolph Hearst sous le titre de «Citizen Kane» ou, en français, «Un citoyen au-dessus de tous soupçons». Ce film, qui est considéré comme un chef d’œuvre, faillit ne jamais voir le jour. Hearst essaya d’acheter les négatifs pour les détruire. Il ligua tous les distributeurs et les producteurs d’Hollywood contre Orson Welles. En désespoir de cause il paya des brigands pour voler le négatif, mais ceux-ci se trompèrent de cassettes...
  21. 25. William Randolph Hearst est décédé dans son sommeil, en 1947. Même si elle avait vécu avec lui durant 35 ans, Marion Davies ne put assister aux funérailles. Ainsi en avait décidé la famille du magnat de la presse. On détruisit même le mausolée qui avait été construit pour elle par William Hearst dans le cimetière familial. Marion Davies est finalement morte d’un cancer en 1961 et fut inhumée à Los Angeles.
  22. 26. Tout a une fin, même la tyrannie. Winston Churchill
  23. 27. Endless Journey - Oscar Lopez, guitariste
  24. 28. Fin

×