Rapport carnet-sommeil-nutrition- insv

4 298 vues

Publié le

Bien manger pour bien dormir. Dans ce guide vous trouverez des informations et des conseils essentiels pour améliorer la qualité de votre sommeil.
Les aliments qui favorisent l'endormissement, ceux au contraire qui le perturbent.
Vous découvrirez également les liens entre le sommeil et l'obésité, la régulation de l'appétit et notre niveau de vigilance.
Pour en savoir plus et aller plus loin vous pouvez lire l'article "Bien manger pour bien dormir : comment faire ?" sur le blog du site www.leadershipauthentique.com

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 298
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 433
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport carnet-sommeil-nutrition- insv

  1. 1. SOMMEIL ET NUTRITION9
  2. 2. AVANT-PROPOS SOMMEIL,NUTRITION, POIDS : QUELS LIENS ?Le sommeil est une fonction vitale Pourtant ces liens sont mal connus etde l’organisme. Il joue un rôle de 77% des Français ignoreraient ou neréparateur et de régulateur. Dormir est croiraient pas que le manque de sommeilindispensable à l’équilibre des sécrétions favorise la prise de poids.hormonales et métaboliques, au Une bonne nutrition peut aussicontrôle de glycémie, de l’appétit et plus influencer notre sommeil ou notre étatgénéralement le poids. Plusieurs études de vigilance. Respecter quelques règlesépidémiologiques associent privation de simples d’hygiène alimentaire peut ainsisommeil et obésité chez l’adulte et même améliorer la qualité de nos nuits et dechez l’enfant. Les liens entre sommeil nos journées, mais aussi permettre deet obésité sont en effet multiples : mieux s’adapter à des horaires de travailbiologiques et comportementaux. atypiques en améliorant le sommeil et la vigilance.Qui dit mauvais sommeil, dit souvent LE SOMMEIL,baisse de l’activité physique et grignotage. L’INSV et Linde Homecare France ont UN RÉGULATEUR D’APPÉTIT ?Qui dit obésité dit aussi risque d’apnées choisi de s’associer pour faire le point Des travaux expérimentaux ont montré de celle favorisant la faim (ghréline).du sommeil et sommeil non réparateur. sur les interactions entre sommeil des modifications du comportement L’appétit va donc naturellement augmenterLe Plan National Nutrition Santé Obésité et nutrition et rappeler les bienfaits alimentaire lors d’une privation chronique conduisant à manger davantage avec unefrançais a d’ailleurs prévu d’intégrer des sur notre santé d’une bonne hygiène de sommeil dont les mécanismes hormo- prédilection pour les aliments riches enrecommandations sur le sommeil. alimentaire et d’une bonne hygiène de naux ont été identifiés. sucres et en graisse1. sommeil. Le sommeil est la plus longue période A côté de ces facteurs hormonaux, le sans prise alimentaire. Pour résister à ce manque de sommeil peut entraîner une «jeûne», les cellules adipeuses produisent prise de poids par d’autres mécanismes :«Préservons notre capital santé, prenons soin de notre sommeil ! » la nuit une hormone, appelée la leptine, qui fait disparaitre la sensation de en allongeant la durée d’éveil, on aug- faim et augmente la dépense éner- mente le temps disponible pour manger,Pr Damien Léger, Stéphane Legendre, gétique. À l’inverse, le jour, l’estomac en augmentant la fatigue et la somno-Président de l’Institut National Directeur Général secrète une autre hormone, la ghréline lence, on réduit son activité physique etdu Sommeil et de la Vigilance Linde Homecare France qui stimule l’appétit.La réduction du on favorise bien souvent le grignotage. temps de sommeil a ainsi pour consé- quence une diminution de la durée 1 - Spiegel K, Tasali E, Penev P, Van Cauter E. Sleep curtailmentRemerciements à Peggy Martin, responsable commercial respiratoire Linde Homecare France, au Dr Virginie Bayon, praticien hospi- de la sécrétion de l’hormone induisant in healthy young men is associated with decreased leptintalier au centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu de Paris, au Dr Joëlle Adrien, présidente du conseil scientifique de l’INSV, levels, elevated ghrelin levels, and increased hunger and appe-à Audrey Lopez, co-directrice communication et partenariats de l’INSV, pour leur participation à ce carnet. la satiété (leptine) et une augmentation tite. Ann Intern Med 2004;141:846-50. 3
  3. 3. LE SOMMEIL LE MANQUE DE SOMMEIL PRIVATION DE SOMMEIL, FAIT-IL GROSSIR ? ATTENTION AU DIABÈTE ! EST DANS77% des Français ignorent ou ne croient pas Une durée de sommeil inférieure à 6 heuresque le manque de sommeil favorise la prise de expose davantage au risque de diabète,poids. Pourtant des études récentes ont mis certainement en raison des perturbations L’ASSIETTEen évidence le lien entre un temps de sommeil endocriniennes liées à la privation de sommeil.trop court (moins de 6 heures par 24 heures) et Les études ont mis en évidence des modifica-une augmentation de l’IMC (indice de masse tions importantes du métabolisme du glucosecorporelle)2chez l’adulte comme chez l’enfant. (sucre) après une privation de sommeil :Pour autant, nos rythmes de vie nous conduisent Baisse de 40% de la transformation du Si l’horloge biologiqueà réduire notre temps de sommeil. L’enquête glucose dans l’organisme permet de réguler les prisesINSV-MGEN 2012 révèle que près d’un tiers des Diminution de 30% de la quantité d’insu- alimentaires, les habitudesFrançais (31%) dorment 6 heures ou moins par line produite suite à la consommation denuit et tentent vainement de récupérer le week- glucose (réponse insulinique) alimentaires peuvent rétro - LES SUCRES LENTS,end. Le besoin habituel de sommeil varie selon Augmentation de 50% de la résistance à agir sur notre horloge. UNE AIDE AU SOMMEIL ?les individus, mais il se situe très souvent entre l’insuline (baisse de l’action de l’insuline)7 et 8 heures chez l’ adulte. Des études ont montré que les aliments sucrés favorisent l’endormissement. L’augmentationEn France, d’après la HAS (Haute Autorité de Ainsi la composition des repas et le moment au- du taux de glucose dans le sang pourraitSanté), 15 % des adultes et 3,5 % des enfants quel ils sont pris peuvent influencer le sommeil être à l’origine de cet effet bénéfique. Maisprésentent une obésité, 32 % des adultes et dans sa durée et sa composition (répartition des les glucides agissent surtout en facilitant la14,5 % des enfants sont en surpoids, soit un stades de sommeil). Une alimentation hypocalo- production de la sérotonine indispensable à laadulte sur deux et un enfant sur cinq en excès rique entraine une modification du cycle veille- sécrétion de la mélatonine, hormone qui facilitede poids. sommeil. Chez l’animal, la privation de nourriture le sommeil. Cependant, le sucre a un effet réduit la durée de sommeil lent et de sommeil positif sur la sérotonine uniquement s’il est paradoxal3. consommé en période de repos. Consommés Il est donc indispensable de respecter trois repas pendant l’exercice physique, les glucides freinent QU’EST-CE- IMC =poids (kg) / (taille (m) x taille (m)) dans la journée dont la composition variera selon la synthèse de la sérotonine et donc l’endormis- Classification de l’IMC d’après l’OMS qu’il s’agit du petit déjeuner, du déjeuner ou du sement. QUE L’IMC ? (Organisation Mondiale de la Santé) diner. En effet, certains aliments induisent le sommeil alors que d’autres sont stimulants. TRYPTO-QUOI ? — Le diner ne devra pas être pris trop tôt sous peine L’IMC ou Indice de Masse Corporelle de provoquer un réveil trop matinal pour cause Manger du sucre ne suffit pas pour produire permet d’estimer l’excès de graisse POIDS NORMAL : de fringale, ni trop tard. En effet, la digestion de la sérotonine, il nous faut aussi ingérer du dans le corps et de définir la corpulence. IMC compris entre 18,5 et 24,9 entraine une augmentation de la température du tryptophane, un acide aminé que le corps ne sait Plus l’IMC augmente et plus les risques SURPOIDS : corps, d’autant plus que le repas aura été lourd pas fabriquer. liés à l’obésité sont importants. Le IMC compris entre 24,9 et 30 et riche en protéines. Or la baisse de la tempéra- Le tryptophane est présent dans presque toutes calcul se fait en divisant le poids (en kg) OBÉSITÉ : ture interne est une condition indispensable au les protéines alimentaires et permet la fabrication par la taille (en mètre) au carré. IMC supérieur à 30 sommeil. de la sérotonine dans le cerveau. La sérotonine nous aide à réguler notre humeur et nous prépare Ainsi, il est conseillé de dîner 2 à 3 heures avant au sommeil. Pour que la sérotonine puisse être2 - Spiegel K, Tasali E, Leproult R, Van Cauter E. Effects of poor de se coucher en évitant les repas trop copieux ou synthétisée, la concentration en tryptophaneand short sleep on glucose metabolism and obesity risk. NatRev Endocrinol 2009;5:253-61. alcoolisés. 3 - Dewasmes G, sleep changes in fasting rats, 1989) 5
  4. 4. dans l’organisme doit être plus élevée que celle ET LES TISANES ?des autres acides aminés. MON AGENDAUn repas riche en sucres et faible en protéines Les tisanes peuvent constituer une véritableaugmente de façon indirecte la concentration aide à l’endormissement, en premier lieu parcede tryptophane dans l’organisme et facilite son qu’elles permettent d’instaurer un rituel avantpassage dans le cerveau, favorisant ainsi laproduction de la sérotonine puis de la mélatonine. le coucher que le cerveau va interpréter comme un signal du sommeil. La nature de l’infusion va POUR LE SOMMEILA l’inverse, un repas riche en protéines diminue également influer. Certaines plantes telles queles concentrations cérébrales en tryptophane la valériane, la passiflore, la verveine ou la fleur COMPRENDRE ET PRENDRE SOINet donc la production de sérotonine. d’aubépines sont connues pour leurs propriétés relaxantes qui vont aider à l’endormissement. LES ALIMENTS Enfin, comme toute boisson chaude, la tisane va favoriser une baisse de la température interne, DE SON SOMMEIL RICHES par un mécanisme d’échange thermique. Boire une boisson chaude déclenche la sudation qui EN TRYPTOPHANE : va rafraîchir l’ensemble du corps. Vous souhaitez mieux connaître vos habitudes de sommeil ? Vous vous posez des questions sur la qualité de votre sommeil ? Les œufs MANGER TROP GRAS Vous avez des problèmes de sommeil et vous ne savez pas Les produits laitiers ALTERE LE SOMMEIL comment les résoudre ? La viande Les poissons S’il semble évident que manger trop gras Remplissez l’agenda et présentez-le à votre médecin au cours Les légumes secs entraine une prise de poids, les effets d’une d’une première consultation. Vous pourrez faire le point ensemble (lentilles, pois chiches, alimentation trop grasse sur le sommeil sont et trouver des solutions adaptées. haricots secs...) moins connus. Le riz complet Il semble qu’un régime trop gras modifie la La banane sensibilité de l’organisme à une hormone Le chocolat (mais attention à la l’orexine (ou hypocrétine) qui stimule l’éveil et caféine qu’il contient, surtout le participe à l’envie de manger. En journée, une chocolat noir) consommation trop importante d’aliments gras NOM : …………………………………………………………………………..................... Les noix de cajou et les favorise la somnolence. Consommés le soir, les amandes aliments gras, difficiles à digérer, entraînent une PRENOM : …………………………………………………………………….................... Les graines de courge fragmentation du sommeil. MES NOTES SUITE A MA CONSULTATION DU ………/………/20…….......... ……………………………………………………………………………………………………… ATTENTION À L’ALCOOL ! ……………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………… En favorisant le relâchement du tonus ……………………………………………………………………………………………………… musculaire, l’alcool facilite l’endormisse- ……………………………………………………………………………………………………… ment. Cependant, ce même relâchement du ……………………………………………………………………………………………………… tonus musculaire favorise le ronflement et la ……………………………………………………………………………………………………… survenue de troubles respiratoires durant le ……………………………………………………………………………………………………… sommeil (apnées) rendant ainsi le sommeil ……………………………………………………………………………………………………… instable et provoquant des éveils au cours de ……………………………………………………………………………………………………… la nuit surtout dans sa deuxième partie. …………………………………………………………...............................................
  5. 5. DATEsommeil ou sieste Heure de mise au lit Heure de lever Somnolence dans la journée Petit éveil Temps de travail Notation de 1 à 10 Heure de repas
  6. 6. NUTRITION, OBÉSITÉ EN SAVOIR PLUS SUR LE SAOS ET TROUBLES RESPIRATOIRES Le SAOS se manifeste par des arrêts répétés Le SAOS augmente le risque de somno- de la respiration au cours du sommeil. lence, de maladie cardiovasculaire et de Ces apnées sont la conséquence d’une diabète de type 2. Ce risque est encore DU SOMMEIL obstruction de la gorge dans une région appelée pharynx en raison d’un relâche- ment musculaire, empêchant le passage plus important si l’apnéique est obèse. En cas de surpoids et de signes évocateurs d’apnée du sommeil, il est donc indispen- de l’air. Les apnées peuvent durer 10 sable d’en parler avec son médecin. secondes ou plus et se produire jusqu’à plusieurs centaines de fois par nuit pour les cas les plus sévères. Faire plus de 5 apnées par heure de sommeil est anormal et à partir de 30 apnées par heure de som- meil, on parle de SAOS sévère. DES SOLUTIONS EFFICACES L’OBÉSITÉ, FACTEUR DE RISQUE DES L’alcool et les somnifères détendent les EXISTENT POUR TRAITER L’APNÉE :TROUBLES RESPIRATOIRES DU SOMMEIL muscles de la gorge et favorisent les apnées. Il est donc conseillé des les L’appareillage nocturne58% des personnes obèses souffrent du éviter. Par ailleurs, une fois le traitement (PPC) : par l’intermédiairesyndrome d’apnée obstructive du sommeil de l’apnée du sommeil mis en place, il est d’un masque facial, nasal ou(SAOS) et 50% des personnes atteintes souvent plus facile de perdre du poids. La narinaire placé sur le visaged’un SAOS sont obèses. qualité de sommeil est améliorée et les relié à un compresseur d’airLe risque de SAOS augmente avec le poids, mécanismes de la faim évoqués précé- une pression positive continuenotamment parce que l’excès de graisse demment ne sont plus perturbés. De plus, (PPC) est délivrée pour lutterau niveau du cou, de la langue et du pha- la fatigue et la somnolence dans la journée contre l’obstruction des voiesrynx entraîne un rétrécissement des voies disparaissent ce qui facilite la pratique aériennes supérieures.respiratoires qui vont s’obstruer pendant d’une activité physique augmentant ainsile sommeil. les dépenses énergétiques et la perte de L’orthèse d’avancée mandi- poids. bulaire (appareil dentaire àAdopter de bonnes habitudes alimen- porter la nuit) proposée en castaires et perdre du poids, s’ils ne sont Des études ont également mis en évidence LES SIGNES ÉVOCATEURS d’apnées peu nombreuses ougénéralement pas suffisants pour éliminer une association entre troubles respira- DU SAOS SONT : en cas d’échec du traitementtotalement les apnées, peuvent permettre toires du sommeil et diabète de type 2 : par appareillage.de les atténuer. La perte de poids entraine ronflements très bruyants,une diminution des tissus autour du cou. 58% des personnes diabétiques arrêt de la respiration durant PAR AILLEURS, CERTAINESUne plus grande quantité d’air parvient présentent un trouble respiratoire du le sommeil, MESURES SONT À METTRE ENalors à entrer dans les poumons. Une sommeil, sentiment de ne pas récupé- PLACE DANS TOUS LES CAS :étude a démontré que les personnes qui 30 à 35% des personnes ayant un rer,réduisent leur poids de 10 % peuvent diabète de type 2 souffrent également somnolence dans la journée, La perte de poids peut dimi-réduire de 30 % les apnées du sommeil4. d’un syndrome d’apnées du sommeil troubles de la mémoire et de nuer les apnées, nécessitant un traitement, la concentration, près de 40% des personnes atteintes irritabilité, Èviter les somnifères et l’alcool4 - 1. Peppard PE, T. Young, M. Palta, J. Dempsey, and J, Skatrud. de SAOS développeront un jour un envie d’uriner la nuit. qui accentuent les apnées.Longitudinal study of moderate weight change and sleep-disor-dered breathing. JAMA 2000; 284:3015-3021.) diabète de type 2. 11
  7. 7. NUTRITION ET VIGILANCE NUTRITION ET TRAVAIL EN HORAIRES ATYPIQUES LA VIGILANCE AUGMENTE AVEC QUELS ALIMENTS POUR UNE LA SENSATION DE FAIM MEILLEURE VIGILANCE ?En observant le comportement animal, on La composition des repas semble pouvoir agirconstate que les animaux sont vigilants avant sur l’état de vigilance. Ainsi, un apport protéiqued’avoir mangé. Cet état de veille leur permet favorise la vigilance alors qu’un repas riche end’aller chercher la nourriture. Une fois qu’ils se glucides est propice à l’endormissement. En effet,sont alimentés, ils s’endorment. Cette relation un repas riche en protéines augmente la concen-entre apport alimentaire et vigilance semble tration dans l’organisme en tyrosine, acide aminéêtre identique chez l’homme. Des études expé- indispensable à la sécrétion de l’adrénaline et derimentales ont démontré que le temps d’endor- la dopamine, les hormones de l’éveil.missement est raccourci après la prise d’un Les glucides agissent quant à eux de façonrepas quel que soit le moment de la journée en favorable sur la vigilance uniquement s’ils sontparticulier lorsque le repas est riche en glucides consommés pendant l’exercice physique. Si leuret pauvre en graisses4. L’état de satiété facilite consommation intervient en période de repos, Le travail posté désigne l’organisation selon laquelle,donc la survenue du sommeil en faisant baisser le l’effet sera contraire, avec une augmentation de sur un même poste de travail, plusieurs équipes seniveau de vigilance. la somnolence. relaient en rotations successives. Le travail de nuit LA CAFÉINE, UN STIMULANT concerne tout travail accompli entre 21h et 6h du matin. BIEN DÉMARRER LA JOURNÉE DE LA VIGILANCE ? En France, le travail posté ou de nuit concerne près d’un AVEC UN VRAI PETIT DÉJEUNER ! travailleur sur 4. La caféine, dont les propriétés éveillantes sont Le petit déjeuner est indispensable pour connues, est présente dans le café, le thé, le Les travailleurs postés ou de nuit sont plus ex- Notre horloge biologique intervient sur la bien démarrer la journée. Ne pas prendre de chocolat noir et la plupart des boissons éner- posés aux troubles du sommeil. Ils dorment en digestion. Ainsi la nuit, entre minuit et 7 heures petit-déjeuner entraine une altération des gisantes ou à base de cola. Six heures après en moyenne 1 à 2 heures de moins par 24 heures du matin, la digestion est ralentie, la dépense performances cognitives et mentales, de la avoir consommé, la moitié de la caféine ingérée que ceux qui travaillent régulièrement de jour. énergétique qui suit un repas est plus faible, vitesse de réaction et de l’attention. est encore présente dans le corps. Les individus Ils sont davantage sujets à une somnolence au les sucres et les graisses ne sont plus aussi À contrario, le repas du midi est suivi d’une sont plus ou moins sensibles à l’effet de la caféine cours de la journée, et donc plus exposés aux bien digérés. Les conséquences de ces modi- baisse de la vitesse de réaction et de la vigi- mais, en moyenne, des doses supérieures à 100 risques d’accidents. fications sont accentuées si l’alimentation est lance, qui accentue la tendance naturelle à mg de caféine peuvent retarder l’endormissement Le travail en horaires atypiques est également déséquilibrée. la somnolence en début d’après-midi. et améliorer l’état de vigilance. source de troubles digestifs et de prise de poids, Cependant, même s’il existe des différences dus d’une part à la privation de sommeil dont on Les études ne montrent qu’une influence individuelles, la prise excessive ou trop tardive de connait l’influence sur le poids et d’autre part très faible de l’heure des repas sur la resynchroni- caféine dans la journée entraine une instabi- aux erreurs diététiques et aux décalages des sation des rythmes biologiques au nouvel horaire. lité du sommeil, le sommeil profond étant moins horaires de repas. L’alimentation peut cependant aider à abondant au profit du sommeil léger, et une maintenir certains mécanismes synchronisa- réduction de la durée de sommeil. teurs. Adopter des horaires de repas réguliers et respecter les règles d’hygiène alimentaire simples permet en outre d’éviter le grignotage 4 - Wells AS, effects of meals on objective and subjective measure of daytime sleepiness, 1998 ET Willie JT, Orexine in the regulation et des repas déstructurés avec pour consé- of feeding and wakefulness, 2001) quence une prise de poids. 13
  8. 8. RESPECTER SOMMEIL ET NUTRITION, MIEUX S’ADAPTER AUX HORAIRES ADOPTER UNE BONNE HYGIENE DE SOMMEIL3 REPAS ATYPIQUES RÉUNIR LES CONDITIONSPAR JOUR. Prendre 3 repas variés et équilibrés par jour, si possible à des horaires FAVORABLES POUR PRÉPARER réguliers. Faire une collation légère en cas de UN SOMMEIL DE BONNE QUALITÉ poste du matin ou de poste de nuit. Ne pas sauter de repas et éviter le RECOMMANDATIONS DE L’INSV grignotage. Eviter une consommation excessive d’excitants surtout pendant les 5 Adopter des horaires de sommeil Eviter l’alcool et le tabac le soir. La dernières heures de travail, afin de ne réguliers. Se coucher et se lever à des nicotine est un stimulant qui retarde pas perturber le sommeil. heures régulières facilite en effet le l’endormissement, augmente les Pratiquer une activité physique régulière. sommeil. réveils nocturnes et rend le som- Respecter, autant que possible, des meil plus léger. L’alcool a une action Se lever tous les jours à la même heure, horaires réguliers de coucher et de sédative mais favorise l’instabilité du week-end compris, a un effet synchro- lever. sommeil avec des éveils nocturnes niseur du rythme veille-sommeil. Recréer les conditions de nuit lorsque fréquents. le sommeil doit intervenir le jour : Le réveil doit être dynamique pour Dîner pour bien dormir. température de la chambre (18°C), bien éveiller son corps : lumière forte, silence et obscurité. exercices d’étirement, petit déjeuner Ne pas manger trop tôt, ou trop tard.Il est essentiel de respecter 3 repas par Recréer les conditions de jour sur le lieu complet. Choisir ses menus : préférez les sucresjour basés sur les principes nutritionnel de travail, lors du travail de nuit notam- La pratique d’un exercice physique lents le soir et les protéines le midi.évoqués précédemment. Ainsi, il est ment avec un éclairage suffisant. régulier dans la journée favoriserecommandé de consommer les familles Respecter le rituel du coucher même l’endormissement. Eviter l’exerciced’aliments qui stimulent l’éveil telle que si le sommeil se fait de jour : lecture physique en soirée, en particulier avantles protéines avant le travail (exemples : reposante, tisane, toilette, etc. d’aller dormir. CE QUI DOIT ATTIRER VOTREviande, poisson) et de préférer les aliments En poste du matin ou de nuit, la sieste ATTENTION ET VOUS FAIREriches en glucides (pates, riz) qui facilitent Se reposer ou faire une courte sieste CONSULTER UN MÉDECIN permet de lutter contre la dette del’endormissement et le maintien du som- en début d’après-midi. Il suffit de sommeil.meil avant les périodes de sommeil. Fruits fermer les yeux 5 à 20 minutes en Vous avez du mal à vous endormir ,et légumes doivent être consommés à relâchant le corps. Le sommeil Vous vous réveillez trop tôt,chaque repas afin de maintenir l’équilibre viendra rapidement si le besoin Vous avez des sensations désa- est là. La sieste permet de maintenir gréables dans les jambes quialimentaire. la vigilance pour le reste de la journée. vous empêchent de dormir, Vous êtes fatigué le matin, Eviter les excitants après 16 heures. Vous avez des envies de dormir 3 REPAS PAR JOUR À CALER EN FONCTION DE SON RYTHME DE TRAVAIL. Café, thé, cola, vitamine C retardent la journée, l’endormissement et augmentent les Vous luttez pour rester actif, - Un petit-déjeuner complet avec un laitage et des fruits. Votre sommeil est agité, réveils nocturnes. - Avant la prise de poste : des protéines (viandes, poissons) et des légumes, des votre entourage s’inquiète du glucides (source d’énergie )surtout si le travail est physique mais en petite quantité. ronflement et des arrêts de la - Après le travail : un repas plus léger riches en glucides qui favorisera le sommeil. respiration au cours du sommeil. 15
  9. 9. POUR ENSAVOIR PLUS…www.institut-sommeil-vigilance.orgwww.sfrms.orgwww.prosom.orgwww.reseau-morphee.frPour nous écrire :Institut National du Sommeil et de la Vigilance – INSV7, rue Corneille75006 Paris-contact@insv.org

×