Zeus

705 vues

Publié le

Exposé de Hugo, 6E

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
705
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Zeus

  1. 1. l.r^-^târ r,f 4, {icxÂr, -, .iro{r; .l *l*LeL àdrtr lt ;",t I i* i}tdh , t:f Je çinc-n-*"",t- d.t ,t<*itoi -i hf,.^*h;{ *L";rrær à .à;- * -. li oxb lr 1"èa* :iL 1--."ai*""rx gh Jlg, ".ti4 , âqJr€e.r I â J*r LEl Rhéaprésentant pie,lre utæ emmailloteeà Cronos (dessindu Uur$rn.f dun autel romain)[r,,*,vnri e.-. l-",ùtê r), i. *.F i",yé4"r, le,r ,,+,..r;ë" à.r .,-** x,.i.t.J.r,.rÀ .trl#.r 1u.l1e--k _91â, r-"_e lc ^"*e4** .,t4 1rÉ bi t l,;"txgf 1iu+,- -u* raÉ ,c€.i,ù.-.,i êo.,rr.rl-..,b- L ,-r- +.{l .** t^". *,if J€^ CÂI-?ih !1glt>,_@. .ttfldt tr41 -L-,rec. ,,irr*w*l.? n
  2. 2. ""PfLCIÂ. â4t-ç11?4ry!/41- Sespremiersgestes dadulte serontdévincer le dieu cruel qui Ia engendré Cronos,gÉant : monstrueux et primitif commeOuranos, avide de pouvoir sanspartage,le pèreprovoquantdesavortements coups à de pied et le fils engloutissant sonrepassesnouveau-nés. Ouranos neutralisé sonpropreûls à Si fut par quilémasculaau momentdune étreinteavec Gaih,Zeusva entreprendre sontour dabattre la à puissance Cronos.Courtisantla frtanide Métis, de qui devaitdevenirsapremièreépouse, la pers-uade il àe faire absorber sonpèreune boisson à émétque. Cronosva ainsirejetertous les enfantsengloutis". Zeusretrouvesesscegrs Hestia,leur aînée,qui resteravierge,Déméteret Héraqui serontsesépouses : créationvengeresse Zeus,mécontentdu résultatprécédemment de obtenuet, depuisle début,réticen à la créationpersonnelle Prométhée. de La privation préalablede la < nourriturefacile > et la conliscationdu feu précieux,obligerontles hommes travailler plus dur. On retrouvele symbolisme à , ,.É r oe I EoenDerou. 10 . Prométhee enchaîné : on a épiloguébeaucoup la symbolique dieu dévouéau genrehumain sur du maisdéchu,suppliciéet lié à sonrocher de douleur.Prométhée une figure allégorique panthéo est du sansdoutela créatureopportuniste, Il représente roublarde,rebelleet débrouillardedont Iidéal est de devenirune force à légale desdieux et que Zeusest contraintdésormais prendreà tm certain de niveaude considération. Lune despremièresreprésentations Zeus de trônant,coupelaconienne Peintrede du Naucratis,v.560 av.J.-C.,musée Louwe (E du 668)
  3. 3. *- ..rrÙl - i t-Xor l}Ë^r ..*i^",*+.à eL lrwrg {_ .- ie-^c*a .-bg4r,L .l,*iiÊ t+.L+t:. ic - t" Â.r-c,r-&4t,lldù+*e+ ïrL & Ià-t *l i,rrvr tÀ "-" ,tr..gi,h{, -,Le* , ,sryr- ôg I:-,*-, , IY-4jl!{-.è,+ èZeus,maîtrede la destinée, parfoisreprésente décrit avecune balanceoù sestimele sort octroyé est ouà chacun.En dépit de çeux quil aimeraitfavoriser,mêmesi les peripetiespeuventen êtremodifiées,ilne change le destinmaisle réalise Il a reçq au coursdu partagÊ monde,la sphèrecéleste, pas ". du lapartie la plus coneidérable, plus imposaate la plus mystérieuse yeux du genrehumain.Le Ciel la et aux estun posteprivilégié : Znusobserveles actionsdeshommeso peut interveniret les corriger.Hésiodeécrivait : < Læil de znus voit tout, connaîttout >. Ce domaineinaccessible hommes aux va paradoxalement rapprocher le deux. Maîtreden haut,ce dieu comnuiltde toute la machinerie à atmoqphérique. estle maître Il du temç,,s météorologiqueorages, : tonnerres,pluies,neige,grêles, foudre"",bourrasques, trombes, nébulosités... maisaussiles canicules les sécheresses. dieupeut semontrerdans( son et Le mauvais jo* > : ZeusTerpichéraunos aimemanierla (qui foudre);znusNéphélégèrétès accumule nuages) Zeus (qui les ; Zeus tenantle foudre et un aigle (?), Maunaktès soufflela tempête)...Le bien-être Ihumanité (qui de amphoredu Peintre de Berlirq dépend sesvolontés, sescaprices de sescolères. de de ou 480470 av.J.-C.,muséedu Louwe Les montagnes dont le sommet tutoie lesnuages les éclairs et vont être le truchementsacé et privilégié entreZeuset leshommes: IOlympe principalement plus ; (la haute: environ2 900 m), maisaussile pamès(en Attique, Zeusombriog t aieu aesptuies) le pélion ; (en Thessalie, ZeusAharos, le dieu du sommet); le Lykaion (en Arcadie,aujornrlhui: oiaphorti zeus Lykaïos)... Cest de ceshauteurs terreshes quil descend parfoisvers les Horrrmes c,est tout et natuellement quhis dont larc coloréjoignait la terre aux cieux firt samessagàe. valléede Tempée, La i creusee les eauxdu Pénéeentre IOlympe et IOssa" est athibuéeau braspuissantde Zeusqui trmr separa montagne. événement la Cet étaiÈËtépendantles Pélôria(ZeusPélôrios,tout-puissant) devenre une gmndefête de la moisson. richess€ la fertilité de la terre sonten sonpouvoir. La et , : r Zeusesttout autantle dieu Chthonios, cest-à-direle dieu souterairL car du ventre de la terre sortent r les cultures.on constate fois de.plus Iexuêmerrçpondérance Zeus: Fladès, frère, qui une de son en estle dieu légitimeest souventzupplanté dansserôIe". Ce frère mal aimé,essentiélemem rattraché aux forcesobscures bas-fonds la tere, autnement le mondedesmorts,sçracraint et ne des de dit sera jamaispopulaire. Pour lesmoissons à Athènes,cest Zeusquon célébraitpenr{"ntlesBouphonia(sacrificesde : bæufs)et les Pandia(ftte desplantations) pour sattirer la faveur de ZeusÉpikarpios(dieu donnedesfruitsi et, iui - en automne, fêtait régulièrement ZeusGéôrgos on le (dieu cultivateur).Zeusflrt sals doutef"rAg;" desmultiplesdivinitésde la terrc.
  4. 4. â * ,:.f; t - . -ba Aintstln&_L,.

×