MaDe + l'atelier volant

464 vues

Publié le

Brèves errances
Présentation succincte des projets de MaDe (Baptiste Marquet + Antoine Derrien), Alexis Deconinck et Matthieu Blin. Nov 2013

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
464
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

MaDe + l'atelier volant

  1. 1. P. 2 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES Collectif de réflexion et d’action dans l’espace. N ous sommes de jeunes professionnels, des architectes, des paysagistes. Nous sommes issus de l’école nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille. Nous avons évolué 4 ans dans un cadre riche et mouvant avec étudiants, chercheurs, enseignants, concepteurs, ingénieurs. « Marginalité réfléchie ». Dans nos vies fraîchement professionnelles, nous tentons de conserver cette posture éveillée, poreuse mais vigile au monde qui nous entoure. Nous sommes une pluralité, nos pratiques professionnelles sont multiples. Certains travaillent en agence de paysage, d’architecture, ils conçoivent des espaces de vie, composent des paysages. D’autres évoluent dans des administrations, ils sont du côté de la stratégie d’un projet urbain, de sa mise en œuvre, d’une pensée de la ville dans toute sa complexité. D’autres encore font de la recherche, alimentent les questions actuelles, nourrissent les problématiques à venir. Il y en a aussi qui ne veulent pas s’asseoir, qui marchent, qui voyagent, qui ont besoin d’utiliser leurs mains. De caresser et blesser la matière comme on aime un être. Notre pratique quotidienne du projet nous éloigne trop souvent du «faire». Pourtant il nous semble essentiel dans nos professions de garder un contact avec les matériaux, avec le vivant, avec la matière. Nous avons besoin d’engager notre corps en entier dans ce présent. Nous avons créé l’Atelier Volant pour pouvoir donner un espace à cette nécessité.
  2. 2. Nous nous engageons dans des professions qui ont besoin les unes des autres. Ce sont des métiers d’équipe, de rencontre et de partage des savoirs-faire. Nous avons besoin de construire dès aujourd’hui les projets qui nous rassemblent pour rester convaincus de cette richesse du savoir collectif. Trois sous-entendus à nos actions, comme une éthique de l’architecte et du paysagiste : engager son corps, construire une intelligence collective et expérimenter l’ailleurs. 38 rue Gustave Delory 59179 Fenain ateliervolant.fr miparqueestuparque.wordpress.com contact@ateliervolant.fr 06 23 69 40 30 (Alexis) P. 3 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES Collectif de réflexion et d’action dans l’espace.
  3. 3. P. 4 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES Atelier MaDe Paysagistes dplg
  4. 4. Atelier MaDe F évrier 2013 marque les débuts officiels de l’atelier MaDe, espace de collaboration né d’une recherche d’indépendance et d’innovation dans la pratique du métier de paysagiste. A l’image de MaDe, notre vision du paysage est celle d’une construction collective. Les territoires, les hommes, et la complexité de leur relation sont au centre de nos préoccupations. La richesse de la matière paysage et notre intérêt manifeste pour les contextes très différents nous incitent à travailler à toutes les échelles, localement comme au-delà de nos frontières. Nous croyons fermement à une approche non formatée et décloisonnée du projet de paysage car MaDe porte en lui l’idée de Faire : faire avec..., faire à la main... 32 boulevard Jacques Cartier 35000 Rennes ateliermade.fr contact@ateliermade.fr 02 90 56 07 72 P. 5 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES Paysagistes dplg
  5. 5. Le laboratoire d’Apigné Situation : Etangs d’Apigné // Rennes // France Equipe : MaDe, Le laboratoire du Dehors // Baptiste Marquet, Antoine Derrien, Liliana Motta, Jean-marie Bourges Type : Intervention Surface : 500m² Année : 2013
  6. 6. vec l’artiste botaniste Liliana Motta, l’atelier MaDe Paysage a aménagé là, dans un paysage en jachère, un jardin d’Eden au bord de l’eau. Un buisson d’Aubépine est devenu tonnelle, une allée d’arbres plantée autrefois par l’homme, cachée par les broussailles, est réapparue, une terrasse au bord de l’eau a été aménagée pour le pique-nique et un amphithéâtre constitué de bottes de paille a permis de s’asseoir pour contempler le paysage. P. 9 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES A
  7. 7. Intervention sur le moulin d’Apigné en vue d’une rencontre de l’Université Foraine Situation : Moulin d’Apigné // Rennes // France Equipe : MaDe // Baptiste Marquet, Antoine Derrien Type : Intervention Année : 2013
  8. 8. uel avenir pour le Moulin d’Apigné? Cette question posée par l’équipe de Patrick Bouchain via l’Université Foraine fait réagir de nombreux rennais. Dans le cadre des rencontres du 21 juin, MaDe a réalisé une série de collage, comme un préambule à la ré-activation à venir de ce lieu. Visibles depuis la route, ils mettent en scène des photos historiques de la Prévalaye et relayent le thème de cette journée: mémoire des lieux, mémoire des hommes, mémoire des plantes. P. 15 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES Q
  9. 9. Expérimentations aux anciennes cartoucheries Situation : Anciennes cartoucheries // Rennes // France Equipe : MaDe // Baptiste Marquet, Antoine Derrien Type : Intervention Surface : 150m² Année : 2013
  10. 10. in Juin, le bureau cosmique nous a ouvert les portes des anciennes cartoucheries, véritable lieu d’expérimentations à ciel ouvert. Chargé d’histoire et méconnu des rennais, ce lieu symbolique est un espace de liberté rare. Longtemps laissé au repos, il se ré-active désormais. Partant du principe qu’un lieu en friche ne doit pas être simplement laissé à l’abandon et confisqué par un discours purement écologiste, nous considérons que le paysagiste ne peut pas s’émanciper d’une contribution à la composition spatiale de son lieu d’intervention. Ici, nous avons opté pour une intervention forte, visible, consistant à retrouver l’horizon du talus sur les murs de la «pièce» principale qui accueille le public pendant les événements. Ce travail de défrichage (ronciers, aubépines, buddleias, bouleaux, bois mort) permet de dégager des vues et de découvrir des troncs qui contraste avec cette horizontale. La matière récoltée, comme autant de ressources disponibles nous a permis ensuite de «tenir» un angle qui lui même vient structurer le cheminement principal du site et définir des directions. Ce «talus», en se décomposant pourra accueillir un nouveau type de végétation. P. 21 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES F
  11. 11. 12:30 P.M. BELVEDERE   Situation : Nikola Lenivets // Fédération de Russie Conception et Réalisation : K. Bichkova, D. Onatzky et B. Marquet Type : Workshop Année : 2012
  12. 12. est généralement admis qu’un belvédère est une structure depuis laquelle on contemple un paysage que l’on domine. Peut-on remettre en cause ou du moins questionner ce postulat? En a-t-on le droit ici à Nikola Lenivets, jardin du roi du belvédère? 12:30 P.M. BELVEDERE propose un contrepied au belvédère classique en cherchant à développer une vision en contreplongée sur un paysage appartenant à ce que l’on pourrait considérer comme le négatif du parc. À l’écart de ses grandes percées lumineuses, il s’installe sur le flanc d’un micro-relief ombragé créé par une rivière sèche et marqué par la présence d’arbres morts tortueux.   12:30 P.M. BELVEDERE est avant tout une mise en scène de paysage, c’est donc d’abord un travail de «jardinage» cherchant à amplifier le contraste entre les deux rives de la rivière et à magnifier les arbres morts majestueux. Ce travail permet un jeu de lumière qui revèle à son tour un moment particulier. A 12h30 fin juillet, le soleil au zénith inonde ce puits artificiel et permet au belvédère de s’émanciper de la stricte contemplation en provoquant une relation temporelle, un rendez-vous. P. 25 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES Il
  13. 13. « Pour un observatoire des paysages palestiniens »   Situation : Battir, Palestine Type : Workshop Participants : L’Atelier Volant  Année : 2012
  14. 14. n avril 2012, un collectif de jeunes paysagistes et étudiants issus de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille et membres de l’Atelier Volant organise en Palestine un second workshop de deux semaines avec pour objectif la mise en place d’un observatoire des paysages dans le village de Battir, village palestinien de 1115 habitants situé à proximité de Bethléem. En dehors de toutes visées professionnelles ou scolaires, ce projet est l’occasion pour l’association et ses membres de prolonger les réflexions éthiques et sociétales initiées durant les quatre années de formation de paysagiste D.P.L.G. Le paysage de Battir, riche de nombreuses sources naturelles, résulte d’une pratique agricole patrimoniale forte. Un système hydraulique construits par les romains et maintenu par les différentes cultures qui ont eu prise sur ce territoire, est encore à l’oeuvre aujourd’hui pour irriguer les nombreuses terrasses soutenues par un réseau de plusieurs centaines de kilomètres. Aujourd’hui, ce paysage d’influences multiculturelles connaît un bouleversement profond du fait notamment des pressions de l’occupation. Dans ce conflit éminemment territorial, la fabrique d’un paysage et le contrôle de l’espace apparaissent rapidement comme des armes sous-jacentes particulièrement puissantes pour affirmer une domination en apposant ici et là les signes de l’appartenance et de la propriété. P. 29 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES E
  15. 15. Cañabrava Situation : Type : Participants :   Année :
  16. 16. onstruction d’un pont piéton en bambou. Les grandes capacités structurelles de ce matériau le rendent très utilisé par la population modeste du nord ouest argentin. Cette passerelle a été réalisée avec les moyens du bord: des machettes et de l’huile de coude pour aller chercher les branches dans la «selva» (jungle de la pré cordillère des andes) P. 33 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES C
  17. 17. « Printemps », Les Tombées de la Nuit Situation : Rennes Type : Scénographie Participants :  Matthieu Blin Année : 2008
  18. 18. nvironnement chorégraphique de Julie Desprairies, dans le cadre des Tombées de la nuit, Rennes, Juillet 2008 Réalisation de vidéos pour les Champs libres afin de contextualiser le bâtiments dans son environnement auquel il fait référence. Ces projections sont également des supports aux interventions des danseurs. Sur un écran géant, un parcours met en évidence les différentes échelles qui cohabitent dans le quartier. Les images projetées contextualisent le bâtiment de Portzamparc, chargé de références matérielles et formelles à la région. P. 37 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES E
  19. 19. « Marcia Hesse » Théâtre d’Air Situation : Rennes Type : Scénographie Participants :  Matthieu Blin Année : 2009
  20. 20. n collaboration avec Jack Percher, scénographe., Projet réalisé pour la dernière création du Théâtre d’Air (Laval), mise en scène par Virginie Fouchault de la pièce « Marcia Hesse » de Fabrice Melquiot. U ne maison, une presqu’île. La pièce traite des liens qui unissent et séparent une famille, de ce qui se dit et ne se dit pas, de ceux qui manquent... Le décor se résume à un parquet de vieille maison, un obstacle le traverse, séparant l’espace. Au fur et à mesure de la pièce la marche s’agrandit, devenant une digue, une table... P. 41 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES E
  21. 21. Bend the line (ou) Plier l’interdit Situation : Île St Denis Type : Workshop Participants :  L’Atelier Volant Année : 2013
  22. 22. e propos est d’ouvrir la limite entre, d’un côté l’espace du chantier, espace en devenir, et de l’autre, l’espace public, un espace vécu bordé de l’infini uniformité linéaire d’une palissade de chantier. L’objectif est de rompre le défilement lancinant, casser le rythme et ouvrir l’attention. L’air de rien on s’introduit, l’espace d’un instant, dans le décor de la machine. Intriguer et émerveiller en montrant la magie qui opère. Épaissir cette limite rigide en mêlant intérieur et extérieur. Comme d’un coup dans la tôle, elle s’ouvre. On enfonce la clôture. Faire de la limite non plus un voile d’acier mais un corps de plis. S’inspirer de la technique de l’origami pour inventer un pliage possible sur la géométrie d’une tôle, plier une onde. Sur une ère de palissade ; L’accroche casse le rythme et ouvre l’attention L’espace d’une voiture sur l’infini partition, La portée se brise ; Et l’aire du chantier se dévoile à l’air de la rue. Photo Alexis Leclercq P. 45 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES L
  23. 23. Mi parque es tu parque Situation : Île St Denis Type : Workshop Participants :  L’Atelier Volant Année : 2013
  24. 24. P. 50 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES Sensibilisation à l’architecture et construction d’un parc pour enfants dans la banlieue Nord de Lima au Pérou. 2013. Le projet s’est déroulé dans la banlieue Nord de Lima « Cono Norte » dans La Ensenada, une communauté de 20 000 habitants, un district de la municipalité de La Puente Piedra. C’est dans le sous-district de Los Jazmines que l’association Mano a Mano agit contre la violence depuis 1992. Depuis 2007, une initiative de Mano a Mano vise à maintenir le quartier salubre en s’appuyant sur la construction de murs de soutènement et de parcs publics. A travers la construction d’un troisième parc récréatif, L’ Atelier Volant a travaillé durant les mois de janvier et février en organisant des ateliers de sensibilisation à l’architecture, l’urbanisme et l’écologie pour les enfants de La Ensenada. La sensibilisation à la préservation de l’environnement et l’apprentissage des outils de la planification s’est fait à travers des ateliers tels que : la peinture sur le thème de l’écologie, la construction d’une maquette du quartier par les enfants, l’apprentissage de la lecture d’un plan, la construction d’un table d’orientation, la construction d’une aire de jeux pour et avec les enfants et la fabrication de briques en matériaux recyclés (ladriplast).
  25. 25. Grâce à cette rencontre, nous avons mis en oeuvre avec habitants et enfants des briques de Ladriplast. Il s’agit d’un matériau similaire au béton dans lequel le gravier et le sable sont remplacés par du PVC haché et du papier maché. Ces matériaux sont issus d’un réseau de récupération informel, des entreprises privés achètent les déchets ménangers triés, pour les revendre après reconditionnement. P. 51 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES Chantier Durant le projet, nous avons pu organiser une semaine spéciale de construction de jeux pour enfants sur une parcelle devenant un parc. Nous avons travaillé avec le collectif « El Carton », un groupe de 15 volontaires professionnels et étudiants architectes, rodés au travail avec les communautés. Ils nous ont apporté leurs connaissances et leurs bras durant les constructions.
  26. 26. Lausanne Jardins 2014 Situation : Lausanne Type : Appel à projets Participants :  L’Atelier Volant & L’atelier MaDe Année : 2013
  27. 27. 1. Kit Plug 2. Kit Bag 3. Kits Bag assemblées Grappe 4. Kit Guirlande Kit 5. Kits assemblées
  28. 28. e Pavillon d’ Eau se déploie en fonction du site qu’on lui offre. Il emprunte à l’architecture nomade une grande capacité d’adaptation et une logistique bien rodée : des matériaux simples, sériels, bruts, au service d’une efficacité et d’une logique de mise en œuvre. Cette apparente simplicité est une posture en soi : respect et compréhension du site et optimisation des moyens et des ressources. Une fois installé, il assume sa vocation d’événement, à l’image de ces chapiteaux forains qui animent nos places de villages sur une courte période. Le Pavillon d’ Eau est un jardin temporaire, démontable, livré en différents kits et accompagné d’une notice de montage théorique mais adaptable. Il a vocation à voyager, imprégnant les lieux après son passage et emportant avec lui des moments, des techniques, s’enrichissant de son propre mouvement. La ville peut-elle muer en un vecteur d’invention et de terreau géographique ? Depuis trop longtemps, la ville ignore son formidable potentiel de réservoir. A l’heure où elle cherche à se ré-inventer et à effectuer sa transition écologique, le Pavillon d’Eau propose une intervention ponctuelle et expérimentale d’ une nouvelle forme de nature en ville. Grâce à son plug, il court-circuite, filtre et se réapproprie les eaux pluviales qu’on destinait au caniveau. Par ce simple geste, il met fin à une situation ubuesque et révèle une ressource gratuite et disponible jusque là ignorée au profit d’une ressource payante qui de plus se raréfie. P. 59 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES L
  29. 29. Le jardin de l’Atelier Electrique Situation : Roubaix Type : Appel à projets Participants :  L’Espace Furieux Année : 2013
  30. 30. es grands projets urbains comme celui de l’Union prennent du temps. Les vastes espaces en déshérence affectent le voisinage. La «fête des jardins rêvés» permet la préfiguration du projet par une occupation festive, partagée, offrant dans la durée et au quotidien de nouveaux espaces de convivialité. Ce jardin rêvé est d’abord une bulle avec vues sur le chantier de l’Union. Il est un lieu avec vues sur le mouvement de la ville en cours. Il est indépendant et à la fois en dialogue, en invitation. Il faut franchir le seuil pour partir sur les chemins, ils sont périlleux mais stables, foutent la frousse et rassurent. De leur point de vue, voir les maisons, les murs de brique et le chemin de fer.  Des sculptures surgissent, parlent d’un territoire actuel, chuchotent des histoires de co-présence (de la friche et de la maison, de la mousse et de la brique, de notre propre présence dans le paysage, de ce jardin dans le quartier). Au bout, une palissade, une clôture et son au-delà, un vaste espace en friche, bientôt un chantier. Ce jardin est une invitation à être dans et ailleurs, par delà et en plein milieu. Venez participer à cette modeste expérience en dehors du commun. P. 63 // L’ATELIER VOLANT & L’ATELIER MADE // REFERENCES L

×