Gro DE SAINT MARTIN
Pilote de projets
RTE France
RTE et la mer : ~1700 km en projet
RTE et la mer : 46 km installés
• IFA 2000 (1986)
 2000 MW en courant continu ±270 kV : une première mondiale en
courant ...
Un atout : le réseau maillé
La structure type du raccordement
L’atterrage constitue un point singulier du raccordement :
• il est sensible sur le plan...
Les travaux en mer
Les travaux à l’atterrage
Des flux plus amples, plus
volatils, sur de plus grandes
distances
Des investissements
dans le réseau portés
par la croiss...
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
1,2
1,4
1,6
1,8
2
0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200
GB
Danemark
Coût/MW (y compris plate-forme en ...
0,00
0,20
0,40
0,60
0,80
1,00
1,20
1,40
1,60
1,80
2,00
0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200
France - estimations
Allemagn...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

13 gro de saint-martin - rte

611 vues

Publié le

Thetis 2015

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
611
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
88
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

13 gro de saint-martin - rte

  1. 1. Gro DE SAINT MARTIN Pilote de projets RTE France
  2. 2. RTE et la mer : ~1700 km en projet
  3. 3. RTE et la mer : 46 km installés • IFA 2000 (1986)  2000 MW en courant continu ±270 kV : une première mondiale en courant continu sous-marin à ce niveau de puissance  Câbles et moyens de pose développés spécialement  46 km à parcourir en mer pour un total de 368 km de câbles installés  Un seul défaut en 30 ans
  4. 4. Un atout : le réseau maillé
  5. 5. La structure type du raccordement L’atterrage constitue un point singulier du raccordement : • il est sensible sur le plan environnemental/acceptabilité • il structure les tracés sous-marins et terrestres • il détermine la capacité d’évacuation de production du raccordement
  6. 6. Les travaux en mer
  7. 7. Les travaux à l’atterrage
  8. 8. Des flux plus amples, plus volatils, sur de plus grandes distances Des investissements dans le réseau portés par la croissance des ENR 8 L’insertion sur le réseau
  9. 9. 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2 1,4 1,6 1,8 2 0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200 GB Danemark Coût/MW (y compris plate-forme en mer, parcs entre 400 et 600 MW) km Le coût du raccordement Raccordements non standardisés Liaisons multiples (jusqu’à 4 câbles) Fonds marins parfois rocheux Atterrages souvent en forage dirigé Souvent création de poste près de la côte Raccordements standardisés Fonds marins sableux Atterrages en tranchée Compensations près de l’atterrage
  10. 10. 0,00 0,20 0,40 0,60 0,80 1,00 1,20 1,40 1,60 1,80 2,00 0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200 France - estimations Allemagne Coût/MW (sans plate-forme en mer, parcs entre 400 et 600 MW) km Le coût du raccordement Raccordements HVDC Fonds marins sableux Renforcements amont non pris en compte Raccordements optimisés et standardisés Fonds marins parfois rocheux Renforcements amont pris en compte

×