DESCARTES
Par rapport au futur
L’espoir
La sécurité
Le calme
Par rapport au passé
Satisfaction
Gloire
Par rapport au futur
Pas d’espoir
La crainte
Le désespoir
Par rapport au passé
Repentir
Honte
L’amour arrive quand nous percevons
quelque chose qui nous fait quelque chose du
bien, alors que la haine répond à quelque...
L'absence d'espoir naît de la peur (dont la
jalousie est une sous-espèce) qui peut se
transformer en désespoir.
L'envie et...
Si le bien est présenté à quelqu'un qui nous
considérons digne de le recevoir, nous ressentons
une vraie joie
S’il s’agit ...
Si le bien et le mal sont considérés dans le
passé, du fait d’avoir réalisé un bien se
découle une bonne satisfaction («qu...
En obtenant un jugement public de la façon
dont nous agissons, le fait d’avoir fait le bien
nous remplira de gloire, mais ...
Et si ce sont les autres qui ont fait le bien,
nous ressentirons de la sympathie, et si elles
ont fait le mal, l'indignati...
Si un bien est trop long ça produit de l’ennui
et si un mal se poursuit longtemps la
tristesse diminue.
Si l'on considère ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les passions de l’âme Descartes

864 vues

Publié le

Source des passions

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
864
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
247
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les passions de l’âme Descartes

  1. 1. DESCARTES
  2. 2. Par rapport au futur L’espoir La sécurité Le calme Par rapport au passé Satisfaction Gloire
  3. 3. Par rapport au futur Pas d’espoir La crainte Le désespoir Par rapport au passé Repentir Honte
  4. 4. L’amour arrive quand nous percevons quelque chose qui nous fait quelque chose du bien, alors que la haine répond à quelque chose perçue comme nuisible. De la considération du bien ou du mal, dans le temps présent, surgit la joie ou la tristesse.
  5. 5. L'absence d'espoir naît de la peur (dont la jalousie est une sous-espèce) qui peut se transformer en désespoir. L'envie et la pitié sont des espèces de la tristesse.
  6. 6. Si le bien est présenté à quelqu'un qui nous considérons digne de le recevoir, nous ressentons une vraie joie S’il s’agit d’un mal mérité, ça nous mène au rire et à la dérision. Par contre si une personne obtient un bien injustement, nous ressentirons de l’envie. Mais si elle obtient un mal injustement, alors ça nous causera de la pitié.
  7. 7. Si le bien et le mal sont considérés dans le passé, du fait d’avoir réalisé un bien se découle une bonne satisfaction («qui est la plus douce des passions") et des actes répréhensibles, le repentir (qui est la plus amère).
  8. 8. En obtenant un jugement public de la façon dont nous agissons, le fait d’avoir fait le bien nous remplira de gloire, mais si nous avons fait le mal, nous allons en avoir honte. Et si ce sont les autres qui ont fait le bien, nous ressentirons de la sympathie, et si elles ont fait le mal, l'indignation.
  9. 9. Et si ce sont les autres qui ont fait le bien, nous ressentirons de la sympathie, et si elles ont fait le mal, l'indignation. Si ces personnes ont fait un bien pour nous, cela génèrera de la gratitude, mais s’elles nous ont fait mal, ça sera la colère.
  10. 10. Si un bien est trop long ça produit de l’ennui et si un mal se poursuit longtemps la tristesse diminue. Si l'on considère un bien reçu dans le passé ça génère de la nostalgie.

×