Patchwork	  de	  Ruches	  :	  	  	  	  	  	   	  	  	  Vous	  l’aurez	  compris,	  le	  mot	  clé	  de	  cette	  prem...
Les	  responsables	  de	  Ruches	  	  Pour	  démarrer	  	  l’après	  midi,	  nous	  avons	  écouté	  des	  témoignages	  p...
Les	  approches	  	  	  Ce	  deuxième	  atelier	  a	  été	  consacré	  à	  un	  temps	  d’échange	  et	  de	  débat	  	  s...
Pour	  conclure	  l’atelier,	  chaque	  groupe	  à	  réfléchi	  à	  ce	  qui	  –	  au	  delà	  des	  diversités	  -­‐	  se...
Expérimentations	  théâtrales	  	  Il	  restait	  encore	  tant	  de	  choses	  à	  se	  dire…	  mais	  assez	  parlé,	  c...
Au	  final,	  rire	  un	  bon	  coup	  et	  porter	  un	  regard	  réflexif	  sur	  son	  propre	  travail	  ça	  ouvre	  ...
 Documents	  projetés	  et	  distribués	  :	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  !"#$%&$()*+)#,*,&-)!"#$#%&("%$)"$)*"$+*$(,$...
 	  Trames	  pour	  les	  témoignages	  	   	  Axe	  0	  Développer	  une	  vision	  è	  la	  ruche	  qui	  dit	  oui	  c...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

CR ateliers 15 juin

248 vues

Publié le

Compte rendu des ateliers du rassemblement des ruches

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
248
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

CR ateliers 15 juin

  1. 1.    Patchwork  de  Ruches  :                  Vous  l’aurez  compris,  le  mot  clé  de  cette  première  grande  rencontre  est  «  diversité  ».    Il  s’agissait  de  faire  connaissance  et  de  découvrir  la  formidable  palette  de  ruches  en  activités.  On  trouve  en  effet  une  variété  de  profils,  visions  et  pratiques  qui  font  toute  la  richesse  du  réseau  et  que  l’équipe  de  la  Ruche  qui  dit  Oui  !  souhaite  préserver  et  valoriser.        Se  mettre  à  l’écoute  de  ces  différences  apporte  de  nouveaux  éclairages,  du  recul    et  beaucoup  de  bonnes  idées…  c’était  donc  l’objectif  de  cette  journée  du  15  juin.      Vous  trouverez  ci  dessous  le  récit  des  ateliers  ainsi  que  les  documents  projetés  et  distribués.            Bonne  lecture  !    
  2. 2. Les  responsables  de  Ruches    Pour  démarrer    l’après  midi,  nous  avons  écouté  des  témoignages  pour  découvrir  les  visions  de  la  Ruche  de  trois  responsables.  Ci-­‐dessous  les  photos  qu’ils  ont  choisies  pour  illustrer  l’état  d’esprit  de  leur  communauté  et  accompagner  leurs  présentations                  Christian,  la  Ruche  de  la  rue  de  Genève  à  Nîmes                                                                Jacques,  la  Ruche  de  la  rue  des  Frères  Colin à Caen          Valérie  et  Fréderic  de  la  ruche  de  Saint  Martin  le  Beau                           (Près  de  Tours)                      Journaliste  à  la  retraite,  Jacques  tient  sa  ruche  chez  lui,  dans  et  devant  son  garage.    Tout  au  long  de  son  expérience  professionnelle,    il  a  vu  le  monde  évoluer  et  priver  peu  à  peu  les  gens  de  sens  et  de  lien.  Il  a  vu  aussi  la  compétition  prendre  le  pas  sur  la  coopération,  ce  qui  ne  correspond  pas  à  ce   quil   souhaite   transmettre.   Il   retrouve   dans   la  Ruche  les  valeurs  qui  feront  la  société  quil  imagine.  Valérie est assistante maternelle, c’est elle qui aentendu parler de la Ruche et a convaincu Fréderic dese lancer dans l’aventure. Elle y a vu un nouveaudébouché pour la production de vin bio de son mari. Ilsont donc travaillé à la mise en place de la Ruche surleur exploitation et y organisent les distributions dans lacave à vin.Ils ont réuni une équipe de producteurs motivée etsoudée, qui a tout de suite soutenu deux nouvellesRuches de la région (Ballan Miré + Saint Pierre desCorps) en organisant un covoiturage et une rotation surles trois Ruches, qui font leurs distributions le mêmesoir. C’est cette aventure collective qui les porte.  Christian  est  psychothérapeute  dans  un  centre  de  bien   être   qu’il   a   créé,   «  la   Courte   Echelle  »,   qui  accueille  d’autres  praticiens  ainsi  que  des  cours  de  Yoga.    Face  à  une  société  qu’il  trouve  fragilisée,  la    Ruche   est   pour   lui   un   moyen   de   créer   du   lien  social  entre  producteurs,  consommateurs  et  entre  responsables   et   de   donner   à   ce   centre   une  dimension  alimentaire  qui  manquait.        
  3. 3. Les  approches      Ce  deuxième  atelier  a  été  consacré  à  un  temps  d’échange  et  de  débat    sur  les  différentes  pratiques  des  responsables  de  ruches  en  situation…      Trois groupes ont cogité sur les activités de construction de projet, et de constitution (ouconsolidation) d’une ruche :  Ø Groupe animé par Pierre Alain et EtienneIl était question des façons de gérer son lancement de Ruche en communiquant vers les institutions eten faisant des animations mais aussi de la difficulté à fidéliser les membres. Ont été mises en avant lesdifférences d’approches entre collaboration et compétition dans les relations des responsables deRuches.Ø Groupe animé par Benjamin et JehanneIls ont réfléchit en quoi les réseaux sociaux pouvaient être une force pour les Ruche et de la manièredont les Responsable pouvaient s’accorder entre eux pour mutualiser leurs efforts de recherche etunifier leur discours auprès des producteurs.Ø Groupe animé par Delphine et Marc-DavidIci, on a surtout évoqué les questions du statut légal : limites du statut d’auto-entrepreneur et choix dela forme associative lorsqu’on veut ouvrir la Ruche à deux (cas de la Ruche de Narbonne). Il aégalement été question de la manière dont l’équipe les a accompagné, tant vis à vis du statut que desdifficultés rencontrées (surtout dans le cas des petites ruches).Deux groupes ont réfléchi aux activités liées à l’organisation des ventes et des distributionsØ Groupe animé par Anita, Fabio et AnaïsIls ont parlé des façons d’accompagner les producteurs dans la constitution des offres (quantités, prix,promotions) et de négocier leurs participations lors de la distribution. Ont également été évoqué lesdifférences de besoins entre les membres. L’idée d’une option « drive » ou « abeille pressée » a étésuggérée.Ø Groupe animé par Sarah et FrédéricDans ce groupe on a discuté des différentes manières de fidéliser les membres et les producteurs via lesite, mais surtout via l’accueil sur place lors de la distribution et des animations proposées. Puis lamême idée de drive pour les abeilles pressées a été évoquée.  Un  grand  merci  à  :  Agnès,  Juliette,  Karine  et  Florence,  Hani,  Jeanne,  Elodie,    Monique,  Anne  et  Thierry,    Géraldine,  Stéphanie,  Amélie,  Odile,  Sandrine  et  Rhadia  qui  ont  bien  voulu  préparer  des  témoignages    pour  ces  ateliers  !  
  4. 4. Pour  conclure  l’atelier,  chaque  groupe  à  réfléchi  à  ce  qui  –  au  delà  des  diversités  -­‐  semble  commun  à  tous  dans  les  pratiques  du  responsable  de  Ruche  ...         Voici  le  panneau  qui  a  accueilli  ces  idées  :                                                                                                      
  5. 5. Expérimentations  théâtrales    Il  restait  encore  tant  de  choses  à  se  dire…  mais  assez  parlé,  c’est  un  changement  de  cadre  qu’Amélie  et  Fanny  nous  ont  proposé.  Les  deux  comédiennes  ont  animé  l’atelier  de  Théâtre  Forum.                                                              Ca  démarre  par  une  mêlée/démêlée  humaine  pour  s’échauffer  et  s’apercevoir  que  –  ben  ça  alors  -­‐  on  est  sur  scène  !              Puis  il  s’agit  de  creuser  deux  situations  complexes  et  d’expérimenter  «  en  live  »,  dans  un  espace  protégé,  les  propositions  faites  par  le  public  pour  y  faire  face.      Scène  1  :  Le  producteur  qui  arrive  (très)  en  retard  pendant  la  distribution  et  laisse  ses  cageots   sur   le   trottoir   et   le   responsable   se   débrouiller   avec   les   membres   qui  s’impatientent…    Scène   2  :   Le   responsable   qui   apprend   qu’un   de   ses   membre   (décomplexé)   va   devenir  responsable   de   ruche   du   village   d’à   côté   (mêmes   producteurs,   même   jour   de  distribution)  et  n’a  pas  été  prévenu  par  l’équipe…            
  6. 6. Au  final,  rire  un  bon  coup  et  porter  un  regard  réflexif  sur  son  propre  travail  ça  ouvre  des  perspectives  nouvelles…                  Et  pendant  ce  temps,  Laurent  et  Hélène  bossent  dur  pour  récolter  vos  retours  d’expériences  qui  alimenteront  bientôt  le  site  et  les  outils  de  formation…                                                        Un  grand  merci  à  toutes  et  tous  pour  votre  participation  enthousiaste  !  
  7. 7.  Documents  projetés  et  distribués  :                        !"#$%&$()*+)#,*,&-)!"#$#%&("%$)"$)*"$+*$(,$,("-.$))))))))))))))))))))))))))))!)!$**,-$()%$*).&-/&0(*)1$)*+)(0.2$)3%+4&($(5.&-*&%,1$()*&-)(&6$/)))))))))))))))))))"/$0,%1-*0,/#$,$%23",$4"3$%-5"3$!)7&*$()%$*)4+*$*)180-)(&6$/)*,-90%,$()1+-*)0-).+1($).&%%+4&(+:;)<&-*:/0$(5.&-*&%,1$()%+)(0.2$)))))))))))))))) ))))))))))"/$*/("3133,/#$3&/$#"%%*#&*%"$$!  <&=($-1($)*&-)/$((,/&,($)&0()+60*/$()*+).&==0-,.+:&-)>(9+-,*$()%+)#$-/$)) )))))))))"/$*60)*+,/#$3,$-&66/,#2$!)7(&&*$()0-$)+-,=+:&-).&-#,#,+%$)$/).&==$(.,+%$)?"($()%+)1,*/(,40:&-)))))))))))))))))))))))))))"/$&%-5"3#%,/#$)72(8/"6"/#$3%$)"$)*"$$!)@**0($()0-)*$(#,.$)+..0$,%%+-/)$/)1$)A0+%,/")B"*$+0)1$*)(0.2$*)C$((,/&,($)<&==0-+0/")D,$0)1$)E,**,&-*)$/)+.:#,/"*)10)($*&-*+4%$)1$)B0.2$)
  8. 8.    Trames  pour  les  témoignages      Axe  0  Développer  une  vision  è  la  ruche  qui  dit  oui  c’est…        Qui  ?  :  Moi  et  mon  parcours  et  comment  je  l’utilise  dans  ma  façon  de  gérer  ma  ruche  ?  Pourquoi  ?  :  Ce  qui  m’a  amené  à  ouvrir  une  ruche/  Mon  constat  de  départ/  le  déclic  ?  Quoi  ?  :  Ma  ruche  et  son  état  d’esprit  ?  Où  ?  :  Quel  lieu  pour  faire  vivre  ma  ruche  ?    Axe  1  Construire  son  projet  en  participant  au  réseau  des  ruches  è  Le  réseau  des  ruches  c’est    Comment  je  fais  évoluer  mon  projet  au  contact  du  cadre  commun  ?  (Ma  place  dans  le  cadre  juridique  et  financier…  CGU  chartes  mrqso,  cadre  juridique  général  :  Statuts  etc…)    Comment  je  fais  évoluer  mon  projet  au  contact  des  autres  responsables  ?  (collaboratif  ?)  Comment  je  fais  évoluer  mon  projet  au  contact  de  l’équipe  lrqdo  ?    Axe  2  Consolider/constituer  sa  ruche  en  investissant  son  territoire  è  Mon  territoire  c’est    Comment  je  développe    mon  réseau  de  partenaires  locaux  ?(chercher,  coopérer  et  entretenir)  Comment  je  renforce  mon  équipe  de  producteurs  ?(chercher,  convaincre,  pérenniser)  Comment  je  fidélise  ma  communauté  de  membres  ?(chercher,  créer  de  l’adhésion  et  fidéliser)    Axe  3  Organiser  sa  vente  en  impliquant  sa  communauté  è  Ma  communauté  c’est…    Comment  je  prépare  l’offre  de  vente  avec    les  producteurs  (concertation  avec  les  producteurs,  retravail  des  offres  producteurs  sur  le  site,  sélection…)    Comment  je  diffuse  et  défend  l’offre  auprès  des  membres  (lancement  de  vente,    suivi  de  vente,  relance  et  gong…  )  Comment  je  clôture  la  vente  et  prépare  la  logistique  d’arrivée  (  vérification  montants  et  présences,  appels,  mise  en  place  logistique…)    Axe  4  Gérer  la  distribution  en  orchestrant  l’évènement  sur  le  lieu  è  Pour  moi  la  distribution  c’est…    Comment  je  prépare  et  met  en  place  ma  distribution    (préparation  matériel,  organisation  de  l’espace,  accueil  des  fournisseurs..)  Comment  je  coordonne  le  temps  de  remise  (accueil,  animation,    information,  superviser  les  remises…)  Comment  je  clôture  la  distribution  puis  la  vente  (gestion  des  produits  non  récupérés,  remise  en  ordre  du  local,  gestion  de  l’après  distribution,  validation...)    

×