Cordes

118 vues

Publié le

Cordes

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
118
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cordes

  1. 1. Les instruments à cordes Les
 premiers
instruments
à
 cordes
furent
 les
 arcs
 musicaux
 :
en
 tirant
 leurs
flèches,
 les
 chasseurs
avaient
remarqué
que
la
corde
produisait
un
son
lorsqu’elle
vibrait. Une
corde
 vibre
quand
on
la
pince,
 quand
on
la
 gratte,
 quand
on
la
frotte
ou
quand
on
la
 frappe. Le
son,
trop
faible,
doit
être
amplifié
par
une
caisse
de
résonance.
Ce
peut
être
un
fruit
sé- ché
ou
calebasse,
un
trou
dans
la
terre
ou
une
caisse
en
bois.
Il
y
a
ainsi
une
grande
variété
 d'instruments
à
cordes. LES
INSTRUMENTS
À
CORDES
FROTTÉES Ce
sont
le
violon,
l'alto,
le
violoncelle
et
la
contrebasse.
Les
cordes
frottées
forment
la
fa- mille
la
plus
importante
de
l'orchestre
:
plus
de
la
moitié
des
musiciens
tirent
l'archet.
Elles
 sont
placées
au
premier
rang,
à
 côté
du
chef
d'orchestre.
Plus
grand
est
l'instrument,
plus
 court
est
son
archet,
de
sorte
que
le
musicien
a
plus
de
puissance
lorsqu'il
appuie. Techniques
de
jeu
: Arco L’archet
frotte
la
corde. Col
legno On
frappe
la
corde
avec
le
bois
de
l'archet. Con
sordino On
utilise
une
sourdine
pour
atténuer
la
ré- sonance. Doubles
cordes Deux
cordes
sont
jouées
ensemble. Glissando Rapide
déplacement
des
doigts
sur
les
cordes. 
 Legato On
joue
en
liant
les
notes. Pizzicato Un
doigt
pince
la
corde. Staccato On
joue
en
détachant
les
notes. Sul
ponticello L'archet
frotte
la
corde
sur
le
chevalet. Sul
tasto L'archet
frotte
la
corde
sur
la
touche. Trémolo Rapide
répétition
des
notes.
  2. 2. LES
INSTRUMENTS
À
CORDES
PINCÉES Ils
sont
très
différents
entre
eux.
Certains,
comme
le
luth,
ont
des
cordes
de
même
longueur,
 d'autres,
 comme
 la
 cithare,
 en
 ont
 de
 tailles
 différentes,
 d'autres
 encore
 ont
 un
 manche,
 comme
la
guitare,
tandis
que
les
cordes
de
la
lyre
sont
tendues
sur
un
cadre. Si
les
luths,
les
lyres,
les
cithares
et
les
harpes
étaient
très
présents
dans
l'Antiquité,
seuls
 la
harpe,
le
clavecin
et
la
guitare
ont
été
accueillis
par
l'orchestre. La
lyre Elle
est
apparue
il
y
a
environ
5000
ans
en
Egypte
et
à
Sumer.
Dans
la
mythologie
grec- que,
on
dit
que
c'est
avec
une
carapace
de
tortue
qu'Hermès
fabriqua
la
première
lyre.
Au- jourd'hui
 la
 lyre
 accompagne
 toujours
 les
 chants
mais
ne
 subsiste
 que
dans
 certains
 pays
 d'Afrique,
en
particulier
en
Ethiopie,
pays
dont
elle
est
l'instrument
national. La
cithare Ses
 cordes
parallèles
recouvrent
 toute
la
 caisse,
 chacune
correspond
à
 une
 note.
 C'est
le
 psaltérion
 du
Moyen
Age.
On
la
trouve
aujourd'hui
sous
des
formes
très
diverses
dans
la
 musique
traditionnelle,
en
Afrique
et
en
Asie. Le
luth Il
 existe
depuis
plus
de
4
000
ans.
Constitué
d'un
manche
et
d'une
caisse
le
plus
souvent
 en
forme
de
demi-poire,
il
 peut
avoir
un
nombre
impressionnant
de
cordes,
ce
qui
 rend
son
 accord
et
son
jeu
délicats.
À
la
Renaissance,
c'était
l'un
des
instruments
les
plus
populaires
 en
Europe,
 et
 il
 est
 encore
 aujourd'hui
 très
 utilisé
dans
 le
 monde
 entier
 pour
 la
 musique
 traditionnelle.
  3. 3. La
harpe La
harpe
de
concert
est
un
instrument
très
perfectionné
que
l'on
trouve
surtout
en
Europe.
Il
 existe
 des
 modèles
 plus
 rudimentaires,
 harpe
 arquée
 ou
 harpe
 angulaire,
 très
 utilisés
 en
 Afrique
et
en
Asie. Le
clavecin La
richesse
de
ses
sonorités
en
a
fait
 l'instrument
 roi
 de
 l'époque
baroque
avant
qu'il
 ne
 soit
détrôné
par
le
piano.
Il
a
été
redécouvert
au
début
du
siècle,
et
on
l'entend
de
nos
jours
 encore
dans
des
oeuvres
contemporaines. La
guitare C'est
 le
 plus
 populaire
de
 tous
les
instruments.
 Elle
 se
prête
aussi
 bien
 au
 jeu
 solo
 qu'à
 l'accompagnement
des
chants
et
des
danses.

×