PENSÉES CENTRALES DE LA JOURNÉE
POUR CE 27 FÉVRIER - LEÇON 58.
Certaines des idées que présente le livre
d’exercices te pa...
(36) Ma
sainteté
enve-
loppe
tout ce
que je
vois
(37) Ma
sainteté
bénit le
monde.
(38) Il n’y
a rien que
ma
sainteté
ne pu...
PENSÉES CENTRALES DE LA JOURNÉE
POUR CE 27 FÉVRIER - LEÇON 58.
(36) Ma sainteté enveloppe tout ce que je vois.
De ma saint...
PENSÉES CENTRALES DE LA JOURNÉE
POUR CE 27 FÉVRIER - LEÇON 58.
(37) Ma sainteté bénit le monde.
La perception de ma sainte...
PENSÉES CENTRALES DE LA JOURNÉE
POUR CE 27 FÉVRIER - LEÇON 58.
(38) Il n’y a rien que ma sainteté ne puisse
accomplir.
Ma ...
PENSÉES CENTRALES DE LA JOURNÉE
POUR CE 27 FÉVRIER - LEÇON 58.
(39) Ma sainteté est mon salut.
Puisque ma sainteté me sauv...
PENSÉES CENTRALES DE LA JOURNÉE
POUR CE 27 FÉVRIER - LEÇON 58.
(40) Je suis béni en tant que Fils de Dieu.
En cela je reve...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Leçon 58 résumé

160 vues

Publié le

Révision des leçons 36-37-38-39-40

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
160
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Leçon 58 résumé

  1. 1. PENSÉES CENTRALES DE LA JOURNÉE POUR CE 27 FÉVRIER - LEÇON 58. Certaines des idées que présente le livre d’exercices te paraîtront difficiles à croire; d’autres te sembleront tout à fait surprenantes. Cela n’a aucune importance. Il t’est simplement demandé d’appliquer les idées de la manière indiquée. Il ne t’est pas demandé de les juger. Il t’est seulement demandé de les utiliser. C’est leur utilisation qui leur donnera une signification pour toi et te montrera qu’elles sont vraies.
  2. 2. (36) Ma sainteté enve- loppe tout ce que je vois (37) Ma sainteté bénit le monde. (38) Il n’y a rien que ma sainteté ne puisse accomplir. (39) Ma sainteté est mon salut. (40) Je suis béni en tant que Fils de Dieu.
  3. 3. PENSÉES CENTRALES DE LA JOURNÉE POUR CE 27 FÉVRIER - LEÇON 58. (36) Ma sainteté enveloppe tout ce que je vois. De ma sainteté vient la perception du monde réel. Ayant pardonné, je ne me vois plus moi-même comme coupable. Je peux accepter l’innocence qui est la vérité à mon sujet. Vue par des yeux qui comprennent, la sainteté du monde est tout ce que je vois, car je ne peux me représenter que les pensées que j’ai sur moi-même.
  4. 4. PENSÉES CENTRALES DE LA JOURNÉE POUR CE 27 FÉVRIER - LEÇON 58. (37) Ma sainteté bénit le monde. La perception de ma sainteté ne bénit pas que moi seul. Tous ceux et tout ce que je vois dans sa lumière partagent la joie qu’elle m’apporte. Il n’y a rien qui soit à part de cette joie, parce qu’il n’y a rien qui ne partage ma sainteté. Comme je reconnais ma sainteté, ainsi la sainteté du monde se met à briller pour que chacun la voie.
  5. 5. PENSÉES CENTRALES DE LA JOURNÉE POUR CE 27 FÉVRIER - LEÇON 58. (38) Il n’y a rien que ma sainteté ne puisse accomplir. Ma sainteté a un pouvoir illimité de guérir parce qu’elle a un pouvoir illimité de sauver. De quoi dois-je être sauvé, sinon des illusions ? Et que sont toutes les illusions, sinon des idées fausses à mon sujet ? Ma sainteté les défait toutes en affirmant la vérité à mon sujet. En présence de ma sainteté, que je partage avec Dieu Lui-même, toutes les idoles disparaissent.
  6. 6. PENSÉES CENTRALES DE LA JOURNÉE POUR CE 27 FÉVRIER - LEÇON 58. (39) Ma sainteté est mon salut. Puisque ma sainteté me sauve de toute culpabilité, reconnaître ma sainteté, c’est reconnaître mon salut. C’est aussi reconnaître le salut du monde. Une fois que j’ai accepté ma sainteté, rien ne peut me faire peur. Et parce que je n’ai pas peur, chacun doit partager ma compréhension, qui est le don de Dieu à moi-même et au monde.
  7. 7. PENSÉES CENTRALES DE LA JOURNÉE POUR CE 27 FÉVRIER - LEÇON 58. (40) Je suis béni en tant que Fils de Dieu. En cela je revendique tout ce qui est bon et rien que le bon. Je suis béni en tant que Fils de Dieu. Toutes les bonnes choses m’appartiennent, parce que Dieu me les destinait. Je ne peux subir ni perte, ni privation ni douleur à cause de Qui je suis. Mon Père me soutient, me protège et me dirige en toutes choses. Sa sollicitude pour moi est infinie et est avec moi à jamais. Je suis éternellement béni comme Son Fils.

×