Les revolutions en direct

422 vues

Publié le

Face au développement notable des nouvelles technologies, de nouveaux phénomènes se sont propagés. Internet a joué un rôle important dans les révolutions arabes et à donner une toute nouvelle façon d'appréhender les échanges médiatiques, en particulier dans un espace censuré et contrôlé. Comment s'est exprimé ce phénomène? Entre mobilisation et information, à quel degré le web a pris part au renversement du pouvoir? Comment gérer ces flux et comment les archiver? Cet exposé tente de comprendre et d'analyser les conséquences d'une telle évolution.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
422
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les revolutions en direct

  1. 1. LES REVOLUTIONS EN TEMPS REELS : إن الثورات في الزمن الحقيقي:<br />Internet, un outil de mobilisation ou d’information?<br />
  2. 2. Les révolutions en temps réels : Internet, un outil de mobilisation ou d’information?<br />Quel est le rôle de cette évolution médiatique dans les révolutions contemporaines?<br />I. Evolutions médiatiques dans les conflits mondiaux<br />II. Révolution 2.0 ?<br />III. Un nouveau révolutionnaire informateur: le quidam devient source d’information<br />IV. Archivage et mémoire d’une révolution 2.0<br />
  3. 3. I. Evolutions médiatiques dans les conflits mondiaux<br />Une révolution dans la révolution<br />Nouveau phénomène dans l’histoire des conflits mondiaux<br />Transmission de vidéos, libération de l’expression, circulation de l’information<br />Décalage temporel dans le développement numérique<br />Promotion de la parole gouvernementale<br />
  4. 4. I. Evolutions médiatiques dans les conflits mondiaux<br />Les raisons de ce phénomène<br />Facilité de diffusion<br />Qualité de connexion<br />Intérêt des jeunes<br />Langue et outils communs<br />Volonté croissante d’expression<br />
  5. 5. I. Evolutions médiatiques dans les conflits mondiaux<br />Les outils<br />Blogs, comptes twitter et comptes facebook<br />Le Compte facebook « We are all Khaled Said  »<br />
  6. 6. I. Evolutions médiatiques dans les conflits mondiaux<br />le blog Libya17feb.com<br />Le compte twitterShababLibya<br />
  7. 7. I. Evolutions médiatiques dans les conflits mondiaux<br />Al Jazeera<br />
  8. 8. I. Evolutions médiatiques dans les conflits mondiaux<br />Youtube <br />
  9. 9. I. Evolutions médiatiques dans les conflits mondiaux<br />Wikileaks<br />
  10. 10. II. Revolution 2.0?<br />Révolution virtuelle VS action réelle<br />Par révolution 2.O on entend une révolution faite par l’outil numérique, et des réseaux sociaux comme dit précédemment.<br />Une information diffusée rapidement démultipliée et touchant au plus grand nombre<br />
  11. 11. II. Revolution 2.0?<br />Limites de l’usage des réseaux sociaux  coupure Internet, censure<br />Nécessité d’être dans la rue, une révolution en chair et en os<br />
  12. 12. II. Revolution 2.0?<br />« On ne peut avoir de révolution sans révolutionnaire »<br />Evgeny Morozov : <br />Cyberutopie « […] la croyance naïve dans la nature émancipatrice de la communication en ligne, qui repose sur un refus obstiné de prendre en considération ses aspects négatifs ».<br />
  13. 13. III. Un nouveau révolutionnaire informateur: le quidam devient source d’information<br /> La censure et la propagande à travers les médias : une pression du Gouvernement qui ouvre la porte à de nouvelles pratique<br />DONC : Révolution  nouvelle pratique.<br />
  14. 14. III. Un nouveau révolutionnaire informateur : le quidam devient source d’information<br /> Origine : un sordide événement.<br />photo de mohamed : <br /> Les observateurs de la révolte était le seul moyen d'avoir de l'information réelle<br /> Le cas Lina Ben Mhenni: A tunisian girl.<br />
  15. 15. III. Un nouveau révolutionnaire informateur : le quidam devient source d’information<br /> Le blog : Nawaat.<br /> Crée en 2004<br /> Blog collectif écrit par les Tunisiens<br /> Indépendance<br /> Tri des données qui arrivent sur le blog.<br />
  16. 16. IV. Archivage et mémoire d’une révolution 2.0<br />Le web a vingt ou trente ans de moins que la plupart des bibliothécaires, et peu nombreux sont ceux qui se soucient d’en garder la mémoire.<br />La conservation incombe principalement à la Bibliothèque nationale. <br />
  17. 17. IV. Archivage et mémoire d’une révolution 2.0<br />Comment peuvent-elles prétendre conserver un média dont les contenus sont massivement dématérialisés et partagés hors des frontières de l’État ?<br />Quelles publications doivent-elles sauver en priorité ? Selon quels critères de sélection ? <br />
  18. 18. IV. Archivage et mémoire d’une révolution 2.0<br />Le web appartient à tout le monde et est devenu la source principale de la mémoire collective de ce début du xxi siècle.<br />La Library of Congress et la Bibliothèque Nationale de France ont archivé et divulgué une collection de milliers de vidéos .<br />
  19. 19. Un archivage patrimonial<br />Archive-It  <br />Un service d'abonnement mis au point en 2005 par l'Internet Archive. <br />
  20. 20. IV. Archivage et mémoire d’une révolution 2.0<br />200 000 000 000 pages et plus de 85 millions de sites Web dans 40 langues.<br />L'Internet Archive: plus de 300 téraoctets de textes, audio, images animées, et des logiciels ainsi que des archives sur le Web.<br />2003 création de l'IIPC, l'International Internet Preservation Consortium. <br />
  21. 21. Un archivage d’accuration<br />Plusieurs sites rassemblent et relaient: <br /> Crowdvoice<br />Alive in Libye, aidé par l’agence de presse indépendante Small News World<br />Arab Revolution<br />Audioboo<br />
  22. 22. Un archivage artistique<br />La mémoire artistique de la révolution égyptienne trouve refuge sur le web<br />Elle se passe notamment par l’art et l’Internet<br />"I amTahrir" : créer la première exposition virtuelle de l’héritage artistique de la révolution égyptienne. <br />
  23. 23.
  24. 24. Conclusion<br />Une mobilisation populaire et une information mondiale<br />Liberté d’expression qui se développe dans des pays opprimés<br />

×