Présenté par : Antonin Idriss BOSSOTO
Doctorant en communication
Enseignant Chercheur à l’Université Marien Ngouabi
Introduction
1. Généralités sur les RSN
• Historique
• Définitions
• Web 2.0 et typologie des RSN
2. RSN nouveaux maîtres ...
L’explosion de la bulle internet a marqué un tournant majeur dans
l’histoire du web. Depuis 2005, le web que nous connaiss...
Historique
Les réseaux sociaux prennent essence
à partir de plusieurs théories:
La théorie des graphes avec Leonhard
Euler...
Historique
En 1954, l’ethnologue John A. Barnes,
issu de l’École de Manchester, est le
premier à utiliser le terme “réseau...
Historique
En 1967, le sociologue américain Stanley
Milgram dans le cadre de l’expérience dite du
« petit monde » démontra...
Définitions
« Le terme de réseau désigne aussi bien
des réseaux physiques (routes,
téléphone, web) que des réseaux
sociaux...
Définitions
Selon Michel Forsé « un réseau social
est un ensemble de relations entre un
ensemble d‘acteurs. Cet ensemble p...
Définitions
Les Réseaux Sociaux Numériques font
partie de ce qu’on appel Médias
Sociaux. Ce sont les groupes
d'application...
Le Web 2.0
Le Web 2.0 est un concept développé
par Dale Dougherty en 2005 qui
décrit principalement une période
caractéris...
Web 1.0 Webmaster InformationsSite web
Informations Internautes
Médias Sociaux
Blogs
Wiki
Flux Rss
Forums
Actif Passif
Int...
Avec le Web 2.0, le public n’est plus
seulement récepteur, il est devenu relais
et émetteur, renforçant ainsi son pouvoir....
• Les outils de publication, avec les plateformes de blog (Skyblog),
les plateformes de wiki (Wikipedia) et les portails d...
• Les outils de micropublication (Twitter) et leurs dérivés (twitxr),
ainsi que les services de lifestream (FriendFeed).
•...
Typologie des Médias Sociaux
2.1 La montée en puissance de l’Information
Le développement des autoroutes de
l’information et l’arrivée du web 2.0 ont
d...
2.1 La montée en puissance de l’Information
Mais, malgré le succès du web, la télévision
demeure encore le premier support...
2.1 La montée en puissance de l’Information
Face aux possibilités du web 2.0, notre
façon de consommer l’information est
e...
2.2 Caractéristiques de l’info à l’ère du numérique
Information
Interactivité
Mobilité
Immédiateté
Multimodalité
Ubiquité
2.2 Caractéristiques de l’info à l’ère du numérique
L’une des principales caractéristiques de
l’Information numérique est ...
2.3 l’Info sociale face à l’Info de presse
L’information diffusée par les réseaux sociaux
se démarque de celle des médias
...
2.3 l’Info sociale face à l’Info de presse
Leur profusion et leur puissance de
diffusion en font un outil de
communication...
2.4 Un outil de désinformation
L’actualité sur le web est émaillée
d’histoires plus ou moins graves, où de
fausses informa...
2.4 Un outil de désinformation
La manipulation photo et video
Ces méthodes consistent à modifier le
contexte d’une photo o...
le 3 août 2014 , une image apparait sur les réseaux sociaux: il s’agirait d’une photo
prise à la piscine du lac de Créteil...
le 1er février 2012 le site sénégalais seneweb.com a publié un article portant sur
l’usage des réseaux sociaux à des fins ...
3.1 Généralités sur les TIC au Congo
Les statistiques publiés sur le site
Internetworldstats.com révèlent que la
Républiqu...
3.2 Caractéristique des usagers
Si l’on prend le cas du réseau social
Facebook on constate que la moyenne
d’âge des utilis...
3.2 Modes d’accès aux RSN
L’essentiel des utilisateurs des réseaux
sociaux en République du Congo y ont
Accès via les forf...
Mettre en ligne
3.4 Les usages des Digitals natives
Les profils, les listes d'amis et les
commentaires (déposés par exempl...
Mettre en ligne
3.5 Les usages de l’Information
La satisfaction du besoin d’information
du public est un droit et devoir p...
Mettre en ligne
3.5 Les usages de l’Information
Les RSN constituent donc une révolution
en matière d’accès à l’actualité e...
Mettre en ligneLes Réseaux Sociaux Numériques prennent de plus en plus une
place importante en tant que moyen d’informatio...
Mettre en ligne
Jacques ATTALI annonçait que grâce au réseau, la démocratie sera
électronique et le « politique disparaîtr...
Réseaux Sociaux Numérique et information
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Réseaux Sociaux Numérique et information

398 vues

Publié le

Cette communication est orientée sur la problématique des Réseaux Numériques comme nouveaux moyens d'information du public

Publié dans : Médias sociaux
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
398
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Réseaux Sociaux Numérique et information

  1. 1. Présenté par : Antonin Idriss BOSSOTO Doctorant en communication Enseignant Chercheur à l’Université Marien Ngouabi
  2. 2. Introduction 1. Généralités sur les RSN • Historique • Définitions • Web 2.0 et typologie des RSN 2. RSN nouveaux maîtres de l’information • La montée en puissance de l’information • Les caractéristiques de l’Information à l'ère du numérique • L’information sociale face à l’information de presse • Les RSN nouveaux vecteurs de manipulation de l’Information 2. Incidence des Réseaux sociaux Numérique l’information • Généralités sur les TIC en République du Congo • Usages des Digitals Natives • Usages de l’Information Conclusion
  3. 3. L’explosion de la bulle internet a marqué un tournant majeur dans l’histoire du web. Depuis 2005, le web que nous connaissions a connu de profondes mutations, tant au niveau technologique que fonctionnel. Ce développement qui porte le nom de Web 2.0 a permis aux réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Google+, Flickr, Instagram, de s’imposer comme d’incontournables outils de communication et de s’intègrer dans les pratiques numériques des congolais. Devenu un espace d’expression et de publication (texte, son, image et video) pour des millions d’internautes, les RSN jouent un rôle important dans la diffusion de l’information et dans le suivi de l’actualité. Par conséquent, l’objet de notre exposé consiste à déterminer en quoi et comment les RSN peuvent se substituer aux médias traditionnels et quelle est son Incidence sur la diffusion de l’actualité en République du Congo ?
  4. 4. Historique Les réseaux sociaux prennent essence à partir de plusieurs théories: La théorie des graphes avec Leonhard Euler en 1759. Dans les années 1930, Jacob L. Moreno et Helen Jennings, élaborèrent les premières modélisations De relations au sein d’un groupe de personnes par des graphes. Ils nomment sociogramme cette méthode de visualisation. C’est ainsi qu’est née la sociométrie.
  5. 5. Historique En 1954, l’ethnologue John A. Barnes, issu de l’École de Manchester, est le premier à utiliser le terme “réseau social”, pour représenter et étudier les relations entre les habitants d’une île norvégienne, dans le but de tester des hypothèses portant sur la structure des classes sociales de cette société. Il remarque que tous les habitants peuvent reliés les aux autres par un petit nombre d’intermédiaires. Extrait de l’article de Barnes:Class and committees in a Norwegian island parish, Barnes, 1954.
  6. 6. Historique En 1967, le sociologue américain Stanley Milgram dans le cadre de l’expérience dite du « petit monde » démontrait qu’il existait en moyenne six intermédiaires entre deux personnes prises au hasard dans la société américaine. Au début des années 1970, le sociologue Harrison C. White définit le concept de blockmodel, qui permet de détecter les communautés dans un réseau social. Mark Granovetter, fournira en 1973 à ce domaine un de ses articles les plus importants, qui postule que les amis de ses amis sont plus performants pour aider à trouver un nouveau travail que les amis proches. Stanley Milgram Théorie du petit monde
  7. 7. Définitions « Le terme de réseau désigne aussi bien des réseaux physiques (routes, téléphone, web) que des réseaux sociaux (relations entre personnes, réseaux neuronaux). Au sens large, un réseau social désigne un ensemble d’acteurs et les relations qu’ils entretiennent entre eux. D’un point de vue technologique, le réseau définit un ensemble d'équipements interconnectés qui servent à acheminer un flux d'informations. Il existe le réseau informatique que l’on retrouve dans les entreprises par exemple, le réseau téléphonique ou encore le réseau des réseaux : Internet.
  8. 8. Définitions Selon Michel Forsé « un réseau social est un ensemble de relations entre un ensemble d‘acteurs. Cet ensemble peut être organisé ( une entreprise ) ou non ( un réseau d‘amis) et ces relations peuvent être de nature fort diverse (pouvoir, échanges de cadeaux, etc.), spécialisées ou non, symétriques ou non. Classiquement, un réseau social est défini comme une entité constituée d‘un ensemble d‘individus et des relations qu‘ils entretiennent les uns avec les autres, directement ou indirectement par le biais de chaînes de relations.
  9. 9. Définitions Les Réseaux Sociaux Numériques font partie de ce qu’on appel Médias Sociaux. Ce sont les groupes d'applications (les outils) pour la création et l’échange des différents contenus (texte, photos, vidéos, flux, …). Ils sont utilisés par les réseaux sociaux, qui désignent les organisations sociales entre individus. Les Médias Sociaux exploitent les fonctionnalités du Web 2.0, qui est une révolution de l’Internet qui permet d’offrir des solutions en ligne qui permettent la création et l’échange de contenu généré par les utilisateurs .
  10. 10. Le Web 2.0 Le Web 2.0 est un concept développé par Dale Dougherty en 2005 qui décrit principalement une période caractérisée par la facilité à produire et à publiciser du contenu sur le Web . Le web 2.0 se caractérise par l’usage de différentes technologies, permettant la participation et la coproduction de contenu à la différence du web 1.0 qui se limitait à la création et la diffusion de contenu.
  11. 11. Web 1.0 Webmaster InformationsSite web Informations Internautes Médias Sociaux Blogs Wiki Flux Rss Forums Actif Passif Internautes Web 2.0 Actif Actif Internautes Communication One to Many Communication Many to Many
  12. 12. Avec le Web 2.0, le public n’est plus seulement récepteur, il est devenu relais et émetteur, renforçant ainsi son pouvoir. Il peut désormais donner son avis, faire et défaire un succès, recommander ou non, s’organiser et exiger. Grâce aux blogs et aux réseaux sociaux, tout un chacun peut désormais produire du contenu, le diffuser et le commenter de façon immédiate. Ce contenu partagé et évolutif, généré par les internautes est appelé UGC (User Generated Content). Cette opportunités à tendance à remettre en cause le rôle du journaliste en tant qu’acteur de l’information.
  13. 13. • Les outils de publication, avec les plateformes de blog (Skyblog), les plateformes de wiki (Wikipedia) et les portails de journalisme citoyen (Digg). • Les outils de partage de vidéos (YouTube) de photos (FlickR), de liens (Del.icio.us), de musique (Deezer), de diaporama (Slideshare), de revues de produits (Crowdstorm) ou encore de suggestions d’évolution (Feedback 2.0). • Les outils de discussion comme les forums (PHPbb), les forums vidéo (Seesmic), les systèmes de messagerie instantanée (Windows Live Messenger) et les systèmes de VoIP (Skype). • Les outils de micropublication (Twitter) et leurs dérivés (twitxr), ainsi que les services de lifestream (FriendFeed). Typologie des Médias Sociaux
  14. 14. • Les outils de micropublication (Twitter) et leurs dérivés (twitxr), ainsi que les services de lifestream (FriendFeed). • Les plateformes de livecast –web TV- (Justin.tv) et leurs équivalents mobiles (Flixwagon). • Les univers virtuels (Second Life) chats en 3D (Habbo) et univers pour plus petits (Club Penguin). • Les plateformes de jeux massivement multijoueurs (Gaia Online), les MMORPG (World of Warcraft) ainsi que les portails de jeux occasionnels (Kongregate). • Les réseaux sociaux généralistes (Facebook, MySpace, Orkut), de niche (LinkedIn) ou encore les plateformes de création de réseaux sociaux (Ning). Typologie des Médias Sociaux
  15. 15. Typologie des Médias Sociaux
  16. 16. 2.1 La montée en puissance de l’Information Le développement des autoroutes de l’information et l’arrivée du web 2.0 ont donné une nouvelle dimension à l’Information. Grace aux moteur de recherche, site web, wiki, RSN et à l’Internet mobile l’accès et la production de l’information connait une croissance exponentielle. On estime que le web, aujourd’hui, contient 2,8 zettaoctets de données. Un « zettaoctet » est égale à 10 à la puissance 21. Chaque jour, uniquement avec Twitter, on produit sept téraoctets de textes. Cela correspond à la quantité de textes contenue dans toute la Bibliothèque Nationale de France ».
  17. 17. 2.1 La montée en puissance de l’Information Mais, malgré le succès du web, la télévision demeure encore le premier support avec lequel la majorité d'entre nous s'informe. Selon le cabinet Nielsen nous passons en moyenne et par jour 309 minutes devant la télévison, 125 à écouter la radio, 85 minutes sur l'internet et 29 à lire des imprimés. En terme de pénétration des supports d'information et de communication, dans le monde, on dénombre 480 millions de quotidiens distribués chaque jour, 1,5 milliards d'utilisateurs d'internet, 1,5 milliard de télévisions, 3,9 milliards de personnes possédant une radio FM et on compte 4 milliards d'abonnés au téléphone mobile…
  18. 18. 2.1 La montée en puissance de l’Information Face aux possibilités du web 2.0, notre façon de consommer l’information est en pleine mutation grâce à la capacité de commenter et de partager l’Information en temps réel. Nous devenons des consommateurs /producteurs d’informations. Le temps et la rapidité d’accès à l’actualité est caractérisé par l’immédiateté, résumé sous l’acronyme anglais « ATAWAD » (Any Time, Any Where, Any Device, auxquels certains ajoutent « Any Content »). Internet offre la possibilité d’avoir accès à tout, tout de suite.
  19. 19. 2.2 Caractéristiques de l’info à l’ère du numérique Information Interactivité Mobilité Immédiateté Multimodalité Ubiquité
  20. 20. 2.2 Caractéristiques de l’info à l’ère du numérique L’une des principales caractéristiques de l’Information numérique est son caractère mobile. Le développement de l’internet Mobile et les multiples applications disponibles (Whatsup, Viber, Facebook, twitter...) ont entrainé le public vers de nouvelles pratiques informationnelles. Durant la XVe conférence sur le journalisme en ligne qui s’est tenu à Chicago en Septembre 2014 Alexis Madrigal, redacteur en chef-adjoint au magazine The Atlantic a affirmé que « Le mobile est désormais la voie prioritaire pour s’informer ». Il ressort de cette conférence qu’aux USA 90% des abonnés de moins de 35 ans au New York Times y accèdent par mobiles ! Et en cas de "breaking news", 65% de son trafic vient des mobiles.
  21. 21. 2.3 l’Info sociale face à l’Info de presse L’information diffusée par les réseaux sociaux se démarque de celle des médias traditionnels par son caractère personnalisé, participatif et partagé. Personnalisé, car les internautes utilisent les réseaux dont ils sont membres pour filtrer les actualités qu’ils souhaitent recevoir. Participatif, car un tiers des usagers a déjà contribué, commenté ou diffusé de l’information. Et partagé, car la majorité des internautes utilisent les réseaux sociaux comme source d’information. par sa variété: les internautes échangent aussi facilement des contenus personnels et intimes, qu’ils partagent des événements sociaux et sportifs ou qu’il réagissent à des actualités économiques et politiques. Sur les réseaux sociaux
  22. 22. 2.3 l’Info sociale face à l’Info de presse Leur profusion et leur puissance de diffusion en font un outil de communication influent et efficace. Ils sont de plus en plus perçus comme un nouveau média d’information « journalistique », qui s’installe à côté des médias traditionnels. Les informations diffusées sur les réseaux sociaux sont régulièrement reprises dans la presse ou à la télévision, notamment les exclusivités qui sont relayées sur les réseaux sociaux avant de faire scandale sur la scène publique. Exemple le drame du 04 mars à Brazzaville dont les images et vidéo publiées par des internautes congolais ont été relayé à travers de nombreux médias dans le monde. On ne cherche plus l'information : on accède à celle qui vient de notre réseau social. Nos amis sont le filtre qui rafinent l'information qui vient à nouOn ne cherche plus l'information : on accède à celle qui vient de notre réseau social. Nos amis sont le filtre qui rafinent l'information qui vient à nou
  23. 23. 2.4 Un outil de désinformation L’actualité sur le web est émaillée d’histoires plus ou moins graves, où de fausses informations ont été repérée, soit rapidement, soit parfois après plusieurs années d’existence. Bien que les RSN assurent une plus grande mobilité et interactivité à l’information, il se pose néanmoins la question de la fiabilité et de la véracité des faits présentés. Le Web est souvent identifié comme l’emblème spectral de la manipulation des masses. En effet, dans de nombreux cas les informations postées sur les RSN sont sujets de manipulations.
  24. 24. 2.4 Un outil de désinformation La manipulation photo et video Ces méthodes consistent à modifier le contexte d’une photo ou d’une video pour en changer le sens. Elles sont régulièrement utilisées sur les réseaux sociaux. Plus la photo est choquante plus l’émotion enjoindra les personnes à partager une information manipulée. Exemple, le 3 août dernier, une image apparait sur les réseaux sociaux: il s’agirait d’une photo prise à la piscine du lac de Créteil, affichée ici pour véhiculer une idée raciste.
  25. 25. le 3 août 2014 , une image apparait sur les réseaux sociaux: il s’agirait d’une photo prise à la piscine du lac de Créteil, affichée ici pour véhiculer une idée raciste. c’est une image tirée de leral.net, un magazine sénégalais illustrant un article de 2013.
  26. 26. le 1er février 2012 le site sénégalais seneweb.com a publié un article portant sur l’usage des réseaux sociaux à des fins de désinformation au en période électorale. Sur le web, la rédaction de seneweb.com a pu retrouver la même photo sur des sites et blogs ivoiriens, notamment african-liberty et centerblog.net , datant de juillet 2011.
  27. 27. 3.1 Généralités sur les TIC au Congo Les statistiques publiés sur le site Internetworldstats.com révèlent que la République du Congo comptait 313, 836 utilisateurs de l’Internet en 2014, pour un taux de pénétration de 06,6% et 107.640 utilisateurs du réseau social Facebook en 2012. Les statistiques de l’ARPCE relative au marché de la téléphonie mobile en 2013 ont révélé que le marché congolais comptait plus de 4,3 millions d’abonnés .
  28. 28. 3.2 Caractéristique des usagers Si l’on prend le cas du réseau social Facebook on constate que la moyenne d’âge des utilisateurs Congolais selon le site Socialbakers est composée à 47% de personnes dont l’âge varie entre 18 et 24 ans . Elle est ensuite composée de 33% de personnes dont l’âge varie entre 25 et 34 ans. On constate comme partout dans le monde que les principaux usagers des médias sociaux au Congo font partie des « Digitals Natives ».
  29. 29. 3.2 Modes d’accès aux RSN L’essentiel des utilisateurs des réseaux sociaux en République du Congo y ont Accès via les forfaits internet mobile offerts par les opérateurs de téléphonie Mobile. Les coûts élevés des équipements informatiques et de l’Internet sur PC, les coupures d’électricité sont des obstacles à l’usage de l’Internet au cybercafé ou par modem. A cet effet, l’usage de l’Internet mobile 3G via les smartphones et les tablettes devient le seuls recours garantissant un accès permanent au web et aux réseaux sociaux en République du Congo.
  30. 30. Mettre en ligne 3.4 Les usages des Digitals natives Les profils, les listes d'amis et les commentaires (déposés par exemple sur le « mur » Facebook) sont les trois principales fonctionnalités des réseaux sociaux numériques. Les usages des réseaux sociaux en RC sont généralement orientés sur la consultation de contenu des internautes, suivie de près par le maintien d’un profil d’utilisateur actif. Viennent ensuite, presque à égalité, le relais ou le partage de contenu et l’interaction avec d’autres utilisateurs .
  31. 31. Mettre en ligne 3.5 Les usages de l’Information La satisfaction du besoin d’information du public est un droit et devoir propre à tout médias. Mais le contexte médiatique congolais est caractérisé par un traitement de l’information ne répondant pas aux besoins informationnelles du Public (Tv, Radio, Presse). De plus, 90% de l’actualité est orientée sur des faits Politiques et Institutionnelles. Le manque de diversification de l’Information crée une forme de sous information du public.
  32. 32. Mettre en ligne 3.5 Les usages de l’Information Les RSN constituent donc une révolution en matière d’accès à l’actualité et à l’Information de proximité. Grace aux Nomadisme mobile, et il est possible d’accèder à l’actualité locale, ( diffusion d’image sur les érosions de Massengo) internationale (l’attque de l’Université de Garissa au Kenya) et d’interagir avec d’autres, notamment avec les congolais de la Diaspora. A titre d’exemple Facebook constitue un nouvel espace public à travers lequel les congolais de tout horizon débattent , échangent et expriment leurs idées.
  33. 33. Mettre en ligneLes Réseaux Sociaux Numériques prennent de plus en plus une place importante en tant que moyen d’informations en vers le public. Mais, le manque d’objectivité et la difficulté de vérification des faits présentés aux internautes remet en cause leur légitimité . Cependant, dans un contexte de crise informationnelle, ces Médias peuvent être un atout important dans l’information du Public et une source d’information pour les médias traditionnels. Le manque de liberté rédactionnelle, la censure et l’intervention de l’Etat dans le traitement de l’actualité fait des Réseaux Sociaux Numériques un nouvel espace public ou informations, actualité, vie privée et liens amicaux s’entrecroisent.
  34. 34. Mettre en ligne Jacques ATTALI annonçait que grâce au réseau, la démocratie sera électronique et le « politique disparaîtra » et de son côté Manuel CASTELLS affirme que « les réseaux détruisent le contrôle étatique sur la société et sur l’économie ».

×