Ce diaporama a bien été signalé.

PraTIC-ô-Pratiques: Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux sociaux et pratiques collaboratives?

0

Partager

1 sur 36
1 sur 36

Plus De Contenu Connexe

PraTIC-ô-Pratiques: Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux sociaux et pratiques collaboratives?

  1. 1. PraTIC-ô-pratiques ! Qu’est-ce que ça change de s’engager à l’ère des réseaux sociaux et des praTIC collaboratives ?
  2. 2. Animé par: voir le dépliant distribué Sylvie Jochems, Professeure, École de travail social (UQÀM) Mélissa Roussel, Étudiante à la maîtrise en travail social (UQÀM) Jimmy Tessier-Royer, Étudiant à la maîtrise en travail social (UQÀM) et TS à l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal (IRGLM). NB: voir le dépliant pour plus d'informations
  3. 3. Objectifs 1) Exposer les pertinences sociales et politiques des usages des TIC en travail social et notamment en action collective. 2) Reconnaître ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux sociaux et des praTIC collaboratives. S. Jochems (UQAM)
  4. 4. Plan de la communication 1. Pertinence sociale des praTIC 1.1 Que sont les TIC ? 1.2 Les TIC, ça nous tiquent en travail social ! 1.3 Pourtant, les TIC sont pratiques : statistiques québécoises 1.4 Qu'est-ce que le web 2.0 ? 1.5 Des PraTIC 2.0 en travail social, pourquoi faire? Résistances d'intervenantEs et défis 1.6 Développons nos PraTIC 2.0 en travail social et dans les mouvements sociaux! 2. Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux sociaux et des praTIC collaboratives ? 2.1 Six (6) postulats à retenir comme travailleurs sociaux et travailleuses sociales 2.2 Soyons notre propre message! Le rôle d'auteurE et la prise de parole sur le web. DISCUSSION S. Jochems (UQAM)
  5. 5. 1.1 Que sont les TIC ? TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION S. Jochems (UQAM)
  6. 6. 1.1 Un peu d'histoire ●1940 – le début de l'informatique ● 1945 – le premier micro-ordinateur ● 1965 – l'hypertexte (Ted Nelson) ● 1969 – Arpanet, le premier Internet . 1975 – Création de la cie Microsoft . 1981 – MS-DOS ● 1985 – le réseau des superordinateurs (backbone) -- Projet GNU et Free Software Fondation (Richard Stallman) . 1990 – Windows 3.0 --------------------------------------------------------------------------------------------------------- . 1994 – World Wide Web (Tim Berners-Lee) . 1996 – premiers navigateurs, explosion de l'Internet . 1999 -- 1er téléphone Blackberry (RIM) . 2004 – Facebook . 2006 – Twitter . 2009 - (janvier) 1ère génération Ipad, tablette électronique S. Jochems (UQAM)
  7. 7. 1.2 Les TIC ça nous tiquent ! Contre-Discours qui persiste sur les usages des TIC en travail social • "La Technologie n'a rien à avoir avec le travail social" • "Les TIC, ça n'aide pas les gens les plus pauvres et vulnérables de la société. Développer des praTIC, ce n'est pas pertinent socialement " • "Militer avec Facebook, c'est du militantisme virtuel qui n'est pas réel" • "Utiliser les TIC, ça encourage l'invidualisme" • "Développer des praTIC, ça nuit aux réels liens sociaux" • "Les usages des TIC sont du loisir et ne servent qu’à s’amuser" • "L’usage des TIC incite les gens à s’isoler."
  8. 8. 1.3 Pourtant, les TIC sont pratiques ! Statistiques québécoises sur les usages des TIC Au Québec en 2011 • 80,4% des adultes québécois utilisent Internet de façon régulière. Pourcentage de la population québécoise qui possède : • 56% un téléphone cellulaire • 1 adulte sur 4, soit 25,4% possède un téléphone intelligent; – 46,6% des 18-24 ans – 36,5% des 35-44 ans • 5,2% des adultes québécois possède une tablette numérique • En 2009, 91% des 12-24 avaient accès à Internet à la maison.
  9. 9. 1.3 Pourtant, les TIC sont pratiques … en travail social ! La fracture numérique est un problème social et politique (Jochems, 2007) Le droit à la communication, même via TIC, est fondamental Il est important de développer et d’analyser nos usages des TIC dans nos pratiques sociales pour contribuer à la transformation sociale
  10. 10. 1.4 Le Web 2.0, c'est ... S. Jochems (UQAM)
  11. 11. 1.5 Des PraTIC 2.0 en travail social, pourquoi faire? Ex. de résistances et questions formulées par des intervenantEs 2010-2011 Enjeux sociaux :"Comment continuer à briser l’isolement si le canal devient virtuel?"; "Décalage générationnel: Nos membres plus âgées et/ou moins à l'aise avec la technologie se sentiraient-elles laissées pour compte?" Enjeux éthiques:"Quels sont les dangers ?"; "Réflexion sur la confidentialité dans les échanges et dans les messages transmis ex : écrire sur le mur ou en privé?“ ; “Allons nous perdre le contrôle sur ce qui se dit sur facebook?” Enjeux économiques:"Nous souhaitons évaluer la pertinence d’investir du temps à ce type de ressources pour un organisme communautaire qui a peu de ressources". Enjeux politiques: "Est-ce que notre groupe peut avoir plus de pouvoir ?"; "Peut-on favoriser la démocratie à l’intérieur de notre groupe"; "Quel est le meilleur moyen de mobiliser la population avec ce type d’outils ? Quelle est l'utilité d'un blogue pour un organisme comme le nôtre, comme outil de S. Jochems (UQAM) mobilisation ?"
  12. 12. 1.6 Et pourtant … Près du tiers des internautes québécois qui utilisent les médias sociaux y ont déjà suivi une marque, une entreprise, un organisme ou un ministère (31 %), par exemple sur Facebook ou Twitter, et c’est un peu plus de la moitié de ces derniers qui ont déjà interagi avec une entreprise ou un organisme (56 %) sur un média social . Dans ce contexte, il est difficile pour les organisations québécoises d’ignorer ce moyen de communication privilégié auprès de la population à rejoindre. CEFRIO (2011). L’engouement pour les médias sociaux au Québec, Netendances, vol. 2,(UQAM) 4. S. Jochems no1, p.
  13. 13. « Pas ici… » http://www.youtube.com/watch?v=b2tlAY4dgSc
  14. 14. 1.6 Nos usages et praTIC Les Québécois toujours adeptes des médias sociaux en 2011 Au Québec, 73 % des internautes, réalisent au moins une activité sur les médias sociaux minimalement une fois par mois . Les activités qu’ils préfèrent en 2011 sont : • de consulter du contenu (69,9 % des internautes), • d’interagir (56 % des internautes) • ou d’entretenir un profil (par exemple sur Facebook, LinkedIn, MySpace ou encore Twitter : 52 % des internautes), • tandis que des activités comme le relais d’information (40,6 % des internautes) • et la création de contenu (36 % des internautes) sont moins populaires . CEFRIO (2011). L’engouement pour les médias sociaux au Québec, .NeTendances, vol. 2, no1 S. Jochems (UQAM)
  15. 15. UnE internaute québécoisE c’est une personne de 18 ans et plus qui utilise Internet. Réf.: CEFRIO http://www.cefrio.qc.ca/fileadmin/documents/Publication/NETendances-Vol1-1.pdf S. Jochems (UQAM)
  16. 16. 1.6 Développons nos PraTIC 2.0 en travail social et dans les mouvements sociaux! Qu’est-ce qui se praTIC en travail social et dans les mouvements sociaux ? Qu’est-ce qu’on fait avec les TIC? Attention! Tour d’horizon non exhaustif !!!
  17. 17. PraTIC communautaires Intervention auprès de jeunes Briser l’isolement, informer, contacter unE intervenantE Enjeux sociaux S. Jochems (UQAM)
  18. 18. PraTIC communautaires Intervention en violence conjugalevoir Enjeux sociaux Lumière Boréale notamment « sécurité sur Internet » S. Jochems (UQAM)
  19. 19. PraTIC communautaires GROUPES D’ENTRAIDE Enjeux sociaux Intervention auprès de petits groupes S. Jochems (UQAM)
  20. 20. Veille informationnelle PRATIC COMMUNAUTAIRES Partager des informations ENJEUX ÉCONOMIQUES Edimestre: Nicole Nepton S. Jochems (UQAM)
  21. 21. PRATIC COMMUNAUTAIRES COMMUNAUTIQUE ENJEUX POLITIQUES Internet citoyen et démocratie S. Jochems (UQAM)
  22. 22. Autres ressources communautaires PRATIC COMMUNAUTAIRES KOUMBIT ENJEUX ÉCONOMIQUES S. Jochems (UQAM)
  23. 23. Réduire les coûts de la téléphonie et des ENJEUX PRATIC COMMUNAUTAIRES déplacements de représentation ÉCONOMIQUES S. Jochems (UQAM)
  24. 24. Une organisation 2.0 où + de PraTIC collaboratives! 1 et 2 le Web 2.0 et les communications unifiées, sont issues du monde civil. 1. Le Web 2.0 fait référence à l’utilisation d’outils 2.0 sur le portail de l’organisme, tels que l’annuaire et l’organigramme dynamique, les réseaux et espaces métier, les blogues, wikis et forum, etc. 2. Les communications unifiées font référence aux outils de communication en temps réel tels que la messagerie instantanée, le live meeting, le partage de bureau, etc. 3. Le X as a Service, est pour sa part issue du monde économique. Elle fait référence à l’informatique en nuage et constitue une nouvelle façon de consommer les technologies de l’information à faibles coûts, stockées sur un serveur hébergeant et accessibles par fureteur Web ou mobile. 4. La gestion collaborative, est issue du monde juridique. Elle fait référence aux processus de gestion de la connaissance, aux données patrimoniales, aux règles d’affaires et d’archivage, etc. L’interrelation de ces quatre dimensions au sein de l’organisation 2.0 fait émerger de nouveaux usages, par et pour les collaborateurs. © CEFRIO et Atelya expert conseil 2011 - Tous droits réservés p.13 24 S. Jochems (UQAM)
  25. 25. 2. Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux sociaux et des praTIC collaboratives ? Les usages des outils du web 2.0 peuvent contribuer à ce que les pratiques en travail social changent
  26. 26. 2.1 Six (6) postulats à retenir comme TS 1. Les TIC ne déterminent pas les usages des humains (anti- « déterminisme technique ») 2. Les usagerEs des TIC sont à la fois lecteurs-auteurs-émetteurs- destinataires 3. Les usages des TIC ont un sens (ou des sens!) 4. Les usagerEs des TIC peuvent être des acteurs sociaux, des actrices sociales 5. Les liens sociaux sur le web sont réels 6. Parler, écrire, communiquer = agir ! S. Jochems (UQAM)
  27. 27. “Internet pousse les murs tout en enlevant le plancher” CARDON, Dominique (2010). La démocratie Internet. Promesses et limites, éditions Seuil, pp.10,43. S. Jochems (UQAM)
  28. 28. Soyons notre Prendre la parole et publier sur un blogue, propre message! c’est prendre du pouvoir ! S. Jochems (UQAM)
  29. 29. Soyons notre Témoigner, dénoncer, c’est (se) rendre propre message! visible et prendre du pouvoir S. Jochems (UQAM)
  30. 30. Soyons notre propre médium de communication! « Prenez le contrôle de la technologie! » “Internet est un instrument contre l’infantilisation des citoyens dans un régime qui est censé leur confier le pouvoir” (Cardon, 2010: S. Jochems (UQAM) p.100).
  31. 31. ON VOUS INVITE À NOUS REJOINDRE SUR notre Page facebook https://www.facebook.com/PraTICcomm
  32. 32. ET VOUS POUVEZ VISITER le Site web http://www.pratic.uqam.ca/ de la Formation "Soigner ses TIC communautaires”
  33. 33. On discute ! Que faites-vous et que ferez-vous avec les TIC? Est-ce vos pratiques sociales vont changer avec les usages des TIC ? Quelles sont les plus grandes contraintes et défis des pratiques sociales qui font usages des TIC selon vous? Quels projets "PraTIC" devraient être mis de l'avant en travail social ?
  34. 34. Merci pour votre participation !

×