Master 1 Science Politique PEUT-ON PARLER D’UN ENGAGEMENT 2.0 ?Aurélien Bellanger                                         ...
PL ANØ  I : La révolution des usages partisans et militants   Ø  Historique de l’évolution   Ø  La campagne « Yes we ca...
INTRODUCTION               3
Qu’est-ce que le « 2.0 » ?Ø  Dénomination issue du versioning des logiciels (Unix)Ø  Possibilité d’évolution perpétuelle...
Nuage de mots-clés du « Web 2.0  »                                     5
1.    La révolution des usages par tisanset militants                                            6
Historique de l’évolutionØ  2001 : Les premiers débats d’internet en politique, un    moyen de faire campagne non encadré...
L a c a m p a g n e «   Ye s w e c a n   » d ’ O b a m a e n 2 0 0 8Ø  Véritable révolution des usages partisans et milit...
MybarackObama.com en 2008                            9
2.   Les réseaux sociaux politiques                                        10
Qu’est ce qu’un réseau social ?Ø  Réseau social : relations établies entre plusieurs personnesØ  Double dimension de l’o...
C o o Po l e t l e s C r é a t e u r s d e Po s s i b l eØ  Réseaux sociaux politique français lancés en 2010Ø  Les créa...
3. Le succès et la massification desréseaux sociaux en font-ils pour autant desinstruments de contre pouvoir ?             ...
L’ e n g a g e m e n t s u r i n t e r n e t   : p r a t i q u e é p h é m è r e                 ¾           des français ...
L’ i m p o r t a n c e d ’ i n t e r n e t d a n s l a f a ç o n d o n t l e s f r a n ç a i s          v o n t v i v r e ...
L’ e n g a g e m e n t s u r i n t e r n e t   : p r a t i q u e é p h é m è r eØ  « Faire partie d’un groupe Facebook ou...
Une liberté d’expression relativeØ  « Internet peut être un instrument de libération comme il    peut être un moyen d’opp...
CONCLUSION             18
Ø  Internet est un nouveau moyen de faire campagne, nous allons    faire une plus forte utilisation de cet outil en polit...
Bibliographie et WebographieØ    Bibliographie      Ø    BARNES John A, Class and Committees in a Norvegian Island, Huma...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'engagement politique 2.0

585 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
585
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'engagement politique 2.0

  1. 1. Master 1 Science Politique PEUT-ON PARLER D’UN ENGAGEMENT 2.0 ?Aurélien Bellanger 1
  2. 2. PL ANØ  I : La révolution des usages partisans et militants Ø  Historique de l’évolution Ø  La campagne « Yes we can » d’Obama en 2008Ø  II : Les réseaux sociaux politiques Ø  Qu’est ce qu’un réseau social ? Ø  CooPol et les Créateurs de PossibleØ  III : Le succès et la massification des réseaux sociaux, la puissance d’internet en font-ils pour autant des instruments de contre pouvoir ?  Ø  L’engagement sur internet : pratique éphémère Ø  Une liberté d’expression relative 2
  3. 3. INTRODUCTION 3
  4. 4. Qu’est-ce que le « 2.0 » ?Ø  Dénomination issue du versioning des logiciels (Unix)Ø  Possibilité d’évolution perpétuelle dans la recherche d’une amélioration constante, de progrèsØ  Les réseaux sociaux sont le vecteur de la création de cette appellation 2.0« L’innovation que représente internet permet aux différents utilisateurs de non plus élire leur représentant mais de participer directement ..»  Patrice Flichy 4
  5. 5. Nuage de mots-clés du « Web 2.0  » 5
  6. 6. 1. La révolution des usages par tisanset militants 6
  7. 7. Historique de l’évolutionØ  2001 : Les premiers débats d’internet en politique, un moyen de faire campagne non encadré dans le code électoralØ  2005 : Internet, un pouvoir contestataireØ  2007 : Internet devient un plus pour la campagneØ  2008 : Victoire de Barack Obama, une campagne révolutionnaire avec une formule magique 7
  8. 8. L a c a m p a g n e «   Ye s w e c a n   » d ’ O b a m a e n 2 0 0 8Ø  Véritable révolution des usages partisans et militants d’internetØ  « Empowerment » des citoyens américainsØ  MybarackObama.com : Plateforme centrale de coordinationØ  Gain de temps, efficacité : Internet sert à recruter et coordonner les actions militantes 8
  9. 9. MybarackObama.com en 2008 9
  10. 10. 2.   Les réseaux sociaux politiques  10
  11. 11. Qu’est ce qu’un réseau social ?Ø  Réseau social : relations établies entre plusieurs personnesØ  Double dimension de l’objet Ø  Dimension sociologique (John A. Barnes, « Class and Committees in a Norwegian Island », 1954), Ø  Seconde facette de l’objet : sens technologique du terme, réseaux sociaux sur Internet (Facebook, Twitter, Myspace..)Ø  Sur Internet : Chats, commentaires, jeux…Ø  « Les liens faibles caractérisent la structure d’un réseau social sur Internet…» Mark Granovetter 11
  12. 12. C o o Po l e t l e s C r é a t e u r s d e Po s s i b l eØ  Réseaux sociaux politique français lancés en 2010Ø  Les créateurs de possible (UMP) Ø  « Les citoyens en action » Ø  Plateforme de débatØ  CooPol (PS) Ø  Coopérative politique : regrouper les militants Ø  Proche de MybarackObama.fr Ø  Grande réussite 12
  13. 13. 3. Le succès et la massification desréseaux sociaux en font-ils pour autant desinstruments de contre pouvoir ?  13
  14. 14. L’ e n g a g e m e n t s u r i n t e r n e t   : p r a t i q u e é p h é m è r e ¾ des français utilisent internet 20% des internautes se mobilisent Havas Média 2012 14
  15. 15. L’ i m p o r t a n c e d ’ i n t e r n e t d a n s l a f a ç o n d o n t l e s f r a n ç a i s v o n t v i v r e l a c a m p a g n e p r é s i d e n t i e l l e d e 2 012 ?02/2012 15
  16. 16. L’ e n g a g e m e n t s u r i n t e r n e t   : p r a t i q u e é p h é m è r eØ  « Faire partie d’un groupe Facebook ou être militant ‘presse bouton’ n’est pas vraiment un engagement politique » Laurent DupinØ  « Marquées par la montée des pratiques éphémères, nos vies sont en effet de plus en plus rythmées par des choix et des engagements qui ne sont plus nécessairement ancrés dans la durée » Lise BrunetØ  « La clé des mouvements sociaux réside dans l’intensité des liens entre les individus; plus une personne connaît de personnes faisant partie d’un mouvement, plus elle est en mesure de s’engager » Doug McAdam 16
  17. 17. Une liberté d’expression relativeØ  « Internet peut être un instrument de libération comme il peut être un moyen d’oppression » Evgeny MorozovØ  Internet peut avoir une grande utilité pour les régimes autoritaires (Russie, Chine, Iran…)Ø  Internet ne fera pas disparaître les problèmes de fond, le chômage ou une crise économique.Ø  Le web est un amplificateur de pouvoir pour la population, mais également pour ces régimes si nécessaire. 17
  18. 18. CONCLUSION 18
  19. 19. Ø  Internet est un nouveau moyen de faire campagne, nous allons faire une plus forte utilisation de cet outil en politique, servant à gagner en visibilité et organiser la vie militanteØ  L’activation des leaders d’opinion est un processus très ancien : l’utilisation d’internautes-clés comme relais d’opinion est facilitée par le développement des réseaux sociauxØ  Les pratiques et usages évoluent dans le but de prendre la température de la population, créer et soutenir des buzzØ  Prudence : Internet n’est pas démocratique, il utilise une symbolique de la démocratieØ  Les pratiques en terme d’engagement deviennent éphémères : souci d’économie de l’attention, nous sommes submergés d’informationsØ  La toile peut être vu comme «  un outil de surveillance et de distraction » dans les régimes autoritaires. 19
  20. 20. Bibliographie et WebographieØ  Bibliographie Ø  BARNES John A, Class and Committees in a Norvegian Island, Human Relations, Bomlo, 1954. Ø  CARDON Dominique, La démocratie Internet : Promesses et limites, Editions Broché, Paris, 2010. Ø  DIANI Mario & McADAM Doug, Social Movements and Networks: Relational Approaches to Collective Actions, Oxford University Press, Oxford, 2003. Ø  FLICHY Patrice, L’imaginaire d’Internet, La Découverte, Paris, 2001. Ø  FOUCAULT Michel, Naissance de la prison : Surveiller et Punir, Gallimard, Paris, 1957. Ø  GRANOVETTER Mark, Strenght of weak ties, Harvard University, Cambridge, 1973. Ø  MOROZOV Evgeny, The net delusion : the dark side of internet freedom, Public Affairs, New York, 2011.Ø  Webographie : Ø  http://www.terrafemina.com/culture/culture-web/articles/9255-mobilisation-numerique-l-une- nouvelle-culture-militante-r.html Ø  http://www.lepoint.fr/societe/le-web-nouveau-canal-pour-le-militantisme-et-l-engagement- citoyen-06-12-2011-1404455_23.php Ø  http://www.scienceshumaines.com/quand-internet-reinvente-le-politique_fr_21841.html Ø  http://www.liberation.fr/monde/01012323705-le-net-instrument-de-liberation-et-d-oppression Ø  http://www.lepoint.fr/societe/engagement-politique-le-miracle-internet-n-a-pas-eu- lieu-16-11-2011-1397071_23.php Ø  http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/06/24/2532469_internet-une-super-agora- politique-l-observatoire-du-web-politique-30.html 20

×