Château 2

334 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
334
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Château 2

  1. 1. t haz hink faisScénario teatring fes fai egin
  2. 2. CHÂTEAU HANTÉLES PERSONNAGESMATHILDEMICHELJOSÉPHINE Tous droits réservés. Toute permission concernant la mise en scène ou la traduction doit-être addréssée à Recursos.2
  3. 3. CHÂTEAU HANTÉSCèNE 1 PISTE 1Mathilde: Un jour de plus… (Regarde le téléphone, je le décroche pour vérifier s´il fonctionne) oui, ça fonctionne, (Elle s´assoie, ouvre son sac à main et sort une lime à ongles, entre Michel)Michel: Bonjour Mathilde.Mathilde: Bonjour Michel.Michel: Comment ça va?Mathilde: Bien, normal… comme tous les jours, et toi, comment ça va?Michel: Magnifique.Mathilde: AH! Oui et pourquoi?Michel: Enfin j´ai trouvé la machine qui va résoudre mes problèmes de bras…Mathilde: Je ne savais pas que tu avais mal aux bras.Michel: Non je n´ai pas mal… mais avec ça… Je vais être le plus fort de toute la ville…Mathilde: Tu devrais entraîner un autre muscle que tu as délaissé.Michel: Lequel?Mathilde: Le cerveau…Michel: Ahahahahah, tu es très drôle Mathilde (Entre Joséphine)Joséphine: Bonjour Michel.Michel: Bonjour Joséphine.Joséphine: Bonjour Mathilde.Mathilde: Bonjour Joséphine.Michel: Tu te sens bien!Joséphine: Oui, ça va…Michel: Tu as l´air fatigué.Joséphine: Oui, c´est vrai, je suis un peu fatiguée. PISTE 2Michel: Tu devrais faire du sport pour rester en forme, regarde moi.Joséphine: Je préfère entraîner un autre muscle, moi, et précisément c´est celui que tu oublies toujours d´entraîner.3
  4. 4. CHÂTEAU HANTÉMichel: Ah Oui? Et lequel?Joséphine: Le cerveau…Mathilde: Ahahahahah… D´où viens-tu Jojo?Joséphine: De prendre le courrier.Mathilde: Et il y a des nouvelles…Joséphine: Oui… des factures, des factures… et encore des factures… comment va-t-on rembourser les dettes, on va devoir mettre la clef sous la porte et tout notre travail à la poubelle.Mathilde: Non Joséphine, à la poubelle, non.Joséphine: Je suis désolée, tout ça est de ma faute, c´est moi qui vous ai mis dans cette aventure et voila maintenant…Michel: Eh! Ne dit pas de bêtises… on est tous ici parce que nous aussi on y croit à cette aventure.Joséphine: Merci les gars.Mathilde: Qu´est-ce que tu crois, on est « le petit comité », tout se résout en équipe. (Une sonnerie, tous restent immobiles sur place en regardant le téléphone. Ça sonne encore une fois mais c´est la porte)Michel: Oh! C´est le facteur… (Ils s´assoient, Michel continue sa gymnastique, Joséphine lit le journal et Mathilde se lime les ongles, ça sonne encore une fois… tout le monde reste immobile en regardant le téléphone)Joséphine: Oh! On sonne à la porte de la voisine. (Ça sonne encore une fois … et cette fois c´est le téléphone)Mathilde: C´est le téléphone.Joséphine: Il sonne.Michel: On a un appel.Ils crient de joie, dansant autour de la table pendant que le téléphone continue de sonner…. Mathildese précipite pour décrocher le combine.SCèNE 2 PISTE 3Mathilde décroche le téléphone.Mathilde: Le petit comité résout tous vos mystères pour votre tranquillité et votre sécurité, bonjour… en quoi je peux vous aider…Voix off: Bonjour… pardon, je suis un peu nerveuse.Joséphine: Restez tranquille, qu´est-ce que je peux faire pour vous.4
  5. 5. CHÂTEAU HANTÉVoix off: C´est bien ici le célèbre petit comité…Michel: Oui, le petit comité vous écoute.Voix off: Les jeunes gens qui enquêtent sur les phénomènes extraordinaires.Mathilde: Oui madame. PISTE 4Voix off: Aidez-moi s´il vous plaît, je suis madame Richelieu et je suis très préoccupée.Joséphine: Qu´est-ce qui se passe?Voix off: Ça fait deux mois que mon mari a disparu dans d´étranges circonstances et depuis, il se passe des choses bizarres dans mon château.Michel: Des choses bizarresVoix off: Oui, je sens que quelqu´un ou que quelque chose m´observe, les objets changent de place, j’entends des bruits bizarres et parfois des voix qui me parlent. Je crois que quelqu´un veut me tuer.Mathilde: Ohhhhh!Voix off: S´il vous plaît! Aidez-moi, j´ai peur et s´il vous plaît, retrouvez mon mari, monsieur Richelieu, mon château est une petite merveille et vivre seule, entre tous ses fantômes. J´ai très peur, s´il vous plaît, j´ai besoin d´aide.Mathilde: Restez tranquille, Madame Richelieu, on part tout de suite. On sera chez vous avant la tombée de la nuit.Voix off: Merci beaucoup jeunes gens. Je vous appellerais un peu plus tard.Joséphine: D´accord madame Richelieu.Mathilde: Merci, merci beaucoup. (Elle raccroche)SCèNE 3 PISTE 5Raccroche le téléphone.Michel: Pauvre femme.Mathilde: Oui, c´est vrai mais qu´est-ce qui est arrivé à son pauvre mari.Joséphine: Je ne le sais pas, mais c´est ce qu´on va découvrir… Allez on y va, on va montrer au monde entier que le “petit comité » est de retour.Michel: Les gens nous demanderont des autographes et la foule nous saluera dans les rues.Mathilde: On voyagera en limousine et on sortira dans les magazines.Joséphine: Le « petit comité » est de retour….5
  6. 6. CHÂTEAU HANTÉ LE PETIT COmITÉ PISTE 6 C´est moi la chef de l´équipe Je vérifie c´est un principe Je passe toujours la première Pour résoudre les mystères Oui, vous m´avez bien reconnu C´est moi, le beau Michel Avec vous, j´irais droit au but Oui les filles, je suis sensationnel On est le « Petit Comité » Une équipe plutôt baraquée On est là pour cette affaire Résoudre ce grand mystère On est le « Petit Comité » Une équipe plutôt baraquée On est là pour cette affaire Résoudre ce grand mystère Je suis la timide secrétaire Je classe toutes les affaires Je reste toujours en retrait Mais j´élucide les mystères Nous sommes à votre service Toujours prêt, toujours partant Pour retrouver les traces et les indices De vos problèmes si inquiétant On est le « Petit Comité » Une équipe plutôt baraquée On est là pour cette affaire Résoudre ce grand mystère On est le « Petit Comité » Une équipe plutôt baraquée On est là pour cette affaire Résoudre ce grand mystère6
  7. 7. CHÂTEAU HANTÉSCèNE 4 PISTE 7Ils entrent dans la fourgonnette avec un bruit de moteur, Joséphine conduit, Mathilde est au milieu etMichel est à l´arrière.Mathilde: On ne voit rien du tout, il fait nuit noire.Michel: Vous êtes sûr que c´est par ici?Joséphine: Oui, c´est le chemin du bois.Michel: C´est encore loin?Joséphine: Non on est presque arrivé…Mathilde: Que c´est étrange!Joséphine: Qu´est-ce qu´il t´arrive?Mathilde: Madame Richelieu ne répond pas au téléphone, elle m´a pourtant dit de la rappeler quand nous serons proche du château.Michel: Elle a du sortir..Mathilde: Je l´appelle sur son portable.Michel: Ah! C´est encore loin?Joséphine: Non, je crois qu´on est tout proche.Mathilde: Mais qu´est-ce que tu as, tu ne te sens pas bien?Michel: Rien, rien...Joséphine: Descendez, … je vais garer la fourgonnette et en même temps je vais faire le tour pour voir s´il y a quelqu´un là-bas. Michel reste avec Mathilde.Michel: D´accord, mais fais vite s´il te plaît…Mathilde: Ok d´accord, c´est ça, je vais téléphoner au fils de madame Richelieu.Michel: Tu as une lanterne avec toi? Je ne vois rien du tout. PISTE 8Mathilde: Allo il y a quelqu´un? … Oui à qui ai-je l´honneur de parler? … ah oui! Enchanté… (Et dit à Michel) c´est le fils de Madame Richelieu…. Non, elle n´est pas avec vous? ah non, ici non plus et elle ne répond pas au téléphone, comme c´est étrange! (Entre Joséphine, fait le geste pour savoir avec qui elle parle) c´est le fils de Madame Richelieu.Joséphine: Ah!Michel: (Avec un certain balancement de gauche à droite) Joséphine …shhh ! (Geste de s´approcher)7
  8. 8. CHÂTEAU HANTÉJoséphine: Dis-moi, tu te sens bien?Michel: Non, pas vraiment.Joséphine: Qu´est-ce que tu as mon ami?Joséphine: Mais, Michel vas-y, qu´est-ce que tu attends…fais vite…Mathilde: Hum humm! Bon d´accord... Ok, on vous attend ici... (Elle raccroche)Joséphine: Qu´est-ce qu´il a dit?Mathilde: Il a dit que sa mère était sortie et qu’il ne savait pas où elle était ; qu’il était en route pour venir ici et qu’il était tout proche du château. Il a ajouté aussi qu’il n’allait pas tarder (Elle regarde autour d’elle) Et Michel, où est-il?Michel: (Bruit d´eau) Aaaahhh! Enfin, oui, un peu plus et je me faisais pipi dessus... mon dieu… PISTE 9Joséphine: Ah! On dirait qu´une voiture est passée par ici, dans la même direction, juste avant notre arrivée…Mathilde: Peut-être que c´est la voiture de Madame Richelieu, peut-être qu´elle a oublié ses clefs et qu’elle est revenue les chercher.Joséphine: Oui, c´est ça, c´est une possibilité…SCèNE 5 PISTE 10J.P.: Bonjour, mesdames… J´avais entendu dire que “le petit comité » était composé de trois personnes…Joséphine: Oui bon, notre associé est en train de … (On entend des bruits d´eau et une voix oh! Mon dieu… )Mathilde: AhahahJ.P.: Oui, je vois, il est très occupé. C´est dommage que vous soyez venus en soirée, la forêt est magnifique à la lumière du jour, mais de nuit ce n´est pas pareil… et en plus on dirait qu´il va pleuvoir… (Il éternue)Joséphine: À vos souhaits.J.P.: Merci, c´est une allergie aux pollens, j’en souffre depuis que je suis tout petit… le printemps vous savez …Joséphine: Qui vit-ici?J.P.: Maintenant, personne et après la disparition de mon pauvre père, nous ne pouvons plus vivre ici, dans ce vieux château familial.8
  9. 9. CHÂTEAU HANTÉJoséphine: Votre mère nous a expliqué que …J.P.: Oui peut-être qu´elle vous a raconté toutes sortes d´histoires loufoques…Mathilde: Que voulez-vous dire?J.P.: Ma très chère mère est une dame âgée maintenant, et les personnes âgées perdent parfois la tête et racontent beaucoup d´histoires. Elle ne doit pas avoir trop de responsabilités et en plus elle est encore bouleversée…oui c´est vrai, l´autre nuit, j´ai senti des choses bizarres…Joséphine: Quelles choses bizarres?J.P.: Et bien, des murmures, des voix, comme si on m´observait… J´en ai eu la chair de poule… et depuis je ne m´approche plus de ce maudit château. Peut-être qu´il est temps de nous séparer de cette vieille bâtisse et de cette horrible campagne.Mathilde: Horrible? Je croyais que c´était un merveilleux paysage.J.P.: Ah! Oui… et bien… c´est que je suis allergique à la campagne entière. Et c´est pour ça que pour moi, c´est terrible… Ici vous avez la clef du château, et maintenant, je dois partir. J´espère que les choses étranges ne vous font pas peur … Bonne chance… (Il sort)SCèNE 6 PISTE 11Mathilde: Qu´est-ce que tu as?Joséphine: Tu ne trouves pas ça étrange?Mathilde: Quoi?Joséphine: Les traces de pneus.Mathilde: Tu penses encore à ça…Joséphine: Oui, car ce chemin ne conduit qu´au château.Michel: Agggggrr!Mathilde: Michel, qu´est-ce qu´il t´arrive?Michel: (Entre Michel) Que tout est sombre ici et que j´ai mis le pied dans une flaque. J´ai sûrement abimé mes nouvelles chaussures.Mathilde: Allez, on va entrer.Joséphine: Laisse-moi aller devant, cela pourrait être dangereux.Mathilde: Tu es très aimable aujourd´hui.Michel: Moi aussi, je suis ici pour te protéger, tu sais.Mathilde: Oui Michel toi aussi tu es très aimable aujourd´hui.9
  10. 10. CHÂTEAU HANTÉIls ouvrent une porte qui grince et qui se referme aussitôt.Michel: Il fait noir absolu là-dedans.Joséphine: Je vais chercher la lumière.Mathilde: Tu n´as pas peur au-moins?Michel: Non (On entend un coup), ahhhhh, (Choque contre le mur et tombe le drap qui se trouve sur le cadre et il crie en le voyant) aaaaaaahhhhh qu´il est horrible, mais c´est qui lui?Mathilde: Il ressemble beaucoup au fils de Madame Richelieu, tu ne trouves pas? (S’allume une lumière très faible)Michel: Peut-être que ce n´est pas une bonne idée de rester ici cette nuit, ce sera mieux de revenir demain matin, on pourrait peut-être …Joséphine: Non, c´est notre travail, restez tranquille, allez suivez-moi!Entre Joséphine. Mathilde et Michel discutent à savoir qui passera le premier et tout d´un coup, unsquelette saute sur Michel, il crie et le lance à Mathilde. Elle crie tout en se débattant et le lance àJoséphine qui le relance à son tour à Mathilde qui continue de crier. Finalement Joséphine arrive à seséparer du squelette. Et on entend un coup de tonnerre. Tous les trois ont peur et se serrent dans leursbras. Le portrait qui est sur le mur commence à bouger et se met à rire.La lumière s´éteint.SCèNE 7 PISTE 12Mathilde: (Entre Mathilde, marchant dans le noir) Les gars, eh! Les gars où êtes-vous?… Je ne vois rien ici, ce sont peut-être mes lunettes, (Elle enlève ses lunettes pour les nettoyer et apparaît un fantôme, elle réagit un peu tard et quand elle se retourne il apparaît derrière elle) Joséphine … Où es-tu?… Non, tu es sûrement Michel. Vous voulez me faire peur, allez Mathilde ne te déconcentre pas, plus vite on trouvera les preuves, plus vite on sera de retour. Ainsi je découvrirai la vérité sur cette affaire, je vais commencer à chercher dans le bureau du Monsieur Richelieu, (On entend des murmures appelant Mathilde) je dois trouver des preuves… je ne dois pas laisser la peur me paralyser, non … (Elle s´en va)SCèNE 8 PISTE 13Michel: Eh! Mathilde… où es-tu? … Joséphine … Eh Les gars, si c´est une blague, ce n´est pas marrant… oui j´ai même pas peur vous savez, mais bon… là, ce n´est plus drôle … les gars … Oh… mon dieu… j´ai peur… (Joséphine entre et pose la main sur l´épaule de Michel)Joséphine: Michel…10
  11. 11. CHÂTEAU HANTÉMichel: Aaaaaahhhhhh.Joséphine: Calme toi Michel, c´est moi.Michel: C´est très marrant, la blague… mais j´ai presque eu un infarctus.Joséphine: Mais qu´est-ce que tu dis? …Michel: Tu le sais parfaitement.SCèNE 9 PISTE 14Mathilde: (Entre par l´autre porte avec un livre à la main) Eh les gars, regardez ce que j´ai trouvé, le journal intime de Monsieur Richelieu. (Elle l´ouvre et souffle sur les pages poussiéreuses)Joséphine: On dirait que c´est un vieux journal intime.Michel: Atchoum.Joséphine: À tes souhaits.Mathilde: Oui, dedans, Monsieur Richelieu as écrit beaucoup de choses.Michel: Merci.Joséphine: Ça va mieux.Michel: Oui mais je vous interdis de me refaire peur comme ça.Joséphine: Mais…Michel: Promettez-le-moi…Joséphine: D´accord, je te le promets.Mathilde: Eh! Regardez ici, il parle du premier jour où son fils a commencé à travailler avec lui, dans son entreprise.Joséphine: Ah! Oui et qu´est-ce qu´il a écrit? (Mathilde passe le journal intime à Joséphine) « je suis enchanté de l´arrivée de mon très cher fils dans l´entreprise familiale. Aujourd´hui commence une autre étape. J´ai rêvé de cet instant depuis plus de quinze ans. Quand sera venu le moment de partir à la retraite, ce sera lui qui reprendra les rênes de l´entreprise.Mathilde: À quelle date il a écrit ça (Il prend le journal intime) 1998, donc, à Monsieur Richelieu, il lui manquait juste deux ans pour la retraite.Joséphine: Bizarre, bizarre, comme c´est bizarre qu´il aie disparu, comme par enchantement.Michel: On raconte en ville qu´il s´est enfui avec une jeune femme à Haïti.Mathilde: C´est impossible. Je suis sûr que Monsieur Richelieu est encore amoureux de son épouse.Michel: Peut-être que quelqu´un le retient caché quelque part.Mathilde: C´est vrai. Mais sans réclamer de rançon?11
  12. 12. CHÂTEAU HANTÉJoséphine: Vous avez raison, comme c´est bizarre, Monsieur Richelieu est très riche. Écartons cette piste.SCèNE 10 PISTE 15Bruits de tempête et de portes qui claquent.Michel: Mais qui a ouvert cette porte.Joséphine: Fait attention..Mathilde: Le journal, oui, il faut le garder en lieu sûrMichel: Ferme la porte…Joséphine: C´est ce que j´essaie de faire…Mathilde: Il fait un temps de chien.Michel: Oui, à ne pas mettre un chien dehorsAboiements de chiens au loin.Joséphine: Ne dis pas ça, tu sais très bien que tu es un peu maladroit…Michel: Oh nooooon…. (Est emporté par le vent et sort de la scène…)Joséphine: Michel reste tranquille…… je viens te chercher… (Disparait à son tour et s´arrête le vent… Mathilde reste seule et tombe au sol)SCèNE 11 PISTE 16Mathilde: (Elle se lève) Eh les gars…le journal, Aaaahhh! J´ai peur…Aaaouh!... C´est vrai que c´est une belle maison, quel bel escalier, les rideaux sont en soie naturelle. Oh! Et ce lustre si grand, si haut. C´est un château magnifique pour son époque. (Sonne le piano) Oh! Et ce piano que l´on entend et que personne ne joue. PISTE 17Traverse la scène un homme sans tête. Mathilde reste paralysée et entre Michel secouant ses vêtements.Quand il voit l´homme sans tête, Michel reste paralysé lui aussi. L´homme sans tête lui donne la mainet sort. Michel et Mathilde se frottent leurs yeux et après celui de l´autre.12
  13. 13. CHÂTEAU HANTÉMathilde: Ça ne peut pas être vrai.Michel: Tu as vu ce que je viens de voir.Mathilde: Oui, il était juste à coté de toi.Michel: Il m´a donné la main…Mathilde: Il lui manquait sa tête…Michel: C´est ça, il m´a donné la main et il n´avait pas de tête.Mathilde: Reste tranquille, il doit y avoir une explication logique.Michel: Oui, logique, mais il n´avait pas de tête.Mathilde: Calme-toi…Michel: Il n´avait pas de tête.Mathilde: Arrêtes, tu me rends nerveuse.Michel: Et il m´a donné la main.Mathilde: J´essaye de maintenir le calme et tu ne m´aides pas vraiment.Joséphine: Les gars, qu´est-ce qui se passe, vous faites une drôle de tête…Mathilde: On vient de voir passer un fantôme sans tête….Michel: Il faut que l’on parte d´ici, tout de suiteMathilde: Ah! C´était horrible, Joséphine… terrifiant.Bruit de tonnerre et s´éteint la lumière.Joséphine: Tranquille, ici il y a une lanterne.Tous les trois regardent la lanterne qui est en fin de compte un os.Mathilde: Ce n´est pas une lanterne... (Cris)Michel: Il faut sortirJoséphine: Il faut que l´on sorte d´iciMathilde: Où est la sortie…Joséphine: Par ici, c´est par là.13
  14. 14. CHÂTEAU HANTÉSCèNE 12 PISTE 18Joséphine: Venez! (Entre Mathilde par derrière)Michel: Attendez-moi.Mathilde: C´est par ici.Joséphine: Tu es sûr de toi.Mathilde: Attends.Michel: La sortie est par là.Mathilde: Non, là-bas non, c´est par ici.Joséphine: C´est incroyable ça.Mathilde: Non, c´est impossible.Michel: Aaah! J´ai peur.Joséphine: Il n´y n’a pas de sortie.Michel: Où elle est.Mathilde: Moi, j´abandonne…Joséphine: On ne peut pas sortir d´ici.Michel: Nous sommes enfermés.Mathilde: Condamnés à rester ici, dans ce château maudit, laissez-moi sortir, j´ai peur ….Joséphine: Calme-toi Mathilde.Michel: Je veux rentrer à la maison.Joséphine: Non, depuis quand on fuit devant un problème? Depuis quand on fait les choses à moitié?Mathilde: Jamais.Michel: Oui, jamais, c´est vrai, jamais nous avons baissé les bras.Joséphine: Et vous savez pourquoi?Mathilde: Pourquoi?... .Joséphine: Parce nous ne sommes pas des lâches…. mêmE PAS PEUR PISTE 19 De cette ombre dans la nuit De ce vent glacé qui vous refroidit De cette voix qui vous murmure De cette main traversant les murs14
  15. 15. CHÂTEAU HANTÉ Non, je n´ai pas peur Non, je n´ai même pas peur Ne regardez pas sous le lit Le monstre n´a pas grandit Il n´y a personne sous les draps La momie cette nuit ne reviendra pas Non, je n´ai pas peur Non, je n´ai même pas peur Dans la nuit sombre dansent les ombres De fantômes un peu trop transparents D´un décapité qui a perdu la tête D´une femme tranchée qui cherche sa moitié Non, je n´ai pas peur Non, je n´ai même pas peurSCèNE 13 PISTE 20Entre Joséphine avec toutes sortes d´appareils électroniques.Joséphine: C´est étrange… Rien… Je ne trouve rien… il n´y a pas de signes extraordinaires, par contre, on a tous vu des apparitions et entendu des bruits bizarres, je dois trouver la solution à ce problème, j´ai toujours résolu des enquêtes. Si je ne trouve pas la solution, tu le monde va rire de moi. Et ce sera la fin, la fin du “petit comité ». Je ne peux pas rester les croisés…SCèNE 14 PISTE 21Entre Michel… avec beaucoup de rouleaux de papiers…Michel: Eh Joséphine, tu as a rencontré quelque chose?Joséphine: Non, pas grand chose et toi?Michel: Pareil que toi, pas grand chose d´intéressant. (Entre Mathilde)Mathilde: Qu´est-ce que tu porte à la main Michel.15
  16. 16. CHÂTEAU HANTÉMichel: Rien, rien d´important.Joséphine: Ce sont des plans?Michel: Oui ce sont les plans du château, mais il y en a d´autres aussi.Mathilde: D´autres plans?Michel: D´où sont les autres plans s´ils ne sont pas du château?.Mathilde: Qu´est-ce que tu veux dire?Joséphine: Les autres plans sont ceux d´un centre commercial avec grand cinéma, des boutiques et des restaurants…Michel: Voila.Mathilde: Et pourquoi ont-ils ces plans? Je croyais que la famille Richelieu travaillait seulement dans le vin.Joséphine: Oui. C´est étrange d´avoir ces plans ici.Michel: Oui, cela n´a pas de sensJoséphine: Michel, viens m´aider à chercher dans les pièces du haut, on doit trouver des indices pour nous éclairer un peu sur ce mystère.Michel: Oui, d´accord, je viens avec toi.Mathilde: Moi, je vous attends ici.SCèNE 15 PISTE 22Mathilde: Je ne comprends rien. Tout a une explication logique et en plus je suis la plus intelligente ici. Je suis bloquée, je n´arrive plus à penser.Et bien, concentre-toi sur ce plan du château et sur celui du centre commercial. Centre commercial, château…Château, Centre commercial… mais pourquoi un plan d´un centre commercial dans un château? Je necomprends rien du tout... (Fait un geste comme si elle vient d´avoir une idée et superpose les deuxplans) C´est pas vrai!... Oh Mon dieu.SCèNE 16 PISTE 22Joséphine: (Entre brusquement) Mais qu´est-ce que je fais de nouveau ici, ce maudit château est un vrai labyrinthe. Eh! Mathilde qu´est-ce qu’il t´arrive?Mathilde: Viens voir ça.16
  17. 17. CHÂTEAU HANTÉJoséphine: Voir quoi?Mathilde: Les plans du château et de ce centre commercial.Joséphine: Oh! Mais ils se ressemblent!Mathilde: Ils vont construire ici un centre commercial. C´est impossible, Monsieur Richelieu adore son château et ses jardins.Joséphine: De quand sont-ils datés ces plans?Mathilde: Ils sont de quinze jours avant la disparition du Comte… (Mathilde sort le journal-intime et recherche la même date) Ce même jour, il y a eut une réunion très importante du Comte avec ses associés financiers. Les entreprises de Monsieur Richelieu traversaient des moments difficiles au niveau économique. (Elle passe le livre à Joséphine) Oh! Pauvre Comte de Richelieu. Regardez ça.Joséphine: Il pensait faire de ce château, une sorte de ferme-école, pour les enfants, et restaurer le château et le faire visiter aux enfants en racontant son histoire.Mathilde: Il est merveilleux ce projet.Joséphine: Mais, en plus, il parle d´une trahison de quelqu´un de très proche, en qui il avait confiance; Jusqu´au jour où il a découvert que cette personne ne voulait transformer ce palace en un centre commercial.Mathilde: Qui est cette personne?Joséphine: Non, ce n´est pas écrit… (Repasse le livre à Mathilde)Mathilde: Tu es sûr qu´il ne l´a pas écrit quelque part, sur une autre page, un autre jour … mais … Oh! Tu à l´air déçue.Joséphine: Oui, je sais ce qu´il s´est passé ici.Mathilde: Mais Joséphine,Joséphine: Je reviens tout de suite.SCèNE 17 PISTE 24Sort le fantôme sans tête et tout à l´autre bout de la scène… Mathilde reste bouche bée…. Mais reprendson courage à deux mains et dit.Mathilde: Arrrggggghhh… Eh! Toi…. (Se retourne le fantôme) Oui, toi. Je n´ai pas peur de toi, tu sais,viens ici et dis-nous ce que tu nous veux … (Le fantôme sort en courant… et tombe un mouchoir de sapoche) Mais, qu´est-ce que s´est ça… (Ramasse le mouchoir et le regarde) Oh! Non, c´est impossible,(Elle s´assoit sur le fauteuil) donc, il doit y avoir une explication à tout ça, le Journal-intime, les plans, lemouchoir, (le fauteuil commence a bouger) ¿pourquoi un fantôme utilise un mouchoir?… en plus il n´en a pasvraiment besoin… s´il n´a pas de tête, il n´a pas non plus de nez… maintenant que je réfléchis un peu, il me17
  18. 18. CHÂTEAU HANTÉsemble familier ce mouchoir… (Le fauteuil commence a bouger) Mais, qu´est-ce qui se passe, pourquoi lefauteuil me retient, lâche-moi, maudit fauteuil, ce mouchoir est à moi, c´est moi qui l´ai trouvé par terre (Unson horrible) Aaaahhh!, Lâchez-moi, laissez-moi partir. (Le fauteuil retient Mathilde et finit par l´avaler)SCèNE 18 PISTE 25Entre Michel en faisant des bruits quand il marche.Michel: Joséphine, pfss, pfss, pfss, mais je marche sur quoi exactement, Aaaahhh c´est dégoutant…. (Il ne peut plus avancer comment s´il était collé au sol) Joséphine … Mathilde… Il y a quelqu´un ici, quelqu´un peut-il venir m´aider… (Entre Joséphine)Joséphine: Eh! Michel …pfss, pfss, pfss, qu´est-ce que tu fais là … et qu´est-ce que c´est ça…Michel: Non… n´entre pas.Joséphine: Allez, arrête tes bêtisesMichel: Non, Joséphine tu ne dois pas renter ici…Joséphine: Mais qu´est-ce que c´est ça?Michel: Le mieux c´est de ne pas le savoir… (Scène ou Michel et Joséphine se lancent ce liquide étrange)Joséphine: (Collé au sol) Eh! Je ne peux plus bouger les pieds… viens, aide-moi s´il te plait.Michel: Désolé, mais moi aussi je suis bloqué.Joséphine: Et bien tu aurais pu me le dire avant.Michel: J´ai essayé de te le dire, mais tu ne m´as pas écouté.Joséphine: Que je ne t´ai pas écouté?Michel: Non, parce que jamais tu ne m´écoutes. Arrête tes bêtises.Joséphine: Pardon, Michel… c´est vrai, tu as raison… tu m´excuses?Michel: Allez, arrête de me traiter comme un petit enfant.Joséphine: Je te le promets, parole d´honneur de « Petit Comité »Michel: D´accord… Et maintenant, qu´est-ce qu´on fait?Joséphine: Je ne le sais pas.Michel: On pourrait appeler Mathilde ensemble.Joséphine: D´accord.Joséphine: ¡¡¡MATHILDE!!!!Entre Mathilde.18
  19. 19. CHÂTEAU HANTÉMathilde: Aaaahhh! Les gars…Michel: Mais qu´est-ce qu´il t´arrive,Mathilde: Je me suis fait avaler par un fauteuil,Joséphine: Comment?Mathilde: Oui, je sais que c´est difficile de le croire, mais je me suis fait avaler par un fauteuil…Michel: Tranquille Mathilde, je te croisMathilde: Merci. Mais qu´est-ce que vous faites ici, tous les deux?Joséphine: Nous sommes collés au sol.Mathilde: Collés? (Avance vers Joséphine) Oups! Je crois que moi aussi.Michel: Et maintenant, qu´est-ce qu´on va faire?Joséphine: Calmez-vous… Mathilde, tu pourrais essayer de sauter très fort pour te décoller, je crois que cela peut fonctionner.Saute et Joséphine te prend dans ses bras.Michel: Et maintenant, je fais quoi, moi.Joséphine: Rampe jusqu´à moi et accroche toi à ma jambe.Michel: D´accord, je vais essayer.Joséphine: Tu es accroché.Michel: Oui je crois que oui.Joséphine: Allez, on y va… (Joséphine commence à traîner des pieds avec Mathilde dans les bras et Michel accroché à la jambe) Il fait de plus en plus sombre ici…Ils vont allumer la lumière à l´interrupteur et on entend une voix.Voix off: Je hais le « Petit Comité », je vous hais…Aaaaggrrrrr.SCèNE 19 PISTE 26Ils entrent en scène avec des serviettes en se nettoyant...Mathilde: C’est beaucoup mieux comme ça19
  20. 20. CHÂTEAU HANTÉMichel: Je suis toujours un peu collant.Joséphine: Le jour va se lever bientôt et on a toujours rien.Michel: Rien de rien.Mathilde: Nous avons déjà quelques soupçons sur les évènements qui se sont passés, mais nous n’avons toujours pas de preuves définitives.Joséphine: C’est ça, je crois que je sais où je peux trouver quelque chose, ne bougez pas d’ici.Michel: N’aie pas peur Mathilde, je vais te protéger.Mathilde: Merci Michel, c´ est un détail de ta part (on entend des bruits, des cris et Michel se jette dans les bras de Mathilde), mais qu´est-ce que tu fais?Michel: Je te testais... hahaha, (Il s’approche du portrait sur le mur) PISTE 27Michel: Tu ne penses pas que tout cela est très étrange... (l’image commence à regarder)Mathilde: Si, ici tout est vraiment bizarre...Michel: Je me sens comme si on nous regardait, tu ne crois pas?Mathilde: Ouais... Ah! (S’arrête et regarde le tableau, le tableau recommence à regarder devant lui)Michel: Comme c´est bizarre. C´est comme si le portrait était en train de nous observer. Oui… Aaaahhh et c´est ce portrait.Mathilde: Quoi?Michel: Ce portrait est en train de bouger.Mathilde: Mais qu´est-ce que tu racontes, moi je n´ai rien vu de spécial.Michel: Oui, je te jure que c´est la vérité, je l´ai vu de mes propres yeux.Un bruit ténébreux et sort de nouveau le fantôme. Michel a peur… Mathilde lui demande de se taire....le fantôme fait des signes et ils commencent à se diriger vers lui, lentement… et dit Mathilde.Mathilde: Maintenant, ahhhhh!Et commence à se bagarrer avec le fantôme, on entend des bruits de lutte jusqu´au moment ou ilsarrivent à lever la cape noire et l´attrapent.Michel: Tu es attrapé, tu es notre prisonnier maintenant.20
  21. 21. CHÂTEAU HANTÉ PISTE 28Mathilde: Michel emmène Monsieur Jean Pierre et enferme-le dans notre fourgonnette.Michel: Mais comment tu as su que c´était lui?Mathilde: Je te le raconterais après, allez vas-y. (Sonne le téléphone portable) Allo … ah! Madame Richelieu.Voix de Madame Richelieu: Allo! Allo! Vous m´entendez, nous sommes retenus prisonniers, mon mariet moi, dans la cave du château. C´est mon fils Jean Pierre qui nous a enfermé là, juste pour nousprendre l´héritage…Mathilde: Calmez-vous Madame Richelieu, on va venir vous sortir de là.SCèNE 20 PISTE 29Michel: (Parlant vers l´extérieur) Et tu ne te sauves pas, tu as compris, je t´ai à l´œil, maintenant... Eh Mathilde, qui t´as appelé au téléphone?Mathilde: C´était Madame Richelieu, son fils l’a retenu prisonnière dans la cave du château, elle et son mari.Michel: Ah! Enfin, il est de retour.Mathilde: Qui?Michel: Monsieur Richelieu.Mathilde: Il n´était jamais parti d´ici.Michel: Ah bon, mais il n´avait pas disparu dans d´étranges circonstances.Mathilde: En réalité, il était retenu prisonnier.Michel: C´est vrai, ah oui, bon, je suis content que Madame et Monsieur Richelieu se soient retrouvés.Joséphine: (Entre avec des documents) Eh! Les gars, félicitations, vous êtes vraiment les meilleurs.Mathilde: Non Joséphine, nous sommes les meilleursMichel: Qu´est-ce que tu as là?Joséphine: Ah! C´est la preuve définitive pour mettre en prison Monsieur Jean-Pierre Richelieu pour un bon moment.Michel: Et qu´est-ce que c´est exactement?Joséphine: La copie du testament de Monsieur Richelieu est la preuve définitive. Bon, les gars, nous avons résolu le mystère du Château Hanté et grâce à notre travail en équipe, on a réussi…Joséphine: Un pour tous et tous pour un…21
  22. 22. CHÂTEAU HANTÉSCèNE 21 PISTE 30De Nouveau au bureau, Mathilde et Michel parlent au téléphone pendant que d´autres sonnent. EntreJoséphine comme dans la première scène, avec le journal « Le Monde » où ils apparaissent en premièrepage.Joséphine: Eh! Les gars, qu´est-ce que je vous avais dit….Michel: Oooh! C´est impressionnant, oui, nous sommes sur la photo, et en plus en première page.Joséphine: Oui et regarde un peu le titre de l´article.Mathilde: « Le petit comité découvre la vérité sur l´affaire du Château Richelieu ». TOUS POUR UN PISTE 31 Le petit comité est de retour Nous revenons pour vous aider Le petit comité va sans détour On va réussir à les capturer Nous, le Petit Comité On va les démasqué Trouver toutes les preuves De ce château hanté On va vous démontrer Que le pouvoir est dans nos mains La révolution a commencée Qu´un pour tous et tous pour un Nous, le Petit Comité On va les démasqué Trouver toutes les preuves De ce château hanté Nous, le Petit Comité On va les démasqué Trouver toutes les preuves De ce château hanté FIN22
  23. 23. COLABORA CON: h az think fais teatring es faf i egin NUESTRA PROGRAMACIÓN 2011/2012 CAPERUCITA ROJA Educación Infantil, Primer Ciclo de Primaria LA BELLA Y LA BESTIA Educación Infantil, Primer y Segundo Ciclo de Primaria THREE LITTLE PIGS (In English) Educación Infantil, Primer y Segundo Ciclo de Primaria PINOCCHIO (In English) Educación Infantil, Primer y Segundo Ciclo de Primaria EL ÚLTIMO DE LA FILA Segundo y Tercer Ciclo de Primaria, Primer y Segundo curso de E.S.O. EL DIARIO DE ANNA FRANK Tercer Ciclo de Primaria y E.S.O. BE COOL! (In English) Tercer Ciclo de Primaria y E.S.O. THE CANTERVILLE GHOST (In English) E.S.O., Bachillerato y Ciclos Formativos de Grado Medio EL LAZARILLO DE TORMES E.S.O., Bachillerato y Ciclos Formativos de Grado Medio BODAS DE SANGRE E.S.O., Bachillerato y Ciclos Formativos de Grado Medio BULLYING (La ley del silencio) E.S.O., Bachillerato y Ciclos Formativos de Grado Medio CHÂTEAU HANTÉ (En Français) E.S.O., Bachillerato y Ciclos Formativos de Grado Medio Santa Leonor, 61 • Planta 4ª • 28037 Madrid • Tel. 902 879 906 • 91 111 54 50 • Fax 902 879 907 • 91 111 54 60 www.recursosweb.com • info@recursosweb.com

×