Et la bibliothèque s’ouvre… Martine Fauquier,  43 ans Mère de famille Et si par exemple… “ Le CDI du lycée, ma fille, elle...
L’informatique, pour les jeunes et les moins jeunes Francis Rouault,  67 ans Retraité  Et si par exemple... “ Ah l’informa...
Architec’Tour Cécile Engerer,  31 ans Libraire à Bogny sur Meuse Et si par exemple... “ Dans le guide des ballades de la r...
Ateliers d'histoires partagées...  Laurence Pierron,  43 ans Professeur de français Et si par exemple... "... le club...
Contrebandes au bahut...  Jonathan Verdier,  24 ans Saltimbanque Et si par exemple... “ ...vous voyez là-bas sur la collin...
Réseau de lycées européens...  Laurent Lequenne,  17 ans Lycéen terminale ES Et si par exemple... “ ...moi je suis né à Fu...
Partenariat d’entreprise Gérard VON RUICK 52 ans Dirigeant d’une PME  d’équipement électriques industriels. Et si par exem...
En famille à l’internat Martyn JOCKIRST 34 ans Mère de famille hollandaise Et si par exemple... “ Pendant les vacances de ...
Forum des Métiers Isabelle Bourgeat 25 ans Ancienne élève du lycée,  informaticienne à Lille Et si par exemple... “  Même ...
L’apéro en images Younes Benkanour 14 ans Élève de 3e au collège Et si par exemple... “ Tous les jeudi soirs, mon frère re...
La Succursale Myriam Reza,  53 ans Mère d’un élève du lycée Jean Moulin Et si par exemple... “ Temps de chien! Il pleut to...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Premier scénarios

879 vues

Publié le

Premier jet de scénarios fictifs conçus durant la première journée de résidence dans le lycée Jean Moulin à Revin

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
879
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Premier scénarios

  1. 1. Et la bibliothèque s’ouvre… Martine Fauquier, 43 ans Mère de famille Et si par exemple… “ Le CDI du lycée, ma fille, elle aime bien s’y poser avec ses copines, après manger pour discuter au chaud, se tenir au courant des dernières infos sur ‘machin’ ou ‘machine’ et puis sur les profs aussi…, ou chuchoter derrières les rangées de livres. Elle y va aussi pendant les intercours et y patiente jusqu’à 18/19h parfois en attendant que je vienne la chercher en consultant des livres, feuilletant des magazines… allant sur internet… Et puis, en fin d’après-midi ou le mercredi midi, je viens la récupérer… c’est super le cdi s’ouvre aux revinois jusqu’à 19h00, ça devient en quelque sorte la bibliothèque de Revin. Alors, on y passe pour emprunter des livres et les déposer. Je ne suis pas ce qu’on appelle une dévoreuse de bouquins, mais justement, là c’est facile… Et en plus, de temps en temps, j’y croise la mère de Lucie, la meilleur amie de ma fille, on discute dans les couloirs du lycée du boulot, des filles, on se file des conseils de lecture…Tout ça quoi…”
  2. 2. L’informatique, pour les jeunes et les moins jeunes Francis Rouault, 67 ans Retraité Et si par exemple... “ Ah l’informatique, j’ai fini par m’y mettre moi aussi.. Joseph, mon petit-fils, lui, il est tout le temps devant son ordi, mais bon, c’était pas vraiment son truc à lui de m’apprendre.. Il m’a parlé du club informatique de son lycée… lui et ses copains, ils y vont ensemble… ils mettent à jour leur blog et réalisent aussi des sites internet pour les artisans de la région.. C’est bien, ils s’investissent les jeunes.. Sinon, ils jouent au hacker, vous voyez, ils simulent des installations réseau.. Tout ça.. Je comprends pas tout.. Enfin, mieux qu’avant quand même ! Le jeudi, en fin d’après-midi, certains jeunes du club et leur professeurs d’informatique ont décidé d’organiser des cours d’initiation pour les gens comme moi.. Et Joseph m’y a inscrit. C’est sympa j’avais l’impression d’aller à l’école ! Pour moi, au départ, c’était pas gagné, mais petit à petit… j’ai pris mes marques ! ”
  3. 3. Architec’Tour Cécile Engerer, 31 ans Libraire à Bogny sur Meuse Et si par exemple... “ Dans le guide des ballades de la région, j’ai lu que les élèves proposaient de faire découvrir l’architecture de leur lycée. Pourtant, Revin, c’est pas vraiment la capitale de l’architecture! Comme j’avais entendu parler de ce truc, je suis allé jeter un œil à l’adresse du site indiquée. Ils avaient mis en ligne des photos de leur dernière visite: le bâtiment avait l’air impressionant. Ils avaient mis des photos de la construction, des plans. Les commentaires des autres visiteurs étaient assez élogieux alors je me suis inscrite pour la visite du mois suivant. Là, je me suis retrouvé avec une douzaine de personnes pour visiter leur lycée. Cinq élèves du club d’archi nous ont fait faire un petit tour et on a pu rencontrer des architectes du cabinet irlandais qui l’a dessiné. Maintenant on comprend mieux pourquoi il a cette forme de rizières. C’était épatant!”
  4. 4. Ateliers d'histoires partagées... Laurence Pierron, 43 ans Professeur de français Et si par exemple... "... le club livre c'est plus l'école et c'est pas encore les loisirs, c'est entre les deux: chacun lit une histoire et viens la raconter; choisit un passage qu'il lit aux autres; on en discute; le jeu c'est de donner envie aux autres de le lire aussi. C'est entre les cours, pendant les heures de permanence des uns, en attendant le car du soir pour les autres. Le Club livre c'est de 15 à 16 le mardi: bien sûr tout le monde n'est pas libre à ce moment là mais il y a beaucoup d'autres ateliers à d'autres moments. C'est aussi entre les élèves et les gens du quartier: c'est un atelier ouvert sur l'extérieur du lycée: au début les gens du quartiers sont venus pour écouter des histoires puis ils ont pris confiance et ils ont amené leurs livres sur les vieilles légendes ardennaises, sur les contes de leur pays ou simplement pour échanger des BD. Maintenant j'essaie aussi de les amener à écrire leurs histoires d'aujourd'hui: c'est un peu un travail de reconstruction d'eux-même, de leurs identités..."
  5. 5. Contrebandes au bahut... Jonathan Verdier, 24 ans Saltimbanque Et si par exemple... “ ...vous voyez là-bas sur la colline, les terrasses en espalier, ben c'est un lycée en dessous. Ouais j'vous assure. Avant y’avait un bahut qui tombait en ruine; j'ai fait mon bac là et quand je suis rentré de la Tohu à Montréal, j'ai cru qu'ils l'avaient enterré le vieux lycée... En fait c'est des toits recouverts d'herbe et c'est là dessus qu'on était quand on a fait la chorégraphie de la lune pendant le dernier festival ’Contrebandes'. La nuit avec des torches... tous le public était en contrebas sur le terrain de sport du lycée: c'était un peu comme jouer dans un théâtre antique mais à l'envers. On était sur les gradins et le public était sur la scène. Pour les élèves qu'étaient là, j'crois qu'c'était un peu magique... Y’z’ont été soufflés de voir comment on avait transfiguré leur bahut. Depuis y-en a quelques uns qui sont venus travailler avec nous pour le prochain ’Contrebandes'…”
  6. 6. Réseau de lycées européens... Laurent Lequenne, 17 ans Lycéen terminale ES Et si par exemple... “ ...moi je suis né à Fumay et j'ai pas sauté de joie quand ils m'ont annoncé un stage obligatoire à l'étranger en première. J'disais que j'étais très bien ici mais en fait j'crois j'avais un peu peur de bouger. Tu sais mes parents y-z'en on pris plein la geule quand ils ont fermé l'usine et dans la régions on a un peu pris l'habitude de prendre trop sur nous et on a un peu perdu l'appétit pour aller voir comment c'est ailleurs. Ce qui m'a aidé c'est qu'avec le réseau de lycées jumelés avec Revin on peut tchater avec les lycéens, voir comment c'est chez eux en Allemagne, en Suède en Norvège... Alors on prend confiance, on baragouine en anglais, on connais des autres élèves, ça donne envie et quand on revient on ne voit plus les choses de la même manière. …”
  7. 7. Partenariat d’entreprise Gérard VON RUICK 52 ans Dirigeant d’une PME d’équipement électriques industriels. Et si par exemple... “ J’ai organisé le mois dernier une journée de réflexion sur l’entreprise avec tous mes salariés dans le nouveau lycée Jean Moulin. Ça faisait du bien de prendre du recul sur notre activité quotidienne. La salle était vraiment bien équipée et pas chère du tout. Et la vue sur Revin et sur mes bâtiments en contrebas est imprenable. Le proviseur m’a demandé en échange d’organiser une visite de mes ateliers de productions pour une classe d’électrotech’. L’après midi a été épuisant, mais ça valait la peine, j’ai même repéré un p’tit jeune motivé que je vais prendre en stage pendant les vacances.”
  8. 8. En famille à l’internat Martyn JOCKIRST 34 ans Mère de famille hollandaise Et si par exemple... “ Pendant les vacances de Pâques, nous avons fait des randonnées en famille dans les Ardennes. Nous logions à l’internat du lycée à Revin, ça nous faisait un bon camp de base pour nous retrouver tous les soirs. On a passé un deal avec les gérants du lycée, ils nous faisaient une réduction si on apportait des livres d’histoires hollandaises pour leur CDI. Je crois qu’ils veulent s’en servir pour enrichir la partie « internationale ». On leur a laissé nos mails aussi, si jamais des élèves veulent venir habiter chez nous quelques jours à Amsterdam”
  9. 9. Forum des Métiers Isabelle Bourgeat 25 ans Ancienne élève du lycée, informaticienne à Lille Et si par exemple... “ Même si ça fait 8 ans que j’ai quitté le lycée Jean Moulin, je reçois tout le temps des nouvelles par mail. Depuis que je me suis inscrit au Google Maps des anciens, ça n'arrête pas. Un coup, c’est un élève qui veut venir en stage…parfois, c’est juste pour avoir un conseil sur les formations à suivre. L’autre jour, j’en ai même eu un qui voulait que vienne présenter mon travail au « forum des métiers ». Si j’ai bien compris, il va y avoir des tables rondes où les anciens présentent leur parcours. En plus, je pourrais y revoir Lucie qui revient en France après 3 ans à Berlin. Moi, quand j’étais au lycée, y’avais pas ce système, mais j’ai pu voir les archives de la première édition sur la WebTV de Revin.”
  10. 10. L’apéro en images Younes Benkanour 14 ans Élève de 3e au collège Et si par exemple... “ Tous les jeudi soirs, mon frère reste à l’école. Franchement au début, je le trouvais trop con. Pourquoi t’aurais envie de rester après les cours? Bon, je l’ai accompagné jeudi dernier, et en fait, c’était plutôt pas mal. On a vu un film italien un peu bizarre qu’un de ses profs avait apporté. Je savais pas trop quoi en penser, mais on a tchatché après en prenant l'apéro et ils m’ont proposé de ramener le prochain film. C’est l’occaz’ de revoir « Scarface » projeté en grand écran. Avec mon frère et ses potes on va essayer de récupérer des vieux canapés pour la prochaine fois, histoire d'être un peu plus posés. On va même créer une chaîne sur Daily Motion avec les bandes annonces pour appâter les gens.”
  11. 11. La Succursale Myriam Reza, 53 ans Mère d’un élève du lycée Jean Moulin Et si par exemple... “ Temps de chien! Il pleut tout le temps ici! Mes gamins? Ils sont toujours fourrés là haut, au lycée. Pour eux c’est plus sympa. Y’a les copains de la Succursale. Vous savez, c’est la salle à côté de l’entrée. C’est un peu notre MJC à Orzy. Ce soir je vais à l’expo qu’ils organisent avec Tarik, l’animateur de l’atelier de calligraphie Kufi. Avant, il était élève au lycée, je le connais bien, c’est un peu comme mon fils. Lui il peut me raconter si ça se passe bien au lycée. Parce que c’est pas facile de comprendre ce que nous disent les profs. Ah, c’est un bon garçon ce Tarik. Au moins, les jeunes ils peuvent apprendre nos racines, c’est important, c’est leur culture.”

×