REF68 / F8CZI 5 juin 2015
Sommaire
• Règlement du programme SOTA
• Règles pour les activateurs
• Règles pour les chasseurs
• Règles pour les SWL
• B...
BUT
Le programme SOTA a pour but d'encourager l'activité radio-amateur depuis
les sommets de montagnes ou collines dans le...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CHAMPS D'APPLICATION
Le programme est ouvert aux radio-amateurs du monde entier.
Les activateurs, c...
STRUCTURE DU PROGRAMME
EQUIPE DE DIRECTION DU PROGRAMME
Une petite équipe de direction se charge de la gestion du programm...
STRUCTURE DU PROGRAMME
ASSOCIATIONS
Adoptant les règles générales, des régions géographiques distinctes forment
les compos...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGIONS
Dans l'étendue d'une région, il peut y avoir une ou plusieurs zones. Elles se
distinguent d...
STRUCTURE DU PROGRAMME
PARTICIPANTS
Il existe 3 catégories de participants :
- Les activateurs qui grimpent sur les sommet...
STRUCTURE DU PROGRAMME
FONCTIONNEMENT DU PROGRAMME SOTA
Le programme est géré par internet, à l'aide de sites web et d'e-m...
STRUCTURE DU PROGRAMME
DATE DE DEPART DU PROGRAMME SOTA
Le programme SOTA a débuté le 2 mars 2002.
La France participe au ...
STRUCTURE DU PROGRAMME
LE SYSTEME DE REFERENCE
Chaque région est affectée d'un identifiant unique à deux caractères.
Chaqu...
STRUCTURE DU PROGRAMME
LE SYSTEME DE REFERENCE
Afin d'identifier un sommet de façon unique dans le monde entier, un code
d...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CONSEILS POUR LA DEFINITION D'UN SOMMET
L'association doit avoir un relief suffisant afin de désign...
STRUCTURE DU PROGRAMME
AJOUTER ET SUPPRIMER DES SOMMETS
La liste des sommets d'une association n'est pas forcément exhaust...
STRUCTURE DU PROGRAMME
ACTIVATION DE SOMMETS POTENTIELS
Les activateurs de nouveaux sommets potentiels doivent fournir les...
STRUCTURE DU PROGRAMME
SUPPRESSION DE SOMMETS
Un sommet sera retiré s'il ne remplit pas les critères imposés (réalisation ...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES ACTIVATEURS
Toute expédition doit utiliser les itinéraires d'accès légitime et obse...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
Pour qu'une expédition soit valide, les critères suivan...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
1. Possession d'une licence d'émission valable
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
1. Possession d'une licence d'émission valable
2. Toute...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
1. Possession d'une licence d'émission valable
2. Toute...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
1. Possession d'une licence d'émission valable
2. Toute...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
1. Possession d'une licence d'émission valable
2. Toute...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
1. Possession d'une licence d'émission valable
2. Toute...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
1. Possession d'une licence d'émission valable
2. Toute...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
1. Possession d'une licence d'émission valable
2. Toute...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
9. Les QSO réalisés avec d'autres opérateurs dans la mê...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
9. Les QSO réalisés avec d'autres opérateurs dans la mê...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
9. Les QSO réalisés avec d'autres opérateurs dans la mê...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
9. Les QSO réalisés avec d'autres opérateurs dans la mê...
STRUCTURE DU PROGRAMME
CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION :
9. Les QSO réalisés avec d'autres opérateurs dans la mê...
STRUCTURE DU PROGRAMME
LES POINTS :
L'activateur peut bénéficier des points de l'expédition quel que soit le
nombre de QSO...
STRUCTURE DU PROGRAMME
PRECAUTIONS POUR L'ENVIRONNEMENT:
Les activateurs prendront soin de ne causer aucun dommage à
l'env...
STRUCTURE DU PROGRAMME
COMPETENCES POUR ENTREPRENDRE UNE EXPEDITION :
Les activateurs doivent être compétents pour entrepr...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES CHASSEURS :
1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES CHASSEURS :
1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée
2. Le cha...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES CHASSEURS :
1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée
2. Le cha...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES CHASSEURS :
1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée
2. Le cha...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES CHASSEURS :
1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée
2. Le cha...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES CHASSEURS :
1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée
2. Le cha...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES CHASSEURS :
1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée
2. Le cha...
STRUCTURE DU PROGRAMME
LES POINTS :
Le score correspondant au sommet est demandé pour un seul QSO avec
l'expédition. Des Q...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES SWL :
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES SWL :
1. Tout le monde peut participer en tant que SWL, qu'il ait une licence radio...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES SWL :
1. Tout le monde peut participer en tant que SWL, qu'il ait une licence radio...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES SWL :
1. Tout le monde peut participer en tant que SWL, qu'il ait une licence radio...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES SWL :
1. Tout le monde peut participer en tant que SWL, qu'il ait une licence radio...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES SWL :
1. Tout le monde peut participer en tant que SWL, qu'il ait une licence radio...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES POUR LES SWL :
1. Tout le monde peut participer en tant que SWL, qu'il ait une licence radio...
STRUCTURE DU PROGRAMME
MODES ET BANDES :
Tous modes et bandes sont valables pour le programme SOTA.
STRUCTURE DU PROGRAMME
SYSTÈME DE POINTS :
Un système de points associé à l'altitude ASL des sommets doit être mis en
plac...
STRUCTURE DU PROGRAMME
SYSTÈME DE POINTS :
Bande 1 1 point
Bande 2 2 points
Bande 3 4 points
Bande 4 6 points
Bande 5 8 po...
STRUCTURE DU PROGRAMME
AUTRE STRATEGIE D'ATTRIBUTION DE POINTS :
S'il est prouvé que le système de points basé sur l'altit...
STRUCTURE DU PROGRAMME
BONUS SAISONNIER :
Un bonus saisonnier peut être attribué à tout activateur qui entreprend une
expé...
STRUCTURE DU PROGRAMME
BONUS SAISONNIER :
Un bonus saisonnier peut être attribué à tout activateur qui entreprend une
expé...
STRUCTURE DU PROGRAMME
BONUS SAISONNIER :
Un bonus saisonnier peut être attribué à tout activateur qui entreprend une
expé...
STRUCTURE DU PROGRAMME
BONUS SAISONNIER :
Un bonus saisonnier peut être attribué à tout activateur qui entreprend une
expé...
STRUCTURE DU PROGRAMME
BONUS SAISONNIER :
Un bonus saisonnier peut être attribué à tout activateur qui entreprend une
expé...
STRUCTURE DU PROGRAMME
PRIORITE DES POINTS ACTIVATEURS :
Dans le cas où un activateur active un sommet plus d'une fois par...
STRUCTURE DU PROGRAMME
DOCUMENTS :
La bibliothèque de documents SOTA est écrite en format Microsoft Word et
est publié en ...
STRUCTURE DU PROGRAMME
REGLES GENERALES :
Les règles générales (celles vu jusqu'à maintenant) fournissent une structure
da...
STRUCTURE DU PROGRAMME
MANUEL DE REFERENCE DE L'ASSOCIATION :
Chaque responsable d'association doit créer un Manuel de Réf...
STRUCTURE DU PROGRAMME
MANUEL DE REFERENCE DE L'ASSOCIATION :
L'ARM doit comprendre les sections suivantes :
Chapitre 1 - ...
STRUCTURE DU PROGRAMME
MANUEL DE REFERENCE DE L'ASSOCIATION :
Le responsable de l'association est le garant de l'entretien...
STRUCTURE DU PROGRAMME
AUTRES DOCUMENTS :
D'autres documents peuvent être produits par le programme de temps en
temps.
STRUCTURE DU PROGRAMME
PRIORITE :
Les règles générales sont prioritaires sur l'ARM en cas de conflit. Elles le sont
égalem...
STRUCTURE DU PROGRAMME
RECOMPENSES :
Des certificats et trophées sont offerts pour récompenser la réussite des
liaisons.
I...
STRUCTURE DU PROGRAMME
RECOMPENSES :
Dans la catégorie " Tous sommets " les trophées suivants sont offerts sur
demande.
- ...
STRUCTURE DU PROGRAMME
RECOMPENSES :
- En complément des certificats et trophées du programme, les associations
peuvent sp...
STRUCTURE DU PROGRAMME
ADMINISTRATION :
L'équipe de direction gère l'association sur la base du volontariat.
Elle nomme un...
STRUCTURE DU PROGRAMME
DIVULGATION D'INFORMATIONS :
Les activateurs de sommets sont encouragés à faire de la publicité pou...
STRUCTURE DU PROGRAMME
FREQUENCES SOTA :
Il n'y a pas de fréquence spécifique au SOTA, mais les activateurs sont
encouragé...
STRUCTURE DU PROGRAMME
MARQUE DEPOSEES ET COPYRIGHT :
"Summits on the Air", SOTA et le logo SOTA sont les marques déposées...
STRUCTURE DU PROGRAMME
UTILISATION DU NOM ET DU LOGO SOTA :
Ils peuvent être utilisés gratuitement pour un usage non comme...
EXPEDITION
EXPEDITION
AVANT :
- Alerte au niveau du Sotawatch concernant l'activation du sommet
envisagé : date, heure, bande(s) et m...
EXPEDITION
AVANT :
- Alerte au niveau du Sotawatch concernant l'activation du sommet
envisagé : date, heure, bande(s) et m...
EXPEDITION
AVANT :
- Alerte au niveau du Sotawatch concernant l'activation du sommet
envisagé : date, heure, bande(s) et m...
MATERIEL
Le choix du matériel dépend de différents critères :
- Difficulté de l'expédition (durée de la randonné, altitude...
MATERIEL LEGER
MATERIEL LOURD
QUESTIONS ?
Merci
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation du programme SOTA par F8CZI (Radioamateurs du Haut-Rhin)

1 234 vues

Publié le

Présentation du programme SOTA Summit On The Air

Publié dans : Sciences
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 234
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
947
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation du programme SOTA par F8CZI (Radioamateurs du Haut-Rhin)

  1. 1. REF68 / F8CZI 5 juin 2015
  2. 2. Sommaire • Règlement du programme SOTA • Règles pour les activateurs • Règles pour les chasseurs • Règles pour les SWL • Bandes et Modes • Système de points • Documents • Récompenses
  3. 3. BUT Le programme SOTA a pour but d'encourager l'activité radio-amateur depuis les sommets de montagnes ou collines dans les pays du monde entier et de fournir un éventail de diplômes pour les radio-amateurs de toutes les entités DXCC. L'ascension des sommets ne peut se faire que par des moyens physiques (à pieds, ski, VTT…). L'activité à partir ou à proximité d'un véhicule motorisé est interdite.
  4. 4. STRUCTURE DU PROGRAMME CHAMPS D'APPLICATION Le programme est ouvert aux radio-amateurs du monde entier. Les activateurs, chasseurs et SWL peuvent se situer dans n'importe quel pays, même s'il n'existe pas d'association SOTA dans le pays concerné.
  5. 5. STRUCTURE DU PROGRAMME EQUIPE DE DIRECTION DU PROGRAMME Une petite équipe de direction se charge de la gestion du programme SOTA et notamment de la création et préservation des règles générales.
  6. 6. STRUCTURE DU PROGRAMME ASSOCIATIONS Adoptant les règles générales, des régions géographiques distinctes forment les composantes du programme SOTA appelées " Associations". Il existe 3 formes possibles d'associations : - Chaque entité DXCC peut participer séparément au SOTA - Subdivision possible pour les très grandes entités (exemple USA) - Rassemblement de petites entités DXCC qui s'assembleraient naturellement. Chaque association doit désigner un responsable. C'est lui qui doit créer un manuel de référence (ARM) et qui le soumet à l'équipe de direction pour approbation en vue d'incorporation au programme SOTA.
  7. 7. STRUCTURE DU PROGRAMME REGIONS Dans l'étendue d'une région, il peut y avoir une ou plusieurs zones. Elles se distinguent de manière géographique ou géologique.
  8. 8. STRUCTURE DU PROGRAMME PARTICIPANTS Il existe 3 catégories de participants : - Les activateurs qui grimpent sur les sommets pour effectuer les activations radio, - Les chasseurs qui contactent les activateurs depuis leur stations , /P ou /M, - Les écouteurs ou SWL qui écoutent les QSO entre activateurs et chasseurs.
  9. 9. STRUCTURE DU PROGRAMME FONCTIONNEMENT DU PROGRAMME SOTA Le programme est géré par internet, à l'aide de sites web et d'e-mails afin de réduire les coûts. Le financement est assuré grâce aux coûts des diplômes. Le site mondial du SOTA est : http://sota.org.uk Groupe de discussion est : http://groups.yahoo.com/group/summits
  10. 10. STRUCTURE DU PROGRAMME DATE DE DEPART DU PROGRAMME SOTA Le programme SOTA a débuté le 2 mars 2002. La France participe au SOTA depuis le 1er avril 2007. Chaque association définit sa propre date de départ qui correspond au jour de l'incorporation.
  11. 11. STRUCTURE DU PROGRAMME LE SYSTEME DE REFERENCE Chaque région est affectée d'un identifiant unique à deux caractères. Chaque sommet de la zone est affecté d'un numéro 001 à 999. Exemple : AB pour Alpes Blanches 001 pour le Mont Blanc NB : Il n'est pas prévu plus de 999 sommets par régions. Si besoin, on aura recours à une subdivision. Par exemple les Alpes sont divisées en 2 régions, AB Alpes Blanches et AM Alpes Méridionales.
  12. 12. STRUCTURE DU PROGRAMME LE SYSTEME DE REFERENCE Afin d'identifier un sommet de façon unique dans le monde entier, un code de référence international du SOTA est créé en attribuant au code de référence un préfixe correspondant à l'association. Exemples: - Préfixe ITU s'il n'y a pas de subdivision de l'entité DXCC, Exemple F/AB-001 - Préfixe ITU plus identifiant de subdivision s'il y a eu subdivision de l'entité DXCC, Exemple W2/WE-001 Pour éviter toute confusion avec le programme IOTA, les lettres identifiant les sommets ne doivent pas êtres celles des abréviations des continents comme AF, AN , AS, EU, NA, OC ou SA.
  13. 13. STRUCTURE DU PROGRAMME CONSEILS POUR LA DEFINITION D'UN SOMMET L'association doit avoir un relief suffisant afin de désigner clairement les sommets retenus. L'altitude doit être au minimum de 150m au dessus de son environnement proche. Les sommets doivent êtres distincts (Différence minimum de 150m entre sommet et le col associé). Le programme a prévu d'intégrer le plus grand nombre de sommets en ne limitant pas uniquement les plus élevés. Les sommets accessibles par la route peuvent être inclus au programme, bien qu'il soit interdit d'opérer depuis un véhicule.
  14. 14. STRUCTURE DU PROGRAMME AJOUTER ET SUPPRIMER DES SOMMETS La liste des sommets d'une association n'est pas forcément exhaustive. Elle peut évoluer avec le temps.
  15. 15. STRUCTURE DU PROGRAMME ACTIVATION DE SOMMETS POTENTIELS Les activateurs de nouveaux sommets potentiels doivent fournir les informations au responsable de l'association avant l'expédition, prouvant que les critères sont bien respectés. Un code de référence sera alors donné par le responsable de l'association.
  16. 16. STRUCTURE DU PROGRAMME SUPPRESSION DE SOMMETS Un sommet sera retiré s'il ne remplit pas les critères imposés (réalisation de cartes plus précises par exemple). Dans ce cas, les points obtenus par des activateurs de ce sommet avant la date de suppression sont maintenus.
  17. 17. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES ACTIVATEURS Toute expédition doit utiliser les itinéraires d'accès légitime et observer les règles locales (autorisation d'accès).
  18. 18. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : Pour qu'une expédition soit valide, les critères suivants doivent être respectés :
  19. 19. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 1. Possession d'une licence d'émission valable
  20. 20. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 1. Possession d'une licence d'émission valable 2. Toute opération doit respecter les règles de la licence et doit utiliser les bandes radio-amateurs du pays dans lequel se trouve l'association
  21. 21. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 1. Possession d'une licence d'émission valable 2. Toute opération doit respecter les règles de la licence et doit utiliser les bandes radio-amateurs du pays dans lequel se trouve l'association 3. Le moyen d'accès final au sommet doit faire appel à l' énergie humaine (randonnée, escalade, ski, VTT)
  22. 22. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 1. Possession d'une licence d'émission valable 2. Toute opération doit respecter les règles de la licence et doit utiliser les bandes radio-amateurs du pays dans lequel se trouve l'association. 3. Le moyen d'accès final au sommet doit faire appel à l' énergie humaine (randonnée, escalade, ski, VTT) 4. La position de l'émetteur doit se trouver à l'intérieur de la limite verticale permise du sommet
  23. 23. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 1. Possession d'une licence d'émission valable 2. Toute opération doit respecter les règles de la licence et doit utiliser les bandes radio-amateurs du pays dans lequel se trouve l'association. 3. Le moyen d'accès final au sommet doit faire appel à l' énergie humaine (randonnée, escalade, ski, VTT) 4. La position de l'émetteur doit se trouver à l'intérieur de la limite verticale permise du sommet 5. Tout équipement doit être transporté sur le site par l'activateur
  24. 24. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 1. Possession d'une licence d'émission valable 2. Toute opération doit respecter les règles de la licence et doit utiliser les bandes radio-amateurs du pays dans lequel se trouve l'association. 3. Le moyen d'accès final au sommet doit faire appel à l' énergie humaine (randonnée, escalade, ski, VTT) 4. La position de l'émetteur doit se trouver à l'intérieur de la limite verticale permise du sommet 5. Tout équipement doit être transporté sur le site par l'activateur 6. Tout équipement doit être alimenté par une source d'énergie portable (piles, cellules solaires, etc). Les sources fixes (EDF) ou groupe électrogène sont interdites
  25. 25. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 1. Possession d'une licence d'émission valable 2. Toute opération doit respecter les règles de la licence et doit utiliser les bandes radio-amateurs du pays dans lequel se trouve l'association. 3. Le moyen d'accès final au sommet doit faire appel à l' énergie humaine (randonnée, escalade, ski, VTT) 4. La position de l'émetteur doit se trouver à l'intérieur de la limite verticale permise du sommet 5. Tout équipement doit être transporté sur le site par l'activateur 6. Tout équipement doit être alimenté par une source d'énergie portable (piles, cellules solaires, etc). Les sources fixes (EDF) ou groupe électrogène sont interdites 7. Toute opération doit respecter la limite d'utilisation de l'équipement au sommet
  26. 26. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 1. Possession d'une licence d'émission valable 2. Toute opération doit respecter les règles de la licence et doit utiliser les bandes radio-amateurs du pays dans lequel se trouve l'association. 3. Le moyen d'accès final au sommet doit faire appel à l' énergie humaine (randonnée, escalade, ski, VTT) 4. La position de l'émetteur doit se trouver à l'intérieur de la limite verticale permise du sommet 5. Tout équipement doit être transporté sur le site par l'activateur 6. Tout équipement doit être alimenté par une source d'énergie portable (piles, cellules solaires, etc). Les sources fixes (EDF) ou groupe électrogène sont interdites 7. Toute opération doit respecter la limite d'utilisation de l'équipement au sommet 8. 4 QSO doivent être réalisés (avec 4 stations différentes)
  27. 27. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 9. Les QSO réalisés avec d'autres opérateurs dans la même distance verticale permise d'un même sommet ne comptent pas
  28. 28. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 9. Les QSO réalisés avec d'autres opérateurs dans la même distance verticale permise d'un même sommet ne comptent pas 10. Les QSO via répéteurs ne sont pas valables
  29. 29. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 9. Les QSO réalisés avec d'autres opérateurs dans la même distance verticale permise d'un même sommet ne comptent pas 10. Les QSO via répéteurs ne sont pas valables 11. Les points d'activation sont attribués à l'opérateur peu importe l'indicatif utilisé. Les opérateurs multiples d'une même station peuvent obtenir les points d'activation sous réserve d'avoir effectué les 4 QSO
  30. 30. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 9. Les QSO réalisés avec d'autres opérateurs dans la même distance verticale permise d'un même sommet ne comptent pas 10. Les QSO via répéteurs ne sont pas valables 11. Les points d'activation sont attribués à l'opérateur peu importe l'indicatif utilisé. Les opérateurs multiples d'une même station peuvent obtenir les points d'activation sous réserve d'avoir effectué les 4 QSO 12. Les activateurs doivent soumettre le carnet de trafic pour obtenir l'attribution des points ainsi que pour contrôler les demandes des chasseurs
  31. 31. STRUCTURE DU PROGRAMME CRITERES POUR UNE VALIDATION D'EXPEDITION : 9. Les QSO réalisés avec d'autres opérateurs dans la même distance verticale permise d'un même sommet ne comptent pas 10. Les QSO via répéteurs ne sont pas valables 11. Les points d'activation sont attribués à l'opérateur peu importe l'indicatif utilisé. Les opérateurs multiples d'une même station peuvent obtenir les points d'activation sous réserve d'avoir effectué les 4 QSO 12. Les activateurs doivent soumettre le carnet de trafic pour obtenir l'attribution des points ainsi que pour contrôler les demandes des chasseurs 13. Si le sommet possède un code de référence dans deux associations ou plus, l'activateur ne peut réclamer les points que d'une seule association pendant chaque journée (définie de 00h00 à 23H59 TU). Un même sommet peut être activé 1/an dans chaque association mais chaque ascension devra être effectuée une journée différente.
  32. 32. STRUCTURE DU PROGRAMME LES POINTS : L'activateur peut bénéficier des points de l'expédition quel que soit le nombre de QSO réalisés au-delà du nombre minimal requis. Un sommet peut être activé plusieurs fois par le même opérateur, mais les points ne seront crédités qu'une fois par année calendaire. Les cartes QSL ne sont pas exigées.
  33. 33. STRUCTURE DU PROGRAMME PRECAUTIONS POUR L'ENVIRONNEMENT: Les activateurs prendront soin de ne causer aucun dommage à l'environnement. Cela inclut la montagne elle-même, bâtiments, murs, barrières, bétail, etc… Les activateurs doivent opérer dans l'esprit du programme notamment en prenant en considération les autres personnes occupant la montagne. Un bruit excessif ou un positionnement inconsidéré des antennes n'est pas acceptable et apporte un discrédit au programme SOTA. Des preuves de tels comportements peuvent aboutir, à la discrétion de l'équipe responsable, à une exclusion du programme.
  34. 34. STRUCTURE DU PROGRAMME COMPETENCES POUR ENTREPRENDRE UNE EXPEDITION : Les activateurs doivent être compétents pour entreprendre une expédition en prenant en compte différents paramètres comme la nature du terrain, les conditions météorologiques, le transport de l'équipement nécessaire, etc… Ils prennent part au programme à leurs risques et périls, sous leur propre responsabilité. Le programme SOTA n'acceptera aucune responsabilité en cas de blessure, perte de vie ou autres pertes.
  35. 35. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES CHASSEURS : 1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée
  36. 36. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES CHASSEURS : 1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée 2. Le chasseur doit effectuer un QSO avec l'expédition au cours duquel les indicatifs et reports sont échangés. Le code de référence SOTA devrait autant que possible être obtenu durant le QSO
  37. 37. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES CHASSEURS : 1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée 2. Le chasseur doit effectuer un QSO avec l'expédition au cours duquel les indicatifs et reports sont échangés. Le code de référence SOTA devrait autant que possible être obtenu durant le QSO 3. Depuis le 01.01.2004, seul un QSO avec un sommet donné pendant une journée rapporte des points
  38. 38. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES CHASSEURS : 1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée 2. Le chasseur doit effectuer un QSO avec l'expédition au cours duquel les indicatifs et reports sont échangés. Le code de référence SOTA devrait autant que possible être obtenu durant le QSO 3. Depuis le 01.01.2004, seul un QSO avec un sommet donné pendant une journée rapporte des points 4. Les QSO via répéteurs ne comptent pas
  39. 39. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES CHASSEURS : 1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée 2. Le chasseur doit effectuer un QSO avec l'expédition au cours duquel les indicatifs et reports sont échangés. Le code de référence SOTA devrait autant que possible être obtenu durant le QSO 3. Depuis le 01.01.2004, seul un QSO avec un sommet donné pendant une journée rapporte des points 4. Les QSO via répéteurs ne comptent pas 5. Les chasseurs qui souhaitent obtenir des récompenses doivent soumettre leur carnet de trafic avec le détails de tous les QSO avec les expéditions pour lesquelles ils réclament les points
  40. 40. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES CHASSEURS : 1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée 2. Le chasseur doit effectuer un QSO avec l'expédition au cours duquel les indicatifs et reports sont échangés. Le code de référence SOTA devrait autant que possible être obtenu durant le QSO 3. Depuis le 01.01.2004, seul un QSO avec un sommet donné pendant une journée rapporte des points 4. Les QSO via répéteurs ne comptent pas 5. Les chasseurs qui souhaitent obtenir des récompenses doivent soumettre leur carnet de trafic avec le détails de tous les QSO avec les expéditions pour lesquelles ils réclament les points 6. Les cartes QSL ne sont pas nécessaires
  41. 41. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES CHASSEURS : 1. Le chasseur doit détenir une licence d'émission appropriée 2. Le chasseur doit effectuer un QSO avec l'expédition au cours duquel les indicatifs et reports sont échangés. Le code de référence SOTA devrait autant que possible être obtenu durant le QSO 3. Depuis le 01.01.2004, seul un QSO avec un sommet donné pendant une journée rapporte des points 4. Les QSO via répéteurs ne comptent pas 5. Les chasseurs qui souhaitent obtenir des récompenses doivent soumettre leur carnet de trafic avec le détails de tous les QSO avec les expéditions pour lesquelles ils réclament les points 6. Les cartes QSL ne sont pas nécessaires 7. Un activateur peut réclamer des points "chasseur" pour des QSO réalisés avec des activateurs d'autres sommets pendant l'expédition
  42. 42. STRUCTURE DU PROGRAMME LES POINTS : Le score correspondant au sommet est demandé pour un seul QSO avec l'expédition. Des QSO multiples avec la même expédition ne donnent aucun point supplémentaire.
  43. 43. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES SWL :
  44. 44. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES SWL : 1. Tout le monde peut participer en tant que SWL, qu'il ait une licence radio- amateur ou non
  45. 45. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES SWL : 1. Tout le monde peut participer en tant que SWL, qu'il ait une licence radio- amateur ou non 2. Le SWL doit copier un QSO entre l'expédition du sommet et tout autre radio-amateur, pendant lequel au moins les indicatifs et les reports sont échangés des deux cotés. Cette information doit être enregistrée par le SWL. Si le code de référence SOTA est donné dans le QSO, il doit être noté également
  46. 46. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES SWL : 1. Tout le monde peut participer en tant que SWL, qu'il ait une licence radio- amateur ou non 2. Le SWL doit copier un QSO entre l'expédition du sommet et tout autre radio-amateur, pendant lequel au moins les indicatifs et les reports sont échangés des deux cotés. Cette information doit être enregistrée par le SWL. Si le code de référence SOTA est donné dans le QSO, il doit être noté également 3. Seul un QSO par expédition compte pour les points
  47. 47. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES SWL : 1. Tout le monde peut participer en tant que SWL, qu'il ait une licence radio- amateur ou non 2. Le SWL doit copier un QSO entre l'expédition du sommet et tout autre radio-amateur, pendant lequel au moins les indicatifs et les reports sont échangés des deux cotés. Cette information doit être enregistrée par le SWL. Si le code de référence SOTA est donné dans le QSO, il doit être noté également 3. Seul un QSO par expédition compte pour les points 4. Les QSO via répéteur ne comptent pas pour les points
  48. 48. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES SWL : 1. Tout le monde peut participer en tant que SWL, qu'il ait une licence radio- amateur ou non 2. Le SWL doit copier un QSO entre l'expédition du sommet et tout autre radio-amateur, pendant lequel au moins les indicatifs et les reports sont échangés des deux cotés. Cette information doit être enregistrée par le SWL. Si le code de référence SOTA est donné dans le QSO, il doit être noté également 3. Seul un QSO par expédition compte pour les points 4. Les QSO via répéteur ne comptent pas pour les points 5. Les SWL qui souhaitent obtenir des récompenses doivent soumettre leur carnet de trafic avec le détails de tous les QSO avec les expéditions pour lesquelles ils réclament les points
  49. 49. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES POUR LES SWL : 1. Tout le monde peut participer en tant que SWL, qu'il ait une licence radio- amateur ou non 2. Le SWL doit copier un QSO entre l'expédition du sommet et tout autre radio-amateur, pendant lequel au moins les indicatifs et les reports sont échangés des deux cotés. Cette information doit être enregistrée par le SWL. Si le code de référence SOTA est donné dans le QSO, il doit être noté également 3. Seul un QSO par expédition compte pour les points 4. Les QSO via répéteur ne comptent pas pour les points 5. Les SWL qui souhaitent obtenir des récompenses doivent soumettre leur carnet de trafic avec le détails de tous les QSO avec les expéditions pour lesquelles ils réclament les points 6. Les cartes QSL ne sont pas nécessaires.
  50. 50. STRUCTURE DU PROGRAMME MODES ET BANDES : Tous modes et bandes sont valables pour le programme SOTA.
  51. 51. STRUCTURE DU PROGRAMME SYSTÈME DE POINTS : Un système de points associé à l'altitude ASL des sommets doit être mis en place. Chaque sommet rapporte un certain nombre de points en fonction de l'altitude. Six bandes sont définies, exprimées en mètres ou pieds ASL. Les valeurs sont déterminées par le responsable de l'association et doivent apparaitre dans le manuel de référence (ARM). Les points sont accordés aux chasseurs, activateurs et SWL comme suit :
  52. 52. STRUCTURE DU PROGRAMME SYSTÈME DE POINTS : Bande 1 1 point Bande 2 2 points Bande 3 4 points Bande 4 6 points Bande 5 8 points Bande 6 10 points Pour les associations comportant peu de sommets, comme la Belgique, l'affectation des sommets dans ces subdivisons n'est peut-être pas possible ou pas opportune. Dans ce cas une ou plusieurs bandes plus élevées peuvent être omises.
  53. 53. STRUCTURE DU PROGRAMME AUTRE STRATEGIE D'ATTRIBUTION DE POINTS : S'il est prouvé que le système de points basé sur l'altitude est impraticable, le responsable de l'association doit proposer un système de points alternatifs qui doit recueillir l'approbation de l'équipe de direction du programme SOTA.
  54. 54. STRUCTURE DU PROGRAMME BONUS SAISONNIER : Un bonus saisonnier peut être attribué à tout activateur qui entreprend une expédition dans une association.
  55. 55. STRUCTURE DU PROGRAMME BONUS SAISONNIER : Un bonus saisonnier peut être attribué à tout activateur qui entreprend une expédition dans une association. Il augmente ainsi les points de l'activateur pendant les conditions hivernales quand les variations de températures ou d'autres paramètres comme la mousson sont significatives.
  56. 56. STRUCTURE DU PROGRAMME BONUS SAISONNIER : Un bonus saisonnier peut être attribué à tout activateur qui entreprend une expédition dans une association. Il augmente ainsi les points de l'activateur pendant les conditions hivernales quand les variations de températures ou d'autres paramètres comme la mousson sont significatives. Il ne peut y avoir qu'une période de bonus par an, qui sera limitée à 4 mois maximum.
  57. 57. STRUCTURE DU PROGRAMME BONUS SAISONNIER : Un bonus saisonnier peut être attribué à tout activateur qui entreprend une expédition dans une association. Il augmente ainsi les points de l'activateur pendant les conditions hivernales quand les variations de températures ou d'autres paramètres comme la mousson sont significatives. Il ne peut y avoir qu'une période de bonus par an, qui sera limitée à 4 mois maximum. Le bonus sera appliqué aux plus hauts sommets et sera dans tous les cas de 3 points.
  58. 58. STRUCTURE DU PROGRAMME BONUS SAISONNIER : Un bonus saisonnier peut être attribué à tout activateur qui entreprend une expédition dans une association. Il augmente ainsi les points de l'activateur pendant les conditions hivernales quand les variations de températures ou d'autres paramètres comme la mousson sont significatives. Il ne peut y avoir qu'une période de bonus par an, qui sera limitée à 4 mois maximum. Le bonus sera appliqué au plus hauts sommets et sera dans tous les cas de 3 points. Le responsable de l'association détermine les périodes de bonus et la hauteur minimum des sommets considérés.
  59. 59. STRUCTURE DU PROGRAMME PRIORITE DES POINTS ACTIVATEURS : Dans le cas où un activateur active un sommet plus d'une fois par an, il peut demander les points pour l'une des expéditions. Si une expédition se déroule dans la période du bonus saisonnier, alors il peut demander les points pour cette activation ainsi que ceux du bonus.
  60. 60. STRUCTURE DU PROGRAMME DOCUMENTS : La bibliothèque de documents SOTA est écrite en format Microsoft Word et est publié en format Adobe PDF. Tous les documents doivent être formatés pour être en totale conformité avec le style de la maison mère. Des canevas sont disponibles sur demande. Tout document possède un code unique, publié par l'équipe de direction du programme SOTA afin d'en officialiser le document. Un registre liste tous les documents publiés officiellement.
  61. 61. STRUCTURE DU PROGRAMME REGLES GENERALES : Les règles générales (celles vu jusqu'à maintenant) fournissent une structure dans laquelle le programme opère. Elles sont entretenues par l'équipe de direction du programme SOTA.
  62. 62. STRUCTURE DU PROGRAMME MANUEL DE REFERENCE DE L'ASSOCIATION : Chaque responsable d'association doit créer un Manuel de Référence de l'Association (ARM) qui comprend les données spécifiques de l'association et qui adapte le programme selon les besoins du territoire de l'association. Les ARM doivent être publiés en anglais et de manière optionnelle dans toute autre langue qui est appropriée à l'association.
  63. 63. STRUCTURE DU PROGRAMME MANUEL DE REFERENCE DE L'ASSOCIATION : L'ARM doit comprendre les sections suivantes : Chapitre 1 - Liste des modifications Chapitre 2 - Données de référence de l'association. Il doit fournir au minimum les paramètres de l'association, mais peut aussi contenir des informations générales pour des futurs participants Chapitre 3 - Code de référence des sommets qui comprend les sommets valables sous forme de tableau dont les informations minimum sont : - Le code de référence du SOTA - Le nom du sommet - La localisation précise à au moins 250 m près - La hauteur du sommet - Les points associés au sommet
  64. 64. STRUCTURE DU PROGRAMME MANUEL DE REFERENCE DE L'ASSOCIATION : Le responsable de l'association est le garant de l'entretien de l'ARM lorsque des changements sont apportés à la liste des sommets. Il envoie une nouvelle version de l'ARM à l'équipe de direction à chaque changement. L'ARM est validé par l'équipe de direction du programme SOTA. Une association ne devient opérationnelle dans le programme que lorsque l'ARM a été validé.
  65. 65. STRUCTURE DU PROGRAMME AUTRES DOCUMENTS : D'autres documents peuvent être produits par le programme de temps en temps.
  66. 66. STRUCTURE DU PROGRAMME PRIORITE : Les règles générales sont prioritaires sur l'ARM en cas de conflit. Elles le sont également sur tout autre document du programme, officiel ou non. Quand les règles générales sont traduites dans d'autres langues, la version anglaise est prioritaire en cas de conflit.
  67. 67. STRUCTURE DU PROGRAMME RECOMPENSES : Des certificats et trophées sont offerts pour récompenser la réussite des liaisons. Il y a deux catégories de prix : - Le prix "tous sommets" : tous les sommets comptent. - Le prix "sommets uniques" : chaque sommet ne compte qu'une seule fois. Des certificats sont offerts pour 100, 250, 500, 1000, 2500, 5000 points et ainsi de suite. Des certificats séparés sont offerts pour les chasseurs, activateurs ou SWL.
  68. 68. STRUCTURE DU PROGRAMME RECOMPENSES : Dans la catégorie " Tous sommets " les trophées suivants sont offerts sur demande. - Le trophée "Montain Goat" (Chamois) pour les activateurs qui ont atteint 1000 points. - Le trophée " Schack Sloth" (Paresseux du shack) pour les chasseurs qui ont atteint 1000 points. - Le trophée " SWL" pour les SWL qui ont atteint 1000 points. - Tous les certificats et trophées sont attribués sur demande par l'administrateur des prix qui se base sur les carnets de trafic mis à jour et sur les données en ligne. Une participation financière est demandée pour couvrir les frais.
  69. 69. STRUCTURE DU PROGRAMME RECOMPENSES : - En complément des certificats et trophées du programme, les associations peuvent spécifier leur propre système de prix qui est suivi par le responsable de l'association. - Ces systèmes de prix doivent être définis dans l'ARM.
  70. 70. STRUCTURE DU PROGRAMME ADMINISTRATION : L'équipe de direction gère l'association sur la base du volontariat. Elle nomme un responsable, normalement un résident, pour chaque association. C'est lui qui gère le programme SOTA dans cette association. Il crée et entretient l'ARM avec l'équipe de direction. Le responsable d'association nommera des responsables de régions qui pourront conseiller des activateurs voulant visiter la région.
  71. 71. STRUCTURE DU PROGRAMME DIVULGATION D'INFORMATIONS : Les activateurs de sommets sont encouragés à faire de la publicité pour leurs expéditions afin de maximiser les chances de contacts avec les chasseurs. Un réflecteur internet a été créé dans ce but.
  72. 72. STRUCTURE DU PROGRAMME FREQUENCES SOTA : Il n'y a pas de fréquence spécifique au SOTA, mais les activateurs sont encouragés à donner les fréquences sur lesquelles ils seront opérationnels. Etant donné que les activations seront souvent en QRP, les fréquences QRP reconnues internationalement devraient être privilégiées.
  73. 73. STRUCTURE DU PROGRAMME MARQUE DEPOSEES ET COPYRIGHT : "Summits on the Air", SOTA et le logo SOTA sont les marques déposées du programme et sont donc soumises au copyright.
  74. 74. STRUCTURE DU PROGRAMME UTILISATION DU NOM ET DU LOGO SOTA : Ils peuvent être utilisés gratuitement pour un usage non commercial et clairement lié au programme. Par exemple en insérant le logo sur une carte QSL. Sur un site personnel, le logo SOTA peut s'utiliser comme lien vers le site officiel http://sota.org.uk. L'utilisation du logo SOTA comme lien vers un autre site n'est pas autorisée.
  75. 75. EXPEDITION
  76. 76. EXPEDITION AVANT : - Alerte au niveau du Sotawatch concernant l'activation du sommet envisagé : date, heure, bande(s) et mode(s), remarques, etc…
  77. 77. EXPEDITION AVANT : - Alerte au niveau du Sotawatch concernant l'activation du sommet envisagé : date, heure, bande(s) et mode(s), remarques, etc… PENDANT : - Envoi d'un spot sur Sotawatch via un téléphone GSM - Login des QSO soit sur papier soit sur informatique
  78. 78. EXPEDITION AVANT : - Alerte au niveau du Sotawatch concernant l'activation du sommet envisagé : date, heure, bande(s) et mode(s), remarques, etc… PENDANT : - Envoi d'un spot sur Sotawatch via un téléphone GSM - Login des QSO soit sur papier soit sur informatique APRES : - Upload des QSO dans la database SOTA - Upload des QSO dans son propre journal de trafic - Gestion des QSL
  79. 79. MATERIEL Le choix du matériel dépend de différents critères : - Difficulté de l'expédition (durée de la randonné, altitude, etc…) - Type de sommet (grande surface, petit pic rocheux) - Durée de l'activation - Prévision météo - Participants
  80. 80. MATERIEL LEGER
  81. 81. MATERIEL LOURD
  82. 82. QUESTIONS ?
  83. 83. Merci

×