Projet COMENIUS 2011-2013« L’Europe vue à travers lesyeux des enfants »
Le 9 mai 1950, Robert Schuman, alors Ministre desaffaires étrangères, propose à 6 pays européens de gérerleurs ressources ...
"LEurope ne se fera pas dun coup, ni dans uneconstruction densemble : elle se fera par desréalisations concrètes créant da...
"LEurope ne se fera pas dun coup, ni dans uneconstruction densemble : elle se fera par desréalisations concrètes créant da...
Fete de l'Europe
Fete de l'Europe
Fete de l'Europe
Fete de l'Europe
Fete de l'Europe
Fete de l'Europe
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fete de l'Europe

423 vues

Publié le

L'Ecole F. Mistral, Avignon, France. Projet COMENIUS 2011-2013« L’Europe vue à travers lesyeux des enfants »

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
423
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
146
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fete de l'Europe

  1. 1. Projet COMENIUS 2011-2013« L’Europe vue à travers lesyeux des enfants »
  2. 2. Le 9 mai 1950, Robert Schuman, alors Ministre desaffaires étrangères, propose à 6 pays européens de gérerleurs ressources dacier et de charbon au sein duneorganisation commune afin dunifier pacifiquementlEurope. La Communauté Européenne de Charbon etdAcier (CECA) pose alors les bases économiques delUnion européenne que nous connaissons aujourdhui.Tous les ans, la journée du 9 mai, et plus globalement lemois de mai, est loccasion de montrer comment lEuropeagit au quotidien, directement ou indirectement, pourchacun dentre nous.
  3. 3. "LEurope ne se fera pas dun coup, ni dans uneconstruction densemble : elle se fera par desréalisations concrètes créant dabord une solidaritéde fait."Extrait du discours du 9 mai 1950 de RobertSchuman
  4. 4. "LEurope ne se fera pas dun coup, ni dans uneconstruction densemble : elle se fera par desréalisations concrètes créant dabord une solidaritéde fait."Extrait du discours du 9 mai 1950 de RobertSchuman

×