Press book Benoît Bitton MBOMBOK

36 vues

Publié le

Press Book

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
36
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Press book Benoît Bitton MBOMBOK

  1. 1. Site web : www.benoitbittonsaimbok.com e.mail: saimbok@hotmail.fr
  2. 2. Press Book : Benoît BITTON PRESENTATION enoît BITTON est né au Cameroun le 30 Août 1972. Des parents traditionalistes et semi religieux, il reçut d’eux une éducation digne de ce nom qu’il ne regrette pas. Son émancipation n’a rien d’original, mais est quand même jonchée de paramètres multiples. Très tôt il manifeste des pulsions tout à fait extraordinaires : sur le plan artistique, sur le plan spirituel, sur le plan culturel et sur le plan intellectuel. B Il développera ce parallélisme non moins paradoxal tout au long de sa vie. Parler de lui n’est pas une sinécure, il faudrait des tonnes de pages pour élucider la complexité de ce personnage atypique. Il vit à Paris depuis une dizaine d’années où il fait de multiples choses tant dans le domaine professionnel pour son intégration sociale que dans le domaine artistique de quoi il vit et dans le domaine intellectuel s’il faut aussi associer le volet culturel dans sa panoplie de connaissances (il prépare un doctorat en philosophie sur le thème : « Le phénomène social de l’aliénation et de l’auto- aliénation de l’Homme Noir ». Talentueux et bon guitariste, il inspire le charme de Francis BEBEY qu’il considère comme son père spirituel, par la chaleur de sa voix et la véracité de ses textes. Dans son jeu il allie intelligence et dextérité, pour produire des sonorités de diverses approches. Dans ses compositions se dégage la nostalgie des auteurs de l’âme tels Pierre AKENDENGUE, EBOA LOTIN…son vice d’oser l’inscrit dans le monde des artistes divers et variés. Entre la médiocrité à tendance pornographique de la musique populaire africaine actuelle et la mouvance afro- acoustique, il choisit lui, la voie de l’engagement traditionnel pour s’inscrire dans la lignée des FELA, LOUNES MATOUB… Il est auteur de plus de 300 chansons tous styles confondus, de la musique traditionnelle de sa tribu bassa du Cameroun au classique et jazz en passant par la fusion des genres qui le fait distinguer partout comme un fer de lance sur qui il faut compter pour redorer le blason à la musique ‘’world’’ africaine. Il est aussi l’un de ceux qui ‘’pensent’’. Il ‘’pense’’ pour lui. Il ‘’pense’’ pour l’Afrique, il ‘’pense’’ pour l’Humain et il ‘’pense’’ pour le Monde. Sa philosophie repose sur deux bases : la liberté de l’individu qui ne se retrouve qu’à travers son antre culturel et l’émancipation des valeurs individuelles qui ne s’obtient qu’aux travers des luttes révolutionnaires. C’est un auteur 2
  3. 3. Press Book : Benoît BITTON révolutionnaire lui-même, il est très engagé à l’extrême gauche car il considère que le combat du 21ème siècle est celui de l’Homme par l’Homme et pour l’Homme. Inspiré du modèle marxiste léniniste, sa bibliographie qu’il prépare recentre l’Homme au milieu de toutes ses excentricités et en dehors du cadre de la pauvreté utilisée comme un calvaire pour dominer et assujettir les plus petits et les plus faibles. Son insurrection intellectuelle se fonde sur des valeurs pro- humaines et anti-capitalistique. Il est marié et père de plusieurs enfants. Sa famille constitue la base de son équilibre sociale. Voici son histoire. HISTORIQUE ET BIOGRAPHIE A- Parcours intellectuel 1983 : obtention du CEPE 1987 : obtention du BEPC 1990 : obtention du Probatoire A4 1992 : obtention du Baccalauréat A4 1998 : obtention de la Licence en Philosophie 2002 : obtention de la Maîtrise en Philosophie 2005 : DEUG en Audio Visuel Actuellement, il est en 2ème année préparatoire du Doctorat en Philosophie B- Parcours musical  De 1978-1984 (6-12 ans) 3 2002 : Benoît BITTON & Monique Thibault se disent oui pour la vie.
  4. 4. Press Book : Benoît BITTON Intérêt pour les instruments traditionnels (tam-tam, maraca, balafons, sanza…), il les joue d’ailleurs à l’église de la Cité-Sic quartier où il est né à Douala au Cameroun, dans les chorales Saint Michel, Christ-Roi.  De 1986-1988 (14-16 ans) Il s’intéresse à la guitare qu’il apprend à jouer aux côtés des grands noms de la chanson camerounaise de l’époque en écoutant leurs œuvres : Toto Guillaume, Kangue Emile, Jean Paul Mondo, Manulo… De 1988-1992 (16-20 ans) Il joue des concerts scolaires et universitaires au Collège ISES, Bénédicte, Centre Universitaire de Douala en tant que guitariste accompagnateur et soliste. Il étudie la théorie musicale pour mieux préparer sa longue carrière de musicien professionnel des scènes et de studios ; il fait ses premières compositions qu’il enregistre sur une bande de studio, il intègre le groupe Mintumbu avec ses frères et amis BELKA TOBIS, Désiré JEFFREY…alors ses aînés. De 1992-1996 (20-24 ans) Pour arrondir les fins du mois, il se lance dans l’enseignement de la musique. Il donne des cours de solfège et d’harmonie dans des établissements scolaires de Douala et de Yaoundé : Collège Madeleine, Les voix unies, Ecole le nid d’ange, le Centre Maléa Ma Loba…compose plus de cinquante (50) chansons religieuses pour diverses chorales qu’il accompagne à la guitare en même temps : chorale ‘’les semeurs’’, ‘’les voix unies’’…il participe à de nombreux ateliers et d’expériences musicales de haut niveau avec les plus grands : ‘’jazz sous le manguier’’, ‘’au clair ruisseau’’ sous la houlette des Manu DIBANGO, Justin BOWEN, EKO Roosevelt…où il développe son jeu à la guitare (jazz et classique), son chant médium et une parfaite lecture musicale à vue. Il fait un bref séjour en 1995 en Afrique du Nord et en Afrique de l’Ouest (Nigéria, Niger, Algérie, Libye) par où il voulait traverser l’Atlantique, mais sa tentative échoua. 4 mois après il retourne au bercail, mais pas avant d’avoir acquis une ouverture d’esprit sur la musique des genres de ces régions. De 1996-1998 (24-26 ans) 4 Benoît BITTON en concert scolaire
  5. 5. Press Book : Benoît BITTON C’est l’année où il obtient sa Licence en philosophie malgré une année académique trouble et pleine de remous. C’est aussi l’année où en Décembre, il s’expatrie en France non seulement pour y continuer ses études, mais aussi pour relever un nouveau défi de taille : faire la musique de haut niveau et se frotter au plus grands avec qui il a d’ailleurs jouer (pour certains d’entre eux) : LOKUA KANZA, TOTO Guillaume, Richard BONA, Guy SANGUE, Ray LEMA… Il s’inscrit tour à tour au conservatoire de musique d’Evry (91) dans l’Essonne puis au CIM (l’école du jazz) à Paris 18ème , à Américan School et participe à plusieurs ateliers du jazz et du classic.  De 1998-2002 (26-30 ans) Mûr de son expérience, il enregistre son premier album « Africa » qui ne sortira pas. Un ami, Alain NJOKE l’en dissuadera : « trop bas pour toi » lui a-t-il lancé. En 2002 il rentre au bercail pas seulement pour des vacances, mais aussi pour puiser dans le potentiel énorme de la musique sacrée ancestrale traditionnelle. Il trouve enfin sa voie. Il y passera deux ans dans les contrées du pays Bassa dont-il est originaire pour prendre corps avec les sonorités du terroir (Makuné, Nkoug, Mahongo, Sèkèlè, Bog bes…), il les enregistre sur place aux côtés de Joly PRISO, un génie du son. Il créé sur place au Cameroun un groupe socioculturel le ‘’Groupe Saï-mbok’’ spécialisé pour les danses traditionnelles, la mode traditionnelle, la beauté traditionnelle avec qui il va enregistrer son deuxième album et avec qui plus tard il participera au festival Alava en Espagne.  De 2002-2007 (30-35 ans) Dès 2004 il rentre en France mixe cet album et le sort sous les auspices de ‘’Saï mbok Productions’’ sa propre maison de production. Il créé du même coup aussi en France son deuxième groupe ‘’Saï mbok’’II, une formation multiraciale dans un tout autre registre ‘’world music’’ où il allie le soul traditionnel à d’autres genres plus élitistes, pour exprimer la grandeur de son tallent et sa polyvalence artistique. Il tournera avec ce groupe à travers la France entière pour vendre son image et imprimer sa marque de fabrique personnelle. 5
  6. 6. Press Book : Benoît BITTON Il fait des concerts partout en France avec ce groupe notamment au ‘’New morning’’ où il se fait présenter par Amobé MEVEGUE. Il est reçu tour à tour à Radio Bleue, Africa N°1 (Robert Brazza), couleurs tropicales (RFI, Claudy Siard), Télé Sud. Il entame ensuite une tournée camerounaise et est reçu dans tous les médias où il participe dans de grandes émissions avec de grandes personnalités de la communication (Suzanne Kalla Lobe, Jason Black, Equinoxe, RTM…) 6 Benoît BITTON et le Groupe Saï-Mbok II en concert à Paris (New Morning)
  7. 7. Press Book : Benoît BITTON C- Parcours initiatique  1979-1992 (7-20 ans) Il subit sa première initiation de son père à 7 ans. Son père est Mbombok initié de la tradition bassa (l’une des 250 ethnies que compte le Cameroun). Cette première initiation lui ouvre la voie à la succession de celui-ci. Il est choisi parmi ses frères pour perpétuer la tradition ancestrale, cette tradition le mbok qui se transmet de père en fils. A 9 ans il effectue son premier voyage initiatique à Ngog Lituba la ‘’grotte sacrée’’ pour y assister aux sociétés secrètes (rites réservés aux initiés de la tribu). Et depuis il y va pour s’éclairer de la flamme initiatique et poser ses jalons sur la voie qui mène aux ancêtres. Il apprend le langage des signes et de l’interprétation des rêves. Il chante le même ‘’chant que le cosmos’’. Il parle le ‘’langage des oiseaux’’. Il subit plusieurs rites de passage, ce qui accéléra plus précocement le processus de sa maturité. Il devint très vite un ‘’homme’’ au sens traditionnel du terme grâce à ses multiples accessits initiatiques qui firent de lui un enfant prodige. Son père l’initia personnellement à la médecine traditionnelle pour lui transmettre des connaissances secrètes de grand guérisseur de sa lignée : l’art de la divination, l’art de l’exorcisme et l’art de la guérison mystique, ce qui lui conféra non seulement les pouvoirs de guérisons, de chasser les démons, mais aussi d’agir sur le destin.  1992-1998 (20-26 ans) Avide d’aventure et de découverte, il entrepris de concilier les connaissances universelles contenues dans les grandes traditions philosophiques 7 Benoît BITTON avec les’’ gardiens du temple’’ lors d’une cérémonie initiatique au Cameroun
  8. 8. Press Book : Benoît BITTON et sa propre culture. Il étudia les Monographies de la Rose-croix d’or et AMORC, de la Franc-Maçonnerie, du Grand Collège Initiatique, de l’Ecole Arcane, de l’Ossmi où il atteignit de grands degrés considérables. Il étudia aussi la gnose du V.M. Samael Aun Weor, la théosophie d’Héléna Blavatsky, la magie blanche selon Alice Bailley, la Voie du Phénix, les pratiques de la Macoumba brésilienne, la Wichcraft anglaise, les rites Païens, les rites Massas espagnols, les rites Egyptiens, les rites Juifs, les Rig Vedas, le Bouddhisme, Indouisme… Il poussa le plus loin possible ces enseignements pour être le plus éveillé possible. Ayant acquis toutes ces connaissances, il se garda de préserver sa logique rationnelle pour ne pas tomber dans les travers de l’obscurantisme idéologique. C’est pourquoi il étudia parallèlement la médecine moderne. Il obtint un diplôme d’infirmier d’état après une formation de trois (03) ans à l’Hôpital Laquintinie de Douala. Il traite et guérit les différents maux relevant tant de la pratique de la médecine moderne que traditionnelle. En 1996 il ouvre un cabinet chez lui à Douala au Cameroun où il consacre son temps aux autres quand il y est et chez lui aussi en France quand il revient. Après la mort de son père en 1994, il le succéda sur le trône de Mbombok (l’autorité traditionnelle, morale et spirituelle). C’est ainsi qu’au sein de sa communauté Bassa tant du Cameroun que de la diaspora, dans le cadre de son personnage artistique et pour ses différents fans on l’appelle ‘’Mbombok Benoît BITTON’’.  2005-2006 (33-34 ans) il invente une d’une machine capable d’isoler les principes actifs des plantes médicinales selon le procédé alambic. D- Parcours associatif  1990-1995 (18-23 ans) A 18 ans il intègre l’association ‘’Cœur d’Artichaut’’ qui a pour but de s’occuper des personnes nécessiteuses. A 20 ans, l’association ‘’Cœur à Cœur’’ toujours dans le même but. Ce n’est qu’en 1995 à 23 ans qu’il décide de créer sa propre association culturelle à but non lucratif appelée Association Saï Mbok, dont les informations dont détaillées plus loin. Plus tard en 2002 en France il créera une autre association avec Monique Thibault sa femme appelée ‘’Amis des pauvres’’ dont le but est d’épauler les plus pauvres d’Afrique et d’ailleurs. 8
  9. 9. Press Book : Benoît BITTON E- Parcours culturel et promotion culturelle  2002-2005 (30-33 ans) Il organise sa première foire artistique, culturelle et industrielle à Edéa en 2004, ville cosmopolite du département de la Sanaga Maritime dont-il est originaire. Il organise en 2005 le premier FESTABA (Festival des Arts et Cultures Bassa) sous la bannière de Saï Mbok 2005, qu’il rééditera en 2006 et 2007. En 2005 toujours, avec le Groupe Saï Mbok I, il entame une tournée dans toutes les contrées du pays Bassa pour parler culture en organisant au passage des conférences, des colloques, des réunions publiques et multiplie les ateliers de formation de danses, de mode et d’art culinaire d’antan. En 2006 pour mieux canaliser sa pensée philosophique, il crée une émission radio et télé intitulée ‘’l’Afrique des Mystères’’ Les deux versions qu’il passe régulièrement sur des chaînes et radios locales. Dans la même année, il produit l’album de Cathy LOBE qu’il a entièrement composé, enregistré, arrangé et réalisé en France. Il manage aussi plusieurs artistes de tous bords qu’il n’hésite pas à passer dans son émission. 9 Membres de l’association Saï-Mbok lors du FESTABA 2006 au Cameroun
  10. 10. Press Book : Benoît BITTON  2005-2007 (33-35 ans) Il prépare un deuxième album qu’il voudrait populaire et plus proche du public pour mieux véhiculer son idéologie culturelle et atteindre les masses populaires ; cet album sortira sous la bannière de Benoît BITTON ‘’Artiste de Légende’’ car il réunira l’ensemble des sonorités qu’il a pu développer au cours de sa formation artistique et sera le couronnement des quatre formats de son art : musique religieuse, musique populaire, musique traditionnelle et world music (Afro soul acoustique), quatre styles, quatre albums réunis en un seul coffret qu’il présentera comme le comble de son art. ‘’Une grande première’’ digne des artistes avant-gardistes dont il fait partie et qui sont de plus en plus rares dans le circuit. Un coffret quatre album, une sortie grand budget qu’il intitulera ‘’Le grand Œuvre’’ l’album de sa vie, un vrai retraçage artistique d’un homme en quête de perfection et de beauté. Il prépare des ateliers, des conférences de formation, des stages et des voyages initiatiques en Afrique et en France pour le compte de l’Association Saï-Mbok dont il est le père fondateur et pour laquelle il a sacrifié toute sa vie. F- Parcours discographique 2005 (33 ans)  Sortie de l’album ‘’Idéology’’ qui comporte quatorze (14) titres (en français et en bassa). Une juxtaposition de styles (traditionnels et world) avec une insistance sur les textes et la mélodie, son point fort dans ses compositions. Cet album est disponible aux Editions Saï-Mbok Productions.  Sortie de ‘’L’Univers de la parole’’ en 2006 (34 ans), une collection des extraits de toutes ses interventions et interviews en radio en télé ou en conférence, toujours disponible aux Editions Saï-Mbok Production.  Sortie de ‘’Christal’’ qui contient six (06) titres, l’album de Cathy LOBE entièrement composé et réalisé par lui. G- Parcours bibliographique 1999-2003  Un an après qu’il soit arrivé en France, il se lance dans l’écriture, inspiré par les codes sociaux d’un nouveau monde qu’il vient de découvrir : injustice, inégalité, racisme, rejet, hypocrisie…viennent raviver la flamme identitaire qui sommeillait en lui. Il entame alors le plus grand chantier de sa vie : 10 Benoît BITTON avec ses mannequines traditionnelles lors d’un défilé de mode
  11. 11. Press Book : Benoît BITTON  Lutter pour le survie de la langue bassa. Il participe à la rédaction des trois dictionnaires bassa-bassa, bassa-français et français-bassa au côté de monsieur BELLNOUN Roger, du professeur YANA YANA et monsieur Bruno MANYO publié par les éditions l’Harmattan.  Reconstituer le puzzle initiatique du peuple bassa. Il écrit plusieurs textes sous la bannière des ‘’Cahiers initiatiques’’ ‘’Le Mbok, une question de croyance ou de spiritualité ?’’ ‘’Tout sur le Mbok’’…  Apporter sa contribution intellectuelle à la lutte pour l’émancipation des Consciences Noires, le même combat des Mandela, Steve Biko, Cheikh Anta Diop, UM NYOBE qu’il vénère et admire comme des véritables Dieux vivants. Il écrit alors ‘’Le Problème Noir’’, une auto critique très sévère sur les tares et les vices d’une société qui nargue ses propres valeurs et développe une perception irrationnelle du monde avec Dieu comme support et atout, un attentisme péremptoire qu’il dénonce avec sévérité. Il écrit encore ‘’La Marche Noire’’ un tableau moins sombre et plus attrayant où il affiche son afro-optimisme. H- Parcours filmographique (Voir références sur le site web) 2000-2007 (29-35 ans) : il pense déjà à réaliser des films pour rapporter ses théories idéologiques à des faits réels et concrétiser sa philosophie traditionaliste par l’image et par le son ; jusqu’ici il a déjà écrit ‘’Le Crépuscule du Roi’’ ou la Mort de UM NYOBE (Héros national), qu’il n’hésite pas à ranger dans la lignée des Grands Hommes qui ont marqué l’histoire de l’humanité. Il écrit encore ‘’Des Hommes de Pouvoir’’ qui dénonce les pratiques criminelles, sorcières et sadiques de ceux qui font tout pour accéder au pouvoir et de ceux qui font tout pour s’y accrocher. Il est aussi auteur des documentaires sur les arts et cultures bassa qu’il réalise dans la collection ‘’L’Afrique des Mystères’’. 11 ‘’Le Problème Noir’’ ‘’Le Mbok, une question de croyance ou de spiritualité ?’’
  12. 12. Press Book : Benoît BITTON I- Production vidéo (Voir références sur le site web) 2005-2007 (33-35 ans) : il a réalisé cinq (05) vidéogramme de son album ‘’Idéology’’ Il a aussi réalisé une collection vidéo de :  ‘’L’Afrique des Mystères’’, son émission télé et radio  Toute les interviews, conférences et télés  Les extraits de ses concerts parisiens et africains  Un DVD de Cathy LOBE qui contient cinq (05) vidéogrammes plein de charme et de rêves.  DVD ‘’Ideology’’ son album J- Production scénographique (Voir références sur le site web) 2004-2007 (32-35 ans) Il crée un concept scénographique hors normes. Dans une seule scène où il se produit, il allie tous les formats de ses multiples facettes : style religieux, style populaire, style traditionnel, style world music avec d’importants moyens décoratifs professionnels dignes des concerts géants. Ses scènes sont un interface où se rencontrent beauté, mélodie, modes, danses, histoires et spiritualités, le genre de meeting où on sort illuminé et éblouie, conscient d’avoir assisté à plus qu’une simple initiation. Ses scènes sont pour lui plus une occasion de transmettre des connaissances que créer une émulation populaire hilarante. C’est une production sous une secousse chorégraphique magnétique à l’image d’une opéra. 12 Benoît BITTON sur le plateau de ‘’l’Afrique des Mystères’’ Emission télé
  13. 13. Press Book : Benoît BITTON K- Production photographique (Voir références sur le site web) 2000-2007 (28-35ans) Il collectionne des photos parlantes et artistiques dès le début de sa carrière internationale et au fil du temps, il en dispose plus de 500. Des photos qui sont témoins de sa propre histoire, de l’ensemble de son œuvre et celle de l’environnement dans lequel il travaille, il les expose de temps en temps comme un trophée de guerre. 13
  14. 14. Press Book : Benoît BITTON 14 Quelques danseurs du groupe Saï-Mbok I (version Cameroun)
  15. 15. Press Book : Benoît BITTON 15 Groupe Saï-Mbok I duo Magic (danse Assiko) Benoît BITTON interviewant un danseur (Emission télé ‘’l’Afrique des Mystères’’) Groupe Saï-Mbok I (danse Makounè)
  16. 16. Press Book : Benoît BITTON 16 Miss SAÏ MBOK (l’Afrique des Mystères 1ère édition ) Master SAÏ MBOK (l’Afrique des Mystères 1ère édition ) Benoît BITTON interviewant un balafonniste (Emission télé ‘’l’Afrique des Mystères’’) Benoît BITTON et le groupe Saï-Mbok I en spectacle au Cameroun Benoît BITTON et le groupe Saï-Mbok II en spectacle en France
  17. 17. Press Book : Benoît BITTON 17 Mannequine du groupe Saï-Mbok I lors d’un défilé de mode au Cameroun Master du groupe Saï-Mbok I FESTABA 2006
  18. 18. Press Book : Benoît BITTON 18 Miss Master du groupe Saï-Mbok I FESTABA 2006

×