Journal n°14

331 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
331
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
74
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journal n°14

  1. 1. N°14 Avril - Mai 2013 Le journal des Ecoles & Programmes du Groupe INSEEC à Lyon
  2. 2. Edito Bonjour à toutes à tous, Voici le dernier numéro du journal Intr’Inseec de l’année, comprenant les derniers articles rédigés par les 2è années du BDA. Cette année, nous avons publié 4 bimestriels reprenant nos traditionnelles rubriques. Nous avons sur- tout mis en avant les «News de l’ECE», notamment sur les évènements de l’école et ceux organisés par les PEA tout au long de l’année, des interviews un peu différentes de l’année dernière, dans lesquelles nous avons sélectionné des talents de l’ECE côté étudiants, (Wrong Pope, Metrosideros dans cette dernière édition...) Tous les 2A du BDA se joignent à moi pour espérer que le travail que nous avons effectué vous a plût. Nous encourageons les futurs deuxième année à continuer de développer ce PEA avec de nouveaux par- tenariats, peut être plus attractifs et moins classiques, tels que le Transbordeur ou le Ninkasi pour les concerts que ces structures proposent. N’hésitez pas à nous faire votre retour sur l’ensemble de nos actions, (évènements, le journal Intr’In- seec...), à bda.lyon@ece-france.com. N’oubliez pas que ce PEA n’existe que par votre participation à nos différents évènements et à la lecture de notre journal ! Enfin, nous souhaitons bon courage à la nouvelle équipe du BDA pour maintenir et faire évoluer ce que les promos précédentes ont mis en place dans ce PEA ! Bonne lecture, Marina Gallien
  3. 3. Sommaire Au mois de Mai ... P. 1 à 2 Interview P. 3 à 4 Actualité P. 5 Découverte Musicale : Kacem Wapalec P. 6 Actu ECE : P. 7 à 9 - L’actu du PEA Eco Planète - L’actu du PEA Goût Equitable - Le Challenge Humanitech - L’actu du PEA ECE Karting La Rubrique Insolite P. 10 Sport P. 11 Sport - L’ECE à l’EM Cup - P. 12 Le Bon Plan - Recette du Pain Perdu - P. 13 La Rubrique Musicale P. 14 Cinéma : Very Bad Trip 3 P. 15 Art : Lionel Stocard P. 16 Agenda Mai - Juin P. 17 e proverbe prend tout son sens cette année avec ces 4 jours fériés, et un pont qui permettrait de s’octroyer un « week-end » de 5 jours. Les1er,8,9et20Maisontfériés mais savez-vous pourquoi ? Le 1er Mai : Fête du travail La Fête du travail est célébrée dans la majorité des pays indus- trialisés. Une manifestation de la classe ouvrière à Chicago en 1886 est à l’origine de ce jour férié. En effet, le 1er mai 1886 les syndi- calistes de l’American Federa- tion of Labor choisissent le 1er Mai (qui correspond au jour du renouvellement des contrats de travail) pour revendiquer les huit heures de travail quotidien. Ce jour-là plus de 300 000 ou- vriers manifestent dans le calme à Chicago, désertant les usines. En 1941, le régime de Vichy fait du 1er mai une fête légale : la Fête du travail. Ce n’est qu’en 1947 que cette journée devient fériée, et donc non travaillée. En 1988, le président du Front National de l’époque, Jean-Marie Le Pen, transforme cette journée en un hommage à Jeanne d’Arc, associant cette date à une ma- nifestation de l’extrême droite. Et le muguet dans tout ça ? La tradition du muguet offert le 1er Mai remonterait à la Renais- sance. En effet à cette époque on offrait des fleurs pour chasser la malédiction de l’hiver. En 1560, c’est un brin de muguet qui est offert au roi Charles IX. À partir de cette date, il devint une tradi- tion pour le roi d’offrir du mu- guet aux dames de la Cour en tant que porte-bonheur. On associe parfois cette tra- dition au chansonnier Félix Mayol qui portait quelques brins de muguet sur sa jaquette. Mais ce n’est qu’en 1900 que cette tradition devient réellement po- pulaire. Les grands couturiers Parisiens offrent du muguet à toutes les femmes lors d’une fête le 1er Mai 1900, puis la tradition s’est répandue. Autre explication plus politique, le Maréchal Pétain qui instaure le 1er Mai comme la « Fête du Travail » va alors remplacer l’églantine rouge, symbole de la gauche, par le muguet. Le 8 Mai : 8 Mai 1945 La signification de ce jour férié est quant à elle très connue. Elle commémore la fin des combats en Europe contre l’Allemagne nazie, au lendemain de la ca- pitulation Allemande à Reims (dans la nuit du 6 au 7 Mai). Seule la France considère le 8 Mai comme la fin de la 2nde Guerre Mondiale. En effet, la guerre n’a réellement pris fin que le 2 Septembre 45 avec la capi- tulation des Japonais (après 140 000 morts à Hiroshima et 70 000 à Nagasaki les 6 et 9 Août 1945). EnMai,faitcequ’ilteplait! C ParMélanieROUDAUT 1
  4. 4. Le 9 Mai : Jeudi d’Ascension Le jeudi de l’Ascension est une fête religieuse ca- tholique. En effet, après la crucifixion le vendredi Saint, puis la résurrection le dimanche de Pâques, le jeudi de l’Ascension correspond à l’élévation aux cieux de Jésus Christ et marque la fin de sa vie terrestre. Cette ascension intervient 40 jours après Pâques. L’ascension est une fête « d’obligation » comme le 25 Décembre ou le 1er No- vembre depuis la signature du Concordat entre Bonaparte et le Pape Pie VII en 1801. Ce jour férié est souvent l’occasion de faire le fa- meux « pont de l’Ascension » qui cette année offri- ra aux Français un long week-end de 4 jours grâce au 8 Mai. Le 20 Mai : Lundi de Pentecôte Obligatoirement travaillée de 2004 à 2008 en rai- son de son statut de journée de solidarité envers les personnes âgées, cette journée est de nouveau fériée. Aujourd’hui, libre à l’employeur de choisir si ses employés doivent travailler ou non ce jour- là. En effet, la journée de solidarité, qui consiste en 7 heures de travail non rémunérées au profit du financement d’actions à destination des per- sonnes âgées, peut être aménagée comme le sou- haite l’employeur, et donc ne pas nécessairement avoir lieu le Lundi de Pentecôte. Mais la Pentecôte, qu’est ce que c’est ? Comme chacun sait, ce jour férié a une origine religieuse. Le nom de Pentecôte vient du Grec pentekosta qui signifie « le cinquantième » (et oui la Pentecôte tombe 50 jours après Pâques). Pour la petite histoire, avant l’Ascension, le Christ avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémi- tés de la terre » (source : www.eglise.catholique. fr). Et le 50ème jour après Pâques, le Saint Esprit serait venu aux apôtres. Depuis, la Pentecôte se fête le 7ème Di- manche après Pâques (ce qui fait que la date change tous les ans) et le lundi qui suit est férié. 2 Interview Présentez-vous en quelques mots M : Jeunes, ambitieux et passionnés. Depuis quand avez-vous formé votre groupe, et pourquoi vous trois ? M : On a commencé à faire de la musique depuis le lycée Anthony, Andre (notre batteur) et moi (Charles-Antoine). C’est par la suite qu’Yves Alexandre nous a rejoints. Faisiez-vous déjà partie d’un groupe avant de créer Metrosideros ? M : Non Y a-t-il eu un élément déclencheur ? M : Je me souviens c’était en Seconde à Lamartine notre ancien lycée, Anthony et moi étions très proches et avions tenté, sur un coup de tête, de créer une comédie musicale avec des amis… c’est à partir de là qu’on s’est découvert musicalement et qu’on s’est lancés dans ce grand projet musical ! Pourquoi Metrosideros ? M : Metrosideros ou plutôt Metrosideros Excelsa est un immense arbre qui a pour particularité de ré- sister aux plus grands fléaux de notre capricieuse mère Nature. La similitude avec notre amitié et notre passion commune pour la musique explique ce choix . Comment chacun apporte sa touche personnelle au groupe ? Quelle est le rôle de chacun ? M : On a pas un rôle bien précis en réalité, c’est la chanson qui guide les choix de chacun au fur et à mesure. Metrosideros 3
  5. 5. Comment peut t-on qualifier votre style musical ? M : Puissant et doux à la fois, varié et recherché. D’où viennent vos inspirations ? M : De ce que l’on vit au quotidien. Avez-vous des modèles, des groupes qui vous ont influencé ? M : On a comme influence plusieurs groupes et artistes issus de différents styles musi- caux tels que 30 seconds to mars, Queen , Paramore , Breaking Benjamin, Evanescence, Chopin, Slash, Satriani, Bob Marley, Lil Wayne , Jimi Hendrix .. Comment pensez-vous avoir évolué depuis la création du groupe, vous-même et votre musique ? M : On a beaucoup pris en maturité, et ça se ressent dans nos chansons. Avez-vous déjà beaucoup de concerts derrière vous ? Si oui, quels ont été les plus mar- quant et pourquoi ? M : On a organisé deux concerts quand on était au lycée, c’étaient les plus marquants ! Après on a fait pas mal de live acoustiques un peu partout où on était et où on nous invi- tait. Quel est le morceau que vous appréciez le plus de jouer ? M : Je dirais toutes nos chansons car elles sont toutes uniques. Avez-vous déjà participé à des émissions de radios, TV ou des structures médiatiques ? M : Non pas encore ! Comment faites-vous pour évoluer et augmenter votre popularité ? M : On utilise les réseaux sociaux et aussi le bouche à oreille. Un de vous 3 compose le plus ou comment êtes-vous organisé ? M : Sa dépend de l’inspiration de chacun ! On fait beaucoup confiance au potentiel de chacun de nous, parce qu’après tout on se dit qu’à partir de n’importe quel instrument on peut amener un motif ou un riff à nous. Comment et où enregistrez-vous vos titres ? M : On aime bien le concept du home studio, on enregistre surtout à la maison. Sur quels réseaux sociaux peut-on suivre ce que vous faites ? M : Sur Facebook , Youtube , SoundCloud ou encore Noomiz. Comment vous voyez-vous dans quelques années, quels sont vos objectifs ? M : On ne peut prédire l’avenir mais bon, on espère pouvoir enregistrer un album. Prochainement un concert organisé à l’ECE… ? M : Ahaha, non pas pour l’instant mais pourquoi pas. Par Marina Gallien 4 ACTUALITE A quoi joue la Corée du Nord ? Pyongyang, et Séoul , les capitales respectives de la Corée du Nord et de la Corée du Sud sont sous tension depuis quelques temps. Ces deux pays sont séparés d’une frontière « démilitarisée », qui en fait est plus que militarisée, surtout en cette période où les provocations de la Corée du Nord sont de plus en plus fortes. La Corée du Nord, aussi appelée République Populaire Démocratique de Corée n’est rien d’autre qu’une dictature, avec un régime appelé totalitaire. Son chef Kim Jong-un est proclamé nouveau chef du parti et de l’armée, car son père était lui-même le chef de cette Corée du Nord. Il faut savoir que la Corée du Nord est le pays le plus militarisé du monde concernant la part d’habi- tant travaillant pour l’armée par rapport à la population, avec 9 500 000 militaires pour 24 500 000 habitants ! La Corée du Nord est-elle vraiment dangereuse ? Les Etats-Unis ont tendance à dire que la Corée du Nord ne fait que de la provocation, avec le posi- tionnement de missiles face à certaines iles américaines, ou alors ses menaces abordant le thème du nucléaire. Pour les Etats Unis, alliés de la Corée du Sud, Pyongyang ne possède pas encore la puissance nucléaire et militaire pour mettre à terme ses menaces. Et si un jour ses menaces deviendraient réalité, les Etats Unis feront parler leur puissance militaire et nucléaire. Corée du Nord, Corée du Sud et Etats Unis, une affaire à suivre dans les prochains mois… 5 Par Benoit Bregère
  6. 6. DECOUVERTE MUSICALE : Kacem Wapalec A la fois rappeur, slameur, mais aussi producteur et beatmaker (ou même intervenant en atelier d’écriture), Kacem Wapalek se distingue, par un univers riche et résolument singulier, qui réconcilie la plume la rime et le flow avec l’humour le sens et la poésie. Originaire de la ville de Lyon, Kacem s’est fait connaître grâce à ses nombreuses prestations scéniques lors des Open Mics et de ses freestyles vidéos (intégralement disponibles sur Youtube) filmées chez son ami Oster Lapwass (fondateur de « L’Animalerie ») et co-créateur avec ce dernier du label « La Canopée »). Très attaché à l’art de la rime, Kacem construit ses textes avec précision et souvent il faut plusieurs écoutes attentives pour comprendre l’intégralité d’un texte. Il apporte un nouveau souffle au rap français, bien loin des pitoyables vannes sur leurs mères que s’échangent Booba et La Fouine en ce moment. Il est, à l’heure actuelle, en train de produire son premier album mais l’a déjà mis en téléchargement gratuit sur son SoundCloud (lien ci-dessous) une street-tape : « Free Tape n*1 ». L’intégralité de ses musiques sont disponibles sur sa chaine Youtube. Chaine Youtube : http://www.youtube.com/user/WAPALEK Page Facebook : https://www.facebook.com/pages/kacem-wapalek/369130563902?fref=ts Free Tape N°1 : DL: http://www.partage-facile.com/50LCN000OS/street_tape_no.1_kacem_wapalek.zip Ecoute : https://soundcloud.com/kacem-wapalek/sets/free-tape-no-1-1 6 Par Nicolas Bmlay ECE’s News Le PEA Planète Eco Planète éco – développement durable a pour objectif de sensibiliser les jeunes sur les enjeux du déve- loppement durable et agir pour une économie plus respectueuse de son environnement et des hommes. Ce PEA a mis en place le tri sélectif au sein de l’école par le biais de la récolte de bouchons/stylos pour le recyclage, son but est de protéger la nature, et promouvoir la consommation de produits issus de l’agriculture biologique et de filière courte notamment via la vente de jus de fruit bio. Nous organisons des opérations de nettoyage de la nature et nous participons cette année au concours « génération développement durable ». Le Challenge Humanitech Par Maelle Muzard Le PEA Développement Durable est en finale d’un concours : le Challenge Humanitech. Ce concours est organisé par Orange et la fondation Casques Rouges. Avec ce concours, les étudiants peuvent s’en- gager en utilisant directement leurs compétences et leur expérience au service de l’humanitaire. Pour ce concours Maelle Muzard et Charlotte Costanza ont imaginé un projet sur le thème de 2013 : la E-Solidarité. Elles ont choisi de se préoccuper de la scolarité des enfants du monde entier. Pour cela voici leur projet qui se nomme Educ@fiches : Le projet se base autour de la capacité de réadapta- tion des enfants ayant subi des catastrophes humaines, naturelles ou des guerres. Il permet à l’enfant d’adoucir sa rupture et de se re-familiariser doucement avec l’école tout en apaisant sa souffrance en occupant son esprit. Une plateforme internet sera réalisée. Elle serait propre à chaque pays et permet- trait d’avoir en ligne des fiches éducatives qui comprendraient différents thèmes (l’alphabet, la gram- maire, les tables de multiplication, des cartes géographiques..) adaptées aux différents âges. Ces fiches seraient disponibles en ligne directement sur la plateforme internet, et les autorités des pays concernés devront les imprimer, les plastifier puis les remettre aux différentes ONG et associations qui elles- mêmes les redistribueront aux enfants. La finale se déroulera le 31 Mai à Paris, alors jusque-là souhaitez leur bonne chance ! 7
  7. 7. Le PEA Goût Equitable Par Marie Poussier Le PEA Goût Equitable, actif depuis maintenant 4 ans au sein de l’école, organise différents événe- ments visant à promouvoir l’achat et la consommation de produits issus du commerce équitable et de l’économie solidaire. Chaque année, en décembre, nous organisons une dégustation à l’aveugle de produits issus du commerce équitable afin de d’élire les produits préférés par le panel et ainsi de décerner le label « Élu Goût Equitable de l’année ». Cette dégustation permet de sensibiliser la population aux produits issus du commerce équitable mais cela nous permet également de réaliser une enquête sur la consommation de ces produits et d’évaluer la connaissance générale du com- merce équitable par le grand public. Cette année nous avons décidé en partenariat avec Equi’sol et Ekitinfo, de réaliser un deuxième événement où vous pourrez déguster les différents produits issus du commerce équitable et qui nous permettra de réaliser une seconde étude, axée surtout sur la connaissance générale du com- merce équitable. Ce second évènement se tiendra durant la Quinzaine du Commerce Equitable à Lyon, venez donc nous retrouver le samedi 18 Mai entre 10 et 14h, Place Sathonay dans le premier arrondissement. Vous pourrez participer à la dégustation mais également en profiter pour jeter un œil à l’exposition photographique sur le Pérou de notre partenaire Ekitinfo. De nombreux stands et animations de sensibilisation sont prévus, n’hésitez pas à faire un petit détour, l’accès aux stands et la dégustation sont entièrement gratuits ! Nous espérons vous retrouver nombreux pour cette nouvelle action de sensibilisation, en atten- dant, retrouvez-nous sur notre site internet www.gout-equitable.eu. 8 Un pea un peu inconnu de tout le monde, fournit beaucoup de travail pour la préparation de l’évé- nement annuel, une course inter-étudiants. Notre objectif est de réunir un maximum d’étu- diants qu’ils soient lyonnais ou non, peu importe, l’essentiel étant de passer un agréable moment tout en défendant les couleurs de son école ou de son université. Pour cela nous travaillons discrètement et per- sonne n’entend parler de ce Pea. Nous recher- chons des sponsors pour cette course, mais éga- lement l’organisation d’évènements, tel que les soirées poker. La course de l’année dernière fut un réel succès, tous les participants étaient ravis de la journée, de nombreux déclaraient vouloir recommencer cette année. Nous souhaitons développer cette course, et pourquoi pas, un jour réunir des étu- diants des différentes régions françaises ? Cette année la course se déroulera le 25 mai au kart’in de Vénissieux, comme ce fut le cas l’an dernier. Endroit insolite et très agréable. Nous nous basons sur la même formule que l’an der- nier, 3 pilotes par équipe. Dans les semaines à venir vous aurez plus de dé- tails. VENEZ NOMBREUX, ON VOUS ATTEND !! Par Alexandra Justel 9
  8. 8. Un œuf en chocolat argentin de 6 mètres de haut vise le Livre des records Un œuf de Pâques en chocolat de six mètres de haut, élabo- ré en Argentine par des enfants trisomiques et des pâtissiers, a l’ambition de figu- rer au Livre Guinness des records, a-t-on appris lundi auprès de la mairie de Miramar. Un œuf de Pâques en chocolat de six mètres de haut, élaboré en Argentine par des enfants trisomiques et des pâtissiers, a l’ambition de figurer au Livre Guinness des records, a-t-on appris lundi auprès de la mairie de Miramar. Dans cette station balnéaire sur le littoral Atlantique à 450 kilomètres au sud de Buenos Aires, au total une trentaine de personnes s’affairent depuis le 1er mars à la confection de l’œuf, une recette qui ré- clame 4,5 tonnes de chocolat. «Nous comptons entrer au Livre Guinness pour le plus grand œuf du monde entièrement fait en cho- colat. Il y a en a déjà eu un plus grand, mais il avait une structure en métal et en bois. Le nôtre est tout en chocolat», a déclaré à l’AFP Carlos Pagilardini, directeur de l’office du tourisme de Miramar. Le chocolatier-pâtissier Walter Aragonés a précisé que deux «poutres en chocolat» de 3 mètres de long et d’autres dispositifs chocolatés assuraient les fondations de l’ensemble. La mairie table sur 30.000 parts distribuées le dimanche de Pâques. La rubrique insolitePar Flore Dechaud 10 Sport Par Bruno Lyard Un match à la Bombonera... Vendredi 1er mars, 17h30 : je me trouve à la billeterie de La Bombonera, mythique stade de Boca Juniors. Cela fait plus d’une heure que je fais la queue et ENFIN je réussis à avoir mes places! Boca Juniors-Nacional Montevidéo le 7 mars, on y sera! Comme écrit précedemment, l’Argentine c’est l’obélisque, la plaza de Mayo,.. mais aussi et sur- tout le football. Les argentins vivent pour le foot- ball. Et «l’Estadio Alberto J. Armando» de Boca Juniors dit «La Bombonera» est sans contexte le lieu incontournable où se rendre pour tous les fa- natiques de football. Nous avons donc décidé d’assister à un match de Boca Juniors afin de voir de nos propres yeux l’ambiance exceptionnelle souvent décrite dans les journaux. 7 mars, 20h00 : Jour J. Le match commence dans 1h30. On arrive aux alentours du stade et déjà, sans même l’avoir aperçu, on entend la foule chanter. Quelques mètres plus tard apparaît de- vant nous ce stade immense (surtout en hauteur). Après avoir passé les différents controles on pé- nètre dans l’antre de Boca: ça y est, on y est! Et immédiatement le spectacle commence! Le stade est déjà rempli de supporters aborant les couleurs jaune et bleu du club, tous chantant déjà comme s’il venait d’y avoir un but. Impressionnant! 21h30 : Les joueurs sont prêts à entrer sur le ter- rain quand, avant même que le match commence, un feu d’artifices est laché. Un vrai spectacle! Le match a commencé depuis quelques minutes lorsque l’équipe visiteuse inscrit le premier but. Nous nous attendons à un «coup de froid» sur le stade, un abattement des supporters. Pas du tout! Ils se mettent à chanter encore plus fort qu’avant le but de l’adversaire, comme si c’était Boca qui avait marqué. Mi-temps : le score est de 1-0. Malgré une très nette domination des joueurs de Boca, ceux-ci se sont fait surprendre en début de partie et sont donc menés à la pause. En France, il est de coutume de voir des sifflets lorsque son équipe est menée à domicile. Ici, c’est tout le contraire: les joueurs sont applaudis! Les supporters ne s’y trompent pas, leur équipe méri- tait bien mieux. En deuxième période le score n’évoluera pas, mal- gré une domination sans partage. Les joueurs sont de nouveaux applaudis par leurs supporters qui resteront plusieurs minutes après la fin du match à chanter et à les encourager. Au final, un match à la Bombonera, ce n’est pas seulement un match, c’est un spectacle et je conseille à tous, fans de sport ou non, d’y assis- ter. Cela est complétement différent d’un match de football en France et cela restera sans aucun doute un moment fort de mon séjour argentin... 11
  9. 9. Le parcours de l’ECE à l’EM Cup Pour la première année, l’ECE Lyon a réussi à fonder une équipe de rugby, notamment grâce à l’initia- tive de Pierre Leroy, épaulé évidemment par le Bds. Après de nombreux entraînements tout au long de l’année, effectués avec de petits moyens, le week end du 23 mars marque les premiers pas de l’ECE rugby en tournoi officiel. Pour leurs premiers matchs, les joueurs ont choisi la célèbre EM Cup, sponsorisée par la société gé- nérale, et organisée par l’EM Normandie. Ce tournoi regroupant 6 écoles, les parisiens de l’EDC et de l’ESG, les lillois de l’IESEG, l’université Rennes 1 et bien sur les locaux de l’EM Normandie. Les équipes sont reparties en deux poules de trois, les deux premiers sont alors qualifiés pour la demi- finale se déroulant le dimanche matin. L’ECE entame sa compétition le samedi matin, après un long voyage le vendredi dans la journée, face à l’IESEG. Malgré beaucoup d’envie montrée lors de ce match, l’ECE paie son manque d’expérience, et perd donc face à des lillois très bien rodés. En effet, l’équipe de l’IESEG existe depuis plusieurs années et participe au championnat de France universitaire chaque année. Finalement le score est assez large, et plutôt logique. Quelques heures plus tard, l’ECE effectue son deuxième match de la journée, face à l’EDC. Un match à la portée des lyonnais, qu’ils entament plutôt bien. A la mi temps les deux équipes sont à égalité, et l’ECE défend bien et parvient même à lancer de beaux mouvements. En début de deuxième période notre équipe échoue à quelques centimètres de la ligne adverse. Mais malheureusement grâce à un es- sai plus que litigieux, les parisiens parviennent à prendre l’avantage. Avantage qu’ils garderont jusqu’au coup de sifflet final. Arrive alors le match du dimanche face à Rennes 1, on retrouve alors des Ecéens usés par leurs matchs de la veille et donc moins agressifs. Les Rennais emportent donc le match, d’un essai d’écart, avec un match pauvre en occasions. L’IESEG remporte le tournoi face à une belle équipe de l’EM Normandie. Cette première expérience pour cette jeune équipe fut très agréable, et nous a permis de constater les défauts et les failles de notre équipe. Il nous reste beaucoup de travail à accomplir, mais pour des premiers matchs, la prestation effectuée n’est pas si mauvaise, sachant que plus des trois quarts de l’équipe n’avait jamais joué au rugby avant cette année. 12 Bon plan : La recette du Pain Perdu Un succès garanti pour le petit déjeuner. Pour 4 personnes : - 6 toasts - 2 oeufs - 20 cl de lait - 2 cuillères à soupe de sucre en poudre ou de sucre de canne - Beurre Préparation : 5 mn Cuisson : 3 mn Temps total : 8 mn 1. Battez grossièrement les deux oeufs avec le lait et le sucre dans une assiette creuse. Coupez les toasts en deux dans le sens de la diagonale. 2. Trempez rapidement les demi-toasts dans le mélange ainsi obtenu (si vous les laissez trop long- temps, ils risquent de s’émietter)... 3. Et saisissez-les sur votre plus grande poêle dans laquelle vous aurez placé une noix de beurre, 1 mn environ de chaque coté. 4. Servez, la première fournée, enchainez avec la suivante. Pour finir... A compléter au gout de chacun : sucre en poudre, confiture, nutella, sirop d’érable... Vous pouvez également saupoudrer vos pains perdus de sucre vanillé. 13 Par Clément Plottier
  10. 10. tt Rubrique Musique Par Xuerou Jing GREEN DAY Green Day is an American punk rock band formed in 1987. The band consists of lead vocalist and gui- tarist Billie Joe Armstrong, bassist and backing vocalist Mike Dirnt, drummer Tré Cool and guitarist and backing vocalist Jason White, who became a full member after playing in the band as a session and touring guitarist for 13 years. Cool replaced former drummer John Kiffmeyer in 1990, prior to the recording of the band’s second studio album, Kerplunk (1992). Green Day began recording new material in Fe- bruary 2012, later announcing a trilogy of albums titled ¡Uno!, ¡Dos!, and ¡Tré!, to be released in Sep- tember 2012, November 2012, and January 2013, respectively. The trilogy marked longtime touring guitarist Jason White’s induction as the fourth member of the band. That August and September Green Day played at the Rock en Seine festival in France, the Rock am See festival in Germany, and the Reading Festival in the United Kingdom.The week of ¡Uno!’s release, Armstrong lost his temper onstage at the iHeartRa- dio festival in Las Vegas when the band’s set was cut short, smashing his guitar and leaving the stage af- ter a profanity-laced tirade. He subsequently ente- red rehabilitation for substance abuse, causing the band to cancel its promotional appearances, post- pone tour plans indefinitely, and move the release date of ¡Tré! up to December 2012. These factors contributed to disappointing sales of the trilogy, since the band was unable to fully promote the re- cords and the altered release schedule gave the al- bums’ respective singles little time to grow through radio play.Green Day’s tour dates were rescheduled for 2013. On January 22th the band announced that ¡Cuatro!, a documentary about the making of ¡Uno!,¡Dos! and ¡Tré!, would be premiere on Ja- nuary 26th at Aspen, Colo.’s Wheeler Opera House as part of the X Games FILM showcase . 14 Cinema Par Edouard Bernardelli Date de sortie : 29 mai 2013 Genre : Comédie Réalisé par Todd Phillips Avec Bradley Cooper, Ed Helms, Zach Galifianakis, Justin Bartha, Ken Jeong, Mike Tyson, Mike Epps, John Goodman Synopsis : « Cette fois, pas de mariage. Pas d’enterrement de vie de garçon. Rien ne peut donc mal tourner, n’est-ce pas? Mais lorsque la bande prend la route, tout peut se passer. » Cette fois, le quatuor enterre un parent proche. La bande-annonce s’ouvre sur des funérailles animées par Alan, le héros de ce troisième volet. Il entonne un Ave Maria d’une voix d’ange, comme le souligne Bradley Cooper. Et pour une raison inconnue, les compères se retrouvent à nouveau sur la route. Coups de feu, meurtre en piscine et girafe transportée en voiture, l’intrigue s’annonce riche en gags et en péripéties. La bande fera également un crochet par Tijuana au Mexique où les attendent de nombreuses galères. Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19485643&cfilm=194160.html « Je m’étais promis de ne jamais revenir », s’exaspère Stu (Ed Helms), l’un des quatre compères de Very Bad Trip. Malheureusement pour lui, la bande est de retour à Las Vegas pour un troisième épisode de leurs aventures. Après avoir survécu à la jungle de Bangkok (Very Bad Trip 2), Doug (Justin Bartha), Alan (Zach Galifianakis), Stu, et Phil (Bradley Cooper) s’embarquent vers de nouveaux ennuis, quatre ans après le premier volet où Doug enterrait lamentablement sa vie de garçon dans le désert du Neva- da. Le dernier opus de la franchise Very Bad Trip promet d’être épique et tout aussi fou que les autres films. Zach Galifianakis et Bradley Cooper repartent pour une virée dans le désert du Nevada à Las Vagas, en passant par Tijuana au Mexique, pour la suite et fin de leurs aventures. Et vous ? Seriez-vous prêt à rejoindre la bande à Las Vegas? 15
  11. 11. ART Les œuvres insolites d’un artiste lyonnais. Lionel Stocard est originaire de la ville de Nancy. Il a étudié l’architecture intérieure ainsi que les arts plastiques, il est aujourd’hui réputé dans la région lyonnaise pour ses œuvres originales et quelque peu excentriques. Le Bureau des Arts de l’ECE a eu l’opportunité d’assister à l’un de ses vernissages au SPA Sensation de Soi à proximité de Bellecour. Le sculpteur a exposé notamment à cette occasion ses collections « Téléphones Importables » et « Baignoires ». Quelques explications sur sa collection de sculptures « Téléphones Importables » : « À l’heure de la communication à outrance, de l’invasion planétaire du téléphone portable, Lionel Stocard invite à repenser notre rapport à l’objet et sa fonction en créant des téléphones «importables». Ces machines à communiquer, peintes ou sculptées, lourdes, encombrantes et peu pratiques fonc- tionnent réellement. Les Importables sont des objets rares dans un monde envahi par la technologie. Du téléphone fixe ils gardent l’électronique, pour le reste ils nous obligent à ne pas quitter l’imaginaire qui nous aide à anticiper et à réfléchir en dehors du prêt à penser. » 16 AGENDA MAI - JUIN Par Karim Jennane  Concerts : 21 Mai Tyga Le Transbordeur 31 Mai Seth Gueko Ninkasi Gerland 3 Juin Rihanna Halle Tony Garnier 14 Juin Crystal Castles Le Transbordeur 18 Juin Alicia Keys Halle Tony Garnier 24 Juin The Sword Le Transbordeur  Salons/Expositions : 14 Mai Journée Antiquité/Brocante Eurexpo 28 Mai Capurba Eurexpo  Cinéma : 1 Mai - Jurassic Park 3D (reprise) - AVENTURE de S. Spielberg avec S.Neill,J.Goldblum et L.Dern – Very Bad Trip 3 – COMEDIE de T.Philipps avec Z.Galifianakis ,B.Cooper et E.Helms – Femmes au bout de la crise de nerfs (reprise)-COMEDIE DRAMATIQUE de P . Almodovar, avec J.Serrano,R.De Palma et G.Montesinos  Evénements BDA : 21 Mai 2eme Quizz Culture Bar Le Logo 22 Mai Représentation théâtrale Théâtre de l’étoile Royale (Lyon I) t 17 21 Mai 2eme Quizz Culture Bar Le Logo 22 Mai Représentation théâtrale Théâtre de l’étoile Royale (Lyon I) 29 Mai 6 Juin
  12. 12. REmerciements Olivier Geneviève Deborah Aissa Melanie Romand Alexandra Justel Marie Poussier Maelle Musard Pour les articles concernant les actualités de l’école. Equipe du journal Marina GALLIEN Edouard BERNARDELLI Nicolas BLAY Benoit BREGERE Bruno CHALAMETTE Kévin BROM Flore DECHAUD Karim JENNANE Xuerou JING Jade LOMBARDET Bruno LYARD Clément PLOTTIER Mélanie ROUDAUT Léa BOCCARD (rédactrice en chef) Vous avez des questions ? N’hésitez-pas à les poser aux rédacteurs des articles concernés Vous voulez contribuer au journal ? Ce journal est aussi le votre ! Envoyez-nous vos infos à bda.lyon@ece-france.com

×