SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  40
Télécharger pour lire hors ligne
Réseau
Low Power Wide Area
Les Objets Connectés vont envahir
notre quotidien
Notre société doit s’adapter : Interconnexion des objets et des
Humains à Internet (Internet Of Everything)
En 2020, entre 50 et 80 Milliards d’objets connectés dans le
monde (estimations Gartner et Idate)
En France, 7 objets connectés par habitant en 2018
(seulement 1/3 d’ordinateurs et de smartphones)
2/3 de nouveaux objets (autonomes)
Solutions de connectivité :
 GSM, 3G, 4G, WIFI, BLE pour le Haut Débit
 Sigfox, LoRa pour le Bas débit
Big Data
 Production de beaucoup de data (leur donner du sens)
 Nouveaux services à la clef (autour des data)
IoT : prévisions
LPWAN
Internet of objects
LAN
BT/Wifi
Cellular
M2M
 80 Milliards d’objets connectés dans le monde d’ici 2020
 La majorité des volumes se fera avec le “LPWAN” (55% à 90%)
Source Idate
Nous comptons 15 milliards
d’objets connectés dans le
monde
Horizon 2020 (projections) :
Entre 50 et 80 milliards d’objets
Gartner : 50 milliards
Idate : 80 milliards
Un foisonnement de données
(capitaliser sur le big data)
Un mode de vie de plus en plus
social et collaboratif
Facteurs économiques
- Baisse des coûts des
puces et capteurs
- Volonté de réduire la
facture énergétique
Facteurs technologiques
- Miniaturisation des
composants
- Emergence de nouvelles
technologies d’accès
Facteurs politiques
- Pôle de compétitivité
objets connectés
- Développement des villes
et transports intelligents
Facteurs sociétaux
- Intérêt pour le Quantified-
Self
- Vieillissement de la
population
Contexte et enjeux
Les réseaux existants pour les applications M2M et CE
d’aujourd’hui ne répondent pas aux besoins en termes de
portée, autonomie et coût.
Notamment, 50% des objets connectés auront
un besoin de faible consommation
énergétique
 La majorité des applications IoT en
2020 se fera sans GSM
L’Internet des objets nécessite de
déployer de nouveaux réseaux adaptés
aux usages de ce marché.
Il y a un fort enjeu d’infrastructure pour
supporter ces applications et leur
business model
Communicating
devices
Machine-to-machine
(M2M)
Internet of Objects (IoO)
Internet of Things (IoT)
Long Range w/Power
Traditional M2M
 Standards établis
 Bon pour:
• Longue portée
• Haut débit
• Couverture
 Inadapté:
• Longue
autonomie
batterie
• Low Cost
Cellular
Long Range w/ Battery
Internet of Objects
 Standard à établir
 Adapté pour:
• Longue portée
• Longue
autonomie
batterie
• Low cost
• Localisation
 Inadapté :
• Haut débit
LPWAN
Short Range
Communicating Devices
 Standards établis
 Adapté pour:
• Terminaux
mobiles
• Foyer
• Courte portée
 Inadapté
• Longue
autonomie
batterie
• Longue portée
LAN
Le positionnement des réseaux LPWA
Mapping des principales technologies sans fil existantes utilisées dans l’IoT
Basseconsommation
Longue distance
Cellulaire
2G, 3G, 4G
WiFi
Bluetooth
BT 1.0, 2.0,
3.0, 4.0 -
BLE
RFID
NFC
Technologies IoT
basse consommation /
longue distance
Zigbee
LAN WAN
Source : INOV360
PAN
Les technologies LPWA
• Technologie radio d’Ultra Narrow Band en partenariat avec le fondeur
américain Silicon Labs
• Positionnement très ambitieux : développeur de technologie, intégrateur
et opérateur de réseau bas débit. Le réseau a été créé en 2012
• Fréquence (FR) 868MHz
• Technologie radio développée par la startup française Cycléo, rachetée en
mars 2012 par le fondeur américain Semtech
• L’approche est basée sur de l’étalement de spectre avec une très forte
sensibilité jusqu’à -140 dbm pour assurer la longue portée et pénétration
indoor
• Fréquence (FR) 868MHz
• Objectif d’obtenir des modules moins chers et consommant moins que
ceux utilisés en 2G
• Cette nouvelle norme est en cours de définition au 3GPP pour les
prochaines versions et est prévue pour 2020-M
Le Pilote LoRa à Grenoble
une première mondiale
• Bouygues Telecom a voulu qualifier la technologie LoRa notamment
sur :
• La propreté de la bande 868MHz
• L’effet de la charge / des interférences
• L’ingénierie radio : nombre de sites / nombre d’antennes par site
• Le taux de couverture indoor selon localisation du device
• La localisation sans GPS
• La capacité d’atteindre les SLA des différents Business Cases
• Enfin, Bouygues Telecom a validé, par des partenaires commerciaux, la
pertinence de la technologie par rapport à leur mode d’usage
Novembre 2013
Déploiement de 6
passerelles sur des sites
Bouygues Telecom
Décembre 2013
Tests terrain et validation
des performances (portée,
capacité)
T1 2014
Implémentation et tests de
la bidirectionnalité
T2 2014
Accueil des premiers clients
sur le pilote
Validation des use cases
Novembre 2014
conclusion
Les avantages vérifiés de la
technologie LoRa
• Les tests menés par Bouygues Telecom ont montré que la technologie LoRa est différenciante
notamment sur les critères suivants :
 Portée
 Pénétration indoor
 Gestion de la capacité ( adaptation du bit rate) et consommation énergétique
 Bidirectionnalité
 Résistance aux perturbations
 Gestion en mobilité
 Sécurité
 Géolocalisation
• Les tests effectués ont confirmé l’adéquation de la technologie LoRa avec le réseau Bouygues
Telecom :
 Mutualisation des points hauts cellulaires de Bouygues Telecom
 Maillage réseau cellulaire suffisant y compris pour atteindre les équipements en deep
indoor
 Expertise d’opération du réseau Bouygues Telecom (supervision, maintenance,
installation, qualité de service, support, …)
Une alliance mondiale
Bouygues Telecom membre fondateur
Semtech, IBM et Bouygues ont favorisé l’émergence d’une alliance pour :
– développer un eco-système autour de LoRa® et proposer des offres bout-en-
bout
– normaliser et standardiser la technologie dans les différents organismes
LoRa Network : le reseau IoT des opérateurs mobiles
Des Opérateurs
internationaux
Pour le
développement
international de la
solution
Des intégrateurs
et industriels
capables de
s’approprier la
technologie et de la
maintenir dans le
temps
Des fabricants de
end-points
pour diffuser les
usages auprès de
donneurs d’ordre
Des fabricants de
semiconducteurs
Pour intégrer la
technologie LoRa
Les atouts de LoRa
• Longue portée (2 à 15 km),
• Robustesse au bruit
• Taille des messages
• Faible consommation et débit adaptatif
• Communication réseau / capteur dans les 2 sens
• Fonctionne avec des objets en mobilité rapide
• Géolocalisation
• Excellente sécurisation des échanges et des
données
• Alliance LoRa (Interopérabilité et standardisation, et
animation de l’écosystème)
Les cas d’usages (1/2)
Différentiation marché :
 bas débit, bas coût, autonome-sur pile (basse consommation), objets dispersés
géographiquement sur des grandes distances, objets enterrés, bidirectionnalité,
géolocalisation précise (10 à 30m)
Applications LoRa ciblées :
 Smart Metering : Compteurs intelligents « eau/gaz/électricité » dans des zones indoor et
indoor profond (remontées d’infos périodiques et interventions sur les compteurs)
 Tracking-géofencing d’objets mobiles/chaîne logistique (entrepôts connectés) :
géolocalisation précise de sacs/colis, contenants, objets de valeurs en indoor et outdoor
(sans changer de réseau)
 Services d’urgence et de sécurité : bidirectionnalité avec capteurs d’intrusions, détecteurs
de fumée, détecteurs de chutes (assistance personnes sensibles), ….
 Facility Management : objets autonomes sur pile : Collecte de bennes, poubelles, boîtes
aux lettres, conteneurs …. (optimisation des parcours de maintenance et de relevés)
 Smart Energy (bâtiments intelligents/collectivités) : Effacement énergétique/déplacement
de consommation : bidirectionnalité : gestion proactive de l’offre et de la demande
(demand/response) via multicast/broadcast
Cas d’usages (2/2)
 Smart City : Développement des villes durables (villes décarbonées) et des éco-
quartiers : Tous les différentiant marché : surveillance et contrôle de la
consommation, des places de parking (limitation des embouteillages), transports en
commun (route, rail, transport aérien et maritime), parcours touristiques
 Industries/bâtiments : Contrôle d’équipements et d’infrastructures (le pouls de
l’entreprise) : bidirectionnalité et géolocalisation précise
• Remontées d’informations sur le matériel : localisation, utilisation, pannes, vols, …
• Informations sur les locaux : température, luminosité, taux de CO2, …
• Informations sur le personnel : localisation et déplacement, mouvement, état de
santé, …
 Système d’alarme et de transmission d’alerte sécurisée : sécurité
• LoRa diminue l’impact des brouilleurs et le sectionnement des câbles de
communication
 Service de backhaul LoRa pour interconnexion au SI de l’entreprise : bas coût
• Low cost comparé au filaire et autres technologies radio
METERING (DEEP INDOOR, FIXED OBJECTS)
Autres exemples d’applications :
Télérelève de compteurs gaz,
mesure de niveaux, détection de
fuites de canalisations, ...
Exemple : télérelève de compteurs d’eau. Les plus LoRa :
 ADR (Adaptative Data Rate) pour objets fixes
• Pénétration en deep indoor à 20 dB sous le bruit
• Longue portée
 Permet d’atteindre les compteurs d’eau localisés
sous le sol (SF élevé)
• Géolocalisation indoor par triangulation (sous-sol)
• Précision d’environ 30m pour géolocaliser
un objet deep indoor
 Permet à l’opérateur de cartographier et
superviser/monitorer son réseau de compteurs
PREDICTIVE MAINTENANCE
(INDOOR, FIXED OBJECTS)
Exemple : maintenance et supervision de locaux techniques. Les plus LoRa :
• ADR (Adaptative Data Rate) pour objets fixes
– Pénétration en indoor à 20 dB sous le bruit
– Longue portée
 Permet d’atteindre les capteurs indoor (SF élevé)
• Géolocalisation indoor par triangulation (sous-sol)
– Précision d’environ 30m pour géolocaliser un objet indoor
 Permet à l’opérateur de cartographier et superviser son réseau de locaux techniques
• Communication Bidirectionnelle
 Permet le contrôle à distance, arrêt d’urgence, le traitement des alarmes à chaud
Local technique
Portail exploitant
Autres exemples d’applications :
Suivi de machines, état des
équipements, qualité de l'air
intérieur, suivi de la température, ...
TRACKING / LOGISTICS APPLICATIONS
(OUTDOOR, MOBILE OBJECTS)
Exemple : localisation de colis. Les plus LoRa :
• Géolocalisation outdoor par triangulation
– Précision d’environ 20m pour géolocaliser un objet outdoor
 Permet la localisation du colis
• Gestion des objets en mobilité rapide (SF fixe)
– Lora permet d’appliquer le SF qui permet d’avoir le meilleur compromis portée/résistance aux
interférences
 Permet la géolocalisation en temps réel / pendant le transport routier
• Communication Bidirectionnelle
 Permet la remontée de la position à la demande
Autres exemples d’applications :
Localisation d’objets de valeurs en
mobilité, traçabilité de flotte de
véhicules, ...
LUTTE CONTRE LA FRAUDE
( DEEP INDOOR ET SEMI- FIXE OBJECT)
Exemple : Tracking d’objets volés. Les plus LoRa :
 ADR (Adaptative Data Rate)
• Pénétration en deep indoor à 20 dB sous le bruit
• Longue portée
 Permet d’atteindre les objets en deep indoor (cachés dans une cave par ex)
 Géolocalisation outdoor et indoor par triangulation
• Précision d’environ 20m pour géolocaliser un objet outdoor
• Précision d’environ 30m pour géolocaliser un objet indoor
 Permet la localisation de l’objet volé
 Communication Bidirectionnelle
 Permet la remontée de la position de l’objet volé à la demande
Autres exemples d’applications :
Tracking véhicules volés (cachés
dans un parking)…
SMART CITIES
(OUTDOOR, FIXED OBJECT)
Exemple : Smart City. Les plus LoRa :
 ADR (Adaptative Data Rate)
 Permet d’adapter le SF pour le meilleur
compromis portée/débit/consommation
 Communication Bidirectionnelle
 Permet la demande de remontées,
envoi de commandes, le contrôle
à distance etc.
 Géolocalisation outdoor et indoor
 Permet de cartographier/superviser
le réseau de capteurs
Exemples d’applications :
Parking intelligent, suivi des
bâtiments, monitoring sonore, gestion
du trafic, gestion de l'éclairage
publique, gestion des ordures
ménagères, affichage public, ...)
Développement durable
DD
Gestion des places
parking disponibles
Remontée
information trafic
Localisation Vélo
libre service
Taux remplissage point
d’apport volontaire
Mesure de la pollution
en temps réel
Répartition des frais de chauffage
Optimisation éclairage
Usages et cibles visées
Télérelève
Maintenance
prédictive
Optimisation
logistique
Détection de vol
et sécurité
Supervision
• Consommation énergétique optimisée
• Géolocalisation
• Consommation énergétique optimisée
• Couverture deep indoor
• Bidirectionnalité
• Taille des messages (trames)
• Mobilité
• Sécurité, intégrité
• Géolocalisation
• Consommation énergétique optimisée
• Couverture deep indoor
• Taille des messages (trames)
Activités Clients Besoins principaux
Offre modulaire
DEVICE
MANAGEMENT
ENABLED
CONNECTIVITY
DATA
VISUALISATION
VALUE ADDED
SERVICES
Client Bouygues Telecom Client
Client Bouygues Telecom Client
Client Bouygues Telecom
Option 1/ Collecte, transformation et transfert du trafic LoRa
Option 2/ Collecte et transformation des données +
Hébergement et visualisation des données parc
Option 3/ Collecte et transformation des données.
Hébergement
Analyse et développement des services SAAS. Machine learning.
LA TECHNOLOGIE LORA
La Technologie LoRa
Les différentes classes LoRaWan
Nom de la
classe
Description Usage visé Consommation
A
(« all »)
Le module écoute
après chaque émission
Modules sans contrainte
de latence de réception
de messages
Classe de communication la plus
économique énergétiquement.
Supportée par l’ensemble des modules.
Adaptée aux modules sur batterie
B
(« beacon »)
Le module écoute à
une fréquence
régulière paramétrable
Modules ayant une
contrainte de latence de
réception de messages de
quelques secondes
Classe de communication proposant une
consommation optimisée par rapport à
l’application visée.
Adaptée aux modules sur batterie
C
(« continuous »)
Le module écoute en
permanence
Modules ayant une
contrainte de latence de
réception forte (moins
d’une seconde)
Classe de communication adaptée aux
modules sur secteur ou n’ayant pas de
contrainte d’autonomie
Architecture LoRa
Network Server (NS) : gère le trafic entre la radio et le SI :
• Stocke le trafic provenant des GWs
• Gère la configuration radio : l’ADR (SF), la puissance
d’émission…
• Contrôle les messages (Authentication, Authorization,
Accounting) avant de les transférer au SI
• Calcul la localisation des objets (DTOA) : à venir
• Génère les acquittements (ACK) vers les objets (si demandé)
• Gère les périodes de temps où les GWs peuvent émettre les
messages DL (multicast) vers les objets
• Collecte les données pour l’OSS (Operations Support System :
gestionnaire de réseau : statistiques, …)
• Régule le trafic vers les serveurs d’applications
Gateway (GW) : concentrateur radio composé de :
• 1 antenne RF externe et 1 antenne GPS (interne au module)
• 1 carte RF Semtech
• 1 contrôleur Linux
• 1 carte Ethernet
• 1 routeur POE (Power-Over-Ethernet)
End Nodes : capteurs / objet connectés
• Détecteur de fumée
• Compteur intelligent eau/gaz/éléctricité
• …
SI
Etalement de spectre
• Modulation à étalement de spectre à séquences orthogonales (Orthogonal
Sequences Spread Spectrum ou OSSS)
• L’intérêt d’utiliser des séquences orthogonales est que 2 messages, émis par 2
objets, arrivant simultanément sur une GW n’interfèrent pas entre eux (Code
Division Multiple Access : CDMA)
• La technique vient historiquement des applications militaires : les émetteurs
“spread spectrum” transmettent une séquence de bits connus pour chaque bit
d’information.
• Chaque suite de bits (une trame) à transmettre est augmentée par une autre
suite de bits dite de redondance => permet de retrouver le bon signal à la
réception dans un environnement bruité
« 0 »  « 01001011101001110101011101111011 »
« 1 » « 10011011011010101111101101110111 »
Etalement de spectre et SF
Fréquence
Amplitude
Largeur de porteuse constante
Gain lors de la récupération
du signal initial
Signal « étalé » transmis
à débit constant
Signal récupéré avec un facteur
d’étalement de 7 (SF7)
Gain faible, débit élevé
Signal récupéré avec un facteur
d’étalement de 9 (SF9)
Gain moyen, débit moyen
Signal récupéré avec un facteur
d’étalement de 12 (SF12)
Gain élevé, débit faible
• Plus on veut rendre un signal « robuste », plus on « l’allonge »
• Signal transmis = données utiles x séquence d’étalement plus ou moins longue
• Objet loin de l’antenne avec obstacles => Meilleure sensibilité requise
 Le Cœur de Réseau (Network Server) augmente le SF (Spreading Factor), le débit utile diminue mais
la connexion est maintenue
• Objet proche de l’antenne (bonne propagation, signal bien reçu) => Sensibilité non requise
 On diminue le SF (Spreading Factor), le débit utile augmente
Débit – Time on air
SF12 11 10 9 8 7
14km 10km 8km 6km 4km
290bps 530 970
2D simulation (flat environment)
1,4 s
Payload de 10 octets
0,74 s
0,37 s
0,2 s
Etalement de spectre et ADR
Le facteur d’étalement (SF) joue sur :
1. La portée
2. La pénétration en indoor
3. Le débit (on parle de débit adaptatif : ADR pour Adaptive Data Rate)
4. Le payload (informations utiles)
5. La consommation (time on air)
6. La capacité
=> Le choix du SF est géré par le réseau (Network Server)
Objet loin de l’antenne avec obstacles => Meilleure sensibilité requise
 Le Cœur de Réseau (Network Server) augmente le SF (Spreading Factor), le débit
utile diminue mais la connexion est maintenue
Objet proche de l’antenne (bonne propagation, signal bien reçu) => Sensibilité non requise
 Le Cœur de Réseau diminue le SF (Spreading Factor), le débit utile augmente
SF ↗ SF ↘
Portée ↗ Débit utile/Payload ↗
Pénétration indoor (SNR) ↗
Consommation ↘ (time on air ↘)
Capacité ↗
Couverture LoRa (1/2)
Parallèle avec le GSM900 : bande de fréquence proche de la bande ISM 868 MHz :
• Densité de Base Station pour une couverture Nationale en France :
• La comparaison au GSM900 est légitime au regard des Budgets de Puissance :
• LoRa a un budget de puissance supérieur au GSM900
 Elles portent plus loin que le GSM900
 La couverture est plus grande
 En considérant un nombre d’antennes équivalent au GSM900, on peut considérer qu’avec 14dB en plus,
on aura une meilleure couverture indoor en LoRa (Light-indoor seulement en GSM900)
GSM900 MHz LoRa
Sens de la Liaison Montante Units Montante
Partie Réception BTS GW
Sensibilité -104 dBm -142
Marge de protection 3 dB 0
Perte totale câble et connecteur 4 dB 4
Gain d'antenne (include 5 dB diversity) -17 dBi -6
Marge de masque (90% de la surface) 5 dB 5
Puissance médiane nécessaire -109 dBm -139
Partie émission MS Capteur
Puissance d'émission (GSM Classe 2 = 2W) 33 dBm 14
Bilan de liaison
Affaiblissement maximal 142 dB 153
Pertes due au corps humain -3 dB 0
Affaiblissement de parcours (budget de puissance) 139 dB 153
Couverture LoRa (2/2)
Nombre de sites (BTS) pour une couverture Nationale en France :
 Nombre d’antennes Bouygues Telecom 2G en France : 8000
 LoRa a un budget de puissance supérieur de 14 dB au GSM900
 Dans un bâtiment :
• +10dB permettent une couverture des étages
et du rez-de-chaussée
• +14dB permettent d’atteindre un 1er sous-sol
 Déploiement initial LoRa planifié par Bouygues Telecom : 5000 antennes
 Bonne couverture Outdoor nationale
 Sera facile d'en déployer plus avec les 15000 points hauts déjà existants
Sécurité
Sécurisation des échanges et des données via un tiers de confiance :
• Chiffrement réseau AES 128 : algorithme de chiffrement (réutilisation du standard de sécurité de la
norme 802.15.04)
• Gestion de 3 clés :
• Clé primaire secrète par objet (objectId/@MAC-Id)
• Clé réseau par opérateur (MIC : code d’intégrité) : 1 code d'intégrité connu du réseau
• Clé de chiffrement client par fournisseur de services (clef de cryptage connue du client, pas de
l’opérateur) : Cryptage des flux jusqu'aux serveurs applicatifs du clients
• Protection contre le piratage et l’usurpation d’identité
Robustesse aux interférences
LoRa :
 LoRa démodule le signal à -20dB sous le bruit thermique
 LoRa est basé sur une modulation plus élaborée avec des mécanismes de gain de codage
améliorant la robustesse du signal :
• Etalement de spectre
• Forward Error Correction (code correcteur d’erreurs)
 Augmentation de la probabilité de décoder un signal sans erreur dans un milieu
interféré
 Gestion dynamique des canaux (réseau managé) :
 Mécanisme de présélection de canaux propres
Bruit
6 Canaux LoRa U/L
125kHz
868,60 868,70 869,20
869,40
869,65
F (Mhz)
869,70
870,00 876,00
Sigfox BW
Géolocalisation via le réseau LoRa
LoRa utilise la technique DTOA (Differential Time Of Arrival) :
Permet d’estimer la distance d’un objet à une GW à partir du temps de réception du signal
 Le recoupement entre les 3 GWs permet au NS de calculer la position de l’objet
 Pas de GPS dans l’objet = économies coût & consommation
• En outdoor, les GWs sont synchronisées entre elles via
GPS pour pouvoir mesurer la « différence de temps
d'arrivée ». La précision prévisionnelle des objets est
estimée à 10m - 20 m
• En indoor, la précision prévisionnelle est estimée à 30 m
• Mobilité :
La technologie LoRa permet de géolocaliser des objets en
mouvement (ex : suivi de colis, objets précieux, …)
GW
GW
GW
NS (DTOA)
TR1
TR2
TR3
Géolocalisation par triangulation à venir : Q1 2016
1. Nouvelles GWs à déployer (attention aux rétrofits pour
les GWs déployés avant Q1 2016)
2. Pas d’impact sur les objets déjà déployés
La bidirectionnalité
LoRa intègre la bidirectionnalité nativement :
• Classe A : chaque trame Uplink envoyée par l’objet est suivie par l’ouverture de 2 fenêtres de réception pendant
lesquelles la GW peut envoyer une trame Downlink (acquittements, commandes MAC, commandes applicatives)
• Classe B (mode synchronisé) : tous les objets de classe B sont synchronisés avec la GW pour ouvrir des fenêtres
d’écoute à intervalles réguliers
=> Tout objet LoRa peut émettre et recevoir
Trame UL
1 sec +/- 20us
R
x
1
Durée d’écoute
Ouverture
fenêtrede
réception
1 sec +/- 20us
R
x
2
Durée d’écoute
Ouverture
fenêtrede
réception
Trame DL
Classe A :
Durée d’écoute variable:
5.1 ms @ SF7
10.2 ms @ SF8 …
164ms @ SF12
Classe B :
Balise début
Balise fin
R
x
1
Durée d’écoute
R
x
2
Durée d’écoute
R
x
3
Durée d’écoute
R
x
N
Durée d’écoute
OuverturedeNfenêtresde
réceptionentreles2balises
Gestion de la capacité (1/4)
(deep indoor)(outdoor) (outdoor) (indoor) (outdoor)
Chacun des nœuds adaptant le débit (fonction de sa
distance à l’antenne, sa visibilité, son niveau
d’enfouissement…), la vitesse et la durée de
communication sont optimisées.
J Les interférences et collisions dans la
communication sont ainsi minimisées
(deep indoor) (indoor)
débit 1
Portée 3
Conso 1
débit 2
Portée 2
Conso 2
débit 3
Portée 1
Conso 3
Débit 3
Portée 1
Conso 3
Débit 2
Portée 2
Conso 2
Débit 3
Portée 1
Conso 3
Débit 1
Portée 3
Conso 1
V9
V12
V7
V7
V10
V8
V12
V12
V7 V10 V8
V9
V7
V12
Gestion de la capacité (2/4)
Gestion de la capacité (3/4)
V7
V9
V12
V7
V9
V7
V11
G1 G2LoRa ™
 A libéré des canaux
 A augmenté la capacité de G1
 A fait économiser de la batterie
J
V10 V8
V12V11
V9 V7
Je libère de la capacité sur G1
(deep indoor)(outdoor) (outdoor) (indoor) (outdoor)(deep indoor) (indoor)
De nouveaux capteurs possibles
sur G1
Gestion de la capacité (4/4)
de 300 bps à 50 kbps
Très bas débit Bas débitJ’envoie lentement
Je porte plus loin
J’ai une meilleure pénétration
dans les bâtiments
Portée Consommation
« vitesse 12, 11, 10 »
J’envoie vite
Taux utilisation canal très faible
Ma consommation
énergétique est faible
« vitesse 9, 8, 7 »
Facteur d’étalement
Merci
Franck Moine
Directeur Business Unit M2M
fmoine@bouyguestelecom.fr

Contenu connexe

Tendances

Tendances (20)

Fttx
FttxFttx
Fttx
 
Mini projet de reseaux de communication
Mini projet  de reseaux de communicationMini projet  de reseaux de communication
Mini projet de reseaux de communication
 
224_xDSL-ADSL-SDSL
224_xDSL-ADSL-SDSL224_xDSL-ADSL-SDSL
224_xDSL-ADSL-SDSL
 
Les Technologies Sans Fil (expliquées aux néophytes)
Les Technologies Sans Fil (expliquées aux néophytes) Les Technologies Sans Fil (expliquées aux néophytes)
Les Technologies Sans Fil (expliquées aux néophytes)
 
Osc ftth solutions v1.0 20160922
Osc ftth solutions v1.0 20160922Osc ftth solutions v1.0 20160922
Osc ftth solutions v1.0 20160922
 
Internet Of Things
Internet Of Things Internet Of Things
Internet Of Things
 
5G exposé.pdf
5G exposé.pdf5G exposé.pdf
5G exposé.pdf
 
La fibre optique
La fibre optiqueLa fibre optique
La fibre optique
 
4G.pdf
4G.pdf4G.pdf
4G.pdf
 
4 g evolution
4 g evolution4 g evolution
4 g evolution
 
Umts
UmtsUmts
Umts
 
Chap5 wan
Chap5 wanChap5 wan
Chap5 wan
 
LTE Presentation [French]
LTE Presentation [French] LTE Presentation [French]
LTE Presentation [French]
 
La technologie xDSL
La technologie xDSLLa technologie xDSL
La technologie xDSL
 
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
 
Fttx ftth cabling system
Fttx ftth cabling systemFttx ftth cabling system
Fttx ftth cabling system
 
4G technology
4G technology 4G technology
4G technology
 
PFE Swap INWI 2G 3G LTE
PFE Swap INWI 2G 3G LTEPFE Swap INWI 2G 3G LTE
PFE Swap INWI 2G 3G LTE
 
Optical network evolution
Optical network evolutionOptical network evolution
Optical network evolution
 
Les étapes d'un raccordements client FTTH en aérien
Les étapes d'un raccordements client FTTH en aérienLes étapes d'un raccordements client FTTH en aérien
Les étapes d'un raccordements client FTTH en aérien
 

Similaire à R&s 10 juin 2015 lora franck

Orange Livre Blanc IoT et Connectivité LPWA FR-2018
Orange Livre Blanc IoT et Connectivité LPWA FR-2018Orange Livre Blanc IoT et Connectivité LPWA FR-2018
Orange Livre Blanc IoT et Connectivité LPWA FR-2018Orange Dev
 
Internet des Objets
Internet des ObjetsInternet des Objets
Internet des ObjetsIEEE 802
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Internet of things (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Internet of things (2)LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Internet of things (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Internet of things (2)LUXEMBOURG CREATIVE
 
Introduction à l'IOT (Internet des objets) - Thomas DARIEL (PramaTALK)
Introduction à l'IOT (Internet des objets) - Thomas DARIEL (PramaTALK)Introduction à l'IOT (Internet des objets) - Thomas DARIEL (PramaTALK)
Introduction à l'IOT (Internet des objets) - Thomas DARIEL (PramaTALK)Pramana
 
Solutions sans fil pour le Broadband
Solutions sans fil pour le BroadbandSolutions sans fil pour le Broadband
Solutions sans fil pour le BroadbandOlympe Niragira
 
La conception d’un objet connecté démystifiée
La conception d’un objet connecté démystifiéeLa conception d’un objet connecté démystifiée
La conception d’un objet connecté démystifiéeIsabelle JARNIOU
 
Masterclass : Les opportunités de la 5G
Masterclass : Les opportunités de la 5GMasterclass : Les opportunités de la 5G
Masterclass : Les opportunités de la 5GFrenchTechCentral
 
14379-1-lora-introduction.pptx
14379-1-lora-introduction.pptx14379-1-lora-introduction.pptx
14379-1-lora-introduction.pptxnabilpc
 
Amif Bouygues Tel 3 G+ Haut DéBit
Amif Bouygues Tel 3 G+ Haut DéBitAmif Bouygues Tel 3 G+ Haut DéBit
Amif Bouygues Tel 3 G+ Haut DéBitARTESI / AMIF
 
Reseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-e
Reseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-eReseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-e
Reseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-eGimélec
 
Description des réseaux 4G LTE
Description des réseaux 4G LTEDescription des réseaux 4G LTE
Description des réseaux 4G LTEOussama Hosni
 
Chapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdf
Chapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdfChapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdf
Chapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdfkohay75604
 
Luceor Villes 2 0 26 Juin 07
Luceor Villes 2 0 26 Juin 07Luceor Villes 2 0 26 Juin 07
Luceor Villes 2 0 26 Juin 07Thierry Marcou
 

Similaire à R&s 10 juin 2015 lora franck (20)

Orange Livre Blanc IoT et Connectivité LPWA FR-2018
Orange Livre Blanc IoT et Connectivité LPWA FR-2018Orange Livre Blanc IoT et Connectivité LPWA FR-2018
Orange Livre Blanc IoT et Connectivité LPWA FR-2018
 
Internet des Objets
Internet des ObjetsInternet des Objets
Internet des Objets
 
R&s 10 juin 2015 orange arnaud
R&s 10 juin 2015 orange arnaudR&s 10 juin 2015 orange arnaud
R&s 10 juin 2015 orange arnaud
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Internet of things (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Internet of things (2)LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Internet of things (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Internet of things (2)
 
Introduction à l'IOT (Internet des objets) - Thomas DARIEL (PramaTALK)
Introduction à l'IOT (Internet des objets) - Thomas DARIEL (PramaTALK)Introduction à l'IOT (Internet des objets) - Thomas DARIEL (PramaTALK)
Introduction à l'IOT (Internet des objets) - Thomas DARIEL (PramaTALK)
 
Solutions sans fil pour le Broadband
Solutions sans fil pour le BroadbandSolutions sans fil pour le Broadband
Solutions sans fil pour le Broadband
 
La conception d’un objet connecté démystifiée
La conception d’un objet connecté démystifiéeLa conception d’un objet connecté démystifiée
La conception d’un objet connecté démystifiée
 
Masterclass : Les opportunités de la 5G
Masterclass : Les opportunités de la 5GMasterclass : Les opportunités de la 5G
Masterclass : Les opportunités de la 5G
 
14379-1-lora-introduction.pptx
14379-1-lora-introduction.pptx14379-1-lora-introduction.pptx
14379-1-lora-introduction.pptx
 
Amif Bouygues Tel 3 G+ Haut DéBit
Amif Bouygues Tel 3 G+ Haut DéBitAmif Bouygues Tel 3 G+ Haut DéBit
Amif Bouygues Tel 3 G+ Haut DéBit
 
Reseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-e
Reseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-eReseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-e
Reseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-e
 
Description des réseaux 4G LTE
Description des réseaux 4G LTEDescription des réseaux 4G LTE
Description des réseaux 4G LTE
 
IoT
IoTIoT
IoT
 
Chapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdf
Chapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdfChapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdf
Chapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdf
 
Gsm gprs-umts
Gsm gprs-umtsGsm gprs-umts
Gsm gprs-umts
 
Gsm gprs-umts
Gsm gprs-umtsGsm gprs-umts
Gsm gprs-umts
 
Gsm gprs-umts
Gsm gprs-umtsGsm gprs-umts
Gsm gprs-umts
 
[EVENT IOT] RMS
[EVENT IOT] RMS[EVENT IOT] RMS
[EVENT IOT] RMS
 
Luceor Villes 2 0 26 Juin 07
Luceor Villes 2 0 26 Juin 07Luceor Villes 2 0 26 Juin 07
Luceor Villes 2 0 26 Juin 07
 
Capteurs
CapteursCapteurs
Capteurs
 

R&s 10 juin 2015 lora franck

  • 2. Les Objets Connectés vont envahir notre quotidien Notre société doit s’adapter : Interconnexion des objets et des Humains à Internet (Internet Of Everything) En 2020, entre 50 et 80 Milliards d’objets connectés dans le monde (estimations Gartner et Idate) En France, 7 objets connectés par habitant en 2018 (seulement 1/3 d’ordinateurs et de smartphones) 2/3 de nouveaux objets (autonomes) Solutions de connectivité :  GSM, 3G, 4G, WIFI, BLE pour le Haut Débit  Sigfox, LoRa pour le Bas débit Big Data  Production de beaucoup de data (leur donner du sens)  Nouveaux services à la clef (autour des data)
  • 3. IoT : prévisions LPWAN Internet of objects LAN BT/Wifi Cellular M2M  80 Milliards d’objets connectés dans le monde d’ici 2020  La majorité des volumes se fera avec le “LPWAN” (55% à 90%) Source Idate
  • 4. Nous comptons 15 milliards d’objets connectés dans le monde Horizon 2020 (projections) : Entre 50 et 80 milliards d’objets Gartner : 50 milliards Idate : 80 milliards Un foisonnement de données (capitaliser sur le big data) Un mode de vie de plus en plus social et collaboratif Facteurs économiques - Baisse des coûts des puces et capteurs - Volonté de réduire la facture énergétique Facteurs technologiques - Miniaturisation des composants - Emergence de nouvelles technologies d’accès Facteurs politiques - Pôle de compétitivité objets connectés - Développement des villes et transports intelligents Facteurs sociétaux - Intérêt pour le Quantified- Self - Vieillissement de la population
  • 5. Contexte et enjeux Les réseaux existants pour les applications M2M et CE d’aujourd’hui ne répondent pas aux besoins en termes de portée, autonomie et coût. Notamment, 50% des objets connectés auront un besoin de faible consommation énergétique  La majorité des applications IoT en 2020 se fera sans GSM L’Internet des objets nécessite de déployer de nouveaux réseaux adaptés aux usages de ce marché. Il y a un fort enjeu d’infrastructure pour supporter ces applications et leur business model Communicating devices Machine-to-machine (M2M) Internet of Objects (IoO) Internet of Things (IoT)
  • 6. Long Range w/Power Traditional M2M  Standards établis  Bon pour: • Longue portée • Haut débit • Couverture  Inadapté: • Longue autonomie batterie • Low Cost Cellular Long Range w/ Battery Internet of Objects  Standard à établir  Adapté pour: • Longue portée • Longue autonomie batterie • Low cost • Localisation  Inadapté : • Haut débit LPWAN Short Range Communicating Devices  Standards établis  Adapté pour: • Terminaux mobiles • Foyer • Courte portée  Inadapté • Longue autonomie batterie • Longue portée LAN
  • 7. Le positionnement des réseaux LPWA Mapping des principales technologies sans fil existantes utilisées dans l’IoT Basseconsommation Longue distance Cellulaire 2G, 3G, 4G WiFi Bluetooth BT 1.0, 2.0, 3.0, 4.0 - BLE RFID NFC Technologies IoT basse consommation / longue distance Zigbee LAN WAN Source : INOV360 PAN
  • 8. Les technologies LPWA • Technologie radio d’Ultra Narrow Band en partenariat avec le fondeur américain Silicon Labs • Positionnement très ambitieux : développeur de technologie, intégrateur et opérateur de réseau bas débit. Le réseau a été créé en 2012 • Fréquence (FR) 868MHz • Technologie radio développée par la startup française Cycléo, rachetée en mars 2012 par le fondeur américain Semtech • L’approche est basée sur de l’étalement de spectre avec une très forte sensibilité jusqu’à -140 dbm pour assurer la longue portée et pénétration indoor • Fréquence (FR) 868MHz • Objectif d’obtenir des modules moins chers et consommant moins que ceux utilisés en 2G • Cette nouvelle norme est en cours de définition au 3GPP pour les prochaines versions et est prévue pour 2020-M
  • 9. Le Pilote LoRa à Grenoble une première mondiale • Bouygues Telecom a voulu qualifier la technologie LoRa notamment sur : • La propreté de la bande 868MHz • L’effet de la charge / des interférences • L’ingénierie radio : nombre de sites / nombre d’antennes par site • Le taux de couverture indoor selon localisation du device • La localisation sans GPS • La capacité d’atteindre les SLA des différents Business Cases • Enfin, Bouygues Telecom a validé, par des partenaires commerciaux, la pertinence de la technologie par rapport à leur mode d’usage Novembre 2013 Déploiement de 6 passerelles sur des sites Bouygues Telecom Décembre 2013 Tests terrain et validation des performances (portée, capacité) T1 2014 Implémentation et tests de la bidirectionnalité T2 2014 Accueil des premiers clients sur le pilote Validation des use cases Novembre 2014 conclusion
  • 10. Les avantages vérifiés de la technologie LoRa • Les tests menés par Bouygues Telecom ont montré que la technologie LoRa est différenciante notamment sur les critères suivants :  Portée  Pénétration indoor  Gestion de la capacité ( adaptation du bit rate) et consommation énergétique  Bidirectionnalité  Résistance aux perturbations  Gestion en mobilité  Sécurité  Géolocalisation • Les tests effectués ont confirmé l’adéquation de la technologie LoRa avec le réseau Bouygues Telecom :  Mutualisation des points hauts cellulaires de Bouygues Telecom  Maillage réseau cellulaire suffisant y compris pour atteindre les équipements en deep indoor  Expertise d’opération du réseau Bouygues Telecom (supervision, maintenance, installation, qualité de service, support, …)
  • 11. Une alliance mondiale Bouygues Telecom membre fondateur Semtech, IBM et Bouygues ont favorisé l’émergence d’une alliance pour : – développer un eco-système autour de LoRa® et proposer des offres bout-en- bout – normaliser et standardiser la technologie dans les différents organismes LoRa Network : le reseau IoT des opérateurs mobiles Des Opérateurs internationaux Pour le développement international de la solution Des intégrateurs et industriels capables de s’approprier la technologie et de la maintenir dans le temps Des fabricants de end-points pour diffuser les usages auprès de donneurs d’ordre Des fabricants de semiconducteurs Pour intégrer la technologie LoRa
  • 12. Les atouts de LoRa • Longue portée (2 à 15 km), • Robustesse au bruit • Taille des messages • Faible consommation et débit adaptatif • Communication réseau / capteur dans les 2 sens • Fonctionne avec des objets en mobilité rapide • Géolocalisation • Excellente sécurisation des échanges et des données • Alliance LoRa (Interopérabilité et standardisation, et animation de l’écosystème)
  • 13. Les cas d’usages (1/2) Différentiation marché :  bas débit, bas coût, autonome-sur pile (basse consommation), objets dispersés géographiquement sur des grandes distances, objets enterrés, bidirectionnalité, géolocalisation précise (10 à 30m) Applications LoRa ciblées :  Smart Metering : Compteurs intelligents « eau/gaz/électricité » dans des zones indoor et indoor profond (remontées d’infos périodiques et interventions sur les compteurs)  Tracking-géofencing d’objets mobiles/chaîne logistique (entrepôts connectés) : géolocalisation précise de sacs/colis, contenants, objets de valeurs en indoor et outdoor (sans changer de réseau)  Services d’urgence et de sécurité : bidirectionnalité avec capteurs d’intrusions, détecteurs de fumée, détecteurs de chutes (assistance personnes sensibles), ….  Facility Management : objets autonomes sur pile : Collecte de bennes, poubelles, boîtes aux lettres, conteneurs …. (optimisation des parcours de maintenance et de relevés)  Smart Energy (bâtiments intelligents/collectivités) : Effacement énergétique/déplacement de consommation : bidirectionnalité : gestion proactive de l’offre et de la demande (demand/response) via multicast/broadcast
  • 14. Cas d’usages (2/2)  Smart City : Développement des villes durables (villes décarbonées) et des éco- quartiers : Tous les différentiant marché : surveillance et contrôle de la consommation, des places de parking (limitation des embouteillages), transports en commun (route, rail, transport aérien et maritime), parcours touristiques  Industries/bâtiments : Contrôle d’équipements et d’infrastructures (le pouls de l’entreprise) : bidirectionnalité et géolocalisation précise • Remontées d’informations sur le matériel : localisation, utilisation, pannes, vols, … • Informations sur les locaux : température, luminosité, taux de CO2, … • Informations sur le personnel : localisation et déplacement, mouvement, état de santé, …  Système d’alarme et de transmission d’alerte sécurisée : sécurité • LoRa diminue l’impact des brouilleurs et le sectionnement des câbles de communication  Service de backhaul LoRa pour interconnexion au SI de l’entreprise : bas coût • Low cost comparé au filaire et autres technologies radio
  • 15. METERING (DEEP INDOOR, FIXED OBJECTS) Autres exemples d’applications : Télérelève de compteurs gaz, mesure de niveaux, détection de fuites de canalisations, ... Exemple : télérelève de compteurs d’eau. Les plus LoRa :  ADR (Adaptative Data Rate) pour objets fixes • Pénétration en deep indoor à 20 dB sous le bruit • Longue portée  Permet d’atteindre les compteurs d’eau localisés sous le sol (SF élevé) • Géolocalisation indoor par triangulation (sous-sol) • Précision d’environ 30m pour géolocaliser un objet deep indoor  Permet à l’opérateur de cartographier et superviser/monitorer son réseau de compteurs
  • 16. PREDICTIVE MAINTENANCE (INDOOR, FIXED OBJECTS) Exemple : maintenance et supervision de locaux techniques. Les plus LoRa : • ADR (Adaptative Data Rate) pour objets fixes – Pénétration en indoor à 20 dB sous le bruit – Longue portée  Permet d’atteindre les capteurs indoor (SF élevé) • Géolocalisation indoor par triangulation (sous-sol) – Précision d’environ 30m pour géolocaliser un objet indoor  Permet à l’opérateur de cartographier et superviser son réseau de locaux techniques • Communication Bidirectionnelle  Permet le contrôle à distance, arrêt d’urgence, le traitement des alarmes à chaud Local technique Portail exploitant Autres exemples d’applications : Suivi de machines, état des équipements, qualité de l'air intérieur, suivi de la température, ...
  • 17. TRACKING / LOGISTICS APPLICATIONS (OUTDOOR, MOBILE OBJECTS) Exemple : localisation de colis. Les plus LoRa : • Géolocalisation outdoor par triangulation – Précision d’environ 20m pour géolocaliser un objet outdoor  Permet la localisation du colis • Gestion des objets en mobilité rapide (SF fixe) – Lora permet d’appliquer le SF qui permet d’avoir le meilleur compromis portée/résistance aux interférences  Permet la géolocalisation en temps réel / pendant le transport routier • Communication Bidirectionnelle  Permet la remontée de la position à la demande Autres exemples d’applications : Localisation d’objets de valeurs en mobilité, traçabilité de flotte de véhicules, ...
  • 18. LUTTE CONTRE LA FRAUDE ( DEEP INDOOR ET SEMI- FIXE OBJECT) Exemple : Tracking d’objets volés. Les plus LoRa :  ADR (Adaptative Data Rate) • Pénétration en deep indoor à 20 dB sous le bruit • Longue portée  Permet d’atteindre les objets en deep indoor (cachés dans une cave par ex)  Géolocalisation outdoor et indoor par triangulation • Précision d’environ 20m pour géolocaliser un objet outdoor • Précision d’environ 30m pour géolocaliser un objet indoor  Permet la localisation de l’objet volé  Communication Bidirectionnelle  Permet la remontée de la position de l’objet volé à la demande Autres exemples d’applications : Tracking véhicules volés (cachés dans un parking)…
  • 19. SMART CITIES (OUTDOOR, FIXED OBJECT) Exemple : Smart City. Les plus LoRa :  ADR (Adaptative Data Rate)  Permet d’adapter le SF pour le meilleur compromis portée/débit/consommation  Communication Bidirectionnelle  Permet la demande de remontées, envoi de commandes, le contrôle à distance etc.  Géolocalisation outdoor et indoor  Permet de cartographier/superviser le réseau de capteurs Exemples d’applications : Parking intelligent, suivi des bâtiments, monitoring sonore, gestion du trafic, gestion de l'éclairage publique, gestion des ordures ménagères, affichage public, ...)
  • 20. Développement durable DD Gestion des places parking disponibles Remontée information trafic Localisation Vélo libre service Taux remplissage point d’apport volontaire Mesure de la pollution en temps réel Répartition des frais de chauffage Optimisation éclairage
  • 21. Usages et cibles visées Télérelève Maintenance prédictive Optimisation logistique Détection de vol et sécurité Supervision • Consommation énergétique optimisée • Géolocalisation • Consommation énergétique optimisée • Couverture deep indoor • Bidirectionnalité • Taille des messages (trames) • Mobilité • Sécurité, intégrité • Géolocalisation • Consommation énergétique optimisée • Couverture deep indoor • Taille des messages (trames) Activités Clients Besoins principaux
  • 22. Offre modulaire DEVICE MANAGEMENT ENABLED CONNECTIVITY DATA VISUALISATION VALUE ADDED SERVICES Client Bouygues Telecom Client Client Bouygues Telecom Client Client Bouygues Telecom Option 1/ Collecte, transformation et transfert du trafic LoRa Option 2/ Collecte et transformation des données + Hébergement et visualisation des données parc Option 3/ Collecte et transformation des données. Hébergement Analyse et développement des services SAAS. Machine learning.
  • 24. La Technologie LoRa Les différentes classes LoRaWan Nom de la classe Description Usage visé Consommation A (« all ») Le module écoute après chaque émission Modules sans contrainte de latence de réception de messages Classe de communication la plus économique énergétiquement. Supportée par l’ensemble des modules. Adaptée aux modules sur batterie B (« beacon ») Le module écoute à une fréquence régulière paramétrable Modules ayant une contrainte de latence de réception de messages de quelques secondes Classe de communication proposant une consommation optimisée par rapport à l’application visée. Adaptée aux modules sur batterie C (« continuous ») Le module écoute en permanence Modules ayant une contrainte de latence de réception forte (moins d’une seconde) Classe de communication adaptée aux modules sur secteur ou n’ayant pas de contrainte d’autonomie
  • 25. Architecture LoRa Network Server (NS) : gère le trafic entre la radio et le SI : • Stocke le trafic provenant des GWs • Gère la configuration radio : l’ADR (SF), la puissance d’émission… • Contrôle les messages (Authentication, Authorization, Accounting) avant de les transférer au SI • Calcul la localisation des objets (DTOA) : à venir • Génère les acquittements (ACK) vers les objets (si demandé) • Gère les périodes de temps où les GWs peuvent émettre les messages DL (multicast) vers les objets • Collecte les données pour l’OSS (Operations Support System : gestionnaire de réseau : statistiques, …) • Régule le trafic vers les serveurs d’applications Gateway (GW) : concentrateur radio composé de : • 1 antenne RF externe et 1 antenne GPS (interne au module) • 1 carte RF Semtech • 1 contrôleur Linux • 1 carte Ethernet • 1 routeur POE (Power-Over-Ethernet) End Nodes : capteurs / objet connectés • Détecteur de fumée • Compteur intelligent eau/gaz/éléctricité • … SI
  • 26. Etalement de spectre • Modulation à étalement de spectre à séquences orthogonales (Orthogonal Sequences Spread Spectrum ou OSSS) • L’intérêt d’utiliser des séquences orthogonales est que 2 messages, émis par 2 objets, arrivant simultanément sur une GW n’interfèrent pas entre eux (Code Division Multiple Access : CDMA) • La technique vient historiquement des applications militaires : les émetteurs “spread spectrum” transmettent une séquence de bits connus pour chaque bit d’information. • Chaque suite de bits (une trame) à transmettre est augmentée par une autre suite de bits dite de redondance => permet de retrouver le bon signal à la réception dans un environnement bruité « 0 »  « 01001011101001110101011101111011 » « 1 » « 10011011011010101111101101110111 »
  • 27. Etalement de spectre et SF Fréquence Amplitude Largeur de porteuse constante Gain lors de la récupération du signal initial Signal « étalé » transmis à débit constant Signal récupéré avec un facteur d’étalement de 7 (SF7) Gain faible, débit élevé Signal récupéré avec un facteur d’étalement de 9 (SF9) Gain moyen, débit moyen Signal récupéré avec un facteur d’étalement de 12 (SF12) Gain élevé, débit faible • Plus on veut rendre un signal « robuste », plus on « l’allonge » • Signal transmis = données utiles x séquence d’étalement plus ou moins longue • Objet loin de l’antenne avec obstacles => Meilleure sensibilité requise  Le Cœur de Réseau (Network Server) augmente le SF (Spreading Factor), le débit utile diminue mais la connexion est maintenue • Objet proche de l’antenne (bonne propagation, signal bien reçu) => Sensibilité non requise  On diminue le SF (Spreading Factor), le débit utile augmente
  • 28. Débit – Time on air SF12 11 10 9 8 7 14km 10km 8km 6km 4km 290bps 530 970 2D simulation (flat environment) 1,4 s Payload de 10 octets 0,74 s 0,37 s 0,2 s
  • 29. Etalement de spectre et ADR Le facteur d’étalement (SF) joue sur : 1. La portée 2. La pénétration en indoor 3. Le débit (on parle de débit adaptatif : ADR pour Adaptive Data Rate) 4. Le payload (informations utiles) 5. La consommation (time on air) 6. La capacité => Le choix du SF est géré par le réseau (Network Server) Objet loin de l’antenne avec obstacles => Meilleure sensibilité requise  Le Cœur de Réseau (Network Server) augmente le SF (Spreading Factor), le débit utile diminue mais la connexion est maintenue Objet proche de l’antenne (bonne propagation, signal bien reçu) => Sensibilité non requise  Le Cœur de Réseau diminue le SF (Spreading Factor), le débit utile augmente SF ↗ SF ↘ Portée ↗ Débit utile/Payload ↗ Pénétration indoor (SNR) ↗ Consommation ↘ (time on air ↘) Capacité ↗
  • 30. Couverture LoRa (1/2) Parallèle avec le GSM900 : bande de fréquence proche de la bande ISM 868 MHz : • Densité de Base Station pour une couverture Nationale en France : • La comparaison au GSM900 est légitime au regard des Budgets de Puissance : • LoRa a un budget de puissance supérieur au GSM900  Elles portent plus loin que le GSM900  La couverture est plus grande  En considérant un nombre d’antennes équivalent au GSM900, on peut considérer qu’avec 14dB en plus, on aura une meilleure couverture indoor en LoRa (Light-indoor seulement en GSM900) GSM900 MHz LoRa Sens de la Liaison Montante Units Montante Partie Réception BTS GW Sensibilité -104 dBm -142 Marge de protection 3 dB 0 Perte totale câble et connecteur 4 dB 4 Gain d'antenne (include 5 dB diversity) -17 dBi -6 Marge de masque (90% de la surface) 5 dB 5 Puissance médiane nécessaire -109 dBm -139 Partie émission MS Capteur Puissance d'émission (GSM Classe 2 = 2W) 33 dBm 14 Bilan de liaison Affaiblissement maximal 142 dB 153 Pertes due au corps humain -3 dB 0 Affaiblissement de parcours (budget de puissance) 139 dB 153
  • 31. Couverture LoRa (2/2) Nombre de sites (BTS) pour une couverture Nationale en France :  Nombre d’antennes Bouygues Telecom 2G en France : 8000  LoRa a un budget de puissance supérieur de 14 dB au GSM900  Dans un bâtiment : • +10dB permettent une couverture des étages et du rez-de-chaussée • +14dB permettent d’atteindre un 1er sous-sol  Déploiement initial LoRa planifié par Bouygues Telecom : 5000 antennes  Bonne couverture Outdoor nationale  Sera facile d'en déployer plus avec les 15000 points hauts déjà existants
  • 32. Sécurité Sécurisation des échanges et des données via un tiers de confiance : • Chiffrement réseau AES 128 : algorithme de chiffrement (réutilisation du standard de sécurité de la norme 802.15.04) • Gestion de 3 clés : • Clé primaire secrète par objet (objectId/@MAC-Id) • Clé réseau par opérateur (MIC : code d’intégrité) : 1 code d'intégrité connu du réseau • Clé de chiffrement client par fournisseur de services (clef de cryptage connue du client, pas de l’opérateur) : Cryptage des flux jusqu'aux serveurs applicatifs du clients • Protection contre le piratage et l’usurpation d’identité
  • 33. Robustesse aux interférences LoRa :  LoRa démodule le signal à -20dB sous le bruit thermique  LoRa est basé sur une modulation plus élaborée avec des mécanismes de gain de codage améliorant la robustesse du signal : • Etalement de spectre • Forward Error Correction (code correcteur d’erreurs)  Augmentation de la probabilité de décoder un signal sans erreur dans un milieu interféré  Gestion dynamique des canaux (réseau managé) :  Mécanisme de présélection de canaux propres Bruit 6 Canaux LoRa U/L 125kHz 868,60 868,70 869,20 869,40 869,65 F (Mhz) 869,70 870,00 876,00 Sigfox BW
  • 34. Géolocalisation via le réseau LoRa LoRa utilise la technique DTOA (Differential Time Of Arrival) : Permet d’estimer la distance d’un objet à une GW à partir du temps de réception du signal  Le recoupement entre les 3 GWs permet au NS de calculer la position de l’objet  Pas de GPS dans l’objet = économies coût & consommation • En outdoor, les GWs sont synchronisées entre elles via GPS pour pouvoir mesurer la « différence de temps d'arrivée ». La précision prévisionnelle des objets est estimée à 10m - 20 m • En indoor, la précision prévisionnelle est estimée à 30 m • Mobilité : La technologie LoRa permet de géolocaliser des objets en mouvement (ex : suivi de colis, objets précieux, …) GW GW GW NS (DTOA) TR1 TR2 TR3 Géolocalisation par triangulation à venir : Q1 2016 1. Nouvelles GWs à déployer (attention aux rétrofits pour les GWs déployés avant Q1 2016) 2. Pas d’impact sur les objets déjà déployés
  • 35. La bidirectionnalité LoRa intègre la bidirectionnalité nativement : • Classe A : chaque trame Uplink envoyée par l’objet est suivie par l’ouverture de 2 fenêtres de réception pendant lesquelles la GW peut envoyer une trame Downlink (acquittements, commandes MAC, commandes applicatives) • Classe B (mode synchronisé) : tous les objets de classe B sont synchronisés avec la GW pour ouvrir des fenêtres d’écoute à intervalles réguliers => Tout objet LoRa peut émettre et recevoir Trame UL 1 sec +/- 20us R x 1 Durée d’écoute Ouverture fenêtrede réception 1 sec +/- 20us R x 2 Durée d’écoute Ouverture fenêtrede réception Trame DL Classe A : Durée d’écoute variable: 5.1 ms @ SF7 10.2 ms @ SF8 … 164ms @ SF12 Classe B : Balise début Balise fin R x 1 Durée d’écoute R x 2 Durée d’écoute R x 3 Durée d’écoute R x N Durée d’écoute OuverturedeNfenêtresde réceptionentreles2balises
  • 36. Gestion de la capacité (1/4) (deep indoor)(outdoor) (outdoor) (indoor) (outdoor) Chacun des nœuds adaptant le débit (fonction de sa distance à l’antenne, sa visibilité, son niveau d’enfouissement…), la vitesse et la durée de communication sont optimisées. J Les interférences et collisions dans la communication sont ainsi minimisées (deep indoor) (indoor) débit 1 Portée 3 Conso 1 débit 2 Portée 2 Conso 2 débit 3 Portée 1 Conso 3 Débit 3 Portée 1 Conso 3 Débit 2 Portée 2 Conso 2 Débit 3 Portée 1 Conso 3 Débit 1 Portée 3 Conso 1 V9 V12 V7 V7 V10 V8 V12 V12 V7 V10 V8 V9 V7 V12
  • 37. Gestion de la capacité (2/4)
  • 38. Gestion de la capacité (3/4) V7 V9 V12 V7 V9 V7 V11 G1 G2LoRa ™  A libéré des canaux  A augmenté la capacité de G1  A fait économiser de la batterie J V10 V8 V12V11 V9 V7 Je libère de la capacité sur G1 (deep indoor)(outdoor) (outdoor) (indoor) (outdoor)(deep indoor) (indoor) De nouveaux capteurs possibles sur G1
  • 39. Gestion de la capacité (4/4) de 300 bps à 50 kbps Très bas débit Bas débitJ’envoie lentement Je porte plus loin J’ai une meilleure pénétration dans les bâtiments Portée Consommation « vitesse 12, 11, 10 » J’envoie vite Taux utilisation canal très faible Ma consommation énergétique est faible « vitesse 9, 8, 7 » Facteur d’étalement
  • 40. Merci Franck Moine Directeur Business Unit M2M fmoine@bouyguestelecom.fr