REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA
Tanindrazana – Fahafahana – Fandrosoana
--------------------------------------------------------...
LISTE DES ABREVIATIONS
___________________________________________________________________________
1
ASWSN : Acid Soil Whe...
LISTE DES UNITES DE MESURES
___________________________________________________________________________
2
Ar : Ariary
c. à...
LISTE DES ANNEXES
___________________________________________________________________________
3
Annexe 1 : Données météoro...
LISTE DES TABLEAUX
__________________________________________________________________________
4
Tableau 1 : Evolution des ...
TABLE DES MATIERES
__________________________________________________________________________
5
Liste des abréviations.......
6
1. GENERALITES
1-1. Contexte
La culture de blé et sa consommation en nature ont constitué une tradition séculaire
dans l...
7
Tableau 1 : Evolution des activités
Activités
Réalisation
Indicateur
CommentairesPrévision Réalisation Ecart
2006 2007 2...
8Photo 2 : Culture de blé à la Station Tsiafajavona
Faible agression des bioagresseurs
Les maladies fongiques ont été à l’...
9
Accessions 2008 : 344 lignées de blé et 17 lignées de triticale ont été introduites en 2008 et
criblées en condition irr...
10
a/ Potentiel du site, interaction bloc x variété
Saison pluviale :
- < Ambatomena (Amb.) > Le site a un faible potentie...
11
Tableau 4 : Caractéristiques des lignées de blé du groupe 1 (EVB1)
N° Pedigree Nursery
Moyenne de rendement (kg/ha)
Hau...
12
EVB2 passera en deuxième année d’essai variétal pour la campagne de culture 2010.
Tableau 6 : Caractéristiques des lign...
13
b/ Interaction site x variété : En saison pluviale, les variétés du groupe EVB2 se comportent
différemment en fonction ...
14
Tableau 8 : Liste des variétés de triticale à tester pour la campagne 2010
N° Variété Nursery
Moyenne de rendement par ...
15
2-3-1. Test variétal de blé
5 variétés de blé sont testées et comparées avec le témoin Andry pour la deuxième année en
...
16
2-3-2. Test variétal de triticale
5 variétés de triticale du 31th ITSN sont évaluées et comparées avec le témoin Kali p...
17
3-1. Objectif : Déterminer la dose optimale en N, P, K pour donner un optimum de
rendement.
3-2. Traitement : Fumure pa...
18
- Pour un sol de friche, la combinaison correcte pour un optimum de rendement de
2t/ha est 120N-160P-100K. Un apport su...
19
analytique, la combinaison 88N-66P-48K est équilibrée pour un rendement cible de 2,5 t/ha
sur un sol riche notamment en...
20
Tableau 12 : Résultat des essais de fertilisation avec apport croissant d’éléments fertilisants
N° Traitement
Moyenne d...
21
Les valeurs de la qualité du blé/triticale et de la farine sont indiquées dans les tableaux ci-
dessous.
Tableau 13 : Q...
22
Tableau 16 : Qualité des variétés de triticale du groupe 2 (EVT2)
N° Pedigree Nursery
Farine
(%)
PHL
(kg/hl)
PMG
(g)
ZE...
Tableau 18 : Les recettes culinaires à base de blé entier et de farine complète proposées
Nom Ingrédients Préparation Appr...
4) Blé éclaté caramélisé
« Poa-blé »
-1 kg de blé bien sec
-125 g de sucre
- Faire éclater le blé (16min – marmite réchauf...
25
5. PRODUCTION DE SEMENCES DE PRE-BASE
Eu égard aux mauvaises conditions de cultures (stress hydrique, mauvaise qualité ...
26
Tableau 20 : Fiche variétale (Projet)
Nom malgache de la variété
PEDIGREE (CIMMYT) : ___________________________
Année ...
27
La formule 88N-66P-48K est encore une fois démontrée comme correcte pour la
fertilisation des cultures de blé sur sol i...
i
ANNEXE 1 : Données météorologiques 2008-2009
Localisation géographique de la station météorologique de Tombotsoa et de l...
ii
ANNEXE 2 : Lignées de blé/triticale criblées pendant la campagne 2009
Tableau 21 : Lignées de blé et triticale introdui...
iii
ANNEXE 3 : Types d’engrais et les doses correspondantes pour un rendement escompté
de 2,5t/ha
Type d’engrais Prix unit...
ANNEXE 4 : Formulation possible des engrais, coût et rapport valeur coût
Traitement 3 5 6 7 9 10 11 12 13 14
Formule/ha 88...
v
ANNEXE 5 : Composition en N, P, K des fertilisants en essai de fertilisation
N° Traitement Engrais Formule Dose
Rendemen...
vi
ANNEXE 6 : Ligne directrice de l’interprétation des résultats d’analyse de qualité
(1) Poids hectolitre : Il se définit...
vii
L’indice de sédimentation est égal à la hauteur du sédiment (en millilitre) qui va dépendre
de la quantité d’eau absor...
viii
ANNEXE 7 : Equipements artisanaux pour faire griller et éclater le blé
Chambre d’explosion
Contenant des grains
Cuiss...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport de recherche2009

462 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
462
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport de recherche2009

  1. 1. REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA Tanindrazana – Fahafahana – Fandrosoana ------------------------------------------------------------------- MINISTERE DE L’AGRICULTURE --------------------------- SECRETARIAT GENERAL Centre de Développement Rural et de Recherche Appliquée DEPARTEMENT : RECHERCHE SECTION : CEREALES ______________________________________ RRAAPPPPOORRTT DDEE RREECCHHEERRCCHHEE 22000099 Santatra Herilalaina RAVELOMANANTSOA - Mai 2010
  2. 2. LISTE DES ABREVIATIONS ___________________________________________________________________________ 1 ASWSN : Acid Soil Wheat Screening Nursery CIMMYT : Centre international pour l’amélioration du maïs et du blé CS : Culture de contre saison C.V : Coefficient de variation DAP : Diammonium phosphate ESWYT : Elite Spring Wheat Yield Trial EVB : Essai variétal de blé EVT : Essai variétal de triticale FAO : Organisation pour l’alimentation et l’agriculture FIFAMANOR : Fiompiana Fambolena Malagasy Norveziana Centre de développement rural et de recherche appliquée HRWSN : High Rainfall Wheat Screening Nursery HRWYT : High Rainfall Wheat Yield Trial HTWYT : High temperature Wheat Yield Trial IFN : Indice Falling Number (indice de chute) IS : Indice de sédimentation ITSN : International Triticale Screening Nursery ITYN : International Triticale Yield Nursery K : Potassium K/Mg : Rapport Potassium - Magnésium KCl : Chlorure de potassium Mg : Magnésium N : Azote NPK : Engrais minéral ternaire : azoté, phosphaté et potassique P : Phosphore P. : Précipitations pH : Potentiel hydrique PHL : Poids hectolitre PMG : Poids de 1000 grains RVC : Rapport valeur - coût SAWSN : Semi-Arid Wheat Screening Nursery SP : Saison pluviale STEMRRSN : Stem Rust Resistance Screening Nursery T : Température ΣP. : Total des précipitations
  3. 3. LISTE DES UNITES DE MESURES ___________________________________________________________________________ 2 Ar : Ariary c. à soupe : Cuillérée à soupe c. à café : Cuillérée à café cm : Centimètre Epis/m2 : Nombre d’épis au mètre carré g : Gramme HJ : Homme jour kg : Kilogramme kg/ha : Kilogramme par hectare kg/hl : Kilogramme par hectolitre m : Mètre m2 : Mètre carré T : Température t/ha : Tonne par hectare % : Pourcentage
  4. 4. LISTE DES ANNEXES ___________________________________________________________________________ 3 Annexe 1 : Données météorologiques 2008-2009......................................................................................... i Annexe 2 Lignées de blé/triticale criblées pendant la campagne 2009................................................... ii Annexe 3 Types d’engrais et les doses correspondantes pour un rendement escompté de 2,5 t/ha . iii Annexe 4 : Formulation possible des engrais, coûts et rapport valeur coût............................................ iv Annexe 5 : Composition en N, P, K des fertilisants en essai de fertilisation ........................................... v Annexe 6 : Ligne directrice de l’interprétation des résultats d’analyse de qualité................................. vii Annexe 7 : Equipements artisanaux pour faire griller et éclater le blé..................................................... viii LISTE DES FIGURES ___________________________________________________________________________ Figure 1 : Courbe de réponse à l’apport croissant de N,P,K................................................................. 19 Figure 2 : Diagramme de rendement par fumure de N,P,K à dose croissante................................... 19 LISTE DES PHOTOS ___________________________________________________________________________ Photo 1 : Evaluation à la Station de Recherche......................................................................................... 6 Photo 2 : Culture de blé à Tsiafajavona ..................................................................................................... 8 Photo 3 : Séance de dégustation.................................................................................................................. 22
  5. 5. LISTE DES TABLEAUX __________________________________________________________________________ 4 Tableau 1 : Evolution des activités..................................................................................................................7 Tableau 2 : Sites de culture pour la campagne 2009.....................................................................................8 Tableau 3 : Essais de variétés de blé /triticale réalisés en 2009 ...................................................................9 Tableau 4 : Caractéristiques des lignées de blé du groupe 1 (EVB1) .........................................................11 Tableau 5 : Liste des variétés de blé à tester pour la campagne 2010 ........................................................11 Tableau 6 : Caractéristiques des lignées de blé du groupe 2 (EVB2) .........................................................12 Tableau 7 : Caractéristiques des lignées de triticale du groupe 1 (EVT1).................................................13 Tableau 8 : Liste des variétés de triticale à tester pour la campagne 2010................................................14 Tableau 9 : Caractéristiques des lignées de triticale du groupe 2 (EVT2).................................................14 Tableau 10 : Rendement des variétés de blé en test variétal (2ème année)...................................................15 Tableau 11 : Rendement des variétés de triticale en test variétal (1ère année) ............................................16 Tableau 12 : Résultat des essais de fertilisation avec apport croissant d’éléments fertilisants ................20 Tableau 13 : Qualité des variétés de blé du groupe 1 (EVB1) .......................................................................21 Tableau 14 : Qualité des variétés de blé du groupe 2 (EVB2) .......................................................................21 Tableau 15 : Qualité des variétés de triticale du groupe 1 (EVT1)...............................................................21 Tableau 16 : Qualité des variétés de triticale du groupe 2 (EVT2)...............................................................22 Tableau 17 : La fiche d’appréciation.................................................................................................................22 Tableau 18 : Les recettes culinaires à base de blé entier et de farine complète proposées........................23 Tableau 19 : Variétés multipliées et quantité de semences de pré-base 2009 .............................................25 Tableau 20 : Fiche variétale (Projet)..................................................................................................................26 Tableau 21 : Lignées de blé et triticale introduites en 2009 ...........................................................................ii Tableau 22 Résultat du criblage des lignées de blé et triticale introduites en 2008 .................................ii
  6. 6. TABLE DES MATIERES __________________________________________________________________________ 5 Liste des abréviations................................................................................................................... 1 Liste des unités de mesure .......................................................................................................... 2 Liste des annexes .......................................................................................................................... 3 Liste des figures............................................................................................................................ 3 Liste des photos ............................................................................................................................ 3 Liste des tableaux ......................................................................................................................... 4 1. GENERALITES........................................................................................................................ 6 1-1. Contexte ................................................................................................................ 6 1-2. Objectifs 2009........................................................................................................ 6 1-3. Activités 2009........................................................................................................ 6 1-4. Facteurs d’inefficience pour la campagne 2009............................................... 7 1-5. Sites de culture 2009 ............................................................................................ 8 2. RECHERCHE VARIETALE................................................................................................... 8 2-1. Criblage des nouvelles introductions ................................................................ 8 2-2. Essais variétaux..................................................................................................... 9 2-2-1. Essais de variétés de blé, groupe 1 (EVB1)........................................... 9 2-2-2. Essais de variétés de blé, groupe 2 (EVB2)........................................... 11 2-2-3 Essais de variétés de triticale, groupe 1 (EVT1).................................... 12 2-2-4 Essais de variétés de triticale, groupe 2 (EVT2).................................... 14 2-3. Tests variétaux....................................................................................................... 14 2-3-1. Test variétal de blé................................................................................... 15 2-3-2. Test variétal de triticale........................................................................... 16 3. ESSAI DE FERTILISATION ................................................................................................. 16 3-1. Objectif ................................................................................................................... 17 3-2. Traitement.............................................................................................................. 17 3-3. Intrants à dose standard ...................................................................................... 17 3-4. Sites d’expérimentation........................................................................................ 17 3-5. Résultats et interprétation.................................................................................... 17 3-6. Analyse économique ............................................................................................ 19 4. ACTIVITES POST-RECOLTE .............................................................................................. 20 4-1. Analyse de qualité de blé et de farine................................................................ 20 4-2. Test culinaire ......................................................................................................... 22 5. PRODUCTION DE SEMENCES DE PRE-BASE............................................................... 25 6. CATALOGUE VARIETAL .................................................................................................... 25 7. CONCLUSIONS...................................................................................................................... 26 8. PERSPECTIVES....................................................................................................................... 27 Annexes
  7. 7. 6 1. GENERALITES 1-1. Contexte La culture de blé et sa consommation en nature ont constitué une tradition séculaire dans le mode de vie économique et social des populations rurales, notamment dans la région du Vakinankaratra. D’autre part, les citadins ont coutume à recourir dans ses habitudes alimentaires quotidiennes aux produits dérivés semi-finis à finis du blé (farine, pains, pâtes alimentaires…). Ces assertions témoignent ainsi les valeurs de cette culture à contribuer dans la sécurité alimentaire des malgaches. Pour l’expansion de la filière à Madagascar, la section CEREALES du département Recherche de FIFAMANOR intervient sans relâche de par ses activités de recherche et de développement dans la promotion de la culture du blé et du triticale à Madagascar. 1-2. Objectifs 2009 A partir des actions de relance et de développement menées par FIFAMANOR depuis 2006, la promotion de la production de blé par la section CEREALES pour la campagne 2009 répond à trois objectifs majeurs : (1) développer des variétés performantes adaptées et adoptées (2) améliorer les techniques culturales existantes (2) produire davantage de semences de pré-base des différentes variétés de blé et de triticale disponibles à FIFAMANOR (2) élaborer un catalogue de variétés de blé et de triticale disponibles à FIFAMANOR (3) mener des activités de transformation alimentaire du blé/triticale 1-3. Activités 2009 Pour la mise en œuvre du plan de travail 2009, les activités de la section CEREALES se sont fixés essentiellement sur : (tableau 1) - le criblage des nouvelles variétés de blé/triticale - les essais et tests de variétés de blé/triticale - les essais de fertilisation - la production de semences de pré-base - les activités post-récolte : recherche et test culinaires, analyse de qualité Photo 1 : Evaluation à la station de Recherche
  8. 8. 7 Tableau 1 : Evolution des activités Activités Réalisation Indicateur CommentairesPrévision Réalisation Ecart 2006 2007 2008 2009 Criblage des nouvelles introductions 444 601 410 300 230 - 70 - Moins de lignées livrées - Criblage à effectuer en 2010 Essais et tests variétaux installés 12 57 31 30 17 - 13 Réduction des activités à cause de la crise - Très faible infection pathologique (maladie fongique à l’état de trace) ; pas de traitement effectué Essais de fertilisation - 4 8 16 9 - 14 Contrôle des maladies - 7 7 10 3 - 7 Contrôle des mauvaises herbes - 2 3 3 3 0 Léger envahissement de mauvaises herbes ; pas de traitement effectué Production de semences de pré- base (en tonne) - 0,15 5,4 7 3,4 - 3,6 Mauvaises conditions de culture (sécheresse, mauvaise qualité du sol) Tests post-récolte - 3 2 2 2 0 Analyse qualité et test culinaire Fiche technique - - 4 - - - Catalogue variétal - - - 1 1 0 Ebauche ; mise au point conjoint au projet TCP/MAG/3203 appuyé par FAO 1-4. Facteurs d’inefficience pour la campagne 2009 Lessivage / déficit en eau Les cultures pluviales ont été soumises : - à de pluies battantes générant un lessivage du sol chez certaines parcelles de cultures au début du cycle végétatif, - à une période de sécheresse limitant la capacité de tallage et occasionnant un mauvais remplissage des grains aux phases de développement et ultime de croissance. Les cultures de contre saison ont été eux aussi victime d’une faible alimentation hydrique (diminution en quantité des eaux d’irrigation disponibles en période sèche) aux phases ultimes de croissance entraînant un rendement en grains assez éloigné de l’optimal. Mauvaise structure et fertilité du sol La majorité des cultures a été contrainte à : - une mauvaise structure du sol (sol imperméable à la parcelle M7 Nord) - une pauvreté en éléments organiques fertilisants (notamment à Tsiafajavona et la parcelle M7 Nord de la Station MIMOSA) - ont un pH plus ou moins acide.
  9. 9. 8Photo 2 : Culture de blé à la Station Tsiafajavona Faible agression des bioagresseurs Les maladies fongiques ont été à l’état de trace et l’envahissement des mauvaises herbes était insignifiant ; ce qui n’a pas permis d’effectuer les traitements pour les essais de contrôle. Crise politique La conjoncture actuelle a beaucoup réduit les activités de la section n’occasionnant, en moyenne, que 71% de réalisation par rapport à la prévision. 1-5. Sites de culture 2009 Les sites d’expérimentation se sont retrouvés réduits par rapport à l’année précédente (tableau 2). Tableau 2 : Sites de culture pour la campagne 2009 Zone Saison pluviale Contre saison ANTSIRABE - Station MIMOSA - Manandona BETAFO - Alakamisy Anativato - Mandritsara - Betafo - Mandritsara FARATSIHO - Faravohitra - Ambohidava - Vinaninony SOANINDRARINY - Ambatomena AMBATOLAMPY - Tsiafajavona 2. RECHERCHE VARIETALE 2-1. Criblage des nouvelles introductions La phase de criblage a pour but d’évaluer de façon préliminaire les nouvelles variétés améliorées introduites de blé et de triticale pour son adaptation aux conditions agroécologiques. Elles sont évaluées par son aptitude à la levée, sa vigueur à la croissance, son comportement face aux éventuelles maladies et son éventuel potentiel de rendement. Accessions 2009 : 160 lignées de blé et 70 lignées de triticale (Tableau 21 en Annexe 2) ont été introduites en 2009 et passeront au criblage en saison pluviale et sous arrosage pour la campagne 2010 à la Station MIMOSA. Elles seront alors évaluées pour leur adaptation aux conditions agro-écologiques locales.
  10. 10. 9 Accessions 2008 : 344 lignées de blé et 17 lignées de triticale ont été introduites en 2008 et criblées en condition irriguée. Elles ont été évaluées pour cette année en saison pluviale. Après évaluation, 171 lignées de blé et 8 lignées (Tableau 22 en Annexe 2) de triticale passeront en deuxième criblage pour la campagne 2010 - Les meilleures lignées des 2nd STEMRRSN, 26th SAWSN et 16th HRWYT sont plus productives en saison pluviale et en contre saison, à l’exception de 16th HRWYT (qui excelle plutôt en saison pluviale). - 29th ESWYT est peu productif en saison pluviale ; par ailleurs, quelques lignées peuvent être considérées en condition irriguée. - 40th ITYN s’adapte mieux en condition irriguée qu’en saison pluviale. 2-2. Essais variétaux L’essai variétal a pour objet d’évaluer la performance des variétés sélectionnées sous des conditions agroécologiques différentes (essai multilocal). La capacité d’adaptation, la tolérance aux divers stress, la résistance aux maladies, le potentiel de rendement et les qualités technologiques sont déterminés et mesurés durant l’expérimentation. Le tableau 3 renseigne sur les caractéristiques des essais de variétés effectués réalisés au cours de la campagne 2009. Tableau 3 : Essais de variétés de blé/triticale réalisés en 2009 Culture Phase/Année d’essai 2009 Nombre de lignées à évaluer Année d’introduction et nursery Lignées retenues en 2009 BLE EVB1 : Essai avancé Dernière année 11 2005 12nd HTWYT, 16th ASWN 6 pour la 1ère année de test variétal EVB2 : Essai préliminaire Première année 11 2006 16th HRWSN 11 pour la 2ème année d’essai variétal TRITICALE EVT1 : Essai avancée Dernière année 11 2005 36th ITSN 5 pour la 1ère année de test variétal EVT2 : Essai préliminaire Deuxième année 11 2005 (36th ITSN) 2006 (37th ITSN) 11 pour la 2ème année d’essai variétal 2-2-1. Essai de variétés de blé, groupe 1 (EVB1) Le groupe EVB1, composé des nurseries 16th ASWSN et 12th HTWYT, introduits en 2005 est à sa dernière année d’essai variétal. Les évaluations ont été réalisées en saison pluviale sur tanety à : Ambatomena, Vinaninony et à la Station, et sur rizière en contre saison à Manandona
  11. 11. 10 a/ Potentiel du site, interaction bloc x variété Saison pluviale : - < Ambatomena (Amb.) > Le site a un faible potentiel de rendement (0,5 t/ha). La productivité est pénalisée par la mauvaise qualité du sol (de type ferrallitique, acide, pauvre en matière organique) et par les faibles précipitations. Un tel type de terrain devrait être amélioré par apport régulier et en quantité d’engrais organiques tel que le fumier, les engrais verts, et par le chaulage. On observe une très grande hétérogénéité de rendement entre les variétés testées (CVBlocxvariété : 60,0%) - < Vinaninony (Vin.) > Le sol assez fertile et les précipitations régulières n’ont permis qu’un potentiel de rendement de 1,60 t/ha. La valeur de rendement entre les variétés testées est moyennement éloignée les unes des autres (CVBlocxvariété : 39,2%) - < Station Mimosa (Stat.)> Les cultures ont médiocrement levé à cause de la mauvaise structure du sol qui est trop compact et imperméable à l’eau. La structure du sol d’un tel type de terrain devrait être améliorée par fumure organique en quantité Contre saison : < Manandona (Man.) > Le potentiel de rendement du site de 2,8 t/ha témoigne sa fécondité : terre fertile et irrigation maîtrisée. Le rendement des variétés testées sont plus ou moins proche (CVBlocxvariété : 19,0%) b/ Interaction site x variété : Bien que l’irrigation joue un rôle important dans la productivité, le rendement des variétés dépend beaucoup des facteurs édaphique et climatique du site de culture. Toutes les variétés semblent montrer une sensibilité à l’acidité du sol et au stress hydrique. Il est bien visible dans le tableau 4 que toutes les variétés ont respectivement eu un rendement médiocre à Ambatomena (potentiel de rendement du site : 0,5 t/ha) contre une moyenne de rendement de 1,60t/ha à Vinaninony en saison pluviale. Dans des conditions favorables à la culture, toutes les variétés évaluées dépassent en terme de rendement le témoin Andry (moyenne de rendement : 2,97t/ha en contre saison). Somme toute, la culture de contre saison est plus productive que celle de la saison pluviale. c/ Performance des variétés - La variété n°4 (CHEN/AEGILOPS…) possède une moyenne de rendement de 2,7 t/ha tant en saison pluviale (Vinaninony) qu’en contre saison (Manandona), c’est-à-dire dans les conditions favorables de culture - La variété n°9 (ITAPUA 40-OBLIGADO) semble être peu productive sur les hautes altitudes. En effet, d’après les résultats antérieurs, cette variété n’est productive que dans les zones chaudes de moyenne altitude telle qu’à Betafo. - Les variétés n°7 (SERI/RAYON), n°5 (CRBD/KAUZ), n°2 (TAM200/TUI) et n°1 (MUNIA/CHTI/…) semblent emporter sur les autres variétés avec un rendement qui dépasse les 3t/ha à Manandona La performance respective des variétés semble se maintenir dans l’espace et dans le temps (CVSitexvariété : 22,1%). Six variétés : MUNIA/CHTI/… ; TAM200/TUI ; SITE/MO/4/NAC… ; CHEN/AEGILOPS… ; CRBD/KAUZ ; HD2329/SABUF priment sur toutes les variétés.
  12. 12. 11 Tableau 4 : Caractéristiques des lignées de blé du groupe 1 (EVB1) N° Pedigree Nursery Moyenne de rendement (kg/ha) Hauteur (cm) Epis/m2 Kg/hl (g) SP CS 2009 Amb. Vin. Man. 1 MUNIA/CHTI/3/… 12 HTWYT05-48 639 1747 3294 1591 90 230 75,7 2 TAM200/TUI 12 HTWYT05-37 458 1639 3353 1398 90 255 75,8 3 SITE/MO/4/NAC/... 12 HTWYT05-22 847 1786 2997 1756 95 210 73,2 4 CHEN/AEGILOPS … 12 HTWYT05-32 431 2775 2742 2137 80 273 76,8 5 CRBD/KAUZ 12 HTWYT05-49 275 1642 3494 1278 100 225 76,3 6 HD2329/SABUF 12 HTWYT05-38 308 1411 2683 1146 105 265 75,2 7 SERI/RAYON 12 HTWYT05-40 619 1261 3586 1254 100 295 75,5 8 KAUZ//BOW/NKT 12 HTWYT05-41 425 1761 2800 1457 85 325 77,8 9 ITAPUA 40-OBLIGADO 12 HTWYT05-6 603 436 2769 693 80 205 78,5 10 ALD//CEP75630… 16 ASWSN05-73 356 1283 2369 1093 70 300 78,3 11 TNMU/6/CEP80111… 16 ASWSN05-29 583 1950 2597 1689 90 320 76,2 12 Andry Témoin 494 1489 1550 1322 90 230 75,0 Moyenne de rendement du site (t/ha) 0,50 1,60 2,85 Coefficient de variation BLOC (%) 40,8 19,8 13,5 Coefficient de variation BLOC x variété (%) 60,0 32,8 19,0 Plus petite différence significative 511,3 888,2 915,9 Coefficient de variation SITE (%) 73,7 Coefficient de variation SITE x variété (%) 22,1 Après comparaison des résultats de rendement des trois dernières années d’essai variétal, cinq variétés de blé issues de ce groupe sont sélectionnées et passeront en première année de test variétal pour la campagne de culture 2010 (tableau 5) Tableau 5 : Liste des variétés de blé à tester pour la campagne 2010 N° Variété Nursery Moyenne de rendement par année (t/ha) 2007 2008 2009 1 CHEN/AEGILOPS … 12 HTWYT 2,61 2,46 2,17 2 MUNIA/CHTI/3… 12 HTWYT 2,34 2,44 2,24 3 ALD//CEP756 30… 16 ASWSN 1,79 2,99 1,59 4 SITE/MO/4/NAC 12 HTWYT 1,96 2,24 2,15 5 SERI/RAYON 12 HTWYT 1,96 2,42 2,26 Témoin : Andry 2,05 2,05 1,27 2-2-2. Essai de variétés de blé, groupe 2 (EVB2) Ce sont les variétés introduites en 2006 appartenant au 16th HRWSN. Elles sont à leur première année d’essai variétal et évaluées seulement en saison pluviale à la Station. a/ Potentiel du site, interaction bloc x variété : Le site d’essai a un potentiel de rendement de 2,20 t/ha et on observe une différence peu significative de rendement entre les variétés (CVBlocxvariété : 31,6%) b/ Performance des variétés : Les premiers résultats de rendement montrent la supériorité des variétés n°7 (PANDION1) : 2,63 t/ha, n°9 (PANDION2) : 2,59 t/ha, n° 8 (SHANGAI#8) : 2,53 t/ha contre 1,95 t/ha pour le témoin Andry (tableau 6)
  13. 13. 12 EVB2 passera en deuxième année d’essai variétal pour la campagne de culture 2010. Tableau 6 : Caractéristiques des lignées de blé du groupe 2 (EVB2) N° Pedigree Nursery Rendement (kg/ha) Hauteur (cm) Epis/m2 Kg/hl (g) 1 EMB27/CEP8825//MILAN 16 HRWSN06-19 2369 75 340 76,5 2 ORL91256 16 HRWSN06-4 2419 80 430 75,6 3 BR 18 16 HRWSN06-1 1889 70 303 74,3 4 FINSI F 2000 16 HRWSN06-15 1844 80 460 75,6 5 SABUF/7/ALTAR 84/AE.…. 16 HRWSN06-58 2275 95 350 76,6 6 ERA F 2000 16 HRWSN06-14 1828 65 413 75,3 7 PANDION 1 16 HRWSN06-30 2628 80 420 75,0 8 SHANGAI#8 16 HRWSN06-9 2525 75 233 75,6 9 PANDION 2 16 HRWSN06-29 2586 85 230 72,6 10 MURGA 16 HRWSN06-25 1736 80 235 74,0 11 HUITES/4/CS/TH.CS… 16 HRWSN06-35 2344 75 343 78,0 12 Andry Témoin 1953 90 330 78,6 Moyenne de rendement du site (t/ha) 2,20 Coefficient de variation BLOC (%) 11,4 Coefficient de variation BLOC x variété (%) 31,6 Plus petite différence significative 1176,4 2-2-3. Essai de variétés de triticale, groupe 1 (EVT1) Le groupe est composé de variétés de triticale appartenant au 36th ITSN introduit en 2005. A sa dernière phase d’essai variétal, EVT1 sont évalués en saison pluviale à Alakamisy Anativato, Ambatomena, Faratsiho, et à la Station ; et en contre saison à Manandona sur rizière. a/ Potentiel du site, interaction bloc x variété Saison pluviale : - < Alakamisy Anativato (Alk.) > Quoique CVBloc soit de 16,5%, les cultures attaquées vers la fin de maturation par les poules ne permettent pas d’estimer les valeurs cohérentes de potentiel de rendement du site. Toutefois, de visu, de par sa bonne végétation, les variétés pourraient présenter un haut potentiel de rendement. - < Ambatomena (Amb.) > Le sol étant acide et pauvre en matières organiques présente un potentiel de rendement de 0,8 t/ha. Les variétés testées présentent une grande différence de rendement (CVBlocxvariété : 53,8%) - < Faravohitra (Far.) > De par un sol fertile et une précipitation régulière, le site permet d’obtenir un rendement de 2,8 t/ha. Il y a peu de différence significative de rendement entre les variétés testées (CVBlocxvariété : 22,6%). Toutes les variétés ont eu un rendement avoisinant ou dépassant même les 2,5 t/ha - < Station Mimosa (Stat.)> Comme pour EVB1, les cultures de triticale ont été lésées par les mauvaises conditions du sol Contre saison : < Manandona (Man.) > Le potentiel de rendement du site est de 2,5 t/ha. Les variétés testées montrent une valeur de rendement assez proche (CVBlocxvariété : 27,7%).
  14. 14. 13 b/ Interaction site x variété : En saison pluviale, les variétés du groupe EVB2 se comportent différemment en fonction des conditions agroécologiques du site de culture (CVSite SP : 72,9%). La majorité des variétés donnent de faible rendement sur sol acide et avec soumis à un déficit de hydrique. En revanche, dans des conditions favorables à la culture, toutes les variétés donnent un rendement plus supérieur allant de 2,2 t/ha à 3,6 t/ha. c/ Performance des variétés - La variété n°5 (DAHBI_6/3/ARDI_1…) prime sur toutes les variétés en saison pluviale et dans tous les sites de culture. Cultivée sur sol acide, elle donne un rendement assez notable de 1,6 t/ha à l’encontre de 3,6 t/ha sur un sol fertile. - La variété n°7 (GIRAF/YOGUI_1…) semble s’adapter sur un sol acide. Avec une bonne fertilisation, la production pourrait s’améliorer. - Toutes les variétés testées donnent un rendement supérieur à 2 t/ha à Manandona et supérieur ou égal à 2,5 t/ha à Vinaninony. La potentialité de chaque variété respective est constante dans le temps et dans l’espace (CVSitexvariété : 14,1%). Pour la campagne 2009, cinq variétés sont estimées potentiellement productives : DAHBI_6/3/ARDI_1…, DAHBI/COATI_1/3/…, ARDI_1/TOPO 1419/…, POLLMER_2.2.1*2//…, POLLMER_4/5/TAPIR… Tableau 7 : Caractéristiques des lignées de triticale du groupe 1 (EVT1) N° Pedigree Nursery Moyenne de rendement (kg/ha) Hauteur (cm) Epis/m2 Kg/hl (g) SP CS 2009 Alk. Amb. Far. Man. 1 POLLMER_4/5/TAPIR… 36 ITSN05-21 844 1056 2872 2644 1854 85 254 73,6 2 DAD 3141/3/ARDI_1/… 36 ITSN05-130 769 631 3158 2147 1676 80 253 74,0 3 POLLMER_2.2.1*2//… 36 ITSN05-135 867 822 2928 2972 1897 90 249 73,0 4 ARDI_1/TOPO … 36 ITSN05-39 689 614 2692 2622 1654 85 248 72,7 5 DAHBI_6/3/ARDI_1… 36 ITSN05-25 1231 1603 3650 2653 2284 90 268 75,2 6 DAHBI/COATI_1/3/… 36 ITSN05-70 728 789 3561 2389 1867 80 241 71,3 7 GIRAF/YOGUI_1… 36 ITSN05-71 919 1458 2542 2197 1779 80 261 74,7 8 …/4/LASKO… 36 ITSN05-93 953 167 2433 2800 1588 90 263 73,3 9 MAH 10947.1/POPP1… 36 ITSN05-95 900 586 2111 2328 1481 90 262 72,8 10 ARDI_1/TOPO 1419/… 36 ITSN05-117 778 517 3147 2789 1808 90 256 72,5 11 BULL_10/MANATI_1*2… 36 ITSN05-131 1139 906 2564 2453 1766 80 288 72,8 12 Kali Témoin 1114 1319 2364 2014 1703 85 291 73,6 Moyenne de rendement du site (t/ha) Parcelle douteuse 0,87 2,84 2,50 Coefficient de variation BLOC (%) 16,5 13,1 16,1 6,1 Coefficient de variation BLOC x variété (%) 29,2 53,8 22,6 27,7 Plus petite différence significative 450,1 794,3 1085,8 1172,1 Coefficient de variation SITE (%) 72,9 Coefficient de variation SITE x variété (%) 14,1 Après comparaison des résultats de rendement des trois années d’essai variétal antérieurs, cinq variétés de triticale issues de 36th ITSN sont sélectionnées et passeront en première année de test variétal pour la campagne de culture 2010 (tableau 8)
  15. 15. 14 Tableau 8 : Liste des variétés de triticale à tester pour la campagne 2010 N° Variété Nursery Moyenne de rendement par année (t/ha) 2007 2008 2009 1 DAHBI_6/3/ARDI_1… 36 ITSN 2,99 3,67 2,41 2 DAHBI/COATI_1/3/… 36 ITSN 3,25 3,70 2,04 3 ARDI_1/TOPO … 36 ITSN 3,24 4,18 2,13 4 BULL_10/MANATI_1*2... 36 ITSN 2,42 3,67 1,99 5 POLLMER_4/5/TAPIR… 36 ITSN 3,27 4,27 2,12 Témoin : Kali 2,67 3,19 1,81 2-2-4. Essai de variétés de triticale, groupe 2 (EVT2) EVT2 se compose de 37th ITSN (3 variétés introduites en 2006) et de 36th ITSN (3 variétés introduites en 2005). A sa première année d’essai variétal, EVT2 est évalué à la Station en saison pluviale. a/ Potentiel du site, interaction bloc x variété : le site a une capacité de production élevé de 3,1 t/ha, mais les variétés testées présentent une très grande différence de rendement allant de 1 t/ha à 4,4 t/ha (CVBlocxvariété : 45,0%) . b/ Performance des variétés : Les premiers résultats montre la supériorité des variétés n°2 (POLLMER_4/5/TAPIR…), n°3 (DAD 3141/3/ARDI_1…) et n°4 (FAHAD_4/FARAS_1/…) avec une moyenne de rendement de 4 t/ha (tableau 9). EVT2 passera en deuxième année d’essai variétal pour la campagne de culture 2010. Tableau 9 : Caractéristiques des lignées de triticale du groupe 2 (EVT2) N° Pedigree Nursery Rendement (kg/ha) Hauteur (cm) Epis/m2 Kg/hl (g) 1 149_TR_3-21/CAAL… 36 ITSN05-64 1008 90 283 70,7 2 POLLMER_4/5/TAPIR… 36 ITSN05-21 4408 110 353 72,0 3 DAD 3141/3/ARDI_1… 36 ITSN05-130 3825 95 345 73,3 4 FAHAD_4/FARAS_1/... 37 ITSN06-68 3931 95 293 70,5 5 BAT*2/BCN//CAAL/… 37 ITSN06-55 2442 100 240 70,0 6 FAHAD_5/POLLMER… 37 ITSN06-88 2656 110 270 71,0 7 Kali Témoin 3472 90 348 71,3 Moyenne de rendement du site (t/ha) 3,1 Coefficient de variation BLOC (%) 16,1 Coefficient de variation BLOC x variété (%) 45,0 Plus petite différence significative 2484,6 2-3. Tests variétaux La surface de la parcelle élémentaire étant augmentée, l’on procède à la confirmation des résultats issus des essais variétaux dans le test variétal. Des observations variétales sont jointes à l’évaluation dans le dessein d’identifier les caractères distinctifs, l’homogénéité et la stabilité de ces caractères d’une part, et d’estimer les qualités technologiques de chaque variété d’autre part.
  16. 16. 15 2-3-1. Test variétal de blé 5 variétés de blé sont testées et comparées avec le témoin Andry pour la deuxième année en milieu réel : à Ambatomena, Ambohidava en saison pluviale, et à Betafo (sol volcanique fertile) en contre saison (tableau 10). a/ Potentiel du site Saison pluviale : - < Ambatomena (Amb.) > Sol pauvre et acide, potentiel de rendement du site : 0,40 t/ha. Les cultures n’ont donné que de rendement médiocre. - < Ambohidava (Amv.) > Sol de volcanisme ancien peu fertile, potentiel du site : 1,42 t/ha. Le site est peu productif. Contre saison : < Betafo (Bet.) > Sol de volcanisme fertile, le site est potentiellement productif (3,64 t/ha). b/ Interaction site x variété : Les variétés se comportent très différemment par rapport à la qualité propre du milieu de culture (type de sol, fertilité, disponibilité en eau), CVSite : 90,8%. c/ Performance des variétés - Par opposition à la différence de rendement par site, les variétés respectives gardent une performance plus ou moins régulière dans le temps et dans l’espace, CVSitexvariété : 26,2% (tableau 10) - Toutes les variétés semblent être non productives sur sol acide et pauvre en matières organiques et notamment combiné à un déficit hydrique. Néanmoins, sur tanety assez fertile, les variétés PF 70354/ALD//BOW, TJB368251/BUC//CUP, FILIN semblent être prometteuses. - Lorsque les conditions propices à la culture sont par ailleurs réunies, les variétés donnent un excellent rendement. Dans ce cas, les meilleures variétés sont LAZA/ANDRY (4,06 t/ha) et CND/BAU//BAU (3,91 t/ha). La performance de ces cinq variétés sera confirmée pour une dernière fois en 2010. Tableau 10 : Rendement des variétés de blé en test variétal (2ème année) Variétés Nursery Rendement (t/ha) SP CS Amb. Amv. Bet. 1 CND/BAU//BAU 10 ASWSN 0,11 0,81 3,91 2 LAZA/ANDRY 0,23 0,99 4,06 3 TJB368251/BUC//CUP 0,92 1,99 3,44 4 FILIN 10 ASWSN 0,16 1,71 3,41 5 PF 70354/ALD//BOW 10 ASWSN 0,31 2,26 3,72 6 Andry 0,69 0,78 3,28 Potentiel de rendement apparent du site 0,40 1,42 3,64 Coefficient de variation SITE (%) 90,8 Coefficient de variation SITE x variété (%) 26,2
  17. 17. 16 2-3-2. Test variétal de triticale 5 variétés de triticale du 31th ITSN sont évaluées et comparées avec le témoin Kali pour la première année en milieu réel : à la Station en saison pluviale et à Betafo en contre saison. a/ Potentiel du site Saison pluviale : < Station (Stat.) > Le site est potentiellement productif : 2,73 t/ha Contre saison : < Betafo (Bet.) > De par sa fertilité, le site permet un rendement moyen de 4,01 t/ha b/ Interaction site x variété : Bien que les cultures ont donné de bon rendement (supérieur à 2,5t/ha), une différence assez significative de rendement est perçue pour les variétés en fonction du site et de la saison de culture (CVSite : 26,8%). Toutefois, la performance respective des variétés testées semblent s’y maintenir (CVSitexvariété : 12,8%) c/ Performance des variétés - Les variétés n°3 (ANOAS_3/STIER_6/4/ERIZO_7//YOGUI_1/...) et n°5 (PEURA- 4//PEURA83/RHINO) se distinguent tant qu’en saison pluviale qu’en contre saison. - La variété n°1 (FAHAD_1/SUSI_2-1/3/ASAD/ELK 54//ERIZO_10) est très productive en condition irriguée avec un rendement de 5 t/ha contre la moitié en saison pluviale. L’identification des caractères distinctifs et l’évaluation de la stabilité, de l’homogénéité et des caractères agronomiques et technologiques se poursuivront en 2010. Tableau 11 : Rendement des variétés de triticale en test variétal (1ème année) Variétés Nursery Rendement (t/ha) SP CS Station Betafo 1 FAHAD_1/SUSI_2-1/3/ASAD/ELK 54//ERIZO_10 31 ITSN00-94 2,50 5,00 2 CT775.81/3/2*MUSX/LYNX//YOGUI_1/4/… 31 ITSN00-62 2,81 3,75 3 ANOAS_3/STIER_6/4/ERIZO_7//YOGUI_1/... 31 ITSN00-12 3,13 4,38 4 FAHAD_1/SUSI_2-1/3/ASAD/ELK 54//ERIZO_10 31 ITSN00-94 2,81 3,75 5 PEURA-4//PEURA83/RHINO 31 ITSN00-157 3,28 4,38 6 Kali 1,88 2,81 Potentiel de rendement apparent du site 2,73 4,01 Coefficient de variation SITE (%) 26,8 Coefficient de variation SITE x variété (%) 12,8 3. ESSAI DE FERTILISATION Les investigations menées dans l’essai de fertilisation ont pour objet l’amélioration de la productivité en augmentant de façon cohérente le rapport valeur/coût. Les essais de fertilisation par apport croissant des éléments N, P, K ont été reconduits pour la campagne 2009, dans l’ambition d’une confirmation des précédentes données recueillies et établies.
  18. 18. 17 3-1. Objectif : Déterminer la dose optimale en N, P, K pour donner un optimum de rendement. 3-2. Traitement : Fumure par apport croissant en N, P, K (Annexe 5) 3-3. Intrants à dose standard : - Semences : 120 kg/ha - Fumier : 10 t/ha - Dolomie : 250 kg/ha - Boracine : 10 kg/ha - Insecticide terricole (pychlorex) : 25 kg/ha 3-4. Sites d’expérimentation : Les essais ont été menés en saison pluviale sur différents types de sol (tanety) à Ambatomena, Ambohidava et Vinaninony. 3-5. Résultats et interprétation L’analyse de variance du rendement montre un effet significatif du site, du traitement et de l’interaction site x traitement a/ Potentiel du site - < Ambatomena (Amb.) > Sol ferrallitique, acide et pauvre en matière organique (sol de friche). Le potentiel initial du site a donné un très faible rendement de 0,26 t/ha. - < Ambohidava (Amv.) > Sol de volcanisme fertile (précédent cultural : pomme de terre), riche en matière organique. Le potentiel initial du site est de 1,73 t/ha. - < Vinaninony (Vin.) > Sol de volcanisme, peu fertile (précédent cultural : pomme de terre). Le potentiel initial de rendement du site est de 0,71 t/ha. b/ Uniformité des résultats par bloc - < Ambatomena (Amb.) > CVBloc : 31,2 %, les parcelles d’essais semblent présenter une hétérogénéité de fertilité initiale. - < Ambohidava (Amv.) > CVBloc : 18,1 %, le résultat de rendement pour chaque traitement est plus ou moins uniforme. - < Vinaninony (Vin.) > CVBloc : 4,4 %, l’expérimentation est vraisemblablement valable et le résultat obtenu de chaque traitement est homogène. c/ Interaction bloc x traitement : Une légère différence de rendement entre traitement est notée à Ambohidava (CVBlocxtraitement : 26,0%) et Vinaninony (CVBlocxtraitement : 25,9%), tandis que l’effet de chaque traitement est amplement éprouvé à Ambatomena (CVBlocxtraitement : 59,6%) d/ Interaction site x traitement : Il est effectivement mis en exergue dans le tableau 12 que les effets de chaque traitement sont variables d’un site à un autre et diffèrent selon le potentiel du site (CVSite : 50% et CVSitextraitement : 44,6%) - < Ambatomena (Amb.) > La courbe de réponse (Figure 1) nous montre qu’au fur et à mesure que l’on incorpore une dose croissante de N, P, K, proportionnellement, le rendement en grains de la culture accroît. Bien qu’un apport élevé de N augmente le rendement, adjoint à un apport de P, le rendement est nettement amélioré notamment à 160P. Conjointement, un apport de K est utile (0K : rendement médiocre)
  19. 19. 18 - Pour un sol de friche, la combinaison correcte pour un optimum de rendement de 2t/ha est 120N-160P-100K. Un apport supplémentaire d’engrais organiques y est toutefois recommandé et une bonne alimentation hydrique y est souhaitée pour parvenir à un rendement cible d’environ de 4,5 t/ha. - Ambohidava (Amv.) > Le site est sans doute potentiellement productif avec un rendement de 1,73 t/ha sans fumure. Un ajout d’élément N, P ne fait ainsi qu’optimiser le rendement et chaque traitement permet d’obtenir un rendement plus ou moins proche du rendement cible, à l’exception d’une réponse négative par apport élevé en P et K qui réduit presque de moitié le rendement. Analytiquement, la combinaison 88N-66P-48K est typique pour un sol fertile pour un rendement visé de 2,5 t/ha. - < Vinaninony (Vin.) > L’effet de l’apport d’engrais organique est largement perçu sur le site (rendement avec fumure organique seulement : 1,06 t/ha). La courbe de réponse (Figure 1) montre une réponse significative d’apport en N. Certes, à 0N, P et K semblent inutiles en terme de bonification de la fertilité. A 120N, le rendement est distinctement acceptable. Par ailleurs, on observe peu de réponse significative par ajout croissant de P et K. La bonne combinaison de N, P, K pour un tel type de sol est 120N-80P-100K. e/ Réponse à la fertilisation azotée L’effet de l’azote sur les rendements a été significatif au niveau des 3 sites. Certes, une fumure en N est indispensable pour bonifier le rendement qui augmente dans la même proportion qu’on augmente la dose en N incorporée. La comparaison des moyennes de rendement par apport croissant de N permet de regrouper les doses 120N, 150N, 200N dans la classe donnant une moyenne de rendement de 2,7 t/ha d’où la dose de N considérée comme optimale est 120N. Toutefois, on peut proposer la dose 88N dans le cas où la richesse initiale du sol est fortement élevée pour un rendement cible de 2,5 t/ha. f/ Réponse à la fertilisation phosphatée L’effet du phosphore est peu significatif sur le rendement sur sol pauvre en matière organique (Ambatomena et Vinaninony) car l’échange est ralenti par la carence en microorganismes décomposeurs. Cependant, P rend le rendement plus meilleur sur sol fertile. Pour autant, le résultat montre que les sols sont largement pourvus en phosphore pour subvenir aux besoins de la culture du blé. En outre, le rendement obtenu de 120P est correct mais 66P est déjà acceptable sur un sol fortement riche. g/ Réponse à la fertilisation potassique Le potassium a peu d’effet significatif sur le rendement. Les résultats des essais rejoignent ceux de l’année précédente. On peut dire que la carence en potassium n’est pas rencontrée dans ces sols pour la culture de blé. Néanmoins un apport élevé de K est nécessaire sur un sol très pauvre (comme à Ambatomena, le rendement à 0N est 0,97 t/ha) à une proportion avoisinant les 100K à 150K. h/ Comparaison des formules Somme toute, rallié à la richesse initiale du sol et à la disponibilité des matières organiques voire à la quantité de microorganismes décomposeurs présents dans le sol, chaque combinaison de N, P, K converge vers un objectif de rendement optimal. De façon
  20. 20. 19 analytique, la combinaison 88N-66P-48K est équilibrée pour un rendement cible de 2,5 t/ha sur un sol riche notamment en matières organiques. Figure 1 : Courbe de réponse à l’apport croissant de N, P, K Figure 2 : Diagramme de rendement par fumure de N, P, K à dose croissante 3-6.Analyse économique Conformément aux résultats de l’année 2009, la combinaison 88N-66P-48K est la plus avantageuse en terme de rapport valeur-coût (Annexe 4) et que par ordre de rentabilité, l’utilisation de DAP+KCl+Urée, NPK 16-16-16+Urée et NPK 12-24-12+Urée procurent du profit (Annexe 3). Dans ce contexte, des essais mutlilocaux de fumure avec les différents types de NPK disponibles sur le marché (DAP, NPK 15-15-15, NPK 16-16-16-, NPK 12-24-12, NPK 11-22- 16) seront conduites en 2010 pour vérifier l’uniformité de rendement pour un apport de N, P, K identique dans chaque engrais utilisé. 120N - 80P - 200K 120N - 80P - 150K 120N - 80P - 0K 120N - 200P -100K 120N - 160P - 100K 120N - 120P - 100K 120N - 0P - 100K 200N – 80P -100K 150N – 80P -100K 120N – 80P -100K 0N – 80P -100K 88N – 66P -48K Fumure organique Sans fumure 1,73 1,80 3,39 2,51 3,45 4,11 5,02 2,10 4,06 4,29 3,80 2,65 1,35 0,58 0,95 1,26 1,28 1,46 1,37 1,37 2,03 1,69 0,97 1,33 1,67 0,71 1,06 1,88 0,75 2,72 2,76 2,23 1,48 1,55 1,3 1,58 1,53 1,57 1,48 0,90 1,09 1,95 1,40 2,48 2,72 2,90 1,65 2,33 2,54 2,36 1,72 1,42 1,882,50 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 traitement rendement (t/ha) 0,00 1,00 2,00 3,00 4,00 5,00 6,00 traitement rendement(t/ha) Ambohidava 1,73 1,80 3,39 2,51 3,45 4,11 5,02 2,10 4,06 4,29 3,80 2,65 1,35 2,50 Ambatomena 0,26 0,41 0,58 0,95 1,26 1,28 1,46 1,37 1,37 2,03 1,69 0,97 1,33 1,67 Vinaninony 0,71 1,06 1,88 0,75 2,72 2,76 2,23 1,48 1,55 1,30 1,58 1,53 1,57 1,48 Moyenne 0,90 1,09 1,95 1,40 2,48 2,72 2,90 1,65 2,33 2,54 2,36 1,72 1,42 1,88 Rendement cible 0 0 2,50 2,50 3,50 4,00 4,50 3,50 4,00 4,50 5,00 3,50 3,50 4,00 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 N P K
  21. 21. 20 Tableau 12 : Résultat des essais de fertilisation avec apport croissant d’éléments fertilisants N° Traitement Moyenne de rendement Ambohidava Ambatomena Vinaninony 1 sans fumure 1733 267 712 2 fumure organique 1800 417 1062 3 88N - 66P - 48K 3392 583 1888 4 0N - 80P - 100K 2517 958 750 5 120N - 80P - 100K 3450 1267 2725 6 150N - 80P - 100K 4117 1283 2762 7 200N - 80P - 100K 5025 1467 2238 8 120N - 0P - 100K 2108 1375 1488 9 120N - 120P- 100K 4067 1375 1550 10 120N - 160P- 100K 4292 2033 1300 11 120N - 200P- 100K 3808 1692 1588 12 120N - 80P - 0K 2658 975 1538 13 120N - 80P - 150K 1350 1333 1575 14 120N - 80P - 200K 2500 1675 1488 CV BLOC (%) 18,1 31,2 4,4 CV BLOC X Variété (%) 26 59,6 25,9 lsd 1337 1194,2 904,5 CV SITE 50 CV SITE X traitement (%) 44,6 4. ACTIVITES POST-RECOLTE Pour l’année 2009, les activités post-récolte se rapportent à l’analyse de qualité de blé et de farine et la conduite de série de tests culinaires. 4-1. Analyse de qualité de blé et de farine (Annexe 5) - Poids spécifique (PHL) : Les grains de blé vont de moyennement lourd à lourd pour la campagne 2009 (PHL se situe dans une fourchette de 72 à 80). Le déficit en précipitations dans les phases ultimes de développement des cultures dans certains sites a influencé de façon significative le bon remplissage des grains. - Poids de 1000 grains (PMG) : Un PHL élevé équivalent à un PMG élevé - Rendement en farine : Le rendement en farine pour le blé est supérieur à 70% et pour le triticale, supérieur à 65% ; pour un taux d’extraction ≈ 70% (farine type 45). - Indice de sédimentation (IS) : La majorité des farines obtenues sont classées comme farine améliorant (IS>38). Les blés sont toutes panifiables et peuvent aussi bonifier les farines de qualité inférieure (IS<18) inapte à la panification. - Indice Falling Number (IFN) : L’activité amylasique est très faible dans les blés 2009 (IFN>300). Cependant, si IFN >300, on a des farines hypodiastasiques qui manquent d’activité fermentative. A ce propos, un ajout d’enzyme fermentative, de levure ou de malt est convenable pour la panification). Pour le triticale, IFN<200 indique que la farine est inapte à la panification quoique IS soit supérieur à 28, qui ne témoigne que de la bonne qualité des protéines dans la farine de triticale.
  22. 22. 21 Les valeurs de la qualité du blé/triticale et de la farine sont indiquées dans les tableaux ci- dessous. Tableau 13 : Qualité des variétés de blé du groupe 1 (EVB1) N° Pedigree Nursery Farine (%) PHL (kg/hl) PMG (g) ZELENY FALLING NUMBER SP CS SP CS Amb. Vin. Man. Amb. Vin. Man. 1 MUNIA/CHTI/3/… 12 HTWYT 73,8 78,6 35,7 50 35 15 226 295 341 2 TAM200/TUI 12 HTWYT 73,9 78,0 43,1 52 33 22 300 331 474 3 SITE/MO/4/NAC/... 12 HTWYT 71,7 75,4 39,7 35 30 12 293 101 203 4 CHEN/AEGILOPS … 12 HTWYT 72,1 77,2 38,6 53 25 16 238 253 365 5 CRBD/KAUZ 12 HTWYT 70,7 77,0 41,2 30 25 24 292 274 374 6 HD2329/SABUF 12 HTWYT 72,2 75,5 44,8 65 55 26 358 463 388 7 SERI/RAYON 12 HTWYT 72,9 75,5 44,1 70 52 25 292 472 390 8 KAUZ//BOW/NKT 12 HTWYT 73,0 78,6 32,3 68 38 10 560 340 527 9 ITAPUA 40-OBLI… 12 HTWYT 75,0 76,7 31,9 50 30 18 387 300 376 10 ALD//CEP75630//… 16 ASWSN 74,1 78,4 41,0 58 42 40 261 312 504 11 TNMU/6/CEP… 16 ASWSN 74,1 78,2 43,3 59 36 25 315 272 432 12 Andry Témoin 74,5 75,0 40,3 60 41 28 298 310 484 Tableau 14 : Qualité des variétés de blé du groupe 2 (EVB2) N° Pedigree Nursery Farine (%) PHL (kg/hl) PMG (g) ZELENY FALLING NUMBER 1 EMB27/CEP8825//MILAN 16 HRWSN 73,3 76,5 35,4 30 80 2 ORL91256 16 HRWSN 74,5 75,7 34,5 33 382 3 BR 18 16 HRWSN 74,2 74,3 31,8 36 458 4 FINSI F 2000 16 HRWSN 74,0 75,7 35,5 34 447 5 SABUF/7/ALTAR 84/AE.…. 16 HRWSN 73,0 76,7 37,5 37 521 6 ERA F 2000 16 HRWSN 76,7 75,3 32,0 40 413 7 PANDION 1 16 HRWSN 76,0 75,0 39,3 45 528 8 SHANGAI#8 16 HRWSN 77,2 75,7 36,5 36 504 9 PANDION 2 16 HRWSN 76,6 72,7 39,6 24 230 10 MURGA 16 HRWSN 80,2 74,0 39,9 36 367 11 HUITES/4/CS/TH.CS… 16 HRWSN 71,9 78,0 34,6 33 524 12 Andry Témoin 70,8 78,7 38,0 40 496 Tableau 15 : Qualité des variétés de triticale du groupe 1 (EVT1) N° Pedigree Nursery Farine (%) PHL (kg/hl) PMG (g) ZELENY FALLING NUMBER SP CS SP CS Alk. Amb. Far.. Man. Alk. Amb. Far. Man. 1 POLLMER_4… 36 ITSN 68,1 73,6 35,9 12 35 32 10 68 72 148 67 2 DAD 3141/3/… 36 ITSN 66,8 73,8 39,1 22 37 15 35 71 74 99 85 3 POLLMER_2.… 36 ITSN 70,8 73,0 41,3 10 27 16 10 82 64 95 125 4 ARDI_1/TO … 36 ITSN 69,3 72,7 39,5 18 39 15 42 66 66 238 72 5 DAHBI_6/3/… 36 ITSN 66,4 75,2 42,9 15 32 17 48 69 65 199 95 6 DAHBI/CO… 36 ITSN 71,1 71,3 36,3 16 25 14 10 70 68 93 92 7 GIRAF/YO… 36 ITSN 69,4 74,7 40,8 14 24 22 40 73 67 96 80 8 …/4/LASKO… 36 ITSN 67,8 72,7 38,0 20 33 10 12 72 92 90 76 9 MAH 10947.… 36 ITSN 67,8 72,5 37,8 22 39 18 15 69 68 165 107 10 ARDI_1/TO… 36 ITSN 69,3 72,3 38,1 18 20 20 20 67 72 88 94 11 BULL_10/MA… 36 ITSN 70,7 72,8 42,4 18 27 18 11 88 65 72 68 12 Kali Témoin 67,0 73,6 38,4 20 33 50 35 80 67 96 125
  23. 23. 22 Tableau 16 : Qualité des variétés de triticale du groupe 2 (EVT2) N° Pedigree Nursery Farine (%) PHL (kg/hl) PMG (g) ZELENY FALLING NUMBER 1 149_TR_3-21/CAAL… 36 ITSN 70,4 70,7 58,6 24 96 2 POLLMER_4/5/TAPIR… 36 ITSN 71,5 72,0 59,5 22 67 3 DAD 3141/3/ARDI_1… 36 ITSN 70,0 73,3 52,8 23 65 4 FAHAD_4/FARAS_1/... 37 ITSN 70,5 70,5 49,0 13 69 5 BAT*2/BCN//CAAL/… 37 ITSN 70,1 70,0 45,7 48 76 6 FAHAD_5/POLLMER… 37 ITSN 68,5 71,0 50,5 50 74 7 Kali Témoin 70,0 71,3 58,5 50 67 4-2. Test culinaire Objet : Le test met en exergue les possibilités d’utilisation alimentaire du blé. Méthodologie : (1) Elaboration de recettes culinaires faciles et pouvant être adoptées par la totalité des malgaches (2) Réalisation de séances de dégustation : les préparations sont goûtées et évaluées par remplissage d’une fiche d’appréciation (tableau 17) par un groupe de dégustateurs non avertis représentés par des femmes, des hommes, des salariés cadres et non cadres, des non salariés. Tableau 17 : La fiche d’appréciation PREPARATION ODEUR/PARFUM GOUT ADOPTION APPRECIATION GENERALE Facile Moyen Difficile Commentaire : Appétissant Bon Moyen Inodore Mauvais Commentaire : Appétissant Bon Moyen Assez bon Mauvais Commentaire : Facile Probable Limitée Difficile Jamais Commentaire : Très bon Bon Acceptable Assez bon Mauvais Commentaire : PRESENTATION Appétissant Moyen Pas intéressant Commentaire : Réalisations : Six recettes à base de blé entier et de farine complète ont été mises au point et démontrées dont cinq ont été validées unanimement comme adoptable (Recettes n°1, 2, 3, 4, 5). La recette n°6 ne peut être appréciée que par les citadins mais la recette est à améliorer. Recette 1 : Pain complet artisanal Recette 2 : Pudding de blé (Godrogodro) Recette 3 : Beignet (Menakely) Recette 4 : Blé éclaté caramélisé (Poa-blé) Recette 5 : Fariblé (farine instantanée de blé) Recette 6 : Gratin de blé germé Les ingrédients, la préparation, les appréciations et commentaires des dégustateurs pour chaque recette élaborée sont résumés dans le tableau 18 suivant : Photo 3 : Séance de dégustation
  24. 24. Tableau 18 : Les recettes culinaires à base de blé entier et de farine complète proposées Nom Ingrédients Préparation Appréciation et commentaires 1) Pain complet artisanal pour 15 personnes : - 1 kg de farine complète - 5 c à soupe d’huile - ½ litre d’eau - 5 pincées de sel - 5 c à soupe de sucre -Mélanger en fouettant : huile, eau, sel, sucre -Verser la farine complète et mélanger -Pétrir de manière à obtenir une pâte ferme -Former des galettes et laisser reposer 1 heure -Placer ensuite les galettes sur une tôle huilée - Cuire au four bien chaud (15 à 20 minutes) - préparation facile - présentation moyenne - odeur appétissante - bon goût - facile à adopter - trop consistant - autre alternative pour remplacer le four ? 2) Pudding de blé (godrogodro) pour 10 personnes : -1 kg de farine complète -Raisin sec (facultatif) -Sucre 125 g -8 c à café de poudre de cannelle (facultatif) -03 œufs (facultatif) -2 litres de lait (ou eau) Procédé 1 : - Recouvrer dʹeau froide la farine complète et laisser tremper pendant la nuit. - Ajouter les raisins secs et la cannelle, les œufs bien battus, le lait et le sucre. - Mélanger bien, versez dans un moule, et faire cuire une heure au bain-marie. Procédé 2 : - Recouvrer dʹeau froide la farine complète et laisser tremper pendant la nuit. - Ajouter les raisins secs, la cannelle, le sucre et le lait. - Cuire sur feu doux jusqu’à ce que la pâte ne colle plus dans la marmite - Laisser refroidir et ajouter les œufs bien battus - Verser dans une moule caramélisée et huilée - Cuire au four pendant 20 minutes - préparation facile - présentation appétissante - odeur appétissante - très bon goût - facile à adopter - procédé 2 est préféré au procédé 1 - la pâte est plus moelleuse au procédé 2 qu’au procédé 1 qui est en mie - Recette le plus appréciée - peut remplacer le gâteau au crème 3) Beignet « menakely » pour 30 unités : -500 g de farine complète -150 g de sucre -1 c à café plein de levure chimique -Huile - ½ l d’eau - Mélanger la levure et la farine - Ajouter l’eau, le sucre et mélanger - Ajouter 1 cuillérée à soupe d’huile - Mélanger le tout et laisser reposer quelques minutes - Frire dans une huile chaude - préparation facile - présentation appétissante - odeur appétissante - très bon goût - facile à adopter - la farine complète a plus bon goût que la farine blanche
  25. 25. 4) Blé éclaté caramélisé « Poa-blé » -1 kg de blé bien sec -125 g de sucre - Faire éclater le blé (16min – marmite réchauffée) (Annexe 7) - Caraméliser le sucre - Verser dans le caramel le blé éclaté et mélanger - préparation plus ou moins facile - présentation moyenne - odeur de café grillé - bon goût - peut être adopté - apprécié en tant qu’amuse bouche - procédé d’éclatement du blé à mettre au point - recherche d’autre technique pour faire éclater plus simplement le blé 5) Farine complète instantanée -Blé bien sec - Lait ou eau - Farine de soja grillée (facultatif) - Griller les grains de blé bien sec dans une marmite hermétique sans les carboniser, en les remuant sans interruption pendant 20 minutes (Annexe 7) - Broyer ou piler les grains grillés et on obtient la farine complète instantanée - Faire bouillir de l’eau (ou du lait) - Verser l’eau dans la farine en remuant jusqu’à la consistance voulue - Ajouter le sucre - On peut le recuire sur le feu pendant 5 minutes selon la cuisson de la farine voulue - (facultatif) Ajouter la farine de soja - préparation plus ou moins facile - présentation moyenne - bonne odeur de café grillé - goût de grillade - peut être adopté - apprécié comme nourriture riche - aliment destiné pour les bébés, les adultes âgées et les convalescents 6) Gratin de blé germé pour 10 personnes entrée chaude ou mets - 1 kg de blé - 1 litre de lait - 3 Œufs - 1 fromage boule - 4 c à soupe d’huile - 3 c à soupe de farine blanche - Eau, sel, sucre, vinaigre Germination 3 jours à l’avance - Faire germer le blé en l’humidifiant dans une cuvette ou tamis - Rincer tous les jours jusqu’à l’apparition des germes (environ 3 à 4 jours) Préparations - Faire sauter le blé germé avec l’huile, saler (sucrer à volonté), et mettre un peu de vinaigre - Faire une sauce blanche : dans un peu d’huile chauffé, versez la farine et faire un roux - Ajouter ensuite le lait et laisser bouillir en remuant de temps en temps - Ajouter ensuite le blé germé sauté et laissez cuire 10 minutes - Râper le fromage et battre les oeufs - Ajouter le fromage et les œufs battus en remuant jusqu’à la fonte du fromage - Retirer du feu après obtention de la consistance voulue - A servir chaud - préparation plus ou moins difficile - présentation moyenne - odeur appétissant (odeur de fromage) - goût moyen à bon - peu de gens pourraient l’adopter - certains n’aiment pas le goût salée et le goût du fromage tandis que d’autres en raffole. - le blé germé est un peu difficile à digérer pour d’autres. - ingrédients coûteux - Recette à améliorer
  26. 26. 25 5. PRODUCTION DE SEMENCES DE PRE-BASE Eu égard aux mauvaises conditions de cultures (stress hydrique, mauvaise qualité du sol) qui ont régi sur certaines parcelles de production, seule la moitié de la prévision en semences de pré-base a été produite : 3,4 tonnes sur 7 tonnes prévues. Les variétés multipliées pour semences de pré-base avec la quantité correspondante sont inscrites dans le tableau 19. Tableau 19 : Variétés multipliées et quantité de semences de pré-base 2009 6. CATALOGUE VARIETAL 8 fiches de variétés de blé (Andry, Laza, Salohy, Romy, Avo, Rotsaka, Mateza, Vonona) et 6 fiches de variétés de triticale (Hary, Kali, Ker, Paca, Rye, Vikina) ont été rédigées dans le cadre de l’élaboration d’un catalogue institutionnel des variétés de blé et triticale développées par FIFAMANOR. Cette action coïncide justement avec un projet du ministère de l’agriculture nommé TCP/MAG/3203 « Appui à la redynamisation du sous secteur semencier malgache en vue de la production et de l’utilisation de semences de qualité » appuyé par le FAO. Dans ce sens, le catalogue sera rédigé officiellement en tant que catalogue national. En conséquence, les fiches variétales seront révisées selon les recommandations des collectivités concernées. Variétés multipliées Quantité produite (kg) Semences de blé Avo 1311,9 Rotsaka 296,8 Vonona 753 Mateza 27 Salohy 56 Laza 10 Romy 526 Semences de triticale Kali 271 Ker 57 Vikina 98 Hary 27 TOTAL 3433,7
  27. 27. 26 Tableau 20 : Fiche variétale (Projet) Nom malgache de la variété PEDIGREE (CIMMYT) : ___________________________ Année d’introduction : Nursery : Année de développement : CCAARRAACCTTEERREESS MMOORRPPHHOOLLOOGGIIQQUUEESS CCAARRAACCTTEERRIISSTTIIQQUUEESS DDUU GGRRAAIINN Hauteur de la plante : Forme : Capacité de tallage : Dimension : Forme de l’épi : Couleur : Présence de la barbe : Agencement des grains : Port de l’épi : Poids de 1000 grains : CCAARRAACCTTEERRIISSTTIIQQUUEESS AAGGRROONNOOMMIIQQUUEESS Tolérance : Comportement vis-à-vis des maladies: Verse : Rouille noire : Egrenage : Rouille brune : Acidité du sol : Oïdium : Sécheresse : Fusariose : Excès d’eau : Septoriose : Helminthosporiose : Cycle semis-maturité : Charbon : Rendement En saison pluviale (sur tanety) : En contre saison (rizière, parcelle irriguée) : En culture de décrue (sur baiboho) : CCAARRAACCTTEERRIISSTTIIQQUUEESS TTEECCHHNNOOLLOOGGIIQQUUEESS Poids spécifique : Indice de Zeleny : Rendement en farine : Indice de chute : Qualité technologique : _______________________________ PPAARRTTIICCUULLAARRIITTEESS (Photos) 7. CONCLUSIONS L’année 2009 est généralement peu productive. Les conditions climatiques et édaphiques ont sans doute joué un rôle négatif. A l’issue des essais multilocaux, 5 variétés de blé : CHEN/AEGILOPS…n MUNIA/CHTI/3…, ALD//CEP75630…, SITE/MO/4/NAC, SERI/RAYON, et 5 variétés de triticale : DAHBI_6/3/ARDI_1…, DAHBI/COATI_1/3/…, ARDI_1/TOPO…, BULL_10/MANATI_1*2…, POLLMER_4/5/TAPIR… sont proposées pour être évaluées en test multilocal où les caractères distinctifs, la stabilité, l’homogénéité des caractères jointes à l’évaluation des caractères technologiques y seront évaluées. Les résultats obtenus des essais de fertilisation multilocaux ne font que confirmer ceux collectés l’année précédente : - sur sol de type volcanique ou fertile, l’apport en azote améliore le rendement ; et la teneur en phosphore et potassium peut être maintenue par un apport systématique de fumure organique riche en ces éléments. - sur sol ferrallitique et très acide, un apport de N,P,K est nécessaire pour une efficience de rendement, notamment un apport élevé en K car à force de chauler le sol le rapport K/Mg tend vers inférieur à 1, ce qui bloque la disponibilité en K. La fumure organique est aussi importante pour un tel type de sol car cela va améliorer la structure du sol via la vie microbienne et ses activités décomposeurs.
  28. 28. 27 La formule 88N-66P-48K est encore une fois démontrée comme correcte pour la fertilisation des cultures de blé sur sol initialement riche. D’autres essais de fertilisation vont compléter les données supposées pour la campagne 2010. Il s’agira de vérifier si à des doses identiques en N,P,K mais provenant de différents types d’engrais, le rendement cible et toujours maintenu. A l’issu, la fumure minérale se fera avec un engrais disponible sur le marché qui présente un rapport valeur coût élevé. Les résultats de l’analyse de qualité du blé ont montré que les lots de blé de cette année 2009 sont classés de blés améliorants, panifiables ou pouvant aussi améliorer de farines de qualité moindre. Toutefois, l’activité fermentative est à corriger par ajout de levure, de mat ou d’enzyme fermentative. Pour le triticale, quoique les protéines soient de bonne qualité, les farines de triticale sont inaptes à la panification La transformation culinaire fait partie des actions de promotion de la culture de blé par la section Céréales. Cette année cinq recettes à base de blé entier et de farine complète ont été confectionnées et appréciées. 3,4 tonnes de semences de blé et de triticale sont produites pour cette année 2009 dont 7 variétés de blé (Avo, Rotsaka, Vonona, Mateza, Salohy, Laza, Romy) et 4 variétés de triticale (Kali, Ker, Vikina, Hary). Dans le cadre de l’élaboration d’un catalogue de variétés, 8 fiches variétales de blé (Andry, Laza, Salohy, Romy, Avo, Rotsaka, Mateza, Vonona) et 6 fiches variétales de triticale (Hary, Kali, Ker, Paca, Rye, Vikina) ont été rédigé. Avec le concours du projet TCP/MAG/3203 « Appui à la redynamisation du sous secteur semencier malgache en vue de la production et de l’utilisation de semences de qualité », un catalogue national sera élaboré en 2010. 8. PERSPECTIVES Depuis l’éveil de la promotion de la culture de blé et de triticale en 2006, FIFAMANOR a gravit certaines marches de l’échelle de stratégies de développement de la filière ; allant de (1) la sélection et développement de variétés performantes et adoptées, (2) le développement de techniques culturales améliorées, productives et rentables, (3) la diffusion des résultats de recherche et démonstration en milieu réel, (4) la valorisation alimentaire du blé et du triticale, vers (5) la production de semences de pré-base et de base. En continuité, la section Céréales poursuit sa route pour parcourir plus d’échelons dans ses actions de recherche et développement. La prochaine étape consiste manifestement à renforcer la production de semences des variétés développées, à promouvoir des microprojets porteurs sur la base d’opportunité de la culture dans le cadre de l’expansion de la filière et des activités de recherche et développement de FIFAMANOR. Dans ce contexte, les manœuvres futures suscitent le partenariat Public-Privé ou la collaboration avec des partenaires promoteurs potentiels de la filière.
  29. 29. i ANNEXE 1 : Données météorologiques 2008-2009 Localisation géographique de la station météorologique de Tombotsoa et de la Station Mimosa Diagramme ombrothermique 2008-2009 (Septembre – Août) Station Tombotsoa Station Mimosa Altitude : 1540 m Altitude 1650 m Latitude : 19°49’S Latitude 19° S Longitude : 47°04’E Longitude 47° E P = 2T
  30. 30. ii ANNEXE 2 : Lignées de blé/triticale criblées pendant la campagne 2009 Tableau 21 : Lignées de blé et triticale introduites en 2009 Culture Nursery Origine Nombre Total Blé 30th ESWYT Elite Spring Wheat Yield Trial CIMMYT 50 2303rd STEMRRSN Stem Rust Resistance Screening Nursery 110 Triticale 41st ITSN International Triticale Screening Nursery 70 Tableau 22 : Résultat du criblage des lignées de blé et triticale introduites en 2008 Culture Nursery Entrées Retenues 2009 Meilleur rendement comparé au témoin (Andry pour le blé et Kali pour le triticale) : Blé 29th ESWYT-W Elite Spring Wheat Yield Trial (White grain) 50 16 Saison pluviale : modique rendement (maximum de rendement à 1,55 t/ha) Sous arrosage : entre 2,25 t/ha et 3,88 t/ha pour 15 lignées 16th HRWYT-R High Rainfall Wheat Yield Trial (Red grain) 40 21 Saison pluviale : entre 4,30 t/ha et 3,70 t/ha pour seulement 8 lignées Sous arrosage : entre 2,38 t/ha et 2 t/ha pour 4 lignées 26th SAWSN-W Semi-Arid Wheat Screening Nursery (White grain) 117 46 Saison pluviale : entre 5,70 t/ha et 3,15 t/ha pour 12 lignées Sous arrosage : entre de 7,50 t/ha et 3,63 t/ha pour 26 lignées 2nd STEMRRSN Stem Rust Resistance Screening Nursery 137 88 Saison pluviale : entre 5,75 t/ha et 3,10 t/ha pour 29 lignées Sous arrosage : entre de 9,25 t/ha et 3,63 t/ha pour 38 lignées Pas de rouilles brune et noire observées Triticale 40th ITYN International Triticale Yield Nursery 17 8 Saison pluviale : 2,15 t/ha à 2 t/ha pour seulement 2 lignées Sous arrosage : entre 4,38 t/ha et 4 t/ha pour 3 lignées
  31. 31. iii ANNEXE 3 : Types d’engrais et les doses correspondantes pour un rendement escompté de 2,5t/ha Type d’engrais Prix unitaire (Ar/kg) Doses (kg/ha) Coût (Ar/ha) RVC DAP +Urée +KCl 2250 1700 2050 143 135 8 567 650 3,93 NPK (16-16-16) +Urée 1800 1700 412 48 823 200 2,71 NPK (12-24-12) +Urée 2400 1700 275 120 864 000 2,58 NPK (11-22-16) +Urée 2700 1700 300 120 1 014 000 2,20 NPK (15-15-15) +Urée 2400 1700 440 48 1 137 600 1,96
  32. 32. ANNEXE 4 : Formulation possible des engrais, coût et rapport valeur coût Traitement 3 5 6 7 9 10 11 12 13 14 Formule/ha 88-66-48 120-80-100 150-80-100 200-80-100 120-120-100 120-160-100 120-200-100 120-80-0 120-80-150 120-80-200 Moyenne de rendement 2,48 2,45 2,64 2,81 2,61 2,52 2,83 2,13 2,19 11-22-16 300 360 360 360 545 727 909 937 1 250 2 700 Ar/kg 810 000 972 000 972 000 972 000 1 471 500 1 962 900 2 454 300 2 529 900 3 375 000 Urée 120 175 240 349 130 87 44 37 80 N en excès1 700 Ar/kg 204 000 297 500 408 000 593 300 221 000 147 900 73 950 62 900 Coût des engrais 1 014 000 1 269 500 1 380 000 1 565 300 1 692 500 2 110 800 2 528 250 2 592 800 3 375 000 Valeur de la récolte1 (900Ar/kg) 2 232 000 2 205 000 2 376 000 2 529 000 2 349 000 2 268 000 2 547 000 1 917 000 1 971 000 Rapport valeur/coût2 2,20 1,74 1,72 1,62 1,39 1,07 1,01 0,74 0,58 15-15-15 440 533 533 533 800 1 066 1 333 1 000 1 333 2 400 Ar/kg 1 056 000 1 279 200 1 279 200 1 279 200 1 920 000 2 558 400 3 199 200 2 400 000 3 199 200 Urée 48 87 152 261 0 40 N en excès 80 N en excès 30 N en excès 80 N en excès1 700 Ar/kg 81 600 147 900 258 400 443 700 0 Coût des engrais 1 137 600 1 427 100 1 537 600 1 722 900 1 920 000 2 558 400 3 199 200 2 400 000 3 199 200 Valeur de la récolte (900Ar/kg) 2 232 000 2 205 000 2 376 000 2 529 000 2 349 000 2 268 000 2 547 000 1 917 000 1 971 000 Rapport valeur/coût 1,96 1,55 1,55 1,47 1,22 0,89 0,80 0,80 0,62 16-16-16 412 500 500 500 750 1 000 1 250 937 1 250 1 800 Ar/kg 741 600 900 000 900 000 900 000 1 350 000 1 800 000 2 250 000 1 686 600 2 250 000 Urée 48 87 152 261 0 40 N en excès 80 N en excès 30 N en excès 80 N en excès1 700 Ar/kg 81 600 147 900 258 400 443 700 0 Coût des engrais 823 200 1 047 900 1 158 400 1 343 700 1 350 000 1 800 000 2 250 000 1 686 600 2 250 000 Valeur de la récolte (900Ar/kg) 2 232 000 2 205 000 2 376 000 2 529 000 2 349 000 2 268 000 2 547 000 1 917 000 1 971 000 Rapport valeur/coût 2,71 2,10 2,05 1,88 1,74 1,26 1,13 1,14 0,88 12-24-12 275 333 333 333 500 667 833 1 250 1 667 2 400 Ar/kg 660 000 799 200 799 200 799 200 1 200 000 1 600 800 1 999 200 3 000 000 4 000 800 Urée 120 174 239 348 174 89 44 30 N en excès 80 N en excès1 700 Ar/kg 204 000 295 800 406 300 591 600 295 800 151 300 74 800 Coût des engrais 864 000 1 095 000 1 205 500 1 390 800 1 495 800 1 752 100 2 074 000 3 000 000 4 000 800 Valeur de la récolte (900Ar/kg) 2 232 000 2 205 000 2 376 000 2 529 000 2 349 000 2 268 000 2 547 000 1 917 000 1 971 000 Rapport valeur/coût 2,58 2,01 1,97 1,82 1,57 1,29 1,23 0,64 0,49 DAP 143 174 174 174 261 348 435 174 174 174 2 250 Ar/kg 321 750 391 500 391 500 391 500 587 250 783 000 978 750 391 500 391 500 391 500 Urée 135 193 258 367 157 125 91 193 193 193 1 700 Ar/kg 229 500 328 100 438 600 623 900 266 900 212 500 154 700 328 100 328 100 328 100 KCl 8 17 17 17 17 17 17 0 25 33 2 050 Ar/kg 16 400 34 850 34 850 34 850 34 850 34 850 34 850 0 51 250 67 650 Coût des engrais 567 650 754 450 864 950 1 050 250 889 000 1 030 350 1 168 300 719 600 770 850 787 250 Valeur de la récolte (900Ar/kg) 2 232 000 2 205 000 2 376 000 2 529 000 2 349 000 2 268 000 2 547 000 1 989 000 1 917 000 1 971 000 Rapport valeur/coût 3,93 2,92 2,75 2,41 2,64 2,20 2,18 2,76 2,49 2,50 1 Le prix d’un kilogramme de blé varie de 700Ar (à la période d’abondance) à 1200Ar (à la période de soudure) 2 Le rapport valeur coût est relié étroitement avec le rendement (qui dépend des facteurs de production) et du coût des engrais (sujet à des fluctuations)
  33. 33. v ANNEXE 5 : Composition en N, P, K des fertilisants en essai de fertilisation N° Traitement Engrais Formule Dose Rendement escompté 1 Témoin absolu (sans fumure) 2 Fumier/compost Fumier/compost 10 t/ha 3 88-66-48 NPK + Urée 11-22-16 46-0-0 300 kg/ha 120 kg/ha 2,5 4 0-80-100 Supertriple + KCl 0-45-0 0-0-60 180 kg/ha 167 kg/ha 2,5 5 120-80-100 DAP + KCl + Urée 18-46-0 0-0-60 46-0-0 174 kg/ha 167 kg/ha 193 kg/ha 3,5 6 150-80-100 NPK + DAP + KCl + Urée 11-22-16 18-46-0 0-0-60 46-0-0 200 kg/ha 78 kg/ha 113 kg/ha 248 kg/ha 4 7 200-80-100 NPK + DAP + KCl + Urée 11-22-16 18-46-0 0-0-60 46-0-0 300 kg/ha 31 kg/ha 86 kg/ha 367 kg/ha 4,5 8 120-0-100 KCl + Urée 0-0-60 46-0-0 167 kg/ha 261 kg/ha 3,5 9 120-120-100 DAP + KCl + Urée 18-46-0 0-0-60 46-0-0 241 kg/ha 167 kg/ha 167 kg/ha 4 10 120-160-100 DAP + KCl + Urée 18-46-0 0-0-60 46-0-0 348 kg/ha 167 kg/ha 125 kg/ha 4,5 11 120-200-100 DAP + KCl + Urée 18-46-0 0-0-60 46-0-0 435 kg/ha 167 kg/ha 91 kg/ha 5 12 120-80-0 DAP + Urée 18-46-0 46-0-0 174 kg/ha 193 kg/ha 3,5 13 120-80-150 DAP + KCl + Urée 46-0-0 0-0-60 0-45-0 174 kg/ha 250 kg/ha 193 kg/ha 3,5 14 120-80-200 DAP + KCl + Urée 46-0-0 0-0-60 0-45-0 174 kg/ha 333 kg/ha 193 kg/ha 4
  34. 34. vi ANNEXE 6 : Ligne directrice de l’interprétation des résultats d’analyse de qualité (1) Poids hectolitre : Il se définit comme le poids de grains remplissant un volume donné, résultat de la densité du grain et de l’efficacité du conditionnement. Le PHL est influencé par plusieurs facteurs environnementaux comme des températures élevées pendant la phase de remplissage du grain, des précipitations avant la récolte et une pression de maladies élevée. Poids spécifique (kg/hl) Interprétation 80-84 Blé très lourd 76-80 Blé lourd 72-76 Blé moyennement lourd 68-72 Blé léger 64-68 Blé très léger 60-64 Blé extra léger (2) Poids de 1000 grains (PMG) : Cʹest un critère plutôt agronomique qui rend compte de la bonne formation et alimentation des grains. De beaux grains de poids de 1000 grains élevé équivalent à un poids spécifique élevé. (3) Rendement en farine : Les objectifs de la mouture sont de séparer au mieux l’amande de l’enveloppe et du germe du blé pour réaliser le meilleur rendement en farine pour un type de farine déterminé et de réduire les fragments d’amande en éléments suffisamment fins pour obtenir de la farine. Type Appellation Taux d’extraction moyen (%) Utilisation 45 55 65 80 110 150 Farine pâtissière Farine blanche Farine blanche Farine bise Farine complète Farine intégrale 70 - 75 75 - 80 78 - 83 82 - 86 87 - 90 90 - 98 Pâtisserie et viennoiserie Pain Pain Pain Pain bis Pain complets et spéciaux Pain complets et spéciaux Pour notre analyse, nous évaluerons le rendement en farine issu de la mouture avec un moulin de laboratoire BRABENDER à 75% de blutage, la farine résultante étant ainsi de la classe « pâtissière » (4) Test Zeleny (Indice de sédimentation) : Ce test mesure l’aptitude des protéines à gonfler dans un milieu lactique. La farine est mise en suspension dans une solution d’acide lactique, agitée et laissée au repos.
  35. 35. vii L’indice de sédimentation est égal à la hauteur du sédiment (en millilitre) qui va dépendre de la quantité d’eau absorbée et du gonflement des protéines, elle est donc fonction de la quantité et de la qualité des protéines. Cette valeur est reliée à la force boulangère Indice de sédimentation (IS) Qualité 18 Mauvaise (farine biscuitier) 18 à 28 Bonne force boulangère 28 à 38 Très bonne force boulangère 38 Blé améliorant (5) Test Falling Number (Indice de chute) : La méthode Falling Number permet de détecter lʹactivité amylasique mettant en évidence lʹeffet de la germination. Les alpha-amylases sont naturellement présentes dans les grains mais peuvent être en quantité excessive en cas de germination sur pied due à un climat humide lors de la moisson. Le principe du test consiste à évaluer la consistance d’une suspension de farine et d’eau placée dans un tube Falling Number plongé dans un bain-marie porté à ébullition. La consistance est déterminée en mesurant le temps mis par un agitateur pour s’enfoncer par son propre poids au sein de la suspension de farine. Indice Falling Number (IFN) Activité amylasique 200 Elevée (farine inapte à la panification) 200 à 300 Convenable (bonne qualité du pain) 300 Faible (manque d’activité fermentative)
  36. 36. viii ANNEXE 7 : Equipements artisanaux pour faire griller et éclater le blé Chambre d’explosion Contenant des grains Cuisson/grillage Blé éclaté

×