Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
N. nm‘. >rn 39 I. ILsi_:4-I1 ; .; x_; i; I 7S. "|1i‘? '.')Ifi 1? 37 P. I(_;1! 78 . -
Nilnevo30_MhoorIpago1 zsmrzois 12:37 Papas

SOCIEIE

ATELIERS MONTESSORI

L’autre pédagogie

Si beaucoup de choses se joue...
Niln0to39_MisoorpagoI 25/11/2015 12-37 Pa9o30

 

SOCIEIE

 
  
 
 
  
  
  
  

Beaucoup de gens melangent liberte d'ac-
...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Atelier montessori

32 753 vues

Publié le

Atelier Montessori à Ajaccio.

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

Atelier montessori

  1. 1. N. nm‘. >rn 39 I. ILsi_:4-I1 ; .; x_; i; I 7S. "|1i‘? '.')Ifi 1? 37 P. I(_;1! 78 . -
  2. 2. Nilnevo30_MhoorIpago1 zsmrzois 12:37 Papas SOCIEIE ATELIERS MONTESSORI L’autre pédagogie Si beaucoup de choses se jouent dans la toute petite enfance, il n’est pas toujours facile pour les parents d’accompagner leurs chers bambins dans leur développement. A Ajaccio, les Ateliers d’Olympe animés par Olympe Ghiselli, proposent de leur donner les clés de la pédagogie Montessori encourageant l’autonomie de l’enfant dés son plus jeune ége. Ce mavdi rnaiin 3 la hdotheque. les mamans sont attentrves: developpement de I'enIant, reamenagement de I'espace, eveil sensoneli II Elles pamcipent aux Ateliers d‘0tympe consacres a la pedagogic Montessori a destination des parents d‘enIants ages de 0 a 3 ans. Loin d'etre une nouvele iubie pour parentsen rnal detendance, cette rnethode ifenseigriement alternative conceptuaiisee des lafinduxvrsieclepar Maria Monteson. premiere lenvnerriedednenltahe. esten laitlapedagogie la plus repandue dans le monde. En Europe, aux Etats-Unis. Sur Ie continent indnen. la rnéthode a connu me expansion sans pareul avec un obiectif simple: accompagner | 'enfant vets rautonomie des son plus pune age. La Iiberte de parole et de rnouvement. l‘ordIe. l'autodisopIune, Ie respect du rythme de chaque enlant smt quelques-uns des principes iondateus de la pedagoqe. En Corse, il n'existe pas encore decole Mmtesson. Otympe Ghisr. -I a vodu pallier oe manque en partageant ses oonnassancesaxec les parents afrn qu'i| s mettent en application ces preceptes. chez eux. ltepousser ses limites - I nefautpasavoirpeurderepoinsernoslinvtes et lacher-prise. la pressaon sociale, tamiliaie peut nousempecher de remettreencaise les pnncipes d‘éducation tradrt-onneis 2, senthousoasme redu- catnce dipiomée. egalement maman de trois enfants C ‘est une rencontre arnicaie mi Ia pous- sera a se plonger dans les Iivres de Maria Montessori Une revelation. Alocs qu'0iympe pensait avoir laisse une gande Irberte d'acuon 3 ses aines, Faustin et Paloma. tout est remis en cause a la lecture de ces ouvrages. - Qiand Abel Propos reccueillis par Caroline Ettori s'est presente, fan’ vouiu fa-re les choses autremerit pour lui. » Se I-beret de la norme. Cest egalement ce que recherche une des mamans presentes. Uneamie Iui a parle des Ateliers d'OIympe. Apies une redterche htemetetlavalidationdelademarche par un professuonnel de santé. eI| e franch-t Ie pas. «Nous avons plus pom pom notre petit detnier 599 de 3 ans que pour notre fiile ainee. On ne Ie lausse rien faire. rattends de cette methodequ’eIer1ousperrriettedennirts| ebndet tout en IUI olfrant un cadre. Queique part, c'est changer ce que nous somrnes aussi. is I. 'enfant au centre Apres Ie changement de mentdites, il fauita s'attaquer au reaménaqement de son inteneur. Avec cette pedagogic. |'enIant est replace au centre de la rnaison et de la ceilule familrale. Apres l'enlam-roi et | 'enIant-accessonre de mode, il ieintegre Ie foyer et accompagne ses parents au quotidien. On commence par la chambre, dviseeen qiaire espaoes. sommel. eveil. detente et habillement. qui evoluevoni en fonction de Page de | ’enfant. Le tout dans un styte C-pure. loin de la surconsommation de iouets et autres peiuches. Dans l'ideal et SI votre rnterieuv vous le perrnet. chaquepiecedela maisonpeutaccueilir un coun dedae a l‘enIant. I ne s'agit pas de laisser trainer des youets partoui mars rfoiganiser une petite dinette dans la cuisine ou in necessaire de to-lette dans la saile de barns. A hauteur d‘en- iant pour que cehi-ci puisse se responsabdiser tres tot. Vers Vautonomie -La pedagoge Montessori consosteadonnera I'enfant les moyens cfacquenr une auionomne le plus vite possible. Cela implique de les Iaissei toucher, se depiacer. nommer les choses. .. Concretement a trons ans, et selon les pnncoes de la pedagogic. les enlants sont capables de se brosser les dents, les cheveux, enfiler ses cham- sures, connaitre les ritueis de la maison pour le coucher par example, aide! a mettre la table ou nettoyer demere Iur. - Face aux cntiques dine education trop perms- sive, Olympe Ghiselli bent a balayer queiques idees recues. I Lbene ne veut pas dire debacle. L‘enIant doit se sentir soutenu et accompagne pour decowm Ie monde dans Iequei rl vit. ») Murlelle Lefebvre PAROLESDECCXSE . COM 0 Z3
  3. 3. Niln0to39_MisoorpagoI 25/11/2015 12-37 Pa9o30 SOCIEIE Beaucoup de gens melangent liberte d'ac- 1-on et laisser-laiie L'enlant a uesoin do Iimites pour tester sea parents. son entourage. lout ne tourne pas auiour de lui L'ordre. la proprele, la poli- tc-sso sont ossc-ntrc-is » Apres la decouiierte de la peda- gogie, ce vrvre«; -nsemble. cettc vie pratique, est tfailleurs le theme principal du deuxieme atelier a Pour Maria Montessori, es enfants ont un esprit absor- bani Ilabsorbe tout ce qui l'en- toure, Ie positif comrne le negatif (‘est ainsr qu’iI so construii ii, aioute Olympe Cr: meme principe regit Ie troi- sierne rendez-vous consarre It Id vie scnsorielle Dc-s exercices soot ainsi disperisés pour eduquer non sea’-emerit les cinq sens mars egalement un 6’. Ic- sens stereoqnost-que qui pe1lYl€I(. I€IP(0li- naitre le volume d‘un obiet pa! Se toucher Du mobile de Munari en noir et blanc, au mobile do Gobbi, en passant par les boites A son et | ‘anneau suspendu, chaque stimulant repoiid .1 dc-s reglcs rnathemaiques et scientrliques pie-uses perms-t- tant devc-iller les sens profondeur, lumic-re, dmarirze, numtes. mouvement Le plus (mains elements peusent éire la-Is maisonl Une seule reqle aller au rytlime de | ’enfant et ne pas le placer dans une position d'echec automatioue Enlin, les deux derniers ateliers portent sur la coordination main—c1,= i| et la kinesthesie pour apprehender a la lois l'enviioiiiiemc-ni et son piopne corps, et Ie langage our (lot le cycle Four (0 dormer volet, Olyrnpo encourage Iutilisation d'un vocabulaire precis et approprié a Les mots ne sortent pout-etre pas avant down: an; mars les enfants cornprennent tout De meme, pour les Iivres, ie conseille dc-s Mes et des histories qui s'ancrent dans Ie reel pour developper leur imagi- naire 1; La IOflV‘id[v()r setend sur mu semaines, ulle mati- nee par semaine C haoue rencontre est Ioccasion decliaiiger sur la mise en pratique des notions, de ce qui a maiche ou moms hien marché, de leur acccpiation par I’: -nlaiit et I’: -niourago proche Sans iugement et en tome discretion, on no compare pas revolution d'un critarit par rapport A un autre Autre princ ipe de cet1epeda- gogie Chacun son rythme, la competition ("est awc soi~rnérne Une ieune rriurnan est uvec son bebe de 5 rriors Impatiente de mettre en appli- cation les conseils du iour, elle resume sa demarche « C ‘est essentel de comprendre commc-n1 lc-s enlanis lonctionneni pour les ll] 0 PAROLESOE accornpagner Ie rnieux possible Et cela nous aide aussr En meme temps, tour ce qui est dit seiiible tellement nature! ll sultrt d‘ot>server son enfant pour connanre ses attentes iv Dans les annees 30, Maria Montessori ecrivait « L'adu| te est verr tablcmeni avc-ugle a I'(-nlant in Pres d'un siecle plus tard, ces ateliers de parentage lenient hurnblernent de leur ouvrir les yeux Contoctolympo Ghiaolll :06 64 BS 13 14 Iosauliondoiynipoogmailxorn Laludoflvbquo-l.0PCtitAtIliOr: 0672842670 0 . MONTESSORI AU TABLEAU I De plus an p’iIs d‘ecoles sinspirant de la pc-dagogie Montessori s'ou-Iirent on France De la maternelle A la Terminals, les pnncipes rc-stem idcntiques autonomic-, respect du rythrne et de la persnnnalité de | 'elevi= scant au ccrur de I‘: -nsc-ignement Du materiel adapté perrnet deludier les notions fonda- mentales, er les programmes etablrs par I'Edu(alior1 nationale Une Ions lucin/ rte presentée par Veducatrice, |'enlant tart par lui-inéme II cliorsit son travail, rien no lui est impose Uenseignement prevoi: egale merit or-s temps enseiiible, iou, -ours dans la respect de l'aiItie Dans (es ecoles essen- tiellement primaries, pas d'i: -valuation ou dc- ( Lmement Les grands aiden: les plus ieunes, les peiits sentraident lautocorrect-on, Fair toqeslion et les encouragements son: de mises Tout est lait pour developper | ’initia- live et la conliance en sou. Ils n‘on1 pas pew de Iechec et travaillent pour samel iorer et non pas éire meilleur que le voisin Ces enlants sadaptent egalerrient plus facile- mcnt aux changomc-nts do situation, au moment d'int£'-grer un etablissement clas- siquc par ext-mole Cos ecolc-5 comptc-nt quelques mrienrs eleves (elebres Jacqueline Kennedy, les princes William ct Harry d'Anq| eterr9, les foridateurs de 6(x)qle_ Larry Page et Sergey Brin, le createur d'Arn. azion Jelf Be-ms ou encore le Prix Nobel de Litterature colombien Gabriel Garcia Marquez Enlin, si tous les eiilants sont susceptibles de s'epanoiIIr grace a tette pedagogic, elle n’est pas pour auiant acces- sible a toutes les boiirses Ces etahlisse moms, a rorigine imagines pour les enfants paLri/ res (59 Rome, son! au; ourd‘hui reserves aux lamilles aisees en mesure oe debourser de 5 000 et 8 500 euros par an

×