EnfanceGabrielle Bonheur Chanel dite « Coco Chanel » née le 19 août 1883 à Saumur et morte le 10 janvier 1971, à Paris, es...
Gabrielle devient «COCO»Vers 1907-1908, lors dun voyage à Vichy, chez son oncle, en quête dun avenir dont elle refuse quil...
Boutique á Champs-Elysées                            Boutique á Cambom                                                Bout...
•    Dès 1915, elle taille des robes de sport à partir des maillots de garçons-d écurie en jersey, ces tricots de corps po...
Elle est lune des premières à lancer la mode des cheveux courts, elle s’oppose résolument à la sophistication prônée par P...
Sites• http://fr.wikipedia.org/wiki/Coco_Chanel• http://nicollevicari.blogspot.com/2011/08/ani  versario-de-coco-chanel.ht...
Coco Chanel
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Coco Chanel

925 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
925
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Coco Chanel

  1. 1. EnfanceGabrielle Bonheur Chanel dite « Coco Chanel » née le 19 août 1883 à Saumur et morte le 10 janvier 1971, à Paris, est unecréatrice, modiste et styliste française célèbre pour ses créations de haute couture et de parfum.Elle est à lorigine de la Maison Chanel, « symbole de lélégance française ». Fille dAlbert Chanel, un camelot originaire du Gard etde Jeanne Devolle, couturière originaire de Courpière, tous deux établis à Saumur. Après la mort de sa mère à trente-trois ans sonpère l’abandonne pour aller faire fortune en Amérique et elle se retrouve ainsi seule avec ses deux sœurs, Julia-Berthe, treizeans, et Antoinette, huit ans, à lorphelinat de labbaye cistercienne.Elle se serait inspirée du lieu pour créer des vêtements aux lignes épurées harmonieuses (à linstar de larchitecture sobre etgéométrique de labbaye), aux couleurs neutres (noir et blanc comme les uniformes des sœurs et des pensionnaires, beigecomme les couleurs des murs) ou pour former son logo.Ses deux frères Alphonse et Lucien sont, quant à eux, placés par lAssistance publique à lâge de dix et six ans dans une fermecomme garçons à tout faire.À lâge de dix-huit ans, Gabrielle est confiée aux dames chanoinesses de lInstitut Notre-Dame de Moulins, qui lui apprennent lepointilleux métier de couseuse. En 1903, elle est placée en qualité de couseuse à la Maison Gram Payre, atelier de couturespécialisé en trousseaux et layettes.
  2. 2. Gabrielle devient «COCO»Vers 1907-1908, lors dun voyage à Vichy, chez son oncle, en quête dun avenir dont elle refuse quil se limite à broder sur desdraps de coton, elle se met à poser sur la scène du beuglant de « La Rotonde » à Moulins, un café-concert où elle fait sespremières apparitions, silencieuses. « La Rotonde » est notamment fréquentée par les officiers du 10ème régiment de chasseurs àcheval stationné dans la capitale bourbonnaise.Bientôt, elle ose pousser la chansonnette et se met à rêver de music-hall. Âgée de vingt-quatre ans, elle se produit en spectacledevant les officiers qui la surnomment « Coco », parce quelle a pour habitude de chanter Qui qua vu Coco dans lTrocadéro ?En 1912 elle se confectionne de petits chapeaux, elle n’arbore pas les robes de grands couturiers mais ses propres réalisations.Jeune femme charmante mais au style décalé, tantôt écolière en tenue sobre et sage noire et blanche, tantôt garçonne n’hésitantpas à porter polo, cardigan, et pantalons, elle invente déjà un nouveau style, une nouvelle allure.Ses créations avant-gardistes, très sobres, contrastent avec celles qui portent les élégantes de l’époque.En 1910, elle ouvre un salon de modiste au 21 rue Cambon à Paris, sous le nom de « CHANEL MODES ».À l’été 1913 elle loue une boutique entre le casino et l’Hôtel Normandie.En 1915, à Biarritz, elle ouvre sa troisième boutique et première vraie maison de couture. Suivant sa seule inspiration, elleraccourcit les jupes et supprime la taille. À linstar de Paul Poiret qui a supprimé le corset en 1906, elle libère le corps de lafemme.
  3. 3. Boutique á Champs-Elysées Boutique á Cambom Boutique á Paris en 1945
  4. 4. • Dès 1915, elle taille des robes de sport à partir des maillots de garçons-d écurie en jersey, ces tricots de corps pour les soldats, quelle a depuis longtemps adoptés. Libérant le corps, abandonnant la taille, Chanel annonce cette « silhouette neuve » qui lui vaudra sa réputation. Pour sy conformer, les femmes sefforcent dêtre « maigres comme Coco », qui, dun coup de ciseaux libérateur, devient une des premières femmes aux cheveux courts à créer des vêtements simples et pratiques, dont l’esthétique s’inspire dune vie dynamique et sportive qui aime jouer avec les codes féminins/masculins.• En 1916, elle utilise la belle et élégante Adrienne comme mannequin à Deauville, qui est alors un lieu de villégiature à la mode. Elle y promène aussi sa propre silhouette androgyne, testant ainsi sous les yeux daristocrates européennes encore très couvertes dapparat et maintenues dans des corsets rigides ses nouvelles tenues qui contrastent par leur extrême simplicité et leur confort. La pénurie de tissus due à la Première Guerre mondiale, ainsi que le manque relatif de main- dœuvre domestique ont créé de nouveaux besoins pour les femmes.Chanel, femme libre et active, perçoit ces besoins. Elle achète à Rodier des pièces entières dun jersey utilisé à lépoque uniquement pour les sous-vêtements masculins.• En 1918, immédiatement après la guerre, elle commence à édifier peu à peu l’une des maisons de couture les plus importantes de l’époque, elle emploie plus de 300 ouvrières.À 22 décembre 1919 où, réveillée à 4 heures par un messager, on lui apprend qui son amant sest tué la veille au volant de son auto., afin de ne pas sombrer dans le chagrin à 38 ans, elle se raccroche à son travail.
  5. 5. Elle est lune des premières à lancer la mode des cheveux courts, elle s’oppose résolument à la sophistication prônée par PaulPoiret (qui accusait Chanel de transformer les femmes en « petites télégraphistes sous-alimentées ) .Daprès la télésuite « Coco Chanel », elle aurait répliqué en disant quelle ne voulait pas de femmes ayant lair d’« esclaveséchappées de leur harem » en se référant à la mode orientaliste de lépoque.Elle privilégie une simplicité soigneusement étudiée, des tenues pratiques, comme le pyjama, à porter sur la plage comme ensoirée, les premiers pantalons, la jupe plissée courte, le tailleur orné de poches.Une mode qui sinspire du vêtement de sport en lieux balnéaires (golf, tennis, plage, nautisme). Elle propose des cardigans enmaille jersey sur des jupes courtes, le tout surmonté dun chapeau cloche. En 1926, la célèbre petite robe noire (couleur jusqu’alors exclusivement réservée au deuil), fourreau droit sans col à manches3/4, tube noir en crêpe de Chine, correspondent parfaitement à la mode « garçonne » effaçant les formes du corps féminin.Maintes fois copiée, cette « Ford signée Chanel » faisant référence à la populaire voiture américaine, ainsi que devait la qualifier lemagazine Vogue, ne tardera pas à devenir un classique de la garde-robe féminine des années 1920 et 30.Chanel entend distinguer la véritable sobriété du dépouillement : « si la toilette féminine doit être simple, celle-ci, enrevanche, doit être agrémentée d’accessoires ». Chanel recourt, par exemple, à de faux bijoux mêlant pierres semi-précieuses, strass et fausses perles, ainsi qu’à des bracelets ornés d’un motif « croix de Malte », ou encore à des brochesd’inspiration byzantine ou à motifs d’animaux, de fleurs ou de coquillages — à la création desquels ont présidé Étienne deBeaumont, Paul Iribe et surtout, entre 1929 et 1937, Fulco di Verdura, qui a su conférer aux bijoux de Chanel leur identité propre.
  6. 6. Sites• http://fr.wikipedia.org/wiki/Coco_Chanel• http://nicollevicari.blogspot.com/2011/08/ani versario-de-coco-chanel.html• http://www.youtube.com/watch?v=q1ZdATDU bEs&feature=related

×