Madame Claude : la plus célèbreMadame Claude : la plus célèbre
proxénète de France est décédéeproxénète de France est décé...
À 92 printemps, Fernande Grudet s’en est allée. Ce nom ne dira probablement rien aux
plus jeunes de nos lecteurs, mais pou...
Là, rumeurs toujours. Car si Fernande Grudet a bel et bien rédigé ses mémoires (Madam, Michel Lafon,
1994), la vieille car...
Les internautes
Les internautes
s'en sont donné
s'en sont donné
à cœur joie
à cœur joie
pour lui trouver
pour lui trouver
...
Juste un bouquet
Juste un bouquet
de zobs et pines
de zobs et pines
Elle qui excellait
Elle qui excellait
dans les pipes,
dans les pipes,
vient de casser
vient de casser
lala
siennesienne
Elle est partie
Elle est partie
aussi raideaussi raide
que ceuxque ceux
qu'ellequ'elle
recevait.recevait.
Ni trop tôt
Ni trop tôt
ni trottoirni trottoir
"Ça m'étonnerait
"Ça m'étonnerait
que Saint Pierre
que Saint Pierre
soit inébranlable"
soit inébranlable"
ColucheColuche
Merci d'avoir
Merci d'avoir
redresséredressé
la Ve République
la Ve République
Ci-gîtCi-gît
une championne
une championne
de tapinage artistique
de tapinage artistique
Merci de laisser
Merci de laisser
la porte de ma
la porte de ma
maisonmaison
closeclose
J'ai fait trembler
J'ai fait trembler
la république,
la république,
elle tenaitelle tenait
dans le creux
dans le creux
de ...
Joua à la marelle
Joua à la marelle
pour se rendre
pour se rendre
au ciel,au ciel,
puis à la maquerelle
puis à la maquerel...
Je n'ai jamais
Je n'ai jamais
aiméaimé
les zobs secs
les zobs secs
Mettez moi
Mettez moi
bien profond
bien profond
Ma tombe,
Ma tombe,
venez au bord d'elle...
venez au bord d'elle...
Elle remplissait
Elle remplissait
nos cœursnos cœurs
et vidaitet vidait
nos couilles
nos couilles
La mort m'a prise
La mort m'a prise
par surprise
par surprise
«mon cercueil
«mon cercueil
est fait du bois
est fait du bois
dont on fait
dont on fait
les meilleurs pipes :
les meilleur...
Il paraîtIl paraît
qu'il y aqu'il y a
une queue d'enfer
une queue d'enfer
au paradis
au paradis
"La vie"La vie
par les deux bouts
par les deux bouts
et désormais
et désormais
le diable par la queue"
le diable par la qu...
Pour s'occuper
Pour s'occuper
de ma tombe,
de ma tombe,
faites appel à des pros,
faites appel à des pros,
il n'y a qu'avec...
ici,ici,
c'est un peu moins
c'est un peu moins
le bordel !le bordel !
Elle a enfin réussi
Elle a enfin réussi
à faire son trou
à faire son trou
Vous fîtesVous fîtes
ce que vous pûtes
ce que vous pûtes
A la raie publique
A la raie publique
Aaah !! Ouiiii !!
Aaah !! Ouiiii !!
Noooon !!Noooon !!
Encoooore !!
Encoooore !!
Ooooh !! Aaaaargh !!
Ooooh !! Aaaaargh !!...
Elle en vécut
Elle en vécut
des viesdes vies
et elle en vit
et elle en vit
des culs !des culs !
Ci-jouitCi-jouit
Madame Claude
Madame Claude
J-C
Accompagnement musical :
"Fernande" (Georges Brassens)
Interprétation : L...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Madame Claude epitaphes

238 vues

Publié le

Madame Claude a cassé sa pipe
(pour adultes + 18 ans ...)

Publié dans : Divertissement et humour
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Madame Claude epitaphes

  1. 1. Madame Claude : la plus célèbreMadame Claude : la plus célèbre proxénète de France est décédéeproxénète de France est décédée Fernande Grudet, plus connue sous le nom de MadameFernande Grudet, plus connue sous le nom de Madame Claude, était l'une des proxénètes les plus connues deClaude, était l'une des proxénètes les plus connues de France. Elle s'est éteinte à Nice à l'âge de 92 ans, lundi 21France. Elle s'est éteinte à Nice à l'âge de 92 ans, lundi 21 décembre 2015, date de ladécembre 2015, date de la "Journée mondiale de"Journée mondiale de l'orgasme". ..l'orgasme". .. Un signe qui ne trompe pas !Un signe qui ne trompe pas !
  2. 2. À 92 printemps, Fernande Grudet s’en est allée. Ce nom ne dira probablement rien aux plus jeunes de nos lecteurs, mais pourtant, quand on pensait à Fernande, comme le chantait jadis Georges Brassens, c’était moins à Grudet qu’à Fernande… Fernande Grudet n’était certes pas une sainte, car plus connue sous le sobriquet de Madame Claude, telles les pipes éponymes. Petit détail : cette grande dame officia des années durant, celles du gaullo- communisme triomphant et du pompidolisme immobilier, en tant que maquerelle en chef de la Cinquième République. C’est-à-dire que les demoiselles qui travaillaient pour cézigue épongèrent à peu près tout ce que comptait le gratin d’alors : la haute de la politique, du show-biz et de l’industrie. Le grand registre de ses clients, peut-être parce qu’aux pages collées de foutre blanchi sous le harnais, n’en finit de faire fantasmer. Qui en était ? Qui n’en était pas ? Les rumeurs continuent encore d’animer les dîners mondains. Dans les sûrs : le shah d’Iran, John Fitzgerald Kennedy et Giovanni Agnelli. Dans les moins sûrs, voire même les incertains, la quasi-totalité du gotha mondain, national comme international – entre autres qualités, la dame savait exporter le savoir-faire à la française. Avant le ministère du Redressement national d’Arnaud Montebourg et son Made in France, on n’avait donc pas notre pareil pour déjà bricoler gaulois et trombiner tricolore. À sa manière, Fernande Grudet fut une patriote d’avant-garde. Mieux : une bienfaitrice en matière d’œuvres sociales. Ainsi, combien de gourgandines, par autre qu’elle maquées, auraient arpenté le bitume à la chasse aux asperges pour finir en maison de retraite ? En effet, ses protégées, pour la plupart, ont conclu de beaux mariages bourgeois, chrétiens et chabroliens, ayant harponné le bon client, plein aux as, quoique légèrement vieillissant. Mieux qu’un bobinard de luxe, une agence matrimoniale… L'article que lui a consacré Nicolas Gauthier, journaliste, écrivainL'article que lui a consacré Nicolas Gauthier, journaliste, écrivain
  3. 3. Là, rumeurs toujours. Car si Fernande Grudet a bel et bien rédigé ses mémoires (Madam, Michel Lafon, 1994), la vieille carne s’est toujours obstinée à ne point donner de noms. Pourtant, dans les dîners mondains plus haut évoqués, on parle d’actrices en vue et de femmes de ministres renommés… Fernande Grudet a vu le jour en Anjou, chère douceur angevine. A grandi chez les bonnes sœurs, comme il se doit, à une époque où on ne disait pas : « Elle est bonne, ta sœur ? » Elle s’est lancée dans le tapin haut de gamme à une époque où le pain de fesse était encore toléré, heureuse époque que n’aurait sûrement pas reniée Saint Louis, monarque auquel on doit l’organisation administrative des bordels abritant ces filles de joie portant si bien leur nom. Comme toujours, notre chère Fernande Grudet est tombée pour raisons fiscales. A fait quelques mois de zonzon et perdu tous ses sous et autres amis influents. La seule à ne l’avoir jamais lâchée ? Françoise Sagan qui, en matière de consommation d’autres produits plus ou moins illicites, ne s’en ait jamais laissé remontrer par personne. Aujourd’hui, l’affaire est close. Comme les maisons du même nom. Bien à vous, Madame Claude. Nicolas Gauthier
  4. 4. Les internautes Les internautes s'en sont donné s'en sont donné à cœur joie à cœur joie pour lui trouver pour lui trouver quelques épitaphes … quelques épitaphes …
  5. 5. Juste un bouquet Juste un bouquet de zobs et pines de zobs et pines
  6. 6. Elle qui excellait Elle qui excellait dans les pipes, dans les pipes, vient de casser vient de casser lala siennesienne
  7. 7. Elle est partie Elle est partie aussi raideaussi raide que ceuxque ceux qu'ellequ'elle recevait.recevait.
  8. 8. Ni trop tôt Ni trop tôt ni trottoirni trottoir
  9. 9. "Ça m'étonnerait "Ça m'étonnerait que Saint Pierre que Saint Pierre soit inébranlable" soit inébranlable" ColucheColuche
  10. 10. Merci d'avoir Merci d'avoir redresséredressé la Ve République la Ve République
  11. 11. Ci-gîtCi-gît une championne une championne de tapinage artistique de tapinage artistique
  12. 12. Merci de laisser Merci de laisser la porte de ma la porte de ma maisonmaison closeclose
  13. 13. J'ai fait trembler J'ai fait trembler la république, la république, elle tenaitelle tenait dans le creux dans le creux de ma main de ma main
  14. 14. Joua à la marelle Joua à la marelle pour se rendre pour se rendre au ciel,au ciel, puis à la maquerelle puis à la maquerelle pour faire visiter le pour faire visiter le 7ème7ème
  15. 15. Je n'ai jamais Je n'ai jamais aiméaimé les zobs secs les zobs secs
  16. 16. Mettez moi Mettez moi bien profond bien profond
  17. 17. Ma tombe, Ma tombe, venez au bord d'elle... venez au bord d'elle...
  18. 18. Elle remplissait Elle remplissait nos cœursnos cœurs et vidaitet vidait nos couilles nos couilles
  19. 19. La mort m'a prise La mort m'a prise par surprise par surprise
  20. 20. «mon cercueil «mon cercueil est fait du bois est fait du bois dont on fait dont on fait les meilleurs pipes : les meilleurs pipes : du bois de Boulogne» du bois de Boulogne»
  21. 21. Il paraîtIl paraît qu'il y aqu'il y a une queue d'enfer une queue d'enfer au paradis au paradis
  22. 22. "La vie"La vie par les deux bouts par les deux bouts et désormais et désormais le diable par la queue" le diable par la queue"
  23. 23. Pour s'occuper Pour s'occuper de ma tombe, de ma tombe, faites appel à des pros, faites appel à des pros, il n'y a qu'avec les pros il n'y a qu'avec les pros qu' c'est net! qu' c'est net!
  24. 24. ici,ici, c'est un peu moins c'est un peu moins le bordel !le bordel !
  25. 25. Elle a enfin réussi Elle a enfin réussi à faire son trou à faire son trou
  26. 26. Vous fîtesVous fîtes ce que vous pûtes ce que vous pûtes
  27. 27. A la raie publique A la raie publique
  28. 28. Aaah !! Ouiiii !! Aaah !! Ouiiii !! Noooon !!Noooon !! Encoooore !! Encoooore !! Ooooh !! Aaaaargh !! Ooooh !! Aaaaargh !! Vas-y !! Ouille !! Vas-y !! Ouille !! Aaaaaah... ? » Aaaaaah... ? »
  29. 29. Elle en vécut Elle en vécut des viesdes vies et elle en vit et elle en vit des culs !des culs !
  30. 30. Ci-jouitCi-jouit Madame Claude Madame Claude J-C Accompagnement musical : "Fernande" (Georges Brassens) Interprétation : L'âme des poètes

×