SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  6
Télécharger pour lire hors ligne
DERNIÈRES LEÇONS ~ Introduction (1)
Nous laisserons nos dernières leçons aussi libres de mots
que possible. Nous ne les utiliserons qu'au début de nos
exercices et seulement pour nous rappeler que nous
cherchons à aller au-delà des mots. Tournons-nous vers
Celui Qui nous guide dans la voie et assure nos pas. C'est à
Lui Que nous laissons ces leçons, comme c'est à Lui
désormais que nous confions nos vies. Car nous ne
voudrions pas retourner à nouveau à la croyance dans le
péché qui a fait paraître le monde laid et incertain,
attaquant et destructeur, dangereux dans toutes ses voies
et traître au-delà de tout espoir de confiance et d'évasion
de la douleur.
DERNIÈRES LEÇONS ~ Introduction (2)
Sa voie est la seule qui mène à trouver la paix que Dieu
nous a donnée. C'est Sa voie que chacun doit suivre à
la fin, parce que c'est cette fin que Dieu Lui-même a
désignée. Dans le rêve du temps, elle semble être bien
loin. Et pourtant, en vérité, elle est déjà ici, déjà elle
nous guide gracieusement dans la voie à suivre.
Suivons ensemble la voie que la vérité nous indique. Et
soyons les meneurs de nos nombreux frères qui
cherchent la voie, mais ne la trouvent pas.
DERNIÈRES LEÇONS ~ Introduction (3)
À ce but consacrons nos esprits, et dirigeons toutes nos
pensées afin de servir la fonction du salut. À nous le
but est donné de pardonner au monde. C'est le but que
Dieu nous a donné. C'est Sa fin du rêve que nous
cherchons, et non la nôtre. Car nous ne manquerons
pas de reconnaître tout ce que nous pardonnons
comme faisant partie de Dieu Lui-même. Ainsi Son
souvenir est redonné, complètement et complet.
DERNIÈRES LEÇONS ~ Introduction (4)
C'est notre fonction de nous souvenir de Lui sur terre,
comme il nous est donné d'être Sa Propre complétude
dans la réalité. N'oublions donc pas que notre but est
partagé, car c'est ce souvenir qui contient la mémoire
de Dieu et qui indique la voie vers Lui et vers le Ciel de
Sa paix. N'allons-nous pas pardonner à notre frère, qui
peut nous offrir cela ? Il est la voie, la vérité et la vie
qui nous montrent la voie. En lui réside le salut, qui
nous est offert par notre pardon, à lui donné.
DERNIÈRES LEÇONS ~ Introduction (5)
Nous ne terminerons pas cette année sans le don que notre
Père a promis à Son saint Fils. Nous sommes pardonnés
maintenant. Et nous sommes sauvés de tout le courroux
que nous pensions appartenir à Dieu et dont nous avons
découvert qu'il n'était qu'un rêve. Nous sommes ramenés à
la santé d'esprit dans laquelle nous comprenons que la
colère est insane, que l'attaque est folle et que la vengeance
n'est qu'un sot fantasme. Nous avons été sauvés du
courroux parce que nous avons appris que nous faisions
erreur. Rien de plus. Or est-ce qu'un père est en colère
contre son fils parce que celui-ci ne comprenait pas la
vérité ?
DERNIÈRES LEÇONS ~ Introduction (6)
Nous venons à Dieu avec honnêteté, en disant que
nous ne comprenions pas, et nous Lui demandons de
nous aider à apprendre Ses leçons, par la Voix de Son
Propre Enseignant. Blesserait-Il Son Fils ? Ou
S'empresserait-Il de lui répondre, en disant : "Voici
Mon Fils, et tout ce que J'ai est à lui" ? Sois certain
qu'Il te répondra ainsi, car ce sont là Ses Propres
paroles. Et nul ne peut jamais avoir plus que cela, car
dans ces paroles est tout ce qui est et tout ce qui sera
de tout temps et dans l'éternité.

Contenu connexe

En vedette

Chapitre 2: II. L'Expiation comme défense
Chapitre 2: II. L'Expiation comme défenseChapitre 2: II. L'Expiation comme défense
Chapitre 2: II. L'Expiation comme défensePierrot Caron
 
RESUME - Joseph Muriello
RESUME - Joseph MurielloRESUME - Joseph Muriello
RESUME - Joseph MurielloJoseph Muriello
 
Rajshahi Krishi Unnayan Bank Ordinance, 1986
Rajshahi Krishi Unnayan Bank Ordinance, 1986Rajshahi Krishi Unnayan Bank Ordinance, 1986
Rajshahi Krishi Unnayan Bank Ordinance, 1986Ashique Iqbal
 
Univ Mich Ross - Innovation Strategy
Univ Mich Ross - Innovation StrategyUniv Mich Ross - Innovation Strategy
Univ Mich Ross - Innovation StrategyAki Balogh
 

En vedette (8)

RSTN Consulting
RSTN ConsultingRSTN Consulting
RSTN Consulting
 
LEÇON 9
LEÇON 9LEÇON 9
LEÇON 9
 
Chapitre 2: II. L'Expiation comme défense
Chapitre 2: II. L'Expiation comme défenseChapitre 2: II. L'Expiation comme défense
Chapitre 2: II. L'Expiation comme défense
 
RESUME - Joseph Muriello
RESUME - Joseph MurielloRESUME - Joseph Muriello
RESUME - Joseph Muriello
 
Rajshahi Krishi Unnayan Bank Ordinance, 1986
Rajshahi Krishi Unnayan Bank Ordinance, 1986Rajshahi Krishi Unnayan Bank Ordinance, 1986
Rajshahi Krishi Unnayan Bank Ordinance, 1986
 
L’apparato digerente
L’apparato digerenteL’apparato digerente
L’apparato digerente
 
Guia tarea
Guia tareaGuia tarea
Guia tarea
 
Univ Mich Ross - Innovation Strategy
Univ Mich Ross - Innovation StrategyUniv Mich Ross - Innovation Strategy
Univ Mich Ross - Innovation Strategy
 

Similaire à DERNIÈRES LEÇONS – Introduction

DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 

Similaire à DERNIÈRES LEÇONS – Introduction (20)

DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 

Plus de Pierrot Caron

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Pierrot Caron
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataillePierrot Caron
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.Pierrot Caron
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Pierrot Caron
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionPierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Pierrot Caron
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Pierrot Caron
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation saintePierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Pierrot Caron
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Pierrot Caron
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensivePierrot Caron
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Pierrot Caron
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Pierrot Caron
 
Chapitre 22: IV. La bifurcation de la route
Chapitre 22: IV. La bifurcation de la routeChapitre 22: IV. La bifurcation de la route
Chapitre 22: IV. La bifurcation de la routePierrot Caron
 

Plus de Pierrot Caron (20)

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: Introduction
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
Chapitre 22: IV. La bifurcation de la route
Chapitre 22: IV. La bifurcation de la routeChapitre 22: IV. La bifurcation de la route
Chapitre 22: IV. La bifurcation de la route
 

DERNIÈRES LEÇONS – Introduction

  • 1. DERNIÈRES LEÇONS ~ Introduction (1) Nous laisserons nos dernières leçons aussi libres de mots que possible. Nous ne les utiliserons qu'au début de nos exercices et seulement pour nous rappeler que nous cherchons à aller au-delà des mots. Tournons-nous vers Celui Qui nous guide dans la voie et assure nos pas. C'est à Lui Que nous laissons ces leçons, comme c'est à Lui désormais que nous confions nos vies. Car nous ne voudrions pas retourner à nouveau à la croyance dans le péché qui a fait paraître le monde laid et incertain, attaquant et destructeur, dangereux dans toutes ses voies et traître au-delà de tout espoir de confiance et d'évasion de la douleur.
  • 2. DERNIÈRES LEÇONS ~ Introduction (2) Sa voie est la seule qui mène à trouver la paix que Dieu nous a donnée. C'est Sa voie que chacun doit suivre à la fin, parce que c'est cette fin que Dieu Lui-même a désignée. Dans le rêve du temps, elle semble être bien loin. Et pourtant, en vérité, elle est déjà ici, déjà elle nous guide gracieusement dans la voie à suivre. Suivons ensemble la voie que la vérité nous indique. Et soyons les meneurs de nos nombreux frères qui cherchent la voie, mais ne la trouvent pas.
  • 3. DERNIÈRES LEÇONS ~ Introduction (3) À ce but consacrons nos esprits, et dirigeons toutes nos pensées afin de servir la fonction du salut. À nous le but est donné de pardonner au monde. C'est le but que Dieu nous a donné. C'est Sa fin du rêve que nous cherchons, et non la nôtre. Car nous ne manquerons pas de reconnaître tout ce que nous pardonnons comme faisant partie de Dieu Lui-même. Ainsi Son souvenir est redonné, complètement et complet.
  • 4. DERNIÈRES LEÇONS ~ Introduction (4) C'est notre fonction de nous souvenir de Lui sur terre, comme il nous est donné d'être Sa Propre complétude dans la réalité. N'oublions donc pas que notre but est partagé, car c'est ce souvenir qui contient la mémoire de Dieu et qui indique la voie vers Lui et vers le Ciel de Sa paix. N'allons-nous pas pardonner à notre frère, qui peut nous offrir cela ? Il est la voie, la vérité et la vie qui nous montrent la voie. En lui réside le salut, qui nous est offert par notre pardon, à lui donné.
  • 5. DERNIÈRES LEÇONS ~ Introduction (5) Nous ne terminerons pas cette année sans le don que notre Père a promis à Son saint Fils. Nous sommes pardonnés maintenant. Et nous sommes sauvés de tout le courroux que nous pensions appartenir à Dieu et dont nous avons découvert qu'il n'était qu'un rêve. Nous sommes ramenés à la santé d'esprit dans laquelle nous comprenons que la colère est insane, que l'attaque est folle et que la vengeance n'est qu'un sot fantasme. Nous avons été sauvés du courroux parce que nous avons appris que nous faisions erreur. Rien de plus. Or est-ce qu'un père est en colère contre son fils parce que celui-ci ne comprenait pas la vérité ?
  • 6. DERNIÈRES LEÇONS ~ Introduction (6) Nous venons à Dieu avec honnêteté, en disant que nous ne comprenions pas, et nous Lui demandons de nous aider à apprendre Ses leçons, par la Voix de Son Propre Enseignant. Blesserait-Il Son Fils ? Ou S'empresserait-Il de lui répondre, en disant : "Voici Mon Fils, et tout ce que J'ai est à lui" ? Sois certain qu'Il te répondra ainsi, car ce sont là Ses Propres paroles. Et nul ne peut jamais avoir plus que cela, car dans ces paroles est tout ce qui est et tout ce qui sera de tout temps et dans l'éternité.