SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  11
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
XI. La paix du ciel (1)
L'oubli, le sommeil et même la mort
deviennent les meilleurs conseils de l'ego
pour traiter avec la rude intrusion perçue
de la culpabilité dans la paix. Or nul ne
considère qu'il est en conflit et ravagé par
une guerre cruelle s'il ne croit pas que les
deux adversaires dans cette guerre sont
réels. Croyant cela il doit s'échapper, car
une telle guerre mettrait sûrement fin à sa
paix d'esprit et ainsi le détruirait. Or s'il
pouvait seulement se rendre compte que
cette guerre oppose un pouvoir réel à un
pouvoir irréel, il pourrait se regarder lui-
même et voir sa liberté. Nul ne se trouve
ravagé et déchiré par des batailles sans fin
si lui-même les perçoit comme étant
entièrement sans signification.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
XI. La paix du ciel (2)
Dieu ne voudrait pas que Son Fils se mette
en bataille; ainsi l'«ennemi» imaginaire de
Son Fils est totalement irréel. Tu essaies
seulement d'échapper à une guerre amère
de laquelle tu as échappé. La guerre a
disparu. Car tu as entendu l'hymne de
liberté s'élevant jusqu'au Ciel. À Dieu
appartiennent la joie et le bonheur pour ta
délivrance, car ce n'est pas toi qui l'as
faite. Or de même que tu n'as pas fait la
liberté, de même tu n'as pas fait une
guerre qui mettrait en danger la liberté.
Rien de destructeur n'a jamais été ni ne
sera jamais. La guerre, la culpabilité, le
passé ont disparu ne faisant qu'un dans
l'irréalité d'où ils sont venus.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
XI. La paix du ciel (3)
Quand nous serons tous unis au Ciel, tu
n'estimeras rien de ce que tu estimes ici.
Car rien de ce que tu estimes ici, tu ne
l'estimes entièrement; par conséquent, tu
ne l'estimes pas du tout. La valeur est là où
Dieu l'a placée, et la valeur de ce que Dieu
estime ne peut être jugée, car c'est chose
établie. Elle est entièrement de valeur. On
ne peut que l'apprécier ou non. L'estimer
partiellement, c'est n'en pas connaître la
valeur. Au Ciel est tout ce que Dieu estime,
et rien d'autre. Le Ciel est parfaitement
non ambigu. Tout est clair et lumineux et
appelle une seule réponse. Il n'y a ni
ténèbres ni contrastes. Il n'y a pas de
variation. Il n'y a pas d'interruption. Il y a
un sentiment de paix si profond qu'aucun
rêve en ce monde n'a jamais apporté
même la moindre idée de ce que c'est.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
XI. La paix du ciel (4)
Rien en ce monde ne peut donner cette
paix, car rien en ce monde n'est
entièrement partagé. Une perception
parfaite peut simplement te montrer ce
qui est capable d'être entièrement
partagé. Elle peut aussi te montrer les
résultats du partage, tandis que tu te
souviens encore des résultats du non-
partage. Le Saint-Esprit indique
quiètement le contraste, connaissant qu'à
la fin tu Le laisseras juger pour toi de
la différence, Lui permettant de
démontrer lequel doit être vrai. Il a une foi
parfaite en ton jugement final, parce qu'Il
connaît que c'est Lui Qui le rendra pour
toi. Douter de cela, ce serait douter que Sa
mission sera remplie. Comment cela est-il
possible, quand Sa mission est de Dieu ?
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
XI. La paix du ciel (5)
Toi dont l'esprit est enténébré de doute et
de culpabilité, souviens-toi de ceci : Dieu
t'a donné le Saint-Esprit, et Lui a donné
pour mission d'enlever tout doute et toute
trace de culpabilité que Son cher Fils s'est
lui-même imposés. Il est impossible que
cette mission échoue. Rien ne peut
empêcher l'accomplissement de ce que
Dieu voudrait voir accompli. Quelles que
soient tes réactions à la Voix du Saint-
Esprit, quelle que soit la voix que tu choisis
d'écouter, quelles que soient les étranges
pensées qui peuvent te venir à l'esprit, la
Volonté de Dieu est faite. Tu trouveras la
paix dans laquelle Il t'a établi, parce qu'Il
ne change pas d'Esprit. Il est invariable
comme la paix dans laquelle tu demeures,
et que le Saint-Esprit te rappelle.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
XI. La paix du ciel (6)
Au Ciel tu ne te souviendras pas de
changement ni de passage. Tu n'as besoin
de contraste qu'ici. Contraste et
différences sont des outils d'enseignement
nécessaires, car par eux tu apprends ce
qu'il faut éviter et ce qu'il faut rechercher.
Quand tu auras appris cela, tu trouveras la
réponse qui fera disparaître le besoin de
quelque différence que ce soit. La vérité
vient de sa propre volonté à elle-même.
Quand tu auras appris que tu appartiens à
la vérité, elle coulera doucement sur toi et
sans aucune sorte de différence. Car tu
n'auras besoin d'aucun contraste pour
t'aider à te rendre compte que c'est cela
que tu veux, et seulement cela. Ne crains
pas que le Saint-Esprit échoue dans ce que
ton Père Lui a donné à faire. La Volonté de
Dieu ne peut échouer en rien.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
XI. La paix du ciel (7)
N'aie foi qu'en cette seule chose, et cela
suffira : Dieu veut que tu sois au Ciel, et
rien ne peut t'en garder loin, ni lui de toi.
Tes plus folles malperceptions, tes bizarres
imaginations, tes plus noirs cauchemars,
ne signifient rien. Ils ne prévaudront point
contre la paix que Dieu veut pour toi. Le
Saint-Esprit rétablira ta santé d'esprit
parce que l'insanité n'est pas la Volonté de
Dieu. Si cela Lui suffit, c'est assez pour toi.
Ce que Dieu voudrait voir enlevé, tu ne le
garderas pas, parce que cela rompt la
communication avec toi avec qui Il
voudrait communiquer. Sa Voix sera
entendue.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
XI. La paix du ciel (8)
Le Lien de Communication que Dieu Lui-
même a placé au-dedans de toi, joignant ton
esprit au Sien, ne peut être rompu. Tu peux
croire que tu veux qu'Il soit rompu, et il est
vrai que cette croyance interfère avec la paix
profonde dans laquelle la douce et constante
communication que Dieu voudrait partager
avec toi est connue. Or Ses canaux
d'extension ne peuvent pas être entièrement
fermés et séparés de Lui. La paix sera à toi
parce que Sa paix coule encore vers toi venant
de Lui Dont la Volonté est la paix. Tu l'as
maintenant. Le Saint-Esprit t'enseignera
comment l'utiliser et, en l'étendant, à
apprendre qu'elle est en toi. Dieu t'a voulu le
Ciel, et jamais Il ne voudra autre chose pour
toi. Le Saint-Esprit ne connaît que Sa Volonté.
Il n'y a aucune chance que le Ciel ne soit pas à
toi, car Dieu est sûr, et ce qu'Il veut est aussi
sûr que Lui.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
XI. La paix du ciel (9)
Tu apprendras le salut parce que tu
apprendras comment sauver. Il ne
sera pas possible de t'exempter toi-
même de ce que le Saint-Esprit veut
t'enseigner. Le salut est aussi sûr
que Dieu. Sa certitude suffit.
Apprends que même le plus noir
cauchemar qui trouble l'esprit du
Fils de Dieu endormi n'a pas de
pouvoir sur lui. Il apprendra la leçon
de l'éveil. Dieu veille sur lui et la
lumière l'entoure.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
XI. La paix du ciel (10)
Le Fils de Dieu peut-il se perdre dans
des rêves, alors que Dieu a placé en lui
le joyeux Appel à s'éveiller et se
réjouir? Il ne peut pas se séparer de ce
qui est en lui. Son sommeil ne
résistera pas à l'Appel à s'éveiller. La
mission de la rédemption sera remplie
aussi sûrement que la création restera
inchangée pour toute l'éternité. Tu
n'as pas besoin de connaître que le
Ciel est à toi pour qu'il le soit. Il l'est.
Mais pour le connaître, il faut que tu
acceptes la Volonté de Dieu pour ta
volonté.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
XI. La paix du ciel (11)
Le Saint-Esprit défera pour toi tout ce que tu
as appris qui enseigne que ce qui n'est pas
vrai doit être réconcilié avec la vérité. Cela est
la réconciliation que l'ego voudrait substituer
à ta réconciliation avec la santé d'esprit et la
paix. Le Saint-Esprit a une tout autre sorte de
réconciliation pour toi dans Son Esprit; une
réconciliation qu'Il effectuera tout aussi
sûrement que l'ego n'effectuera pas ce qu'il
tente. L'échec est de l'ego et non de Dieu. De
Lui tu ne peux pas t'égarer, et il n'y a aucune
possibilité de ce que le plan que le Saint-Esprit
offre à chacun, pour le salut de chacun, ne
soit pas parfaitement accompli. Tu seras
délivré, et tu ne te rappelleras rien de tout ce
que tu as fait qui n'ait été créé pour toi et par
toi en retour. Car comment peut-tu te
souvenir de ce qui n'a jamais été vrai, ou ne
pas te souvenir de ce qui l'a toujours été ?
C'est dans cette réconciliation avec la vérité,
et seulement la vérité, que réside la paix du
Ciel.

Contenu connexe

Tendances

LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.Pierrot Caron
 
LEÇON 93 – La lumière, la joie et la paix demeurent en moi.
LEÇON 93 – La lumière, la joie et la paix demeurent en moi.LEÇON 93 – La lumière, la joie et la paix demeurent en moi.
LEÇON 93 – La lumière, la joie et la paix demeurent en moi.Pierrot Caron
 
VII La pierre du salut
VII La pierre du salutVII La pierre du salut
VII La pierre du salutPierrot Caron
 
LEÇON 186 – Le salut du monde dépend de moi.
LEÇON 186 – Le salut du monde dépend de moi.LEÇON 186 – Le salut du monde dépend de moi.
LEÇON 186 – Le salut du monde dépend de moi.Pierrot Caron
 
III.L'amour sans conflit
III.L'amour sans conflitIII.L'amour sans conflit
III.L'amour sans conflitPierrot Caron
 

Tendances (6)

LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
 
Lepé ~ leçon 186
Lepé ~ leçon 186Lepé ~ leçon 186
Lepé ~ leçon 186
 
LEÇON 93 – La lumière, la joie et la paix demeurent en moi.
LEÇON 93 – La lumière, la joie et la paix demeurent en moi.LEÇON 93 – La lumière, la joie et la paix demeurent en moi.
LEÇON 93 – La lumière, la joie et la paix demeurent en moi.
 
VII La pierre du salut
VII La pierre du salutVII La pierre du salut
VII La pierre du salut
 
LEÇON 186 – Le salut du monde dépend de moi.
LEÇON 186 – Le salut du monde dépend de moi.LEÇON 186 – Le salut du monde dépend de moi.
LEÇON 186 – Le salut du monde dépend de moi.
 
III.L'amour sans conflit
III.L'amour sans conflitIII.L'amour sans conflit
III.L'amour sans conflit
 

Similaire à Chapitre 13: XI. La paix du Ciel

Chapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemptionChapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemptionPierrot Caron
 
Chapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemptionChapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemptionPierrot Caron
 
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalitéChapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalitéPierrot Caron
 
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalitéChapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalitéPierrot Caron
 
I. L'acceptation de la réalité
I. L'acceptation de la réalitéI. L'acceptation de la réalité
I. L'acceptation de la réalitéPierrot Caron
 
Chapitre 11: I. Les dons de la Paternité
Chapitre 11: I. Les dons de la PaternitéChapitre 11: I. Les dons de la Paternité
Chapitre 11: I. Les dons de la PaternitéPierrot Caron
 
I. les dons de la Paternité
I. les dons de la PaternitéI. les dons de la Paternité
I. les dons de la PaternitéPierrot Caron
 
Chapitre 11: I. Les dons de la Paternité
Chapitre 11: I. Les dons de la PaternitéChapitre 11: I. Les dons de la Paternité
Chapitre 11: I. Les dons de la PaternitéPierrot Caron
 
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionChapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionPierrot Caron
 
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionChapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionPierrot Caron
 
LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.
LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.
LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.Pierrot Caron
 
LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.
LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.
LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.Pierrot Caron
 
Chapitre 15: III. Petitesse versus immensité
Chapitre 15: III. Petitesse versus immensitéChapitre 15: III. Petitesse versus immensité
Chapitre 15: III. Petitesse versus immensitéPierrot Caron
 
III. Petitesse versus immensité
III. Petitesse versus immensitéIII. Petitesse versus immensité
III. Petitesse versus immensitéPierrot Caron
 
Chapitre 15: III. Petitesse versus immensité
Chapitre 15: III. Petitesse versus immensitéChapitre 15: III. Petitesse versus immensité
Chapitre 15: III. Petitesse versus immensitéPierrot Caron
 
III. Des ténèbres à la lumière
III. Des ténèbres à la lumièreIII. Des ténèbres à la lumière
III. Des ténèbres à la lumièrePierrot Caron
 
Chapitre 11: III. Des ténèbres à la lumière
Chapitre 11: III. Des ténèbres à la lumièreChapitre 11: III. Des ténèbres à la lumière
Chapitre 11: III. Des ténèbres à la lumièrePierrot Caron
 
Chapitre 11: III. Des ténèbres à la lumière
Chapitre 11: III. Des ténèbres à la lumièreChapitre 11: III. Des ténèbres à la lumière
Chapitre 11: III. Des ténèbres à la lumièrePierrot Caron
 
Chapitre 7: X. La confusion entre douleur et joie
 Chapitre 7: X. La confusion entre douleur et joie Chapitre 7: X. La confusion entre douleur et joie
Chapitre 7: X. La confusion entre douleur et joiePierrot Caron
 

Similaire à Chapitre 13: XI. La paix du Ciel (20)

Chapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemptionChapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemption
 
Chapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemptionChapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemption
 
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalitéChapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalité
 
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalitéChapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalité
 
I. L'acceptation de la réalité
I. L'acceptation de la réalitéI. L'acceptation de la réalité
I. L'acceptation de la réalité
 
Chapitre 11: I. Les dons de la Paternité
Chapitre 11: I. Les dons de la PaternitéChapitre 11: I. Les dons de la Paternité
Chapitre 11: I. Les dons de la Paternité
 
I. les dons de la Paternité
I. les dons de la PaternitéI. les dons de la Paternité
I. les dons de la Paternité
 
Chapitre 11: I. Les dons de la Paternité
Chapitre 11: I. Les dons de la PaternitéChapitre 11: I. Les dons de la Paternité
Chapitre 11: I. Les dons de la Paternité
 
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionChapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
 
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionChapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
 
LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.
LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.
LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.
 
LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.
LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.
LEÇON 192 – J’ai une fonction que Dieu voudrait que je remplisse.
 
Lepé ~ leçon 192
Lepé ~ leçon 192Lepé ~ leçon 192
Lepé ~ leçon 192
 
Chapitre 15: III. Petitesse versus immensité
Chapitre 15: III. Petitesse versus immensitéChapitre 15: III. Petitesse versus immensité
Chapitre 15: III. Petitesse versus immensité
 
III. Petitesse versus immensité
III. Petitesse versus immensitéIII. Petitesse versus immensité
III. Petitesse versus immensité
 
Chapitre 15: III. Petitesse versus immensité
Chapitre 15: III. Petitesse versus immensitéChapitre 15: III. Petitesse versus immensité
Chapitre 15: III. Petitesse versus immensité
 
III. Des ténèbres à la lumière
III. Des ténèbres à la lumièreIII. Des ténèbres à la lumière
III. Des ténèbres à la lumière
 
Chapitre 11: III. Des ténèbres à la lumière
Chapitre 11: III. Des ténèbres à la lumièreChapitre 11: III. Des ténèbres à la lumière
Chapitre 11: III. Des ténèbres à la lumière
 
Chapitre 11: III. Des ténèbres à la lumière
Chapitre 11: III. Des ténèbres à la lumièreChapitre 11: III. Des ténèbres à la lumière
Chapitre 11: III. Des ténèbres à la lumière
 
Chapitre 7: X. La confusion entre douleur et joie
 Chapitre 7: X. La confusion entre douleur et joie Chapitre 7: X. La confusion entre douleur et joie
Chapitre 7: X. La confusion entre douleur et joie
 

Plus de Pierrot Caron

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Pierrot Caron
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataillePierrot Caron
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.Pierrot Caron
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Pierrot Caron
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionPierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Pierrot Caron
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation saintePierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Pierrot Caron
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensivePierrot Caron
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Pierrot Caron
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.Pierrot Caron
 

Plus de Pierrot Caron (20)

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: Introduction
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
 

Chapitre 13: XI. La paix du Ciel

  • 1. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE XI. La paix du ciel (1) L'oubli, le sommeil et même la mort deviennent les meilleurs conseils de l'ego pour traiter avec la rude intrusion perçue de la culpabilité dans la paix. Or nul ne considère qu'il est en conflit et ravagé par une guerre cruelle s'il ne croit pas que les deux adversaires dans cette guerre sont réels. Croyant cela il doit s'échapper, car une telle guerre mettrait sûrement fin à sa paix d'esprit et ainsi le détruirait. Or s'il pouvait seulement se rendre compte que cette guerre oppose un pouvoir réel à un pouvoir irréel, il pourrait se regarder lui- même et voir sa liberté. Nul ne se trouve ravagé et déchiré par des batailles sans fin si lui-même les perçoit comme étant entièrement sans signification.
  • 2. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE XI. La paix du ciel (2) Dieu ne voudrait pas que Son Fils se mette en bataille; ainsi l'«ennemi» imaginaire de Son Fils est totalement irréel. Tu essaies seulement d'échapper à une guerre amère de laquelle tu as échappé. La guerre a disparu. Car tu as entendu l'hymne de liberté s'élevant jusqu'au Ciel. À Dieu appartiennent la joie et le bonheur pour ta délivrance, car ce n'est pas toi qui l'as faite. Or de même que tu n'as pas fait la liberté, de même tu n'as pas fait une guerre qui mettrait en danger la liberté. Rien de destructeur n'a jamais été ni ne sera jamais. La guerre, la culpabilité, le passé ont disparu ne faisant qu'un dans l'irréalité d'où ils sont venus.
  • 3. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE XI. La paix du ciel (3) Quand nous serons tous unis au Ciel, tu n'estimeras rien de ce que tu estimes ici. Car rien de ce que tu estimes ici, tu ne l'estimes entièrement; par conséquent, tu ne l'estimes pas du tout. La valeur est là où Dieu l'a placée, et la valeur de ce que Dieu estime ne peut être jugée, car c'est chose établie. Elle est entièrement de valeur. On ne peut que l'apprécier ou non. L'estimer partiellement, c'est n'en pas connaître la valeur. Au Ciel est tout ce que Dieu estime, et rien d'autre. Le Ciel est parfaitement non ambigu. Tout est clair et lumineux et appelle une seule réponse. Il n'y a ni ténèbres ni contrastes. Il n'y a pas de variation. Il n'y a pas d'interruption. Il y a un sentiment de paix si profond qu'aucun rêve en ce monde n'a jamais apporté même la moindre idée de ce que c'est.
  • 4. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE XI. La paix du ciel (4) Rien en ce monde ne peut donner cette paix, car rien en ce monde n'est entièrement partagé. Une perception parfaite peut simplement te montrer ce qui est capable d'être entièrement partagé. Elle peut aussi te montrer les résultats du partage, tandis que tu te souviens encore des résultats du non- partage. Le Saint-Esprit indique quiètement le contraste, connaissant qu'à la fin tu Le laisseras juger pour toi de la différence, Lui permettant de démontrer lequel doit être vrai. Il a une foi parfaite en ton jugement final, parce qu'Il connaît que c'est Lui Qui le rendra pour toi. Douter de cela, ce serait douter que Sa mission sera remplie. Comment cela est-il possible, quand Sa mission est de Dieu ?
  • 5. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE XI. La paix du ciel (5) Toi dont l'esprit est enténébré de doute et de culpabilité, souviens-toi de ceci : Dieu t'a donné le Saint-Esprit, et Lui a donné pour mission d'enlever tout doute et toute trace de culpabilité que Son cher Fils s'est lui-même imposés. Il est impossible que cette mission échoue. Rien ne peut empêcher l'accomplissement de ce que Dieu voudrait voir accompli. Quelles que soient tes réactions à la Voix du Saint- Esprit, quelle que soit la voix que tu choisis d'écouter, quelles que soient les étranges pensées qui peuvent te venir à l'esprit, la Volonté de Dieu est faite. Tu trouveras la paix dans laquelle Il t'a établi, parce qu'Il ne change pas d'Esprit. Il est invariable comme la paix dans laquelle tu demeures, et que le Saint-Esprit te rappelle.
  • 6. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE XI. La paix du ciel (6) Au Ciel tu ne te souviendras pas de changement ni de passage. Tu n'as besoin de contraste qu'ici. Contraste et différences sont des outils d'enseignement nécessaires, car par eux tu apprends ce qu'il faut éviter et ce qu'il faut rechercher. Quand tu auras appris cela, tu trouveras la réponse qui fera disparaître le besoin de quelque différence que ce soit. La vérité vient de sa propre volonté à elle-même. Quand tu auras appris que tu appartiens à la vérité, elle coulera doucement sur toi et sans aucune sorte de différence. Car tu n'auras besoin d'aucun contraste pour t'aider à te rendre compte que c'est cela que tu veux, et seulement cela. Ne crains pas que le Saint-Esprit échoue dans ce que ton Père Lui a donné à faire. La Volonté de Dieu ne peut échouer en rien.
  • 7. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE XI. La paix du ciel (7) N'aie foi qu'en cette seule chose, et cela suffira : Dieu veut que tu sois au Ciel, et rien ne peut t'en garder loin, ni lui de toi. Tes plus folles malperceptions, tes bizarres imaginations, tes plus noirs cauchemars, ne signifient rien. Ils ne prévaudront point contre la paix que Dieu veut pour toi. Le Saint-Esprit rétablira ta santé d'esprit parce que l'insanité n'est pas la Volonté de Dieu. Si cela Lui suffit, c'est assez pour toi. Ce que Dieu voudrait voir enlevé, tu ne le garderas pas, parce que cela rompt la communication avec toi avec qui Il voudrait communiquer. Sa Voix sera entendue.
  • 8. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE XI. La paix du ciel (8) Le Lien de Communication que Dieu Lui- même a placé au-dedans de toi, joignant ton esprit au Sien, ne peut être rompu. Tu peux croire que tu veux qu'Il soit rompu, et il est vrai que cette croyance interfère avec la paix profonde dans laquelle la douce et constante communication que Dieu voudrait partager avec toi est connue. Or Ses canaux d'extension ne peuvent pas être entièrement fermés et séparés de Lui. La paix sera à toi parce que Sa paix coule encore vers toi venant de Lui Dont la Volonté est la paix. Tu l'as maintenant. Le Saint-Esprit t'enseignera comment l'utiliser et, en l'étendant, à apprendre qu'elle est en toi. Dieu t'a voulu le Ciel, et jamais Il ne voudra autre chose pour toi. Le Saint-Esprit ne connaît que Sa Volonté. Il n'y a aucune chance que le Ciel ne soit pas à toi, car Dieu est sûr, et ce qu'Il veut est aussi sûr que Lui.
  • 9. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE XI. La paix du ciel (9) Tu apprendras le salut parce que tu apprendras comment sauver. Il ne sera pas possible de t'exempter toi- même de ce que le Saint-Esprit veut t'enseigner. Le salut est aussi sûr que Dieu. Sa certitude suffit. Apprends que même le plus noir cauchemar qui trouble l'esprit du Fils de Dieu endormi n'a pas de pouvoir sur lui. Il apprendra la leçon de l'éveil. Dieu veille sur lui et la lumière l'entoure.
  • 10. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE XI. La paix du ciel (10) Le Fils de Dieu peut-il se perdre dans des rêves, alors que Dieu a placé en lui le joyeux Appel à s'éveiller et se réjouir? Il ne peut pas se séparer de ce qui est en lui. Son sommeil ne résistera pas à l'Appel à s'éveiller. La mission de la rédemption sera remplie aussi sûrement que la création restera inchangée pour toute l'éternité. Tu n'as pas besoin de connaître que le Ciel est à toi pour qu'il le soit. Il l'est. Mais pour le connaître, il faut que tu acceptes la Volonté de Dieu pour ta volonté.
  • 11. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE XI. La paix du ciel (11) Le Saint-Esprit défera pour toi tout ce que tu as appris qui enseigne que ce qui n'est pas vrai doit être réconcilié avec la vérité. Cela est la réconciliation que l'ego voudrait substituer à ta réconciliation avec la santé d'esprit et la paix. Le Saint-Esprit a une tout autre sorte de réconciliation pour toi dans Son Esprit; une réconciliation qu'Il effectuera tout aussi sûrement que l'ego n'effectuera pas ce qu'il tente. L'échec est de l'ego et non de Dieu. De Lui tu ne peux pas t'égarer, et il n'y a aucune possibilité de ce que le plan que le Saint-Esprit offre à chacun, pour le salut de chacun, ne soit pas parfaitement accompli. Tu seras délivré, et tu ne te rappelleras rien de tout ce que tu as fait qui n'ait été créé pour toi et par toi en retour. Car comment peut-tu te souvenir de ce qui n'a jamais été vrai, ou ne pas te souvenir de ce qui l'a toujours été ? C'est dans cette réconciliation avec la vérité, et seulement la vérité, que réside la paix du Ciel.