SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
Chapitre 6
LES LEÇONS DE
L’AMOUR
IV. La seule Réponse
(1)
Rappelle-toi que le Saint-Esprit est la
Réponse et non la question. L'ego
parle toujours en premier. Il est
capricieux et il ne veut pas le bien de
son faiseur. Il croit, et à juste titre, que
son faiseur pourrait lui retirer son
soutien à tout moment. S'il voulait ton
bien, il s'en réjouirait, comme le Saint-
Esprit Se réjouira lorsqu'Il t'aura
ramené chez toi et que tu n'auras plus
besoin qu'Il te guide. L'ego ne se
considère pas comme une partie de
toi. Là réside son erreur principale, le
fondement de tout son système de
pensée.
Chapitre 6
LES LEÇONS DE
L’AMOUR
IV. La seule Réponse
(2)
Lorsque Dieu t'a créé, Il t'a fait partie de Lui.
C'est pourquoi l'attaque est impossible à
l'intérieur du Royaume. Tu as fait l'ego sans
amour, ainsi il ne t'aime pas. Tu ne pouvais
pas rester dans le Royaume sans amour, et
puisque le Royaume est l'amour, tu crois être
sans lui. Cela permet à l'ego de se considérer
comme séparé et à l'extérieur de son faiseur,
parlant ainsi pour la partie de ton esprit qui
croit que tu es séparé et à l'extérieur de
l'Esprit de Dieu. Alors l'ego a soulevé la
première question qui ait jamais été posée,
mais à laquelle il ne peut jamais répondre.
Cette question: '' Qu'es-tu ? '' fut le
commencement du doute. Depuis lors, l'ego
n'a jamais répondu à aucune question, bien
qu'il en ait soulevé un grand nombre. Les
activités les plus inventives de l'ego n'ont
jamais fait plus qu'obscurcir la question, parce
que tu possèdes la réponse et l'ego a peur de
toi.
Chapitre 6
LES LEÇONS DE
L’AMOUR
IV. La seule Réponse
(3)
Tu ne peux pas comprendre le conflit
jusqu'à ce que tu comprennes
pleinement ce fait fondamental : l'ego
ne peut rien connaître. Le Saint-Esprit
ne parle pas en premier, mais Il
répond toujours. Chacun a fait appel à
Lui pour avoir de l'aide à un moment
ou à un autre, d'une façon ou d'une
autre, et a trouvé réponse. Puisque le
Saint-Esprit répond véritablement, Il
répond pour tous les temps, ce qui
signifie que chacun possède la
réponse maintenant.
Chapitre 6
LES LEÇONS DE
L’AMOUR
IV. La seule Réponse
(4)
L'ego ne peut pas entendre le Saint-Esprit,
mais il croit qu'une partie de l'esprit qui l'a
fait est contre lui. Il interprète cela comme
une justification pour attaquer son faiseur.
Il croit que la meilleure défense est
l'attaque, et il veut que tu le croies. À
moins de le croire, tu ne te rangeras pas de
son côté, et l'ego a terriblement besoin
d'alliés, quoique point de frères. Percevant
dans ton esprit quelque chose qui lui est
étranger, l'ego se tourne vers le corps
comme allié, parce que le corps ne fait pas
partie de toi. Cela fait du corps l'ami de
l'ego. C'est une alliance franchement
fondée sur la séparation. Si tu te ranges
avec cette alliance, tu auras peur, parce
que tu te ranges avec une alliance de peur.
Chapitre 6
LES LEÇONS DE
L’AMOUR
IV. La seule Réponse
(5)
L'ego utilise le corps pour conspirer contre
ton esprit et, parce que l'ego se rend
compte que son '' ennemi '' peut leur
mettre fin à tous les deux en reconnaissant
simplement qu'ils ne font pas partie de toi,
ils s'unissent pour t'attaquer ensemble.
C'est peut-être la plus étrange de toutes
les perceptions, si tu considères ce que
cela implique réellement. L'ego, qui n'est
pas réel, tente de persuader l'esprit, qui
est réel, que l'esprit est le mécanisme
d'apprentissage de l'ego; en outre, que le
corps est plus réel que l'esprit. Personne
dans son juste esprit ne pourrait croire
cela, et personne dans son juste esprit ne
le croit.
Chapitre 6
LES LEÇONS DE
L’AMOUR
IV. La seule Réponse
(6)
Entends donc l'unique réponse du Saint-Esprit
à toutes les questions que soulève l'ego : Tu es
un enfant de Dieu, une partie inestimable de
Son Royaume, qu'Il a créé comme faisant
partie de Lui. Rien d'autre n'existe et cela seul
est réel. Tu as choisi un sommeil dans lequel
tu as fait de mauvais rêves, mais le sommeil
n'est pas réel et Dieu t'appelle à te réveiller. Il
ne restera plus rien de ton rêve quand tu
L'entendras, parce que tu te réveilleras. Tes
rêves contiennent beaucoup des symboles de
l'ego, et ils ont jeté la confusion en toi. Or
c'est uniquement parce que tu dormais et ne
connaissais pas. Quand tu te réveilleras, tu
verras la vérité autour de toi et en toi, et tu ne
croiras plus dans les rêves parce qu'ils
n'auront pas de réalité pour toi. Or le
Royaume et tout ce que tu as créé là auront
une grande réalité pour toi, parce qu'ils sont
beaux et vrais.
Chapitre 6
LES LEÇONS DE
L’AMOUR
IV. La seule Réponse
(7)
Dans le Royaume, où tu es et ce que
tu es est parfaitement certain. Il n'y a
pas de doute, parce que la première
question n'a jamais été posée. Ayant
enfin reçu sa pleine réponse, elle n'a
jamais été. Seul l'être vit dans le
Royaume, où tout vit en Dieu sans
faire question. Le temps passé à poser
des questions dans le rêve a fait place
à la création et à son éternité. Tu es
aussi certain que Dieu parce que tu es
aussi vrai que Lui, mais ce qui
autrefois était certain dans ton esprit
est devenu une simple aptitude à la
certitude.
Chapitre 6
LES LEÇONS DE
L’AMOUR
IV. La seule Réponse
(8)
L'introduction des aptitudes dans l'être fut
le commencement de l'incertitude, parce
que les aptitudes sont des potentialités et
non des accomplissements. Tes aptitudes
n'ont aucune utilité en présence des
accomplissements de Dieu, ainsi que des
tiens. Les accomplissements sont des
résultats qui ont été accomplis. Lorsqu'ils
sont parfaits, les aptitudes deviennent in-
signifiantes. Il est curieux que ceux qui
sont parfaits doivent maintenant être
perfectionnés. En fait, c'est impossible.
Rappelle-toi, toutefois, que lorsque tu te
mets dans une situation impossible, tu
crois que l'impossible est possible.
Chapitre 6
LES LEÇONS DE
L’AMOUR
IV. La seule Réponse
(9)
Les aptitudes doivent d'abord être
développées pour que tu puisses les
utiliser. Cela n'est pas vrai de tout ce que
Dieu a créé, mais c'est la solution la plus
douce possible pour ce que tu as fait. Dans
une situation impossible, tu peux
développer tes aptitudes jusqu'au point où
elles peuvent t'en faire sortir. Tu as un
Guide pour comment les développer, mais
tu n'as d'autre commandant que toi-
même. Cela te laisse en charge du
Royaume, avec à la fois un Guide pour le
trouver et un moyen de le garder. Tu as un
modèle à suivre qui renforcera ton
commandement sans jamais le diminuer
en aucune façon. C'est donc toi qui gardes
la place centrale dans ton esclavage
imaginaire, ce qui en soi démontre bien
que tu n'es pas en esclavage.
Chapitre 6
LES LEÇONS DE
L’AMOUR
IV. La seule Réponse
(10)
Tu es dans une situation impossible
uniquement parce que tu penses que c'est
possible de l'être. Tu serais dans une
situation impossible si Dieu te montrait ta
perfection et te prouvait que tu étais dans
l'erreur. Cela démontrerait que ceux qui
sont parfaits sont incapables de prendre
eux-mêmes conscience de leur perfection,
et se rangerait ainsi avec la croyance que
ceux qui ont tout ont besoin d'aide et sont
donc sans aide. Voilà le type de ''
raisonnement '' auquel l'ego se livre. Dieu,
Qui connaît que Ses créations sont
parfaites, ne leur fait pas d'affront. Cela
serait aussi impossible que la notion de
l'ego de Lui avoir fait affront.
Chapitre 6
LES LEÇONS DE
L’AMOUR
IV. La seule Réponse
(11)
C'est pourquoi le Saint-Esprit ne
commande jamais. Commander, c'est
supposer une inégalité, dont le Saint-Esprit
démontre l'inexistence. La fidélité aux
prémisses est une loi de l'esprit, et tout ce
que Dieu a créé est fidèle à Ses lois. La
fidélité à d'autres lois est aussi possible,
toutefois, non point parce que les lois sont
vraies, mais parce que c'est toi qui les as
faites. Qu'y aurait-il de gagné si Dieu te
prouvait que tu as pensé de façon insane ?
Dieu peut-Il perdre Sa Propre certitude ?
J'ai souvent dit que tu es ce que tu
enseignes. Voudrais-tu que Dieu t'enseigne
que tu as péché ? S'Il confrontait le soi que
tu as fait avec la vérité qu'Il a créée pour
toi, comment pourrais-tu ne pas avoir
peur? Tu douterais de ton juste esprit, qui
est le seul endroit où tu puisses trouver la
santé d'esprit qu'Il t'a donnée.
Chapitre 6
LES LEÇONS DE
L’AMOUR
IV. La seule Réponse
(12)
Dieu n'enseigne pas. Enseigner, c'est
supposer un manque, et Dieu connaît qu'il
n'y en a pas. Dieu n'est pas en conflit.
L'enseignement vise au changement, mais
Dieu n'a créé que l'inchangeable. La
séparation n'a pas été une perte de
perfection mais une rupture dans la
communication. Une forme de
communication rude et stridente surgit
comme étant la voix de l'ego. Elle ne
pouvait pas fracasser la paix de Dieu, mais
elle pouvait fracasser la tienne. Dieu ne l'a
pas effacée, parce que l'éradiquer eût été
l'attaquer. Étant mis en question, Il ne mit
pas en question. Il ne fit que donner la
Réponse. Sa Réponse est ton Enseignant.

Contenu connexe

Similaire à Chapitre 6: IV. La seule Réponse

Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponse
 Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponse Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponse
Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponsePierrot Caron
 
Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponse
Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponseChapitre 11: VIII. Le problème et la réponse
Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponsePierrot Caron
 
Chapitre 4: III. L'amour sans conflit
Chapitre 4: III. L'amour sans conflitChapitre 4: III. L'amour sans conflit
Chapitre 4: III. L'amour sans conflitPierrot Caron
 
Chapitre 4: III. L'amour sans conflit
Chapitre 4: III. L'amour sans conflitChapitre 4: III. L'amour sans conflit
Chapitre 4: III. L'amour sans conflitPierrot Caron
 
III.L'amour sans conflit
III.L'amour sans conflitIII.L'amour sans conflit
III.L'amour sans conflitPierrot Caron
 
I. L'acceptation de la réalité
I. L'acceptation de la réalitéI. L'acceptation de la réalité
I. L'acceptation de la réalitéPierrot Caron
 
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalitéChapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalitéPierrot Caron
 
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalitéChapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalitéPierrot Caron
 
III. La réalité du Royaume
III. La réalité du RoyaumeIII. La réalité du Royaume
III. La réalité du RoyaumePierrot Caron
 
Chapitre 7: III. La réalité du Royaume
Chapitre 7: III. La réalité du RoyaumeChapitre 7: III. La réalité du Royaume
Chapitre 7: III. La réalité du RoyaumePierrot Caron
 
Chapitre 7: III. La réalité du Royaume
Chapitre 7: III. La réalité du RoyaumeChapitre 7: III. La réalité du Royaume
Chapitre 7: III. La réalité du RoyaumePierrot Caron
 
Chapitre 6:V.A Les leçons du Saint-Esprit - A
Chapitre 6:V.A  Les leçons du Saint-Esprit - AChapitre 6:V.A  Les leçons du Saint-Esprit - A
Chapitre 6:V.A Les leçons du Saint-Esprit - APierrot Caron
 
Chapitre 6:V.A Les leçons du Saint-Esprit - A
Chapitre 6:V.A  Les leçons du Saint-Esprit - AChapitre 6:V.A  Les leçons du Saint-Esprit - A
Chapitre 6:V.A Les leçons du Saint-Esprit - APierrot Caron
 
V. Les leçons du Saint-Esprit - A.
V. Les leçons du Saint-Esprit - A.V. Les leçons du Saint-Esprit - A.
V. Les leçons du Saint-Esprit - A.Pierrot Caron
 
Chapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemptionChapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemptionPierrot Caron
 
Chapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemptionChapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemptionPierrot Caron
 
Chapitre 21: V. La fonction de la raison
Chapitre 21: V. La fonction de la raisonChapitre 21: V. La fonction de la raison
Chapitre 21: V. La fonction de la raisonPierrot Caron
 
Chapitre 10: III. Le dieu de la maladie
Chapitre 10: III. Le dieu de la maladieChapitre 10: III. Le dieu de la maladie
Chapitre 10: III. Le dieu de la maladiePierrot Caron
 
Chapitre 10: III. Le dieu de la maladie
Chapitre 10: III. Le dieu de la maladieChapitre 10: III. Le dieu de la maladie
Chapitre 10: III. Le dieu de la maladiePierrot Caron
 
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionChapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionPierrot Caron
 

Similaire à Chapitre 6: IV. La seule Réponse (20)

Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponse
 Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponse Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponse
Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponse
 
Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponse
Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponseChapitre 11: VIII. Le problème et la réponse
Chapitre 11: VIII. Le problème et la réponse
 
Chapitre 4: III. L'amour sans conflit
Chapitre 4: III. L'amour sans conflitChapitre 4: III. L'amour sans conflit
Chapitre 4: III. L'amour sans conflit
 
Chapitre 4: III. L'amour sans conflit
Chapitre 4: III. L'amour sans conflitChapitre 4: III. L'amour sans conflit
Chapitre 4: III. L'amour sans conflit
 
III.L'amour sans conflit
III.L'amour sans conflitIII.L'amour sans conflit
III.L'amour sans conflit
 
I. L'acceptation de la réalité
I. L'acceptation de la réalitéI. L'acceptation de la réalité
I. L'acceptation de la réalité
 
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalitéChapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalité
 
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalitéChapitre 9: I L'acceptation de la réalité
Chapitre 9: I L'acceptation de la réalité
 
III. La réalité du Royaume
III. La réalité du RoyaumeIII. La réalité du Royaume
III. La réalité du Royaume
 
Chapitre 7: III. La réalité du Royaume
Chapitre 7: III. La réalité du RoyaumeChapitre 7: III. La réalité du Royaume
Chapitre 7: III. La réalité du Royaume
 
Chapitre 7: III. La réalité du Royaume
Chapitre 7: III. La réalité du RoyaumeChapitre 7: III. La réalité du Royaume
Chapitre 7: III. La réalité du Royaume
 
Chapitre 6:V.A Les leçons du Saint-Esprit - A
Chapitre 6:V.A  Les leçons du Saint-Esprit - AChapitre 6:V.A  Les leçons du Saint-Esprit - A
Chapitre 6:V.A Les leçons du Saint-Esprit - A
 
Chapitre 6:V.A Les leçons du Saint-Esprit - A
Chapitre 6:V.A  Les leçons du Saint-Esprit - AChapitre 6:V.A  Les leçons du Saint-Esprit - A
Chapitre 6:V.A Les leçons du Saint-Esprit - A
 
V. Les leçons du Saint-Esprit - A.
V. Les leçons du Saint-Esprit - A.V. Les leçons du Saint-Esprit - A.
V. Les leçons du Saint-Esprit - A.
 
Chapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemptionChapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemption
 
Chapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemptionChapitre 13: III. La peur de la rédemption
Chapitre 13: III. La peur de la rédemption
 
Chapitre 21: V. La fonction de la raison
Chapitre 21: V. La fonction de la raisonChapitre 21: V. La fonction de la raison
Chapitre 21: V. La fonction de la raison
 
Chapitre 10: III. Le dieu de la maladie
Chapitre 10: III. Le dieu de la maladieChapitre 10: III. Le dieu de la maladie
Chapitre 10: III. Le dieu de la maladie
 
Chapitre 10: III. Le dieu de la maladie
Chapitre 10: III. Le dieu de la maladieChapitre 10: III. Le dieu de la maladie
Chapitre 10: III. Le dieu de la maladie
 
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionChapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
 

Plus de Pierrot Caron

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Pierrot Caron
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataillePierrot Caron
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.Pierrot Caron
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Pierrot Caron
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionPierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Pierrot Caron
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation saintePierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Pierrot Caron
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensivePierrot Caron
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Pierrot Caron
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.Pierrot Caron
 

Plus de Pierrot Caron (20)

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: Introduction
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
 

Chapitre 6: IV. La seule Réponse

  • 1. Chapitre 6 LES LEÇONS DE L’AMOUR IV. La seule Réponse (1) Rappelle-toi que le Saint-Esprit est la Réponse et non la question. L'ego parle toujours en premier. Il est capricieux et il ne veut pas le bien de son faiseur. Il croit, et à juste titre, que son faiseur pourrait lui retirer son soutien à tout moment. S'il voulait ton bien, il s'en réjouirait, comme le Saint- Esprit Se réjouira lorsqu'Il t'aura ramené chez toi et que tu n'auras plus besoin qu'Il te guide. L'ego ne se considère pas comme une partie de toi. Là réside son erreur principale, le fondement de tout son système de pensée.
  • 2. Chapitre 6 LES LEÇONS DE L’AMOUR IV. La seule Réponse (2) Lorsque Dieu t'a créé, Il t'a fait partie de Lui. C'est pourquoi l'attaque est impossible à l'intérieur du Royaume. Tu as fait l'ego sans amour, ainsi il ne t'aime pas. Tu ne pouvais pas rester dans le Royaume sans amour, et puisque le Royaume est l'amour, tu crois être sans lui. Cela permet à l'ego de se considérer comme séparé et à l'extérieur de son faiseur, parlant ainsi pour la partie de ton esprit qui croit que tu es séparé et à l'extérieur de l'Esprit de Dieu. Alors l'ego a soulevé la première question qui ait jamais été posée, mais à laquelle il ne peut jamais répondre. Cette question: '' Qu'es-tu ? '' fut le commencement du doute. Depuis lors, l'ego n'a jamais répondu à aucune question, bien qu'il en ait soulevé un grand nombre. Les activités les plus inventives de l'ego n'ont jamais fait plus qu'obscurcir la question, parce que tu possèdes la réponse et l'ego a peur de toi.
  • 3. Chapitre 6 LES LEÇONS DE L’AMOUR IV. La seule Réponse (3) Tu ne peux pas comprendre le conflit jusqu'à ce que tu comprennes pleinement ce fait fondamental : l'ego ne peut rien connaître. Le Saint-Esprit ne parle pas en premier, mais Il répond toujours. Chacun a fait appel à Lui pour avoir de l'aide à un moment ou à un autre, d'une façon ou d'une autre, et a trouvé réponse. Puisque le Saint-Esprit répond véritablement, Il répond pour tous les temps, ce qui signifie que chacun possède la réponse maintenant.
  • 4. Chapitre 6 LES LEÇONS DE L’AMOUR IV. La seule Réponse (4) L'ego ne peut pas entendre le Saint-Esprit, mais il croit qu'une partie de l'esprit qui l'a fait est contre lui. Il interprète cela comme une justification pour attaquer son faiseur. Il croit que la meilleure défense est l'attaque, et il veut que tu le croies. À moins de le croire, tu ne te rangeras pas de son côté, et l'ego a terriblement besoin d'alliés, quoique point de frères. Percevant dans ton esprit quelque chose qui lui est étranger, l'ego se tourne vers le corps comme allié, parce que le corps ne fait pas partie de toi. Cela fait du corps l'ami de l'ego. C'est une alliance franchement fondée sur la séparation. Si tu te ranges avec cette alliance, tu auras peur, parce que tu te ranges avec une alliance de peur.
  • 5. Chapitre 6 LES LEÇONS DE L’AMOUR IV. La seule Réponse (5) L'ego utilise le corps pour conspirer contre ton esprit et, parce que l'ego se rend compte que son '' ennemi '' peut leur mettre fin à tous les deux en reconnaissant simplement qu'ils ne font pas partie de toi, ils s'unissent pour t'attaquer ensemble. C'est peut-être la plus étrange de toutes les perceptions, si tu considères ce que cela implique réellement. L'ego, qui n'est pas réel, tente de persuader l'esprit, qui est réel, que l'esprit est le mécanisme d'apprentissage de l'ego; en outre, que le corps est plus réel que l'esprit. Personne dans son juste esprit ne pourrait croire cela, et personne dans son juste esprit ne le croit.
  • 6. Chapitre 6 LES LEÇONS DE L’AMOUR IV. La seule Réponse (6) Entends donc l'unique réponse du Saint-Esprit à toutes les questions que soulève l'ego : Tu es un enfant de Dieu, une partie inestimable de Son Royaume, qu'Il a créé comme faisant partie de Lui. Rien d'autre n'existe et cela seul est réel. Tu as choisi un sommeil dans lequel tu as fait de mauvais rêves, mais le sommeil n'est pas réel et Dieu t'appelle à te réveiller. Il ne restera plus rien de ton rêve quand tu L'entendras, parce que tu te réveilleras. Tes rêves contiennent beaucoup des symboles de l'ego, et ils ont jeté la confusion en toi. Or c'est uniquement parce que tu dormais et ne connaissais pas. Quand tu te réveilleras, tu verras la vérité autour de toi et en toi, et tu ne croiras plus dans les rêves parce qu'ils n'auront pas de réalité pour toi. Or le Royaume et tout ce que tu as créé là auront une grande réalité pour toi, parce qu'ils sont beaux et vrais.
  • 7. Chapitre 6 LES LEÇONS DE L’AMOUR IV. La seule Réponse (7) Dans le Royaume, où tu es et ce que tu es est parfaitement certain. Il n'y a pas de doute, parce que la première question n'a jamais été posée. Ayant enfin reçu sa pleine réponse, elle n'a jamais été. Seul l'être vit dans le Royaume, où tout vit en Dieu sans faire question. Le temps passé à poser des questions dans le rêve a fait place à la création et à son éternité. Tu es aussi certain que Dieu parce que tu es aussi vrai que Lui, mais ce qui autrefois était certain dans ton esprit est devenu une simple aptitude à la certitude.
  • 8. Chapitre 6 LES LEÇONS DE L’AMOUR IV. La seule Réponse (8) L'introduction des aptitudes dans l'être fut le commencement de l'incertitude, parce que les aptitudes sont des potentialités et non des accomplissements. Tes aptitudes n'ont aucune utilité en présence des accomplissements de Dieu, ainsi que des tiens. Les accomplissements sont des résultats qui ont été accomplis. Lorsqu'ils sont parfaits, les aptitudes deviennent in- signifiantes. Il est curieux que ceux qui sont parfaits doivent maintenant être perfectionnés. En fait, c'est impossible. Rappelle-toi, toutefois, que lorsque tu te mets dans une situation impossible, tu crois que l'impossible est possible.
  • 9. Chapitre 6 LES LEÇONS DE L’AMOUR IV. La seule Réponse (9) Les aptitudes doivent d'abord être développées pour que tu puisses les utiliser. Cela n'est pas vrai de tout ce que Dieu a créé, mais c'est la solution la plus douce possible pour ce que tu as fait. Dans une situation impossible, tu peux développer tes aptitudes jusqu'au point où elles peuvent t'en faire sortir. Tu as un Guide pour comment les développer, mais tu n'as d'autre commandant que toi- même. Cela te laisse en charge du Royaume, avec à la fois un Guide pour le trouver et un moyen de le garder. Tu as un modèle à suivre qui renforcera ton commandement sans jamais le diminuer en aucune façon. C'est donc toi qui gardes la place centrale dans ton esclavage imaginaire, ce qui en soi démontre bien que tu n'es pas en esclavage.
  • 10. Chapitre 6 LES LEÇONS DE L’AMOUR IV. La seule Réponse (10) Tu es dans une situation impossible uniquement parce que tu penses que c'est possible de l'être. Tu serais dans une situation impossible si Dieu te montrait ta perfection et te prouvait que tu étais dans l'erreur. Cela démontrerait que ceux qui sont parfaits sont incapables de prendre eux-mêmes conscience de leur perfection, et se rangerait ainsi avec la croyance que ceux qui ont tout ont besoin d'aide et sont donc sans aide. Voilà le type de '' raisonnement '' auquel l'ego se livre. Dieu, Qui connaît que Ses créations sont parfaites, ne leur fait pas d'affront. Cela serait aussi impossible que la notion de l'ego de Lui avoir fait affront.
  • 11. Chapitre 6 LES LEÇONS DE L’AMOUR IV. La seule Réponse (11) C'est pourquoi le Saint-Esprit ne commande jamais. Commander, c'est supposer une inégalité, dont le Saint-Esprit démontre l'inexistence. La fidélité aux prémisses est une loi de l'esprit, et tout ce que Dieu a créé est fidèle à Ses lois. La fidélité à d'autres lois est aussi possible, toutefois, non point parce que les lois sont vraies, mais parce que c'est toi qui les as faites. Qu'y aurait-il de gagné si Dieu te prouvait que tu as pensé de façon insane ? Dieu peut-Il perdre Sa Propre certitude ? J'ai souvent dit que tu es ce que tu enseignes. Voudrais-tu que Dieu t'enseigne que tu as péché ? S'Il confrontait le soi que tu as fait avec la vérité qu'Il a créée pour toi, comment pourrais-tu ne pas avoir peur? Tu douterais de ton juste esprit, qui est le seul endroit où tu puisses trouver la santé d'esprit qu'Il t'a donnée.
  • 12. Chapitre 6 LES LEÇONS DE L’AMOUR IV. La seule Réponse (12) Dieu n'enseigne pas. Enseigner, c'est supposer un manque, et Dieu connaît qu'il n'y en a pas. Dieu n'est pas en conflit. L'enseignement vise au changement, mais Dieu n'a créé que l'inchangeable. La séparation n'a pas été une perte de perfection mais une rupture dans la communication. Une forme de communication rude et stridente surgit comme étant la voix de l'ego. Elle ne pouvait pas fracasser la paix de Dieu, mais elle pouvait fracasser la tienne. Dieu ne l'a pas effacée, parce que l'éradiquer eût été l'attaquer. Étant mis en question, Il ne mit pas en question. Il ne fit que donner la Réponse. Sa Réponse est ton Enseignant.