SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  5
Groupe n°26
SKEMA BS Lille

Marc DEGROOTE
David DEMOT
Antoine DENOIX
Noémie MESSEAN
Claire PETIT
Lauren VERGER
Présentation du dossier
I- Contenu du dossier
Présentation du sujet
Rédaction de l’introduction
Rédaction des questions d’interview
Présentation des festivals
II- Organisation
Fiche de contacts
Fiche des journalistes
Liste du matériel
Planning de tournage
Autorisation de tournage
Cession de droit d’image
I-

Contenu du dossier

Présentation du sujet :
Sujet : Le management dans les éco-festivals
Problématique : En termes d’organisation, un éco-festival nécessite un investissement et
des concessions plus importantes qu’un festival ordinaire. Est-ce rentable au vu des résultats
obtenus ?
Public : Organisateurs des éco-festivals
Traitement : Interview vidéo et articles écrits
Résumé : Le groupe 26, d’étudiants en M1 à SKEMA Business School Lille est allé à la
rencontre d’organisateurs de manifestations culturelles afin de réellement comprendre ce
que sont les éco-festivals aujourd’hui et quels sont les enjeux de leur mise en place. Le
reportage doit permettre de comprendre les avantages et inconvénients de ces
manifestations, d’un point de vue financier et humain par rapport à un festival « classique »,
et comprendre si ce modèle d’organisation répond à un phénomène de mode ou à une
réelle vision sur le long terme.
On commence à filmer dans un champ  Présentation (ce qu’on a écrit +vidéos de festivals)
+ « Allez c’est parti nous partons sur la route des éco-festivals ! »
Rédaction de l’introduction :
On entend de plus en plus parler de « performance durable » dans les entreprises, en
effet le développement durable est un sujet de société qui touche tous les aspects de notre
quotidien. Aujourd’hui nous allons parler d’un phénomène récent mais qui devient de plus
en plus important: les éco festivals.
Chaque année, 20 000 festivals sont organisés en France, déversant des montagnes de
déchets derrière leur passage.
Le nouveau terme «éco-festival » est ainsi attribué à ceux dont l’empreinte
écologique est réduite, avec un certain nombre de méthodes. Festivaliers, vous avez
certainement observé récemment que les verres distribués lors de votre festival préféré
possèdent un petit logo « recyclable », ou encore que le rendez-vous lorsque vous êtes
perdus se fait désormais devant des toilettes sèches, permettant d’économiser des millions
de litres d’eau potables chaque année.
Egalement, constatez que des affiches pullulent dans votre ville avec des offres
spéciales pour utiliser des moyens de transport moins polluants pour se rendre à
l’évènement : covoiturage, train, bus, vélo, et j’en passe !
Certains festivals vont encore plus loin en récoltant de l’énergie verte tout l’année
(panneaux solaires, éoliennes) spécialement pour l’événement.
Nous allons aller à la rencontre des personnes qui organisent ces « éco-festivals », et
tenter de comprendre s’il est possible de lier performance économique et durable. Nous
verrons s’il est rentable d’organiser un éco festival, pourtant plus demandeur en terme
d’investissements et d’organisation.
Rédaction des questions d’interview :
1- Pour quelles raisons organisez-vous un éco-festival ?
2- Comment faites-vous pour rendre votre festival « vert » ? Y a-t’il des différences en
termes d’organisation avec un festival ordinaire ?
3- Quelles sont les contraintes au niveau de l’organisation et du management en
général ?
4- Y a-t’il une réelle sensibilisation par rapport au développement durable et si oui sous
quelle forme ?
5- Le public viendrait-il moins nombreux si votre festival n’était pas écologique ? (Le
public est-il vraiment touché par cette notion d’éco-festival ?)
6- Pensez-vous que les moyens mis en œuvre en termes d’écologie permettent de
toucher un nouveau public ?
7- Allez-vous continuer à mettre en place des éco-festivals dans les années à venir ? Le
voyez-vous comme une stratégie à long terme ?
Présentation des festivals :
La Fête dans la Rue à Corbie : La Fête dans la Rue, forte de ses 20 à 25 000 spectateurs lors
des précédentes éditions, est devenue un évènement incontournable dans sa région. A
travers une programmation de qualité et dans cadre festif, le public découvre des artistes de
renommée locale et internationale. Théâtre de rue, Groupes de musique, marché du terroir,
tous les arts sont représentés lors de cette manifestation gratuite et accessible à tous.
Depuis 4 ans, les organisateurs sensibilisent le personnel, les artistes et le public le jour de la
manifestation afin de diminuer la quantité de déchet, et de rendre le site plus propre.
Le Cabaret vert à Charleville-Mézières : Festival de musique Ardennais, le Cabaret Vert
associe programmation éclectique et conscience écologique. En effet, par sa proximité avec
des prestataires locaux, l’optimisation des transports, une communication responsable et
une bonne gestion de l’énergie, Le Cabaret Vert a pour objectif d’allier responsabilité
environnementale, viabilité économique et diversité sociale.
Le Dour Festival à Dour (BE) : Le Dour Festival situé à la frontière de la Belgique accueille
chaque année près de 200 000 visiteurs venus profiter de ses musiques alternatives.
Récemment ce festival a instauré une charte 3D : Le Développement Durable Dour. Ainsi, à
travers ses engagements, une meilleure gestion des déchets est mise en place, et l’écomobilité est valorisée.

II-

Organisation

Découpage du reportage
PLAN 1
PLAN 2
PLAN 3
PLAN 4
PLAN 5
PLAN 6
PLAN 7
PLAN 8
PLAN 9
PLAN 10
PLAN 11
PLAN 12

David
DEMAU
présente
l’introduction (voir ci-dessus)
Sur les routes des éco-festivals
Présentation du Cabaret Vert
ITV + Réponses aux questions
Vidéos illustratives pendant
que les réponses sont dites
Présentation de La Fête dans la
Rue de Corbie
Réponses aux questions
Vidéos illustratives pendant
que les réponses sont dites
Présentation du Dour Festival
Réponses aux questions
Vidéos illustratives pendant
que les réponses sont dites
CONCLUSION

1 min
15 sec
2 min

2 min

2 min

1 min

Fiches de contacts : Equipe technique, personnes ressources, invités :
Prénom
Claire

Nom
AMIABLE

Bénédicte

BILLIONTILLIE

Fonction
Tél
Mail
Responsable du 03 22 96 43 c.amiable@maire-corbie.fr
service culturel 30
et
communication
spectacle
bénédicte@dourfestival.eu
Responsable
développement
durable

FICHE DE POSTE :
Description
Cadreur
Son
Chargé de production
Journaliste
Making of (caméra)
Making of (journaliste)

03 24 36 12 info@cabaretvert.com
68

Nom
Noémie MESSEAN et Antoine DENOIX
Noémie MESSEAN et Antoine DENOIX
Lauren VERGER
David DEMAU
Noémie MESSEAN et Antoine DENOIX
Noémie MESSEAN et Antoine DENOIX

LISTE DU MATERIEL :
Description
Caméra JVC

Pris
30/10/2013

PLANNING DE TOURNAGE :
Horaire
Jeudi 31 octobre 14h
Lundi 4 novembre 15h
Mercredi 6 novembre 15h30

Lieu de rendez-vous
Corbie
Charleville Mezière
Dour

Rendu
31/10/2013

Contenu connexe

En vedette

Abre Tus Cielos
Abre Tus CielosAbre Tus Cielos
Abre Tus Cielos
formula
 
Faits saillants session_image_st-elie
Faits saillants session_image_st-elieFaits saillants session_image_st-elie
Faits saillants session_image_st-elie
Chemin de Saint-Élie
 
Corta tu rama
Corta tu ramaCorta tu rama
Corta tu rama
Nuria
 
Prova 3ESO B
Prova 3ESO BProva 3ESO B
Prova 3ESO B
xescori
 
Art dominicdavison-111227022348-phpapp01
Art dominicdavison-111227022348-phpapp01Art dominicdavison-111227022348-phpapp01
Art dominicdavison-111227022348-phpapp01
Isa Bel
 
Presentaciones
PresentacionesPresentaciones
Presentaciones
sergio
 
Creatividad
CreatividadCreatividad
Creatividad
UAEM
 

En vedette (20)

Abre Tus Cielos
Abre Tus CielosAbre Tus Cielos
Abre Tus Cielos
 
Trouver le bon tiers: sortir de la binarité ?
Trouver le bon tiers: sortir de la binarité ?Trouver le bon tiers: sortir de la binarité ?
Trouver le bon tiers: sortir de la binarité ?
 
Faits saillants session_image_st-elie
Faits saillants session_image_st-elieFaits saillants session_image_st-elie
Faits saillants session_image_st-elie
 
La inmaculada de db y mm
La inmaculada de db y mmLa inmaculada de db y mm
La inmaculada de db y mm
 
En 2012, 90 % des déchets industriels triés sont valorisés
En 2012, 90 % des déchets industriels triés sont valorisésEn 2012, 90 % des déchets industriels triés sont valorisés
En 2012, 90 % des déchets industriels triés sont valorisés
 
Corta tu rama
Corta tu ramaCorta tu rama
Corta tu rama
 
Presentación 3
Presentación 3Presentación 3
Presentación 3
 
Santé: Un nouveau service en ligne pour simplifier vos démarches
Santé: Un nouveau service en ligne pour simplifier vos démarchesSanté: Un nouveau service en ligne pour simplifier vos démarches
Santé: Un nouveau service en ligne pour simplifier vos démarches
 
Johnson&johnson
Johnson&johnsonJohnson&johnson
Johnson&johnson
 
Hechos con-mazapan
Hechos con-mazapanHechos con-mazapan
Hechos con-mazapan
 
proyecto etapa 2 REA OPERACIONES BÁSICas
proyecto etapa 2 REA OPERACIONES BÁSICasproyecto etapa 2 REA OPERACIONES BÁSICas
proyecto etapa 2 REA OPERACIONES BÁSICas
 
La presentecion de la prehistoria
La presentecion de la prehistoriaLa presentecion de la prehistoria
La presentecion de la prehistoria
 
Prova 3ESO B
Prova 3ESO BProva 3ESO B
Prova 3ESO B
 
Plan daction
Plan dactionPlan daction
Plan daction
 
Art dominicdavison-111227022348-phpapp01
Art dominicdavison-111227022348-phpapp01Art dominicdavison-111227022348-phpapp01
Art dominicdavison-111227022348-phpapp01
 
Presentaciones
PresentacionesPresentaciones
Presentaciones
 
Presentación personal
Presentación personalPresentación personal
Presentación personal
 
Le développeur immobilier – Yves Doyon du Canada
Le développeur immobilier – Yves Doyon du CanadaLe développeur immobilier – Yves Doyon du Canada
Le développeur immobilier – Yves Doyon du Canada
 
Creatividad
CreatividadCreatividad
Creatividad
 
Yves doyon de québec
Yves doyon de québecYves doyon de québec
Yves doyon de québec
 

Similaire à Dossier de production groupe 26

Groupe 144 dossier de production
Groupe 144   dossier de productionGroupe 144   dossier de production
Groupe 144 dossier de production
vanbremeersch
 
Groupe 144 dossier de production
Groupe 144   dossier de productionGroupe 144   dossier de production
Groupe 144 dossier de production
vanbremeersch
 
Komlam Mawuena Adjoyi: Messagers du changement climatique, c’est aussi et sur...
Komlam Mawuena Adjoyi: Messagers du changement climatique, c’est aussi et sur...Komlam Mawuena Adjoyi: Messagers du changement climatique, c’est aussi et sur...
Komlam Mawuena Adjoyi: Messagers du changement climatique, c’est aussi et sur...
AfricaAdapt
 
Bain & Cie : Terminaux et services connectés : l'expérience culturelle réinve...
Bain & Cie : Terminaux et services connectés : l'expérience culturelle réinve...Bain & Cie : Terminaux et services connectés : l'expérience culturelle réinve...
Bain & Cie : Terminaux et services connectés : l'expérience culturelle réinve...
forumdavignon
 
Guide eco manifestations
Guide eco manifestationsGuide eco manifestations
Guide eco manifestations
comenvoulezvous
 
37.fundraising crosscanal canal_du_midi
37.fundraising crosscanal canal_du_midi37.fundraising crosscanal canal_du_midi
37.fundraising crosscanal canal_du_midi
lenaignf
 

Similaire à Dossier de production groupe 26 (20)

Groupe 144 dossier de production
Groupe 144   dossier de productionGroupe 144   dossier de production
Groupe 144 dossier de production
 
Groupe 144 dossier de production
Groupe 144   dossier de productionGroupe 144   dossier de production
Groupe 144 dossier de production
 
Groupe 144 dossier de production
Groupe 144   dossier de productionGroupe 144   dossier de production
Groupe 144 dossier de production
 
Groupe 144 Dossier de Production
Groupe 144 Dossier de ProductionGroupe 144 Dossier de Production
Groupe 144 Dossier de Production
 
Dossier de presse du 25 juin 2011
Dossier de presse du 25 juin 2011Dossier de presse du 25 juin 2011
Dossier de presse du 25 juin 2011
 
Komlam Mawuena Adjoyi: Messagers du changement climatique, c’est aussi et sur...
Komlam Mawuena Adjoyi: Messagers du changement climatique, c’est aussi et sur...Komlam Mawuena Adjoyi: Messagers du changement climatique, c’est aussi et sur...
Komlam Mawuena Adjoyi: Messagers du changement climatique, c’est aussi et sur...
 
Révolution Sensible 1.0 - 2014 De Nantes à l'Atlantique : Partenaires
Révolution Sensible 1.0 - 2014 De Nantes à l'Atlantique : PartenairesRévolution Sensible 1.0 - 2014 De Nantes à l'Atlantique : Partenaires
Révolution Sensible 1.0 - 2014 De Nantes à l'Atlantique : Partenaires
 
Bain & Cie : Terminaux et services connectés : l'expérience culturelle réinve...
Bain & Cie : Terminaux et services connectés : l'expérience culturelle réinve...Bain & Cie : Terminaux et services connectés : l'expérience culturelle réinve...
Bain & Cie : Terminaux et services connectés : l'expérience culturelle réinve...
 
Impact Production - Jean Luc Manneback: L’avenir et les moyens de dynamiser l...
Impact Production - Jean Luc Manneback: L’avenir et les moyens de dynamiser l...Impact Production - Jean Luc Manneback: L’avenir et les moyens de dynamiser l...
Impact Production - Jean Luc Manneback: L’avenir et les moyens de dynamiser l...
 
Guide eco manifestations
Guide eco manifestationsGuide eco manifestations
Guide eco manifestations
 
Innover dans la culture : focus sur trois dispositifs dédiés aux ICC
Innover dans la culture : focus sur trois dispositifs dédiés aux ICC Innover dans la culture : focus sur trois dispositifs dédiés aux ICC
Innover dans la culture : focus sur trois dispositifs dédiés aux ICC
 
Dossier partenaire des rénovateurs COP22 COP21
Dossier partenaire  des rénovateurs COP22 COP21Dossier partenaire  des rénovateurs COP22 COP21
Dossier partenaire des rénovateurs COP22 COP21
 
Edld 2009 à Paris 19èMe
Edld 2009 à Paris 19èMeEdld 2009 à Paris 19èMe
Edld 2009 à Paris 19èMe
 
Spectacle vivant et developpement durable
Spectacle vivant et developpement durable Spectacle vivant et developpement durable
Spectacle vivant et developpement durable
 
37.fundraising crosscanal canal_du_midi
37.fundraising crosscanal canal_du_midi37.fundraising crosscanal canal_du_midi
37.fundraising crosscanal canal_du_midi
 
#CapCom14 : AT13 – Comment parler du développement durable à l’occasion de la...
#CapCom14 : AT13 – Comment parler du développement durable à l’occasion de la...#CapCom14 : AT13 – Comment parler du développement durable à l’occasion de la...
#CapCom14 : AT13 – Comment parler du développement durable à l’occasion de la...
 
Nouveau Donateur - Nouvelle Facon De Donner
Nouveau Donateur - Nouvelle Facon De DonnerNouveau Donateur - Nouvelle Facon De Donner
Nouveau Donateur - Nouvelle Facon De Donner
 
Yearbook Leonard 2021 (FR)
Yearbook Leonard 2021 (FR)Yearbook Leonard 2021 (FR)
Yearbook Leonard 2021 (FR)
 
Livret Bénévole
Livret BénévoleLivret Bénévole
Livret Bénévole
 
Recréer du lien grâce aux événements internes
Recréer du lien grâce aux événements internesRecréer du lien grâce aux événements internes
Recréer du lien grâce aux événements internes
 

Dossier de production groupe 26

  • 1. Groupe n°26 SKEMA BS Lille Marc DEGROOTE David DEMOT Antoine DENOIX Noémie MESSEAN Claire PETIT Lauren VERGER
  • 2. Présentation du dossier I- Contenu du dossier Présentation du sujet Rédaction de l’introduction Rédaction des questions d’interview Présentation des festivals II- Organisation Fiche de contacts Fiche des journalistes Liste du matériel Planning de tournage Autorisation de tournage Cession de droit d’image
  • 3. I- Contenu du dossier Présentation du sujet : Sujet : Le management dans les éco-festivals Problématique : En termes d’organisation, un éco-festival nécessite un investissement et des concessions plus importantes qu’un festival ordinaire. Est-ce rentable au vu des résultats obtenus ? Public : Organisateurs des éco-festivals Traitement : Interview vidéo et articles écrits Résumé : Le groupe 26, d’étudiants en M1 à SKEMA Business School Lille est allé à la rencontre d’organisateurs de manifestations culturelles afin de réellement comprendre ce que sont les éco-festivals aujourd’hui et quels sont les enjeux de leur mise en place. Le reportage doit permettre de comprendre les avantages et inconvénients de ces manifestations, d’un point de vue financier et humain par rapport à un festival « classique », et comprendre si ce modèle d’organisation répond à un phénomène de mode ou à une réelle vision sur le long terme. On commence à filmer dans un champ  Présentation (ce qu’on a écrit +vidéos de festivals) + « Allez c’est parti nous partons sur la route des éco-festivals ! » Rédaction de l’introduction : On entend de plus en plus parler de « performance durable » dans les entreprises, en effet le développement durable est un sujet de société qui touche tous les aspects de notre quotidien. Aujourd’hui nous allons parler d’un phénomène récent mais qui devient de plus en plus important: les éco festivals. Chaque année, 20 000 festivals sont organisés en France, déversant des montagnes de déchets derrière leur passage. Le nouveau terme «éco-festival » est ainsi attribué à ceux dont l’empreinte écologique est réduite, avec un certain nombre de méthodes. Festivaliers, vous avez certainement observé récemment que les verres distribués lors de votre festival préféré possèdent un petit logo « recyclable », ou encore que le rendez-vous lorsque vous êtes perdus se fait désormais devant des toilettes sèches, permettant d’économiser des millions de litres d’eau potables chaque année. Egalement, constatez que des affiches pullulent dans votre ville avec des offres spéciales pour utiliser des moyens de transport moins polluants pour se rendre à l’évènement : covoiturage, train, bus, vélo, et j’en passe ! Certains festivals vont encore plus loin en récoltant de l’énergie verte tout l’année (panneaux solaires, éoliennes) spécialement pour l’événement. Nous allons aller à la rencontre des personnes qui organisent ces « éco-festivals », et tenter de comprendre s’il est possible de lier performance économique et durable. Nous verrons s’il est rentable d’organiser un éco festival, pourtant plus demandeur en terme d’investissements et d’organisation. Rédaction des questions d’interview : 1- Pour quelles raisons organisez-vous un éco-festival ? 2- Comment faites-vous pour rendre votre festival « vert » ? Y a-t’il des différences en termes d’organisation avec un festival ordinaire ? 3- Quelles sont les contraintes au niveau de l’organisation et du management en général ?
  • 4. 4- Y a-t’il une réelle sensibilisation par rapport au développement durable et si oui sous quelle forme ? 5- Le public viendrait-il moins nombreux si votre festival n’était pas écologique ? (Le public est-il vraiment touché par cette notion d’éco-festival ?) 6- Pensez-vous que les moyens mis en œuvre en termes d’écologie permettent de toucher un nouveau public ? 7- Allez-vous continuer à mettre en place des éco-festivals dans les années à venir ? Le voyez-vous comme une stratégie à long terme ? Présentation des festivals : La Fête dans la Rue à Corbie : La Fête dans la Rue, forte de ses 20 à 25 000 spectateurs lors des précédentes éditions, est devenue un évènement incontournable dans sa région. A travers une programmation de qualité et dans cadre festif, le public découvre des artistes de renommée locale et internationale. Théâtre de rue, Groupes de musique, marché du terroir, tous les arts sont représentés lors de cette manifestation gratuite et accessible à tous. Depuis 4 ans, les organisateurs sensibilisent le personnel, les artistes et le public le jour de la manifestation afin de diminuer la quantité de déchet, et de rendre le site plus propre. Le Cabaret vert à Charleville-Mézières : Festival de musique Ardennais, le Cabaret Vert associe programmation éclectique et conscience écologique. En effet, par sa proximité avec des prestataires locaux, l’optimisation des transports, une communication responsable et une bonne gestion de l’énergie, Le Cabaret Vert a pour objectif d’allier responsabilité environnementale, viabilité économique et diversité sociale. Le Dour Festival à Dour (BE) : Le Dour Festival situé à la frontière de la Belgique accueille chaque année près de 200 000 visiteurs venus profiter de ses musiques alternatives. Récemment ce festival a instauré une charte 3D : Le Développement Durable Dour. Ainsi, à travers ses engagements, une meilleure gestion des déchets est mise en place, et l’écomobilité est valorisée. II- Organisation Découpage du reportage PLAN 1 PLAN 2 PLAN 3 PLAN 4 PLAN 5 PLAN 6 PLAN 7 PLAN 8 PLAN 9 PLAN 10 PLAN 11 PLAN 12 David DEMAU présente l’introduction (voir ci-dessus) Sur les routes des éco-festivals Présentation du Cabaret Vert ITV + Réponses aux questions Vidéos illustratives pendant que les réponses sont dites Présentation de La Fête dans la Rue de Corbie Réponses aux questions Vidéos illustratives pendant que les réponses sont dites Présentation du Dour Festival Réponses aux questions Vidéos illustratives pendant que les réponses sont dites CONCLUSION 1 min 15 sec 2 min 2 min 2 min 1 min Fiches de contacts : Equipe technique, personnes ressources, invités :
  • 5. Prénom Claire Nom AMIABLE Bénédicte BILLIONTILLIE Fonction Tél Mail Responsable du 03 22 96 43 c.amiable@maire-corbie.fr service culturel 30 et communication spectacle bénédicte@dourfestival.eu Responsable développement durable FICHE DE POSTE : Description Cadreur Son Chargé de production Journaliste Making of (caméra) Making of (journaliste) 03 24 36 12 info@cabaretvert.com 68 Nom Noémie MESSEAN et Antoine DENOIX Noémie MESSEAN et Antoine DENOIX Lauren VERGER David DEMAU Noémie MESSEAN et Antoine DENOIX Noémie MESSEAN et Antoine DENOIX LISTE DU MATERIEL : Description Caméra JVC Pris 30/10/2013 PLANNING DE TOURNAGE : Horaire Jeudi 31 octobre 14h Lundi 4 novembre 15h Mercredi 6 novembre 15h30 Lieu de rendez-vous Corbie Charleville Mezière Dour Rendu 31/10/2013