SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  20
République Algérienne Démocratique et
Populaire
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la
Recherche Scientifique
Université 8 Mai 1945 Guelma
Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie,
Sciences de la terre et de l’Univers
3 éme année licence
Spécialité : immunologie
Module :Système Lymphatique
Sous la supervision de:
Mme Boukemara
Le théme: Évolution des connaissances histologiques
et cellulaires du système lymphatique pendant
l’embryogenèse et à l’âge adulte
Présenté par
- Hamida Oussama
- Lazzouni Chemese Eddine
- Belalia Zaid
Année universitaire : 2022/2023
Plan de travail
1.Introduction
2.Composants du système lymphatique
3.Les organes lymphatiques
4.Mécanismes cellulaires du développement
embryonnaire lymphatique
5.Lymphangiogenèse
6.Comment fonctionne le système lymphatique
7.Conclusion
C’est un système constitué de vaisseaux, de ganglions et d’organes qui
sont reliés à toutes les parties du corps porteuses de lymphe, un liquide
transparent contenant des lymphocytes
Le système lymphatique est impliqué dans la production et le transport
de lymphocytes et d'anticorps, la phagocytose des particules et le
mouvement des graisses du système digestif vers la circulation. Il peut
donc être considéré comme faisant partie des systèmes hémopoïétique
(formation du sang), immunitaire, réticulo-endothélial et digestif.
Introduction
Composants du système lymphatique
Ganglions lymphatiques : de petits organes en forme de haricot qu’on
trouve dans tout le corps
Le role : 1) ils écartent les bactéries, les virus et d’autres corps étrangers.
2) Lorsqu’ils sont blessés, ils peuvent gonfler et devenir doux
au toucher. Dans la plupart des cas où les ganglions
lymphatiques sont enflés, il s’agit simplement de la réaction du
système immunitaire à l’infection.
Figure 1 : Représente les ganglions lymphatiques au
niveau du cou dans deux états différents
Canaux lymphatiques :
Canaux lymphatiques : des vaisseaux qui permettent au liquide
lymphatique (qu’on appelle aussi lymphe) de circuler dans tout le
corps
Figure 2 : Représente les canaux lymphatiques
Les organes lymphatiques :
La rate:
Organe situé dans la partie supérieure gauche de l’abdomen en dérivation sur
circulation sanguine. Deux fonctions essentielles : développer une réponse
immune et eliminer les substances particulaires, les globules rouges âgés ou
anormaux et les plaquettes
Figure 3: Structure interne de la rate Figure 4 :L’emplacement de la
rate dans le corps humain
Le thymus est surtout actif dans les premières années de la vie. Il devient
par la suite peu actif. Il est situé dans le thorax, entre les poumons, et il
recouvre partiellement la partie supérieure du cœur .
Le thymus:
Figure 5 : Représente le Thymus Chez l’enfant et chez
l’adulte
La moelle osseuse :
est le lieu de l'hématopoïèse. Dans ce compartiment se trouvent les cellules
souches hématopoïétiques, dont dérivent tous les leucocytes.
Les lymphocytes B se développent dans la moelle osseuse
Figure 6 : Représente la moelle osseuse
Mécanismes cellulaires du développement embryonnaire
lymphatique:
La formation du système lymphatique au cours de l’embryogenèse s’effectue
après celle du système cardiovasculaire, mais lui est étroitement associée. Le
système lymphatique se constitue en partie par la différenciation de cellules
lymphangioblastiques du mésenchyme primaire et par la formation de six sacs
lymphatiques fœtaux induits par bourgeonnement à partir de la vascularisation
initiale . Les sacs lymphatiques fœtaux se forment à partir de grosses veines
centrales préexistantes dans les régions jugulaire et péri-mésonéphrique à la
suite de multiples fusions des capillaires régionaux. Chez l’homme, ces sacs
primitifs apparaissent entre la sixième et la septième semaine du
développement embryonnaire, soit environ quatre semaines après le début de
la formation des premiers vaisseaux sanguins
Ontogenèse du système lymphatique
Aucune des connexions veino-lymphatiques n’est alors réalisée, à l’exception
de celles de la région du canal thoracique gauche. Les premiers vaisseaux
apparaissent alors par bourgeonnement à partir de ces sacs primitifs avant
leur progression vers les régions périphériques. Par ailleurs, l’origine
mésenchymateuse du système lymphatique est confirmée par la présence
de lymphangioblastes durant le développement embryonnaire, initialement
localisés au niveau du mésoderme paraxial et splanchnopleural à l’origine de
la formation d’une partie du système lymphatique
lymphangiogenèse
lymphangiogenèse constitue, à l’heure actuelle, une voie de recherche majeure en
cancérologie, grâce à la découverte de nouvelles molécules
principalement exprimées à la surface de l’endothélium lymphatique.
Chez l’adulte:
blessure et de régénération tissulaire.
La principale protéine impliquée dans la lymphangiogenèse est le VEGFR-3,
récepteur à activité tyrosine kinase. Le VEGFR-3 est exprimé par les cellules
endothéliales lymphatiques. Les deux ligands connus sont le VEGF-C
et le VEGF-D.
Dans une certaine mesure, le VEGF-C et le VEGF-D peuvent également activer le
VEGFR-2 et, ainsi, avoir un rôle de stimulation de l’angiogenèse
Les données in vitro et in vivo montrent que les tumeurs exprimant VEGF-C et
VEGF-D ont la capacité d’induire la lymphangiogenèse, d’augmenter
la densité
des vaisseaux lymphatiques et le potentiel invasif en favorisant la migration
des cellules tumorales vers les relais ganglionnaires
La lymphangiogenèse est d’ailleurs bloquée lorsqu’on neutralise
le VEGF-C et VEGF-D en utilisant du VEGFR-3 soluble ou en bloquant le
récepteur par un anticorps anti-VEGFR-3.
Le récepteur 1 de l’acide hyaluronique
LYVE-1 est le premier marqueur de la
différenciation lymphatique de la
cellule endothéliale. C’est un
homologue de CD 44. Il est exprimé
dans les cellules endothéliales des
veines cardinales antérieures qui se
différencient en cellules lymphatiques
LYVE-1 participe au transport de
l’acide hyaluronique et à la migration
des leucocytes à travers les vaisseaux
lymphatiques.
LYVE-1:
Prox-1 est exprimé par les cellules endothéliales du côté latérodorsal de la veine
cardinale ainsi que par des cellules qui semblent issues du vaisseau et qui vont
fusionner pour former les sacs lymphatiques primitifs.
L’inactivation de Proxl provoque l’absence de système lymphatique et la mort
des embryons à E 14,5 résultant d’un blocage dans la spécification des CE
lymphatiques.
la surexpression de Prox1 dans les cellules endothéliales vasculaires en culture
conduit à l’expression du récepteur 3 du VEGF (VEGFR-3) et de l’intégrine a9
qui rendent la cellule endothéliale sensible au VEGF-C
L’activation des marqueurs lymphatiques est associée à la répression de
marqueurs veineux
Prox-1:
L’ensemble de ces données contribue à considérer Prox-1 comme un gène majeur
indispensable de la différenciation lymphatique.
Comment fonctionne le système lymphatique?
Le système lymphatique a trois fonctions principales :
1. Faire circuler les liquides et réguler leur niveau dans le corps :
Tout excès de liquide qui s’échappe de la circulation sanguine est recueilli par le
système lymphatique et renvoyé. Ceci permet d’empêcher la formation
d’oedème (gonflement dû à un excès de liquide) et maintient les niveaux de
liquide dans le corps et dans la circulation sanguine à des limites normales.
2. Absorber les graisses contenues dans le système digestif :
les vaisseaux lymphatiques spéciaux, qu’on appelle chylifères, se situent à
l’intérieur du tube digestif et sont responsables d’absorber les graisses et les
vitamines liposolubles des aliments. Les graisses sont ensuite transportées vers la
circulation sanguine et utilisées selon les besoins.
3. Défendre le corps contre les infections :
Les vaisseaux du système lymphatique déplacent le liquide lymphatique et les
lymphocytes dans tout le corps. Le liquide lymphatique, qui voyage à travers les
vaisseaux lymphatiques, passe par les ganglions lymphatiques, qui sont
principalement constitués de lymphocytes. Les lymphocytes servent à filtrer le
liquide lymphatique de tout débris, il écarte les bactéries, les virus et tout autre
corps étranger. Le corps peut ainsi rester à l’abri des organismes envahisseurs et
des infections par le fait même.
Conclusion
Le système lymphatique est l’un des organes les plus importants du corps
humain en raison de son grand rôle dans le transfert des lymphocytes et des
grands phagocytes qui aident le corps à se défendre et les scientifiques ont
prouvé sa relation avec l’oncologie et la possibilité de détection précoce du
cancer et de trouver un remède
Merci pour
votre attention.

Contenu connexe

Similaire à ex1.pptx

System lymphatique
System lymphatiqueSystem lymphatique
System lymphatique
noraeah med
 
Dcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathie
Dcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathieDcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathie
Dcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathie
PianissimoSiriusH
 
cours-AS-présentation-du-corps-humain-converti-converti.pdf
cours-AS-présentation-du-corps-humain-converti-converti.pdfcours-AS-présentation-du-corps-humain-converti-converti.pdf
cours-AS-présentation-du-corps-humain-converti-converti.pdf
BadrAbouAlia
 
Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des
Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des
Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des
medecindumaroc
 

Similaire à ex1.pptx (20)

System lymphatique
System lymphatiqueSystem lymphatique
System lymphatique
 
histologie: membrane plasmique
 histologie: membrane plasmique histologie: membrane plasmique
histologie: membrane plasmique
 
2 Anatomie physio Cellule.pptx.pdf
2 Anatomie physio Cellule.pptx.pdf2 Anatomie physio Cellule.pptx.pdf
2 Anatomie physio Cellule.pptx.pdf
 
Cahier n°1
Cahier n°1Cahier n°1
Cahier n°1
 
Lecture 3 Phagocytic Cells
Lecture 3 Phagocytic CellsLecture 3 Phagocytic Cells
Lecture 3 Phagocytic Cells
 
Le syst. circ. initiation ah
Le syst. circ. initiation ahLe syst. circ. initiation ah
Le syst. circ. initiation ah
 
Reticulum endoplasmique et granule secretoire
Reticulum endoplasmique et granule secretoireReticulum endoplasmique et granule secretoire
Reticulum endoplasmique et granule secretoire
 
semiologie.pptx
semiologie.pptxsemiologie.pptx
semiologie.pptx
 
1 la composition du plasma
1  la composition du plasma1  la composition du plasma
1 la composition du plasma
 
4ºeso Chapitre 1 La Cellule
4ºeso Chapitre 1 La Cellule4ºeso Chapitre 1 La Cellule
4ºeso Chapitre 1 La Cellule
 
Rapport cancer du sang 2016 BioNeed
Rapport cancer du sang 2016 BioNeedRapport cancer du sang 2016 BioNeed
Rapport cancer du sang 2016 BioNeed
 
Dcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathie
Dcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathieDcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathie
Dcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathie
 
Cycle cellulaire mitose et cellules souches
Cycle cellulaire mitose et cellules souchesCycle cellulaire mitose et cellules souches
Cycle cellulaire mitose et cellules souches
 
Tp histologie corrigé
Tp histologie corrigéTp histologie corrigé
Tp histologie corrigé
 
Kccanada fs4f fr_mcl_facts_2018
Kccanada fs4f fr_mcl_facts_2018Kccanada fs4f fr_mcl_facts_2018
Kccanada fs4f fr_mcl_facts_2018
 
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
 
Reins
ReinsReins
Reins
 
cours-AS-présentation-du-corps-humain-converti-converti.pdf
cours-AS-présentation-du-corps-humain-converti-converti.pdfcours-AS-présentation-du-corps-humain-converti-converti.pdf
cours-AS-présentation-du-corps-humain-converti-converti.pdf
 
Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des
Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des
Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des
 
Synthese de tissu epithelial
Synthese de tissu epithelialSynthese de tissu epithelial
Synthese de tissu epithelial
 

ex1.pptx

  • 1. République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université 8 Mai 1945 Guelma Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Sciences de la terre et de l’Univers 3 éme année licence Spécialité : immunologie Module :Système Lymphatique Sous la supervision de: Mme Boukemara Le théme: Évolution des connaissances histologiques et cellulaires du système lymphatique pendant l’embryogenèse et à l’âge adulte Présenté par - Hamida Oussama - Lazzouni Chemese Eddine - Belalia Zaid Année universitaire : 2022/2023
  • 2. Plan de travail 1.Introduction 2.Composants du système lymphatique 3.Les organes lymphatiques 4.Mécanismes cellulaires du développement embryonnaire lymphatique 5.Lymphangiogenèse 6.Comment fonctionne le système lymphatique 7.Conclusion
  • 3. C’est un système constitué de vaisseaux, de ganglions et d’organes qui sont reliés à toutes les parties du corps porteuses de lymphe, un liquide transparent contenant des lymphocytes Le système lymphatique est impliqué dans la production et le transport de lymphocytes et d'anticorps, la phagocytose des particules et le mouvement des graisses du système digestif vers la circulation. Il peut donc être considéré comme faisant partie des systèmes hémopoïétique (formation du sang), immunitaire, réticulo-endothélial et digestif. Introduction
  • 4. Composants du système lymphatique Ganglions lymphatiques : de petits organes en forme de haricot qu’on trouve dans tout le corps Le role : 1) ils écartent les bactéries, les virus et d’autres corps étrangers. 2) Lorsqu’ils sont blessés, ils peuvent gonfler et devenir doux au toucher. Dans la plupart des cas où les ganglions lymphatiques sont enflés, il s’agit simplement de la réaction du système immunitaire à l’infection.
  • 5. Figure 1 : Représente les ganglions lymphatiques au niveau du cou dans deux états différents
  • 6. Canaux lymphatiques : Canaux lymphatiques : des vaisseaux qui permettent au liquide lymphatique (qu’on appelle aussi lymphe) de circuler dans tout le corps Figure 2 : Représente les canaux lymphatiques
  • 7. Les organes lymphatiques : La rate: Organe situé dans la partie supérieure gauche de l’abdomen en dérivation sur circulation sanguine. Deux fonctions essentielles : développer une réponse immune et eliminer les substances particulaires, les globules rouges âgés ou anormaux et les plaquettes Figure 3: Structure interne de la rate Figure 4 :L’emplacement de la rate dans le corps humain
  • 8. Le thymus est surtout actif dans les premières années de la vie. Il devient par la suite peu actif. Il est situé dans le thorax, entre les poumons, et il recouvre partiellement la partie supérieure du cœur . Le thymus: Figure 5 : Représente le Thymus Chez l’enfant et chez l’adulte
  • 9. La moelle osseuse : est le lieu de l'hématopoïèse. Dans ce compartiment se trouvent les cellules souches hématopoïétiques, dont dérivent tous les leucocytes. Les lymphocytes B se développent dans la moelle osseuse Figure 6 : Représente la moelle osseuse
  • 10. Mécanismes cellulaires du développement embryonnaire lymphatique: La formation du système lymphatique au cours de l’embryogenèse s’effectue après celle du système cardiovasculaire, mais lui est étroitement associée. Le système lymphatique se constitue en partie par la différenciation de cellules lymphangioblastiques du mésenchyme primaire et par la formation de six sacs lymphatiques fœtaux induits par bourgeonnement à partir de la vascularisation initiale . Les sacs lymphatiques fœtaux se forment à partir de grosses veines centrales préexistantes dans les régions jugulaire et péri-mésonéphrique à la suite de multiples fusions des capillaires régionaux. Chez l’homme, ces sacs primitifs apparaissent entre la sixième et la septième semaine du développement embryonnaire, soit environ quatre semaines après le début de la formation des premiers vaisseaux sanguins Ontogenèse du système lymphatique
  • 11. Aucune des connexions veino-lymphatiques n’est alors réalisée, à l’exception de celles de la région du canal thoracique gauche. Les premiers vaisseaux apparaissent alors par bourgeonnement à partir de ces sacs primitifs avant leur progression vers les régions périphériques. Par ailleurs, l’origine mésenchymateuse du système lymphatique est confirmée par la présence de lymphangioblastes durant le développement embryonnaire, initialement localisés au niveau du mésoderme paraxial et splanchnopleural à l’origine de la formation d’une partie du système lymphatique
  • 12. lymphangiogenèse lymphangiogenèse constitue, à l’heure actuelle, une voie de recherche majeure en cancérologie, grâce à la découverte de nouvelles molécules principalement exprimées à la surface de l’endothélium lymphatique. Chez l’adulte: blessure et de régénération tissulaire. La principale protéine impliquée dans la lymphangiogenèse est le VEGFR-3, récepteur à activité tyrosine kinase. Le VEGFR-3 est exprimé par les cellules endothéliales lymphatiques. Les deux ligands connus sont le VEGF-C et le VEGF-D. Dans une certaine mesure, le VEGF-C et le VEGF-D peuvent également activer le VEGFR-2 et, ainsi, avoir un rôle de stimulation de l’angiogenèse
  • 13. Les données in vitro et in vivo montrent que les tumeurs exprimant VEGF-C et VEGF-D ont la capacité d’induire la lymphangiogenèse, d’augmenter la densité des vaisseaux lymphatiques et le potentiel invasif en favorisant la migration des cellules tumorales vers les relais ganglionnaires La lymphangiogenèse est d’ailleurs bloquée lorsqu’on neutralise le VEGF-C et VEGF-D en utilisant du VEGFR-3 soluble ou en bloquant le récepteur par un anticorps anti-VEGFR-3.
  • 14. Le récepteur 1 de l’acide hyaluronique LYVE-1 est le premier marqueur de la différenciation lymphatique de la cellule endothéliale. C’est un homologue de CD 44. Il est exprimé dans les cellules endothéliales des veines cardinales antérieures qui se différencient en cellules lymphatiques LYVE-1 participe au transport de l’acide hyaluronique et à la migration des leucocytes à travers les vaisseaux lymphatiques. LYVE-1:
  • 15. Prox-1 est exprimé par les cellules endothéliales du côté latérodorsal de la veine cardinale ainsi que par des cellules qui semblent issues du vaisseau et qui vont fusionner pour former les sacs lymphatiques primitifs. L’inactivation de Proxl provoque l’absence de système lymphatique et la mort des embryons à E 14,5 résultant d’un blocage dans la spécification des CE lymphatiques. la surexpression de Prox1 dans les cellules endothéliales vasculaires en culture conduit à l’expression du récepteur 3 du VEGF (VEGFR-3) et de l’intégrine a9 qui rendent la cellule endothéliale sensible au VEGF-C L’activation des marqueurs lymphatiques est associée à la répression de marqueurs veineux Prox-1:
  • 16. L’ensemble de ces données contribue à considérer Prox-1 comme un gène majeur indispensable de la différenciation lymphatique.
  • 17. Comment fonctionne le système lymphatique? Le système lymphatique a trois fonctions principales : 1. Faire circuler les liquides et réguler leur niveau dans le corps : Tout excès de liquide qui s’échappe de la circulation sanguine est recueilli par le système lymphatique et renvoyé. Ceci permet d’empêcher la formation d’oedème (gonflement dû à un excès de liquide) et maintient les niveaux de liquide dans le corps et dans la circulation sanguine à des limites normales.
  • 18. 2. Absorber les graisses contenues dans le système digestif : les vaisseaux lymphatiques spéciaux, qu’on appelle chylifères, se situent à l’intérieur du tube digestif et sont responsables d’absorber les graisses et les vitamines liposolubles des aliments. Les graisses sont ensuite transportées vers la circulation sanguine et utilisées selon les besoins. 3. Défendre le corps contre les infections : Les vaisseaux du système lymphatique déplacent le liquide lymphatique et les lymphocytes dans tout le corps. Le liquide lymphatique, qui voyage à travers les vaisseaux lymphatiques, passe par les ganglions lymphatiques, qui sont principalement constitués de lymphocytes. Les lymphocytes servent à filtrer le liquide lymphatique de tout débris, il écarte les bactéries, les virus et tout autre corps étranger. Le corps peut ainsi rester à l’abri des organismes envahisseurs et des infections par le fait même.
  • 19. Conclusion Le système lymphatique est l’un des organes les plus importants du corps humain en raison de son grand rôle dans le transfert des lymphocytes et des grands phagocytes qui aident le corps à se défendre et les scientifiques ont prouvé sa relation avec l’oncologie et la possibilité de détection précoce du cancer et de trouver un remède