SlideShare une entreprise Scribd logo
Les foulards blancs Cliquez pour débuter
"C’est une histoire vraie : Jean, 20 ans, avait fait une saloperie immonde à ses parents. Vous savez... la saloperie dont une famille ne se remet pas, en général.  Alors son père lui dit: “Jean, fous le camp ! Ne remets plus jamais les pieds à la maison !“  Jean est parti, la mort dans l’âme.
Et puis, quelques semaines plus tard, il se dit: “J’ai été la pire des ordures ! Je vais demander pardon à mon vieux... Oh oui ! Je vais lui dire: pardon.”  Alors, il écrit à son père : “ Papa, je te demande pardon. J’ai été le pire des pourris et des salauds. Mais je t’en prie, papa, peux-tu me pardonner?
“ Je ne te mets pas mon adresse sur l’enveloppe, non... Mais simplement, si tu me pardonnes, je t’en prie, mets un foulard blanc sur le pommier qui est devant la maison. Tu sais, la longue allée de pommiers qui conduit à la maison. Sur le dernier pommier, papa, mets un foulard blanc si tu me pardonnes.”  “ Alors je saurai, oui je saurai que je peux revenir à la maison.”
Comme il était mort de peur, il se dit: “Je pense que jamais papa ne mettra pas ce foulard blanc. Alors, il appelle son ami, son frère, Marc et dit: “Je t’en supplie, Marc, viens avec moi. Voilà ce qu’on va faire : je vais conduire jusqu’à 500 mètres de la maison et je te passerai le volant. Je fermerai les yeux. Lentement, tu   descendras l’allée bordée de pommiers.  Tu t’arrêteras. Si tu   vois le foulard blanc sur le dernier pommier devant la maison, alors je bondirai. Sinon, je garderai les yeux fermés et tu repartiras. Je ne reviendrai plus jamais à la maison.”
Ainsi dit, ainsi fait. À 500 mètres de la maison, Jean passe le volant à Marc et ferme les yeux. Lentement, Marc descend l’allée des pommiers. Puis il s’arrête. Et Jean, toujours les yeux fermés, dit: “Marc, mon ami, mon frère, je t’en supplie, est-ce que mon père a mis un foulard blanc dans le pommier devant la maison ?“  Marc lui répond: “Non, il n’y a pas un foulard blanc sur le pommier devant la maison... mais il y en a des centaines sur tous les pommiers qui “conduisent à la maison!”
Puissiez-vous, Frères et Soeurs, vous qui avez entendu cette belle histoire du foulard blanc, emporter dans votre coeur des milliers de foulards blancs. Ils seront autant de miracles que vous sèmerez partout, en demandant pardon à ceux que vous avez offensés ou en vous pardonnant vous-mêmes.  Alors vous serez des « êtres de miséricorde »
Merveilleux texte de: Guy Gilbert http://jean-yves.larbanet13.club.fr/ index.htm Création Sérénité© http:// www.chezserenite.com Musique: Ernesto Cortazar « Under the moonlight »

Contenu connexe

Similaire à Les foulards blancs

Wery
WeryWery
Wery
LeSoir.be
 
Le petit nicolas et les copains
Le petit nicolas et les copainsLe petit nicolas et les copains
Le petit nicolas et les copains
martagracialosilla
 
Luigi pirandello chacun sa verite
Luigi pirandello chacun sa veriteLuigi pirandello chacun sa verite
Luigi pirandello chacun sa verite
PeterPeter1980
 
PresentacióN PoèMes
PresentacióN PoèMesPresentacióN PoèMes
PresentacióN PoèMes
estelairene
 
« Alan Lambin et l'esprit qui pleurait » de Jean-Marc Dhainaut
« Alan Lambin et l'esprit qui pleurait » de Jean-Marc Dhainaut« Alan Lambin et l'esprit qui pleurait » de Jean-Marc Dhainaut
« Alan Lambin et l'esprit qui pleurait » de Jean-Marc Dhainaut
Taurnada
 

Similaire à Les foulards blancs (6)

Wery
WeryWery
Wery
 
Le petit nicolas et les copains
Le petit nicolas et les copainsLe petit nicolas et les copains
Le petit nicolas et les copains
 
Luigi pirandello chacun sa verite
Luigi pirandello chacun sa veriteLuigi pirandello chacun sa verite
Luigi pirandello chacun sa verite
 
PresentacióN PoèMes
PresentacióN PoèMesPresentacióN PoèMes
PresentacióN PoèMes
 
Nelly l1
Nelly l1Nelly l1
Nelly l1
 
« Alan Lambin et l'esprit qui pleurait » de Jean-Marc Dhainaut
« Alan Lambin et l'esprit qui pleurait » de Jean-Marc Dhainaut« Alan Lambin et l'esprit qui pleurait » de Jean-Marc Dhainaut
« Alan Lambin et l'esprit qui pleurait » de Jean-Marc Dhainaut
 

Plus de Siham

Je continuerai
Je continueraiJe continuerai
Je continuerai
Siham
 
Ta religion n'a aucune importance
Ta religion n'a aucune importanceTa religion n'a aucune importance
Ta religion n'a aucune importance
Siham
 
Fleurd Honnetete
Fleurd HonneteteFleurd Honnetete
Fleurd Honnetete
Siham
 
Tendre la main
Tendre la mainTendre la main
Tendre la main
Siham
 
Sagesse Asie
Sagesse AsieSagesse Asie
Sagesse Asie
Siham
 
Paradigme
ParadigmeParadigme
Paradigme
Siham
 
Croquons Dans La Vie
Croquons Dans La VieCroquons Dans La Vie
Croquons Dans La Vie
Siham
 
Trois Choses
Trois ChosesTrois Choses
Trois Choses
Siham
 
Oeufs En Dentelle
Oeufs En DentelleOeufs En Dentelle
Oeufs En Dentelle
Siham
 
Voeux2010ms
Voeux2010msVoeux2010ms
Voeux2010ms
Siham
 
Lespontsdelavie.....
Lespontsdelavie.....Lespontsdelavie.....
Lespontsdelavie.....
Siham
 
40 Conseils
40 Conseils40 Conseils
40 Conseils
Siham
 
Sculptures Sur Savon
Sculptures Sur SavonSculptures Sur Savon
Sculptures Sur Savon
Siham
 
Chocolat Artistique
Chocolat ArtistiqueChocolat Artistique
Chocolat Artistique
Siham
 
Water Colors
Water ColorsWater Colors
Water Colors
Siham
 
Une Petite Cajolerie
Une Petite CajolerieUne Petite Cajolerie
Une Petite Cajolerie
Siham
 
Un Ami
Un AmiUn Ami
Un Ami
Siham
 
Renaissance Printemps
Renaissance PrintempsRenaissance Printemps
Renaissance Printemps
Siham
 
Positif
PositifPositif
Positif
Siham
 
Pierre Auguste Renoir
Pierre Auguste RenoirPierre Auguste Renoir
Pierre Auguste Renoir
Siham
 

Plus de Siham (20)

Je continuerai
Je continueraiJe continuerai
Je continuerai
 
Ta religion n'a aucune importance
Ta religion n'a aucune importanceTa religion n'a aucune importance
Ta religion n'a aucune importance
 
Fleurd Honnetete
Fleurd HonneteteFleurd Honnetete
Fleurd Honnetete
 
Tendre la main
Tendre la mainTendre la main
Tendre la main
 
Sagesse Asie
Sagesse AsieSagesse Asie
Sagesse Asie
 
Paradigme
ParadigmeParadigme
Paradigme
 
Croquons Dans La Vie
Croquons Dans La VieCroquons Dans La Vie
Croquons Dans La Vie
 
Trois Choses
Trois ChosesTrois Choses
Trois Choses
 
Oeufs En Dentelle
Oeufs En DentelleOeufs En Dentelle
Oeufs En Dentelle
 
Voeux2010ms
Voeux2010msVoeux2010ms
Voeux2010ms
 
Lespontsdelavie.....
Lespontsdelavie.....Lespontsdelavie.....
Lespontsdelavie.....
 
40 Conseils
40 Conseils40 Conseils
40 Conseils
 
Sculptures Sur Savon
Sculptures Sur SavonSculptures Sur Savon
Sculptures Sur Savon
 
Chocolat Artistique
Chocolat ArtistiqueChocolat Artistique
Chocolat Artistique
 
Water Colors
Water ColorsWater Colors
Water Colors
 
Une Petite Cajolerie
Une Petite CajolerieUne Petite Cajolerie
Une Petite Cajolerie
 
Un Ami
Un AmiUn Ami
Un Ami
 
Renaissance Printemps
Renaissance PrintempsRenaissance Printemps
Renaissance Printemps
 
Positif
PositifPositif
Positif
 
Pierre Auguste Renoir
Pierre Auguste RenoirPierre Auguste Renoir
Pierre Auguste Renoir
 

Les foulards blancs

  • 1. Les foulards blancs Cliquez pour débuter
  • 2. "C’est une histoire vraie : Jean, 20 ans, avait fait une saloperie immonde à ses parents. Vous savez... la saloperie dont une famille ne se remet pas, en général. Alors son père lui dit: “Jean, fous le camp ! Ne remets plus jamais les pieds à la maison !“ Jean est parti, la mort dans l’âme.
  • 3. Et puis, quelques semaines plus tard, il se dit: “J’ai été la pire des ordures ! Je vais demander pardon à mon vieux... Oh oui ! Je vais lui dire: pardon.” Alors, il écrit à son père : “ Papa, je te demande pardon. J’ai été le pire des pourris et des salauds. Mais je t’en prie, papa, peux-tu me pardonner?
  • 4. “ Je ne te mets pas mon adresse sur l’enveloppe, non... Mais simplement, si tu me pardonnes, je t’en prie, mets un foulard blanc sur le pommier qui est devant la maison. Tu sais, la longue allée de pommiers qui conduit à la maison. Sur le dernier pommier, papa, mets un foulard blanc si tu me pardonnes.” “ Alors je saurai, oui je saurai que je peux revenir à la maison.”
  • 5. Comme il était mort de peur, il se dit: “Je pense que jamais papa ne mettra pas ce foulard blanc. Alors, il appelle son ami, son frère, Marc et dit: “Je t’en supplie, Marc, viens avec moi. Voilà ce qu’on va faire : je vais conduire jusqu’à 500 mètres de la maison et je te passerai le volant. Je fermerai les yeux. Lentement, tu descendras l’allée bordée de pommiers. Tu t’arrêteras. Si tu vois le foulard blanc sur le dernier pommier devant la maison, alors je bondirai. Sinon, je garderai les yeux fermés et tu repartiras. Je ne reviendrai plus jamais à la maison.”
  • 6. Ainsi dit, ainsi fait. À 500 mètres de la maison, Jean passe le volant à Marc et ferme les yeux. Lentement, Marc descend l’allée des pommiers. Puis il s’arrête. Et Jean, toujours les yeux fermés, dit: “Marc, mon ami, mon frère, je t’en supplie, est-ce que mon père a mis un foulard blanc dans le pommier devant la maison ?“ Marc lui répond: “Non, il n’y a pas un foulard blanc sur le pommier devant la maison... mais il y en a des centaines sur tous les pommiers qui “conduisent à la maison!”
  • 7. Puissiez-vous, Frères et Soeurs, vous qui avez entendu cette belle histoire du foulard blanc, emporter dans votre coeur des milliers de foulards blancs. Ils seront autant de miracles que vous sèmerez partout, en demandant pardon à ceux que vous avez offensés ou en vous pardonnant vous-mêmes. Alors vous serez des « êtres de miséricorde »
  • 8. Merveilleux texte de: Guy Gilbert http://jean-yves.larbanet13.club.fr/ index.htm Création Sérénité© http:// www.chezserenite.com Musique: Ernesto Cortazar « Under the moonlight »