SlideShare une entreprise Scribd logo
Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique – Opinion
Julien Potéreau, Directeur d’études au Département Politique – Opinion
Rosalie Ollivier, Chargée d’études au Département Politique – Opinion
Une étude
pour le
Les Français et les prélèvements fiscaux et sociaux
Les Français connaissent-ils les différents prélèvements fiscaux et sociaux ?
Quel regard portent-ils sur le système fiscal français en général et leur situation
personnelle dans ce domaine ?
Septembre 2021
Sommaire
2
Méthodologie d’enquête P.3
La connaissance du système de prélèvements obligatoires par les contribuables P.5
L’acceptation de l’impôt P.15
La perception de l’équité de l’impôt P.23
L’utilisation de l’argent public issu des impôts P.28
Les relations entre les contribuables et l’administration fiscale P.32
La perception des prélèvements sociaux P.37
Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu P.41
La crise Covid P.51
Méthodologie d’enquête
3
Enquête réalisée en ligne du 3 au 9 septembre 2021.
Échantillon de 1 013 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus
La moitié des répondants a été exposée à un rappel sous forme de deux graphiques sur les recettes et dépenses de l’État en
milieu de questionnaire, tandis que l’autre moitié n’y a pas été exposée.
Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes, sur chacun des deux sous-échantillons :
sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et taille d’agglomération de l’interviewé(e).
Aide à la lecture des résultats détaillés :
▪ Les chiffres présentés sont exprimés en pourcentage.
▪ Les chiffres en italique sont ceux qui apparaissent significativement au-dessus de la moyenne.
▪ Dans le cadre de ce document, nous distinguons 3 niveaux de revenus :
▪ Revenus faibles : le revenu net mensuel du foyer estimé par le répondant est inférieur à 2 000 €
▪ Revenus moyens : le revenu net mensuel du foyer estimé par le répondant est compris entre 2 000 e et 4 000 €
▪ Revenus élevés : le revenu net mensuel du foyer estimé par le répondant est supérieur à 4 000 €
.
Intervalle de confiance
4
Note de lecture : dans le cas d’un échantillon de 1 000 personnes, si le pourcentage mesuré est de 10%, la marge d’erreur est égale à 1,8.
Il y a donc 95% de chance que le pourcentage réel soit compris entre 8,2% et 11,8% (plus ou moins 1,8 points).
Taille de l’échantillon 5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 50%
100 interviews 4,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10
200 interviews 3,1 4,3 5,7 6,5 6,9 7,1
300 interviews 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8
400 interviews 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0
500 interviews 2,0 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5
600 interviews 1,8 2,4 3,3 3,8 4,0 4,1
800 interviews 1,5 2,1 2,8 3,2 3,4 3,5
1 000 interviews 1,4 1,8 2,5 2,9 3,0 3,1
2 000 interviews 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,3
3 000 interviews 0,8 1,1 1,5 1,7 1,8 1,8
4 000 interviews 0,7 0,9 1,3 1,5 1,6 1,6
6 000 interviews 0,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1,4
L’intervalle de confiance (parfois appelé « marge d’erreur ») permet de déterminer la confiance qui peut être attribuée à une valeur, en prenant en compte la valeur observée et la
taille de l’échantillon. Si le calcul de l’intervalle de confiance concerne les sondages réalisés avec la méthode aléatoire, il est communément admis qu’il est proche pour les
sondages réalisés avec la méthode des quotas.
La connaissance du système de prélèvements obligatoires
par les contribuables
Lorsqu’on évoque les prélèvements obligatoires, les Français pensent d’abord aux impôts, qu’ils
jugent d’emblée trop élevés
6
Quand vous pensez aux prélèvements obligatoires en France, quels sont tous les mots, toutes les idées, toutes les représentations qui vous viennent à l’esprit ?
Question ouverte, réponses spontanées
- À tous -
« Impôts sur le revenu, impôts locaux et
fonciers, TVA, CSG, remboursement de
la dette sociale, taxes, fisc »
« On paie vraiment trop d’impôts »
« Ils sont un peu élevés. Comme ils
sont prélevés, on ne s'en occupe pas.
Il faut juste surveiller son compte. »
« TVA, CSG , Sécurité sociale, retraites… »
« [Ils sont] beaucoup trop
élevés, parfois injustes »
4
12
21
16 14
6
3 1
23
Moins de 10% Entre 10 et 19% Entre 20 et 29% Entre 30 et 39% Entre 40 et 49% Entre 50 et 59% Entre 60 et 69% 70% et plus Vous ne savez pas
7
Quel est selon vous, en %, le niveau général des prélèvements obligatoires en France, par rapport à l’ensemble des richesses produites dans le pays en une année ?
- À tous, en % -
La plupart des Français estiment le niveau général des prélèvements obligatoires en France à moins de
50% de l’ensemble des richesses produites, mais seuls 14% le situent entre 40% et 49%
10% estiment le niveau des
prélèvements obligatoires à 50% des
richesses produites ou plus
Hommes : 17%
65 ans et plus : 19%
53% estiment le niveau des
prélèvements obligatoires à moins de 40%
des richesses produites
Pour rappel, le niveau réel des prélèvements
obligatoires en France en 2020 était de
44,5% du PIB
6
12
20
10
14
4 3 3
28
2
13
21 20
15
7
3 1
19
2
10
23
19 19
11
3 3
10
Moins de 10% Entre 10 et 19% Entre 20 et 29% Entre 30 et 39% Entre 40 et 49% Entre 50 et 59% Entre 60 et 69% 70% ou plus Vous ne savez pas
8
Quel est selon vous, en %, le niveau général des prélèvements obligatoires en France, par rapport à l’ensemble des richesses produites dans le pays en une année ?
- À tous, en % -
Revenus faibles (revenus mensuels nets du foyer inférieurs à 2 000 €)
Revenus moyens (revenus mensuels nets du foyer compris entre 2 000 € et 4 000 €)
Les Français ayant les revenus les plus faibles se sentent moins à même d’estimer le niveau général
des prélèvements obligatoires en France
Revenus élevés (revenus mensuels nets du foyer supérieurs à 4 000 €)
Pour rappel, le niveau réel des prélèvements
obligatoires en France en 2020 était de
44,5% du PIB
De manière générale, les Français ont le sentiment que le niveau d’impôt est plus élevé en France que
dans chacun des autres pays cités, même s’ils se montrent un peu plus nuancés pour certains pays
9
Selon vous, le niveau général des prélèvements obligatoires dans chacun des pays suivants est-il plus élevé, moins élevé ou ni plus ni moins élevé qu’en France ?
- À tous, en % -
43
43
42
41
40
40
37
10
8
8
19
16
20
17
14
13
15
8
10
8
10
31
34
33
31
33
31
34
2
2
2
1
1
1
2
Allemagne
Italie
Belgique
États-Unis
Royaume-Uni
Suisse
Suède
Moins élevé qu’en France
Plus élevé qu’en France
Ni plus, ni moins élevé qu’en France
Vous ne savez pas
Ne se prononce pas
TVA, impôt sur le revenu et CSG sont les prélèvements qui apparaissent nettement en tête dans l’esprit
des Français
10
Parmi les prélèvements obligatoires que vous connaissez, quels sont ceux qui vous viennent spontanément à l’esprit ?
Question ouverte, 5 champs de réponse possibles
- À tous, en % -
57
27
26
19
3
40
24
10
10
7
5
5
20
15
7
3
6
6
4
4
ST IMPOTS - TAXES
La TVA
Les impôts (sans précision)
L'impôt sur le revenu
Les taxes (sans précision)
ST SOCIAL - SANTÉ
La CSG
La CRDS, la RDS
La Sécurité sociale, l'assurance maladie
Les cotisations pour la retraite
La cotisation chômage
Les cotisations sociales, les charges sociales
ST HABITAT - LOGEMENT
Les impôts fonciers, la taxe foncière
La taxe d'habitation
La redevance audiovisuelle, la taxe sur l'audiovisuel
ST ENTREPRISES - TRAVAIL
ST CONSOMMATION
L'électricité, la facture d'électricité, EDF
ST DIVERS NSP, rien, aucun : 18%
45
27
10
8
7
3
Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)
Impôt sur le revenu
Impôt sur les sociétés
Contribution Sociale Généralisée (CSG)
Taxe foncière
Ne se prononce pas
11
Comment classeriez-vous les 5 prélèvements obligatoires suivants selon le niveau de recettes fiscales qu’ils rapportent aux administrations publiques chaque année ? Vous les classerez dans
l’ordre, de celui qui rapporte le plus de recettes fiscales à celui qui rapporte le moins de recettes fiscales selon vous.
- À tous, en % -
Près de la moitié des Français estiment que la TVA constitue la première source de revenus de l’État,
quand 27% pensent que c’est l’impôt sur le revenu (1/2)
Hommes : 49%
65 ans et plus : 54%
PCS+ : 50%
En premier
Femmes : 32%
PCS- : 32%
PCS- : 11%
Actifs occupés : 10%
18-24 ans : 18%
25-34 ans : 17%
12
Comment classeriez-vous les 5 prélèvements obligatoires suivants selon le niveau de recettes fiscales qu’ils rapportent aux administrations publiques chaque année ? Vous les classerez dans
l’ordre, de celui qui rapporte le plus de recettes fiscales à celui qui rapporte le moins de recettes fiscales selon vous.
- À tous, en % -
Près de la moitié des Français estiment que la TVA constitue la première source de revenus de l’État,
quand 27% pensent que c’est l’impôt sur le revenu (2/2)
CSG
En premier
En deuxième
En troisième
En quatrième
En cinquième
Ne se prononce pas
45
17
13
13
9
3
27
24
19
14
13
3
10
22
23
19
23
3
7
13
20
31
26
3
TVA
Impôt sur le
revenu
Impôt sur les
sociétés
Taxe foncière
8
21
22
21
25
3
Plus de 7 Français sur 10 pensent payer la CSG, et davantage parmi ceux bénéficiant des revenus les
plus élevés
13
73
11
16
Oui Non Vous ne savez pas
Pensez-vous que vous payez la Contribution Sociale Généralisée (CSG) ?
- À tous, en % -
Pensent payer la CSG
59
81
89
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
77
69
Hommes
Femmes
32
58
75
87 85
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans et
plus
Près de la moitié des Français qui estiment payer la CSG avouent ne pas connaître son taux, la plupart
des autres ne le situant pas très loin du taux réel de 9,2%
14
Quel est, selon vous, le taux approximatif de CSG qui est prélevé sur vos revenus ?
- À ceux qui pensent payer la CSG, en % -
12
23
9
4
7
44
1
Moins de 5% Entre 5 et 9% Entre 10 et 14% Entre 15 et 19% 20% ou plus Vous ne savez pas Ne se prononce pas
Estimation médiane du taux de CSG prélevé : 7,4%
Actifs occupés : 8,5%
Indépendants, cadres et professions libérales : 9,4%
65 ans et plus : 28%
Pour rappel, le taux réel de CSG est de
9,2% pour les revenus d’activité
L’acceptation de l’impôt
75
4
21
Trop élevés Pas assez élevés Ni trop, ni pas assez élevés
Les ¾ des Français jugent les impôts trop élevés en France, et ce, quel que soit leur niveau de revenu
16
Pensez-vous que, de manière générale, les impôts en France sont… ?
- À tous, en % -
65 68 74 79 79
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans
et plus
Pensent que les impôts en France sont
trop élevés
74
76
74
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
73
76
Hommes
Femmes
62
3
34
1
Trop d'impôts
Pas assez d'impôts
Ni trop, ni pas assez d'impôts
Ne se prononce pas
Une nette majorité de Français estiment qu’ils paient trop d’impôts, notamment chez les catégories aux
revenus les plus élevés
17
Pensez-vous que vous payez personnellement… ?
- À tous, en % -
Pensent qu’ils paient trop d’impôts
52
69
69
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
48
61 64 64 65
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans
et plus
64
60
Hommes
Femmes
Près de 7 Français sur 10 se déclarent insatisfaits du système fiscal actuel en France
18
Êtes-vous satisfait(e) ou pas satisfait(e) du système fiscal actuel de la France ?
4
27
43
26
Très satisfait(e)
Plutôt satisfait(e)
Plutôt pas satisfait(e)
Pas du tout satisfait(e)
Oui : 31%
Non : 69%
- À tous, en % -
40
32 29 29 29
18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et
plus
Satisfaits
32
31
33
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
35
27
Hommes
Femmes
Les Français insatisfaits du système fiscal actuel mettent principalement en cause un manque d’équité
ainsi qu’un niveau d’impôt trop lourd pour les contribuables
19
Quelles sont, parmi la liste suivante, les raisons pour lesquelles vous n’êtes pas satisfait(e) du système fiscal actuel de la France ?
- À ceux qui se déclarent insatisfaits du système fiscal actuel de la France, en % -
54
49
37
19
2
Il n’est pas assez équitable
Le niveau global des impôts est trop élevé
Il est trop complexe, trop difficile à comprendre
Il n’est pas assez efficace
Autre
Hommes : 22%
Cadres et professions libérales : 28%
Cadres et professions libérales : 61%
Revenus élevés : 60%
Une très large majorité de Français considèrent le paiement des impôts comme un « acte citoyen »,
même si c’est légèrement moins le cas parmi les jeunes et les catégories aux revenus faibles
20
Êtes-vous d’accord ou pas d’accord avec l’affirmation suivante : « Payer ses impôts est un acte citoyen » ?
29
50
13
7
1
Tout à fait d'accord
Plutôt d'accord
Plutôt pas d'accord
Pas du tout d'accord
Ne se prononce pas
D’accord : 79%
Pas d’accord : 20%
71 72 76 81
88
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans et
plus
D’accord
73
84
84
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
81
77
Hommes
Femmes
- À tous, en % -
Payer ses impôts est perçu comme un acte citoyen dans la mesure où cela contribue à la vie du pays,
notamment en finançant les différents services publics (santé, aides sociales, etc.)
21
Veuillez indiquer en quelques mots pour quelles raisons vous êtes d’accord avec l’affirmation « Payer ses impôts est acte citoyen » :
28
10
4
25
8
6
6
5
4
16
11
14
9
10
6
4
10
4
4
9
4
7
4
3
ST VIE DU PAYS
Le fonctionnement du pays, cela contribue à faire fonctionner le pays
Cela contribue à l'effort collectif, l'intérêt commun
ST DOMAINES
Cela contribue à financer les services publics
Cela permet de redistribuer l'argent
Cela contribue au financement des infrastructures
Cela contribue à financer le domaine de la santé (hôpitaux, soins...)
Cela contribue à financer l'éducation (écoles...)
ST ADHÉSION A L'IMPOT
Je trouve normal de payer des impôts
ST ÉGALITE
Tout le monde doit/devrait payer des impôts
ST ACTION
C'est un acte participatif
On aide les autres
ST FINANCES
Si on paie des impôts, cela veut dire qu'on travaille, qu'on gagne sa vie
Il faut contribuer à l'impôt en fonction de ses revenus
ST VALEURS
C'est un acte solidaire
ST NÉGATIF
C'est une obligation, on ne nous laisse pas le choix
Les impôts sont trop élevés, on paie trop d'impôts, il y a des abus
- À ceux qui déclarent être d’accord avec l’affirmation « Payer ses impôts est un acte citoyen », en % -
NSP, rien, aucun : 9%
Ceux qui ne considèrent pas le paiement des impôts comme un acte citoyen invoquent en premier lieu
le montant des prélèvements, jugé excessif, ainsi que leur iniquité présumée
22
Veuillez indiquer en quelques mots pour quelles raisons vous n’êtes pas d’accord avec l’affirmation « Payer ses impôts est acte citoyen » :
29
12
11
4
4
20
8
6
6
2
13
8
3
2
7
3
2
2
18
6
5
5
2
ST FINANCES
Les impôts sont trop élevés
Il y a trop d'impôts
On est dépossédé du fruit de son travail
On a moins d'argent pour vivre
ST ÉGALITE
Certaines personnes échappent à l'impôt
Les riches devraient payer davantage
L'impôt n'est pas équitable
Ce sont toujours les mêmes qui paient (classe moyenne)
ST ABUS
On entretient des gens, il y a trop d'assistanat
C'est du vol, c'est une arnaque
Il y a des abus
ST DÉSACCORD
Je suis contre, je ne suis pas d'accord
Ce n'est pas normal, ce n'est pas à nous de payer
Je trouve ça injuste
ST DIVERS
Pas besoin de payer des impôts pour être un citoyen
C'est obligatoire, on n'a pas le choix
L'argent récolté est mal géré
On ne sait pas à quoi servent nos impôts
- À ceux qui déclarent ne pas être d’accord avec l’affirmation « Payer ses impôts est un acte citoyen », en % -
NSP, rien, aucun : 24%
La perception de l’équité de l’impôt
Rappel sur les recettes et dépenses publiques, présenté à la moitié des répondants au début de ce chapitre
24
Ces deux graphiques sur la répartition des recettes et dépenses de l’État ont été présentés à la moitié des répondants,
tandis que l’autre moitié n’a pas reçu d’information.
46
57
16
17
8
61
36
33
22
1
2
1
2/3 des Français jugent trop élevé le niveau d’imposition qui pèse sur les catégories aux revenus intermédiaires – ce
qui en fait la catégorie la moins épargnée selon eux (ce sentiment étant atténué chez ceux qui ont eu un rappel sur le
les recettes et dépenses publiques)
25
Selon l’idée que vous vous en faites, diriez-vous que le niveau des impôts payés par chacune des populations suivantes est… ?
48
66
21
20
7
59
31
26
19
1
1
1
Les ménages les plus modestes
Les ménages aux revenus intermédiaires
Les ménages les plus aisés
Non exposés au rappel
Trop important
Pas assez important
Juste
Ne se prononce pas
Exposés au rappel
- À tous, en % -
Au total :
47% des Français pensent que les ménages les plus modestes paient trop d’impôts
62% des Français pensent que les ménages aux revenus intermédiaires paient trop d’impôts
18% des Français pensent que les ménages les plus aisés paient trop d’impôts
Qu’ils soient exposés ou non au rappel sur les recettes et dépenses publiques, la majorité des Français
trouvent la redistribution des richesses insuffisante
26
26
55
18
1
Pensez-vous que le système fiscal redistribue les revenus de manière … ?
Non exposés au rappel
27
54
18
1
Exposés au rappel
Trop importante
Pas assez importante
Juste
Ne se prononce pas
- À tous, en % -
Au total, 55% des Français jugent que le système
fiscal ne redistribue pas assez les revenus.
En revanche, près de la moitié d’entre eux estiment que les impôts sur le patrimoine taxent les
richesses de manière trop importante
27
53
31
15
1
Et pensez-vous que les impôts sur le patrimoine (droits de succession, taxe foncière, impôt sur la fortune immobilière) taxent les richesses de manière… ?
Non exposés au rappel Exposés au rappel
46
35
19
Trop importante
Pas assez importante
Juste
Ne se prononce pas
- À tous, en % -
Au total, 49% des Français pensent que les
impôts sur le patrimoine taxent trop les richesses.
50 ans et plus : 53%
Revenus élevés : 58%
L’utilisation de l’argent public issu des impôts
Qu’ils soient exposés au rappel ou non, un peu plus d’1/3 des Français indiquent être satisfaits de
l’utilisation faite de l’argent public, quand les 2/3 restants se déclarent insatisfaits
29
5
29
39
26
1
Êtes-vous satisfait(e) ou pas satisfait(e) de la manière dont l’argent public issu des impôts est utilisé en général ?
Satisfait(e) : 34%
Pas satisfait(e) : 65%
Pas du tout satisfait(e)
Plutôt pas satisfait(e)
Plutôt satisfait(e)
Ne se prononce pas
Très satisfait(e)
5
33
39
23
Satisfait(e) : 38%
Pas satisfait(e) : 62%
Non exposés au rappel Exposés au rappel
- À tous, en % -
Au total, 36% des Français se déclarent satisfaits
de la manière dont l’argent public est utilisé.
Moins de 35 ans : 47%
52
41
29
38
45
42
7
10
21
2
3
7
1
1
1
De manière quasi unanime, les Français perçoivent un déséquilibre dans l’allocation des ressources de
l’État aux différentes missions dont il a la charge
30
Êtes-vous d’accord ou pas d’accord avec chacune des affirmations suivantes de manière générale ?
55
43
28
36
45
42
6
8
22
2
3
6
1
1
2
L'État dépense trop pour certaines missions et
pas assez pour d'autres
L'État devrait être plus efficace pour effectuer
les mêmes missions
L'État devrait réduire le nombre de missions
dont il a la charge
Non exposés au rappel Exposés au rappel
Pas du tout d’accord
Plutôt pas d’accord
Plutôt d’accord
Ne se prononce pas
Tout à fait d’accord
- À tous, en % -
91%
88%
70%
D’accord
90%
86%
71%
D’accord
Au total:
91% des Français pensent que l’État dépense trop pour certaines missions et pas assez pour d’autres
87% des Français pensent que l’État devrait être plus efficace pour effectuer les mêmes missions
70% des Français pensent que l’État devrait réduire le nombre de missions dont il a la charge
7
6
9
9
14
29
25
43
50
56
34
40
32
29
20
29
28
14
11
9
1
1
2
1
1
L'Union européenne
L'État
Les régions
Les départements
Les communes
Non exposés au rappel
9
6
9
12
16
30
31
47
51
51
36
38
31
25
23
24
24
12
11
9
1
1
1
1
1
Qu’ils soient exposés au rappel ou non, les Français accordent davantage leur confiance aux
institutions les plus locales (communes, départements), plutôt qu’à l’État ou l’Union européenne
31
Avez-vous confiance ou pas confiance en chacun des acteurs suivants pour utiliser efficacement l’argent public ?
Exposés au rappel
Pas du tout confiance
Plutôt pas confiance
Plutôt confiance
Ne se prononce pas
Tout à fait confiance
- À tous, en % -
36%
31%
52%
59%
70%
Confiance
39%
37%
56%
63%
67%
Confiance
La confiance envers l’Union européenne et l’État est plus
forte chez les jeunes et les catégories aux revenus élevés.
Les relations entre les contribuables et l’administration fiscale
28% des Français déclarent avoir eu un contact personnalisé avec l’administration fiscale au cours de
l’année écoulée
33
Au cours des 12 derniers mois, avez-vous eu au moins un contact personnalisé avec un ou des agents de l’administration fiscale ? On parle bien ici des échanges avec une personne, et non
des envois automatisés qu’il peut vous arriver de recevoir. Plusieurs réponses possibles
28
14
8
8
6
71
1
ST Oui
Oui, via un échange de mails
Oui, en me rendant dans un centre des
finances publiques ou une trésorerie
Oui, via un échange téléphonique
Oui, via un échange de courriers
Non, je n'ai pas eu de contact avec
l'administration fiscale
Ne se prononce pas
- À tous, en % -
Hommes : 32%
Moins de 35 ans : 45%
PCS+ : 36%
4 7 6
15
11
18 21
6
12
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
18%
50%
28%
4%
Les Français qui ont eu affaire à l’administration fiscale se montrent plutôt satisfaits de leur échange,
même si seuls 18% d’entre vont jusqu’à rapporter en être très satisfaits (notes de 9 à 10)
34
Comment jugez-vous la qualité de l’échange ou des échanges que vous avez eu(s) avec l’administration fiscale au cours des 12 derniers mois ? Vous utiliserez une échelle de 1 à 10, 10
signifiant que ces échanges ont été très satisfaisants, 1 signifiant qu’ils ont été très insatisfaisants, les notes intermédiaires vous permettant de nuancer votre réponse.
Très insatisfaisants Très satisfaisants
- À ceux qui déclarent avoir eu au moins un contact personnalisé avec l’administration fiscale au cours des 12 derniers mois, en % -
Satisfaits : 68%
Insatisfaits : 32%
Moyenne de satisfaction : 6,6
16
72
8
4
Oui
Non
Vous ne savez pas
Vous ne souhaitez pas répondre / Ne se prononce pas
1 Français sur 6 déclare avoir déjà fait l’objet d’un contrôle fiscal, un chiffre plus élevé parmi les
hommes, les Français les plus aisés et les plus âgés
35
Au cours de votre vie, avez-vous déjà fait l’objet d’un contrôle fiscal ?
- À tous, en % -
12 11 8
20 25
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans
et plus
Déclarent avoir déjà fait l’objet d’un contrôle fiscal
14
16
24
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
20
12
Hommes
Femmes
Plus d’1/4 des Français indiquent avoir déjà déposé une réclamation devant l’administration fiscale
36
28
71
1
Oui Non Ne se prononce pas
Au cours de votre vie, avez-vous déjà déposé une réclamation devant l’administration fiscale ?
- À tous, en % -
Déclarent avoir déjà déposé une
réclamation
26
29
34
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
31
25
Hommes
Femmes
25 26 21
32 33
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans
et plus
La perception des prélèvements sociaux
60
8
31
1
Trop important
Pas assez important
Ni trop ni pas assez important
Ne se prononce pas
6 Français sur 10 ont le sentiment que le niveau des cotisations sociales est trop élevé, quel que soit
leur niveau de revenu
38
Selon vous, le niveau des cotisations sociales (salariales et patronales) est-il… ?
- À tous, en % -
43 45
64 65 70
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans et
plus
Jugent le niveau des cotisations sociales trop
important
60
61
63
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
59
62
Hommes
Femmes
Aux yeux de ceux qui trouvent le niveau de cotisations sociales trop important, celui-ci pénalise trop les
salaires, et fait également augmenter le coût du travail en France
39
Pourquoi pensez-vous que le niveau des cotisations sociales (salariales et patronales) est trop important ?
Plusieurs réponses possibles
- À ceux qui jugent le niveau de cotisations sociales trop important, en % -
57
47
47
26
1
Parce que cela réduit les salaires
Parce que cela fait augmenter le coût du travail en France
Parce que cet argent n'est pas utilisé de manière efficace
Parce que vous ne savez pas à quoi sert cet argent
Pour une autre raison
50-64 ans : 66%
PCS- : 64%
36
24
38
2
Les Français se montrent très partagés sur la répartition entre impôts et cotisations sociales dans le
financement de la Sécurité sociale
40
Aujourd’hui, la Sécurité sociale est financée par des cotisations sociales à hauteur d’environ 60%, et par des impôts à hauteur d’environ 40%. Diriez-vous que… ?
- À tous, en % -
La part des impôts dans le financement de la Sécurité
sociale devrait être plus importante qu'aujourd'hui (et la
part des cotisations sociales moins importante)
PCS+ : 41%
La situation actuelle vous convient
Inactifs : 44%
La part des cotisations sociales dans le financement de
la Sécurité sociale devrait être plus importante
qu'aujourd'hui (et la part des impôts moins importante)
Moins de 35 ans : 34%
Revenus élevés : 32%
Ne se prononce pas
Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu
Une large majorité des Français jugent que la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le
revenu est une bonne réforme, les jeunes et les personnes disposant de faibles revenus étant moins convaincus
42
Selon vous, la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est-elle une bonne ou une mauvaise réforme ?
27
50
14
8
1
Très bonne réforme
Plutôt bonne réforme
Plutôt mauvaise réforme
Très mauvaise réforme
Ne se prononce pas
Bonne réforme : 77%
Mauvaise réforme : 22%
- À tous, en % -
65 70
78 81 84
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans et
plus
Pensent que la mise en place du prélèvement
à la source est une bonne réforme
73
81
83
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
78
77
Hommes
Femmes
Les Français favorables au prélèvement à la source considèrent avant tout que la réforme a simplifié la
collecte de l’impôt pour les contribuables
43
Pour quelles raisons principales estimez-vous que le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est une bonne réforme ? Plusieurs réponses possibles
- À ceux qui trouvent que la mise en place du prélèvement à la source de l’impôts sur le revenu est une bonne réforme, en % -
58
57
48
27
1
Le paiement des impôts est plus simple
Les gens perçoivent leur revenu après impôt ce qui
facilite leur gestion financière au quotidien
Les gens sont maintenant imposés sur leurs revenus de
l'année en cours
La perception de l'impôt coûte maintenant moins cher à
l'État
Pour une autre raison
50 ans et plus : 63%
50 ans et plus : 57%
PCS+ : 33%
Les Français opposés au prélèvement à la source estiment avant tout que cette réforme entrave la
gestion du budget des contribuables
44
Pour quelles raisons principales estimez-vous que le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est une mauvaise réforme ? Plusieurs réponses possibles
- À ceux qui trouvent que la mise en place du prélèvement à la source de l’impôts sur le revenu est une mauvaise réforme, en % -
40
33
32
31
5
1
Vous pensez que le nouveau système est défavorable
aux gens en ce qui concerne la gestion de leur budget
Vous pensez que ce nouveau système est plus
complexe que le précédent
Vous pensez que les employeurs en savent trop sur les
revenus de leurs salariés
Vous pensez que ce serait mieux de payer ses impôts
directement
Pour une autre raison
Ne se prononce pas
Hommes : 50%
50 ans et plus : 43%
35-49 ans : 46%
Près de 6 Français sur 10 déclarent payer l’impôt sur le revenu, un chiffre qui augmente avec l’âge et le
niveau de revenu
45
59
35
6
Oui Non Vous ne savez pas/Ne se prononce pas
Payez-vous l’impôt sur le revenu ?
- À tous, en % -
39
57 63 61 65
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans
et plus
Déclarent payer l’impôt sur le revenu
36
67
95
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
64
54
Hommes
Femmes
La plupart des Français qui déclarent payer l’impôt sur le revenu estiment le plus souvent avoir un taux
marginal d’imposition de 11%
46
Pouvez-vous indiquer votre taux marginal d’imposition sur le revenu ?
- À ceux qui déclarent payer l’impôt sur le revenu, en % -
2
47
17
4
1
21
8
0%
11%
30%
41%
45%
Vous ne savez pas
Vous ne souhaitez pas
répondre/Ne se prononce pas
35 ans et plus : 49%
Revenus moyens : 54%
30% ou plus : 22%
Moins de 35 ans : 39%
Revenus élevés : 32%
Femmes : 24%
35 ans et plus : 23%
Revenus faibles : 28%
Les Français sous-estiment fortement le niveau de revenu à partir duquel le taux maximal de 45% est
appliqué pour un célibataire sans enfant
47
Le taux marginal d’imposition sur le revenu le plus élevé est de 45%. Selon vous, à partir de quel niveau de revenu imposable annuel, pour une personne célibataire sans enfant, chaque euro
gagné en plus est taxé à hauteur de ce taux le plus élevé, c’est-à-dire 45% ?
- À tous, en % -
9
16
16
11
7
3
4
33
1
Environ 10 000 euros
Environ 20 000 euros
Environ 40 000 euros
Environ 80 000 euros
Environ 120 000 euros
Environ 160 000 euros
Environ 200 000 euros
Vous ne savez pas
Ne se prononce pas
80 000 € ou moins : 52%
Moins de 35 ans : 57%
Revenus faibles : 61%
120 000 € ou plus : 14%
Revenus élevés : 32%
Pour rappel, le seuil réel d’application
du taux maximal d’imposition sur le
revenu est de 160 000 € pour une
personne célibataire sans enfant
33
28
37
2
À partir d'un niveau de revenu trop important
À partir d'un niveau de revenu pas assez important
À partir d'un niveau de revenu juste
Ne se prononce pas
Quel que soit leur âge, leur sexe ou leurs revenus, les Français sont très partagés concernant le niveau de
revenu à partir duquel le taux marginal d’imposition le plus élevé devrait être appliqué
48
Le taux marginal d’imposition sur le revenu, pour une personne célibataire sans enfant, est de 45% à partir d’un niveau de revenu imposable de 160 000 euros par an. Cela veut dire que, à
partir de ce niveau de revenu, chaque euro gagné en plus est taxé à hauteur de 45%. Diriez-vous que ce taux marginal d’imposition prend effet… ?
- À tous, en % -
28
40 34 29 32
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans
et plus
Pensent que le taux de 45% prend effet à partir d’un
niveau de revenu trop important
31
34
36
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
32
34
Hommes
Femmes
40
35
24
1
Oui, de manière précise
Oui, mais pas de manière précise
Non
Ne se prononce pas
Les ¾ des Français déclarent connaître leur taux de prélèvement à la source, même si ce n’est pas
toujours de manière précise
49
L’administration fiscale vous informe de votre taux de prélèvement à la source depuis le passage de l’imposition à la source. Connaissez-vous ce taux ?
Oui : 75%
- À ceux qui déclarent payer l’impôt sur le revenu, en % -
80 85
73 77 71
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans
et plus
Déclarent connaître leur taux de
prélèvement à la source
74
71
87
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
79
72
Hommes
Femmes
Les Français ont beaucoup de difficulté à estimer leur taux de prélèvement à la source, comme en
témoigne la disparité des estimations données
50
À combien évaluez-vous ce taux de prélèvement à la source en ce qui vous concerne personnellement ?
- À ceux qui déclarent connaître, précisément ou approximativement, leur taux de prélèvement à la source, en % -
9
18
15
6 7 6
14
25
Moins de 5% 5% à 9% 10% à 14% 15% à 19% 20% à 29% 30% à 39% 40% ou plus Ne se prononce pas /
NR
La crise Covid
30
23
27
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
31
21
Hommes
Femmes
48 45
21 18 15
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans
et plus
Pensent que l’État devrait augmenter les
impôts pour rembourser la « dette Covid »
Près de ¾ des Français se disent opposés à une augmentation des impôts pour rembourser la « dette
Covid », les plus jeunes se montrant plus ouverts à cette perspective que la moyenne
52
Pensez-vous ou non que l’État devrait augmenter les impôts pour rembourser la « dette Covid », c’est-à-dire l’accroissement de la dette issu des mesures exceptionnelles de dépenses
publiques mises en place depuis le début de la crise sanitaire ?
7
19
31
42
1
Oui, tout à fait
Oui, plutôt
Non, plutôt pas
Non, pas du tout
Ne se prononce pas
Oui : 26%
Non : 73%
- À tous, en % -
Une nette majorité de Français souhaiteraient voir les entreprises prendre en charge l’« impôt Covid »
s’il devait finalement être créé, plutôt que les ménages
53
Parmi les acteurs suivants, qui devrait, selon vous, supporter principalement la charge de cet impôt destiné à rembourser la « dette Covid » si celui-ci était créé ?
- À tous, en % -
77
21
2
Les entreprises Les ménages Ne se prononce pas
59 65
79 85 84
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans
et plus
Pensent que les entreprises devraient supporter
principalement la charge d’un éventuel impôt Covid
78
78
75
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
75
79
Hommes
Femmes
Les Français estimant que les entreprises devraient prendre en charge un éventuel impôt « Covid »
jugent plus souvent que les grandes entreprises devraient en être les principales contributrices
54
Et selon vous, la charge de cet impôt destiné à rembourser la « dette Covid » devrait être supportée par… ?
- À ceux qui pensent que la charge d’un éventuel impôt Covid devrait être supportée principalement par les entreprises, en % -
48
34
14
4
Seulement les grandes entreprises
Toutes les entreprises
Les entreprises du numérique
Une autre catégorie d'entreprises
Cadres et professions libérales : 46%
Revenus élevés : 42%
Revenus faibles : 54%
En revanche, ceux qui estiment que cet impôt devrait être pris en charge par les ménages sont très
partagés sur le fait qu’il s’agisse ou non d’une contribution universelle
55
Et selon vous, la charge de cet impôt destiné à rembourser la « dette Covid » devrait être supporté par… ?
- À ceux qui pensent que la charge d’un éventuel impôt Covid devrait être supporté principalement par les ménages, en % -
46
37
56 57
71
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans
et plus
Souhaiteraient attribuer la charge d’un éventuel
« impôt Covid » à l’ensemble des ménages
43
58
57
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
60
42
Hommes
Femmes
52
46
2
Tous les ménages
Seulement les ménages les plus aisés
Ne se prononce pas
Les 2/3 des Français considèrent que les moyens alloués à la lutte contre la fraude fiscale sont
insuffisants, proportion qui augmente avec l’âge
56
Pensez-vous que les moyens consacrés à lutter contre la fraude fiscale sont suffisants ?
8
25
33
33
1
Oui, tout à fait
Oui, plutôt
Non, plutôt pas
Non, pas du tout
Ne se prononce pas
Suffisants : 33%
Insuffisants : 66%
- À tous, en % -
48 51
66 67
82
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans
et plus
Pensent que les moyens consacrés à lutter
contre la fraude fiscale sont insuffisants
63
67
66
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
63
67
Hommes
Femmes
Annexe
La moitié des Français déclarent payer la taxe d’habitation
58
Payez-vous la taxe d’habitation ?
- À tous, en % -
52
43
5
Oui Non Vous ne savez pas
43 49
58 55 51
18-24
ans
25-34
ans
35-49
ans
50-64
ans
65 ans
et plus
Déclarent payer la taxe d’habitation
41
55
77
Revenus faibles
Revenus moyens
Revenus élevés
53
52
Hommes
Femmes
Contacts
Merci de noter que toute diffusion de ces résultats doit être accompagnée des éléments techniques suivants : le
nom de l’institut, le nom du commanditaire de l’étude, la méthode d’enquête, les dates de réalisation et la
taille de l’échantillon.
www.harris-interactive.com Facebook Twitter LinkedIn
Suivez l’actualité de Harris Interactive sur :
Contact Harris Interactive en France :
• Jean-Daniel Lévy – Directeur du département Politique & Opinion – 01 44 87 60 30 – jdlevy@harrisinteractive.fr

Contenu connexe

Tendances

Baromètre politique (novembre 2018)
Baromètre politique (novembre 2018)Baromètre politique (novembre 2018)
Baromètre politique (novembre 2018)
Kantar
 
Unédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème édition
Unédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème éditionUnédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème édition
Unédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème édition
contact Elabe
 
Les Français et le pouvoir d'achat
Les Français et le pouvoir d'achatLes Français et le pouvoir d'achat
Les Français et le pouvoir d'achat
contact Elabe
 
LES FRANÇAIS, L’ÉPARGNE ET L’ASSURANCE VIE
LES FRANÇAIS, L’ÉPARGNE ET L’ASSURANCE VIELES FRANÇAIS, L’ÉPARGNE ET L’ASSURANCE VIE
LES FRANÇAIS, L’ÉPARGNE ET L’ASSURANCE VIE
Ipsos France
 
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
Sarah Le Gouez
 
Propriété immobilière : Le meilleur moyen pour préparer financièrement sa ret...
Propriété immobilière : Le meilleur moyen pour préparer financièrement sa ret...Propriété immobilière : Le meilleur moyen pour préparer financièrement sa ret...
Propriété immobilière : Le meilleur moyen pour préparer financièrement sa ret...
Monimmeuble.com
 
Les Français et le « quoi qu’il en coûte »
Les Français et le « quoi qu’il en coûte »Les Français et le « quoi qu’il en coûte »
Les Français et le « quoi qu’il en coûte »
contact Elabe
 
Les Français et l'économie (2016)
Les Français et l'économie (2016)Les Français et l'économie (2016)
Les Français et l'économie (2016)
Kantar
 
Les Français et l'économie - novembre 2014
Les Français et l'économie - novembre 2014Les Français et l'économie - novembre 2014
Les Français et l'économie - novembre 2014
Kantar
 
Fractures françaises 2020
Fractures françaises 2020Fractures françaises 2020
Fractures françaises 2020
Ipsos France
 
Les Français et la réforme de l'assurance chômage - Sondage ELABE pour l'Inst...
Les Français et la réforme de l'assurance chômage - Sondage ELABE pour l'Inst...Les Français et la réforme de l'assurance chômage - Sondage ELABE pour l'Inst...
Les Français et la réforme de l'assurance chômage - Sondage ELABE pour l'Inst...
contact Elabe
 
Rapport Harris - Les Français et l'impôt sur le revenu (Institut fiscal Vauban)
Rapport Harris - Les Français et l'impôt sur le revenu (Institut fiscal Vauban)Rapport Harris - Les Français et l'impôt sur le revenu (Institut fiscal Vauban)
Rapport Harris - Les Français et l'impôt sur le revenu (Institut fiscal Vauban)
Harris Interactive France
 
Les Français et les perspectives économiques
Les Français et les perspectives économiquesLes Français et les perspectives économiques
Les Français et les perspectives économiques
contact Elabe
 
Les Français et la dépense publique / Sondage Elabe pour Les Echos Radio Clas...
Les Français et la dépense publique / Sondage Elabe pour Les Echos Radio Clas...Les Français et la dépense publique / Sondage Elabe pour Les Echos Radio Clas...
Les Français et la dépense publique / Sondage Elabe pour Les Echos Radio Clas...
contact Elabe
 
Les Français et la réforme des retraites / Sondage ELABE pour Les Echos, Radi...
Les Français et la réforme des retraites / Sondage ELABE pour Les Echos, Radi...Les Français et la réforme des retraites / Sondage ELABE pour Les Echos, Radi...
Les Français et la réforme des retraites / Sondage ELABE pour Les Echos, Radi...
contact Elabe
 
Les Français et le prélèvement à la source
Les Français et le prélèvement à la sourceLes Français et le prélèvement à la source
Les Français et le prélèvement à la source
Manon Gulizzi
 
Les Français et la pénurie de main d’œuvre
Les Français et la pénurie de main d’œuvreLes Français et la pénurie de main d’œuvre
Les Français et la pénurie de main d’œuvre
contact Elabe
 
Sondage ELABE pour BFMTV / Les Français et l'intervention télévisée d'Emmanue...
Sondage ELABE pour BFMTV / Les Français et l'intervention télévisée d'Emmanue...Sondage ELABE pour BFMTV / Les Français et l'intervention télévisée d'Emmanue...
Sondage ELABE pour BFMTV / Les Français et l'intervention télévisée d'Emmanue...
contact Elabe
 
Baromètre du don ISF - Vague 4
Baromètre du don ISF - Vague 4Baromètre du don ISF - Vague 4
Baromètre du don ISF - Vague 4
Ipsos France
 
Les Français et l'Union européenne / Sondage ELABE pour Les Echos, Radio Clas...
Les Français et l'Union européenne / Sondage ELABE pour Les Echos, Radio Clas...Les Français et l'Union européenne / Sondage ELABE pour Les Echos, Radio Clas...
Les Français et l'Union européenne / Sondage ELABE pour Les Echos, Radio Clas...
contact Elabe
 

Tendances (20)

Baromètre politique (novembre 2018)
Baromètre politique (novembre 2018)Baromètre politique (novembre 2018)
Baromètre politique (novembre 2018)
 
Unédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème édition
Unédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème éditionUnédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème édition
Unédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème édition
 
Les Français et le pouvoir d'achat
Les Français et le pouvoir d'achatLes Français et le pouvoir d'achat
Les Français et le pouvoir d'achat
 
LES FRANÇAIS, L’ÉPARGNE ET L’ASSURANCE VIE
LES FRANÇAIS, L’ÉPARGNE ET L’ASSURANCE VIELES FRANÇAIS, L’ÉPARGNE ET L’ASSURANCE VIE
LES FRANÇAIS, L’ÉPARGNE ET L’ASSURANCE VIE
 
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
 
Propriété immobilière : Le meilleur moyen pour préparer financièrement sa ret...
Propriété immobilière : Le meilleur moyen pour préparer financièrement sa ret...Propriété immobilière : Le meilleur moyen pour préparer financièrement sa ret...
Propriété immobilière : Le meilleur moyen pour préparer financièrement sa ret...
 
Les Français et le « quoi qu’il en coûte »
Les Français et le « quoi qu’il en coûte »Les Français et le « quoi qu’il en coûte »
Les Français et le « quoi qu’il en coûte »
 
Les Français et l'économie (2016)
Les Français et l'économie (2016)Les Français et l'économie (2016)
Les Français et l'économie (2016)
 
Les Français et l'économie - novembre 2014
Les Français et l'économie - novembre 2014Les Français et l'économie - novembre 2014
Les Français et l'économie - novembre 2014
 
Fractures françaises 2020
Fractures françaises 2020Fractures françaises 2020
Fractures françaises 2020
 
Les Français et la réforme de l'assurance chômage - Sondage ELABE pour l'Inst...
Les Français et la réforme de l'assurance chômage - Sondage ELABE pour l'Inst...Les Français et la réforme de l'assurance chômage - Sondage ELABE pour l'Inst...
Les Français et la réforme de l'assurance chômage - Sondage ELABE pour l'Inst...
 
Rapport Harris - Les Français et l'impôt sur le revenu (Institut fiscal Vauban)
Rapport Harris - Les Français et l'impôt sur le revenu (Institut fiscal Vauban)Rapport Harris - Les Français et l'impôt sur le revenu (Institut fiscal Vauban)
Rapport Harris - Les Français et l'impôt sur le revenu (Institut fiscal Vauban)
 
Les Français et les perspectives économiques
Les Français et les perspectives économiquesLes Français et les perspectives économiques
Les Français et les perspectives économiques
 
Les Français et la dépense publique / Sondage Elabe pour Les Echos Radio Clas...
Les Français et la dépense publique / Sondage Elabe pour Les Echos Radio Clas...Les Français et la dépense publique / Sondage Elabe pour Les Echos Radio Clas...
Les Français et la dépense publique / Sondage Elabe pour Les Echos Radio Clas...
 
Les Français et la réforme des retraites / Sondage ELABE pour Les Echos, Radi...
Les Français et la réforme des retraites / Sondage ELABE pour Les Echos, Radi...Les Français et la réforme des retraites / Sondage ELABE pour Les Echos, Radi...
Les Français et la réforme des retraites / Sondage ELABE pour Les Echos, Radi...
 
Les Français et le prélèvement à la source
Les Français et le prélèvement à la sourceLes Français et le prélèvement à la source
Les Français et le prélèvement à la source
 
Les Français et la pénurie de main d’œuvre
Les Français et la pénurie de main d’œuvreLes Français et la pénurie de main d’œuvre
Les Français et la pénurie de main d’œuvre
 
Sondage ELABE pour BFMTV / Les Français et l'intervention télévisée d'Emmanue...
Sondage ELABE pour BFMTV / Les Français et l'intervention télévisée d'Emmanue...Sondage ELABE pour BFMTV / Les Français et l'intervention télévisée d'Emmanue...
Sondage ELABE pour BFMTV / Les Français et l'intervention télévisée d'Emmanue...
 
Baromètre du don ISF - Vague 4
Baromètre du don ISF - Vague 4Baromètre du don ISF - Vague 4
Baromètre du don ISF - Vague 4
 
Les Français et l'Union européenne / Sondage ELABE pour Les Echos, Radio Clas...
Les Français et l'Union européenne / Sondage ELABE pour Les Echos, Radio Clas...Les Français et l'Union européenne / Sondage ELABE pour Les Echos, Radio Clas...
Les Français et l'Union européenne / Sondage ELABE pour Les Echos, Radio Clas...
 

Similaire à Les Français et les prélèvements fiscaux et sociaux

Les Français et l'Impôt 2018
Les Français et l'Impôt 2018Les Français et l'Impôt 2018
Les Français et l'Impôt 2018
Ipsos France
 
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021
Ipsos France
 
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniorsObservatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Ipsos France
 
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Ipsos France
 
Elabe politique fiscale
Elabe politique fiscaleElabe politique fiscale
Elabe politique fiscale
Jean-Michel Cedro
 
La politique fiscale
La politique fiscaleLa politique fiscale
La politique fiscale
contact Elabe
 
Finsquare - Les Français, l’impôt et la solidarité - Novembre 2014
Finsquare - Les Français, l’impôt et la solidarité - Novembre 2014Finsquare - Les Français, l’impôt et la solidarité - Novembre 2014
Finsquare - Les Français, l’impôt et la solidarité - Novembre 2014
OpinionWay
 
Opinionway pour Finsquare : les Français, l'impôt et la solidarité / Novembre...
Opinionway pour Finsquare : les Français, l'impôt et la solidarité / Novembre...Opinionway pour Finsquare : les Français, l'impôt et la solidarité / Novembre...
Opinionway pour Finsquare : les Français, l'impôt et la solidarité / Novembre...
contactOpinionWay
 
Le r1 crédit à modifier
Le r1 crédit à modifierLe r1 crédit à modifier
Le r1 crédit à modifier
Anjara2
 
Les Français et le prélèvement à la source - 2ème vague (YCE Partners)
Les Français et le prélèvement à la source - 2ème vague (YCE Partners)Les Français et le prélèvement à la source - 2ème vague (YCE Partners)
Les Français et le prélèvement à la source - 2ème vague (YCE Partners)
Harris Interactive France
 
10e baromètre Ipsos / Secours Populaire de la pauvreté
10e baromètre Ipsos / Secours Populaire de la pauvreté10e baromètre Ipsos / Secours Populaire de la pauvreté
10e baromètre Ipsos / Secours Populaire de la pauvreté
Ipsos France
 
Les Français et le budget de l’État pour 2018
Les Français et le budget de l’État pour 2018 Les Français et le budget de l’État pour 2018
Les Français et le budget de l’État pour 2018
Harris Interactive France
 
Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...
Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...
Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...
contact Elabe
 
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
Sarah Le Gouez
 
OpinionWay pour RobinFinance - Les Français et l'épargne / Février 2017
OpinionWay pour RobinFinance - Les Français et l'épargne / Février 2017OpinionWay pour RobinFinance - Les Français et l'épargne / Février 2017
OpinionWay pour RobinFinance - Les Français et l'épargne / Février 2017
contactOpinionWay
 
Les Français et le prélèvement à la source - vague 2 / Sondage ELABE pour BFMTV
Les Français et le prélèvement à la source - vague 2 / Sondage ELABE pour BFMTVLes Français et le prélèvement à la source - vague 2 / Sondage ELABE pour BFMTV
Les Français et le prélèvement à la source - vague 2 / Sondage ELABE pour BFMTV
contact Elabe
 
Barometre de la pauvreté 2018 : focus sur la précarité alimentaire
Barometre de la pauvreté 2018 : focus sur la précarité alimentaireBarometre de la pauvreté 2018 : focus sur la précarité alimentaire
Barometre de la pauvreté 2018 : focus sur la précarité alimentaire
Ipsos France
 
Les Français, le Grand débat national et la politique fiscale / Sondage ELABE...
Les Français, le Grand débat national et la politique fiscale / Sondage ELABE...Les Français, le Grand débat national et la politique fiscale / Sondage ELABE...
Les Français, le Grand débat national et la politique fiscale / Sondage ELABE...
contact Elabe
 
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Ipsos France
 
Les Français et l'économie (2017)
Les Français et l'économie (2017)Les Français et l'économie (2017)
Les Français et l'économie (2017)
Kantar
 

Similaire à Les Français et les prélèvements fiscaux et sociaux (20)

Les Français et l'Impôt 2018
Les Français et l'Impôt 2018Les Français et l'Impôt 2018
Les Français et l'Impôt 2018
 
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021
 
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniorsObservatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
 
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
 
Elabe politique fiscale
Elabe politique fiscaleElabe politique fiscale
Elabe politique fiscale
 
La politique fiscale
La politique fiscaleLa politique fiscale
La politique fiscale
 
Finsquare - Les Français, l’impôt et la solidarité - Novembre 2014
Finsquare - Les Français, l’impôt et la solidarité - Novembre 2014Finsquare - Les Français, l’impôt et la solidarité - Novembre 2014
Finsquare - Les Français, l’impôt et la solidarité - Novembre 2014
 
Opinionway pour Finsquare : les Français, l'impôt et la solidarité / Novembre...
Opinionway pour Finsquare : les Français, l'impôt et la solidarité / Novembre...Opinionway pour Finsquare : les Français, l'impôt et la solidarité / Novembre...
Opinionway pour Finsquare : les Français, l'impôt et la solidarité / Novembre...
 
Le r1 crédit à modifier
Le r1 crédit à modifierLe r1 crédit à modifier
Le r1 crédit à modifier
 
Les Français et le prélèvement à la source - 2ème vague (YCE Partners)
Les Français et le prélèvement à la source - 2ème vague (YCE Partners)Les Français et le prélèvement à la source - 2ème vague (YCE Partners)
Les Français et le prélèvement à la source - 2ème vague (YCE Partners)
 
10e baromètre Ipsos / Secours Populaire de la pauvreté
10e baromètre Ipsos / Secours Populaire de la pauvreté10e baromètre Ipsos / Secours Populaire de la pauvreté
10e baromètre Ipsos / Secours Populaire de la pauvreté
 
Les Français et le budget de l’État pour 2018
Les Français et le budget de l’État pour 2018 Les Français et le budget de l’État pour 2018
Les Français et le budget de l’État pour 2018
 
Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...
Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...
Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...
 
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
 
OpinionWay pour RobinFinance - Les Français et l'épargne / Février 2017
OpinionWay pour RobinFinance - Les Français et l'épargne / Février 2017OpinionWay pour RobinFinance - Les Français et l'épargne / Février 2017
OpinionWay pour RobinFinance - Les Français et l'épargne / Février 2017
 
Les Français et le prélèvement à la source - vague 2 / Sondage ELABE pour BFMTV
Les Français et le prélèvement à la source - vague 2 / Sondage ELABE pour BFMTVLes Français et le prélèvement à la source - vague 2 / Sondage ELABE pour BFMTV
Les Français et le prélèvement à la source - vague 2 / Sondage ELABE pour BFMTV
 
Barometre de la pauvreté 2018 : focus sur la précarité alimentaire
Barometre de la pauvreté 2018 : focus sur la précarité alimentaireBarometre de la pauvreté 2018 : focus sur la précarité alimentaire
Barometre de la pauvreté 2018 : focus sur la précarité alimentaire
 
Les Français, le Grand débat national et la politique fiscale / Sondage ELABE...
Les Français, le Grand débat national et la politique fiscale / Sondage ELABE...Les Français, le Grand débat national et la politique fiscale / Sondage ELABE...
Les Français, le Grand débat national et la politique fiscale / Sondage ELABE...
 
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
 
Les Français et l'économie (2017)
Les Français et l'économie (2017)Les Français et l'économie (2017)
Les Français et l'économie (2017)
 

Plus de Harris Interactive France

Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4
Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4
Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4
Harris Interactive France
 
Les Français et les maux de tête et migraines
Les Français et les maux de tête et migrainesLes Français et les maux de tête et migraines
Les Français et les maux de tête et migraines
Harris Interactive France
 
Du citoyen à la PME, la cybermenace et nous
Du citoyen à la PME, la cybermenace et nousDu citoyen à la PME, la cybermenace et nous
Du citoyen à la PME, la cybermenace et nous
Harris Interactive France
 
Le regard des Français sur l'information
Le regard des Français sur l'informationLe regard des Français sur l'information
Le regard des Français sur l'information
Harris Interactive France
 
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10
Harris Interactive France
 
Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...
Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...
Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...
Harris Interactive France
 
Rapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapport
Rapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapportRapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapport
Rapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapport
Harris Interactive France
 
Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12
Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12
Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12
Harris Interactive France
 
Alimentation des fêtes
Alimentation des fêtesAlimentation des fêtes
Alimentation des fêtes
Harris Interactive France
 
Hebdocom - Vague 9
Hebdocom - Vague 9Hebdocom - Vague 9
Hebdocom - Vague 9
Harris Interactive France
 
Les Français et la médecine thermale
Les Français et la médecine thermaleLes Français et la médecine thermale
Les Français et la médecine thermale
Harris Interactive France
 
Hebdocom - Vague 8.pdf
Hebdocom - Vague 8.pdfHebdocom - Vague 8.pdf
Hebdocom - Vague 8.pdf
Harris Interactive France
 
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1
Harris Interactive France
 
Hebdocom - Vague 7
Hebdocom - Vague 7Hebdocom - Vague 7
Hebdocom - Vague 7
Harris Interactive France
 
Hebdocom - Vague 6
Hebdocom - Vague 6Hebdocom - Vague 6
Hebdocom - Vague 6
Harris Interactive France
 
Observatoire Parlement - Vague 2
Observatoire Parlement - Vague 2Observatoire Parlement - Vague 2
Observatoire Parlement - Vague 2
Harris Interactive France
 
Les parents, les enfants et les toilettes à l'école
Les parents, les enfants et les toilettes à l'écoleLes parents, les enfants et les toilettes à l'école
Les parents, les enfants et les toilettes à l'école
Harris Interactive France
 
Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023
Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023
Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023
Harris Interactive France
 
Baromètre de confiance politique - Décembre 2022
Baromètre de confiance politique -  Décembre 2022Baromètre de confiance politique -  Décembre 2022
Baromètre de confiance politique - Décembre 2022
Harris Interactive France
 
Hebdocom - Vague 5
Hebdocom - Vague 5Hebdocom - Vague 5
Hebdocom - Vague 5
Harris Interactive France
 

Plus de Harris Interactive France (20)

Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4
Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4
Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4
 
Les Français et les maux de tête et migraines
Les Français et les maux de tête et migrainesLes Français et les maux de tête et migraines
Les Français et les maux de tête et migraines
 
Du citoyen à la PME, la cybermenace et nous
Du citoyen à la PME, la cybermenace et nousDu citoyen à la PME, la cybermenace et nous
Du citoyen à la PME, la cybermenace et nous
 
Le regard des Français sur l'information
Le regard des Français sur l'informationLe regard des Français sur l'information
Le regard des Français sur l'information
 
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10
 
Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...
Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...
Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...
 
Rapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapport
Rapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapportRapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapport
Rapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapport
 
Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12
Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12
Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12
 
Alimentation des fêtes
Alimentation des fêtesAlimentation des fêtes
Alimentation des fêtes
 
Hebdocom - Vague 9
Hebdocom - Vague 9Hebdocom - Vague 9
Hebdocom - Vague 9
 
Les Français et la médecine thermale
Les Français et la médecine thermaleLes Français et la médecine thermale
Les Français et la médecine thermale
 
Hebdocom - Vague 8.pdf
Hebdocom - Vague 8.pdfHebdocom - Vague 8.pdf
Hebdocom - Vague 8.pdf
 
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1
 
Hebdocom - Vague 7
Hebdocom - Vague 7Hebdocom - Vague 7
Hebdocom - Vague 7
 
Hebdocom - Vague 6
Hebdocom - Vague 6Hebdocom - Vague 6
Hebdocom - Vague 6
 
Observatoire Parlement - Vague 2
Observatoire Parlement - Vague 2Observatoire Parlement - Vague 2
Observatoire Parlement - Vague 2
 
Les parents, les enfants et les toilettes à l'école
Les parents, les enfants et les toilettes à l'écoleLes parents, les enfants et les toilettes à l'école
Les parents, les enfants et les toilettes à l'école
 
Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023
Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023
Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023
 
Baromètre de confiance politique - Décembre 2022
Baromètre de confiance politique -  Décembre 2022Baromètre de confiance politique -  Décembre 2022
Baromètre de confiance politique - Décembre 2022
 
Hebdocom - Vague 5
Hebdocom - Vague 5Hebdocom - Vague 5
Hebdocom - Vague 5
 

Les Français et les prélèvements fiscaux et sociaux

  • 1. Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique – Opinion Julien Potéreau, Directeur d’études au Département Politique – Opinion Rosalie Ollivier, Chargée d’études au Département Politique – Opinion Une étude pour le Les Français et les prélèvements fiscaux et sociaux Les Français connaissent-ils les différents prélèvements fiscaux et sociaux ? Quel regard portent-ils sur le système fiscal français en général et leur situation personnelle dans ce domaine ? Septembre 2021
  • 2. Sommaire 2 Méthodologie d’enquête P.3 La connaissance du système de prélèvements obligatoires par les contribuables P.5 L’acceptation de l’impôt P.15 La perception de l’équité de l’impôt P.23 L’utilisation de l’argent public issu des impôts P.28 Les relations entre les contribuables et l’administration fiscale P.32 La perception des prélèvements sociaux P.37 Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu P.41 La crise Covid P.51
  • 3. Méthodologie d’enquête 3 Enquête réalisée en ligne du 3 au 9 septembre 2021. Échantillon de 1 013 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus La moitié des répondants a été exposée à un rappel sous forme de deux graphiques sur les recettes et dépenses de l’État en milieu de questionnaire, tandis que l’autre moitié n’y a pas été exposée. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes, sur chacun des deux sous-échantillons : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et taille d’agglomération de l’interviewé(e). Aide à la lecture des résultats détaillés : ▪ Les chiffres présentés sont exprimés en pourcentage. ▪ Les chiffres en italique sont ceux qui apparaissent significativement au-dessus de la moyenne. ▪ Dans le cadre de ce document, nous distinguons 3 niveaux de revenus : ▪ Revenus faibles : le revenu net mensuel du foyer estimé par le répondant est inférieur à 2 000 € ▪ Revenus moyens : le revenu net mensuel du foyer estimé par le répondant est compris entre 2 000 e et 4 000 € ▪ Revenus élevés : le revenu net mensuel du foyer estimé par le répondant est supérieur à 4 000 € .
  • 4. Intervalle de confiance 4 Note de lecture : dans le cas d’un échantillon de 1 000 personnes, si le pourcentage mesuré est de 10%, la marge d’erreur est égale à 1,8. Il y a donc 95% de chance que le pourcentage réel soit compris entre 8,2% et 11,8% (plus ou moins 1,8 points). Taille de l’échantillon 5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 50% 100 interviews 4,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10 200 interviews 3,1 4,3 5,7 6,5 6,9 7,1 300 interviews 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 400 interviews 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0 500 interviews 2,0 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5 600 interviews 1,8 2,4 3,3 3,8 4,0 4,1 800 interviews 1,5 2,1 2,8 3,2 3,4 3,5 1 000 interviews 1,4 1,8 2,5 2,9 3,0 3,1 2 000 interviews 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,3 3 000 interviews 0,8 1,1 1,5 1,7 1,8 1,8 4 000 interviews 0,7 0,9 1,3 1,5 1,6 1,6 6 000 interviews 0,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1,4 L’intervalle de confiance (parfois appelé « marge d’erreur ») permet de déterminer la confiance qui peut être attribuée à une valeur, en prenant en compte la valeur observée et la taille de l’échantillon. Si le calcul de l’intervalle de confiance concerne les sondages réalisés avec la méthode aléatoire, il est communément admis qu’il est proche pour les sondages réalisés avec la méthode des quotas.
  • 5. La connaissance du système de prélèvements obligatoires par les contribuables
  • 6. Lorsqu’on évoque les prélèvements obligatoires, les Français pensent d’abord aux impôts, qu’ils jugent d’emblée trop élevés 6 Quand vous pensez aux prélèvements obligatoires en France, quels sont tous les mots, toutes les idées, toutes les représentations qui vous viennent à l’esprit ? Question ouverte, réponses spontanées - À tous - « Impôts sur le revenu, impôts locaux et fonciers, TVA, CSG, remboursement de la dette sociale, taxes, fisc » « On paie vraiment trop d’impôts » « Ils sont un peu élevés. Comme ils sont prélevés, on ne s'en occupe pas. Il faut juste surveiller son compte. » « TVA, CSG , Sécurité sociale, retraites… » « [Ils sont] beaucoup trop élevés, parfois injustes »
  • 7. 4 12 21 16 14 6 3 1 23 Moins de 10% Entre 10 et 19% Entre 20 et 29% Entre 30 et 39% Entre 40 et 49% Entre 50 et 59% Entre 60 et 69% 70% et plus Vous ne savez pas 7 Quel est selon vous, en %, le niveau général des prélèvements obligatoires en France, par rapport à l’ensemble des richesses produites dans le pays en une année ? - À tous, en % - La plupart des Français estiment le niveau général des prélèvements obligatoires en France à moins de 50% de l’ensemble des richesses produites, mais seuls 14% le situent entre 40% et 49% 10% estiment le niveau des prélèvements obligatoires à 50% des richesses produites ou plus Hommes : 17% 65 ans et plus : 19% 53% estiment le niveau des prélèvements obligatoires à moins de 40% des richesses produites Pour rappel, le niveau réel des prélèvements obligatoires en France en 2020 était de 44,5% du PIB
  • 8. 6 12 20 10 14 4 3 3 28 2 13 21 20 15 7 3 1 19 2 10 23 19 19 11 3 3 10 Moins de 10% Entre 10 et 19% Entre 20 et 29% Entre 30 et 39% Entre 40 et 49% Entre 50 et 59% Entre 60 et 69% 70% ou plus Vous ne savez pas 8 Quel est selon vous, en %, le niveau général des prélèvements obligatoires en France, par rapport à l’ensemble des richesses produites dans le pays en une année ? - À tous, en % - Revenus faibles (revenus mensuels nets du foyer inférieurs à 2 000 €) Revenus moyens (revenus mensuels nets du foyer compris entre 2 000 € et 4 000 €) Les Français ayant les revenus les plus faibles se sentent moins à même d’estimer le niveau général des prélèvements obligatoires en France Revenus élevés (revenus mensuels nets du foyer supérieurs à 4 000 €) Pour rappel, le niveau réel des prélèvements obligatoires en France en 2020 était de 44,5% du PIB
  • 9. De manière générale, les Français ont le sentiment que le niveau d’impôt est plus élevé en France que dans chacun des autres pays cités, même s’ils se montrent un peu plus nuancés pour certains pays 9 Selon vous, le niveau général des prélèvements obligatoires dans chacun des pays suivants est-il plus élevé, moins élevé ou ni plus ni moins élevé qu’en France ? - À tous, en % - 43 43 42 41 40 40 37 10 8 8 19 16 20 17 14 13 15 8 10 8 10 31 34 33 31 33 31 34 2 2 2 1 1 1 2 Allemagne Italie Belgique États-Unis Royaume-Uni Suisse Suède Moins élevé qu’en France Plus élevé qu’en France Ni plus, ni moins élevé qu’en France Vous ne savez pas Ne se prononce pas
  • 10. TVA, impôt sur le revenu et CSG sont les prélèvements qui apparaissent nettement en tête dans l’esprit des Français 10 Parmi les prélèvements obligatoires que vous connaissez, quels sont ceux qui vous viennent spontanément à l’esprit ? Question ouverte, 5 champs de réponse possibles - À tous, en % - 57 27 26 19 3 40 24 10 10 7 5 5 20 15 7 3 6 6 4 4 ST IMPOTS - TAXES La TVA Les impôts (sans précision) L'impôt sur le revenu Les taxes (sans précision) ST SOCIAL - SANTÉ La CSG La CRDS, la RDS La Sécurité sociale, l'assurance maladie Les cotisations pour la retraite La cotisation chômage Les cotisations sociales, les charges sociales ST HABITAT - LOGEMENT Les impôts fonciers, la taxe foncière La taxe d'habitation La redevance audiovisuelle, la taxe sur l'audiovisuel ST ENTREPRISES - TRAVAIL ST CONSOMMATION L'électricité, la facture d'électricité, EDF ST DIVERS NSP, rien, aucun : 18%
  • 11. 45 27 10 8 7 3 Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) Impôt sur le revenu Impôt sur les sociétés Contribution Sociale Généralisée (CSG) Taxe foncière Ne se prononce pas 11 Comment classeriez-vous les 5 prélèvements obligatoires suivants selon le niveau de recettes fiscales qu’ils rapportent aux administrations publiques chaque année ? Vous les classerez dans l’ordre, de celui qui rapporte le plus de recettes fiscales à celui qui rapporte le moins de recettes fiscales selon vous. - À tous, en % - Près de la moitié des Français estiment que la TVA constitue la première source de revenus de l’État, quand 27% pensent que c’est l’impôt sur le revenu (1/2) Hommes : 49% 65 ans et plus : 54% PCS+ : 50% En premier Femmes : 32% PCS- : 32% PCS- : 11% Actifs occupés : 10% 18-24 ans : 18% 25-34 ans : 17%
  • 12. 12 Comment classeriez-vous les 5 prélèvements obligatoires suivants selon le niveau de recettes fiscales qu’ils rapportent aux administrations publiques chaque année ? Vous les classerez dans l’ordre, de celui qui rapporte le plus de recettes fiscales à celui qui rapporte le moins de recettes fiscales selon vous. - À tous, en % - Près de la moitié des Français estiment que la TVA constitue la première source de revenus de l’État, quand 27% pensent que c’est l’impôt sur le revenu (2/2) CSG En premier En deuxième En troisième En quatrième En cinquième Ne se prononce pas 45 17 13 13 9 3 27 24 19 14 13 3 10 22 23 19 23 3 7 13 20 31 26 3 TVA Impôt sur le revenu Impôt sur les sociétés Taxe foncière 8 21 22 21 25 3
  • 13. Plus de 7 Français sur 10 pensent payer la CSG, et davantage parmi ceux bénéficiant des revenus les plus élevés 13 73 11 16 Oui Non Vous ne savez pas Pensez-vous que vous payez la Contribution Sociale Généralisée (CSG) ? - À tous, en % - Pensent payer la CSG 59 81 89 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 77 69 Hommes Femmes 32 58 75 87 85 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus
  • 14. Près de la moitié des Français qui estiment payer la CSG avouent ne pas connaître son taux, la plupart des autres ne le situant pas très loin du taux réel de 9,2% 14 Quel est, selon vous, le taux approximatif de CSG qui est prélevé sur vos revenus ? - À ceux qui pensent payer la CSG, en % - 12 23 9 4 7 44 1 Moins de 5% Entre 5 et 9% Entre 10 et 14% Entre 15 et 19% 20% ou plus Vous ne savez pas Ne se prononce pas Estimation médiane du taux de CSG prélevé : 7,4% Actifs occupés : 8,5% Indépendants, cadres et professions libérales : 9,4% 65 ans et plus : 28% Pour rappel, le taux réel de CSG est de 9,2% pour les revenus d’activité
  • 16. 75 4 21 Trop élevés Pas assez élevés Ni trop, ni pas assez élevés Les ¾ des Français jugent les impôts trop élevés en France, et ce, quel que soit leur niveau de revenu 16 Pensez-vous que, de manière générale, les impôts en France sont… ? - À tous, en % - 65 68 74 79 79 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Pensent que les impôts en France sont trop élevés 74 76 74 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 73 76 Hommes Femmes
  • 17. 62 3 34 1 Trop d'impôts Pas assez d'impôts Ni trop, ni pas assez d'impôts Ne se prononce pas Une nette majorité de Français estiment qu’ils paient trop d’impôts, notamment chez les catégories aux revenus les plus élevés 17 Pensez-vous que vous payez personnellement… ? - À tous, en % - Pensent qu’ils paient trop d’impôts 52 69 69 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 48 61 64 64 65 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus 64 60 Hommes Femmes
  • 18. Près de 7 Français sur 10 se déclarent insatisfaits du système fiscal actuel en France 18 Êtes-vous satisfait(e) ou pas satisfait(e) du système fiscal actuel de la France ? 4 27 43 26 Très satisfait(e) Plutôt satisfait(e) Plutôt pas satisfait(e) Pas du tout satisfait(e) Oui : 31% Non : 69% - À tous, en % - 40 32 29 29 29 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Satisfaits 32 31 33 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 35 27 Hommes Femmes
  • 19. Les Français insatisfaits du système fiscal actuel mettent principalement en cause un manque d’équité ainsi qu’un niveau d’impôt trop lourd pour les contribuables 19 Quelles sont, parmi la liste suivante, les raisons pour lesquelles vous n’êtes pas satisfait(e) du système fiscal actuel de la France ? - À ceux qui se déclarent insatisfaits du système fiscal actuel de la France, en % - 54 49 37 19 2 Il n’est pas assez équitable Le niveau global des impôts est trop élevé Il est trop complexe, trop difficile à comprendre Il n’est pas assez efficace Autre Hommes : 22% Cadres et professions libérales : 28% Cadres et professions libérales : 61% Revenus élevés : 60%
  • 20. Une très large majorité de Français considèrent le paiement des impôts comme un « acte citoyen », même si c’est légèrement moins le cas parmi les jeunes et les catégories aux revenus faibles 20 Êtes-vous d’accord ou pas d’accord avec l’affirmation suivante : « Payer ses impôts est un acte citoyen » ? 29 50 13 7 1 Tout à fait d'accord Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Pas du tout d'accord Ne se prononce pas D’accord : 79% Pas d’accord : 20% 71 72 76 81 88 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus D’accord 73 84 84 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 81 77 Hommes Femmes - À tous, en % -
  • 21. Payer ses impôts est perçu comme un acte citoyen dans la mesure où cela contribue à la vie du pays, notamment en finançant les différents services publics (santé, aides sociales, etc.) 21 Veuillez indiquer en quelques mots pour quelles raisons vous êtes d’accord avec l’affirmation « Payer ses impôts est acte citoyen » : 28 10 4 25 8 6 6 5 4 16 11 14 9 10 6 4 10 4 4 9 4 7 4 3 ST VIE DU PAYS Le fonctionnement du pays, cela contribue à faire fonctionner le pays Cela contribue à l'effort collectif, l'intérêt commun ST DOMAINES Cela contribue à financer les services publics Cela permet de redistribuer l'argent Cela contribue au financement des infrastructures Cela contribue à financer le domaine de la santé (hôpitaux, soins...) Cela contribue à financer l'éducation (écoles...) ST ADHÉSION A L'IMPOT Je trouve normal de payer des impôts ST ÉGALITE Tout le monde doit/devrait payer des impôts ST ACTION C'est un acte participatif On aide les autres ST FINANCES Si on paie des impôts, cela veut dire qu'on travaille, qu'on gagne sa vie Il faut contribuer à l'impôt en fonction de ses revenus ST VALEURS C'est un acte solidaire ST NÉGATIF C'est une obligation, on ne nous laisse pas le choix Les impôts sont trop élevés, on paie trop d'impôts, il y a des abus - À ceux qui déclarent être d’accord avec l’affirmation « Payer ses impôts est un acte citoyen », en % - NSP, rien, aucun : 9%
  • 22. Ceux qui ne considèrent pas le paiement des impôts comme un acte citoyen invoquent en premier lieu le montant des prélèvements, jugé excessif, ainsi que leur iniquité présumée 22 Veuillez indiquer en quelques mots pour quelles raisons vous n’êtes pas d’accord avec l’affirmation « Payer ses impôts est acte citoyen » : 29 12 11 4 4 20 8 6 6 2 13 8 3 2 7 3 2 2 18 6 5 5 2 ST FINANCES Les impôts sont trop élevés Il y a trop d'impôts On est dépossédé du fruit de son travail On a moins d'argent pour vivre ST ÉGALITE Certaines personnes échappent à l'impôt Les riches devraient payer davantage L'impôt n'est pas équitable Ce sont toujours les mêmes qui paient (classe moyenne) ST ABUS On entretient des gens, il y a trop d'assistanat C'est du vol, c'est une arnaque Il y a des abus ST DÉSACCORD Je suis contre, je ne suis pas d'accord Ce n'est pas normal, ce n'est pas à nous de payer Je trouve ça injuste ST DIVERS Pas besoin de payer des impôts pour être un citoyen C'est obligatoire, on n'a pas le choix L'argent récolté est mal géré On ne sait pas à quoi servent nos impôts - À ceux qui déclarent ne pas être d’accord avec l’affirmation « Payer ses impôts est un acte citoyen », en % - NSP, rien, aucun : 24%
  • 23. La perception de l’équité de l’impôt
  • 24. Rappel sur les recettes et dépenses publiques, présenté à la moitié des répondants au début de ce chapitre 24 Ces deux graphiques sur la répartition des recettes et dépenses de l’État ont été présentés à la moitié des répondants, tandis que l’autre moitié n’a pas reçu d’information.
  • 25. 46 57 16 17 8 61 36 33 22 1 2 1 2/3 des Français jugent trop élevé le niveau d’imposition qui pèse sur les catégories aux revenus intermédiaires – ce qui en fait la catégorie la moins épargnée selon eux (ce sentiment étant atténué chez ceux qui ont eu un rappel sur le les recettes et dépenses publiques) 25 Selon l’idée que vous vous en faites, diriez-vous que le niveau des impôts payés par chacune des populations suivantes est… ? 48 66 21 20 7 59 31 26 19 1 1 1 Les ménages les plus modestes Les ménages aux revenus intermédiaires Les ménages les plus aisés Non exposés au rappel Trop important Pas assez important Juste Ne se prononce pas Exposés au rappel - À tous, en % - Au total : 47% des Français pensent que les ménages les plus modestes paient trop d’impôts 62% des Français pensent que les ménages aux revenus intermédiaires paient trop d’impôts 18% des Français pensent que les ménages les plus aisés paient trop d’impôts
  • 26. Qu’ils soient exposés ou non au rappel sur les recettes et dépenses publiques, la majorité des Français trouvent la redistribution des richesses insuffisante 26 26 55 18 1 Pensez-vous que le système fiscal redistribue les revenus de manière … ? Non exposés au rappel 27 54 18 1 Exposés au rappel Trop importante Pas assez importante Juste Ne se prononce pas - À tous, en % - Au total, 55% des Français jugent que le système fiscal ne redistribue pas assez les revenus.
  • 27. En revanche, près de la moitié d’entre eux estiment que les impôts sur le patrimoine taxent les richesses de manière trop importante 27 53 31 15 1 Et pensez-vous que les impôts sur le patrimoine (droits de succession, taxe foncière, impôt sur la fortune immobilière) taxent les richesses de manière… ? Non exposés au rappel Exposés au rappel 46 35 19 Trop importante Pas assez importante Juste Ne se prononce pas - À tous, en % - Au total, 49% des Français pensent que les impôts sur le patrimoine taxent trop les richesses. 50 ans et plus : 53% Revenus élevés : 58%
  • 28. L’utilisation de l’argent public issu des impôts
  • 29. Qu’ils soient exposés au rappel ou non, un peu plus d’1/3 des Français indiquent être satisfaits de l’utilisation faite de l’argent public, quand les 2/3 restants se déclarent insatisfaits 29 5 29 39 26 1 Êtes-vous satisfait(e) ou pas satisfait(e) de la manière dont l’argent public issu des impôts est utilisé en général ? Satisfait(e) : 34% Pas satisfait(e) : 65% Pas du tout satisfait(e) Plutôt pas satisfait(e) Plutôt satisfait(e) Ne se prononce pas Très satisfait(e) 5 33 39 23 Satisfait(e) : 38% Pas satisfait(e) : 62% Non exposés au rappel Exposés au rappel - À tous, en % - Au total, 36% des Français se déclarent satisfaits de la manière dont l’argent public est utilisé. Moins de 35 ans : 47%
  • 30. 52 41 29 38 45 42 7 10 21 2 3 7 1 1 1 De manière quasi unanime, les Français perçoivent un déséquilibre dans l’allocation des ressources de l’État aux différentes missions dont il a la charge 30 Êtes-vous d’accord ou pas d’accord avec chacune des affirmations suivantes de manière générale ? 55 43 28 36 45 42 6 8 22 2 3 6 1 1 2 L'État dépense trop pour certaines missions et pas assez pour d'autres L'État devrait être plus efficace pour effectuer les mêmes missions L'État devrait réduire le nombre de missions dont il a la charge Non exposés au rappel Exposés au rappel Pas du tout d’accord Plutôt pas d’accord Plutôt d’accord Ne se prononce pas Tout à fait d’accord - À tous, en % - 91% 88% 70% D’accord 90% 86% 71% D’accord Au total: 91% des Français pensent que l’État dépense trop pour certaines missions et pas assez pour d’autres 87% des Français pensent que l’État devrait être plus efficace pour effectuer les mêmes missions 70% des Français pensent que l’État devrait réduire le nombre de missions dont il a la charge
  • 31. 7 6 9 9 14 29 25 43 50 56 34 40 32 29 20 29 28 14 11 9 1 1 2 1 1 L'Union européenne L'État Les régions Les départements Les communes Non exposés au rappel 9 6 9 12 16 30 31 47 51 51 36 38 31 25 23 24 24 12 11 9 1 1 1 1 1 Qu’ils soient exposés au rappel ou non, les Français accordent davantage leur confiance aux institutions les plus locales (communes, départements), plutôt qu’à l’État ou l’Union européenne 31 Avez-vous confiance ou pas confiance en chacun des acteurs suivants pour utiliser efficacement l’argent public ? Exposés au rappel Pas du tout confiance Plutôt pas confiance Plutôt confiance Ne se prononce pas Tout à fait confiance - À tous, en % - 36% 31% 52% 59% 70% Confiance 39% 37% 56% 63% 67% Confiance La confiance envers l’Union européenne et l’État est plus forte chez les jeunes et les catégories aux revenus élevés.
  • 32. Les relations entre les contribuables et l’administration fiscale
  • 33. 28% des Français déclarent avoir eu un contact personnalisé avec l’administration fiscale au cours de l’année écoulée 33 Au cours des 12 derniers mois, avez-vous eu au moins un contact personnalisé avec un ou des agents de l’administration fiscale ? On parle bien ici des échanges avec une personne, et non des envois automatisés qu’il peut vous arriver de recevoir. Plusieurs réponses possibles 28 14 8 8 6 71 1 ST Oui Oui, via un échange de mails Oui, en me rendant dans un centre des finances publiques ou une trésorerie Oui, via un échange téléphonique Oui, via un échange de courriers Non, je n'ai pas eu de contact avec l'administration fiscale Ne se prononce pas - À tous, en % - Hommes : 32% Moins de 35 ans : 45% PCS+ : 36%
  • 34. 4 7 6 15 11 18 21 6 12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 18% 50% 28% 4% Les Français qui ont eu affaire à l’administration fiscale se montrent plutôt satisfaits de leur échange, même si seuls 18% d’entre vont jusqu’à rapporter en être très satisfaits (notes de 9 à 10) 34 Comment jugez-vous la qualité de l’échange ou des échanges que vous avez eu(s) avec l’administration fiscale au cours des 12 derniers mois ? Vous utiliserez une échelle de 1 à 10, 10 signifiant que ces échanges ont été très satisfaisants, 1 signifiant qu’ils ont été très insatisfaisants, les notes intermédiaires vous permettant de nuancer votre réponse. Très insatisfaisants Très satisfaisants - À ceux qui déclarent avoir eu au moins un contact personnalisé avec l’administration fiscale au cours des 12 derniers mois, en % - Satisfaits : 68% Insatisfaits : 32% Moyenne de satisfaction : 6,6
  • 35. 16 72 8 4 Oui Non Vous ne savez pas Vous ne souhaitez pas répondre / Ne se prononce pas 1 Français sur 6 déclare avoir déjà fait l’objet d’un contrôle fiscal, un chiffre plus élevé parmi les hommes, les Français les plus aisés et les plus âgés 35 Au cours de votre vie, avez-vous déjà fait l’objet d’un contrôle fiscal ? - À tous, en % - 12 11 8 20 25 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Déclarent avoir déjà fait l’objet d’un contrôle fiscal 14 16 24 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 20 12 Hommes Femmes
  • 36. Plus d’1/4 des Français indiquent avoir déjà déposé une réclamation devant l’administration fiscale 36 28 71 1 Oui Non Ne se prononce pas Au cours de votre vie, avez-vous déjà déposé une réclamation devant l’administration fiscale ? - À tous, en % - Déclarent avoir déjà déposé une réclamation 26 29 34 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 31 25 Hommes Femmes 25 26 21 32 33 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus
  • 37. La perception des prélèvements sociaux
  • 38. 60 8 31 1 Trop important Pas assez important Ni trop ni pas assez important Ne se prononce pas 6 Français sur 10 ont le sentiment que le niveau des cotisations sociales est trop élevé, quel que soit leur niveau de revenu 38 Selon vous, le niveau des cotisations sociales (salariales et patronales) est-il… ? - À tous, en % - 43 45 64 65 70 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Jugent le niveau des cotisations sociales trop important 60 61 63 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 59 62 Hommes Femmes
  • 39. Aux yeux de ceux qui trouvent le niveau de cotisations sociales trop important, celui-ci pénalise trop les salaires, et fait également augmenter le coût du travail en France 39 Pourquoi pensez-vous que le niveau des cotisations sociales (salariales et patronales) est trop important ? Plusieurs réponses possibles - À ceux qui jugent le niveau de cotisations sociales trop important, en % - 57 47 47 26 1 Parce que cela réduit les salaires Parce que cela fait augmenter le coût du travail en France Parce que cet argent n'est pas utilisé de manière efficace Parce que vous ne savez pas à quoi sert cet argent Pour une autre raison 50-64 ans : 66% PCS- : 64%
  • 40. 36 24 38 2 Les Français se montrent très partagés sur la répartition entre impôts et cotisations sociales dans le financement de la Sécurité sociale 40 Aujourd’hui, la Sécurité sociale est financée par des cotisations sociales à hauteur d’environ 60%, et par des impôts à hauteur d’environ 40%. Diriez-vous que… ? - À tous, en % - La part des impôts dans le financement de la Sécurité sociale devrait être plus importante qu'aujourd'hui (et la part des cotisations sociales moins importante) PCS+ : 41% La situation actuelle vous convient Inactifs : 44% La part des cotisations sociales dans le financement de la Sécurité sociale devrait être plus importante qu'aujourd'hui (et la part des impôts moins importante) Moins de 35 ans : 34% Revenus élevés : 32% Ne se prononce pas
  • 41. Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu
  • 42. Une large majorité des Français jugent que la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est une bonne réforme, les jeunes et les personnes disposant de faibles revenus étant moins convaincus 42 Selon vous, la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est-elle une bonne ou une mauvaise réforme ? 27 50 14 8 1 Très bonne réforme Plutôt bonne réforme Plutôt mauvaise réforme Très mauvaise réforme Ne se prononce pas Bonne réforme : 77% Mauvaise réforme : 22% - À tous, en % - 65 70 78 81 84 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Pensent que la mise en place du prélèvement à la source est une bonne réforme 73 81 83 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 78 77 Hommes Femmes
  • 43. Les Français favorables au prélèvement à la source considèrent avant tout que la réforme a simplifié la collecte de l’impôt pour les contribuables 43 Pour quelles raisons principales estimez-vous que le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est une bonne réforme ? Plusieurs réponses possibles - À ceux qui trouvent que la mise en place du prélèvement à la source de l’impôts sur le revenu est une bonne réforme, en % - 58 57 48 27 1 Le paiement des impôts est plus simple Les gens perçoivent leur revenu après impôt ce qui facilite leur gestion financière au quotidien Les gens sont maintenant imposés sur leurs revenus de l'année en cours La perception de l'impôt coûte maintenant moins cher à l'État Pour une autre raison 50 ans et plus : 63% 50 ans et plus : 57% PCS+ : 33%
  • 44. Les Français opposés au prélèvement à la source estiment avant tout que cette réforme entrave la gestion du budget des contribuables 44 Pour quelles raisons principales estimez-vous que le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est une mauvaise réforme ? Plusieurs réponses possibles - À ceux qui trouvent que la mise en place du prélèvement à la source de l’impôts sur le revenu est une mauvaise réforme, en % - 40 33 32 31 5 1 Vous pensez que le nouveau système est défavorable aux gens en ce qui concerne la gestion de leur budget Vous pensez que ce nouveau système est plus complexe que le précédent Vous pensez que les employeurs en savent trop sur les revenus de leurs salariés Vous pensez que ce serait mieux de payer ses impôts directement Pour une autre raison Ne se prononce pas Hommes : 50% 50 ans et plus : 43% 35-49 ans : 46%
  • 45. Près de 6 Français sur 10 déclarent payer l’impôt sur le revenu, un chiffre qui augmente avec l’âge et le niveau de revenu 45 59 35 6 Oui Non Vous ne savez pas/Ne se prononce pas Payez-vous l’impôt sur le revenu ? - À tous, en % - 39 57 63 61 65 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Déclarent payer l’impôt sur le revenu 36 67 95 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 64 54 Hommes Femmes
  • 46. La plupart des Français qui déclarent payer l’impôt sur le revenu estiment le plus souvent avoir un taux marginal d’imposition de 11% 46 Pouvez-vous indiquer votre taux marginal d’imposition sur le revenu ? - À ceux qui déclarent payer l’impôt sur le revenu, en % - 2 47 17 4 1 21 8 0% 11% 30% 41% 45% Vous ne savez pas Vous ne souhaitez pas répondre/Ne se prononce pas 35 ans et plus : 49% Revenus moyens : 54% 30% ou plus : 22% Moins de 35 ans : 39% Revenus élevés : 32% Femmes : 24% 35 ans et plus : 23% Revenus faibles : 28%
  • 47. Les Français sous-estiment fortement le niveau de revenu à partir duquel le taux maximal de 45% est appliqué pour un célibataire sans enfant 47 Le taux marginal d’imposition sur le revenu le plus élevé est de 45%. Selon vous, à partir de quel niveau de revenu imposable annuel, pour une personne célibataire sans enfant, chaque euro gagné en plus est taxé à hauteur de ce taux le plus élevé, c’est-à-dire 45% ? - À tous, en % - 9 16 16 11 7 3 4 33 1 Environ 10 000 euros Environ 20 000 euros Environ 40 000 euros Environ 80 000 euros Environ 120 000 euros Environ 160 000 euros Environ 200 000 euros Vous ne savez pas Ne se prononce pas 80 000 € ou moins : 52% Moins de 35 ans : 57% Revenus faibles : 61% 120 000 € ou plus : 14% Revenus élevés : 32% Pour rappel, le seuil réel d’application du taux maximal d’imposition sur le revenu est de 160 000 € pour une personne célibataire sans enfant
  • 48. 33 28 37 2 À partir d'un niveau de revenu trop important À partir d'un niveau de revenu pas assez important À partir d'un niveau de revenu juste Ne se prononce pas Quel que soit leur âge, leur sexe ou leurs revenus, les Français sont très partagés concernant le niveau de revenu à partir duquel le taux marginal d’imposition le plus élevé devrait être appliqué 48 Le taux marginal d’imposition sur le revenu, pour une personne célibataire sans enfant, est de 45% à partir d’un niveau de revenu imposable de 160 000 euros par an. Cela veut dire que, à partir de ce niveau de revenu, chaque euro gagné en plus est taxé à hauteur de 45%. Diriez-vous que ce taux marginal d’imposition prend effet… ? - À tous, en % - 28 40 34 29 32 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Pensent que le taux de 45% prend effet à partir d’un niveau de revenu trop important 31 34 36 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 32 34 Hommes Femmes
  • 49. 40 35 24 1 Oui, de manière précise Oui, mais pas de manière précise Non Ne se prononce pas Les ¾ des Français déclarent connaître leur taux de prélèvement à la source, même si ce n’est pas toujours de manière précise 49 L’administration fiscale vous informe de votre taux de prélèvement à la source depuis le passage de l’imposition à la source. Connaissez-vous ce taux ? Oui : 75% - À ceux qui déclarent payer l’impôt sur le revenu, en % - 80 85 73 77 71 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Déclarent connaître leur taux de prélèvement à la source 74 71 87 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 79 72 Hommes Femmes
  • 50. Les Français ont beaucoup de difficulté à estimer leur taux de prélèvement à la source, comme en témoigne la disparité des estimations données 50 À combien évaluez-vous ce taux de prélèvement à la source en ce qui vous concerne personnellement ? - À ceux qui déclarent connaître, précisément ou approximativement, leur taux de prélèvement à la source, en % - 9 18 15 6 7 6 14 25 Moins de 5% 5% à 9% 10% à 14% 15% à 19% 20% à 29% 30% à 39% 40% ou plus Ne se prononce pas / NR
  • 52. 30 23 27 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 31 21 Hommes Femmes 48 45 21 18 15 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Pensent que l’État devrait augmenter les impôts pour rembourser la « dette Covid » Près de ¾ des Français se disent opposés à une augmentation des impôts pour rembourser la « dette Covid », les plus jeunes se montrant plus ouverts à cette perspective que la moyenne 52 Pensez-vous ou non que l’État devrait augmenter les impôts pour rembourser la « dette Covid », c’est-à-dire l’accroissement de la dette issu des mesures exceptionnelles de dépenses publiques mises en place depuis le début de la crise sanitaire ? 7 19 31 42 1 Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout Ne se prononce pas Oui : 26% Non : 73% - À tous, en % -
  • 53. Une nette majorité de Français souhaiteraient voir les entreprises prendre en charge l’« impôt Covid » s’il devait finalement être créé, plutôt que les ménages 53 Parmi les acteurs suivants, qui devrait, selon vous, supporter principalement la charge de cet impôt destiné à rembourser la « dette Covid » si celui-ci était créé ? - À tous, en % - 77 21 2 Les entreprises Les ménages Ne se prononce pas 59 65 79 85 84 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Pensent que les entreprises devraient supporter principalement la charge d’un éventuel impôt Covid 78 78 75 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 75 79 Hommes Femmes
  • 54. Les Français estimant que les entreprises devraient prendre en charge un éventuel impôt « Covid » jugent plus souvent que les grandes entreprises devraient en être les principales contributrices 54 Et selon vous, la charge de cet impôt destiné à rembourser la « dette Covid » devrait être supportée par… ? - À ceux qui pensent que la charge d’un éventuel impôt Covid devrait être supportée principalement par les entreprises, en % - 48 34 14 4 Seulement les grandes entreprises Toutes les entreprises Les entreprises du numérique Une autre catégorie d'entreprises Cadres et professions libérales : 46% Revenus élevés : 42% Revenus faibles : 54%
  • 55. En revanche, ceux qui estiment que cet impôt devrait être pris en charge par les ménages sont très partagés sur le fait qu’il s’agisse ou non d’une contribution universelle 55 Et selon vous, la charge de cet impôt destiné à rembourser la « dette Covid » devrait être supporté par… ? - À ceux qui pensent que la charge d’un éventuel impôt Covid devrait être supporté principalement par les ménages, en % - 46 37 56 57 71 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Souhaiteraient attribuer la charge d’un éventuel « impôt Covid » à l’ensemble des ménages 43 58 57 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 60 42 Hommes Femmes 52 46 2 Tous les ménages Seulement les ménages les plus aisés Ne se prononce pas
  • 56. Les 2/3 des Français considèrent que les moyens alloués à la lutte contre la fraude fiscale sont insuffisants, proportion qui augmente avec l’âge 56 Pensez-vous que les moyens consacrés à lutter contre la fraude fiscale sont suffisants ? 8 25 33 33 1 Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout Ne se prononce pas Suffisants : 33% Insuffisants : 66% - À tous, en % - 48 51 66 67 82 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Pensent que les moyens consacrés à lutter contre la fraude fiscale sont insuffisants 63 67 66 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 63 67 Hommes Femmes
  • 58. La moitié des Français déclarent payer la taxe d’habitation 58 Payez-vous la taxe d’habitation ? - À tous, en % - 52 43 5 Oui Non Vous ne savez pas 43 49 58 55 51 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Déclarent payer la taxe d’habitation 41 55 77 Revenus faibles Revenus moyens Revenus élevés 53 52 Hommes Femmes
  • 59. Contacts Merci de noter que toute diffusion de ces résultats doit être accompagnée des éléments techniques suivants : le nom de l’institut, le nom du commanditaire de l’étude, la méthode d’enquête, les dates de réalisation et la taille de l’échantillon. www.harris-interactive.com Facebook Twitter LinkedIn Suivez l’actualité de Harris Interactive sur : Contact Harris Interactive en France : • Jean-Daniel Lévy – Directeur du département Politique & Opinion – 01 44 87 60 30 – jdlevy@harrisinteractive.fr