COMMENT SE SORTIR
DE LA POLYPOSE
NASALE ?
15 années d’expérience partagées
Ma bataille contre la polypose
nasale
 Je ne suis NI médecin NI
scientifique.
 Ce qui suit ne remplace d’ailleurs
pas un...
Obtenir le meilleur de la
médecine
Les conseils des ORL ne suffisent
pas et il y a d’autres solutions
Visitez le blog :
polyposenasale.com
Ségolène : « Vous avez fait un travail de
titans! Merci pour tout ce que j’ai
appris!...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Comment se sortir de la polypose nasale ?

521 vues

Publié le

En tant que malade de la polypose nasale, nous suivons tous à peut prêt le même parcours. Que vous ayez déjà quelques années d’expérience, ou que vous sortiez de chez l’ORL et cherchez à comprendre ce que vous avez, je vous recommande de lire ce qui suit.

Un beau jour, nous nous retrouvons épuisé chez un ORL qui nous montre un scanner IRM. Il nous explique que nos sinus et nos fosses nasales sont remplis de polyposes, ce qui nous empêche de bien respirer, et provoquent des infections a répétition de nos sinus.

En réalité, cette polypose nasale à commencé plusieurs années auparavant. Sans nous en rendre compte, nous nous sommes enfoncé dans des rhumes et sinusites à répétition, nous sommes devenus de plus en plus fatigué, nous avons perdu tout ou parti de notre odorat, nous avons aussi perdu notre énergie et notre moral.

Mais ont a de l’espoir ! On peut enfin mettre un nom de maladie sur notre situation, et puis nous sommes soignés par un ORL qui à l’air de connaître le sujet. Nous commençons alors notre parcours de malade reconnu de la polypose nasale.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
521
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Alors avant d’aller plus loin, je souhaite être clair avec vous sur les éléments suivants :
    Je ne suis NI médecin NI scientifique :
    Je suis un simple patient et ce qui suit est basé sur mon expérience personnelle.

    Mon parcours
    Dès l’adolescence, j’ai régulièrement des problèmes de sinus qui sont alors attribués à ma pratique intensive des sports nautiques. Mais à 28 ans et après un scanner, le diagnostique de la polypose est établi.
    Pendants les premières années, je me laisse faire
    A 32 ans, je me fais opérer dans une grande clinique parisienne par un professeur très renommé (polypectomie, ethmoidectomie, turbinectomie, et cloison). Je me crois, à tort, sorti d’affaire. Mais à 37 ans, je rechute lourdement. Épuisé, je suis atteint en stade 4 aux 4 paires de sinus et je perds 10 kg ainsi que le sommeil pendant 6 mois.
    Mais ensuite, je prends les choses en main
    Ma situation est difficile: je suis épuisé et je dois faire face à un travail très stressant et deux jeunes enfants. Mais je trouve la force de refuser une deuxième opération et de me lancer dans des recherches personnelles approfondies. Je fais alors appel à ma ténacité et à mon esprit critique. Je rencontre des dizaines de médecins dans de multiples spécialités, et j’utilise ma force de conviction pour avoir des échanges approfondis avec eux. Je passe des dizaines d’heures à lire de nombreux livres et témoignages, en Français et en Anglais. Enfin, je teste toutes les solutions que je trouve sur moi même.
    Je suis bien récompensé de ces efforts
    Grâce à ce travail personnel, je n’ai pas besoin de me fais pas opérer une deuxième fois, et à 39 ans, je fais revenir ma polypose en stade 1. C’est une véritable renaissance! Je suis maintenant stabilisé en stade 1 depuis 5 ans, en faisant seulement une crise par an, et je profite de la vie comme avant! J’ai retrouvé l’energie que j’avais 10 ans auparavant!


    Ce qui suit ne remplace pas une consultation médicale.
    Personnellement, je vais voir mon Orl tous les 6 mois.
  • La polypose n’est pas une maladie grave car on n’en meurt pas, mais elle nous rend la vie bien difficile. Le sommeil est perturbé, la respiration est difficile, les sinusites s’enchainent, les migraines … Bref, on finit par être tout le temps fatigué, la tête dans le brouillard, et ne plus vraiment profiter de la vie.
    Malheureusement, suivre les conseils de nos ORL ne suffit pas à mettre toutes les chances de notre coté.
    Pourquoi?
    Et bien tout d’abord ce n’est pas en 10 minutes de consultation tous les 3 mois, soit moins d’une heure par an, qu’ils ont le temps de nous expliquer en détail des sujets pourtant importants. Comme, par exemple, bien prendre un spray corticoïde ou parfaitement laver son nez.
    Ensuite, s’Ils nous parlent des antibiotiques et corticoïdes ou de la chirurgie, ils ne nous disent pas toujours clairement que la polypose est une maladie qui va au delà de leur spécialité ORL. Nous pouvons alors négliger des sujets fondamentaux pour bien se soigner comme, les allergies et les intolérances, la nutrition, le stress, le reflux gastrique ou encore les problèmes dentaires.
  • Une maladie qui va au delà de leur spécialité ORL

    La polypose n’est pas une maladie grave car on n’en meurt pas, mais elle nous rend la vie bien difficile. Le sommeil est perturbé, la respiration est difficile, les sinusites s’enchainent, les migraines … Bref, on finit par être tout le temps fatigué, la tête dans le brouillard, et ne plus vraiment profiter de la vie.
    Malheureusement, suivre les conseils de nos ORL ne suffit pas à mettre toutes les chances de notre coté.
    Pourquoi?
    Et bien tout d’abord ce n’est pas en 10 minutes de consultation tous les 3 mois, soit moins d’une heure par an, qu’ils ont le temps de nous expliquer en détail des sujets pourtant importants. Comme, par exemple, bien prendre un spray corticoïde ou parfaitement laver son nez.
    Ensuite, s’Ils nous parlent des antibiotiques et corticoïdes ou de la chirurgie, ils ne nous disent pas toujours clairement que la polypose est une maladie qui va au delà de leur spécialité ORL. Nous pouvons alors négliger des sujets fondamentaux pour bien se soigner comme, les allergies et les intolérances, la nutrition, le stress, le reflux gastrique ou encore les problèmes dentaires.
  • Et si vous aussi, vous pouviez en finir avec la polypose?
    Se soigner de sa polypose, c’est retrouver une vie normale, et c’est fantastique. C’est retrouver un esprit clair, l’énergie et l’enthousiasme, l’envie de faire des choses, de jouer avec ses enfants, de faire du sport, d’avoir de l’énergie à mettre dans son travail … C’est comme se sentir à nouveau en pleine possession de ses moyens, et rajeunir de 10 ou 20 ans!
    Vous allez gagner des années précieuses
    Seul, j’ai mis 2 ans à rassembler une grande quantité de connaissances et d’expériences pour bien me soigner. Vous avez maintenant la chance de gagner un temps considérable. En 2 à 3 heures de lecture, vous en apprendrez bien plus qu’en 1 an de promenade sur internet.
    Vous allez avoir une stratégie pour vous soigner
    En étant épuisé par la polypose, et avec les avis parfois contradictoires que vous recevez, il est difficile d’y voir clair sur quoi faire, et de resté motivé dans la durée.  Vous allez maintenant avoir une boussole pour vous guider. Vous apprendrez quoi faire pour obtenir rapidement les premiers résultats, puis comment continuer d’améliorer votre santé dans la durée.
    Vous allez avoir l’envie et le courage de vous soigner
    Epuisé et sans chemin clair pour s’en sortir, il est difficile de trouver l’envie et le courage. Vous allez voir le parcours de quelqu’un qui s’en est sorti et comment il l’a fait! Cela va vous motiver pour vous en sortir aussi!
    Nolwenn: « La polypose n’est pas bien connue même au sein du corps médical, mon parcours m’a rendu cela évident. C’est pourquoi je trouve ce livre formidable! Je suis passée par toutes les étapes décrites dans ce livre mais j’aurais aimé le découvrir il y a 15 ans, cela m’aurait évité bien des souffrances. Le parcours de quelqu’un qui est passé par là et qui a trouvé des solutions, voilà le cadeau exceptionnel qu’est ce livre. »
  • Comment se sortir de la polypose nasale ?

    1. 1. COMMENT SE SORTIR DE LA POLYPOSE NASALE ? 15 années d’expérience partagées
    2. 2. Ma bataille contre la polypose nasale  Je ne suis NI médecin NI scientifique.  Ce qui suit ne remplace d’ailleurs pas une consultation médicale.  Je suis un simple patient qui a refusé une 2ème opération après une rechute en stade 4.  J’ai alors mené des recherches et ramené ma polypose en stade 1.  J’ai écrit un livre basé sur mes 15 années d’expérience.
    3. 3. Obtenir le meilleur de la médecine
    4. 4. Les conseils des ORL ne suffisent pas et il y a d’autres solutions
    5. 5. Visitez le blog : polyposenasale.com Ségolène : « Vous avez fait un travail de titans! Merci pour tout ce que j’ai appris! » Claire : « C’est ce que j’ai lu de mieux sur le sujet depuis que j’ai commencé mes recherches !» Agnès : « Vos petites astuces sont faciles à mettre en place, et votre expérience nous évite une énorme perte de temps a chercher…. »

    ×