arts / architecture / cadre juridique

490 vues

Publié le

150324 cours magistrale / lic. culture humaniste et scientifique / université bordeaux montaigne / arts / architecture / cadre juridique

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
490
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

arts / architecture / cadre juridique

  1. 1. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 Université Bordeaux Montaigne Licence Culture Humaniste et Scientifique L2 S4 UE4Arts :Architecture L4DH4M1 Coursthéorique “Marges,Frontières,Limites...“ ...Technique etjuridique. christiaanweilerarchitecte ir.msc.- mars 2015
  2. 2. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 SITE PAYSAGE HISTOIRE CLIMAT CLIENT PROGRAMM Technique JURIDIQUE BATIMENT
  3. 3. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 ...JURIDiQUE
  4. 4. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 MEDECIN NOTAIRE AVOCAT PROFESSEUR GEOMETRE ARCHITECTE
  5. 5. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 ARISTOTLE : « un discours déterminé par le consentement unanime de la ville, indiquant comment il faut faire chaque chose » Code des devoirs : « Tout architecte se doit de prêter son concours aux actions d’intérêt général en faveur de l’architecture. » Journal officiel du 25 mars 1980 et rectificatif J.O. – N.C. du 21 juin 1980 TITRE II - DEVOIRS PROFESSIONNELS - CHAPITRE Ier - REGLES GENERALES SECTION 1 - Règles personnelles - Article 6
  6. 6. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 Code civil Code de l’URbanisme Code de la Construction Grenelle de l’Environnement Reglementations & DTU Culture & Patrimoine droit de l’auteur loi MOP loiALUR loi MACRON
  7. 7. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 Code de l’URbanisme -art.L 421-6 Modifié par Ordonnance n°2005-1527 du 8 décembre 2005 - art. 15 JORF 9 décembre 2005 en vigueur le 1er octobre 2007 Le permis de construire ou d’aménager ne peut être accordé que si les travaux projetés sont conformes aux dis- positions législatives et réglementaires relatives à l’utilisation des sols, à l’implantation, la destina- tion, la nature, l’architecture, les dimensions, l’assainissement des constructions et à l’aménagement de leurs abords et s’ils ne sont pas incompatibles avec une déclaration d’utilité publique. Le permis de démolir peut être refusé ou n’être accordé que sous réserve de l’observation de prescriptions spé- ciales si les travaux envisagés sont de nature à compromettre la protection ou la mise en valeur du patrimoine bâti, des quartiers, des monuments et des sites. Liens relatifs à cet article Cite: Code du patrimoine. - art. L621-27 (M) Code du patrimoine. - art. L621-30 (M) Code du patrimoine. - art. L621-30-1 (V) Code du patrimoine. - art. L621-31 (M) Code du patrimoine. - art. L621-9 (AbD) Cité par: Ordonnance n°2014-355 du 20 mars 2014 - art. 3 (V) Ordonnance n°2014-355 du 20 mars 2014 - art. 3, v. init. Décret n°2014-450 du 2 mai 2014 - art. 23 (V) Décret n°2014-450 du 2 mai 2014 - art. 23, v. init. Code de l’urbanisme - art. L421-7 (V) Code de l’urbanisme - art. L421-8 (V) Code de l’urbanisme - art. L421-8 (V) Code de l’urbanisme - art. L433-1 (V) Code de l’urbanisme - art. R*130-1 (M) Code de l’urbanisme - art. R*130-14 (Ab) Code de l’urbanisme - art. R*130-14 (M) Code de l’urbanisme - art. R*130-5 (M) Code de l’urbanisme - art. R462-8 (V) Code forestier - art. R*412-8 (M) Code forestier - art. R*412-8 (M) Code forestier - art. R*412-9 (M) Code forestier - art. R*412-9 (M) Code forestier - art. R412-8 (M) Code forestier - art. R412-9 (Ab) Codifié par: Décret 73-1022 1973-11-08 JORF 13 NOVEMBRE 1973Code
  8. 8. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 POURQUOI ? Quand il y a une fuite... on engage les assurances. Ils consultent les garanties, données sur l’ouvrage, pour les constructeurs, et transmis aux clients. Ces garanties sont : 1. Décennale 10 ans = solidité + propreté, 2. Bon fonctionnement 2 ans = équipements divers, 3. Parfaite achêvement 1 an = contrats de travaux. Les garanties sont valables si les travaux ont été executé conforme aux lois, aux règlements, et aux contrats.
  9. 9. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 loi MOP - 1973 Décrit tout les acteurs et leur engagements dans l’acte de construire pour le maître d’ouvrage public : La maîtrise d’ouvrage Le client public et tout ses conseillés La maîtrise d’oeuvre L’architecte et tout ses conseillés
  10. 10. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 SERVICES DIVERSES GEOMETRE SECURTITE, PROTECTION ET SANTE CONTROL TECHNIQUE BUREAU GEOTECHNIQUE SERVICE D’URBANISME Service départemental d’incendie et de secours SERVICES CONCESSIONNAIRES PROGRAMMISTE BUREAU HQE ... La maîtrise d’ouvrAGE / CLIENT &
  11. 11. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 BUREAUX D’ETUDES ACOUSTIQUE ECLAIRAGISTE ECONOMISTE FACADES FLUIDES HQE PAYSAGISTE CUISINISTE SCENOGRAPHIE SECURITE STRUCTURES La maîtrise d’oeuvre / ARCHITECTE &
  12. 12. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 LES MISSIONS DE BASE 1. Esquisse 2. Avant Projet Sommaire 3. Avant Projet Définitif 4. Etudes de Projet 5. Assistance aux passation des Contrats de Travaux 6. Validation des documents d’Exécution 7. Direction de l’Exécution des Travaux 8. Assistance aux Opérations de Réception
  13. 13. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 LES MISSIONS COMPLEMENTAIRES Faisabilite Etat des lieux Diagnostiques divers Audit énergétique Programmation Modèles, maquettes et animations Concertation Etude d’impact Authorisations spéciales Lois sur l’eau Permis de Construire Faisabilité d’approvisionnement énergétique Bilan carbone Simulation thermo-dynamique Plans commerciales Dossier de presse Dossier de Consultation des Entreprises Ordonnance Pilotage Coordination Etudes d’exécution Etudes synthèse technique Coordinations des systèmes de sécurité d’incendie Dossier des Ouvrages Exécutés Signalétique Mobilier Garantie entretien végétaux Ergonomie spécifique Exploitation et maintenance Suivi exploitation énergétique Système management environnem Missions libres
  14. 14. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 POURQUOI ? Pour éviter les fuites... ...le bâtiment doit être de conforme (DOE / DGD). ...la livraison doit être conforme aux contrats (AOR). ...l’architecte, ou maître d’oeuvre veille au respect des con- trats, à la bonne exécution, à ce que les paiements suivent les avancements (DET). ...Il faut des bons entreprises et un analyse des devis (ACT). ...Il faut faire une consultation et choisir les meilleures (DCE) .
  15. 15. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 AFF.dce1_CCAP.TCE.doc - page 1 / 8 cab42 architecture, strategy and design | cab42.christiaanweiler.net | 110 b rue paulin | 33000 | bordeaux | t +33 6 26 01 22 30 f + 33 9 72 13 06 22 ref.: p.j.: MAISON MAYAUDON 1201 CCTC CCAP.TCE 07.01.12 . M et MME GALTIER - WEILER 110 bis rue Paulin 33000 Bordeaux t: 00 33 5 57 22 96 42 e: blandine@blandine-galtier.net . RENOVATION – 72 RUE MAYAUDON – 3310 – BORDEAUX RENOVATION ET SURELEVATION D’UNE MAISON INDIVIDUELLE MITOYENNE CCAP CAHIER DE CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES AFF.dce1_CCTC._TCE.doc - page 1 / 12 cab42 architecture, strategy and design | cab42.christiaanweiler.net | 110 b rue paulin | 33000 | bordeaux | t +33 6 26 01 22 30 f + 33 9 72 13 06 22 ref.: p.j.: MAISON MAYAUDON 1201 CCTC CCTC.TCE 07.01.13 . M et MME GALTIER - WEILER 110 bis rue Paulin 33000 Bordeaux t: 00 33 5 57 22 96 42 e: blandine@blandine-galtier.net . RENOVATION – 72 RUE MAYAUDON – 3310 – BORDEAUX RENOVATION ET SURELEVATION D’UNE MAISON INDIVIDUELLE MITOYENNE CAHIER DE CLAUSES TECHNIQUES COMMUNES CCTC TOUT CORPS D’ETAT
  16. 16. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 MAY.dce1_DPGF.000000.xls | 09.FACD-B | 1/3 RENOVATION - 72 RUE E MAYAUDON - 33100 - BORDEAUX / DPGF 9. 00.0 FACADE BOIS ELEMENT TYPE MARQUE/DIM. MATIERE PROD./MIS E.O.TRAITEMENT COULEUR LOCALISATION QUANT. u1 PRIX/UNITE u2 SOMME GENERALITES 9. 10.0 Préalable Le présent descriptif est l'extrait de l'essentiel des particularités des prestations demandées. Elles sont soumises aux conditions précisées dans les pièces annexes aux contrat : La norme NF P 03-001, CCAP, CCTC et CCTP (voir dossier de consultation). 9. 11.0 Etudes Etudes ens 9. 12.1 Installations Installations de chantier ens 9. 14.0 Implantations Implantations ens 9. 17.0 Protections Protections des ouvrages Il est rappelé que l'état des ouvrages non réceptionnés est la responsabilité du prestataire. 9. 18.0 Nettoyage Nettoyages, déchèts ens Chaque entreprise évacue ces déchets. Les déchets non-traités seront évacués par une entreprise tierce, aux frais des entreprises présentes sur chantier. 9. 19.0 Achèvement Achèvement des travaux Au moment de la livraison des prestations, attesté par le PV de livraison du maître d'oeuvre, commencent les périodes de garanties : 1. Le parfaite Achèvement (1 an), 2. Bonne Fonctionnement (2 ans), 3. Garantie Décennale (10 ans). Dossier des ouvrages exécutés ens ELEMENT TYPE MARQUE/DIM. MATIERE PROD./MIS E.O.TRAITEMENT COULEUR LOCALISATION QUANT. u1 PRIX/UNITE u2 SOMME 9. 30.0 PRESTATIONS 9. 31.1 pare vapeur intégré en panneau plc charpente voir lot CHARPENTE - façd s/ rue m2 eu intégré en panneau plc charpente voir lot CHARPENTE - façd sud-est m2 eu intégré en panneau plc charpente voir lot CHARPENTE - façd nor-ouest m2 eu intégré en panneau plc charpente voir lot CHARPENTE - façd s/ terras. m2 eu intégré en panneau plc charpente voir lot CHARPENTE - pignons séjour m2 eu 9. 31.2 écran Delta ou/éq. polyethylène thermosoudé - - façd s/ jardin m2 eu ........................................................ .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ 9. 32.1 ossature montant 50*100 mm pin - classe 3 - façd s/ rue m2 eu montant 50*100 mm pin - classe 3 - façd sud-est m2 eu montant 50*100 mm pin - classe 3 - façd nor-ouest m2 eu montant 50*100 mm pin - classe 3 - façd s/ terras. m2 eu montant 50*100 mm pin - classe 3 - pignons séjour m2 eu montant 50*100 mm pin - classe 3 - façd s/ jardin m2 eu ........................................................ .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ MAY.dce1_DPGF.000000.xls / 09.FACD-B / 09-01-2013 christiaan weiler architecte ir msc | s.a.r.l. a 6.000 eu | rcs bordeaux 512.396.979 | ordre S13221 | maf 258404/Z/10 | iban fr76 3000 3033 1100 0201 0708 486
  17. 17. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 MAY.dce1_DPGF.000000.xls | 09.FACD-B | 2/3 RENOVATION - 72 RUE E MAYAUDON - 33100 - BORDEAUX / DPGF 9. 00.0 FACADE BOIS ELEMENT TYPE MARQUE/DIM. MATIERE PROD./MIS E.O.TRAITEMENT COULEUR LOCALISATION QUANT. u1 PRIX/UNITE u2 SOMME 9. 33.1 isolation 1 panneau 100 mm laine de bois Pavatex ou/éq - R > 2,0 façd s/ rue m2 eu panneau 100 mm laine de bois Pavatex ou/éq - R > 2,0 façd sud-est m2 eu panneau 100 mm laine de bois Pavatex ou/éq - R > 2,0 façd nor-ouest m2 eu panneau 100 mm laine de bois Pavatex ou/éq - R > 2,0 façd s/ terras. m2 eu panneau 100 mm laine de bois Pavatex ou/éq - R > 2,0 pignons séjour m2 eu panneau 100 mm laine de bois Pavatex ou/éq - R > 2,0 façd s/ jardin m2 eu .......................................................... .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ 9. 33.2 isolation 2 panneau 60 mm laine de bois Pavatex ou/éq - R > 2,0 façd sud-est m2 eu panneau 60 mm laine de bois Pavatex ou/éq - R > 2,0 façd nor-ouest m2 eu .......................................................... .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ 9. 33.3 isolation 3 panneau 20 mm fibre de bois Pavatex ou/éq - R > 0,8 façd s/ rue m2 eu panneau 20 mm fibre de bois Pavatex ou/éq - R > 0,8 façd sud-est m2 eu panneau 20 mm fibre de bois Pavatex ou/éq - R > 0,8 façd nor-ouest m2 eu panneau 20 mm fibre de bois Pavatex ou/éq - R > 0,8 façd s/ terras. m2 eu .......................................................... .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ 9. 33.4 isolation 4 panneau 60 mm polystryrène collé - R > 0,8 pignons séjour m2 eu panneau 60 mm polystryrène collé - R > 0,8 façd s/ jardin m2 eu .......................................................... .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ 9. 34.1 liteau tasseaux 30*40 mm pin - classe 3 - façd s/ rue m2 eu tasseaux 30*40 mm pin - classe 3 - façd sud-est m2 eu tasseaux 30*40 mm pin - classe 3 - façd nor-ouest m2 eu tasseaux 30*40 mm pin - classe 3 - façd s/ terras. m2 eu .......................................................... .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ 9. 35.1 pare pluie écran Delta ou/éq. polypropylène thermosoudé - - façd s/ rue m2 eu écran Delta ou/éq. polypropylène thermosoudé - - façd sud-est m2 eu écran Delta ou/éq. polypropylène thermosoudé - - façd nor-ouest m2 eu écran Delta ou/éq. polypropylène thermosoudé - - façd s/ terras. m2 eu .......................................................... .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ 9. 36.1 bardage verticale 18*120 m pin joint à mi-bois classe 3 lot peinture façd s/ rue m2 eu verticale 18*120 m pin joint à mi-bois classe 3 lot peinture façd sud-est m2 eu verticale 18*120 m pin joint à mi-bois classe 3 lot peinture façd nor-ouest m2 eu verticale 18*120 m pin joint à mi-bois classe 3 lot peinture façd s/ terras. m2 eu .......................................................... .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ 9. 37.1 enduit extérieur STO ou/équ chaux aéri. /s treillis taloché fin RAL9010 pignons séjour m2 eu extérieur STO ou/équ chaux aéri. /s treillis taloché fin RAL9010 façd s/ jardin m2 eu .......................................................... .................... .................... .................... .................... .................... .................... .................... 0 0 MAY.dce1_DPGF.000000.xls / 09.FACD-B / 09-01-2013 christiaan weiler architecte ir msc | s.a.r.l. a 6.000 eu | rcs bordeaux 512.396.979 | ordre S13221 | maf 258404/Z/10 | iban fr76 3000 3033 1100 0201 0708 486
  18. 18. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 MAY.dce1_DPGF.000000.xls | 12.PLMB | 1/2 RENOVATION - 72 RUE E MAYAUDON - 33100 - BORDEAUX / DPGF 12. 00.0 PLOMBERIE, SANITAIRES ELEMENT TYPE MARQUE/DIM. MATIERE PROD./MIS E.O.TRAITEMENT COULEUR LOCALISATION QUANT. u1 PRIX/UNITE u2 SOMME GENERALITES 12. 10.0 Préalable Le présent descriptif est l'extrait de l'essentiel des particularités des prestations demandées. Elles sont soumises aux conditions précisées dans les pièces annexes aux contrat : La norme NF P 03-001, CCAP, CCTC et CCTP (voir dossier de consultation). 12. 11.0 Etudes Etudes ens 12. 12.1 Installations Installations de chantier ens branchement eau chantier, sur alimentation existante - installation, entretien TZ 12. 14.0 Implantations Implantations ens 12. 17.0 Protections Protections des ouvrages Il est rappelé que l'état des ouvrages non réceptionnés est la responsabilité du prestataire. 12. 18.0 Nettoyage Nettoyages, déchèts ens Chaque entreprise évacue ces déchets. Les déchets non-traités seront évacués par une entreprise tierce, aux frais des entreprises présentes sur chantier. 12. 19.0 Achèvement Achèvement des travaux Au moment de la livraison des prestations, attesté par le PV de livraison du maître d'oeuvre, commencent les périodes de garanties : 1. Le parfaite Achèvement (1 an), 2. Bonne Fonctionnement (2 ans), 3. Garantie Décennale (10 ans). Dossier des ouvrages exécutés ens ELEMENT TYPE MARQUE/DIM. MATIERE PROD./MIS E.O.TRAITEMENT COULEUR LOCALISATION QUANT. u1 PRIX/UNITE u2 SOMME 12. 30.0 PRESTATIONS 12. 31.1 dépose rsx +termin. plomberie div. - dépose - TZ ens eu ............................................................ .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ 12. 32.0 réseaux gaz compteur exst.- - - - - nv00, fil C1 u eu 32.1 distribution gaz - - - - - TZ ml eu 32.2 alimentation gazinière - - - - - cuisine, fil A u eu 32.3 alimentation chaudière - - - - - buander., fil A2 u eu ............................................................ .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ 12. 33.0 réseaux eau compteur exst.- - - - - nv00, fil C1 u eu 33.1 distribution eau potable - - - - - TZ ml eu 33.2 alimentation extérieur - ef +vnn.d'arrêt - - jardin, fil A4 u eu extérieur - ef +vnn.d'arrêt - - atelier, fil A4 u eu 33.3 alimentation lave-vaisselle - ef - - - cuisine, fil A u eu 33.4 alimentation évier Grohe ou/éq ec/ef Eurosmart Cosmopolitan - bec haut cuisine, fil B u eu 33.5 alimentation lave-linge - ef - - - buander., fil A2 u eu MAY.dce1_DPGF.000000.xls / 12.PLMB / 12-01-2013 christiaan weiler architecte ir msc | s.a.r.l. a 6.000 eu | rcs bordeaux 512.396.979 | ordre S13221 | maf 258404/Z/10 | iban fr76 3000 3033 1100 0201 0708 486
  19. 19. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 MAY.dce1_DPGF.000000.xls | 12.PLMB | 2/2 RENOVATION - 72 RUE E MAYAUDON - 33100 - BORDEAUX / DPGF 12. 00.0 PLOMBERIE, SANITAIRES ELEMENT TYPE MARQUE/DIM. MATIERE PROD./MIS E.O.TRAITEMENT COULEUR LOCALISATION QUANT. u1 PRIX/UNITE u2 SOMME 33.6 alimentation rsrv toilette - ef - - - toilette, fil B2 u eu 33.7 alimentation rsrv toilette - ef - - - s.d'eau, fil A3 u eu 33.8 alimentation mitigeur th.st Grohe ou/éq ec/ef Grohtherm Cosmopolitan 1000 bain/douche s.d'eau, fil A3 u eu douche Grohe ou/éq - Rainshower pomme sur barre - s.d'eau, fil A3 u eu 33.9 alimentation mitigeur Grohe ou/éq ec/ef Essence ou/éq - - s.d'eau, fil A3 u eu ............................................................ .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ 12. 34.0 évacuations eaux usées - - - - - TZ ml eu 34.1 évacuations extérieure - Ø 40 - - - jardin, fil A4 u eu extérieure - Ø 40 - - - atelier, fil A4 u eu 34.2 évacuations lave-vaisselle - Ø 40 - - - cuisine, fil A u eu 34.3 évacuations évier - Ø 40 - - - cuisine, fil B u eu 34.4 évacuations lave-linge - Ø 40 - - - buander., fil A2 u eu 34.5 évacuations douche ital. Wirquin Ø 40 - - inox s.d'eau, fil A3 u eu 34.6 évacuations lavabo - Ø 40 - - - s.d'eau, fil A3 u eu lavabo Roca monotrou Element (600) suspendu blanc s.d'eau, fil A3 u eu ............................................................ .................... .................... .................... .................... .................... .................... ........................................................................................................................ 12. 35.0 évacuations eau de vanne - - - - - TZ ml eu 35.1 évacuations extérieur - Ø 100 - - - jardin, fil A4 u eu 35.2 évacuations siphon sol - Ø 100 inox - - buander., fil A2 u eu 35.3 évacuations ens.toilette Roca ou/éq Ø 100 Hall ou/éq - - toilette, fil B2 u eu 35.4 évacuations ens.toilette Roca ou/éq Ø 100 Hall ou/éq - - s.d'eau, fil A3 u eu 35.5 évacuations vent.chûte wc vers toiture Ø 100 - - - s.d'eau, fil A3 u eu MAY.dce1_DPGF.000000.xls / 12.PLMB / 12-01-2013 christiaan weiler architecte ir msc | s.a.r.l. a 6.000 eu | rcs bordeaux 512.396.979 | ordre S13221 | maf 258404/Z/10 | iban fr76 3000 3033 1100 0201 0708 486
  20. 20. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 ...Il faut une base technique détaillé pour comparer (PRO). ... il faut un projet conforme aux cadres légaux (DP, PC, PD). ...il faut un projet faisable techniquement (APD). ... il faut un projet faisable spatialement (APS). ... il faut une bonne idée (ESQ).
  21. 21. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 72 rue Edouard M ayaudon 9. 10. Pont de Pierre LA BENAUGE PontSaint-Jean Passerelle S.N.C.F.BASTIDE -BRAZZA BASTIDE -NIEL Avenue Thiers NORD SITUATION - 1 / 10.000 MASSE - 1 / 200 NORD 110bruepaulin33000bordeaux t0033626012230 f0033972130622 ecab42@christiaanweiler.net MAISON MAYAUDON SITUATION / MASSE 1201 11.07.12 01.10.12 MAY.dpc1_PLXS.0000 projet MAISON MAYAUDON moa 110 b rue Paulin GALTIER - WEILER t: 00 33 5 57 22 96 42 e: contact@bamg-atelier.com 33000 Bordeaux DOSSIER PERMISDE CONSTRUIRE
  22. 22. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 5883 6437 969 1003 693 961 1152 960 2966 3656230 1993 5883 6437 5883 6437 620 822 620 838 2592 9302521 3451 3900 8503050 12741108 6226 31537392333 3073 0 5 m 02.77+ 00.28- 00.28- 02.74+ 02.10+ 05.29+ 05.29+ 04.02+ 00.05- 230 00.00+ façade sur rue - existant 72 rue Edouard Mayaudon façade sur jardin - existantfaçade dépendance - existant démolitions 000bordeaux 30 22 weiler.net MAISON MAYAUDON 1201 projet MAISON MAYAUDON moa GALTIER - WEILER E IRE 01.10.12
  23. 23. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 5883 6437 2. 9. 1. 5. 4. 4. 7. 11. 8. 10. 5883 6437 1003 693 961 1152 960 5883 6437 620 822 620 838 2592 façade nord-est sur rue - surélevée 72 rue Edouard Mayaudon façade sud-ouest sur jardin - surélevéefaçade nord-est dépendance - projet 0 5 m N O R D 05.29+ 04.02+ 00.05- 06.12+ 04.00+ LEGENDE DE MATERIAUX 1 - façade - peinte blanc - ravalée, 2 - façade bois - lasurée anthracite, 3 - façade bois - lasurée anthracite (ajouré), 4 - menuiseries et volets - peinte blanc, 4*- porte d'entrée - peinte gris anthracite, 5 - tableau de fenêtre - panneaux peints, 6 - volets coulissants - cf façade s/ rue & ajouré, 7 - fenêtre de toit - ouvrant, 8 - socle terrasse - béton, 1.3. 4. 4. 5. 4. 2. 1. 4. 06.83+ 06.83+ 6. abri vélos & poubelles 4*. 02.74+ FACADECONSERVEE FACADECONSERVEE projet MAISON MAYAUDON moa 110 b rue Paulin GALTIER - WEILER t: 00 33 5 57 22 96 42 e : contact@bamg-atelier.com 33000 Bordeaux ruepaulin33000bordeaux 3626012230 3972130622 42@christiaanweiler.net MAISON MAYAUDON PROJET FACADES 1201 11.07.12 MAY.dpc1_PLXS.0100 OSSIER ERMISDE ONSTRUIRE
  24. 24. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 RENOVATION ET EXTENSION D'UNE MAISON INDIVIDUELLE MITOYENNE A BASTIDE / BORDEAUX NOTICE ARCHITECTURALE Pour le projet de l'extension de l'échoppe sur 72 rue Edouard Mayaudon à Bordeaux-Bastide, l'architecture cherche à maintenir en équilibre les trois aspects contextuels les plus important sur le site : 1) le caractère résidentiel des échoppes dans la rue, 2) les caractéristiques historiques de friche du quartier, et 3) l'annonce des transformations à venir des quartiers Niel et Brazza. La composition de la façade est en entier respect des rythmes des façades de la rue. Le matériau choisi en revêtement de la surélévation, le bois lasuré, est une expression des diverses utilisations de bois dans l'emballage et le fret, un matériau propre à l'histoire des friches de Niel et Brazza. La sobriété de l'expression, réduite à des gestes minimes de proportions et de texture, donne à l'extension un caractère propre et un style contemporain, ainsi démontrant un identité renforcé et un empathie avec le contexte architectural immédiat. La rue Edouard Mayaudon est une rue perpendiculaire à l'avenue Thiers, donnant sur les friches industrielles ferroviaires. La ou avant passait les trains chargés de marchandises, s'annoncent aujourd'hui des projets de rénovation urbaine, pour le quartier Niel et pour le quartier Brazza. La rue qui donne actuellement sur un terrain vide, donnera prochainement sur un collège neuve du nouveau quartier. Le rencontre entre l'histoire et l'actualité va prendre forme dans la rue. L'échoppe en question, au 72 rue Edouard Mayaudon, est un simple échoppe dans une rue dominée par de doubles échoppes. Une caractéristique particulière est la présence des rez-de-jardins peu enterrés, et des étages de vie relativement hauts. L'échoppe au numéro 72 n'est pas composé de la même façon. Il est le plus petit d'un ensemble de 4 maisons de faible hauteur. Il est un exemple standard de l'échoppe simple, avec peu d'ornements, hormis sur la porte. La parcelle de 125 m2 a le jardin orienté au sud-ouest. La façade d'entrée est orienté au nord-est. Le programme de l'extension demandée, est 40 m2 de surface, à rajouter aux 70 m2 existants. Il est inévitable que l'identité de la rue évoluera avec le dynamique de l'urbanisme en cours. Ce qui est actuellement un lieu ou les constructions historiques déterminent le caractère, se transformera en niche historique dans un quartier moderne. Si aujourd'hui il est intéressant d'annoncer l'arrivé du renouveau, d'ici 10 ans ils sera intéressant d'avoir conservé le peu de tissu historique à proximité de cette modernité. La particularité intemporel est engravé dans la morphologie urbaine : les filigranes des chemins de fer parallèles, et la distribution des rues perpendiculaires à ces voies. Quand les friches seront réellement effacées, que-est ce qui nous rappellera cette époque de fret? Que se soit avec une architecture de style historique ou moderne, l'identité du lieu mérite d'être mise en valeur avec des composants propre au lieu. Etant donné la faible dimension de l'échoppe et la parcelle en question, et afin d'éviter de consommer la surface du jardin, il est préférable de prévoir une extension par surélévation. L'extension prévue n'est pas possible dans le volume des combles. Une extension sera donc toujours remarquée. Un traitement architectural équilibré est important pour l'harmonie des façades de la rue, et le contexte urbaine et les données programmatiques amènent amplement de la matière pour faire un projet de qualité. Un nombre de mots clés, issue des divers contextes du projet, ont été évalués pour trouver l'identité potentiel de la maison surélevée. La phrase permettant aux client de se reconnaître dans les bases du projet, parle des traces de l'activité historique, juxtaposés aux bases de (ville de) pierre calquer, et le désir de trouver une harmonie dans leur rencontre : "Ils posèrent encore une bûche sur le feu de l'industrie, et trouvèrent de la paix en fin." L'image du foyer au sens littéral se présente. La technique et l'économie du projet ont une logique qui, eux aussi, appuient cet image. La surélévation en structure bois, permettant une performance thermique accrue et un chantier rapide et propre, devient une évidence en tant qu'acteur dans la phrase clé. Le projet architecturale veux mettre en valeur les matériaux, pierre et bois en état 'brut', et composer leur cohabitation. Le rez-de-chaussée, réaménagé sur les bases de l'existant, avec une plancher chauffant en béton, des murs en pierre calquer ravalées et des plans de cuisine minéraux, sera le récipient de la surélévation bois. La surélévation, amenée et montée sur place en panneaux bois contre-collé croisé et préfabriqué, sera le complément architecturale à la fois rustique et moderne. Elle est posée entre les murs mitoyennes, survolant le rez-de-chaussée minéral, lui tendant la main avec une escalier suspendue dans le même bois contre-collé, sans y parvenir, ainsi maintenant le dualisme vivant étant partie intégrante du parcours architectural. Depuis le séjour, la vue sera soit sur le jardin, soit sur l'escalier en bois dans sa trémie, avec son parois plein recevant le soleil du sud. La façade, expression extérieure du projet architectural, est confrontée à la réalité urbaine, est fidèle au concept du projet sans vouloir imposer son discours à la rue. Ces proportions reprennent ceux de la façade en pierre du rez-de-chaussé. Sa teinte gris anthracite cherche à s'harmoniser avec les hangars - résidus d'une époque industrielle - lui donnant une touche de design contemporain, sans tomber dans un contraste anecdotique. Les façades sur rue et sur jardin sont conservées et rénovées. La toiture est remplacée par la surélévation. Matériaux Merci de vous reporter au plan de façades. Surfaces Existant : L'échoppe existante compte : 1) maison 71 m2, 2) jardin 25 m2, 3) dépendance 11 m2, 4) abri 7 m2 Projet : la maison surélevée compte : a) maison 68 m2 (rdc ) et 41 m2 (r+1), b) jardin 30 m2, c) local rangement vélos et poubelles 7 m2, d) dépendance 11 m2 PPRI Le projet se trouve dans la zone blanche des repérages des zones inondables. Les préconisations du PPRI ne sont pas applicables. MAY / MAISON MAYAUDON 72 rue Edouard Mayaudon, 33100, Bordeaux RENOVATION ET EXTENSION D'UNE MAISON INDIVIDUELLE MITOYENNE A BASTIDE / BORDEAUX NOTICE ARCHITECTURALE photo du site de loin - perspective du site de loin -
  25. 25. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015
  26. 26. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015
  27. 27. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015
  28. 28. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015 ESQ
  29. 29. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015
  30. 30. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015
  31. 31. Université Bordeaux Montaigne / Licence Culture Humaniste et Scientifique / L2 S4 UE4 Arts : Architecture / L4DH4M1 Cours théorique / mars 2015

×