La coopération en information géographique au gouvernement du Québec

1 811 vues

Publié le

Au Québec comme ailleurs, l’information géographique est un atout reconnu au bon fonctionnement de l’État. Le gouvernement du Québec est d’ailleurs un important producteur et diffuseur d’information géographique. Cet actif informationnel stratégique est essentiel au bon fonctionnement des missions économiques, environnementales et sociales de l’État. Disposer d’un actif informationnel n’est pas une fin en soi. Pour en profiter et en tirer de multiples avantages, il faut aussi mettre de plus en plus en relation les connaissances géographiques. Ce besoin amène les ministères et organismes concernés à modifier leurs façons de faire autant pour la production que la diffusion de l’information géographique. Ces changements sont nécessaires pour répondre aux nouveaux besoins d’affaires des organisations dans des domaines aussi variés que la protection de l’environnement, la sécurité des biens et des personnes, la planification du réseau routier, la gestion des élections ainsi qu’à d’autres secteurs d’activités. Ces changements sont nécessaires également pour mieux servir les citoyens et les entreprises en facilitant l’accès à l’information géographique gouvernementale. Le développement et la mise en œuvre par le gouvernement du Québec de l’approche de coopération en réseau interministériel pour l’information géographique (ACRI) s’inscrit dans cette volonté de changement pour moderniser son action dans le domaine de la connaissance géographique. De cette façon, il entend encourager la synergie entre les organisations concernées et ainsi améliorer son efficacité dans ce domaine. L’ACRI est fondée sur le développement de partenariats pour la production et la mise à jour de données géographiques ainsi que la réalisation de produits à valeur intégrée. Elle implique la complémentarité des processus de connaissance géographique, la mise en commun d’information géographique partageable pour les membres de la coopération ainsi que la mise en place d’outils et de services communs. Cette coopération vise également les réseaux des ministères et organismes pouvant contribuer à l’approche.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 811
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
35
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La coopération en information géographique au gouvernement du Québec

  1. 1. La coopération en information géographique au gouvernement du Québec Présentation à Géomatique 2009 Le 22 octobre 2009 Réjean Gagnon Coordonnateur du Plan géomatique du gouvernement du Québec Approche de coopération en réseau interministériel pour l’information géographique Plan géomatique du gouvernement du Québec
  2. 2. Plan de la présentation Mise en contexte Enjeux en information géographique ACRI : approche de coopération en réseau interministériel pour l’information géographique Conditions de succès Prochaines étapes 2
  3. 3. Mise en contexte Information géographique (IG) et processus de gestion Information géographique : élément essentiel au bon fonctionnement de l’État Information géographique : élément clé du processus de gestion Suivi Mise en œuvre Contrôle Orientations et Connaissance Planification des politiques Évaluation programmes de programme 3
  4. 4. Mise en contexte IG pour qui et pourquoi? Pour le gouvernement afin d’appuyer sa gouvernance d’État et la modernisation des services offerts aux citoyens et aux entreprises Pour les ministères et organismes (MO) afin d’appuyer la réalisation de leurs missions et la mise en place du gouvernement en ligne Pour les entreprises désirant mettre au point des produits à valeur ajoutée (ex. : géomarketing) Pour les citoyens recevant des services de la part des MO dans des domaines aussi variés que la santé, l’éducation, la sécurité publique, la protection des droits et le tourisme 4
  5. 5. Mise en contexte Émergence de nouveaux besoins d’affaires mettant à profit l’IG (ex. : marketing, gestion de flottes de véhicules, localisation de lieux dans les cas d’urgence, localisation de points de service) Rareté croissante des ressources Nouvelle compétition (ex. : Google) Attentes fortes de produits compatibles Web et même Web 2.0 Tendance vers la gratuité de l’IG et la tarification des services spécialisés 5
  6. 6. Enjeux en information géographique Enrichissement et actualisation du patrimoine de connaissances Accès facile à l’information géographique Diffusion gouvernementale de l’IG Changement culturel : passage d’un mode en « silo » à un mode de « coopération » Passage d’une approche de « production » à une approche de « service » 6
  7. 7. ACRI ACRI Réponse à une demande de janvier 2005 du Conseil des ministres Modèle de coopération gouvernementale de production et de diffusion en ligne de l’IG 7
  8. 8. ACRI : un projet mobilisateur basé sur … La coopération Le partenariat La synergie Une approche « gagnant - gagnant » 8
  9. 9. Orientations préconisées par l’ACRI Approvisionnement à la source Interopérabilité et réutilisation de l’IG Respect des responsabilités Complémentarité entre producteurs, intégrateurs et utilisateurs Production en collaboration de l’IG : travail en réseau Optimisation des processus gouvernementaux pour la production et la diffusion de l’IG Outils et services communs 9
  10. 10. Partage des données géographiques Partage visant les MO et leurs réseaux Chaque MO lié à son réseau Partage sans tarification Responsabilité des MO de déterminer les données géographiques partagées et d’établir leurs conditions d’utilisation Données partagées utilisables uniquement par le personnel pour soutenir la réalisation des mandats de l’organisation Gestion des droits d’auteur à considérer Respect des valeurs de sécurité de l’information et de protection des renseignements personnels 10
  11. 11. Productions en coopération de l’IG - Réseau de transport terrestre du Québec (RTTQ) - Réseau hydrographique du Québec (RHQ) - Acquisition de l’IG en partenariat - Autres exemples de coopération en IG 11
  12. 12. Réseau de transport terrestre du Québec (RTTQ) Partenaires actuels : MRNF et MTQ Base de données géospatiales évolutive, comprenant : Routes du réseau intégré Routes d’accès au territoire Routes complémentaires Routes récréotouristiques Objectif : hiver 2010 Clientèle : MO, réseaux des MO, entreprises et citoyens Bénéfices : Assise cartographique commune et intégrée Processus de mise à jour trimestrielle en coopération Accessibilité au territoire québécois facilitée (ex. : sécurité des personnes, loisir) Optimisation des déplacements des personnes et des biens 12
  13. 13. Réseau hydrographique du Québec (RHQ) Partenaires actuels : MDDEP et MRNF Base de données géospatiales : Données des partenaires intégrées en continu (2009-2010) Ajout de caractéristiques (attributs) sur une structure filamentaire (2009-2012) Clientèle : MO, réseaux des MO, entreprises et citoyens Bénéfices : Géométrie commune indiquant le sens d’écoulement des eaux de surface Processus de mise à jour en coopération Facilité accrue pour la gestion de l’eau Soutien aux applications dynamiques utilisant les données sur l’eau 13
  14. 14. Acquisition de l’IG en partenariat 14
  15. 15. Autres exemples de coopération en IG (1 de 2) Module de découpage géographique (élection scolaire) : MELS, DGEQ et commissions scolaires Mise à jour du découpage des circonscriptions électorales Soutien à la prise de décision du ministre Sécurité publique (GéoLocalisateur - 911) : MSP, MRNF, DGEQ, MAMROT, SQ, MFA, MDDEP, MELS et autres MO Assise cartographique commune Base de connaissance sur la localisation des divers lieux (ex. : résidences, commerces, lieux d’intérêt) Intervention rapide dans les situations d’urgence 15
  16. 16. Autres exemples de coopération en IG (2 de 2) Le Québec géographique Porte d’accès vers l’information géographique gouvernementale pour les citoyens Partenariat de 22 MO En ligne depuis décembre 2004 www.quebecgeographique.gouv.qc.ca 16
  17. 17. Catalogue d’information géographique gouvernementale : un actif commun pour l’ACRI Un système documentaire gouvernemental pour : Décrire l’IG de façon détaillée et normalisée (ISO 19115) Consulter leurs caractéristiques (métadonnées) Répertorier l’IG des différents ministères et organismes Diriger vers le détenteur ou le diffuseur de l’IG : 17
  18. 18. Conditions de succès Disponibilité des ressources pour un dossier à caractère gouvernemental dans un contexte de ressources limitées Financement des projets communs Obtention de résultats concrets à court et moyen termes Adaptation au rythme varié des MO dans l’évolution de leurs systèmes et applications utilisant l’IG 18
  19. 19. Prochaines étapes Consolider la coopération interministérielle en information géographique Partager davantage les expertises et les initiatives des MO Favoriser le démarrage d’autres partenariats pour la production de l’IG (ex. : géobase de données socioéconomiques) Convenir d’autres actifs communs pour l’ACRI Élaborer une stratégie de diffusion de l’information géographique gouvernementale aux citoyens et aux entreprises Élargir la coopération en IG à l’extérieur du périmètre des MO : approche de coopération en réseau pour l’information géographique (ACRIGÉO) 19
  20. 20. MERCI ! Approche de coopération en réseau interministériel pour l’information géographique Plan géomatique du gouvernement du Québec

×