Actualité.net 12 19nov10

165 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
165
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Actualité.net 12 19nov10

  1. 1. Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 1 La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon 12 19 novembre 2010 Semainenationaledelacréation-reprised’entreprise La 9e Semaine nationale de la création-reprise d’entreprise artisanale se tiendra du 18 au 25 novembre 2010 sur le thème «Artisanat et Territoires». À cette occasion, les Chambres de métiers et de l’artisanat organi- sent des manifestations afin d’informer et d’aider les futurs chefs d’entreprise artisanale à concrétiser leur projet. > PETIT DEJEUNER DE L’INFORMATION : Sur différents thèmes (financements, nouveaux statuts...) dans tous les départements > JOURNÉE ÉCONOMIQUE DE L’EURODISTRICT Jeudi 25 novembre à Perpignan >FORUM DE LA CREATION-REPRISE à Nîmes Les Chambres de métiers et de l’artisanat du Languedoc-Roussillon • Aude 20 Avenue du Maréchal Juin - BP 136 11022 CARCASSONNE Cedex Tél. : 04 68 11 20 00 - Fax : 04 68 11 20 40 Courriel : entreprise@cm-aude.fr www.cm-aude.fr • Gard 904 Avenue du Maréchal Juin - CS 83012 30908 NIMES cedex 2 Tel. : 04 66 62 80 00 - Fax : 04 66 62 80 59 Courriel : chambre-de-metiers@cma-gard.fr www.cma-gard.fr • Hérault 44 Avenue Saint Lazare – CS 89026 34965 MONTPELLIER Cedex 2 Tél. : 04 67 72 72 00 - Fax : 04 67 72 72 23 Courriel : chambredemetiers@cma-herault.fr www.cma-herault.fr • Lozère 2 Boulevard du Soubeyran - BP 90 48003 MENDE Cedex Tél. : 04 66 49 12 66 - Fax : 04 66 49 19 15 Courriel : info@cma-lozere.fr www.cma-lozere.fr • Pyrénées-Orientales 7 Boulevard du Conflent - BP 99907 66962 PERPIGNAN Cedex 9 Tél. : 04 68 35 88 00 - Fax : 04 68 51 40 26 Courriel : contact@cma66.fr www.cma66.fr Source : communiqué AN12/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/19nov10 Table des matières page 2 Les chiffres clé de la jeunesse• Les impacts d’internet sur nos• cerveaux page 3 Classe préparatoire intégrée• aux concours externes de conservateur du patrimoine Images satellites : le blog du• Cnes Quelle est l’origine du mot• Ciao ? page 4 Travailler dans... l’humanitaire• La Cram devient Carsat• Pour en savoir plus http://creation-reprise.artisanat.fr
  2. 2. Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 2 La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon 12 Les chiffres clé de la jeunesse Les chiffres-clés 2010 de la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale du Languedoc-Roussillon sont parus début novembre 2010. LeLanguedoc-Roussillon,dansledomainedelajeunesse,dessportsetdelacohésionsociale,c’est: - La croissance, la précarité sociale et le dynamisme - L’égalité des chances, l’intégration et la protection des publics vulnérables - Le soutien à la jeunesse et la promotion de la vie associative - Le sport pour tous et sport de haut niveau - L’équipement, l’animation, la formation, l’emploi… Autant d’éléments qui dressent non seulement une physionomie du Languedoc-Roussillon mais également la prise en compte par les politiques publiques des réalités sociales, culturel- les associatives et de jeunesse. Source : site AN12/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/19nov10 Les impacts d’internet sur nos cerveaux Le dernier ouvrage de Nicholas Carr, The shallows : what the Internet is doing to our brain est un essai sur le virtuel mais il fait déjà couler beaucoup d’encre. La presse et les internautes s’activent autour de ce sujet et il suffit d’aller sur Le Monde du 04 octobre ou sur le blog de Louis Naugès pour s’en faire une idée. Il apparaît qu’internet aura autant d’impact sur les cerveaux que l’alphabet, la cartographie, l’horloge ou l’imprimerie. C’est ce que disait déjà Marshall Mc Luhan il y a trente ans et le développement de l’informati- que ne lui a pas donné tort. Il est aussi relevé que l’on assiste à la construction d’une vaste mé- moire externe dont le fonctionnement n’est pas identique à celle du système nerveux humain. Certes, mais l’invention de la bibliothèque à Alexandrie, construction avec ses classifications artificielles, était déjà une externalisation de la mémoire pour une connaissance mieux parta- gée. Il est dit qu’internet modifierait les capacités de concentration et de réflexion : mais toute nouvelle technologie de gestion de l’information a nécessité une adaptation des schémas de fonctionnement de l’intelligence. Internet est une immense bibliothèque, mais interconnectée et en transformation per- manente. Elle met effectivement en cause la capacité du cerveau à gérer de l’information en rapide changement. IBM dit à ce propos que chaque jour c’est le contenu de huit grandes bibliothèques qui s’ajoute au patrimoine des connaissances. Toujours d’après N. Carr, une étude montrerait que les zones activées du cerveau ne sont pas les mêmes dans l’apprentissage virtuel que dans l’apprentissage sur du concret. C’est fort possible, l’important étant que les effets soient identiques, ce qui est d’ailleurs démontré. Enfin, il paraît que l’ouverture de nouvelles connexions neuronales surprime les anciennes. C’est ainsi que les internautes passionnés n’arrivent plus à lire un livre. L’activation de nouvelles fonctions jugées un moment plus performantes et plus conforta- bles ne rend pas définitivement obsolètes les apprentissages antérieurs. Savoir conduire une automobile n’empêche pas l’habileté cyclopédique. Mais ce que l’on sait aussi, et qui ne sem- ble pas évoqué dans l’ouvrage, c’est que la méthode d’accommodation de lecture sur écran (divergente) est l’inverse de la lecture sur un texte imprimé (convergente). Le passage de l’un à l’autre oblige à une gymnastique fatigante. Internet et ses données exter- nalisées et divergentes, laisse entrevoir que penser, aujourd’hui, consiste davantage à savoir accéder aux bonnes sources et gérer de l’information plutôt qu’à s’appuyer sur une mémoire interne. Internet déplace les capacités cognitives du «par coeur» à la capacité d’analyse et de critique, fonction utile pour faire le tri entre l’information pertinente et celle qui semblent inu- tiles. Si cette nouvelle technologie laisse les ordinateurs effectuer une partie du travail cérébral et allège donc l’effort intellectuel, elle met en valeur le nécessaire apprentissage de cette nouvelle étape de gestion de la connaissance. La tête bien faite n’est plus seulement un vaste palais de la mémoire, elle est plus que jamais un instrument d’analyse et des environnements et, au fil de l’eau, de prise de décisions. Source : Jean-Marie Quiesse, délégué régional onisep AN12/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/19nov10 Pour consulter la publication en ligne http://www.languedoc-roussillon.drjscs. gouv.fr/Les-chiffres-cles-2010-de-la.html Pour recevoir cette brochure ou pour tout complément d’information : André Moulin - DRJSCS Information - com- munication - programmes jeunesse Direction régionale de la Jeunesse, des Sports & de la Cohésion Sociale* 3, avenue Charles Flahault - 34094 Montpellier cedex 5 Tél : 04 67 10 14 97 - Fax : 04 67 41 38 80 andre.moulin@drjscs.gouv.fr http://www.languedoc-roussillon.drjscs.gouv.fr/ Internet aura autant d’impact sur les cerveaux que l’alphabet, la cartogra- phie, l’horloge ou l’imprimerie. Louis Nauges http://nauges.typepad.com/my_ weblog/2010/07/lhomo-interneticus-restera- til-lhomo-sapiens-.html * Le ministère a changé de nom depuis le 14/11: il s’appelle désormais ministère des sports. Le ministère de l’éducation natio- nale devient : ministère éducation nationale, jeunesse et vie associative.
  3. 3. Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 3 Classe préparatoire intégrée aux concours exter- nes de conservateur du patrimoine Afin de répondre à la volonté gouvernementale d’une plus grande diversité dans le recru- tement aux postes de responsabilité de la fonction publique, l’Institut national du patri- moine ouvre, en partenariat avec l’Ecole du Louvre et l’Ecole nationale des chartes et avec le soutien de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (l’Acsé) et de la Fondation Culture & Diversité, une classe préparatoire intégrée aux concours exter- nes de conservateur du patrimoine. Ce dispositif est réservé à des étudiants ou deman- deurs d’emploi sélectionnés sur des critères académiques et sociaux. Cette classe est la première dans le secteur culturel. Elle rejoint les classes préparatoires intégrées créées par d’autres écoles de formation de la fonction publique, notamment l’Ecole nationale d’administration et l’école nationale de la magistrature. Pour cette première promotion, 180 dossiers de candidature ont été déposés et 24 dossiers ont été retenus pour une audition par le jury. Critères retenus : mérite académique et mérite per- sonnel au regard du contexte social et familial, en particulier dans les quartiers suivis par la politique de la ville dans lesquels les inégalités sont encore plus marquées. Ces élèves ont commencé leur formation à l’Ecole du Louvre, à l’Ecole nationale des Chartes et à l’Institut national du patrimoine dès le 23 août pour se préparer aux concours externes qui s’ouvriront en août 2011. Source : lacse.fr AN12/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/19nov10 Images satellites : le blog du Cnes Tempête de sable sur l’Atlantique, aurores polaires de Saturne, phénomène climatique de la «Niña» dans le Pacifique, éruption cosmique à 50 millions d’années-lumière de la Terre, iceberg géant au Groenland, rétrécissement de la Lune... Découvrez avec le Centre national d’études spatiales (Cnes) le blog «la tête en l’air» et ses images spatiales étonnantes, insolites ou parfois simplement méconnues. Astronomie, observation de la Terre ou encore vols habités : retrouvez ce que les satellites et les sondes voient depuis l’espace. Grâce au blog, vous pouvez commenter les images, discuter des choix de la rédaction du Cnes ou encore partager ce contenu avec vos proches. Le Cnes est chargé de proposer et de mettre en oeuvre la politique spatiale de la France au sein de l’Europe. Il a également pour mission de valoriser et de vulgariser les résultats scientifiques obtenus par les missions spatiales tout en faisant mieux connaître l’aventure humaine et technologique du secteur spatial. http://image-cnes.fr/category/1-loeil-du-satellite/ Source : site AN12/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/19nov10 Quelle est l’origine du mot Ciao ? Il est tiré de la phrase vénitienne «sciao vostro» qui se traduit littéralement par «je suis votre esclave». Elle n’implique bien sûr pas une relation servile, mais plutôt une promesse polie entre amis, du type «compte sur moi». La phrase vénitienne complète a plus tard été raccourcie en un seul mot et est venue à être utilisée comme une formule familière dans toutes les classes. Ciao fait son apparition dans le français et dans plusieurs autres langues, bien qu’il soit surtout utilisé pour dire au-revoir. Le mot est comparable au latin «servus», formule utilisée dans de nombreuses régions d’Europe centrale et orientale, et qui présente de légères variations, de «szervusz» en hongrois à «serwus» en polonais. Vous pensez savoir une chose ou deux à propos des langues ? Testez vos connaissances avec le quiz sur les langues européennes et répondez aux questions du type «à quelle langue est emprunté le mot paradis ; qu’est-ce que le solresol....» Source : site AN12/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/19nov10 La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon 12 Le Détroit de Gibraltar au radar Unique point de passage entre la Mé- diterranée et l’Atlantique, le détroit de Gibraltar voit quotidiennement passer un trafic maritime intense comme en témoignent les nombreux points verts et rouges parsemant cette image radar, lesquels correspondent à autant de navires. © CNES L’Acsé est placée sous la tutelle du ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique et du secréta- riat d’Etat en charge de la ville. L’agence contribue à des actions en faveur des person- nes rencontrant des difficultés d’insertion so- ciale ou professionnelle. Elle a été créée par la loi du 31 mars 2006 sur l’égalité des chances pour renforcer l’action de l’Etat en faveur des habitants des 2 213 quartiers de la politique de la ville et pour promouvoir l’égalité des chances et la diversité.www.lacse.fr La commission européenne a mis en ligne un quiz des langues A retrouver ici : http://ec.europa.eu/education/languages/quiz/
  4. 4. onisep.fr/montpellierOnisep Languedoc-Roussillon : 31 rue de l’Université - CS 39004 - 34064 Montpellier cedex 2 Directeur de la publication : Pascal Charvet et par délégation Olivier Brunel - Responsable de la publication : Jean-Marie Quiesse Rédactrice : Sophie Salvadori - ssalvadori@onisep.fr - 04 99 63 67 78 - Relecture : Chantal Sciabbarrasi Maquette : Emilie Rousseau - Date du Dépôt légal : en cours - Numéro de la commission paritaire - N° 1 253 AD - N° ISSN : 1148-0432 Travailler dans... l’humanitaire Pour travailler dans l’humanitaire, la bonne volonté ne suffit pas. Il n’est pas possible de s’engager dans ce domaine sans une solide conviction et un grand professionnalisme. Tous les professionnels doivent être très motivés, posséder une santé «de fer» et être capables d’animer et de former une équipe. L’anglais est indispensable. En règle générale, les organisations humanitaires recrutent sur diplôme et exigent soit une expérience professionnelle, soit un certain niveau d’études, soit des stages de formation aux techniques particulières qu’impliquent ces missions. Les missions confiées aux volontaires hors frontières s’adressent essentiellement à des profes- sionnels de la santé, de la logistique, des travaux publics et du bâtiment, de l’enseignement et de l’éducation, de l’agriculture et de l’eau, à des économistes et des gestionnaires... Après le bac, il existe des formations préparées à l’université. Certaines sont axées spécifique- ment sur l’humanitaire. A bac+2, par exemple, le DUT Carrière sociale orientation gestionnaire du développement et de l’action humanitaire de Bordeaux III, attention il est très sélectif. À bac+3, il existe un certain nombre de licences professionnelles Il est également possible de se former dans des écoles spécialisées (par exemple : Bioforce www.bioforce.asso.fr ou EICD www.ecole3a.edu). La plupart sont des formations spécia- lisées : gestion de projet, droit, agronomie, enseignement, gestion... Ces écoles recrutent après un bac ou après un bac+2 (parfois sur concours). Certain(e)s s’engagent en tant que bénévole au sein d’une association d’aide et de secours. De plus, des associations proposent à des jeunes de plus de 18 ans des missions de courte durée : par exemple, les chantiers de jeunes. Le volontariat international offre des missions de plus longue durée, tout comme le service volontaire européen. www.civiweb.com Pour en savoir plus sur les métiers et le secteur : L’humanitaire, collection Parcours. Les publications de l’Onisep sont : - en consultation au CDI de votre établissement et au CIO (centre d’in- formation Les chiffres clé de la jeunesse et d’orientation) : adresses sur http://geolocalisation.onisep.fr/, tapez «CIO» dans «Quoi ?», cliquez sur la carte puis sur «Trouver» - en vente dans les librairies Onisep et la librairie en ligne (http://librairie.onisep.fr). Source : monorientationenligne.fr AN11/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/12nov10 La Cram devient Carsat Depuis le 1er juillet 2010, la Cram du Languedoc-Roussillon s’appelle Carsat : caisse d’assu- rance retraite et de la santé au travail. Les missions de la Carsat : La retraite : préparation et paiement des prestations retraite, mise en place du 39 60 Les risques : accompagnement des entreprises dans leurs démarches de prévention, enre- gistrement des déclarations annuelles de données sociales Les aides : traitement des dossiers, paiement des retraites, accompagnement des futurs retraités, aide aux assurés en difficultés sociales. Numéro unique 39 60 - www.lassuranceretraite.fr - www.carsat-lr.fr Source : site AN11/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/12nov10 La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon 12 Partir en mission humanitaire-mission d’ur- gence ou de développement est une affaire de professionnels : médecins, orthoprothé- sistes, enseignants, mais aussi logisticiens, hydrauliciens, spécialistes du BTP, déve- loppeurs ruraux... Est-il possible de suivre une formation par alternance après 26 ans ? Oui, c’est possible ! Le contrat d’apprentissage est accessible au- delà de 26 ans aux personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise dont la réalisation est subordonnée à l’obtention du diplôme ou titre sanctionnant la formation poursuivie. Le contrat de professionnalisation est ac- cessible au-delà de 26 ans aux demandeurs d’emploi. Toutes les formations ne sont pas financées  : tout dépend de l’accord conclu dans la branche professionnelle à laquelle appartient l’entreprise employeuse. Dans les deux cas, vous devez trouver un employeur pour pouvoir commencer la formation. Pour toute information sur les contrats de formation en alternance : - www.onisep.fr/Decouvrir-les-metiers/Pre- miers-pas-vers-l-emploi/Alternance - le site du ministère du travail : www.travail-solidarite.gouv.fr/informations- pratiques,89/fiches-pratiques,91/formation- professionnelle,118/.

×