1
ZOOM
Sur les métiers dans
L’INDUSTRIE
Bilan 2013
Bretagne
2
SOMMAIRE
3
3
3
3
4
5
6
7
7
7
8
9
10
12
13
14
11 MÉTHODOLOGIE ET DÉFINITIONS
SYNTHÈSE
DONNÉES CLÉS
LA DEMANDE D’EMPLOI
PR...
3
Les  métiers  industriels 
représente  6%  des 
demandeurs  d’emploi 
en Bretagne. 
A  fin  2013,  les  métiers  de  l’i...
4
Les métiers de l’industrie se démarquent par une très faible féminisation. Moins de 3 demandeurs d’emploi 
sur 10 des mé...
5
Deux  métiers  pèsent  un  quart  de  la  demande  d’emploi  dans  l’industrie  :  la  réalisation  de  menuiserie  bois...
6
4%
1%
5%
4%
0%
6%
6%
6%
4%
5%
6%
66%
52%
52%
71%
57%
48%
23%
74%
64%
75%
17%
68%
33%
47%
40%
23%
17%
17%
15%
33%
37%
35%...
7
▪ Sur les mois de janvier, juillet, septembre et octobre les entrées au chômage dépassent 1.500.
▪ En cumul sur les 12 d...
8
Au  31  décembre  2013,  sur  12  mois  cumulés,  les 
métiers  dans  l’industrie  totalisent  7.172  offres 
d’emploi. ...
9
Aucune 6 mois 1 an 2 ans 3 ans ou +
H2206 - Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie 22% 7% 11% 21% 38%
H3302 - Opé...
10
A utres métiers
96%
Industrie
manufacturière
4%
4000
5000
6000
7000
8000
9000
10000
11000
12000
13000
janv-08
juil-08
j...
11
MÉTHODOLOGIE ET 
DÉFINITIONS
Méthodologie
Les données sur le marché du  travail  contenues  dans  ce  document  sont  b...
12
Directrice de la publication : Nadine Crinier 
Réalisation :  Service Statistiques, Études et Évaluations 
Contact : st...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

4 zoom metiers_industrie_2013

237 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
237
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

4 zoom metiers_industrie_2013

  1. 1. 1 ZOOM Sur les métiers dans L’INDUSTRIE Bilan 2013 Bretagne
  2. 2. 2 SOMMAIRE 3 3 3 3 4 5 6 7 7 7 8 9 10 12 13 14 11 MÉTHODOLOGIE ET DÉFINITIONS SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS LA DEMANDE D’EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS FLUX MENSUELS ADÉQUATION OFFRE/DEMANDE : LA TENSION PAR MÉTIER OFFRES D’EMPLOI ENREGISTRÉES EN 2013 PROFIL DES DEMANDEURS D’EMPLOI PRINCIPAUX MÉTIERS RECHERCHÉS FORMATION ET EXPÉRIENCE DES DEMANDEURS D'EMPLOI FLUX OFFRES/DEMANDE EMPLOI SALARIÉ EN 2012 INTÉRIM BESOINS DE MAIN‐D’ŒUVRE EN 2014 FLUX ANNUELS DES DEMANDEURS D’EMPLOI PAR MÉTIER LE MARCHÉ DE L’EMPLOI 1
  3. 3. 3 Les  métiers  industriels  représente  6%  des  demandeurs  d’emploi  en Bretagne.  A  fin  2013,  les  métiers  de  l’industrie  hors  agroalimentaire  concentrent  14.133  demandeurs d’emploi, soit 6% de la demande d’emploi de la région. La  demande  d’emploi  a  augmenté de  +2%  en  un  an,  contre  +5,4%  tous  métiers  confondus.  Les  demandeurs  inscrits  sont  pour  l’essentiel  en  activité réduite.  Le  chômage sans activité et de longue durée touche moins le secteur. Le  public  dans  les  métiers  industriels  est  à très  large  majorité masculine  et  moins  qualifié que le reste de la population. Les demandeurs d’emploi sont plus expérimentés  que dans les autres métiers. Les offres d’emploi dans les métiers industriels ont reculé de ‐10% en un an. On  dénombre  14.133  demandeurs  d’emploi  au  31  décembre 2013 dans les métiers de l’industrie (hors agro‐ alimentaire). Soit une hausse de +2% par rapport à 2012  (soit  300  demandeurs  d’emploi  en  plus).  Cette  augmentation annuelle est inférieure à celle observée sur  l’ensemble  des  demandeurs  d’emploi  de  Bretagne  (+5,4%).  La  hausse  impacte  essentiellement  les  demandeurs  d'emploi en activité réduite (+6%). Sur 2 ans les métiers industriels ont capté 1.600 demandeurs d’emploi supplémentaires. Les hausses ont eu lieu lors des  seconds semestres de 2012 et 2013. DEFM Industrie déc.-13 évol. sur 1 an sans activité (A) 8 696 -0,2% en activité réduite (B+C) 5 437 +5,7% Total (A+B+C) 14 133 +2,0% 6% 0 2 500 5 000 7 500 10 000 12 500 15 000 janv.-12 avr.-12 juil.-12 oct.-12 janv.-13 avr.-13 juil.-13 oct.-13 sans activité en activité réduite Total LA DEMANDE D’EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS ● Evolution mensuelle SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS ● Evolution annuelle 2 L’industrie Bilan 2013
  4. 4. 4 Les métiers de l’industrie se démarquent par une très faible féminisation. Moins de 3 demandeurs d’emploi  sur 10 des métiers de l’industrie sont des femmes. Par ailleurs, la part de demandeurs d’emploi de longue durée (>1 an) est inférieure de 5 points à l’ensemble  des métiers.  Toutes  les  données  sur  la  demande  d’emploi  fournies  ci‐ après  concernent  la  DEFM  ABC  à fin décembre 2013. 26% 17% 21% 55% 9% 51% 17% 21% 60% 9% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Femmes - 25 ans + 50 ans Chômage > 1an Handicap Industrie (hors IAA) Tous métiers PROFIL DES  DEMANDEURS D’EMPLOI ▪ Les métiers industriels comptent en proportion autant de demandeurs d’emploi exerçant une activité réduite (38%) que dans l’ensemble des métiers. ▪ Les  demandeurs  d’emploi  dans  l’industrie  se  déclarent  aussi  mobiles  que  les  autres  mais  ils  sont  proportionnellement  plus  nombreux  à être  titulaires  du  permis  B  et  possèdent  plus  souvent  une  automobile. Un atout dans des métiers où les horaires décalées sont fréquents. 38% 88% 71% 46% 38% 89% 66% 40% 0% 20% 40% 60% 80% 100% En activité réduite Mobiles Titulaires du permis B Disposant d'une automobile Industrie (hors IAA) Tous métiers ● Sexe, âge, ancienneté au chômage et handicap ● Activité réduite et mobilité 3
  5. 5. 5 Deux  métiers  pèsent  un  quart  de  la  demande  d’emploi  dans  l’industrie  :  la  réalisation  de  menuiserie  bois  et  tonnellerie avec environ 1.873 DEFM (+2% sur un an) et les opérations manuelles d’assemblage, tri ou emballage  avec 1.841 DEFM, en hausse de +2% sur un an. ▪ Les  métiers  d’opérations  manuelles  d’assemblage,  tri  ou  emballage  et  le  montage‐assemblage  mécanique  sont  davantage féminisés que le reste des métiers industriels.  ▪ Les jeunes demandeurs d’emploi de l’industrie se situent davantage sur les métiers de chaudronnerie – tôlerie ou  d’installation et maintenance d’équipements industriels et d’exploitation. ▪ Le métier de « maintenance mécanique industrielle » concentre 42% de demandeurs d’emploi séniors. ▪ Le chômage de longue durée (> 1 an) est important pour les publics dans le « montage‐assemblage mécanique » et la  « réalisation et montage en tuyauterie ». Métier recherché DEFM ABC Evol sur 1 an Femmes - 25 ans + 50 ans Chômage > 1an Handicap Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie 1 873 +2.3% 3% 25% 16% 41% 8% Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage 1 841 +1.8% 64% 12% 23% 50% 13% Montage-assemblage mécanique 1 147 -7.5% 35% 10% 25% 58% 10% Soudage manuel 967 +2.0% 4% 11% 14% 48% 9% Chaudronnerie - tôlerie 616 +7.5% 2% 29% 11% 38% 6% Conduite d'équipement d'usinage 328 +6.5% 5% 22% 19% 38% 10% Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation 302 +17.5% 1% 32% 21% 34% 6% Réalisation et montage en tuyauterie 288 +7.9% 0% 5% 22% 56% 6% Ajustement et montage de fabrication 199 +18.5% 6% 8% 33% 51% 10% Réalisation de structures métalliques 190 +9.8% 3% 21% 14% 40% 10% Installation et maintenance d'automatismes 98 2% 21% 13% 40% 6% Maintenance mécanique industrielle 50 +2.0% 0% 14% 42% 34% 6% Autres métiers 6 234 +1.6% 31% 16% 23% 43% 8% Métiers de l'industrie 14 133 +2.0% 26% 17% 21% 55% 9% Tous métiers 234 952 +5.4% 51% 17% 21% 60% 9% PRINCIPAUX MÉTIERS RECHERCHÉS « Mobiles » : déplacement domicile‐travail d’au moins 15 km ou 1/2h.  Métier recherché En activité réduite Mobiles Titulaires du permis B Disposant d'une automobile Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie 38% 93% 65% 42% Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage 42% 94% 65% 42% Montage-assemblage mécanique 40% 92% 69% 48% Soudage manuel 43% 85% 62% 38% Chaudronnerie - tôlerie 44% 87% 69% 44% Conduite d'équipement d'usinage 32% 93% 70% 47% Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation 39% 92% 82% 57% Réalisation et montage en tuyauterie 52% 65% 68% 43% Ajustement et montage de fabrication 31% 86% 73% 43% Réalisation de structures métalliques 35% 91% 58% 36% Installation et maintenance d'automatismes 39% 84% 77% 58% Maintenance mécanique industrielle 36% 98% 82% 60% Autres métiers 38% 85% 75% 50% Métiers de l'industrie 38% 88% 71% 46% Tous métiers 38% 89% 66% 40% ● Détail par sexe, âge, ancienneté au chômage et handicap ● Détail pour l’activité réduite et la mobilité 4
  6. 6. 6 4% 1% 5% 4% 0% 6% 6% 6% 4% 5% 6% 66% 52% 52% 71% 57% 48% 23% 74% 64% 75% 17% 68% 33% 47% 40% 23% 17% 17% 15% 33% 37% 35% 22% 24% 13% 42% 22% 18% 20% 23% 6% 5% 7% 4% 7% 7% 40% 2% 7% 4% 40% 10% 40% 22% 25% 15% Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage Montage-assemblage mécanique Soudage manuel Chaudronnerie - tôlerie Conduite d'équipement d'usinage Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation Réalisation et montage en tuyauterie Ajustement et montage de fabrication Réalisation de structures métalliques Installation et maintenance d'automatismes Maintenance mécanique industrielle Autres métiers Métiers de l'industrie Tous métiers 1er cycle 2nd degré CEP BEPC BEP CAP Bac Bac+2 et plus Les demandeurs d’emploi inscrits sur les métiers de l’industrie présentent un niveau de diplôme plus faible que celui  atteint dans l’ensemble des métiers. La proportion de la population ayant le Bac ou plus s’élève à 42%, contre 48%  tous métiers confondus. 16% 17% 8% 13% 16% 16% 15% 7% 8% 26% 10% 17% 15% 19% 9% 16% 15% 10% 8% 7% 5% 6% 8% 9% 10% 10% 10% 10% 11% 34% 34% 36% 28% 28% 32% 26% 24% 29% 33% 23% 26% 27% 30% 31% 18% 19% 18% 23% 21% 17% 23% 19% 19% 23% 19% 10% 18% 19% 19% 23% 14% 23% 26% 27% 28% 30% 44% 36% 27% 23% 44% 28% 25% 20% Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage Montage-assemblage mécanique Soudage manuel Chaudronnerie - tôlerie Conduite d'équipement d'usinage Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation Réalisation et montage en tuyauterie Ajustement et montage de fabrication Réalisation de structures métalliques Installation et maintenance d'automatismes Maintenance mécanique industrielle Autres métiers Métiers de l'industrie Tous métiers Aucune expérience 1 an d'expérience 2 à 5 ans d'expérience 5 à 10 ans d'expérience Expérience de 10 ans et plus Entrées en formation Sorties de formation Suivi après la fin de la formation : absents des listes du chômage au chômage avec une activité réduite (cat. B, C) au chômage sans activité (cat. A) au chômage sans obligation de recherche d'emploi (cat. D, E) 3 mois plus tard : 41% 30% 26% 3% 6 mois plus tard : 46% 26% 24% 4% Résultats arrêtés à 2012 pour avoir un point de vue annuel et pouvoir observer la situation à M+3 et à M+6. 640723Année 2012 Métiers : Industrie ● Niveau de formation dans le métier recherché ● Expérience dans le métier recherché ● Demandeurs d’emploi formés dans les métiers industriels 5 FORMATION ET EXPÉRIENCE DES DEMANDEURS D’EMPLOI 
  7. 7. 7 ▪ Sur les mois de janvier, juillet, septembre et octobre les entrées au chômage dépassent 1.500. ▪ En cumul sur les 12 derniers mois, les sorties du chômage restent inférieures de 310 unités aux entrées. ▪ Les offres d’emploi enregistrées suivent une tendance globale baissière. Les mois de mars, mai et juin ont été les  plus dynamiques. Sur un an, les offres (cumulées sur 12 mois) sont en recul de ‐10%. 0 500 1 000 1 500 2 000 2 500 janv- 13 févr- 13 ma rs-13 avr- 13 mai- 13 juin- 13 juil- 13 août- 13 sept- 13 oct- 13 nov- 13 déc- 13 Entrées Sorties Offres Entrées au chômage 17 324 Offres enregistrées 7 172 Sorties du chômage 17 014 année précédente 7 998 Solde Entrées-Sorties +310 Ecart annuel -826 Evolution -10% Situation au 31 décembre 2013 Cumul sur 12 mois FLUX OFFRES/DEMANDE Sur  les  12  dernier  mois,  le  métier  qui  enregistre  le  plus  de  mouvements  est  celui  d’ « opérations  manuelles  d’assemblage, tri ou emballage ». C’est également le second métier qui compte le plus de demandeurs d’emploi fin  de mois.  En cumul sur 12 mois, les sorties du chômage dépassent les entrées sur trois métiers : «réalisation de menuiserie bois  et tonnellerie», «montage‐assemblage mécanique» et du «soudage manuel».  2 791 2 244 970 939 871 786 448 428 395 387 2 979 2 136 974 998 821 715 425 427 311 356 0 1 000 2 000 3 000 H3302 - Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage H2206 - Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie H2913 - Soudage manuel H2909 - M ontage-assemblage mécanique H1206 - M anagement et ingénierie études, recherche et développement industriel H2902 - Chaudronnerie - tôlerie H1203 - Conception et dessin produits mécaniques H3301- Conduite d'équipement de conditionnement I1304 - Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation H2903 - Conduite d'équipement d'usinage entrées sorties FLUX ANNUELS DES DEMANDEURS D’EMPLOI  PAR MÉTIER FLUX MENSUELS 6
  8. 8. 8 Au  31  décembre  2013,  sur  12  mois  cumulés,  les  métiers  dans  l’industrie  totalisent  7.172  offres  d’emploi. Dont 1/3 concernent des emplois durables (contre 46% tous métiers confondus). Dans les métiers de l’industrie, la proportion des offres  d’emplois temporaire (durée de l’emploi de 1 à 6 mois)  est très largement supérieure à celle de l’ensemble des  métiers.  Notamment  sur  le  métier  de  montage‐ assemblage  mécanique  ou  en  câblage  électrique  et  électromécanique  au  sein  desquels  85%  des  offres  d’emploi  portent  sur  un  contrat  de  1  à 6  mois.  Les  entreprises  industrielles  se  montrent  prudentes  dans  leurs recrutements, privilégiant des contrats courts et  l’intérim, mais le temps plein reste la règle. Les 10 métiers recensant le plus d’offres dans les métiers de l’industrie concentrent 57% des offres totales. A lui seul, le métier de « réalisation de menuiserie bois et tonnellerie » représente 10% des offres d’emploi des métiers  industriels. * Cumul sur le dernier semestre par rapport au cumul sur le même semestre de l'année précédente. emploi durable emploi temp. emploi occas. emploi durable emploi temp. emploi occas. H2206 - Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie 685 25% 63% 12% 97% 100% 97% 95% H3302 - Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage 602 15% 31% 54% 97% 98% 93% 99% H2902 - Chaudronnerie - tôlerie 574 28% 64% 8% 100% 100% 100% 100% H2903 - Conduite d'équipement d'usinage 572 39% 56% 5% 100% 100% 100% 96% H2913 - Soudage manuel 423 11% 71% 17% 100% 100% 100% 99% H2909 - Montage-assemblage mécanique 345 8% 87% 4% 70% 100% 66% 100% H1203 - Conception et dessin produits mécaniques 306 49% 51% 0% 99% 100% 99% 100% H3404 - Peinture industrielle 212 19% 69% 11% 100% 100% 100% 100% H2602 - Câblage électrique et électromécanique 185 18% 57% 24% 100% 100% 100% 100% H2911 - Réalisation de structures métalliques 179 25% 63% 12% 100% 100% 100% 100% Total des principaux métiers (listés ci-dessus) : 4 083 (soit 57% du total des offres des métiers de l'industrie) Métiers de l'industrie 7 172 34% 55% 11% 97% 99% 96% 98% % temps plein Métier Offres enreg. (sur 12 mois) par type de contrat Part des contrats à temps plein* H2206 - Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie 685 -23% 302 -4% 23% -1 pts H3302 - Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage 602 -8% 322 20% 4% -17 pts H2902 - Chaudronnerie - tôlerie 574 -10% 277 2% 28% +0 pts H2903 - Conduite d'équipement d'usinage 572 +20% 273 42% 34% -16 pts H2913 - Soudage manuel 423 -30% 180 -25% 13% +3 pts H2909 - Montage-assemblage mécanique 345 -21% 173 -12% 12% +6 pts H1203 - Conception et dessin produits mécaniques 306 +2% 149 38% 54% +14 pts H3404 - Peinture industrielle 212 +20% 115 58% 21% -27 pts H2602 - Câblage électrique et électromécanique 185 -51% 83 -39% 17% +3 pts H2911 - Réalisation de structures métalliques 179 +3% 87 -1% 34% +9 pts Total des principaux métiers (listés ci-dessus) : 4 083 1 961 Métiers de l'industrie 7 172 -10% 3 382 3% 32% -2 pts Offres enreg. sur le dernier semestre Evol. annuelle* Part des emplois durables sur le dernier semestre Evol. annuelle* Métier Offres enreg. sur 12 mois Evol. annuelle 46% 43% 11% 34% 55% 11% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% Emploi durable (> 6mois) Emploi temporaire (de 1 à 6mois) Emploi occasionnel (<1 mois) Tous métiers Métiers de l'industrie Clé de lecture : Sur le métier H2206, 100% des emplois durables sont à temps plein. * Temps plein : ≥32h de travail hebdomadaire. OFFRES D’EMPLOI ENREGISTRÉES EN 2013 par Pôle emploi ● Offres détaillées par métier ● Evolution annuelle. Focus sur le dernier semestre et sur les emplois durables ● Offres par nature du contrat de travail 7 La conduite d’équipement d’usinage et la peinture industrielle se démarquent des autres métiers en affichant une  progression des offres d’emploi de 20%.
  9. 9. 9 Aucune 6 mois 1 an 2 ans 3 ans ou + H2206 - Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie 22% 7% 11% 21% 38% H3302 - Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage 88% 5% 4% 3% 0% H2902 - Chaudronnerie - tôlerie 15% 4% 20% 29% 32% H2903 - Conduite d'équipement d'usinage 27% 8% 17% 23% 25% H2913 - Soudage manuel 18% 13% 23% 26% 20% H2909 - Montage-assemblage mécanique 57% 20% 10% 5% 7% H1203 - Conception et dessin produits mécaniques 14% 7% 12% 31% 36% H3404 - Peinture industrielle 14% 19% 31% 25% 12% H2602 - Câblage électrique et électromécanique 12% 10% 26% 29% 22% H2911 - Réalisation de structures métalliques 20% 9% 17% 20% 34% Métiers de l'industrie 32% 9% 16% 20% 23% Métier Expérience requise 32% des offres d’emploi collectées sur l’année 2013 ne requièrent aucune expérience de la part du demandeur  d’emploi.  Dans le métier « opérations manuelles d’assemblage, tri emballage » la part des offres ne requérant aucune  expérience est de 88%.  A l’inverse, la réalisation de menuiserie sur bois et tonnellerie exige 3 ans d’expérience pour 38% des offres. Sur des métiers rencontrant des difficultés de recrutement comme la chaudronnerie et le soudage, l’exigence  des  employeurs  en  matière  d’expérience  demeurent  fortes.  Prés  des  ¾ des  offres  d’emploi  exclues  les  débutants formés. ● Expérience requise par l’employeur Un métier en tension est un métier où l’offre d’emploi est supérieure à la demande d’emploi.  Dans la branche de l’industrie, le métier ayant le plus fort ratio de tension est la conduite d’équipement d’usinage (1,5). Demande en fin de mois* Offres enregistrées** Demandes entrées*** Ratio de tension Tension H2206 - Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie 1 846 602 2 244 0,3 - H2903 - Conduite d'équipement d'usinage 309 545 387 1,5 ++ H2902 - Chaudronnerie - tôlerie 579 528 786 0,7 - H2913 - Soudage manuel 951 350 970 0,4 - H2909 - Montage-assemblage mécanique 1 189 330 939 0,3 - H3302 - Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage 1 836 280 2 791 0,1 - H2911 - Réalisation de structures métalliques 195 158 231 0,7 - I1304 - Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation 278 140 395 0,4 - H2914 - Réalisation et montage en tuyauterie 287 124 237 0,5 - H2901 - Ajustement et montage de fabrication 187 123 183 0,7 - I1302 - Installation et maintenance d'automatismes 95 17 104 0,2 - *DEFM (moy. sur 12 mois, cat. ABC) **OEE(somme sur 12 mois, emplois en Bretagne, hors contrats <1 mois) ***DEE (somme sur 12 mois) métier recherché Pour chaque métier, si le ratio de tension offres / demande est : > 1 : situation plutôt favorable pour les demandeurs d'emploi. La tension sera ici notée ++. entre 0,8 et 1 : relatif équilibre entre les flux de demandes et d'offres d'emploi sur 12 mois. Notation : +. < 0,8 : situation plutôt défavorable aux demandeurs d’emploi. Notation : ‐. Attention ! Le ratio de tension ne rend qu'imparfaitement compte du phénomène d'équilibre ou de déséquilibre entre l'offre et la demande  d'emploi pour un emploi/métier. Des précautions d'interprétation à prendre, en effet :  1) Pôle emploi ne collecte pas l'exhaustivité des offres d'emploi disponibles sur le marché. 2) Le ratio de tension peut augmenter et, dans la même période, les volumes de demandes et d'offres d'emploi diminuer. Ce cas est dû à une  diminution  plus  forte  du  volume  des  demandes  que  celui  des  offres.  Doit‐on  encore  parler  de  tension  ?  Une  orientation  vers  un  emploi/métier alors que le marché de l'emploi de celui‐ci diminue devra s'appuyer sur une analyse plus approfondie du marché.  3) Toutes les personnes inscrites n’ont pas forcément l’expérience et la formation demandée. NB : Les  offres  de  très  courte  durée  (inférieure  à un  mois)  ne  sont  pas  comptabilisées  dans  le  taux  de  tension.  En  effet  une  proportion  conséquente d'offres dans certains emplois/métiers pourrait augmenter mécaniquement le ratio de tension sans que cela traduise une réelle  tension et un besoin de main d'œuvre. ADÉQUATION OFFRE/DEMANDE :  LA TENSION PAR MÉTIER 8
  10. 10. 10 A utres métiers 96% Industrie manufacturière 4% 4000 5000 6000 7000 8000 9000 10000 11000 12000 13000 janv-08 juil-08 janv-09 juil-09 janv-10 juil-10 janv-11 juil-11 janv-12 juil-12 janv-13 juil-13 agro-alimentaire Industrie Industrie 23% Autres secteurs 47% agro- alimentair e 30% Intérim Les intérimaires dans le secteur de l’industrie représentent 23% de l’intérim total breton. Environ 8.100 personnes travaillent en intérim dans l’industrie à fin décembre 2013.  L’intérim industriel a augmenté de +14% par rapport au semestre précédent (fin juin 2013), et de +16% sur un an,  contre 8 % tous secteurs confondus. déc.-13 Intérimaires Sur 1 semestre Sur 1 an +14% +16% +983 +1112 +17% +3% +1566 +318 Total secteurs 35 431 +15% +8% 8 104Industrie Agro-alimentaire 10 725 Estimation du nombre d’intérimaires en fin de mois dans le secteurs de l’industrie. Données corrigées des variations saisonnières. Salariés fin 2012 Evol. sur 1 an Evol. sur 4 ans* Etablissements fin 2012 Evol. sur 1 an Evol. sur 4 ans* Industrie (hors IAA) 103 621 -1% -8% 4 428 -2% -5% Ensemble des secteurs d'activité 776 367 -1% -1% 77 402 -1% +1% source : Acoss * par rapport à fin 2008 13% 6% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Poids des salariés Poids des établissements Industrie (hors IAA) autres secteurs EMPLOI SALARIÉ EN 2012 INTÉRIM Part des métiers industriels  dans le total des projets de  recrutement : Fin 2013, les entreprises bretonnes de l’industrie manufacturière ont prévu près de  3.800 projets de recrutements pour l’année 2014. Cela représente 4% du total des  projets de recrutement exprimés en Bretagne. Les recrutements sont en proportion jugés plus difficiles dans les métiers industriels  (39%) qu’ailleurs (37%).  Les  projets  de  recrutement  portent  principalement  sur  des  emplois  permanents  (seulement 24% de projets saisonniers contre 47% pour l’ensemble des métiers). Industrie manufacturière Total métiers Nbre de projets de recrutement 3 770 90 213 % de projets difficiles 39% 37% % de projets saisonniers 24% 47% % d'étab. envisageant de recruter 20.4% 21.1% LE MARCHÉ DE L’EMPLOI BESOINS DE MAIN‐D’ŒUVRE EN 2014 9
  11. 11. 11 MÉTHODOLOGIE ET  DÉFINITIONS Méthodologie Les données sur le marché du  travail  contenues  dans  ce  document  sont  basées  sur  le  métier  recherché par  le  demandeur d’emploi et le métier de l’offre d’emploi proposée par l’entreprise (nomenclature ROME version 3).  Pour ce zoom des métiers sur l’Industrie (hors agroalimentaire), une sélection principale de codes ROME a été établie  par  des  experts  des  métiers  industriels  :  H2206,  H2901,  H2902,  H2903,  H2909,  H2911,  H2913,  H2914,  H3302, complétée par : A) les métiers transverses I1302, I1304, I1310 mais uniquement pour les demandeurs d’emploi dont l’activité antérieure était l’industrie hors IAA ou une mission d’intérim dans l’industrie hors IAA, et pour les offres uniquement  celles provenant d’entreprises de l’industrie hors IAA (règle d’appartenance aux métiers industriels hors IAA) ; B) les « autres métiers », constitués : 1) des métiers spécifiques de l’industrie (hors IAA) restants ; 2)  des  métiers  communs  à l’industrie  et  à l’agro‐alimentaire  en  leur  appliquant  la  règle  d’appartenance aux métiers industriels hors IAA.  Définitions ▪ DEE = demande d’emploi entrante, entrée sur les listes du chômage Pôle emploi.  ▪ DES = demande d’emploi sortie, sorties des listes du chômage Pôle emploi. ▪ DEFM = demandeurs d’emplois en fin de mois, stock présent en fin de mois sur les listes du chômage. Catégories de DEFM : ▪ A : total des demandeurs d’emploi inscrits sans emploi, tenus d’être disponibles et d’accomplir des actes  positifs de recherche d’emploi.  ▪ B : total des demandeurs d’emploi inscrits exerçant une activité réduite courte (≤78h).  ▪ C : total des demandeurs d’emploi inscrits exerçant une activité réduite longue (>78h).  A+B+C : total des demandeurs d’emploi inscrits accomplissant des actes positifs de recherche d’emploi. La catégorie A correspond au numérateur retenu par le Bureau International du Travail dans son calcul du  taux de chômage. Sources ▪ Demande d’emploi et offres : bases de la Statistique mensuelle du Marché du Travail de Pôle Emploi. ▪ Projets de recrutements : enquête BMO 2014 Pôle Emploi / Credoc. Enquête réalisée fin 2013 auprès des  établissements bretons afin de connaître leurs projets de recrutements pour l’année 2014.  ▪ Emploi salarié : source Acoss. Champ = cotisants du domaine concurrentiel sauf : administrations publiques,  éducation non marchande, santé non marchande, emplois à domicile, grandes entreprises nationales, régime MSA. ▪ Intérim : déclarations mensuelles de mission des établissements de travail temporaire (base SID nationale Pôle  emploi) permettant d’obtenir une estimation des intérimaires au dernier jour du mois. 10
  12. 12. 12 Directrice de la publication : Nadine Crinier  Réalisation :  Service Statistiques, Études et Évaluations  Contact : statistiques.35076@pole‐emploi.fr  Avril 2014

×