INTERPRETARIAT ET MEDIATION INTERCULTURELLEDANS LES SERVICES PUBLICS                Dorothee Miericke-Coordination Interpr...
PROFIL DE L’USAGER D’ORIGINE ETRANGERE   Étudiants étrangers   Touristes   Sans domicile fixe   Personnes en situation...
Obstacles à la communication    Barrière   linguistique    Barrière   culturelle                         Dorothee Mieric...
Eléments facilitateurs   L’interprète ‘caméléon’ (différentes fonctions)   Les outils de communication en langues étrang...
Traduire – Interpréter ??De quoi parle t ‘on exactement?                Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU ...
Interprétariat social - Traduction socialeSens general:  Restitution complète de messages verbaux ou écrits depuis la lang...
Le différentes contextes d’interventiondéfinissent l’acte et la fonction de l’interprèteS’agit il en fait?   De la traduc...
L’intervention de l’interprète:du modèle de « la boîte noire » au Trialogue   le modèle de « la boîte noire »:           ...
Exigences de lafonction d’interprèteSavoir-faire:L’interprète social (tâches d’exécution): Maîtrise des langues impliqués...
Exigences de lafonction d’interprèteL’interprète social (tâches préparatoires): Construire des listes de terminologies S...
Exigences de lafonction d’interprèteSavoir-être   avoir conscience de son rôle,   avoir confiance en soi,   capacité d’...
Droits et obligation de l’interprèteLes interprètes en milieu social respectent le principe de l’égalité des   chances. Il...
Les limitation et refus d’intervention:L’interprète n’intervient pas: En dehors du demandeur c’est à dire directement aup...
Présentation de cas concret   Les interventions dans les Hôpitaux de Toulouse:-   charte du patient hospitalisé + accès a...
Présentation de cas concret        Discussion    Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Formation interprétes, ccps

825 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
825
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formation interprétes, ccps

  1. 1. INTERPRETARIAT ET MEDIATION INTERCULTURELLEDANS LES SERVICES PUBLICS Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  2. 2. PROFIL DE L’USAGER D’ORIGINE ETRANGERE Étudiants étrangers Touristes Sans domicile fixe Personnes en situation irrégulière Demandeurs d’asile (titre de séjour)CARACTERISTIQUES PARTICULIERES Difficultés d’expression en langue française Précarité sociale et administrative Méconnaissance des institutions publiques Perceptions culturelles (de la santé et de l’hôpital) différentes Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  3. 3. Obstacles à la communication Barrière linguistique Barrière culturelle Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  4. 4. Eléments facilitateurs L’interprète ‘caméléon’ (différentes fonctions) Les outils de communication en langues étrangères La formation professionnelle Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  5. 5. Traduire – Interpréter ??De quoi parle t ‘on exactement? Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  6. 6. Interprétariat social - Traduction socialeSens general: Restitution complète de messages verbaux ou écrits depuis la langue source vers la langue cible, de manière neutre et fidèle dans le contexte social, de la santé, de l’enseignement, de l’emploi et du logement, de l’accueil et de l’accompagnement des demandeurs d’asile, de la prestation de services publics et des autorités dans le cadre de leurs missions sociales destinées aux habitants.3 sortes de prestations:- Interprétariat en face-à-face (oral)- Interprétariat par téléphone (oral)- Traduction (écrit) Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  7. 7. Le différentes contextes d’interventiondéfinissent l’acte et la fonction de l’interprèteS’agit il en fait? De la traduction mot à mot? De la médiation? De la représentation de l’usager? de co-thérapie (un autre sensd’interpréter)? Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  8. 8. L’intervention de l’interprète:du modèle de « la boîte noire » au Trialogue le modèle de « la boîte noire »: InterprèteL’employé l’usager(soignant, assistante sociale,etc) le modèle du « trialogue »: usager Communication employé Interprète Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  9. 9. Exigences de lafonction d’interprèteSavoir-faire:L’interprète social (tâches d’exécution): Maîtrise des langues impliqués dans l’acte de traduction Formuler et transmettre les messages, idées. Connaît son cadre d’intervention et le signale au demandeur au besoin Signale les difficultés de compréhension-malentendus Connaît des terminologies spécifiques « de base » Connaît les cadres culturels impliqués dans l’entretien et prévient les incompréhensions dues à une méconnaissance culturelle Respecte les principes de déontologies Connait l’environnement institutionnel Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  10. 10. Exigences de lafonction d’interprèteL’interprète social (tâches préparatoires): Construire des listes de terminologies Se préparer émotionnellement Respecter la date et l’horaireL’interprète social (tâches de soutien): Est vigilant quant à la qualité de sa prestation (langue spécifique, déontologie, culture générale) Participe au réunion de supervision Échange avec collègue Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  11. 11. Exigences de lafonction d’interprèteSavoir-être  avoir conscience de son rôle,  avoir confiance en soi,  capacité d’écoute et concentration,  respect de soi et des autres  attitude d’ouverture  être ponctuel et disponible Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  12. 12. Droits et obligation de l’interprèteLes interprètes en milieu social respectent le principe de l’égalité des chances. Ils respectent l’intégrité et la dignité de la personne dans sa globalité quelle que soit sa situation. Transparence: les interprètes informent leurs interlocuteurs de toute relation personnelle avec les personnes présentes Neutralité/ Impartialité: attitude neutre envers les interlocuteurs, ils restituent le tout sans distortion (les mots et les émotions et incohérences) Confidentialité/ secret professionnel Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  13. 13. Les limitation et refus d’intervention:L’interprète n’intervient pas: En dehors du demandeur c’est à dire directement auprès du bénéficiaire (éviter alliance et les apartés!)) Lorsque affectivement impliqué (famille ou situation difficile) N’est pas un partenaire de conversation N’est pas un expert en matière de différences culturellesL’interprète fait preuve de professionnalisme que de reconnaître ses limites d’intervention et peut au besoin les rappeler au demandeur. Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  14. 14. Présentation de cas concret Les interventions dans les Hôpitaux de Toulouse:- charte du patient hospitalisé + accès au service public hospitalier- terrain délicat où la confidentialité est de rigueur (+++)- les interprètes sont appelés directement par la coordination du CHU et un tableau à la fin de chaque mois envoyé au CARMI- L’action des interprètes est désormais connue cependant il convient quelques fois de rappeler les cadre d’intervention de l’interprète (malgré les actions de sensibilisation de la coordinatrice)- n’hésitez pas à faire le point avec la coordinatrice après les interventions, et surtout lorsque l’intervention ne s’est pas bien passé avec le demandeur et/ ou bénéficiaire- Le port d’un badge ‘interprète’ est nécessaire à chaque intervention Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse
  15. 15. Présentation de cas concret Discussion Dorothee Miericke-Coordination Interprétariat CHU Toulouse

×